Connaissez-vous Franck Stauffer de Strasbourg ? RBSchange : le e-commerce B2B démarre...
Connaissez-vous Philip Bianchi from Paris ? Proximis : "click and collect" pour remettre les magasins dans le 2.0...

Pourquoi les Pigeons ne créeraient-ils pas un e-parti politique ?

Idée saugrenue allez-vous dire ? Mais quand on y réfléchit..

Vous êtes plus de 50.000 à aujourd'hui à avoir adhérer à la chose.. Beaucoup donc, en très peu de temps... Il me semble que ce mouvement traduit un certain ras-le-bol des entreprises en particulier (et notamment des petites), et même peut-être des Français en général... On dit même que les Pigeons vont faire reculer le Gouvernement : ce qui voudrait dire qu'avec seulement 50.000 "likes" virtuels on a plus de poids que des dizaines de milliers de personnes qui déambulent physiquement entre République et Nation à Paris en vérocifant leur mécontentement ...

Les Arabes ont fait leur révolution avec leurs smartphones, nous nous faisons notre "Révolution des Pigeons" avec de simples "Likes" sur Facebook... Révolution est peut-être un peu fort.. Disons la "Fronde des Pigeons"...

Capture d’écran 2012-10-05 à 18.53.20

Pourquoi donc ne pas mettre sur pied un e-parti qui s'affranchit des luttes partisanes auxquelles nous sommes habituées et qui ne font pas avancer le pays ? Les suivants détricotant ce que les précédents ont fait ?... Un e-parti pour mettre la France sur les rails de l'économie numérique ? 

Le Monde change. L'économie mondiale est en train de se numériser et commence à basculer toute son organisation sur la plateforme Internet avec l'utilisation d'outils que certains qualifient de 2.0... (pour ceux qui ne savent pas ce que veut dire cette expression de 2.0 versus 1.0, voir ici ).

Dans ce vaste mouvement de réorganisation, la France y aura-t-elle une place, alors que la crise économique 1.0 bat son plein ? Cette crise favorisera-t-elle ce passage ? La France jouera-t-elle un rôle pivot dans cette nouvelle organisation mondiale ?.. Personnellement je pense qu'elle le peut. Depuis que je suis rentré de mon hôpital début 2010, suite à une amputation de la jambe droite, j'ai e-interviewé en visiophonie, un petit millier d'entreprises françaises dans le domaine de l'Internet... Certes, nous ne sommes pas la Silicon Valley, mais nous n'avons pas à rougir. Certaines de ces entreprises sont d'ailleurs déjà mondiales... Nous pouvons donc y arriver  .. Mais, il y a un mais... 

Permettez-moi, Mesdames et Messieurs d'ajouter mes e-Rhouuus-Rhouuuus...  dans ce pigeonnier où s'ébattent nos joyeux volatiles...

Notre pays est un "vieux" pays 1.0. Il est perclus d'institutions diverses, de comités théodules de toute nature, de vastes cohortes d'élus, de hauts fonctonnaires énarchico-bureaucratiques, d'une administration lourdingue qui en est encore en grande partie "papier+crayon", d'un système de santé qui nous coûte trés cher, d'une Justice organisée à la mode napoléonienne, ... etc...

Bref, nous sommes managés, et nous avons remis le pouvoir, dans les mains d'une élite mal formée aux nouvelles technologies. Elite qui ne veut surtout pas que cela change. Et qui ne veut pas remettre en question ses privilèges, ses rentes de situation, et autres positions opaques 1.0..

Pêle-même : petite liste à la Prévert...

Nous avons 6 à 7 millions de fonctionnaires (et assimilés payés par de l'argent public), ce qui représente environ 20 à 22% de notre population active, contre 15 à 17% en Allemange (comme notre élite 1.0 fait souvent référence à ce pays, je le fais aussi..)... Non seulement nous avons beaucoup de fonctionnaires, qu'il faut naturellement payer avec nos impôts, mais de plus, les services publics qu'ils sont chargés de nous donner, se dégradent. Notamment dans nos campagnes, où vit une petite motié de la population... Nos administrations sont organisés en silos, chaque silo ayant une structure hiérarchique avec à sa tête des chefs, sous-chefs, etc ..

