Les Français parlent aux Français : Arménie n°1
Les Français parlent aux Français : Arménie n°3

Les Français parlent aux Français : Arménie n°2

Lundi 12 octobre 2015 aux aurores - Hôtel Hyatt Erevan - capitale de l'Arménie..

Et au soudain au détour de la route..  il est apparu devant nous.

Majestueux dans le lointain, coiffé de son chapeau blanc, brillant dans la lumière du jour sans un nuage : le Mont Ararat ..

Capture d’écran 2015-10-12 à 06.41.32

Effectivement : temps magnifique hier... On dit généralement le "mont Ararat".. En fait c'est une montagne imposante qui culmine à plus de 5.000 mètres !... Seule dans le paysage, alors que notre Mont Blanc lui, est flanqué d'autres montagnes.. Ararat se situe aujourd'hui en territoire turc.. Mais on sent que pour les Arméniens : c'est leur montagne !

La journée a commencé avec un petit déjeuner où est venu nous rejoindre une journaliste qui a édité chez Hachette le seul guide touristique en français sur l'Arménie... Guide qui n'a pas été ré-imprimé (problèmes politiques ?).. Elle nous a décrit ce que nous verrions dans notre virée dans la campagne arménienne.

Journée touristique donc. Qui a commencé par la visite du "vernissage". Entendez par là les puces d'Erdevan. Un mélange sympathique et bon enfant de vendeurs de tableau, de tissus, de livres d'occasion, de produits locaux, etc. Très bien tenu.. Pas un papier qui traîne par terre...

Capture d’écran 2015-10-12 à 07.15.22

Puis, départ pour le Geghadir Village à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale, où nous avons déjeuné à l' "Eco Village Resort".

Notre groupe est à configuration variable.. Et l'on a vu ainsi arrivé pour ce départ un couple qui a pris place dans notre voiture.. On se présente. Et j'apprends que le monsieur (arménien) est le fondateur de Documentum, logiciel que la Bnp avait acheté au début des années 2000 ! Documentum a été racheté par AMC. Notre ami donc n'est pas à plaindre. D'autant moins à plaindre, qu'il participe à un autre projet (mais comme il a signé une NDA, je n'ai pas su exactement). Ce que je sais, c'est que cela tourne autour du deep learning, du Watson d'IBM, du séquençage génétique et des big pharmas ! Autour de la e-santé donc.. Même son épouse Suzanne, que j'ai essayé d'interroger, ne sait rien !..

Au sortir de la capitale, les routes secondaires que nous avons empruntées, sont - comment dire sans froisser personne -, peu entretenues.. Des trous deçi-delà, des descentes impressionnantes de temps à autres, et des tuyaux sur les côtés dans les vilalges, ou qui sont agencés en portique au-dessus de la route.. Des tuyaux de gaz ! (qui vient de Russie)... Ici on ne s'embête pas à les enterrer comme le font certaines peuplades, pour faire joli et ne pas dépareiller le paysage..(suivez mon regard). Michel m'a même montré dans Erevan un noeud de câble posé sur un poteau qui est le réseau câblé de la ville avec les fils en hauteur..

Et sur ces routes, des troupeaux de vaches qui partent nonchalamment au pré le matin (mais on se demande où se trouve l'herbe !), et reviennent à l'étable le soir.. (au fond le mont Ararat).

Capture d’écran 2015-10-12 à 07.37.48

Sans compter les vaches, mais aussi les chiens qui ici, ont la fâcheuse habitude de pousser un roupillon au milieu de la route... Coutume canine locale.. Mais de temps en temps, cela leur coûte la vie (j'en ai vu un mort sur le bas côté).

On est entré dans un paysage lunaire.. Des montagnes pelées, des vallées encaissées tapissées d'herbes brûlées, où émerge des oasis de verdure pâlichonne... Et c'est dans l'un de ces villages que Caroline et son mari, aujourd'hui retraités (son mari a créé aux USA une entreprise de fabrication d'outils) ont ouvert leur "resort", histoire d'avoir une occupation pour leur retraite.. Excellent déjeuner.

Philippe et moi (et un peu "Bercy" : nom familier que nous avons donné à un informaticien qui travaille à Bercy - nous avons essayé de lui soutirer quelques codes d'accès histoire de bidouiller notre feuille d'impôts - mais pour l'instant cela n'a pas marché).. Philippe et moi donc, avons initié la jeune Albertine aux technologies digitales, car la pauvre dans sa grande école française, n'est pas très 2.0... Albertine est en effet ici pour faire son mémoire sur les entreprises françaises qui viennent en Arménie, et les Arméniens qui créent des entreprises ailleurs ..

Un quarteron de Suisses nous a rejoint à la table d'à côté. L'ambassadeur local, un ministre, accompagnés de de 2 assistants (on a évoqué le revenu de base que le Parlement Suisse devrait voter l'année prochaine..).

