Connaissez-vous Ivan Lorne from Marseille ? Devisubox : le boitier photo 2.0 des btpistes...
Connaissez-vous Jean Laurent Lepeu from Nice ? Prestige MLS : le Facebook de l'immobilier mondial de prestige...

Connaissez-vous Denis Granger from Paris ? entrepatients.net : patients et personnels de santé sur une même plateforme ? trop fort...

 

La France compte un peu plus de 60 millions de personnes..

Selon mes estimations (au doigt mouillé)... il y aurait actuellement en France environ 1 million de professionnels de santé "directs" : médecins, spécialistes, dentistes, laboratoires d'analyses médicales, pharmaciens, sage-femmes, infirmiers, kinésithérapeutes, ambulanciers, etc... (les personnels indirects étant ceux qui ont des activités à côté - par exemple les fonctionnaires de la Sécurité Sociale qui gèrent les remboursements des soins, les personnels dans les laboratoires pharmaceutiques, etc..).

Et probablement, à un instant donné, la France compte environ 25 millions de "patients" souffrant de diverses pathologies (parmi quelques centaines possibles)... Dont quelques millions de dépendants.. et/ou atteints d'un handicap plus ou moins lourd... 

Ces personnels de santé "directs" ont par ailleurs à leur disposition pour "réparer" les Etres Humains en mauvais état, divers matériels : blocs opératoires, dopplers, matériels de dentisteries, matériels de réanimation, de radiologie,...etc.. On ne sait pas trés bien d'ailleurs, où ils se trouvent.. n'ayant pas de base de données adhoc géolocalisant ces matériels, etc... 

Tout cela représente un "chiffre d'affaires" conséquent de plusieurs milliards d'€ (je n'ai pas trop d'avis là-dessus)... Avec une organisation que je qualifie de moyenne-âgeuse... Organisation en silos, lobbies ayant des intérêts divergents, individualisme forcené de certains, numerus clausus divers autant que variés... Ce qui fait que certains Français, probablement en nombre non négligeable, en pâtissent ...

D'autant plus que les moyens de communications entre les divers opérationnels dans les dits silos, en sont encore à l'âge de pierre... Pas ou peu d'outils 2.0. On transmet du papier la plupart du temps ... Les examens par exemple réalisés par un matériel donné (radiologie) doivent être envoyés à d'autre professionnel de santé pour prise de décision... Ces examens circulent entre professionnels à la sauce 1.0.. Une image radiographique par exemple qui pèse quelques mégabits, doit être envoyée à 3 ou 4 professionnels (c'est là aussi un estimations de ma part)... Vous allez me dire que par l'Internet ? Hé bien, je pense que non... Les débits actuellement disponibles sur notre réseau de télécommunications cuivre ne suffiraient pas pour effectuer des transferts rapides.. Il nous faudrait des réseaux de collecte fibre, et problement une organisation en mode "cloud"..

Voilà en très gros la description de ce secteur et de son organisation.. Y aurait-il un moyen de le réorganiser pour une meilleurs efficience ? Pour peut-être moins cher ? Je pense que oui.. Denis Granger aussi...

Capture d’écran 2012-05-06 à 15.29.56Ainsi, le 4 avril dernier, Denis a ouvert la version bêta d'entrepatients.net : une plateforme mutiservices pour aider toute personne intéressée par une problématique santé .. les professionnels de santé, les patients, leurs proches...

90 pathologies sont actuellement recensées sur la plateforme ... avec 4 grands chapitres : un réseau social, un bloc contenu très fourni, un bloc annuaire géolocalisé recensant tous les professionnels de santé, et enfin une partie services qui est encore en développement (ouverture à la rentrée...). Denis explique en détail..

Capture d’écran 2012-05-06 à 15.33.40
Pourquoi Denis a-t-il eu cette idée ? De par son parcours professionnel certes, mais aussi par l'observation de ce qui se passe ailleurs (référence au fameux "patientslikeme" aux USA), .. "Je suis persuadé que les patients vont prendre, grâce à l'Internet, progressivement le pouvoir, comme on l'observe dans le domaine des marques.."

Quelle est l'audience d'entrepatients.net ? Son marché ? Que faut-il entendre dans ce secteur par le modèle B2B ? (mutuelles, labos, industries agro-alimenaitres, nutrition, etc..).

Capture d’écran 2012-05-06 à 15.38.55

Comment se présente le carnet de santé d'entreptients.net ? Liaison avec le fameux DMP ? (dossier médical personnalisé)...  Les personnels de santé français sont-ils partants ? Qu'est-ce qu'un patient expert ? Un patient référent ? En quoi consiste la formation des internautes en matière d'information de santé sur le Web ?

Quel est le business model d'entrepatients.net ? Services premium, ventes d'études médicales (le patient pourrait être rémunéré,..), etc...

Commercialisation ?

Capture d’écran 2012-05-06 à 15.43.03

Concurrence ? "Oui, mais elle a une approche parcellaire... Nous voulons devenir LA plateforme de "disease management"...

