Connaissez-vous Mathieu Azorin et Sylvain Breton from Paris ? ForBeez : un propagateur de petites annonces..
Connaissez-vous Thierry Laurent from "D'un peu partout" ? Kooldiner : un dining social network...

Une concession automobile multi-marques en 3D interactif... Enfin !...

Nos aimables telcos traditionnels ont leur maverick avec Xavier Niel.. Et voilà un autre maverick dans le marché de la voiture.. Retenez son nom : José Senent.

Je n'ai pas l'habitude de publier des communiqués de presse sur mon blog (je le fais de temps à autre sur mon fil twitter, et mon wall FB)... Mais une fois n'est pas coutume... Vous trouverez ci-aprés un communiqué de presse que José Senent le CEO d'Autoreduc vient de m'envoyer (José est déjà passé sur le e-billautshow : ici). Ce communiqué sera officiel dans les prochain jours...  Les temps changent... Mais certains n'ont pas envie de changer, ou ne sont pas trés informés sur ce que l'on peut faire avec la technologie... Ce qui revient au même... A ma connaissance, Autoreduc est le premier à se lancer dans le 3D voitures... Je me demande quand on verra la même chose dans d'autres produits... produits d'électronique grand public, electroménager, meubles, etc.. 

Cette évolution se retrouve aussi dans les "virtual tradeshows"... Annonce du 11/01 dernier aux US : 

Press release: ALTADYN® Introduces Patent Pending Technology For 3D Virtual Events, The First Self Service, Instantly Setup Full 3D Immersive Platform For Virtual Events With No Download Required

Capture d’écran 2012-01-16 à 10.46.26

Autoreduc, le premier site commerçant à lancer un showroom virtuel en 3d pour les voitures


Le site d'achat groupé de voitures www.Autoreduc.com lance un showroom virtuel interactif en 3d pour mettre en lumière ses modèles. L'outil interactif, qui est une première pour un site commerçant, représente une interface permettant au visiteur de visualiser le modèle sous tous les angles. Le véhicule peut être observé sous toutes les "coutures", 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. La technologie permet de zoomer sur l'image, de voir l'intérieur du véhicule et d'augmenter ou actionner certaines parties de celui-ci, comme rabattre les sièges ou ouvrir le capot. L'utilisateur peut également changer la couleur et faire pivoter la voiture à 360° de l'extérieur et de l'intérieur. Il est même possible d'observer le plafond ou les détails du tissu des sièges.
"L'expérience virtuelle sera de plus en plus intéressante, nous travaillons encore sur le fond et sur la concession virtuelle pour fournir un univers virtuel plus complet" explique José Senent, le fondateur d'Autoreduc. "Nous progressons dans notre stratégie de faciliter la vie à nos clients en offrant plus de services pour faciliter le processus de décision. Le showroom virtuel est un outil d'aide à la vente sans précédent qui permet de renseigner au mieux les acheteurs potentiels. Nous lancerons également un nouveau service Premium dans les prochaines semaines" annonce le PDG.