80 % des Français ont aujourd'hui un accés Internet... On pourrait peut-être organiser cette administration autrement, pour la rendre plus agile ? Mais remettre en cause des structures bureaucratiques qui datent pour certaines de Napoléon, n'est pas une mince affaire... Et tant que nous aurons des énarques comme hauts fonctionnaires.. Un énarque n'est pas fait pour innover (cela se saurait).. Il n'est pas câblé pour cela.. Il est fabriqué pour pérenniser une situation. Ce qui, dans ces temps où les technologies de communication évoluent de façon exponentielle, pose problémes ... De plus, aucun élu du peuple (énarque ou non) n'a osé, pour l'instant, commencer ces vastes travaux d'Hercule .. J'aurais pensé que notre précédent Président Blingbling l'aurait fait... Mais non...

Je ne mets pas en cause la qualité de nos fonctionnaires, mais leur organisation...  (encore que, si on lit le livre de Zoé Shepard "absolument débordée" , on reste un peu perplexe sur le travail effectué dans certaines de nos administrations).

Nous avons je pense beaucoup trop d'élus, à la tête d'organisations administratives en mille feuille qui se chevauchent, se superposent, s'enchevêtrent ... Elus qui pour certains se prennent pour des cadors et qui sont loin d'être informés sur ce qui se passe dans le Monde avec ces nouvelles technologies. Qui pour certaines d'ailleurs, ne sont pas si nouvelles que cela... Or, pour moi, un élu est non seulement chargé de gérer ses ouailles au jour le jour, mais il se doit aussi de les conduire dans le Futur. Ce qui est loin d'être le cas.. Ils ne pensent pour la plupart, qu'à se faire réélire...  Nous n'avons pas les Elus qu'il faut pour nous conduire dans le Monde de demain...

Ayant eu a fréquenté quelques élus dans ma vie professionnelle, je n'en garde pas un souvenir ému.. A part un seul...

Notre système de santé est loin d'être au top... Et nous coûte de plus en cher.. 800.000 à 1 million de personnes y travaillent... Organisations là aussi en silo avec mandarins qui se chipotent, divers Conseils de l'Ordre qui se bagarrent à coups de barres à mine mouchetées, etc ... Chaque silo gérant ses petites affaires, sans trop se préoccuper du patient (mon amputation par exemple est dûe à une mauvaise organisation du système, m'a-t-on dit...). Les USA investissent actuellement massivement dans la e-santé. Nous ? Rien ou presque.. Vous allez me dire que l'on a bien notre fameux DMP (dossier médical personnalisé)... Mis en route en 2004, il en est toujours aux premiers balbutiements avec beaucoup d'argent public dépensé... et peu de dossiers enregistrés.. Pourquoi tout ce temps ? Pourquoi tout cet argent ? 

Je ne mets pas en cause la qualités de nos professionnels de santé, mais leur organisation.. 

Notre Justice est mal organisée... Là aussi des silos divers... L'information circule mal entre eux. Du coup, des jeunes filles se font couper en morceaux à Nantes ou en Ardèche.. . Parquet, Juges du Siège, Greffiers, Avocats, Polices diverses, etc. Ces braves gens en sont encore au "papier/crayon".. J'en sais quelque chose.. Je me suis permis de déposer en juillet 2011 une plainte au Parquet de Versailles suite à mon amputation (vous  trouverez cette plainte ici)... Je n'en ai eu des nouvelles que 7 mois plus tard. Vous trouvez cela normal ? On nous prend là pour des boeufs, et pas pour des pigeons.. Les personnels de Justice vont diront qu'ils sont en manque de..  personnels... Mais s'ils s'organisaient autrement sur une plateforme sécurisée type cloud/saas, il me semble qu'il n'y aurait pas besoin de personnel supplémentaire, et qu'ils rendraient un meilleur service aux citoyens. Mon Honorable Parquet a ordonné une enquête, qui a été menée par un lieutenent de police que j'ai dû aller voir (étant amputé, pas simple de monter les escaliers du Commissariat où il avait son bureau)... Le lieutenant a pris ma déposition sur un PC de récupération équipé d'un logiciel alambiqué et biblique, que mon petit fils ne voudrait pas..