Nouvelles fonctionnalités qui seront intégrées sur la plateforme ? "La visiophonie va ouvrir à la rentrée... en B2B d'abord, puis pour les thérapies de groupe par exemple... (développement en interne, avec utilisation de ce qui existe ailleurs)..°Mais là, l'écueil viendra des professionnels"... Pourquoi ?

Quid de la "wireless medecine" ? "C'est une grosse brique que nous allons mettre en place à la rentrée.. Nous sommes en pourparlers avancés avec différents fournisseurs de "devices" qui permettront de récupérer les flux de data de santé du patient..

Capture d’écran 2012-05-06 à 15.47.52

Visées internationales ? "Oui... Le marché francophone d'abord, puis les pays hispanophones, et enfin le marché américain..  Et nous travaillons sur le multi-linguisme sur la plateforme"

Y a-t-il un problème de poules et d'oeufs pour le développement de la plateforme ? Est-ce que ce sont les patients, s'ils s'inscrivent en masse sur la plateforme, qui vont "obliger" les professionnels à y venir ? Ou l'inverse ? Denis donne son avis ...

Un premier tour de capital risque (family and friends) a déjà été effectué... Un autre plus important va se mettre en place ...

Dernière question que j'ai posée à Denis : la santé selon lui est-elle bien organisée en France ? "Dans certains pays d'Amérique du Sud, les gens ont les résultats de leurs prises de sang sur leur iPhone ! En France, on en est loin pour tout un tas de problèmes... Par contre, on a tout ce qui faut dans le pays pour le faire...  

Commentaires au débotté.. Voilà un trés beau projet qui j'espère deviendra un franc succés.. Mettre sur un même plateforme tout ce beau monde : un tour de force digne de Mr Hercule...

Quelques remarques..

1/ C'est probablement une (ou des ?) startup qui va réformer notre secteur de la santé.. Curieux non ? Alors que nos politiques, nos élus de tout bord et nos hauts fonctionnaires pataugent dans cette affaire depuis des années... En plus cette plateforme se met en place sur fonds privés... hors des budgets publics (souvent affectés d'ailleurs à nos grandes SSII 1.0 avec des résultats plus ou moins...).

2/ Je ne connais pas les coûts "de friction" de notre sytèmes de santé actuel - coûts dûs au transfert 1.0 des informations entre silos - .. Mais à mon avis, il sont énormes.. Organiser sur une plateforme de type cloud en mode Saas (j'ai oublié de poser une question là-dessus à Denis - pas bon le billaut !) est de nature à réduire ces coûts..

3/ J'ai proposé à Denis de devenir un référent pour les amputés fémoraux (on serait 55.000 amputés fémoraux - couper au-dessus du genou - en France, + 4.000/an)... Si j'avais pu avoir accés à un amputé référent, quand la chose m'est arrivée..

4/ Il serait judicieux, que sur le modèle de la plateforme de Denis, d'autres startups se mettent à la réorganisation de notre Justice 1.0, de notre - pardon de nos - Administrations de tout poil... de notre Education Nationale... A mon avis, si d'un coup de baguette magique on pouvait "karchériser en 2.0" toutes nos organisations, la France n'aurait plus de problèmes de AA... Notre grand "disrupteur 2.0" sortira-t-il des urnes présidentielles ?

4/ On regrette que l'open data dans ce grand secteur de la santé soit aussi peu développé... Comment prendre des décisions si l'on ne sait pas trop ???

5/ Dernier point.. Il serait temps en France de s'intéresser à la génomique. Le séquencement du génome humain a déjà été réalisé, et certains en attendent l'arrivée probable et rapide de la médecine préventive (nettement moins coûteuse semble-t-il que la Capture d’écran 2012-05-06 à 16.26.04 médecine traditionnelle). Mais rien dans ce domaine en France... Il est vrai que notre aimable Comité d'Ethique est contre ce genre de billevesées (et vous puni d'une amende de 15.000 € s'il vous prenait l'envie - de votre propre chef - de faire réaliser le séquencement de votre propre génome aus USA ou en Blegique par exemple) .. Derniers relents de la civilisation judéo-chrétienne peut-être ? Puis-je vous suggérer de lire cet excellent livre du Dct Laurent Alexandre "La mort de la mort"  (Ce médecin est le fondateur de Doctissimo...).. Il semblerait que l'Humanité 1.0...

Pour contacter Denis Granger : d.granger(arobase)entrepatients.net

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Commentaires

DenisGrangerFR

Merci Jean Michel pour cet interview

Cath Coste

Merci à Jean-Michel et à Denis pour ces estimations et ces solutions concrètes ... qui vont faire école ... Organisation innovante de notre système de santé : top départ !

Cath Coste

J'ai relu votre article une bonne dizaine de fois dans la journée, tellement il est excellent ... Synthétique, documenté, ciblé sur les questions clé ... De quoi faire avancer les choses, vraiment ... Allez-vous le présenter lors du congrès HIT Paris (22-25/05/2012) ? En tout cas bravo pour ce tour de force ...

Billaut

@Cath... merci miss.. mais je vais encore peaufiner la chose..

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.