« juin 2013 | Accueil | août 2013 »

Connaissez-vous John Rauscher from Dallas ? Yseop : écrit et dialogue comme un humain ! (sont bons les Français)...

 

Pour contacter John Rauscher : jrauscher@yseop.com

(c'est du long, mais c'est du très bon...)

Aprés nous avoir expliqué pourquoi il habite Dallas, et non pas la Silicon Valley (alors que l'équipe de développement est en France), John nous décrit ce que fait Yseop... Tenez vous bien !

Il s'agit d'un moteur d'intelligence artificielle qui écrit et dialogue comme un humain  ! Vous avez bien lu .. et cela marche... (12.000 collaborateurs d'un des plus importants clients d'Yseop utilisent cette mécanique)...

Pourquoi d'ailleurs ce nom d'Yseop ? John ensuite présente en détail toute la mécanique... 

Capture d’écran 2013-07-26 à 15.30.31

Questions habituelles de ma part...

Quelles sont les branches de la linguistique ? Comment utilise-t-on le language ? De 3 façons ... 

Le challenge : vous avez des données (big data), vous établissez un certain nombre de régles, et Yseop vous présente tout cela en mode textuel (et même vocal) .. Simple non ? Dans un texte compréhensible par un Etre Humain, et cela dans plusieurs langues s'il y a lieu..  

A votre avis qui a révolutionné le savoir dans le Monde ? Devinez ? (et savez-vous que ce personnage a eu de sérieux problémes avec les "1.0" de son temps ?)

79% du PIB de la France sont des activités de services... et la majorité des ses services dépend de .. l'expertise ... Qu'est-ce que l'expertise ? Et en quoi Yseop est-il impliqué ? Le but d'Yseop : aider les "gens normaux" à devenir un expert... Instantanément.. 

Yseop va-t-il poser des problémes à tous les "sachants 1.0" (professeurs, avocats, médecins, etc..) ?  Le Monde pourrait-il avec des techniques de types Yseop et naturellement l'Internet (et tous les outils 2.0 que l'on peut y retrouver) engendrer une "Nouvelle Renaissance" ?

Yseop est-il concurrent du Watson d'IBM ? Ou complémentaire ?

Intégration avec Salesforce ? 

Désolé. Dans notre e-entretien John nous fait une démo live.. J'avais oublié d'enlever mon partage (tête de linotte, ce Billaut).. Vous ne la verrez donc pas.. Mais qu'à cela tienne, il suffit de vous rendre sur le site d'Yseop dans le coin démo . Et si vous avez un profil sur Linkedin Yseop va vous écrire instantanément votre bio... Ou alors vous la raconter à haute voix..  ( pour l'écouter : cliquez ici)

Capture d’écran 2013-07-26 à 15.53.07

Vous ne verrez pas non plus la démo "plan de retraite" (celle de Boursorama) et les autres. Désolé.. Mais sur le site d'Yseop vous trouverez une application comparable sur le choix d'un matériel informatique. A partir de vos besoins qu'il faut découvrir, on va vous proposer ce qu'il vous faut..  

Même chose pour le choix de votre voiture chez Aramis qui utilise la mécanique d'Yseop...

Gains de productivité ? "Enormes"... 

Capture d’écran 2013-07-26 à 16.24.11

Commercialisation aux USA : présence dans les salons commerciaux, et ensuite ..  visiophonie... 

Une société qui marche bien financièrement.. 

Capture d’écran 2013-07-26 à 16.37.39

Commentaires au débotté.. Trés impressionnant.. Je vois passer depuis quelques temps beaucoup de startups françaises, qui n'ont rien à envier à leurs consoeurs mondiales.. Et certaines mêmes comme Yseop n'ont pas de concurrents dans le monde.. 

L'économie française est devenue une économie de services, plus que d'industrie .. Beaucoup d'emploi donc dans ce secteur.. . Mais les travailleurs dans le secteur des services ne sont probablement pas des experts pointus.. Mais avec Yseop, ils le deviennent en trés peu de temps.. 

Une grande banque française devrait ainsi installer Yseop sur 25.000 postes de travail.. Et il y aura aussi bientôt une application Yseop dans ... une branche de la médecine.. la cosmétique.. etc.. 

Il serait intéressant que la Commission "Innovation 2030" que notre Gouvernement a mis sur pied, mais qui a priori ne s'intéresse qu'à l'industrie pure et dure, se préoccupe aussi des services (et des mécaniques 2.0 sur l'Internet).. L'industrie : c'est bien.. mais le numérique c'est probablement aussi bien, voir mieux.. "N'ayez pas peur des startups 2.0"... Comme dit John.. 

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Maxime Lesaulnier et Hugues Van Heesewijk from Paris ? Squarebreak : un "AirBandB like" haut de gamme..

 

Pour contacter Maxime Lesaulnier : mls@squarebreak.com

Voilà 2 jeunes gens qui ont calmement démonté le marché traditionnel (1.0) de la résidence secondaire, et qui l'on remonté avec brio sur une plateforme 2.0.. Ficelant le tout avec un tas de services nouveaux qui n'existaient pas dans le 1.0... Services à la fois pour les propriétaires qui veulent louer leurs résidences secondaires, et à la fois pour les locataires..

Avec au milieu, outre la plateforme, un Firmin.. A savoir un intendant local... 

Pourquoi cette idée ? Maxime et Hugues nous présentent en détail leur plateforme Squarebreak..

Capture d’écran 2013-07-23 à 12.19.29

En fait, on pourrait dire que Squarebreak est un AirBnB haut de gamme.. Un "opérateur hôtelier" 2.0 en quelque sorte... Comme à l'hôtel (draps, serviettes à la marque de Squarebreak, panier d'accueil, produits de soins, mini-bar, transfert d'aéroports, conciergerie, etc..)..

Combien de points de contrôle effectués par Squarebreak sur une résidence ? Comment est effectué le classement de chaque propriété ?

Squarebreak permet de louer une résidence secondaire sur des périodes plus longues que ce qui se fait dans le monde traditionnel.. 

Capture d’écran 2013-07-24 à 09.02.26

Questions habituelles de ma part..  Combien d'offres proposées par Squarebreak ? Comment se fait la paiement de la location ? Le paiement de la caution ?.. 

Nos amis nous fait une démonstration de la plateforme.. 

Combien y a-t-il de résidences secondaires en France ? Elles sont occupées dans l'année pendant combien de temps par le propriétaire ? Distance par rapport au logement principal du propriétaire ? Coût annuel "de la possession" ? 

Quels sont les freins à la location dans le monde traditionnel ? Combien de ces résidences sont-elles actuellement louées en mode traditionnel (de particuliers à particuliers, par des agences immobilières) ? Le marché potentiel de Squarebreak est de...

Qu'est-ce que le Squarebreak Club ? (remarquablement bien vu et agencé - il fallait y penser).

Quels sont les services proposés par Squarebreak ? Comment sont trouvées les résidences à louer ?

Capture d’écran 2013-07-24 à 09.14.30

Visées internationales ? Levées de fonds ? A quand le breakeven (bientôt, pour combien de résidences en protefeuille) ?

Nouvelles fonctionnalités ? (paiement à plusieurs pour une même location, iPad de la résidence.. ).

