Connaissez-vous Paul Benoît from Montrouge ? Quarnot computing : le calcul informatique à la demande .... dans vos radiateurs..
Connaissez-vous Christophe Rollet from Paris ? FACT-Finder : 25% de ventes en plus (en corrigeant notamment les fautes d'orthographe des internautes)..

Connaissez-vous Alexandre Tedeschi from Paris ? Asso-g2e : tous ceux qui sollicitent une aide publique pour créer une enterprise adhérent à une association d'entrepreneurs.. Pourquoi ?

 

Pour contacter Alexandre Tesdeschi : g2e.president@gmail.com

On parle beaucoup d'entrepreneuriat ces temps-çi..

Alexandre est le Président de l'association des Grandes Ecoles Entrepreneurs qui regroupe plusieurs associations de diplômés de nos grandes écoles... 

Capture d’écran 2013-05-16 à 15.08.39

On remarquera que l'ENA n'en fait pas partie, ni d'ailleurs nos Universités... 

Alexandre nous balaye les problémes rencontrés qui ne sont pas des moindres.. Avec une organisation moyen-âgeuse (680 branches professionnelles). On n'arrive pas à bien travailler ensemble en France, les nouvelles générations sont trés mal représentées, et ne sont pas écoutées par l'établishment (à moins d'en faire partie).... 

Du coup Alexandre a publié une lettre ouverte au Président de la Répubique .. que vous trouverez ci-aprés.. Discussion autour de nos problèmes dans ce e-billautshow... 

Paris, le 21 avril 2013

 Monsieur François Hollande

 Monsieur le Président,

Je m'adresse à vous par une lettre ouverte parce que j'ai souhaité que la France de demain qui entreprend dans le silence sans être représentée  retrouve des forces et un soutien auprès de vous. Aujourd'hui, malgré les 680 branches professionnelles de notre pays regroupant de multiples syndicats patronaux, le taux d'adhésion des chefs d'entreprise à une organisation patronale est d'à peine 8%. 

C'est dans ce contexte de taux particulièrement faible, qu'un vrai sujet de représentation se pose pour:

 - Les chômeurs créateurs d'entreprise;

- Les jeunes étudiants (ou pas) créateurs;

- Les créateurs d'entreprise dans leur ensemble (près de 550 000/an);

- Les entreprises qui très souvent, dans leur trois premières années, ne sont pas membres d'une organisation patronale.

 Ces populations sont la France de demain qui entreprend - et parmi elles beaucoup d'innovateurs.

 Cette absence de représentativité est-elle un problème?

Oui, car sans représentativité, on ne pourra jamais savoir si les mesures que certains poussent et revendiquent ont vraiment un sens pour la majorité des entrepreneurs en démarrage. De plus, le choix de certaines personnalités sollicitées sur différents sujets et travaux pourra toujours être contesté, car ces personnes ne seront pas issues d'un processus de représentativité. Pire, on pourra même imaginer qu'elles œuvrent pour leurs intérêts privés en présentant leur vérité.

Il y a certes dans ce pays de nombreux guichets d'observation d'organismes privés et publics qui reçoivent et accompagnent une partie des entrepreneurs en démarrage. Mais avons nous vraiment le ressenti et le point de vue de cette France qui entreprend? 

Monsieur le Président, vous souhaitez mettre le paquet sur les entreprises, et la France de demain qui entreprend, alors mobilisez les rapidement. 

Pour cela, je vous propose une mesure qui dynamiserait considérablement notre pays. Elle conforterait les organisations patronales et permettrait aussi l'émergence de nouvelles forces vives créatrices de valeurs et d'idées nouvelles.

Je vous propose donc de légiférer rapidement, afin d'obliger tous les entrepreneurs qui sollicitent une aide publique (le chômage en étant une) à adhérer à une association d'entrepreneurs - organisation patronale ou pas. 

L'association d'entrepreneurs qui ne souhaiterait pas se déclarer syndicat patronal pourrait juste élire des représentants dans des organisations patronales existantes ou à créer. Cela créerait aussi une dynamique de refonte des statuts des organisations existantes.

 La France qui entreprend dans le silence a besoin de se faire entendre car elle est porteuse d'idées nouvelles parfois à l'opposé des messages véhiculés quotidiennement qui soi-disant font consensus.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments les plus respectueux.

Alexandre Tedeschi

Président de Grandes Ecoles Entrepreneurs

http://www.asso-g2e.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Commentaires

Camille

Pôle Emploi, premier VC de France ? :)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)