Connaissez-vous Joël Pobeda from Vierzon ? Chronocoin : vers un livret de type Caisses d'Epargne en Bitcoin ...
Connaissez-vous Patrick Bedigis from Neuilly-sur-Seine ? mymeetings : la réunion se met au 2.0

Lettre ouverte à Monsieur Pierre Bedier, nouveau Président du Conseil Général des Yvelines.

Monsieur le Président,

Permettez moi tout d’abord de vous féliciter pour votre élection le 11 avril dernier en tant que Président du Conseil Général des Yvelines.
Mes amis de l’association Broadband78, habitants comme moi notre magnifique département, se joignent à moi pour vous souhaiter une bonne mandature.

Nous espérons beaucoup que vous allez continuer l’excellent travail de votre prédécesseur, le Président Alain Schmitz, en matière de réseau de télécommunication à très haut débit. Notre Conseil Général a en effet décidé d’implanter un réseau optique dans TOUT le département, y compris dans sa partie rurale.

Le Président Schmitz et ses collaborateurs ont d’ailleurs présenté officiellement le plan fibre du département en mars 2012 au Palais des Congrès de Versailles. Nous y étions et nous en avons pris bonne note.

Nous voudrions vous faire part, qu’à notre connaissance, peu de choses ont été réalisées depuis dans ce domaine O combien important pour le développement économique de notre territoire. Le Conseil Général a peut-être beaucoup travaillé en son sein, mais nous ne sommes pas très informés.

Nous avons cependant appris que le Conseil Général avait quelques problèmes avec le BTPiste Eiffage, qui sous votre égide, a construit le backbone public reliant nos parcs d’activité. Mais nos entreprises dans ces parcs ne sont toujours pas connectées. Certaines d’entr’elles d’ailleurs, membres de Broadband 78, ont dû déménager pour disposer d’une connexion avec un débit un peu plus élevé, mais toujours aussi maigrichon. Tout cela, vous en conviendrez, ne favorise pas l’activité économique et donc l’emploi dans notre département.

Nous avons aussi entendu dire que le Conseil Général, avant votre élection en tant que Président, avait lancé en février dernier 3 appels d’offres, dont 2 concerneraient le réseau rural.

Votre prédécesseur, aidé en cela par les Conseillers Généraux, dont Yves Vandevalle et les fonctionnaires territoriaux, ont établi selon les directives gouvernementales, un SDTAN doté pour le réseau rural, d’un budget voté de 157 millions d’€ pour déployer le réseau rural. Excellente décision car, à notre avis ce sont les ruraux qui ont le plus besoin de très haut débit. Et comme il est peu probable que les opérateurs privés viennent investir dans nos villages, nous nous félicitons de cette décision.



Nous aimerions donc connaître vos intentions dans ce domaine. Allez-vous continuer l’action de votre prédécesseur et même l’accentuer ?

De notre côté, notre association Broadband78 n’est pas restée inactive..

1/ Aidé par les élus de la communauté de communes de Gally Mauldre, nous avons réalisé une enquête auprès des 20.000 habitants de cette communauté.



Nous avons eu un taux de réponse de 15% d’où il ressort que plus de 90 % des habitants attendent la fibre le plus rapidement possible, pour un coût d’abonnement voisin de celui de l’Adsl. De plus, ces habitants savent très bien à quoi cela pourrait leurs servir... Télétravail d’abord, puis e-éducation, e-santé, e-administration.. Nous avons nous-mêmes été surpris par l’appétence de la population et par son degré de maturité en la matière.
Nous nous demandons d’ailleurs pourquoi le Conseil Général n’a pas fait lui-même une telle enquête sur tout le département (villes et villages). Il se serait probablement aperçu que la demande potentielle «d’abonnement fibre» était beaucoup plus faible dans nos grandes villes, vu que les habitants y ont déjà un Adsl avec un débit conséquent. Ce qui est loin d’être le cas dans nos villages : nous estimons que la demande potentielle y est 5 fois plus élevée que dans les grandes villes. Cette enquête réalisée sur le dernier trimestre 2013 a été pilotée par Monsieur Adriano Ballarin, Maire de Crespières et Vice Président en charge des réseaux de la Communauté de Communes de Gally Mauldre.


Nul doute que Monsieur Ballarin se fera un plaisir de vous commenter de vive voix les résultats.