Commentaires au débotté.. Remarquable plateforme, qui rend fluide un marché traditionnel qui ne l'était pas.. En fait, il y a plusieurs catégories de startups en France comme ailleurs.. Squarebreak entre de plein pied dans la catégorie "amélioration du système économique - rendre fluide un marché traditionnel qui ne l'était pas au préalable". Ce qui ne plaît pas toujours aux différents silos d'agents économiques 1.0 du marché traditionnel, lesquels vont aller se plaindre au Gouvernement (de droite comme de gauche). Lequel malgré des discours "numériques" enflammés, va essayer de ralentir le mouvement (affaire des taxis parisiens par exemple : http://www.lefigaro.fr/societes/2013/07/22/20005-20130722ARTFIG00446-le-gouvernement-soutient-la-bataille-des-taxis.php)..  

Il serait intéressant d'estimer toutes choses égales par ailleurs, le chiffre d'affaires supplémentaires que permet le 2.0 par rapport au 1.0.. 5 %,10 % ? Comme l'offre est plus simple et "peu administrative", la demande augmente... 

Personnellement je pense que le mouvement 2.0 est un tsunami .. On essayera de le cantonner derrière des digues 1.0, mais à la fin du fin, c'est lui qui l'emportera.. Il est même probable que ce mouvement s'occupera des services publics rendus à la sauce 1.0 aujourd'hui... Qui sont d'une lourdeur !.. Comme les Gouvernements ne sont pas capables de réformer nos administrations, comme l'Etat n'a plus d'argent, je suppute que vont surgir de derrière les fagots quelques startups, qui proposeront ces services en mieux et moins chers.. avec un business model adapté (j'en ai déjà repéré 2 ou 3, qui ne sont pas encore sortis du bois)..

Bravo à nos amis de Squarebreak !

Enfin vivement par ailleurs le TRES haut débit, qui permettrait de voir convenablement les documents partagés... 

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Aurore Beugniez from Toulouse ? MyFeelBack : vous permet d'écouter simplement vos clients !

 

Pour contacter Aurore Beugniez : a.beugniez@myfeelback.com

MyFeelBack est né en décembre 2011.. C'est une plateforme dédiée totalement à l'écoute client.. Plateforme complétement administrable par les entreprises. Et pas besoin de compétences informatiques particulières.. 

Comment est née cette idée ?  Aurore explique et en détaille le fonctionnement.. 

Capture d’écran 2013-07-22 à 17.06.18

Questions habituelles de ma part..   

Jusqu'à présent les entreprises qui désiraient avoir un retour de leurs clients devaient s'adresser à des prestataires coûteux et peu rapides.. Avec MyFeelback les coûts sont divisés par...

Capture d’écran 2013-07-22 à 17.13.47

Comment diffuser une campagne en multi-canal ? Qui sont les clients à aujourd'hui ? Aurore nous fait un état sur les différents usages de la plateforme par les clients.. 

Ouverture prochaine d'une filiale à New-York ? Combien de distributeurs sur l'Europe ? Nouvelles fonctionnalités ? (mise en place d'un système prédictif.. ).

MyFeelBack est déjà rentable.. Levée de fonds envisagée..

Et trés bel écosystème 2.0 à Toulouse..  

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


La grande élite française n'est pas adaptée au numérique... Loin s'en faut... (n°3)

On reste perplexe quand même devant cette liste à la Prévert qui présente les bêtises numériques de nos élites depuis la 2ème Guerre Mondiale jusqu'à présent  .. (voir cette liste sur mon post n°2 ici)...

Tout ce gâchis, dont le brave peuple français n'a pas conscience : des milliards d'€ ! 

Comment juger cette belle élite à l'aune du numérique ? Et quelles conclusions en tirer ? Encore une petite liste à la Prévert.. 

1/ La grande élite française a montré au cours des années qu'elle était incapable de conduire un projet digital et de le réaliser... A chaque fois, le projet capote... Du plan calcul au... DMP (encore en vie), en passant par Quaero, le plan informatique pour tous, etc... Et même le Minitel, et Transpac que l'on a mis à la poubelle en 2011.

2/ Elle agit toujours en défense, peu en attaque.. En défense, elle se cabre surtout par rapport aux Américains : Quaero par rapport à Google par exemple, ou le plan calcul par rapport à IBM, ou encore Andromède par rapport à AWS. Et quand il lui arrive d'agir en attaque - c'est-à-dire quand elle met en oeuvre un projet qui n'existe pas ailleurs, ce qui pourrait donner à notre économie nationale un avantage concurrentiel - le vidéotex et notre Minitel par exemple -, c'est le fiasco au bout d'un certain temps. Les Français de base dans cette affaire désavouant la dite élite, en préférant une "mécanique américaine ouverte" (Internet) à un "système jacobin fermé" (le Minitel).

3/ L'élite française "vomit" les Américains - en tout cas quelques spécimens de la TRES grande élite - .. (j'ai des noms)... Dernier exemple en date : l'affaire Dailymotion.. Pas question d'en vendre une partie à Yahoo !.. "C'est à nous !"... Un peu bête comme réflexion, surtout dans le cadre de la mondialisation numérique de l'économie.. De plus, la vente d'une partie des actions de Dailymotion aurait pû permettre à Orange, son propriétaire, d'acheter quelques startups françaises (on a de trés intéressantes). Pour conforter sa position d'organisateur de l'économie numérique française.. si tant est qu'Orange ait cette vision.. 

J'ai à propos de la position de nos grandes élites vis-à-vis des Américains, une étonnante histoire à vous raconter..

Quand je faisais le pélerin en France profonde pour évangéliser les élus locaux sur la religion "fibre optique", j'avais été reçu à la table de Mr Dominique Perben, à l'époque maire de Chalon sur Saône.. Magnifique déjeuner : je garde un souvenir ému du Vosne Romané qui nous a été servi à table. L'aprés-midi on me fait visiter le Musée de la Photographie.  

Je monte à l'étage.. Des cartons à chaussures remplis de vieilles photos. Et l'on me dit qu'il s'agit des premières photos aériennes au Monde ! Je demande pourquoi on ne les numérise pas, au lieu de les laisser se dégrader.. "Trop cher", me dit-on "Nous n'avons pas d'argent"..  Je fais remarquer à Mr Perben qu'il serait peut-être utile alors de passer un accord avec Corbis qui numérisera l'ensemble et reversera des royalties au Musée... J'explique Corbis que l'on ne connaissait pas à Châlon. A l'époque, cette société appartenait à Bill Gates.. La réponse a fusé : "Vous n'y pensez pas, des Américains !" (Mr Perben est énarque Promotion De Gaule 1972).

La photographie a en effet été inventé en France à Châlon par Nicéphore Niepce. Malheureusement (?) la République Française, qui avait racheté pour une bouchée de pain le brevet de Niepce, l'a offert gratuitement au Monde. « La France dote noblement le monde entier d’une découverte qui peut tant contribuer aux progrès des arts et des sciences ». Ainsi s’exprime François Arago lors de son discours du 19 août 1839 devant l’Académie des Sciences. L’accueil est enthousiaste, unanime et immédiat en France, dans toute l’Europe et aux États-Unis.

Et ce sont ces vilains Américains qui ont su l'exploiter par la suite, avec Kodak et autres... Comme disait notre élite des temps anciens à Fontenoy : "Tirez les premiers Messieurs les Anglais, pardon Messieurs les Américains". 

