Connaissez-vous Charlotte Jaugeon et Vincent Charlet from Paris ? Gametoo : jeux virtuels, gains réels...
Connaissez-vous Samuel Cohen from Paris ? B2b-en-trade : et si les entreprises revenaient au troc ? Mais attention en 2.0...

Connaissez-vous Patrick Stark from Paris ? Cloudwatt : le fils aîné d'Androméde, le cloud souverain français...

 

Pour contacter Patrick Starck : patrick.starck@cloudwatt.com

Excellente discussion avec Patrick... qui est le responsable de Cloudwatt (pourquoi ce nom ?), premier avatar d'Andromède, le cloud souverain français.. L'autre descendant, dénommé Numergy, est annoncé, mais encore en gestation semble-t-il...

Qui a pris la décision au sein du Gouvernement de lancer Andromède ? Pourquoi 2 sociétés au lieu d'une prévue au départ (ce point a été peu abordé dans ma discussion avec Patrick).. Pourquoi un appel d'offres étatique a-t-il été lancé ? Pourquoi l'Etat a-t-il pris une participation dans Cloudwatt ? (ce n'est pas de l'argent public "donné" aux habituels sociétés 1.0 .. comme certains le pensent - voir les âpres discussions sur ce téme sur mon wall Facebook)...

Capture d’écran 2012-11-05 à 09.42.09

Un cloud n'est pas un infogéreur, ni un hébergeur... C'est beaucoup plus que cela... Patrick rappelle et détaille les 3 caractéristiques d'un cloud : paiement à l'usage, élasticité, self service... 

Qu'est-ce qu'un logiciel "multi-tenant" ? 

Pourquoi Cloudwatt a-t-il choisi une solution opensource (Openstack) ? Où vont être situés les datacenters de Cloudwatt ? Impacts du Patriot Act américain sur le développement du cloud français ? 

Questions habituelles de ma part... Business model, concurrence, visées internationales, etc... 

Capture d’écran 2012-11-05 à 09.48.34

Cloudwatt ouvrira ses portes en fin d'année 2012...

Commentaires au débotté..

1/ Pourquoi en France avons-nous toujours besoin qu'une élite étatique se réveille un bon matin pour se rendre compte que les Américains sont déjà bien partis dans un domaine donné ? Pourquoi sommes-nous toujours à la bourre ? Pourquoi des hébergeurs traditionnels privés comme OVH, Amen, etc..  n'ont pas investi directement, sans l'aide de l'Etat, pour ouvrir leurs clouds ? Comme l'ont fait aux USA Amazon, Salesforce, etc ?... Pourquoi a priori ces hébergeurs français n'ont pas répondu à l'appel d'offres de l'Etat, et s'ils ont répondu, pourquoi n'ont-ils pas été retenus ? Questions sans réponses... (Patrick a été assez évasif sur ces thémes)... On aimerait plus de transparence de la Grande Administration Française... 

2/ L'Europe (et la France) ont perdu 5 batailles face aux USA : la bataille du mainframe (notre plan calcul, qui a foiré), la bataille des minis, la bataille du PC (notre plan informatique pour tous, qui a aussi a foiré), la bataille de l'Internet (on avait pourtant le datagramme de Louis Pouzin - qui a donné naissance à TCP/IP,  mais que notre élite a mis à la poubelle au profit de X25 et de Transpac, eux aussi dans les poubelles), et la dernière en date : le smartphone (quel avenir pour Nokia ?)... Allons-nous aussi perdre la bataille du cloud ?

3/ Personnellement je pense, qu'après le délai habituel de prise de conscience de l'élite gauloise - la grande et la petite - (principe de précaution oblige ?), toute l'organisation économique et administrative de notre pays va basculer dans le cloud et le mode Saas.. Que vous vous le vouliez ou non... L'exemple que je cite souvent : nous avons en France 36.000 collectivités locales (en fait beaucoup plus avec des sur-ensembles divers autant que variés en fonction des égos de nos élus). Chaque collectivité se gére en propre (ou en infogérance) avec une bonne vingtaine de logiciels traditionnels sous WIndows. Chacun disposant d'une interface spécifique... Coût gobal pour l'économie française : 2,6 milliards d'€ (achats, maintenances, formation des fonctionnaires territoriaux).. Alors que si chaque logiciel était disponible dans une interface de type browser, en mode cloud/saas/multi-tenant (à savoir un seul logiciel en central de gestion de créches, de cimétières, par exemple pour l'ensemble des collectivités locales), le coût serait réduit d'au moins 50% (ce que certains spécialistes m'ont affirmé). Chaque collectivité payant à l'usage.. Mais naturellement il va y avoir des freins (là aussi fortes discussions sur mon wall Facebook il y a quelques semaines)...