2/ En matière d’éducation nous ne sommes pas non plus restés inactifs. Et nous avons saisi au bond le projet «d’école numérique élémentaire» du Perray en Yvelines. Notre stratégie là, est de faire connaître ce projet à tous les élus des Yvelines, pour que cela soit installé dans toutes les écoles élémentaires du département, puis dans tous nos collèges.
Ce projet en fait s’insère dans un programme international regroupant la Finlande, la Région Ile de France, la Turquie et la Tunisie. Il vise à supprimer les livres scolaires papier en dotant les élèves de tablets, les salles de classes équipées de tableaux numériques évolués, de livres électroniques (il y en a 2 actuellement réalisés par des éditeurs français), et d’un «cloud scolaire» où les enseignants pourront y déposer leurs cours. Pour votre information, la Turquie vient de commander 16 millions de tablets pour ses élèves, et 350.000 tableaux numériques pour ses salles de classe.
Nous avons déjà organisé plusieurs réunions pour nos membres, et les élus de la Communauté de Commune des Etangs, ainsi que l’association des Maires des Yvelines. La chose intéresse beaucoup. Nous avons pu nous en rendre compte par nous-mêmes. Même les enseignants sont ravis : «Nos élèves sont attentifs jusqu’au bout...».
D’autres présentations sont programmées. Des représentants des Conseils Généraux voisins ont demandé à venir.
Notre département est donc à l’avant garde de l’éducation numérique. Il va s’en dire qu’un réseau optique serait idoine pour développer plus en avant ces nouvelles formes d’éducation.
Je pense que Madame Paulette Deschamps, Maire du Perray en Yvelines serait tout a fait honorée de vous présenter son école élémentaire de type «génération Y».

Ci-après, Jérôme Brault, DGS de la Mairie du Perray en Yvelines, présente l’école élémentaire «Génération Y»
à des élus de la Communauté de Communes des Etangs, à quelques enseignants du 78, à un journaliste de «Toutes le Nouvelles», etc..  

 


3/ En matière de e-santé, un réseau de télécommunication à très haut débit permettrait de mettre en oeuvre une plateforme visiophonique haute définition de e-santé. La qualité de l’image est en effet d’une grande importance entre le médecin à distance et son patient. L’un de nos membres a d’ailleurs mis en place pour l’hôpital Pompidou une telle plateforme, qui met en relation visiophonique les spécialistes de l’hôpital et les Maisons de Retraite de Paris (comme Paris intra-muros dispose d’un Adsl à très bon débit, les connexions y sont très correctes).


Notre association compte un médecin yvelinois, et nous sommes en contact avec tous ceux qui préparent en France (et dans le Monde) la e-santé.  Vous n’êtes pas sans savoir que nos populations vieillissent, et que de plus en plus de gens seront en maladie longue durée dans les années à venir. Et face à cela, les déserts médicaux, notamment en ruralité, vont s’étendre. Une plateforme de télémédecine sur réseau optique serait ainsi idoine pour gérer au mieux la santé de notre population.
Ci-dessus quelques photos d’utilisation de la plateforme de télémédecine de l’hôpital Pompidou.. (nous avons interviewé le Docteur Espinoza qui pilote cette opération).

4/ En matière de e-administration nous sommes aussi actifs. Les 36.000 collectivités locales de France dépensent par an 2,4 milliards d’€ pour se gérer avec de «l’informatique traditionnelle». Chaque Maire ou organisations administratives achètent les mêmes logiciels «traditionnels», payent de la maintenance (15% environ du montant des achats) et de la formation des fonctionnaires. Car chaque logiciel a une interface spécifique. Alors que la France dispose de 2 clouds souverains que le Premier Ministre Fillon a mis sur pied en 2011 (budget de 225 millions d’€). Il serait donc judicieux que nos élus commencent à s’intéresser à la gestion en mode cloud avec une mécanique de logiciels «as a service». Un seul logiciel pour tout le monde, utilisable dans un navigateur. Ce qui ne nécessite plus de formations spécifiques. Les spécialistes pensent qu’avec ces technologies il serait très possible de réaliser 1 milliard d’€ d’économies au niveau national. Et donc quelques millions chez nous.
Mais engager ce changement nécessitera à tout le moins la mise en oeuvre d’un réseau de télécommunication à très haut débit. Car toutes les données, au lieu de rester locales, transitent en mode sécurisé par le réseau pour rejoindre le cloud. Et vice-versa quand on va les chercher.

5/ En matière de e-démocratie. L’enquête «Ballarin» montre que les habitants voudraient avoir plus de transparence sur les politiques locales (plus de 40% de la population de Gally Mauldre ne connaissaient pas le Plan Fibre des Yvelines !...). Et même, être plus actif dans la vie des cités. Certains politiques français commencent à mettre sur pied les outils adhoc pour amorcer cette e-démocratie. Là aussi un réseau de télécommunication à très haut débit...

6/ Il y aurait encore beaucoup de choses à évoquer : le 3D interactif par exemple (Dassault Systèmes à Vélizy est un acteur mondial en ce domaine), les mondes virtuels qui, sur des réseaux à très haut débit pourront se développer, le streaming vidéo en très haute résolution, le 3D Printing, etc..