4/ Par rapport au point 2, on pourrait en conclure que l'élite française vit plutôt en vase clos, en circuit fermé... Elle ne cherche pas trop à s'informer sur ce qui se passe ailleurs. Tout le monde savait que Google commençait à numériser des livres.. On se doutait bien que Google allait aussi numériser NOS livres.. Tout le monde la savait, mais pas notre élite.. Pourquoi donc ne pas l'avoir fait de suite nous-mêmes à grande échelle ? Pourquoi toujours attendre ou bricoler des petits trucs sans envergure dans un coin ? Pourquoi avoir essayé de créer Quaero en réaction à ce méchant Google ?

On peut en conclure que notre élite est peu informée sur ces e-choses.. Elle ne fait donc pas de veille technologique au niveau Monde et notamment aux USA. Ou si elle le fait, elle pense que ce qui se passe aux USA n'atteindra pas nos rivages..

Ce qui se passe actuellement aux USA dans le domaine du numérique, arrivera en France avec le délai habituel de 3 à 5 ans - c'est le délai que l'on observe en moyenne depuis plusieurs années ... Les USA devraient donc être pour notre élite un système d'alerte, de signaux faibles.. Par exemple, tout le monde sait que les MOOCs (Massive Opensource Online Courses) vont probablement révolutionner l'éducation au niveau mondial.. Tout le monde se doute qu'il y aura un jour ou l'autre un cours par exemple sur la littérature française qui sera assuré par un professeur américain sur un Mooc américain. Cours sur NOTRE Littérature.. Puis sur NOTRE Histoire.. Puis sur NOTRE Patrimoine, etc  .. Et là, il y a fort à parier qu'une belle élite française va se dresser en contre.. Elle ira voir le Président de la République.. Et zou, on est reparti avec un Quaero à quelques millions d'€ d'argent public.. Avec cahier des charges (à plusieurs lots - faut faire sérieux) réalisés par quelques énarques, aidés de consultants bien sous tout rapport (c'est comme cela qu'ils fonctionnent) ... Et l'argent public sera versé dans les escarcelles des SSII 1.0 - toujours les mêmes .. Alors qu'une startup française comme Unow par exemple ferait certainement trés bien la chose.. 

5/ De plus, à chaque fois qu'elle entreprend quelque chose en défense, notre élite ajoute qu'elle va naturellement "faire nettement mieux" que ces vilains cow-boys américains .. Cas du TO7, qui devait être "nettement mieux" que le Mac d'Apple ; cas de Quaero, qui devait être "nettement mieux" que Google.. 

6/ Puisqu'elle réagit le plus souvent en défense, on peut en conclure que notre élite ne tient nullement à ce que cela change.. Elle veut rester sur ses positions, elle veut garder son pouvoir, elle ne veut pas du 2.0, et de la mise en oeuvre d'un réseau de télécommunications à TRES haut débit sur l'ensemble du territoire.. Certes on fait de beaux discours à la télé et dans les médias 1.0, on annonce des plans mirobolants.. Mais on ralentit en sous-main les processus 2.0 autant que faire ce peut.. Exemple avec le VSL2 en lieu et place de la fibre optique.. En attendant.. Alors que la guerre du TRES TRES haut débit démarre, Google Fiber ayant déterré la hache de guerre avec son réseau à 1 gigabits/s symétrique pour les habitants de Kansas City et autres villes américaines... (coût de l'abonnement : 70 $/mois). Sony lui, vient d'ouvir au Japon un réseau à 2 gigabits/s (abonnement : un peu plus de 50 €/mois).

7/ Elle ne cherche même pas à s'informer sur ce qui se passe dans notre propre monde des startups françaises.. Monde qui est d'ailleurs en pleine ébullition : je le vois chaque jour devant ma webcam, et mes billauthsows. Certes, en haut lieu on s'en préoccupe en façade, mais on fait comme si ce mouvement n'était que broutille .. Et en tout cas, il leurs paraît évident que ce mouvement n'aura aucun impact sur l'organisation économique et politique du pays..  "Vous savez, c'est le fait d'étudiants boutonneux - cela leur passera", m'a dit une fois, un grand de l'élite française - sous-entendu les dits étudiants aprés avoir fait faillite, rentreront dans le rang et chercheront du travail dans notre fameux CAC 40. Lequel est organisé en structure pyramidale avec quelques beaux spécimens élitistes à la tête, qui ne veulent voir "qu'une seule tête" dans leur troupe.

Dans le domaine du cloud computing, au lieu de mettre de l'argent public dans les grandes SSII françaises traditionnelles (les 1.0), on aurait trés bien pu en mettre chez OVH ou autres startups comme Satelliz, qui, elles avaient déjà investi le marché du cloud et du Saas.. 

8/ L'élite ne fait pas confiance en effet à ceux qui ne font pas partie de son univers, à ceux qui ne sortent pas de la même "couveuse à élites" .. Car le système français est ainsi fait.. Une partie de cette élite travaille dans le public (hauts fonctionnaires, cabinets ministériels, voire quelques élus ..). Et l'autre partie est dans le secteur privé ou semi-public.. Les honorables membres de ces 2 catégories se connaissent bien puisqu'ils ont fréquentés les mêmes couveuses. Ils se haïssent pour certains, mais se font pour les autres des dîners en ville, et se reçoivent à la campagne.. Et quand l'élite publique a convaincu le pouvoir politique - c'est-à-dire ceux qui sont élus par le peuple -, (et qui ne sortent pas forcement des mêmes couveuses) qu'il faut investir avec de l'argent public dans tel domaine, pour éviter que les Américains récupére de la valeur ajoutée créée par les Français.. L'élu donne son accord. Pour investir dans quoi ? Dans les entreprises traditionnelles privées 1.0 où se trouvent justement les copains. On se débrouille entre gens de bon aloi...

Ce qui a été fait avec Fillon pour notre Andromède souverain..  

Ce qui revient à privilégier le CAC40, au détriment des startups françaises.. Et comme l'Etat Français manage plus de 50% des investissements réalisés en France.. 

Un système à 3 bandes donc :  les élites en préparation de décision, les élus qui vont prendre les décisions, le CAC 40 (en partie) et les SSII traditionnelles qui vont essayer de réaliser.. Voilà en résumé le système français 1.0.  

9/ Entre gens de bon aloi dites-vous ? Puisque l'on est entre nous, pourquoi donc se mésaillier en s'intégrant par exemple dans les réseaux sociaux "comme la plèbe" ? J'ai fait une petite étude que vous pourriez refaire vous-mêmes d'ailleurs.. Prenez la liste des personnages importants de la commission "Innovation 2030", commission installée par le Gouvernement en avril dernier... 20 membres très honorables...

Hé bien, 10 n'ont pas de profils sur Linkedin, réseau social qui peut être considéré comme LE réseau mondial professionnel par excellence : le réseau des gens qui comptent aujourd'hui dans le monde 2.0. Il me paraît essentiel d'avoir ce type de profil si l'on veut comprendre la mécanique du numérique et des réseaux sociaux.

6 autres membres de cette commission ont une inscription, mais pas de profil - en tout cas s'il y en a un, il n'est pas visible par le commun des mortels -. Ils n'ont pas non plus de photo publiée, et un nombre de contacts rikiki (entre 1 à 3). En fait, ils sont venus voir, sans plus...

Les 4 derniers qui restent ont publié un profil bien fait, une photo, et ont plusieurs dizaines, voire de centaines de contacts (un a même un IN). Et ces contacts sont aussi en partie aussi les miens..   

20 % seulement des membres de cette commission ont donc a priori une bonne idée du numérique... (pour au moins 2 que je connais bien, j'en suis sûr : ils sont "internet minded")... Quant aux autres... 