4/ J'ai aussi discuté - malheureusement hors enregistrement - de l'infrastructure de télécommunication à très haut débit que cela va supposer... Patrick pense que l'aspect trés trés haut débit va suivre l'introduction et le développement du cloud.. En ce qui me concerne, je reste sur mes positions. La mise en oeuvre d'un réseau de télécommunications sur tout le territoire me paraît être un préalable indispensable au développement massif du cloud dans tous les domaines : économie privée, santé (le fameux DMP dans le cloud : voilà une idée qu'elle est bonne !), justice, éducation, etc.. 

5/ J'invite toutes les sociétés françaises qui fabriquent des logiciels traditionnels sous Windows à revoir leur business plan... Et à mettre en oeuvre leurs productions en mode cloud/saas/multi-tenant. Vous allez avoir Cloudwatt qui ne demande que cela pour vous distribuer, et bientôt probablement le petit dernier Numergy (j'ai demandé une e-interview à son boss - j'attends).. Ou alors il vous reste Salesforce, qui a déjà une panoplie impressionnante de "multi-tenants".. Car avoir votre logiciel en multi-tenant est une chose, mais vous appuyer sur l'offre globale du "cloudeur" en est une autre (qui vous proposera du CRM, du suivi de e-réputation, des centres d'appels visiophoniques, etc...).

6/ Si la France veut un avenir pour son économie dans le développement numérique mondial qui se met en marche actuellement, il lui faut revoir toute son organisation... Lancement d'une stratégie claire d'infrastructures de télécommunications à très haut débit, plusieurs clouds comme celui de Cloudwatt, des développeurs d'applications en mode multi-tenant, et favoriser nos startups qui nous montrent la voix.. et qui sont le sel de la France 2.0...

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Commentaires

Cath Coste

Ah les USA ! Toujours LE modèle ! Pourtant ... le plus gros défaut de l'admin Obama, pour bien des citoyens américains, est le manque de transparence ... et le non-respect des libertés informatique ... Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload (fermé par le FBI) va jouer les Xavier Niel (Free) en Nouvelle-Zélande, où le réseau internet n'est pas terrible ... Mais grâce à lui, bientôt il y aura une très bonne qualité de débit, à très bon prix, pour tous les citoyens NZ (dont moi ;-) ... A lire : "Kim Dotcom to reboot NZ submarine cable and offer free broadband":

http://www.digitaljournal.com/article/336181#ixzz2BLVG6j8H
http://www.digitaljournal.com/article/336181

Pierre Paperon

Bonjour Jean-Michel,
bons commentaires ...

@Pierre_Paperon
Jean Michel Billaut: Connaissez-vous Patrick Stark from Paris ? #cloudwatt http://sco.lt/6Hbk2r Crisp view on cloud propagation in France

Energy_Digital

Bravo et merci pour cette présentation interactive tout à l'honneur de celui qui la sollicite et de celui qui se prête au jeu.
Cloudwatt est à suivre de près...

Francois ][

Octave ne va surement pas être très content si dit qu'il ne fait pas de Cloud, lui qui en vend depuis belle lurette, et justement sans aide de l'Etat :-)
https://www.ovh.com/fr/cloud/instances/index.xml

Billaut

@François... en ce qui me concernce je n'ai jamais dit que le jeune Octave ne faisait pas de cloud... et cela fait quelques semaines que je lui demande une e-interview... mais nada jusqu'à présent.. que cela soit avec moi ou d'autres il va devoir se "stariser" s'il veut accélérer son business.. bon ce que j'en dis...

Patrick COPINE

@PatrickCOPINE Merci Jean-Michel pour cet entretien.

Billaut

@Patrick.. merci pour la reprise intéressante sur votre blog de cette e-interview..
http://cloud-oss-fr.blogspot.fr/2012/11/je-ne-sais-pas-si-vous-etes-friands-des.html

Pensez vous qu'à terme les "cloudeurs" proposeront aussi des e-services en mode saas ? Où resteront-ils cantonnés dans le simple cloud type "disque dur "?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)