Je ne mets pas en cause la qualité des nos juges, mais leur organisation... 

Notre système éducatif a lui aussi des tares majeures... Il produit en effet de plus en plus d'illetrés.. Il faut certes y voir là aussi un problème des parents qui démissionnent et laissent faire à leurs gamins ce qu'ils veulent... Lesquels retournent pour certains, à l'état sauvage...

Je ne mets en cause la qualité de nos enseignants, mais leur organisation... 

On veut ré-industiraliser la France... Certes.. Mais remettre en route des usines avec des cheminées qui fument me paraît être d'un autre âge... Le temps de Zola se termine... Il serait peut-être plus idoine que toutes nos entreprises, tous nos artisans, toutes nos professions libérales "se digitalisent" pour devenir plus agiles et gagner des clients et donc créer de l'emploi ... Et que nos entreprises fassent comme les entreprises américaines qui sont en train de rapatrier sur leur territoire les productions qu'ils donnaient à faire au préalable aux Chinois. Les Chinois réclament en effet des hausses de salaire et veulent des conditions de travail plus décentes... Ce qui fait que le Boston Consulting Group pense que le coût salarial par unité produite sera le même qu'aux USA en ... 2015.. Les Américains ont même mis sur pied une "reshoring initiative", bénie par le Gouvernement Américain.. Ils estiment ainsi qu'ils pourraient recréer 5 millions d'emplois dans les années à venir... Tout en "robotisant" d'ailleurs certaines chaînes de production.. Les Chinois par contre ne peuvent se "robotiser" à outrance... Car si le chômage augmente fortement chez eux, la Chine risque d'imploser..

Est-ce que notre élite se préoccupe de ce "reshoring" ? C'est bien d'engueuler le Père Peugeot qui ferme ses usines parce que nous sommes dans une crise dûe en partie à une surproduction... On aurait pû par contre l'engeuler parce qu'il ne sait pas créer de "nouveaux produits de mobilité" comme le font les Japonais (Honda,Toyota) avec leurs robots, leurs walking devices pour personnes âgées, etc.. Marchés énormes avec notre population qui vieillit...  Nouveaux crénaux pour justement faire tourner les usines... Restons dans la voiture : Google arrive avec sa "Google Car driveless" : là aussi marché mondial énorme... Pourquoi chez nous, notre belle élite industrielle se croise les doigts, et vit de ses rentes ? 

L'innovation n'est pas le fort de notre belle élite.. Qui est toujours en retard d'un métro.. Et qui veut ensuite le rattraper en créant des trucs abscons, qui seront mis à la poubelle quelques années plus tard, aprés avoir englouti beaucoup d'argent public (nos impôts).. Vous vous souvenez du plan Calcul (l'élite voulait contrer IBM) ? Vous vous souvenez du plan informatique pour tous (l'élite voulait contrer le Mac avec le TO7) ? Vous vous souvenez du plan câble (l'élite lance en même temps la télévision par satellite avec Canal+) ? Vous vous souvenez du réseau de vidéocommunitions de Biartitz (l'élite voulait créer un réseau de télécommunications à tres haut débit) ? Et Quaero vous vous souvenez ? (vous savez le truc qui devait nous permettre de faire mieux que Google) ? Notre DMP prendra-t-il le chemin de la poubelle ? Et notre cloud souverain Andromède (255 millions d'argent public), qui n'en doutons pas fera mieux qu'Amazon AWS ?

L'innovation est la clé pour sortir de cette crise... (en mettant au préalable les banquiers au pas..).

Etc, etc...

Il y aurait encore beaucoup à dire...  Par exemple, faire un toilettage profond de nos logorrhées législatives, permettre à tous les Français de comprendre le budget du pays (avez vous déjà lu une loi de Finance ?), les budgets de nos collectivités locales, etc... 

Capture d’écran 2012-10-05 à 18.56.59

 En résumé...