L'avenir est certainement au tout numérique.. Comment donc réfléchir à 2030 sans le pratiquer au quotidien, sans s'informer que ce qui se passe dans le grand monde ? Avec le 3D printing par exemple, les robots humanoïdes ou non, la consommation collaborative, les crypto-monnaies, ou encore les modifications profondes des chaînes de valeur dans le monde des services, etc ? 

10/ Notre élite prend des décisions à la vitesse de l'escargot .. Car elle utilise encore beaucoup les instruments "analogiques" : déplacements physiques pour des réunions, documents sur support papier, etc.. Ce qui fait qu'elle ne va pas trés vite dans la prise de décision. Pas d'utilisation des réseaux sociaux, pas ou peu d'utilisation de plateformes visiophoniques collaborative de téléprésence (utilisation disponibles directement sur micro-ordinateurs - nul besoin de se déplacer dans une salle spéciale - ), etc...  

11/ Elle étouffe les projets qu'elle ne peut contrôler, et qui ne servent pas ses intérêts... L'affaire Pouzin et son réseau de paquets Cyclades par exemple. Qui toutes choses égales par ailleurs est de la même veine que la photographie... 

12/ Vous avez dit compétitivité ? Notre élite nous rabat les oreilles avec ce terme.. Mais elle ne prend pas le problème par le bon bout me semble-t-il.. La meilleure compétivité est celle qui permet des gains de productivité.. Mais il nous est semble-t-il difficile d'en faire par les moyens classiques, le coût du travail français par unité produite étant ce qu'il est.. Par contre, on pourrait en faire en "numérisant" l'ensemble des relations économiques des entreprises.. Des entreprises entr'elles (avec leurs fournisseurs, leurs clients en B2B), des entreprises avec nos administrations, nos entreprises avec leurs clients (B2C).. Le mouvement est enclenché, certes.. Mais il est encore très timide.. Notamment avec notre capharnaüm administratif.. Pas de portail cloud/saas de nos administrations.. D'ailleurs on peut se demander si notre élite serait capable de le faire .. Vu qu'elle a déjà des problèmes avec les logiciels comme le DMP, mais aussi avec le Louvois et le Colbert.. 

"Est-il imaginable que ce beau programme (Louvois) dans lequel des milliards ont été investis, voulu par le Pouvoir dans le cadre de la RGPP (Révision Générale des Politques Publiques), pensé par des énarques (? lesquels ? je ne savais pas que des énarques étaient capables de rédiger une cahier des charges), résultat de la mise en œuvre de la plus haute technologie informatique (? certaines mauvaises langues m'ont dit que la chose était programmée en Cobol...), conçu par des SSII de pointe (? lesquelles ? je ne savais pas que nous avions des SSII de pointe) soit un tel fiasco … qui dure, et qu’il n’y ait pas de responsable !!!

13/ Dans les hautes sphères de la grande élite française, il n'y a jamais de responsables.. Beaucoup d'articles ont été publiés sur Louvois par les médias traditionnels, mais on se sait toujours pas qui a établi le cahier des charges, qui a développé ce bateau ivre, et combien il a coûté à la Nation jusqu'à présent .. Dans une démocratie qui se respecte tout cela devrait être transparent... Et les journalistes 1.0 devraient faire un vrai travail d'investigation... Plutôt que de répéter les lamentations de notre Ministre de la Défense... 

Dans la même veine que Louvois, le logiciel Colbert qui gère la comptabilité de l'entreprise France aurait aussi quelques ratées... Enfin cela se dit dans les cercles autorisés.. 

Arrêtons là, voulez-vous, cette liste des griefs et des inepties .. 

Notre grande élite (voir mon post n°1 ici) est-elle adaptée pour conduire la France dans le monde du numérique ? Comme elle l'a plutôt bien fait précédemment dans le monde "physique" (le 1.0 comme disent certains) pour reconstruire le pays aprés la 2ème Guerre Mondiale, avec les 30 Glorieuses, le TGV, les avions, les routes, etc.. 

Avec elle, il semble que cela va être compliqué d'entrer dans la civilisation digitale.. Ce qui est dommageable, car le Monde entier est en train de se numériser.. Toute l'économie mondiale va basculer dans le numérique, dans le 2.0 comme disent certains ... Ce qui veut dire moins de papier dans nos organisations, moins de déplacements physiques dans nos organisations.. Ce qui veut dire aussi que toute l'intermédiation traditionnelle entre l'offre et la demande de n'importe quoi va être chamboulée.. 

Question : La France jouera-t-elle un rôle dans l'économie numérique mondiale ? Notre élite sera-t-elle à la hauteur ? L'organisation du pays qu'elle a façonnée y sera-t-elle adaptée sans modifications notables ?

Notre élite en fait est prise entre l'enclume et le marteau.. D'un côté le 2.0 américain, de l'autre.. 

Quand la France se réveiller@.. Car elle se réveiller@... (en fait elle est déjà réveillée, mais chut)..

Suite aux prochains n°...


 


Connaissez-vous Geoffroy Lambert from Paris ? Driiveme : louez votre voiture pour.. 1€ ! Comment est-ce possible ?

 

Pour contacter Geoffroy Lambert : glambert@driiveme.com

(mille excuses, j'ai laissé afficher mon interface d'administration du studio visiophonique..  au lieu d'afficher de suite le premier slide de notre ami... )... 

Geoffroy nous explique Driiveme, qu'il a créé avec son grand frère et qui permet de louer une voiture (ou un véhicule utilitaire) pour.. 1 € .. Il explique le pourquoi, et détaille la mécanique... qui est basé sur le rapatriement de véhicules de loueurs professionnels.. 

Capture d’écran 2013-07-17 à 10.50.30

Combien de loueurs en France ? Combien de véhicules sont à louer ? 

Questions habituelles de ma part.. Comment le loueur utilise-t-il Driiveme ? Qu'est-ce qu'une mise en alerte pour un futur utilisateur de Driiveme ?

Quelle est la cible touchée par Driiveme ? Quid de l'assurance ? Le prix demandé (1€) est-il vraiment payé ? Pourquoi 1 € et pas plus ? Ou gratuit ? Que veut dire le "temps de réactivité moyen" ? Quid du dépôt de garantie ? De l'assurance ?

Différences de coût pour un loueur, entre le celui du rapatriement par une société de convoyage et le coût de la solution proposée par Driiveme ? Comment se fait la gestion du covoiturage avec une voiture louée chez Driiveme ?

Geoffroy nous fait une démonstration sur le site.. 

Capture d’écran 2013-07-17 à 10.58.52

Comment est calculé le temps du trajet ? Et que se passe-t-il si au retour le bureau de location est fermé ? 

La mécanique de Driiveme peut-elle est adaptée à d'autres marchés ? Y a-t-il un marché européen pour Driiveme ? Pourquoi un partenariat avec Mappy ? 

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


La grande élite française n'est pas adaptée au numérique... Loin s'en faut... (n°2)

Comment notre grande élite a-t-elle abordée les choses numériques, qui ont commencé à envahir notre vie de tous les jours aprés la Seconde Guerre Mondiale ?

(On se reportera sur le premier article sur ce thème : ici pour découvrir l'élite française qui s'est installée aprés la 2ème guerre mondiale, avec son système de création intergénérationnelle d'élites).

