Les élus du 28 font leur grand show numérique.. en pleine brousse ! Ce ne sont pas élus du 78 qui...
e-santé - newsletter n°7 - mai 2015

ener-trans - newsletter n° 00 - mai 2015

Voilà ma nouvelle newsletter, après celle sur la e-santé.. "ener-trans" pour énergie et transport, car je pense que les 2 sont intimement liés.

Pourquoi cette nouvelle newsletter ? D'abord parce que les choses bougent beaucoup dans ces domaines. Et en fait, c'est l'occasion qui a fait le larron. Le journal "l'Opinion" m'avait en effet demandé d'écrire un article de 4.5000 signes (pas un de plus, pas un de moins..) sur Tesla et ses voitures électriques.. Ce que j'ai fait, mais j'ai élargi le sujet, car Tesla ce n'est pas QUE la voiture électrique..

Vous trouverez donc ci-après mon analyse qui fait plus de 4.500 caractères..

Je ne sais pas trop si je vais tenir la distance que cela soit pour la newsletter e-santé, ou que cela soit pour celle-ci..

Mais on verra bien..

 

 Tesla va-t-il disrupter les constructeurs

traditionnels de voitures ?

(s’il n’y avait qu’eux !..).

Manifestement l’Humanité a « touché » (comme on dit dans l'Administration française) un nouveau Steve Jobs. Il s’appelle Elon Musk. Lequel, après avoir créé Paypal, revendu un très bon prix à eBay en 2002, s’est mis en tête de fabriquer des voitures.. Rien que cela ! Et des voitures électriques qui plus est ! Tesla était né. En 2003.

Capture d’écran 2015-05-20 à 17.03.15

Naturellement l’intelligentsia mondiale de la voiture à moteur à explosion, comme il se doit en pareilles circonstances, à commencer à se gausser de ce freluquet. On se souvient du défunt Kodak, qui lui aussi s'était gaussé.. Et aujourd'hui...

Car une voiture, disent-ils d'un air entendu : « c’est très compliqué à fabriquer ».

Aujourd’hui, ils ne sont pas (encore ?) très inquiets.. Mais ils se demandent néanmoins si les automobiles à terme plus ou moins éloigné, fonctionneront toutes avec un moteur électrique, eux qui ont fondés leur marché sur le moteur à explosion ? Ils savent naturellement faire des voitures électriques. Oui mais.. Comment les recharger ? Y a-t-il un standard de connecteurs pour recharger le véhicule au même titre qu'il y a un standard (en fait 3 ou 4) de carburants pour faire fonctionner le moteur à explosion ?

Car si j'achète un voiture électrique, est-ce que je pourrais aller partout, en étant sûr que j'ai le bon connecteur pour effectuer ma recharge ? Et est-ce que partout il y aura un réseau dense de chargeurs au même titre qu'il y a partout des pompes à essence ?

Que fera le marché mondial, alors que se répand l'idée qu'il nous faut utiliser des énergies propres et renouvelables, faute de quoi on aurait pas mal de problèmes sur cette Terre avec le climat et l'environnement ? En combien de temps ce passage se ferait ? Rapidement ? Lentement ? Et y aura-t-il assez d'électricité à fournir pour faire tourner un parc important de voitures ? Comment sera fabriqué et distribué cette électricité ? Car si cette électricité fournie aux bornes de recharges est fabriquées avec des centrales à charbon... autant garder nos moteurs à explosion...

Donc la question est : nous constructeurs 1.0, qui de plus sommes concurrents, peut-on laisser caracoler Tesla en tête, peut-on encore lui casser les reins ? Ou alors faut-il s'allier avec lui ? Certains ont pris une petite part dans le capital de Tesla Motors, histoire de voir... Certains utilisent les batteries de Tesla, histoire de voir...

Stratégie pas simple pour nos fabricants de voitures 1.0.

Lui casser les reins ? C'est un peu tard maintenant.. Tesla gagne aujourd’hui de l’argent. Et sa capitalisation boursière est conséquente (plus importante que celle de Fiat ou de Peugeot-Citroen). Alors que ses ventes ne représentent encore qu’un pouillième des ventes mondiales de voitures.

Mais Monsieur Elon est un finaud, et surtout, il a une vision du futur que n’ont pas les PDG (et autres Politiques) 1.0.