Puis, départ pour le temple païen de Garni.. Je dois dire que ceux qui ont poussé à tour de rôle mon fauteuil roulant (avec moi dedans) ont souffert. Car entre le parking et le temple : une route pavée, à côté de laquelle celles du Nord de la France sont d'aimables sentiers de randonnée sableux..

Capture d’écran 2015-10-12 à 07.32.20

 

Départ ensuite pour le monastère de Guéghard. Sombre bâtisse encastrée dans les montagnes. Là aussi pour moi le visiter cela n'a pas été triste..

Capture d’écran 2015-10-12 à 07.57.24

On avait garé mon fauteuil roulant à l'entrée du monastère (j'y suis entré dans la bâtisse avec mes béquilles, aidé de Benoît)... A la sortie, j'ai failli me tromper de fauteuil !

Capture d’écran 2015-10-12 à 08.01.36

Retour ensuite dans la capitale.. Pour assister aux Cascades à un concert de "duduk", genre de flûte qui sort des sons de type "spleen" je trouve... (il a fallu monter en haut des cascades et prendre pas moins de 7 escalators.. et les amputés fémoraux équipés d'une prothèse n'aiment pas trop ces engins.. Mais cela c'est bien passé)..

Capture d’écran 2015-10-12 à 08.07.14

 

Le concert avait lieu tout en haut.. Si vous voulez écouter du duduk : voir ici

En quittant la salle je suis tombé en arrière, mais sans aucun dommage.. Qu'on se rassure.. En fait quand je reste assis trop longtemps, ma prothèse "tourne" autour de mon moignon... et je me retrouve avec mon pied en carbone "en canard". Et si je ne fais pas attention..

Soirée qui s'est terminée dans une gargotte trés sympathique.. Où j'ai pris une "moule frites" (on ne se refait pas). Discussion très animée avec Tony, qui a lancé Hitachi aux USA, et a créé pas mal d'entreprises... On  en reparlera..

En discutant avec Michel, celui m'a fait part d'une intéressante analogie.. "Les Arméniens sont les Juifs des Turcs, au même titre que les Juifs l'ont été pour le régime nazi...". Car à la débâcle du grand empire ottoman, les Arméniens avaient les postes clefs (banques, bijoutiers, etc..)... On ne leur a pas pardonné...

Voilà.. Journée bien remplie.. Je ne pensais jamais y arriver, mais avec l'aide de Cécile, Philippe, Benoît, Francis, etc...

Aujourd'hui participation à la conférence Armtech2015 (je ne ne sais pas s'il y a un # officiel ) mais je vais essayer de twitter car il se dira certaines des choses intéressantes...

A demain (peut-être)..

PS Arménie n°1 : http://www.typepad.com/site/blogs/6a00d83451bebc69e200d8341c5d7a53ef/post/6a00d83451bebc69e201b8d165e3b2970c/edit

Commentaires

Vrignaudma

Monsieur Billaut,

Je m’appelle Marie, je travaille au sein de l’agence Publicis Life Brands. Je me permets de vous contacter (par commentaire, je suis désolée je n'ai pas votre adresse mail) car j’ai souvent entendu parler de vos articles de blog (que j’ai moi-même lu par la suite) et j’ai des informations qui, je pense, peuvent retenir votre attention.

J’ai remarqué que vos centres d’intérêt sont très variés, mais que les nouvelles technologies étaient vraiment quelque chose qui vous "bottent" !

C’est pour ça que je souhaite vous parler d’une technologie santé… qui peut considérablement changer la vie des personnes devenues non voyantes ! Il s’agit de la technologie d’une société allemande appellée Retina Implant, qui fabrique des implants sous-rétiniens, qui se présentent sous la forme d’une micropuce électronique de 3x3m, composée de 1500 microphotodiotes stimulant les photorécepteurs et permettent de recomposer des images dans les tons de gris !

C’est plutôt impressionnant de savoir qu’une personne devenue voyante (le plus souvent atteinte d’une maladie appelée « rétinite pigmentaire ») retrouver des capacités visuelles ! Les résultats d’une étude récemment menée sur 29 patients viennent d’ailleurs d’être révélés et sont très encourageant à propos de la technologie :
- 72 % des patients ont atteints des résultats primaires efficaces
- La détection de la lumière a été améliorée dans 86% des cas
- Aucun événement indésirable n’a été présenté

Pour l’instant, aucun patient français n’a encore eu la chance d’être implanté mais un appel à projet a été lancé par l’association SOS Rétinite, présidée par Monique Roux, elle-même mal voyante, pour faire cette fameuse opération http://sos-retinite.com/institut-pour-la-recherche-ophtalmologique/

Si cette technologie vous intéresse, n’hésitez pas à revenir vers moi pour en discuter ! Je pourrais également vous mettre en relation avec le dirigeant de la société allemande, si vous êtes curieux et avoir plus de détails spécifiques

Je vous souhaite une très bonne journée !

Bien à vous,

Marie.
Mon adresse mail est la suivante : marie.vrignaud@publiclislifebrands.fr

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.