Connaissez-vous Julien Artu from Paris ? Hôpital Affinité : un réseau social de patients en hôpitaux
Connaissez-vous Albert Szulman from Versailles ? Altheia : comment donner accès à l'Internet mobile à l'ensemble de la Planète même s'il n'y a pas d'infrastructure ?

Connaissez-vous Mathieu Lhourmeau from Paris ? Contractlive : arrêtez de vous déplacer pour négocier et signer vos contrats !

 

Pour contacter Mathieu Lhournmeau : mathieu@contract-live.com

Toutes les fonctions dans les entreprises ont été informatisées (comptabilité, RH, stocks, CRM, etc..). Sauf une : la confection de contrats que les entreprises, les professions libérales, les administrations, les collectivités loacles, nouent entre eux..

De la négociation, à la signature, au stockage en coffre-fort sécurisé, jusqu'à la réalisation, et à des rappels/alertes divers entre les co-contractants, etc... Le tout dans le cloud et en mode Saas (cloud situé en France)... Voilà ce que propose Contractlive...

Mathieu explique le pourquoi de l'idée, et présente la plateforme en détail... 

Capture d’écran 2013-06-15 à 10.00.26

Questions habituelles de ma part...

Intégration dans Salesforce ? Marché potentiel ? Nouvelles fonctionnalités (plateforme visiophonique) ? Portage de la plateforme dans d'autres marchés ?

Capture d’écran 2013-06-15 à 10.54.49

Commentaires au débotté... Remarquable plateforme (encore une !)..  Quelques remarques..

1/ Mathieu nous précise que son activité est déjà mondiale (sans bouger de France). Notamment, de nombreuses sociétés américaines gérent leurs contrats sur cette plateforme française... Et sur un cloud français qui plus est ! (peut-être n'ont-elles pas confiance dans leur Administation qui avec le Patriot Act peut aller fourrer légalement son nez dans leurs petits papiers ?)..

2/ Il se passe beaucoup de choses très intéressantes dans le monde du 2.0 français... L'élite française n'en a pas conscience. Elle fait comme si ce 2.0 n'existait pas ... J'en ai encore eu la preuve hier à l'Armada des Territoires du Trés Haut Débit qui a eu lieu à Rouen (je pense faire un compte-rendu). On se bat la couple en haut lieu, sur les usages... Alors que l'offre d'applications est déjà là (par exemple celle de Contractlive).. Et que la demande est elle aussi là... Puisque Contractlive a des clients...

3/ Autre point intéressant : la visiophonie... Les acteurs de l'économie française ne sont pas encore complétement rompus à cette nouvelle façon de travailler... Certes, il y a dans certaines grandes organisations françaises des systémes de visiophonie.. Mais des systèmes assez lourds, coûteux avec du hardware installé dans une pièce dédiée. Et pas très pratique : il faut réserver, il faut un technicien, etc... Mais il y en encore peu de "téléprésence personnelle", où le cadre dans son bureau peut lui-même, avec son ordinateur et sa webcam, discuter avec un fournisseur par exemple sur un contrat, fournisseur qui lui aussi reste dans son bureau .. Avec l'adjonction de la visiophonie collaborative à des plateformes comme Contractlive, il serait des plus utiles de disposer de réseaux de télécommunications à TRES haut débit sur l'ensemble du territoire... Voilà un usage que le TRES haut débit va permettre...

En fait, la plupart des usages sont déjà.. Le fibrage du territoire va permettre l'adjonction d'une trés bonne qualité de visiophonique entre 2 personnes, ou entre plusieurs centaines de personne.. Et cela générera de nouvelles applications comme par exemple les tradeshows virtuels, les plateformes de télémédecine, etc...

Et plus tard, cela sera Me Michu qui discutera avec son assureur sur le contrat multirisques que ce dernier lui propose... Et son notaire de la même façon... etc... 

Tout cela devrait amener beaucoup moins de déplacements physiques... Nos décideurs qui se penchent sur le futur de la structure de nos réseaux de transports physiques dans 20 ou 30 ans, devraient peut-être en tenir compte ? A-t-on besoin d'un "Grand Métro" qui serait opérationnel au mieux dans un 20aine d'années ?

Capture d’écran 2013-06-15 à 11.18.19

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.