Car le problème revient à : comment fabriquer de l'électricité "propre" et la distribuer selon sa propre stratégie en l'imposant aux autres ? Que cela soit sur les routes ou dans les maisons ? Certes fabriquer de l'électricité propre en masse .. ce n'est pas pour tout de suite. Elon va donc utiliser les "utilities 1.0" dans un premier temps pour alimenter ses superchargeurs. Et dans un deuxième temps il va essayer de leur casser les reins en créant une industrie de l'électricité propre .. Il a démarré, mais cela lui prendra un peu plus de temps ..

Il est madré le Elon..

Comment imposer ses vues à l’industrie automobile 1.0  ?

1/ D’abord installer le plus vite possible partout un réseau de chargeurs électriques à sa marque et avec sa technologie de superchargeur à forte puissance. Qui n'a rien à voir avec les 2 types de chargeurs que l'on a en France (celui pour la Nissan et celui pour l'AutoLib), lesquels sont nettement moins puissants que celui de Tesla (les Français n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur un standard - ce qui laisse le champ libre à celui qui saura mettre en place les ingrédients pour imposer son standard). On reviendra dans une prochaine ener-trans sur les connecteurs et les puissances.. L'Europe semble-t-il est en train de réfléchir pour un standard.. (il est probable que cela sera celui de Tesla ?)..

Ci-dessous une Tesla en train de se recharger sur une station d'autoroute Tesla aux USA.

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.16.20

On ne pas vend pas une voiture électrique à un client, si celui craint de tomber « en panne sèche » (encore que si vous tombez en panne sèche, même à 3 heures du matin, le SAV de Tesla s'occupe de vous).

Aujourd’hui, on peut aller aux USA de San Diego à Seattle en Tesla sans problèmes, et même de la côte Ouest à la côte Est. Ci-aprés la carte des points de rechargement aux USA.

Capture d’écran 2015-05-20 à 17.08.39

Même chose en Europe, où l’on peut aller de Nice (ou du Sud de l'Italie en 2016) au Cercle Polaire sans craindre une « panne sèche ». Ci-après une carte d'Europe pour 2016 intégrant les point de recharge en cours d'installation..

Capture d’écran 2015-05-20 à 19.10.12

 Et la carte d'Asie 2016..

Capture d’écran 2015-05-20 à 19.51.22

A noter qu’aux USA, Elon a installé sur les highways ses propres stations services avec ses bornes de recharge, des restaurants, etc.. Comme une recharge prend qu'environ 20 minutes, on a le temps d’aller manger un morceau..

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.18.34

Il ne se mélange donc pas avec les stations services 1.0. Et de plus, il annonce un partenariat avec Accor par exemple pour installer son système de recharges dans les parkings des hôtels..

A noter qu'il est tout a fait possible de recharger une Tesla avec les 2 autres connecteurs existants.. Mais il faut acheter les câbles (le prix est élevé), et comme la puissance délivrée est plus faible, cela prend plus de temps.

2/ Il a annoncé que tous les brevets que Tesla avait enregistré, sont maintenant sur la place publique.. Les utilise a priori qui veut, gratuitement. Même un fabricant de voitures 1.0 peut le faire.

3/ Après avoir commercialisé ses voitures haut de gamme, Tesla va maintenant en sortir une de moyenne gamme. Donc étendre sa clientèle.

Bref, la stratégie de noyautage est « on the road »..  

Plus il y a de points de recharge sur un territoire, plus il aura - toutes choses égales par ailleurs - de clients qui achèteront une Tesla. De ce fait, les constructeurs traditionnels vont devoir suivre, et fabriquer des voitures électriques avec la technologie de recharge de Tesla. Sous peine à terme, de se faire disrupter..

On voit mal en effet ces constructeurs traditionnels lancer chacun son propre réseau de points de recharge, pour essayer d’imposer son standard. En France, ils n’ont pas réussi à se mettre d’accord. Ce qui ouvre une voie royale au fabricant de voitures californien.

Cette stratégie réussira-t-elle ? Oui, si un grand de la fabrication automobile 1.0 adopte son superchargeur, Elon aura gagner son pari. Mais Tesla peut probablement aussi se développer seul.

Autre point trés important. Comme il pense que sa stratégie va réussir, c’est à tout le moins qu’il le pense, il ouvre sa Gigafactory dans le Nevada pour fabriquer en régime de croisière 500.000 batteries/an.. Faut ce qu’il faut !

Capture d’écran 2015-05-21 à 22.23.11

Et pour vous donner une idée de l'importance de la chose...  Voilà 2 comparaisons : hauteur et surface.