Nous espérons donc que vous aurez à coeur de faire avancer notre projet fibre, et même de l’accélérer.
Notre département a en effet l’habitude d’être en première ligne dans certaines avancées technologiques (n’avons nous pas tester le Minitel à Vélizy au début des années 80 ? même chose pour les voitures à Guyencourt ? Etc..)
Par ailleurs, la génération Y avance en âge et va bientôt être aux commandes. Cette génération a été biberonnée à l’Internet et aux réseaux sociaux. Il serait judicieux de lui préparer un avenir numérique dans notre département pour éviter qu’elle s’expatrie. Quoi de mieux que de lui préparer cette large autoroute électronique ?

De plus, notre plan fibre rural pourrait aussi attirer des entreprises françaises et étrangères sur notre territoire, et donc de créer des emplois au niveau local. C’est en effet à notre sens la première fois qu’une population complète sera fibrée. Ce qui n’est pas le cas dans nos villes, où les opérateurs fibrent à leur convenance par petites plaques deçi-delà. Leurs habitants n’ont donc pas conscience de faire partie d’un ensemble cohérent. Alors que dans nos 152 villages, plus de 90% des foyers s’abonneront au réseau. Donc un parc, toutes choses égales par ailleurs, de plusieurs dizaines de milliers de prises optiques. Et comme à Vélizy, des entreprises dans toutes les activités humaines pourraient venir y mettre au point de nouveaux services, et les tester auprès de notre population. Nous pouvons d’ailleurs nous y employer avec vos services économiques. Nos membres sont en effet très informés sur ces e-choses et disposent d’un bon carnet d’adresse.

Les Yvelines, et notamment sa ruralité, ont donc un atout majeur dans le jeu économique numérique qui se met en place en France et dans le Monde. D’autant plus que plusieurs dizaines de startups ont leur siège dans notre département.
Et celui qui gagne, est celui qui tire le premier.

Nous sommes naturellement à votre disposition pour vous aider dans cette grande @venture. Nous avons d’ailleurs déjà emmené en octobre 2012 un conseiller général, le DGS de l’époque et 2 autres fonctionnaires territoriaux à Amsterdam visiter 2 centres de télétravail (Amsterdam en compte plus de 100 autour de la ville).
Et cela avec l’aide de Cisco France qui nous a organisé ce voyage à notre demande..



Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’expression de mes sentiments les plus respectueux..


Jean Michel Billaut
jmbillaut@yahoo.fr
Habitant de Villiers le Mahieu
Président de l’Association Broadband78

Pascal Leclerc
pascal.lecler@broadband78
Habitant de Bailly
Délégué Général de Broadband78

 



Une partie des membres fondateurs de Broadband78

(habitant de Bailly, Orgerus, Rambouillet, Villiers le Mahieu, Neauphle le Chateau, Feucherolle, Bonnières, Maule, Rambouillet, etc..)


Quelques documents :

1/ Compte rendu de la réunion de mars 2012 annonçant le plan fibre des Yvelines

http://billaut.typepad.com/jm/2012/03/tout-le-d%C3%A9partement-des-yvelines-va-%C3%AAtre-fibr%C3%A9-si-si-157-millions-d-pour-la-partie-rurale.html

2/ Compte-rendu du voyage d’études de la délégation yvelinoise à Amsterdam sur le thème des centres de télétravail

http://billaut.typepad.com/jm/2012/09/il-sen-passe-des-choses-%C3%A0-amsterdam-bref-compte-rendu-de-2-jours-d%C3%A9tudes-l%C3%A0-bas-par-une-d%C3%A9l%C3%A9gation-d.html

3/ Interview de M. Ballarin, Maire de Crespières sur les résultats de l’enquête «Ballarin-Broadband78»

http://billaut.typepad.com/jm/2014/01/connaissez-vous-adriano-ballarin-from-crespi%C3%A8res-les-habitants-de-la-ruralit%C3%A9-des-yvelines-veulent-l.html

4/ Interview du Dct Espinoza sur la plateforme de télémédecine de l’Hôpital Pompidou

http://billaut.typepad.com/jm/2013/03/connaissez-vous-le-dct-pierre-espinoza-from-paris-la-t%C3%A9l%C3%A9m%C3%A9decine-d%C3%A9marre-en-france-semble-t-il.html

5/ Interview de Jérôme Brault sur l’école élémentaire «Génération Y» du Perray en Yvelines.

http://billaut.typepad.com/jm/2014/04/connaissez-vous-j%C3%A9r%C3%B4me-brault-from-le-perray-en-yvelines-l%C3%A9cole-%C3%A9l%C3%A9mentaire-duperray-se-met-au-20.html

PS Cette lettre a aussi été publiée sur le site de Broadband78.



Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)