Connaissez-vous Yann Raoul from Rennes ? Le premier moteur de recherches multi-modal...
FTTH rural : mobilisation générale !

Marge d'Apple sur un iPhone ? Marge du fabricant assembleur Foxconn ?

The Economist a publié le 10 août dernier un excellent article présentant les différents coûts d'un iPhone 4 (modèle 16 Megas, Gsm.. ).. Il en ressort que la "slice" d'Apple est de 368 $ (sur un prix de vente de 560 $)... Il s'agit je pense de la marge brute .Soit un peu plus de 60 % !..

 

Capture d’écran 2011-08-12 à 12.30.37Le coût des composants est de 176 $ (on remarquera que Samsung fabrique aussi des composants pour l'Iphone, alors qu'il est un concurrent sur ce segment..)  Et la part de l'assembleur Foxconn est de 7 $. Foxconn fabrique aussi quelques trucs (part de 7 $).

Capture d’écran 2011-08-12 à 12.44.42

Le coût de l'assemblage par Foxconn est faible... Je rappelle que cette 5ème entreprise mondiale de par le nombre de ses salariés, va "embaucher" 1 million de robots... Foxconn va encore réduire son coût d'assemblage, qui va pouvoir descendre peut-être avec tous ces robots à 3 ou 4 $.

Ces chiffres fixent les idées... Et on ne voit pas pourquoi Apple et les autres rapatrieraient cet assemblage dans leurs pays respectifs... Donc la Chine augmenterait encore son attrait... Mais aura peut-être des problèmes avec ses Homo Sapiens...

Commentaires

Sébastien

Il faut vraiment espérer que Foxconn n'ait pas l'idée de demander un peu plus de 7$, des fois qu'ils veulent faire un arbre de Noël... Ah, mais j'oubliais, Noël ça n'existe peut-être pas en Chine.

Francois 2

Rassures-nous Jean-Michel, tu n'as pas d'iPhone, hein ? :-)

Billaut

@Francois2 ben si.. faut pas ? mais c'est le tout premier...

arena

Windows+Nokia+Skype, Apple+Apple, Google+Motorola

Je pense que les marges à venir seront sur
* la publicité géolocalisée
* les données synchronisées dans le cloud (client encore plus captif)
* et peut être la VoIP (voix sur ip) (ça va pas faire plaisir à Orange, SFR, etc ...)
et non sur le matériel.

Donc les prix de ces smartphones vont chuter.

Soit Apple reste sur une stratégie de niches (Apple n'avait pas tué le marché lorsque le couple Windows+PC est apparu) soit il casse le marché en s'engageant dans une guerre des prix et ils ont la trésorerie pour le faire ...

J'attends avec impatience les décisions d'Apple en la matière.
wait and see !

arena

Autre chiffre étourdissant, il parait que Apple a prévu 30 millions d'iPhone 5

30 millions * 368 dollars (apple's slice) ça fait 11 milliards de dollars ...

Billaut

@arena... vous comptez bien.. cela m'étonnerait qu'Apple casse les prix de ses matos... les nouveaux vont sortir au prix d'introduction des anciens, et les anciens qui seront encore commercialisés feront une baisse de prix..
de plus avec sa stratégie iTunes iCloud, apple "scotche" ses clients chez lui.. pas d'emmerde sur les matos, les développeurs sont payés, peu de piratage, ... que demander de plus... de l'autre côté dans les mondes dits ouverts virus, emmerdes, apps pas trop qualifiées...
deux mondes...

Thomas

Il est vrai que cette marge est confortable.

Toutefois, je doute que le coût des investissements d'apple, de la photocopieuse de la comptabilité qui déconne en passant par la recherche et développement et autres frais auxiliaires qui font la réussite d'apple aient été comptés.

Je pense que nous pouvons tous nous accorder à dire que dans les produits apple, ce n'est pas le coût de fabrication qui importe mais certainement le niveau de rémunération des têtes pensantes qui l'ont conçu.

En d'autres termes, cette étude ne veut strictement rien dire.

Bref, passons.

Billaut

@Thomas.. ben si je crois que cette étude veut tout dire... il s'agit de la marge brute... la différence avec la marge nette (que l'étude ne publie pas) est justement ce que vous citez : R&D, coûts commerciaux, etc...

arena

@billaut, je parie sur non pas 1 iphone 5 mais sur plusieurs dont 1 low cost.