Dans cette période de crise économique profonde, qui pour moi n'est que le dernier éclat de notre révolution industrielle, la France ne pourra pas se traîner tout ce lourd fatras 1.0... Elle ne pourra pas continuer à accepter un système politique "droite/gauche" qui avait son intérêt du temps de Zola.. mais qui maintenant n'intéresse plus que les énarques et autres élites, ainsi que Jean Michel Apathie, Alain Duhamel, et ... Laurent Gerra...

Si nos entrepreneurs, qui sont les seuls à créer de l'emploi productif, veulent un avenir radieux dans ce pays, il va falloir se désengager de notre gangue 1.0... Si possible en douceur... 

Je pense, ami pigeons, que le pays a besoin de vous... Vous avez certainement beaucoup d'idées... Alors il temps de les mettre en oeuvre... En ce qui me concerne, j'ai une idée. Qui est fixe...  Si la France veut un avenir dans l'économie numérique mondiale, il est temps de mettre en oeuvre sur tout notre territoire un réseau de télécommunications à TRES haut débit à base de fibre optique... Comme  nos aïeux l'ont fait avec le réseau électrique... 

PS Au fait, savez-vous que l'Internet est basé sur les travaux d'un Français ? Qui avait créé et testé le grand'père du protocole de l'Internet TC/IP ? A savoir le datagramme ? (même prinicpe que TCP/IP)... Ce grand Monsieur s'appelle Louis Pouzin... Mais l'élite de l'époque (j'ai les noms) sous Giscard (Enarque + X = very dangerous people ?) l'a mis à la poubelle... Comme quoi quand on invente un truc que les autres n'avaient pas, notre élite le poubellise.. Remarquez que nous sommes coutumiers du fait.. La photo par exemple a été inventé par Nicéphore Niepce du côté de Chalons sur Saone.. Vers 1830... Notre élite gouvernementale de l'époque achéte le brevet une bouchée de pain... Et l'offre (gratuitement) au Monde... On ne se refait pas... 

Commentaires

Hgicquel

Bravo Jean-Michel ! Aide-nous à organiser ce mouvement spontané et apolitique contrairement à ce que certains essayent de faire passer...

DidierBARBET

Jean-Michel,

Je serai de tous vos combats, les yeux fermés, avec abnégation et dévouement !

Il y a tant à faire.

Trop de castes, de chappelles, de pré-carrés... Trop de politique qui se servent du peuple au lieu de servir le peuple !

Samskapoerava

Rare que je lise l'article d'un blogger en entier et ds votre cas, n'ayant pas pu tout lire d'un coup par cause d’interruption, j'y suis revenue très vite après avoir terminer! J'aime, j'apprécie la sincérité qui je suis sûre en gênera qq'uns mais votre regard va ds la progression, la FR et l'Europe en ont besoin! #pigeonneFRenEspagne :-)

Billaut

@toutes et tous ... merci merci...

Cath Coste

En tant que e-Gavroche Girl, j'offre mon aide pour coller des affiches à grand renfort ... d'e-affiches et e-pots de colle sur tous les "walls" Facebookiens :-)

Cath Coste

Je postule au poste de Directrice de la Communication ...

Billaut

@Cath.. bonne idée la colle d'affiche sur les walls .. vous commencez je vous rejoint...

Tom

que penses tu de s'inspirer de ce pitch qui tombe à point qui vient d'être lancé sur TED
Clay Shirky: How the Internet will (one day) transform government

http://www.ted.com/talks/clay_shirky_how_the_internet_will_one_day_transform_government.html

KRIS3D

Vous avez bien conscience que cette idée ne tient pas la route ?
Un parti dont les membres seront plus nombreux que les sympathisants, et dont le programme repose sur la démocratisation de la fibre optique, ça ne fait pas très sérieux, si ?

Adrien Sergent

C'est une excellente idée ! J’adhère complètement ! Un E-Parti politique "apolitique" (transpartisant), c'est très intéressant !

Mais pour réussir ça, il faut pouvoir réussir répondre à deux questions : Comment l'organiser ? Et sous quelle forme ?