Capture d’écran 2012-01-16 à 11.16.17
Selon José Senent, "certains constructeurs offrent une expérience similaire dans leur site mais pas avec ce niveau de détail. Nous sommes en tout cas le premier commerçant à le faire car c'est une application qui a un coût élevé. Comme Autoreduc ne propose qu'un modèle à la fois, nous pouvons nous permettre de bien soigner la mise en avant du produit. C'est la raison pour laquelle notre business modèle est en train d'évoluer naturellement : nous avons commencé par être le premier "Groupon" de l'auto, un positionnement qui nous a été très favorable pour nous faire connaître mais nous évoluons maintenant plutôt vers un "Vente-Privée" pour les voitures, où l'on donne d'avantage d'importance à la présentation du produit et à la recherche de l'excellence dans le service. Nous pensons que ce sera notre valeur ajoutée pour les constructeurs, car nous mettons en avant leur modèle et, bien que celui-ci soit remisé, la marque ne s'en trouve pas dégradée. Finalement l'achat groupé est le seul concept qui permet de justifier une politique de remises, car il n'y a que deux raisons pour lesquelles une marque peut justifier un rabais : soit parce que le produit a un défaut, soit parce que la marque accorde un rabais de volume".
Selon son directeur, Autoreduc a investit dans ce showroom virtuel après la parution d'une étude qui montrait que 46 % des jeunes préféreraient acheter leur véhicule sur Internet. "Il n'y a donc plus uniquement une raison de prix pour préférer acheter sur le Net mais aussi de confort" explique-t-il. "Ce résultat confirme une autre étude réalisée dans le secteur du luxe qui montre que la moitié des acheteurs préfèreraient réaliser leur achat sur Internet pour ne pas avoir affaire à un vendeur. Si le
domaine du luxe se voit affecté par cette transformation, alors que c'est le secteur qui investit le plus en formation de vente, imaginez-vous quel pourrait être le résultat d'une étude semblable dans le commerce traditionnel ! D'ailleurs nous le voyons bien dans la progression du e-commerce malgré la crise."
Toujours d'après José Senent "le client arrive maintenant en concession avec une idée très précise de ce qu'il veut et souvent bien mieux informé que le vendeur. D'autre part, l'achat d'un véhicule est perçu aux US comme la 2e pire expérience après le dentiste, surtout par les femmes. C'est pourquoi, alors que nos concurrents se demandent encore comment égaler le service fourni par les concessionnaires, nous visons bien au-delà, en éliminant toutes les frictions dans l'achat d'un véhicule, ce qui nous permet de fournir enfin une expérience agréable pour le client." Et selon le PDG il reste encore beaucoup à faire dans ce sens : "Les clients sont très déçus par le manque de réactivité des concessionnaires et des constructeurs. Même les demandes de test ne sont pas toutes répondues, les demandent de devis mettant jusqu'à quatre jours pour être traitées! Nous avons effectué récemment une demande de test auprès d'un constructeur et l'expérience fût absurde. A ce problème de service s'ajoute le marketing, complètement démodé, où l'on prend encore le consommateur pour un acheteur de lessive. Les publicités à la radio, dont les conditions de l'offre sont plus longues que l'offre elle-même semblent des pubs de médicament, c'est comme si on mettait un astérisque qui prendrait toute la page sur internet! C'est devenu n’importe quoi. C'est la raison pour laquelle Autoreduc.com veut et peut révolutionner le marketing de l'auto pour offrir un service agréable et de qualité sur internet. Lorsque vous offrez un service excellent et que vous apportez une vraie solution, il n'est plus nécessaire de faire absolument du low cost, il n'y a plus besoin de faire du moins-moins quand on fait du plus-plus" explique José Senent.

Pour la suite, le PDG d'Autoreduc annonce d'autres nouveautés : "Nous allons continuer dans notre philosophie d'innovation. Nous sommes déjà des précurseurs avec le service de chat, le service d'authentification des avis des clients, et maintenant le showroom virtuel. Nous nous efforçons de lancer une nouveauté par mois, la prochaine étant un service premium unique dans son genre. Seule une startup peut révolutionner la vente de véhicules en ligne aussi rapidement car nous
sommes une équipe de passionnés : nous adorons autant la technologie que la relation avec nos clients et cela se voit par exemple sur notre page Facebook.

Commentaires

José Senent

Wow! Le "Maverick" de la voiture? Merci beaucoup Jean-Michel! Je le garde comme motivation pour cette année :)
Merci beaucoup pour votre commentaire et j'espère que vos lecteurs trouveront cette nouveauté intéressante. Désormais il ne manque plus que le "toucher" sur internet!

arena

@JMB, Longue vie à vous :
reçoit le titre de chevalier de la légion d’honneur à la fin de l’année 20002

Billaut

@arena... c'est gentil (mais j'ai déjà la Légion d'Honneur - enfin le premier niveau...)

Altadyn

Merci @JMB pour la mention de notre nouvelle plateforme de conferences et salons virtuels . :)

billaut

@Altadyn... pas de quoi... on se fait un e-billautshow en français ? si oui suffit de fixer une... vous etes aux US ou à Massy ?
jmbllaut@yahoo.fr

Altadyn

Oui, aux US. Mais naturellement, nous sommes plusieurs a parler francais chez Altadyn :) A suivre par e-mail. Merci :)

Brigitte Castillon

Bravo a ce professionnel de l'automobile...Qui va dépoussiérer la profession !

billaut

@Brigitte... s'il n'y avait que celle-là à dépouissier...

José Senent

@Brigitte...Merci pour les encouragements :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.