Billaut

@arena : c'est probable... Steve enfouce le clou... même chose probablement avec l'iPad...

Philippe Monteil

Cette étude est très intéressante mais je trouve votre conclusion étrange:
<>
Le coût d'assemblage en Chine est de 7$, combien serait il si l'assemblage se faisait aux USA?
Meme s'il était dix fois supérieur, 70$, le marge d'Apple passerait de 368$ à 300$: encore très confortable, d'autant qu'Apple a d'autres sources de revenus que la seule vente de matériel, et que cette relocalisation pourrait être vantée à juste tritre par le compagnie.

Cette étude est intéressante, n'en déplaise à Thomas dont le commentaire lapidaire est 'passable', en ce sens qu'elle questionne sur le réel intérêt économique de certains délocalisations, qui ne se traduisent que par un gain marginal sur le coût de production des biens concernés, tout en participant à l'appauvrissement des pays d'origine. Foxconn, en prétendant poursuivre cette délocalisation à l'intérieur de son propre pays, montre combien la poursuite aveugle d'une prétendue efficacité économique est absurde: en privant des dizaines de milliers de travailleurs de travail au 'profit' de robots elle fragilise son propre environnement en créeant des tensions sociales qui finiront par se libérer et mettre en péril le milieu dans lequel opère FoxConn ...

Billaut

@Philippe Monteil...
A votre avis quel serait le coût de l'assemblage, relocalisé aux US, si Apple "embauchait" quelques centaines de milliers de robots pour se faire ? A priori cela devrait être le même toutes choses égales par ailleurs...
Et si Apple fabriquait ses propres robots ? Et les vendait à d'autres chefs d'entreprises ?
Votre conclusion est intéressante.. Et c'est tout le paradoxe.. Homo Sapiens veut des prix... Pour cela on délocalise pour utiliser une force de travail d'Homo Sapiens à bas prix... Et on veut continuer l'évolution des prix toujours plus bas... Donc on emploie des robots... Résultat : va y avoir des problèmes... Voilà le paradoxe...
L'Humanité va être au pied du mur... (sans compter d'autres bricoles comme la génétique humaine que l'on commence à tripoter, les nanotechnologies, etc...).
Une Histoire se termine une autre va commencer...

Philippe Monteil

Je suppose que le cout de production de robots US serait très proche de celui de leurs 'collègues' Chinois, mais les dégâts sociaux resteraient les mêmes: d'autant moins de travail en Chine, à peine plus aux US...
On pourrait considérer l'utilisation de robots libérant les humains d'un travail pénible et fastidieux comme un bienfait, alors que l'organisation économique actuelle ferait de cette évolution une calamité: encore un de ces paradoxes portant sur les rôles respectifs de l'économie et de la finance qui finiront par se résoudre. Comme aurait pu (du?) le dire Confucius 'tout finit toujours par s'arranger, même mal' :-)

Billaut

@Philippe Monteil
J'ai appris hier que la société taiwano_chinoise Foxconn qui assemble les iPhones, fabriqueraient elle-même ses robots...
voir http://www.scoop.it/t/robot-par-jm-billaut/p/392769587/nao-le-petit-robot-gaulois-envahit-le-japon
Il est assez dommage en tout cas que notre élite gauloise ne parle pas de tout cela... la gauche notamment... et pourquoi pas le Medef ?

Philippe Monteil

@Jean Michel Billaut
On pourrait considérer que le pouvoir politique ne détient qu'une part de la solution de la question de l'équilibre des pouvoirs économiques et financiers, celle consistant à définir et exercer un cadre juridique et fiscal à l'intérieur duquel associations, entreprise et citoyens pourraient exercer leur pouvoir d'influence sur le marché, pouvoir leur permettant de choisir ce qu'ils consomment, et donc ce qu'ils produisent. Le marché est le problème, mais il est également l'endroit, le terrain de confrontation où une 'révolution' peut se produire, consistant pour les individus à exercer collectivement un pouvoir actuellement dilué.
Les TICs changent la donne dans ce domaine, des sites comme GoodGuide (http://www.goodguide.com/) se chargent d'acquérir et de diffuser des informations permettant à chacun de savoir ce qu'il consomme, et donc d'exercer son pouvoir sur les producteurs, entre autres nombreuses voies d'action...