Capture d’écran 2015-05-23 à 10.03.05

Mais Elon Musk ne va pas s’arrêter là..

Elon est un adepte des énergies renouvelables.  Il est ainsi aussi Président de SolarCity, une entreprise qui fabrique des panneaux solaires.

Capture d’écran 2015-05-20 à 19.59.44

Pourquoi dans ce cas ne pas relier ses activités batteries pour voitures, avec son activité panneau solaire ? Pour permettre ainsi aux foyers équipés de ses panneaux, de stocker localement l’électricité ainsi produite dans sa batterie. C'est ce qu’il a annoncé le 30 avril dernier. Il va commercialiser 2 types de batteries : pour les foyers (en fait 2 pour les foyers), et une plus importante pour les entreprises.

Capture d’écran 2015-05-23 à 10.10.37

Et là, comme pour l’industrie automobile traditionnelle, les fabricants et distributeurs traditionnels d’électricité (EDF et ERDF en France) se gaussent (on se souvient de Kodak..). Et certaines « utilities 1.0 » aux USA commencent à se demander si c’est du lard ou du cochon. Les batteries de Tesla vont-elles les aider ou au contraire les renverser à terme ?

Pourquoi cette tergiversation ? D'un côté nos utilities pensent qu'ils vont avoir besoin de ses grosses batteries pour les installer dans leur réseau de distribution. Car à aujourd’hui, quand vous ouvrez un interrupteur chez vous, l’électron qui va arriver vient d’être produit. Il est produit en temps réel : il n’y a pas de stockage jusqu’ici prévu ici dans le « grid ».. La fabrication d’électricité coûte donc cher (dans les périodes de fortes consommation il faut mettre en production des centrales pour produire en temps réel le courant nécessaires (donc toute une organisation complexe). Sans compter les problèmes environnementaux déplorables avec les centrales à charbon, pétrole, atomes..  Donc avec des batteries stockant le courant ici ou là, les utilities y gagneraient...

En fait, cette industrie de l'électricité et de sa distribution fonctionne toujours selon le même processus, depuis son invention par Edison et.. Nikola Tesla…

Elon va donc leur faire les yeux doux.. Il sait que ces utilities ont besoin de sa batterie pour réduire leur coût de production. Mais plus tard, quand une très grande partie de la population se sera équipée de panneaux et de ses batteries à la maison, les particuliers lâcheront le « grid 1.0» et même en créeront un localement entre eux pour se vendre leur surplus à la eBay (Powershop, une startup de Nouvelle Zelande le fait déjà).. Avec des "microgrids" locaux. Il est très vraisemblable qu'Elon Musk va favoriser ce développement déjà un peu amorcé aux USA.. 

Capture d’écran 2015-05-21 à 21.50.42

Brooklyn par exemple, la célèbre banlieue de New-York veut devenir la première ville électriquement indépendante..

Capture d’écran 2015-05-21 à 21.59.11

On lira sur ces thèmes, l’excellent livre de Tony Seba (je le recommande) : Clean Disruption of Energy and Transportation : How Silicon Valley will make Oil, Nuclear, Coal , Electric Utilities and conventional Cars obsolete by 2030..)

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.08.47

Mais Elon Musk ne va pas s’arrêter là..

"... conventional cars obsolete by 2030..." Comme dit Tony Seba..

La Tesla, avec son très grand écran au milieu du tableau de bord, va devenir « driveless » (la voiture l'est déjà à 50% - Tesla mettra à jour le logiciel en Août prochain - par Internet - et là le driveless sera opérationnel à 100% - A noter que la voiture est équipée de 4 ports USB).

Capture d’écran 2015-05-23 à 10.43.17

Une voiture robot. Et là, Elon rejoint ses petits copains de Google, qui eux, se sont lancés dans la voiture robot il y a 5 ans environ. Avec 2 modèles : une Prius hybride traditionnelle équipée pour cela (voiture qui a déjà parcouru des dizaines de milliers de kms dans 4 Etats américains, avec seulement 11 accidents bénins non responsables ).. Et une voiture plus petite, électrique, qui n’a pas de volant ni de pédales.

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.48.31

Tout cela, en sachant que le célèbre Über ne pense qu’à une chose : lancer dans les grandes agglomérations mondiales un parc de taxis-robots électriques (je reviendrais sur ce point dans une prochaine ener-trans). Qui seront des Tesla bas de gamme ? Ou le "pot de yaourt" de Google ? (il semble que Google et Über sont fâchés, alors que le premier avait mis plus de 300 millions de $ dans le deuxième). Ou ces propres voitures robots ? (qu'il étudierait aujourd'hui avec Carnegie Mellon - la célèbre université de Pittsburgh)..

