Les prévisions de Ray Kurzweil... pour les 25 ans à venir.. Pas triste...
e-santé - newsletter n°4 - mai 2015

e-santé - newsletter n° 03 - avril 2015

Petite intuition du jour... J'ai la fugace impression de retourner 20 ans en arrière, en 1994/95, quand l'Internet a commencé à déferler sur le Monde et sur la France. A l'époque il n'y avait que 3 fournisseurs d'accès en France (Oléane, Imaginet, Francenet), et peu de gens croyaient dans le "réseau des réseaux". Et même de bons esprits voulaient l'interdire ! (j'ai des noms). Il en est un peu de même aujourd'hui avec.. la e-santé. Peu de gens en France sont informés, quand on leur en parle, ils font des yeux ronds, comme il y a 20 ans avec l'Internet (l'Inter-Quoi ? me répondait-on à l'époque..). Il est probable que de bons esprits vont aussi essayer de l'interdire...

Et pourtant le raz-de marée se prépare... Et la France n'y échappera pas..

Hippocrate à Watson.. Le système de santé français va-t-il lui aussi de se faire disrupter ? (comme les taxis, les hôtels, les avocats, etc..)

Hippocrate (-460,-370 avant JC) premier médecin "curatif" digne de ce nom de l'Humanité

Watson : premier ordinateur "cognitif" (intelligence artificielle) d'IBM dans la médecine curative ET prédictive. Je cite ici le Watson, comme un peu un terme générique.. Car si ce Watson est le premier pas d'IBM dans la e-santé, les autres ne vont pas tarder à arriver.. Entendez par là : Apple (déjà présent avec IBM justement), Google, Intel, Amazon, SalesForce, Facebook, etc...

Du curatif au prédictif ? Certes cela ne va se faire en 1 jour. Nos grands de la technos vont d'abord aider les médecins traditionnels .. Puis au fur et à mesure qu'ils prennent de l'assurance, qu'ils amassent des peta-octets d'informations de santé sur des millions d'Etres Humains, ils vont basculer dans le "full prédictif".. Ce qui fait que si les systèmes de santé n'arrivent pas à s'adpater : disruption...

La France avec son principe de précaution, ses réglementations tatillonnes, son éthique maladive, ses fonctionnaires bonasses (ils ont l'éternité devant eux en matière de santé en tout cas), la France donc, saura-t-elle prendre le virage de la e-santé ?

La France, qui de plus se prend les pieds dans dans les e-tapis .. D'un côté, on vote une loi "boite noire" pour épier les Français sans recours possible pour eux semble-t-il, et de l'autre on veut enfermer nos données de santé dans des coffres forts numériques... Il me semble que c'est incompatible ... Car les boîtes noires vont pouvoir enregistrer les dites données. Personnellement je pense que je vais loger mes données de santé dans les grands clouds de e-santé en train de naître aux USA.. Et dire que certains, et non des moindres de nos braves élites, se posent la question de savoir si la France peut devenir un leader mondial en e-santé..

La Chine ne fait pas dans la dentelle: elle reconfigure son système de santé à marche forcée et met ses hôpitaux en cloud.. Et cela n'est pas le fait du Gouvernement Chinois (mais il a dû donner sa bénédiction ?), mais de l'Amazon chinois, à savoir Alibaba. Il semble que toutes les données des patients qui sont dans les hôpitaux chinois seront uploadées sur le cloud qui est en train d'être mis en oeuvre par une filiale d'Aliaba : Aliyun.

Capture d’écran 2015-04-22 à 10.37.22

Ce qui voudrait dire que les Chinois disposent d'un dossier médical personnalisé ? Que nous n'avons toujours pas en France, alors que nous sommes sur ce sujet depuis 2004  ! (et quelques sous d'argent public dépensés).

Bref, on devrait faire comme les Chinois, demander à cdiscount par exemple ou autre grands e-commerçants français de s'en occuper.. Car si on s'en remet à nos politiques et autres fonctionnaires du secteur qui ont très peu d'appétence pour le tout numérique (sans compter nos DSI 1.0 qui regardent le cloud en chien de faïence..  ).