Que l'on en juge avec cette petite liste à la Prévert.. Sans prétention et pas forcément dans un ordre chronologique parfait.. Il serait utile je pense que des Historiens creusent la question à fond... Histoire de montrer à nos générations 2.0 comment c'était .. avant.. 

En espérant que je n'ai rien d'oublié... 

Le plan calcul.. Vous en souvenenez-vous ? Dans les années 60 ? Notre belle élite de l'époque s'inquiète de la percée des ordinateurs d'IBM, ordinateurs que les sociétés françaises commencent à acheter en masse. Et comme de plus, les Américains ne voulaient pas nous vendre leurs plus gros ordinateurs pour la mise au point de notre bombe atomique : comment y faire face et créer une industrie française de l'informatique ? .. Avec un grand plan calcul.. Ce plan avorte, et part à la poubelle en 1974. Voir "L'informatique malade de l'Etat : un fiasco de 40 milliards (de francs)". A l'époque on ne faisait pas dans la dentelle avec l'argent du contribuable.. Il est vrai que c'était les Trente Glorieuses.. 

Combien d'argent dépensé au total dans cette affaire ? (j'ai quelques noms)

Le plan téléphone..  Vous vous souvenez je pense du célèbre sketch du "22 à Asnières" de Fernaud Raynaud (qui date de 1955) ? Lequel se gaussait malignement de notre élite qui tardait à installer le réseau sur tout le pays ? A cette époque, on n'était pas très favorable en haut lieu à la mise en oeuvre rapide d'un réseau de téléphone (comme aujourd'hui la fibre ?) .. Même De Gaulle n'aimait pas cet engin qui "le sonnait comme un valet".. Heureusement que plus tard.. 

Capture d’écran 2013-07-18 à 11.50.27

 

Le plan câble. Là, nos élites se prennent tout seul les pieds dans le tapis, pardon dans les câbles coaxiaux.. Ils n'ont pas eu besoin des Américains pour cela.. 1982 : la gauche et son élite (formée elle aussi dans les mêmes moules que les élites de la droite) arrive au pouvoir et lance un ambitieux plan câble. "Vous allez voir ce que vous allez voir" dit-on dans les couloirs du Pouvoir ...  Mais dans le même temps la même élite autorise la télévision satellitaire et Canal+... Est arrivé ce qui devait arriver : le plan câble est mis à la poubelle 4 ans plus tard par l'élite de la droite revenue au pouvoir (élite formée dans les mêmes écoles que l'élite précédente - vous suivez ?). Forcément l'accès satelliaire est plus simple à mettre en oeuvre que le câble... Les mauvaises langues diront que le succès de la télévision satellitaire française est dû au film porno que Canal+ diffusait le samedi soir...  Elite on non, on ne se refait pas.. On lira avec intérêt le billet de Denis Ettighoffer.. sur ce plan câble.

Combien d'argent dépensé au total dans cette affaire ? (j'ai quelques noms)

Le plan vidéocommunications de Biarritz .. On est en 1983.. Et on lance le plan de vidéocommunications de Biarritz. Histoire de mettre notre Minitel, qui est encore dans l'enfance, en très haut débit.. On y teste la vidécommunication avec un visiophone spécifique fabriqué par Alcatel, matériel de type "panzer", occupant toute une table.. Malheureusement l'affaire capote .. Beaucoup d'études au préalable.. Je doute que Janus Friis et Niklas Zennström aient fait beaucoup d'études au préalable avant de lancer Skype et sa visiophonie sur l'Internet .. Je doute même qu'ils aient eu la présence d'esprit de lire les études françaises sur la chose, car si cela avait été le cas, ils n'auraient pas créer Skype... Je ne résiste pas à vous livrer ci-après ce texte...  (texte tiré d'ici).

La fragilité de l’interaction visiophonique

Les analyses d’observations précises d’interactions de vidéocommunication, que celles-ci transitent par un objet spécifique, le visiophone ou dans l’articulation de différents objets techniques composant des Media Space (caméra et moniteur), dressent un constat identique. Les participants aux interactions vidéocommunicationnelles se trouvent en porte-à-faux : d’un côté, la vue d’un interlocuteur sur l’écran les conduit à faire usage des mêmes procédés de coordination et de régulation de l’interaction qu’ils pratiquent habituellement en face-à-face ; de l’autre, la multiplication de problèmes interactionnels ne cesse de leur rappeler que tel n’est pas le cas. Ni véritablement en face-à-face, ni tout à fait au téléphone, les membres d’une interaction vidéocommunicationnelle se trouvent rapidement désorientés, gênés et placés dans une situation d’inconfort. Par exemple, ils découvrent qu’ils sont obligés de veiller à maintenir leur positionnement dans le cadre, ou qu’ils ne parviennent pas à voir la même chose.

On reste perplexe.. Mais c'est beau quand même... Un grand morceau d'anthologie gauloise.. 

Combien d'argent dépensé au total dans cette affaire ? (j'ai quelques noms)

Le plan informatique pour tous.. Présenté par Laurent Fabius en 1985... (coût annoncé : 2 milliards de Fr). Fabius (et Jean Jacques Servan Schreiber) avaient rencontré Steve Jobs le patron d'Apple, lequel lui avait proposé de faire fabriquer en France des Macintoshs pour nos chères têtes blondes (cela m'a été raconté par un cadre dirigeant d'Apple)... Mais notre Fabius national s'est fait rembarer par notre belle élite, qui lui aurait dit "Nous allons faire mieux".. Le mieux a été l'ineffable T07 de Thomson qui continue de pourrir dans les armoires à balai de nos écoles.. D'autres essais en micro-informatique se sont aussi soldés par des échecs.. (SMT Goupil par exemple - mais là, il y a eu d'autres problèmes graveleux). Et il semble que l'inventeur du micro-ordinateur était un Français, ne faisant pas partie de l'élite, mais qui n'a pas pour autant réussi à en créer une industrie française et mondiale pérenne ..

N'oublions pas dans cette veine le "Centre Mondial de l'Informatique" de Jean Jacques Servan Schreiber... Et naturellement son livre prémonitoire "Le Défi Américain".. Qui est à mon avis toujours d'actualité.. 

Combien d'argent dépensé au total dans cette affaire ? (j'ai quelques noms)

Le plan Quaero.. Un membre de la belle élite française s'émeut un jour, constant que les affreux cow-boys de Google commençaient à numériser NOS livres, nos livres à NOUS.. Il en parle au Président de la République de l'époque : Jacques Chirac.. Lequel a le sang chaud. Et son dit sang ne fait qu'un tour.. On lance, bannière au vent comme à Azincourt (1415) : Quaero.. "Vous allez voir ce que vous allez voir".. dit-on dans les salons lambrissés de la République (que l'on a récupérés de l'élite de l'ancien régime). Quaero a été mis à la poubelle il y a quelques mois après son annonce..

Combien d'argent dépensé au total dans cette affaire ? (j'ai quelques noms)

Le plan Géoportail...  Dans la même veine, pour combattre Google Maps, notre IGN national ouvre une application cartes : le Géoportail... Présenté en grande pompe à Chirac, le site ouvre à 12:00 h le 23 juin 2006 .. 5 minutes après, il tombe en rideau.. Mal dimensionné face à l'afflux des connections.. Ce jour-là, vers 12:05, j'ai fait un carton sur mon blog (plus de 150.000 visites en quelques minutes). J'avais en effet fait l'e-interview d'un collaborateur de l'IGN 2 mois auparavant, et posté la chose sur mon blog... Et quand les internautes français ont appris par la radio et par la télévision que l'IGN... Ils ont tapé sur Google : IGN ... Le site étant tombé en rideau, ils sont arrivés sur mon blog... Raz de marée donc. Mais la plateforme de blogging que j'utilisais (Six Apart que Lemeur m'avait offerte) n'est pas tombée en rideau, elle..  