On dit aussi dans la Valley, qu’Apple, qui envisage lui aussi la commercialisation de sa propre voiture électrique driveless (projet Titan), avait proposé à Tesla de le racheter. Cela ne semble pas avoir abouti.

En fait, à terme, c’est peut-être l’ensemble du système de transport des agglomérations qui va être chamboulé. Aurons-nous encore besoin de métro, de bus, de parking, etc ? Même au sein d’un vaste territoire.. Si Blabacar (et d’autres) par exemple se robotise, c’est peut-être la SCNF qui..

Mais Elon Musk ne va s’arrêter là..

Comme si tout cela ne suffisait pas, Elon a plein d’autres projets. L’espace d’abord avec sa société SpaceX, et sa fusée « low cost ».

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.33.37

Là, ce sont les Nasa, Arianepace, Boeing qui paraît-il, se font du souci… Car SpaceX casse les prix des lanceurs. Le projet d'Elon au bout du bout dans ce domaine : l'Humanité dans le Cosmos.. Et d'abord sur Mars...

Et puis il y a son Hyperloop : un double tube dans lesquels se déplacent des capsules où prennent place les voyageurs ou des marchandises. Qui vont ainsi voyager à plus de 1.000 km/h ! Los Angeles serait à 30 minutes de San Francisco ! Si cela se fait, notre TGV 1.0 va être remisé aux oubliettes de l’Histoire.

Comment cela marche-t-il ?

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.42.48

Elon Musk vient d'obtenir les autorisations nécessaires pour tester son Hyperloop sur 8 kms le long de l'Interstate 5 en Californie..

Conclusion (toute) provisoire..

On remarquera que les projets d’Elon Musk sont tous liés au transport. Et aux énergies renouvelables.. Fera-t-il passer l’Humanité des énergies fossiles aux énergies renouvelables ?

Va-t-il réussir à porter tous ces projets à bien ? Il a devant lui de très grandes organisations qui, mettez vous à leurs places, ne vont pas se laisser faire : constructeurs de voitures 1.0, pétroliers 1.0, fabricants d’électricité et distributeurs 1.0, etc … Qui vont essayer, pour les plus agiles, à se e-transformer..

L’Humanité a manifestement un nouveau Steve Jobs. Ce dernier, en son temps avait commencé en disruptant le secteur de la musique (iTunes – iPod), puis celui du téléphone (iPhone – iOS), puis celui du hardware (iPad, iWatch)..  Elon lui, va poursuivre avec l’énergie et les transports..

Probablement qu’un autre Steve Jobs/Elon viendra plus tard pour disrupter le reste (la santé, mais c’est déjà bien parti dans ce secteur avec Craig Venter et le Watson d'IBM, le manufacturing et l’industrie, le bâtiment, l’éducation, la Justice et son organisation moyenne-âgeuse, les administrations, etc.. ).

Et enfin la démocratie représentative, qui peut-être se mettra au 2.0 ?

Voilà donc ma première newsletter ener-trans, la n° 00. .. Je ne sais pas quand sera publié la prochaine.. Mais comme on dit chez les cow-boys : "stay tuned".

 

Pour mes newsletter e-santé : http://billaut.typepad.com/jm/e-sant%C3%A9/

(je vais peut etre publier la prochaine ce week-end.. mais on a les petit-fils..)

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Supercorbeau

Article très intéressant.
Continuez !

www.facebook.com/profile.php?id=569297951

Excellente analyse Jean-Michel, que je partage entièrement après avoir eu le plaisir d'essayer une Tesla.

Djoh

Je lis une bio de Elon Musk en ce moment même : ce Tony Stark du monde réel s'est fixé de révolutionner le monde dans plusieurs domaines:
- Internet: Paypal il y a quelques années, et annonce récemment d'un projet de lancement de satellites pour offrir une meilleure couverture à tous
- Energie renouvelable: Solar City
- Exploration spatiale, et plus spécifiquement le développement d'une vie en dehors de la Terre
- Intelligence Artificielle
- Reprogrammation du code génétique de l'homme : il s'est un peu ravisé sur ce sujet il y a 2 jours, mentionnant ce qu'il appelle le problème Hitler

Joel1di1

Très intéressant !
petite typo : "Elon aura gagner son pari" => "Elon aura gagné son pari"

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)