Mais ne soyons pas complétement négatif. Betterise (une startup française de Biarritz) vient d'annoncer sa première app pour la montre d'Apple. Une autre à Rouen lance un concept de maison de retraite virtuelle (bientôt sur le e-billautshow) : le senior en maladie longue durée reste à la maison et il est suivi en quasi temps réel (coût moyen en maison de retraite : 2.500 €/mois, coût en virtuel chez soi : mois de 100 €/mois). Mais avec notre principe de précaution, il a fallu plus de 2 ans à cette startup pour avoir les autorisations nécessaires, et elle est encore en phase de test pour plusieurs mois !... (faut pas être pressé avec nos "fonctionnaires bonnasses")...

En tout cas cette startup intéresse le Luxemboug.. Ce petit état européen est très avancé.. Chaque luxembourgeois a son dossier médical.. Et devinez qui est propriétaire des données de santé ? 

Capture d’écran 2015-04-25 à 09.39.30

Autre chose : une autre startup française qui pour l'instant vit cachée m'a proposé d'être le premier français à être suivi en "full e-santé prédictif". Du séquençage de mon génome (et de son interprétation), au spectromère de poche... en passant par toute la panoplie d'objets de e-santé, de big data, d'intelligence artificielle, de "carnet de santé, et... J'ai donné un accord de principe.

On verra bien...

Objets connectés et autres sensors... Il y en a de plus en plus.. et de belle facture qui plus est. Vous en avez une belle panoplie sur cette URL.

Capture d’écran 2015-04-25 à 09.44.48

 

Une mention spéciale pour la startup Scanadu (créée aus USA par Walter De Brouwer, un belge) qui commence la commercialisation de son "tricorder" à la sauce Star Trek : son "scout" (il fait un peu tout : prise de température, pression sanguine, ) et son "scanaflow" (un analyseur d'urine qui établit les niveaux de glucose, de protéines, de leucocytes, de nitrite, de créatine, etc..etc..).

Capture d’écran 2015-04-25 à 10.02.41

 

Les fondateurs de Scanadu ont fait une campagne de crowdfunding sur Indiegogo. Ils ne cherchaient que 100.000 $. Ils ont récolté 1,6 million de $ auprès de 8.500 "backers" ! Ce qui montre que la foule sait faire des investissements dans des outils qu'elle considère comme intéressants.. Alors que si scanadu s'était adressé à un banquiers 1.0 ! (français en tout cas).

En fait Scanadu est en train de mettre en place un ecosystème de e-santé. Non seulement il vous permet d'enregistrer toutes ou parties de vos données personnelles de santé, mais aussi il vous apprend quoi en faire ! La fin de certains sachants..? 

Capture d’écran 2015-04-25 à 10.06.21

 

En fait, le scout et le son scanaflow sont un peu l'équivalent d'un service d'urgence virtuel d'hôpital chez vous.. Toutes choses égales par ailleurs naturellement. En tout cas cela permettrait de désengorger nos services d'urgence français.

Capture d’écran 2015-04-25 à 10.07.43

Comment fonctionne le scout ? Une excellente vidéo sur Youtube ..

Capture d’écran 2015-04-25 à 10.12.56

 

La startup Maven de San Francisco, lance la premiere plateforme de télémédecine pour les Femmes...

Capture d’écran 2015-04-25 à 10.41.09

 

Il manquait la conscience du toucher sur les prothèses de main .. C'est maintenant fait avec des sensors tactiles. C'est certes encore rudimentaire.. mais c'est parti.. D'ailleurs les chercheurs de l'Université de Californie à Los Angeles, veulent mettre au point un "langage du toucher"..

 

Une infographie intéressante : big data in healtcare

Capture d’écran 2015-04-17 à 13.07.59

 

Les compagnies d'assurances dans la tourmente de la e-santé ? Là encore c'est une startup new-yorkaise qui ouvre la voie... Oscar...

Capture d’écran 2015-04-25 à 10.51.31

 

Dans ce domaine, un médecin français m'a contacté. Il voudrait mettre sur pied une plateforme permettant de comparer les mutuelles entr'elles : coûts, montants des remboursements.. Je lui dit que c'était une bonne idée pour permettre à tout un chacun de se retrouver dans ce maquis opaque.. Mais qu'il serait d'abord préférable d'obliger d'une façon ou d'une autre les dites mutuelles d'afficher le montant des remboursement proposés en € et non en % du montant des remboursement de la Sécurité Sociale...

Incubateurs de e-santé .. On reste un peu perplexe face au nombre d'incubateurs e-santé qu'il y a aux USA..

Capture d’écran 2015-04-19 à 14.46.01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà pour cette semaine. Il y aurait beaucoup à dire.. Cela sera pour la semaine prochaine (peut-être).

 

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.