Combien d'argent dépensé au total dans cette affaire ? (j'ai quelques noms)

Le plan Andromède.... Les méchants Américains mettent sur pied une nouvelle organisation de l'informatique : le cloud computing.. Et les entreprises françaises (et même les particuliers) commencent à aller stocker leurs données dans ces clouds "estrangers" avec des mécaniques d'utilisation qualifiées de Saas : plus besoin de logiciels traditionnels dans son ordinateur. Tout est dans le browser (navigateur) et tout se fait on line, par le truchement du réseau Internet.. Quelques grandes élites s'émeuvent... Et vont expliquer la chose au Premier Ministre de l'époque qui n'était au courant de rien : François Fillon.. Son sang à lui aussi ne fait qu'un tour, et il annonce Andromède (« celle qui a la bravoure dans son esprit » : très joli vous ne trouvez pas ?). Le cloud souverain français est créé, avec pas mal de sous publics à la clef.. Mais dissensions dans les entreprises traditionnelles pressenties où se trouvent d'autres éminents membres de l'élite.. Et nous sommes arrivés avec un cloud souverain bi-céphale.. Cloudwatt et Numergy, qui sont les "2 mamelles" de l'économie numérique à la gauloise (en pastichant ce cher Sully : "Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France").

On se demande d'ailleurs pourquoi cet manne financière n'a pas été mise chez OVH et autres .. Peut-être que chez eux il n'y a pas d'Enarques, ni de X ? En plus le fils d'un polonais.. !

Attendons la suite des événements pour savoir si ce plan... (mais j'ai quelques noms)...

Le plan DMP... DMP : dossier médical personnalisé.. Mis en branle en 2004.. On est en 2013.. Très peu de dossiers ouverts (on dit 100.000 alors qu'il y a plusieurs millions de malades).. Et pour ceux ouverts, peu sont remplis complètement .. Cela ne marche pas semble-t-il, mais on continue de financer, comme si de rien n'était.. On aurait dépensé dans cette affaire (selon les sources) entre 0,5 et 1,4 milliard d'€... Pendant ce temps, une médecin française lance le ibluebutton aux USA, à savoir le DMP américain de l'Administration Obama.. (à base du format de fichier bluebutton, ouvert à tous semble-t-il). Et, c'est à noter, le dossier est la propriété du patient et est géré sur son iPhone ou autres smartphones... Inconcevable en France, notre élite considérant que le Français de base est un Etre incapable de se gérer lui-même..  Les Anglais qui étaient partis comme nous avec un DMP jacobin, l'ont mis à la poubelle et envisagent d'adopter le ibluebutton.. 

A noter que l'organisation régionale de notre santé (les ARS) a vu la multiplication de tout un tas de tests divers dans différents domaines, un peu partout sur le territoire .. Chacun y fait un peu ce qu'il veut.. Plus de 350 tests probablement aujourd'hui.. Mais aucune synthèse, et ce sont toujours des tests à ce qu'il semble .. Par exemple, pourquoi la plateforme de télémédecine visophonique mise au point à l'hôpital Pompidou de Paris entre les spécialistes et les maisons de retraite parisienne, n'est-elle pas étendue sur toute la France ? Et pourquoi ne se greffent pas sur cette plateforme toutes les spécialités médicales ? 

Combien d'argent effectivement dépensé dans cette affaire ? (j'ai quelques noms)

Le plan Fibre Optique... Il n'y a pas à proprement parler de Plan Fibre Optique.. Mais il y a eu plusieurs annonces diverses qui vont dans ce sens ..  L'élite française admet aujourd'hui qu'un réseau de télécommunications à TRES haut débit et à base de fibre optique serait idoine pour tous les Français sur tout le territoire.. Même le Président de la République ! A qui l'on a vite appris, lorsqu'il a annoncé son Plan Fibre socialiste, de réaliser une épissure de fibre optique (on n'apprend pas ce genre de truc à l'ENA- car cela est réservé aux manants). Donc pas de plan comme avant, mais un ensemble de machins un peu alambiqués, qui nécessite pour sa gestion une cohorte de fonctionnaires... Les collectivités locales qui veulent installer un tel réseau sur leur territoire (RIP - réseau d'intérêt public), doivent d'abord réaliser de lourdes études qualifiées de SDAN et autres SDTAN, ce qui fait le bonheur des consultants de tout poil. Lesquelles études doivent recevoir l'aval du Jacobinisme élitiste, qui ne fait guère confiance aux élus locaux.. Et de plus, ces collectivités aventureuses doivent en informer les opérateurs privés qui ont 5 ans pour se prononcer.. (les fameuses zones Amii, qui doivent avoir un autre nom aujourd'hui).. Ce qui fait que pendant 5 ans, la mise en oeuvre en est bloquée... Bien qu'en façade on affiche son intérêt pour la fibre, en sous-main, on demande aux départements de dire si leurs lignes cuivre pourraient être éligibles au VDSL2.. Ce qui a pour effet de jeter le trouble chez nos élus, qui dans ces affaires, sont en général un peu largués.. 

Plusieurs études ont chiffré l'investissement global du fibrage de la France de 45 milliards d'€ (Idate) à 23 milliards (Arcep) ... Du simple au double : c'est un peu farfelu, n'est-il pas ?.. 

Combien va nous coûter l'administration jacobine de la chose ? 

Le Plan Réforme de l'Etat et de son Administration.. Il n'y a pas de plan spécifique dans ce domaine, mais cela fait des années que l'on tente de réformer l'Etat au gré des Gouvernements... L'Etat et naturellement notre Administration avec ses 6 millions de fonctionnaires et assimilés.. Sans trop de résultats.. Certes, il y a des Administrations plus fûtées que les autres, qui ont adoptées les outils de l'Internet (la déclaration de l'impôt par exemple)... Mais d'une façon générale, la chose paraît insurmontable... C'est ce que pense Elisabeth Lulin (Enarque 91, mais énarque défroquée - et donc sympathique).. Elle explique le pourquoi dans ce document : "Réformer l'Etat : avec ou contre ses serviteurs". Personnellement je pense que notre Elite n'a nul intérêt à réformer le dit Etat.. Car cela reviendrait à scier la branche sur laquelle elle est assise... Et donc perdre tout ou partie de son pouvoir.. (Elisabeth, sur son site Paradigmes, a publié d'autres textes les plus intéressants les uns des autres)...

Mettons dans cette catégorie de Plans voulez-vous, les multiples petits plans de réforme de notre système éducatif.. un jour comme ceçi, un autre comme cela... Ajoutons-y une pincée de "planicules" (petits plans... ) de réforme de notre Justice, de notre Santé, de nos collectivités locales multi-couches, etc.. 