En effet, pour la première question, la difficulté est de savoir comment organiser une structure de ce type (un E-Parti) alors que les Pigeons sont un mouvement spontané et surtout avec une structure "horizontale" à laquelle chacun peut se reconnaître et librement participer sur un modèle proche des "Indignés" ou bien encore des "Anonymous ", c'est d'ailleurs ce qui fait toute la force du concept des Pigeons, je suis un pigeon, tu es un pigeon, nous sommes des pigeons parmi des milliers d'autres et ensemble on peut faire avancer les choses.

Ensuite, la deuxième question à résoudre, quelle forme pourrait prendre la structuration d'un tel mouvement ? Un E-Parti ? Un "syndicat" non pas patronal mais entrepreneurial ? Un Think Tank (les clubs de réflexions des actions publiques) ? Un mouvement non plus de protestation car il serait "pérennisé" mais donc transformé en un mouvement de défense des entrepreneurs ?

Chacune de ces formes comporte des avantages et des inconvénients spécifiques, le E-Parti transpartisant est la forme la plus séduisante car elle permettrait une influence potentiellement importante sur les pouvoirs publics.

En tout cas, si nous optons pour le E-Parti transpartisant, je pense que l'élément essentiel est de respecter l'esprit des Pigeons : Faire les choses autrement tout en étant indépendant.

Cela voudrait dire que nous devrions faire de la "E-Politique" différemment des autres partis politiques traditionnels, aussi bien en terme de mobilisation et de participation des membres qu'en terme de création de proposition, je pense que l'aspect interactif, numérique et démocratique devrait être une composante essentielle du mouvement.

On pourrait parfaitement imaginer un site internet permettant aux pigeons de faire leurs propres propositions, qu'ils puissent voter et commenter ensuite celles des autres pigeons.

Un espace où l'on pourrait mettre des sujets en avant afin d'inciter les élus politiques à proposer de nouvelles choses ou à amender des projets de lois.

J'ai écrit un long texte mais il faut dire que le sujet est très intéressant !

pseudoToda

et si nous avions eu raison trop tôt?http://fantietatiquem.blogspot.fr/

Raphaelle Menajovsky

L idee est seduisante, mais on sait bien que ca ne peut pas marcher : un parti doit faire des choix...
Ce billet, avec tout le respect que je vous porte, me fait craindre une certaine recuperation du mouvement des pigeons. Alors que c est justement parce que ce mouvement est apolitique qu il a pu reunir autant de fans en si peu de jours, et qu il est ecoute par le gouvernement. Laissons lui son independance.

BILLAUT

@3D. Ce n'est pas un parti, mais un e-parti . Le e est important..

BILLAUT

@Adrien Merci pour votre comment .. Je ne sais pas trés bien comment cela peut s'organiser.. Le problème n'est pas de faire une révolution ni de remettre en cause les fondements de la république française.. Le problème c'est d'organiser autrement l'économie les services publics la santé etc,, en utilisant les outils proposés sur l'Internet ..

BILLAUT

@Raphaelle.. Effectivement si vous savez pas la peine de s'y mettre. Il me semble que notre pays est plein de gens qui savent.. Par politique j'entends le sens noble du terme : l'organisation de la cité, et non pas des bisbilles partisanes..

Michel Nizon

Je ne connaissais pas l'exemple TC/IP mais idem pour
le premier traitement texte: Textor
le premier système d'exploitation pour PC: Prologue
le premier PC:
Micral...
Comme si le Marketing était encore une arme secrète entre les mains exclusifs des américains ?

Billaut

@Michel... Textor Mon Dieu cela ne nous rajeunit pas...
Cette arme pourrait aussi être la nôtre... elle va commencer à le devenir... voir mes e-interviews sur mon blog..

Gérard

Attention à tes références!

Comme d'habitude (souvent? ;-) ) d'accord et émerveillé par ta diatribe.

Mais mettre dans le même sac, ce mouvement des "pigeons", à mon avis inadmissible (qui vont être les vrais pigeons dans l'affaire? .......) autant qu'inconvenant, voire inacceptable, et ton noble projet me semble tout à fait antinomique!

@+ dans de nouvelles aventures

Billaut

@Gerard merci pour ton appréciation..
il y a pigeon et pigeon..

Kgallot

Très bonne idée. Je suis de la partie !