Combien d'argent déjà dépensé au total dans cette affaire ? (j'ai quelques noms - mais pas tous)

Mais allez-vous me dire : le Minitel. Vous avez oublié le Minitel !.. Un très grand succès !... Vous voyez bien que l'élite est capable de.. Certes.. Le rapport Nora-Minc (2 grandes élites s'il en fût) l'avait d'ailleurs déjà pressenti dés 1977.. Mais malheureusement, notre élite n'a pas été capable de le vendre ailleurs et notamment aux USA : le modèle jacobin du système français ne plaisait pas aux autres peuplades de cette Terre.. Et de plus, quand l'Internet est arrivé, nos braves Français l'ont préféré à notre vidéotex national, alors que notre élite était contre l'Internet au départ (j'ai des noms).. Et même que France Telecom voulait interdire l'Internet ! L'élite a donc été désavouée par la base.. 

Le Minitel est ainsi poubellisé en 2011 .. Ainsi d'ailleurs que le réseau de télécommunications sur lequel il était basé (Transpac et X25)... 

Combien d'argent dépensé dans cette affaire ? Mais l'un dans l'autre, compte tenu des activités télématiques lucratives que cela a générées, on peut dire que ce fût une opération économiquement intéressante... Au pire, une opération blanche..  On ne sait trop..

Et allez-vous dire : la carte à mémoire ? Une invention bien française, non ? Certes.. Mais le Français qui l'a inventée ne faisait pas partie de la grande élite française.. Roland Moreno, c'était son nom, était à l'époque un fonctionnaire de troisième zone "employé aux écritures au ministère des Affaires Sociales". On l'imagine assez bien avec des manches de lustrines, une plume d'oie à la main - genre Courteline.. Il est vrai que dans ces Grandes Maisons Ministérielles de notre belle République nous dirait Coluche, on aurait du temps disponible... pour créer des puces ou des cocottes en papier.. tout en regardant la pendule.. 

Ah, j'oubliais... Un type inconnu (un X promotion 50 en fait, mais un X défroqué lui aussi et donc tout aussi sympathique) invente le premier réseau par paquets au Monde : Cyclades, basé sur l'une de ses inventions : le datagramme .. Il s'appelle Louis Pouzin.. Les X du Ministère de l'Industrie de l'époque (X non défroqués, ceux là) mettent Cyclades à la poubelle et lui préfère le X25 (Transpac et le Minitel).. Ces grands esprits logiques ne comprenaient pas en effet que des paquets qui se baladaient sur un réseau ouvert au gré des vents, puissent donc se rassembler à l'arrivée, pour reconstituer le fichier envoyé. Fichier découpé au préalable lors de l'envoi en datagrammes, en paquets .. Par ailleurs, Cyclades ne nécessitait pas l'établissement d'un lien physique comme le X25, le temps du transfert de fichier.. Donc difficulté pour tarifer et pour facturer... C'était un autre business model, comme on dirait aujourd'hui... 

Qu'à cela ne tienne, un Américain : Vint Cerf - actuellement appointé chez Google - (que j'ai rencontré plusieurs fois : à notre demande il était venu en France faire la 1ère Fête de l'Internet), Vint donc, fine mouche, reprend le datagramme de notre ami Louis, et en fait TCP/IP.. le protocole de l'Internet.. Vous connaissez la suite..

Combien tous ces plans numériques que la grande élite française a concocté en son sein, combien nous ont-ils coûté ? Des milliards d'€ ? Personne ne sait exactement.. 

Mais allons-nous avoir d'autres Plans ? Probablement et même sûrement ..

Un plan Mooc ? (pour barrer la route aux Moocs américains - certains Français suivent en effet des cours sur ces Moocs et obtiennent des diplômes américains, qui seront certainement admis par les entreprises françaises). Mais pour l'instant, notre élite n'est pas encore au courant.. 

Un plan génomique ? (quand les Français vont commencer à faire séquencer leur génome aux USA pour leur médecine prédictive). Mais pour l'instant notre élite n'est pas au courant (et même si elle l'était, elle ne pourrait croire que les Français de base le ferait).  

Un plan Bitcoin ? (pour interdire aux Français d'utiliser cette crypto-monnaie, si jamais ces derniers se mettaient à l'utiliser).. Mais pour l'instant notre élite, n'est pas encore au courant.. 

Et surtout n'oublions pas notre fameux principe de précaution, la clef de voûte du pouvoir de nos élites, que celle-ci a fait inscrire dans le marbre de notre Constitution..  "Dormez sur vos 2 oreilles, braves gens, on (nous l'élite) s'occupe de tout" (ce qui renforce son pouvoir)..

Mais comme l'Etat n'a plus beaucoup de sous, on se demande comment va-t-on faire pour pérenniser notre fabuleux principe de précaution.. 

Quelles conclusions peut-on tirer de tout cela  ?

La France, avec son élite 1.0, a-t-elle un avenir dans l'économie numérique mondiale ?

Suite aux prochains n°...

PS Si j'ai oublié un plan, merci me dire.. 

 

 

 


Connaissez-vous Nathalie Fargeon from Paris ? émoi-émoi : LE concept store des "digital moms"

 

Pour contacter Nathalie Fargeon : nathalie@emoi-emoi.com

Savez-vous combien il y a de Françaises enceintes à l'instant t ? 800.000... Et dans le monde 1.0 il n'y a pas grand chose qui soit fait pour elles...

Nathalie et son associée y remédie avec un concept original : emoi-emoi...

Pourquoi ce nom ? Nathalie explique et détaille par le menu ce site de commerce électronique organisé comme un grand magasin mais en mode 2.0... 

Capture d’écran 2013-07-12 à 08.38.18

Questions habituelles de ma part..

Emoi-emoi est un "concept store" avec des têtes de gondoles 2.0 (des corners), qui travaille avec des créateurs du monde entier (on ne trouve que rarement leurs produits dans magasins 1.0 en France). Créateurs qui généralement ne savent pas trop se faire connaître...

De plus, ces créateurs ne sont payés que lorsque leurs produits sont vendus par emoi-emoi.. (fine mouche Nathalie)..

Capture d’écran 2013-07-12 à 08.43.44

Emoi-emoi repose sur 4 piliers : une sélection fine de produits, une gamme de services, un contenu riche (avec le Mag et les blogueuses), une communauté de clientes, qui même aprés leur accouchement reviennent sur le site..

Et 15% de leur chiffre d'affaires est fait à l'étranger.. sans bouger de France... 

Nouvelles fonctionnalités à l'étude : la vidéo pour la présentation de produits.. et peut-être la visiophonie..

Commentaires au débotté.. Bien vu à mon avis.. Et puis-je suggérer à Nathalie et à son associée de regarder en détail une nouvelle startup américaine dénommée BevyUp ? Faire son shopping sur emoi-emoi avec ses copines.. voilà qui serait intéressant ! (cela est valable naturellement pour tous les autres sites de commerce électronique.. ).

Social networks are enabling more online engagement and conversations, but they weren't built for shopping. E-commerce sites have made shopping easier, but they can be lonely Web experiences. These two transformative technologies -- e-commerce, social media -- can come together with collaborative shopping, which can be valuable for both consumers and online businesses. - See more at: http://www.ecommercetimes.com/story/Collaborative-Online-Shopping-The-Next-Wave-in-E-Commerce-78142.html#sthash.S30Gxozs.dpuf

D'un côté on voit l'apparition d'applications pour inciter des internautes à entrer dans des magasins en dur (en se basant sur les smartphones), et de l'autre on voit arriver des plateformes qui permettent de faire du shopping à plusieurs sur de sites de commerce électronique.. Comme dans les magasins 1.0.. Mais sans bouger de chez soi... 

PS Si vous étiez abonné à mon compte twitter, vous auriez déjà su que BevyUp...

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Edouard Aguillaume et Loris Bernasson from Neuilly-sur Seine ? Preezm : mise à jour de vos contacts en P2P...

Pour contacter Loris Bernasson : loris.barnasson@preezm.com

Pourquoi ne pas mettre une bonne dose "d'intelligence" dans votre smartphone et votre carnet d'adresses ? 

Nos 2 amis de la startup Preezms vont lancer une apps dans les prochains jours d'échange et de mise à jour automatique de contacts... Votre n° de téléphone par exemple a changé ? C'est une galère pour le faire savoir à tous vos contacts.. Avec Preezm (sans s là) c'est d'une simplicité biblique... L'application va aller mettre à jour directement votre nouveau numéro dans le fichier contact de vos amis...

Edouard et Loris nous expliquent pourquoi ils ont eu cette idée... et présentent en détail la mécanique..

Capture d’écran 2013-07-11 à 10.04.53

Questions habituelles de ma part... 

Nos amis nous font une démonstration live...

Mise à jour du carnet d'adresses du smartphone de l'utilisateur, échanger ce que l'on veut avec qui on veut, compatibilité avec les solutions de synchronisation des clouds du marché (avec un plug-in)... 

Voilà ce que propose Preezm... Qui vient de lever quelques sous, en peu de temps (c'est à noter)

Et combien coûte cette application ? (0,89 centime une fois pour toute)...

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Amirhossein Malekzadeh from Paris ? Focusmatic : le big data au service du marketing..

 

Pour contacter Amirhossein Malekzadeh : amirhossein@malekzadeh.com

Il y a beaucoup de plateformes "d'analytics" comme disent les spécialistes, de plateformes de calcul de e-réputation.. Mais peu vont aussi loin que celle de Focusmatic, qu'Amirhossen nous présente  et détaille..

Capture d’écran 2013-07-08 à 16.38.35

Pourquoi cette idée ? Amirhossein et ses associés viennent du monde du trading financier.. Ils ont adpaté les mécaniques de ce secteur au marketing digital.

Questions habituelles de ma part..  

Amir nous fait une démo live en temps réel et nous montre ce que l'on pense des Ministres Français sur les réseaux sociaux..

Capture d’écran 2013-07-08 à 16.56.42

Comment fonctionne le scoring ? Comment détecter les prospects chauds ? "trouver une aiguille dans une botte de foin" (la botte étant le big data)...

Focusmatic est un aspirateur à données intelligent.. Il aspire en continu, et chaque piece d'information est enrichie.. Comment ?  Ce qui permet diverses analyses..  Comment calculer une audience ? 

Savez-vous à quel moment de la journée on parle le plus des politiques français ? Comment est calculé le "sentiment" ? (mood).. Comment détecter des entités ? 

Retrouvera-t-on Focusmatic en Silicon Valley ? 

Commentaires au débotté.. On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve, mais cette startup est certainement promise à un bel avenir.. 

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


La grande élite française n'est pas adaptée au numérique... Loin s'en faut... (n°1)

Dans toute société humaine il y a une élite, et un système intergénérationnel de création d'élites  .. Ne fait pas en effet partie de l'élite qui veut chez les Homo Sapiens... 

Tout aurait commencé avec la Révolution Agricole qui a démarré sur Terre il y environ 10.000 ans dans le Croissant Fertile... Révolution qui a accouché des premières élites humaines : Rois des villes Etat, Empereurs divers, Dictateurs alambiqués, Religieux inspirés, etc..

Et cela s'est perpétué au cours des Siècles au fur et à mesure que la Révolution Agricole se répandait dans le Monde. Il a fallu plusieurs milliers d'années pour que cette Révolution arrive en Europe ... Naissance donc de la Féodalité en France et en Europe, puis de la Noblesse et de la Royauté.. Et en ces temps reculés, le système de création intergénérationnelle d'élites était simple : le droit d'aînaisses... On faisait partie de l'élite de père en fils... Pas d'ascenceur social...

En gros, la répartition élites/glandus répond à la loi de Pareto.. 20% d'une population d'un territoire fait partie de l'élite et dispose - ou confisque - 80% des richesses et du pouvoir.. Et dans ces 20%, la loi de Pareto s'applique encore pour la super-élite (20% des 20% = 4%, les 16% restants étant les superglandus.. En fait, il y a plusieurs cercles dans la nomenklatura.. ).

Mais en 1789 dans les Yvelines, par une belle nuit d'août - le 4 exactement -, le peuple Français a supprimé le droit d'aînaisses et les privilèges associés... Et comme les glandus ne font pas dans la dentelle, ils en ont profité pour occire tout ce qui portait dentelles, et perruques poudrées... Exit, donc la Royauté... Mais cela n'est pas pour autant que l'élite a disparu... 

Capture d’écran 2013-07-08 à 07.39.31

Soubresants divers par la suite... Empires, Républiques, re-Royauté se sont succédé au gré de l'écume des jours... Toujours avec une élite qui est devenue hétéroclite : noblesse d'Empire, élite qualifiée de républicaine, mur d'argent des 200 familles, maîtres de forges, etc.. Que l'Histoire a regroupée sous un terme générique : bourgeoisie... Laquelle a permis la mise en route d'une nouvelle Révolution : la Révolution Industrielle... 

Mais venons en à aujourd'hui..

Depuis la 2ème guerre mondiale, nous avons en France un nouveau système de création d'élites qui s'est insidieusement mis en place au cours des années .. A savoir nos grandes Ecoles, dont les membres ont trusté les différents postes de pouvoir et de création de richesses (ENA, X, Ecoles Normales, etc...). Et quand vous sortez de ces moules où l'on pétrit les neurones des jeunes énarquillons et autres, les plus grands espoirs, les plus grands honneurs, vous sont permis..  A vie ou presque.. Vous défilez le 14 juillet sur les Champs Elysées pour certains, vous intégrez les Grand Corps d'Etat pour d'autres, vous rejoignez l'Inspection des Finances en attente de postes plus prestigieux. Ou alors, vous pantouflez dans les entreprises publiques, ou privées avec moult stocks options et autres parachutes dorés.. Et même s'il advient que vous fassiez une connerie dans le privé, pas grave : vous rejoindrez votre corps d'origine comme si de rien n'était...

A cette belle élite cultivée s'accroche de temps à autres des personnages hauts en couleur venant d'autres mondes : un avocat blingbling par exemple, ou un professeur d'allemand à prestance gothique, etc...  

Les glandus quant à eux, doivent ramener, surtout dans la période de crise économique actuelle...  

Ainsi va le Monde.. Sauf que le Monde lui, a malheureusement changé... D'analogique, il devient numérique... Et cette belle élite qui s'est créée dans le monde analogique, a quelques difficultés pour appréhender le numérique ... Car les moules dans lesquels elle a été formée visent justement à perpétuer le passé analogique de façon à garder le pouvoir de génération en génération..  

Comment notre élite a-t-elle abordé le numérique ? Du plan calcul des années 60 au plan fibre d'aujourd'hui (en passant par le plan câble, le plan informatique pour tous, le plan vidéocommunication de Biarritz, le plan Quaero, le plan Andromède, le plan Dossier Médical Personnalisé, le (futur) plan MOOC... , etc ..).

50 ans de ratage bureaucratique 1.0 et de non-vision du futur qui a coûté beaucoup d'argent à la Nation ...

Et dire que le premier réseau de télécommunication par paquets au Monde a été créé en France.. 

Suite au prochain numéro...