Jean-Laurent LEPEU

Bravo Jean Michel pour cette excellente idée...
Allons-y ! Pas de bavardage. Des actions concrètes !
Que nous faut-il ?
Une e-plateforme avant tout, non ?
Un espace autorisant à la fois la mise en place de forum et l'emergeance des idees forces... Quelle est la meilleure solution selon toi,, quelque chose de plus pro qu'une simple page Facebook, non ?
Si il faut héberger une plateforme, j'offre l'hébergement....


boris

Bonjour Jean michel, comment puis je vous contacter s'il vous plait?

Cordialement,

boris

Jf

Bravo Jean-Michel. Il faut un sursaut collectif autour d'un grand projet.
Mais je ne suis pas sûr que les pigeons soient le bon véhicule. Faux nez pour une pération com de l'UMP pour discréditer le gouvernement (qui n'a pas besoin de ça pour être nul) et pour des fonds d'investissement LBO qui eux achètent et revendent très vite les entreprises après dégraissage et désossage.

Bouillet

Bonjour Jean-Michel

Bravo pour cet article. Je suis aussi étonné que ce "parti" n'existe pas. Je mets "parti" entre guillement car je ne suis pas sur que ce soit le bon mot. C'est peut-etre plus une "usine à proposition des internautes" qui permettrait à nos politiques de trouver les bonnes idées et les bons experts pour apporter des solutions concrètes et innovantes. Une sorte de Wikipedia de la France 2.0 de demain. Ainsi, le peuple est plus force de proposition et les élus décident.


Un point qui transparait dans votre billet aussi au delà de la lourdeur de l'administration : je dirais la "complexité". Pourquoi ne pas se dire "dans 5 ans, faisons en sorte que chacun des codes (code penal, code des impots, code du travail, ...) soit refondu pour ne tenir que dans 500 pages et soit compréhensible par 80% des jeunes de 18 ans (ce qui serait normal puisque l'on a le droit de vote à 18 ans)". Le choc de compétitivité serait ainsi un "choc de simplicité" qui libérerait les énergies. Bref, je rève d'une france 2.0 avec des lois simples et où le peuple d'internaute pourrait directement être force de proposition.


En tout cas, je suis partant.

André-Yves Portnoff

Bravo Jean-Michel, je vois que nous sommes d'accord sur l'essentiel des urgences que tu m'as permis de souligner ici (Jean Michel Billaut: Connaissez-vous André-Yves Portnoff from Paris ? Aux actes citoyens : les e-pap
http://www.dailymotion.com/video/xlmjrd_made-in-france-in-europe-andre-yves-portnoff-aux-actes-citoyens_news )
Cette nécessaire débureaucratisation-détaylorisation, c'est une rupture avec le management par le mépris. C'est la rupture avec les considérations macro-économiques et la reconnaissance des réalités de terrain ignorées par la Caste. Passer des remèdes quantitatifs (travailler plus d'heures, dépenser moins...) au qualitaif: s'organiser mieux pour mieux dépenser, mieux travailler, produire plus de valeur avec moins...Appliquer l'analyse de la valeur comme Toyota...Pourtant j'ai constaté que si l'on libère la parole des fonctionnaires, si on en appelle à leurs responsabilité et créativité, tout devient possible: http://ayportnoff.wordpress.com/2012/09/12/72/. Alors, dans les grands groupes aussi! Si les dirigeants de Renaut et PSA avaient mieux écouté leurs clients, leurs employés, leurs fournisseurs (et mes avertissement, en toute modestie...) ils n'en seraient pas là.
Alors, lançons sinon un parti un grand mouvement, passant "de l'indignation à l'action" et Aux actes, citoyens!
Amitié
André-Yves Portnoff

ropib

Je pense que c'est le parti pirate qui doit s'agrandir, relativement à la problématique de l'individualisation des moyens de production. Si les "pigeons" concernent les grosses entreprises et la centralisation des capitaux, alors l'UMPS est là et représente déjà suffisamment bien leurs intérêts, avec des différences à la marge. Non, les "pigeons" ne sont intéressants (mais encore faut-il savoir si il ne s'agit pas d'un mouvement marketing, de gros acteurs qui se feraient passer pour des petits) que si cela recouvre une population d'auto-entrepreneurs ou d'entrepreneurs innovants qui se démarquent des autres approches surtout par leur volonté de sortir du salariat, par la recherche de rentabilité basée sur l'utilité et de compétitivité sur l'innovation dans un tissu économique "glocal" plutôt que par des subventions et autres aides gouvernementales. Il s'agirait bien de revendiquer de nouvelles libertés, et le droit d'accès aux moyens correspondants. Je vois (mais je me trompe peut-être) le Parti pirate être tout à fait positionné sur cette ligne de clivage.

Billaut

@Ropib.. Bon ben qu'est ce qu'attend le parti pirate ?

ropib

@Billaut> Je crois que le parti pirate est en train de se structurer, bien plus que les pigeons en tous cas. Peut-être que "pirate" n'est pas un très joli nom, mais "pigeon" c'est très mauvais comme nom. "Pirate" a le mérite de sous-entendre qu'il y a bien des revendications de liberté, de prise d'initiative, vaguement d'autonomisation mais plutôt d'une négociation des hiérarchies (il me semble que le mouvement des pigeons serait assez éloigné de l'idée de hiérarchie définitive, mais encore une fois rien n'est certain)... ce qui pose problème dans le nom c'est qu'il fait référence au non respect de la loi. Pour autant il me semble qu'il nous faudra ré-écrire le droit à un moment ou à un autre.
"Pigeon" n'est même pas réellement ironique et laisse entendre l'idée de passivité, ce qui est un comble pour des entrepreneurs. Enfin il fait à la fois référence à une vieille manière française de faire entendre des revendications corporatistes de blocage, et à un systématisme de l'arnaque (même si c'est de manière à moitié péjorative).

La question serait plutôt : qu'attendent les français pour s'inscrire dans la démarche politique du hacker (figure sans doute plus correcte que celle du pirate) et sortir de la logique de blocage ? Et par là, les partis pirates sont-ils un feu de paille en Allemagne et autres ou s'agit-il du phénomène dont je parle ? La politique se structurera-t-elle pour toujours autour des mêmes clivages jusqu'à la fin des temps ? Faudra-t-il une nouvelle guerre pour se bouger un peu le derrière symbolique ? L'entreprise ne pourra pas rester dans la posture traditionnelle du conservatisme au niveau politique quand dans le même temps elle se projette dans la réalité dans de nouveaux modèles économiques.

Simon

Si vous vous présentez aux prochaines présidentiels je voterais pour vous ;). Excellent article plein de bonnes idées et de bons constats.

Billaut

@Simon
Merci sympa.. mais je n'ai pas du tout l'envie de me présenter... manager des clans gaulois.. tres peu pour moi..

jean

"Les Arabes ont fait leur révolution avec leurs smartphones, nous nous faisons notre "Révolution des Pigeons" avec de simples "Likes" sur Facebook... Révolution est peut-être un peu fort"
Reconnaissez que c'est un peu dur écrit comme ça pour les sacrifiés des révolutions arabes. Je sais que votre intention n'était pas de blesser. Je ne suis pas arabe moi-même. 35 ans de dictature versus 4 mois de François Hollande, cela n'a effectivement rien à voir.

A.G.

"On pourrait parfaitement imaginer un site internet permettant aux pigeons de faire leurs propres propositions, qu'ils puissent voter et commenter ensuite celles des autres pigeons."

L'équivelent d'un http://www.uservoice.com/feedback/ en mode 'non-profit' proposé par les instances publiques et nourries par les citoyens pour le feedback serait appréciable pour gérer et prioriser les retours. :)

Bernard Richeux

Cher Jean-Michel, votre brillant article est un magnifique coup de gueule, mais l'idée d'un parti, même virtuel (un e-parti), me paraît être une aussi mauvaise idée que EELV. De même que l'écologie doit être dans la conscience de chacun de nous et donc de tous les partis, le THD (grâce au FTTH) doit être intégré dans tous les programmes et sa cause ne doit pas être défendue par un seul mouvement. Croyez-moi la cause est défendue par les plus grands industriels du secteur depuis au moins 10 ans et les lignes n'ont que peu bougé :-((. Bien cordialement.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)