Billaut

@Philippe...
le problème c'est que ce n'est pas comme cela que l'on fonctionne dans les sociétés humaines.. par exemple personne n'a demandé aux humains de l'époque s'ils voulaient faire la révolution industrielle...
intéressant goodguide... merci pour l'url je ne connaissais pas...

Philippe Monteil

@Jean Michel
Vous avez raison, les sociétés humaines n'ont jusqu'à présent pas fonctionné comme ça, mais ce qui me semble passionnant dans cette époque est qu'elle offre les moyens, au premier rang desquels les TIC, de radicalement changer les rapports de force, dans les domaines économiques et politiques: ce qui se passe au Proche Orient l'illustre de manière éclatante me semble-t-il.

Billaut

@Philippe..
c'est vrai de toute façon dans l'Histoire des Sociétés Humaines il y a toujours eu des Empereurs et des Barbares... qui veulent détrôner les Empereurs pour prendre leur place... Les TIC permettent aux jeunes barbares 2.0 de bousculer les Empereurs 1.0 qui ont acquis leur pouvoir avec "de vieilles technologies".. l'Histoire n'est pas un perpétuel recommencement.. c'est l'Histoire...

Gourmet

Il ne faut pas oublier que les développeurs sont en train de déserter Apple car ce dernier est incapable de les défendre contre les attaques dont il font l'objet. La plupart sont injustifiées mais lorsqu'un développeur ne gagnant rien ou pas grand chose reçoit une "petite lettre" d'un cabinet d'avocats, en général il retire son application vite fait.

db

Billaut

@Gourmet...
vous me donnez l'eau à la bouche, cher Gourmet..... de quelles attaques parlez vous ?

Patchole

Y'a plein de trucs interessants à savoir sur Apple. Déjà, ils font une marge énorme. Leur produits sont techniquement beaucoup moins bon que la concurrence, mais leur ergonomie, et la renomée de la marque fait qu'ils font des marges supérieures à celles de la concurrence. En R&D, ils dépensent 10% de moins que les autres. Leur secret? Steve jobs est omniprésent, et exige vraiment le meilleur de ses employés, en terme d'ergonomie, et non de performance. Ensuite, ils tiennent les autres à la gorge en matière de négociations. J'admire Steve jobs parce que c'est un grand patron.
Mais il profite vachement de la crédulité des gens...

BIllaut

@Patchole...
Ben j'aurais bien voulu que dans ma boîte le Président soit aussi omniprésent.. mais on ne le voyait jamais (ma boîte : BNP Paribas).. Je ne sais pas très bien si les gens sont crédules.. En tout cas il n'y a pas que Steve Jobs qui profiterait de leur soi-disante crédulité... (les politiques, le patron de Total, etc.. en font tout autant)
Enfin j'ai mis à la poubelle Windows. Car crédule que j'étais, je pensais que s'est cela qu'il me fallait vu que tout le monde l'avait.. Je préfére nettement mieux l'OS d'Apple.. Au moins il ne crashe pas à tout bout de champ, et de plus il n'attire pas les virus.. Je préfére un monde fermé qui marche à un monde ouvert à tout vent...
Mais c'est sûr je suis crédule... mon cher Patchole (quel est l'origine de ce nom ?)

f1oren

" j'ai mis à la poubelle Windows. Car crédule que j'étais, je pensais que s'est cela qu'il me fallait vu que tout le monde l'avait.. Je préfére nettement mieux l'OS d'Apple.. Au moins il ne crashe pas à tout bout de champ, et de plus il n'attire pas les virus.. Je préfére un monde fermé qui marche à un monde ouvert à tout vent..."

Un peu facile mais sinon y a Linux, c'est ouvert à tous vents et ça n'attire pas spécialement les virus ...

Mac OS était moins sujet aux virus non pas parce que le système était fermé (Windows ne l'est-il pas ?) mais parce qu'il était utilisé par une minorité et donc pas une cible prioritaire pour les pirates. Mac OS X l'est parce que fondé sur un OS libre (BSD Unix), étrange étrange. Mais plus il va être populaire plus les pirates vont s'y intéresser.

Sinon force est de reconnaître que Microsoft a plutôt bien fait les choses avec Windows 7. Et puis comme l'avenir semble être de plus en plus dans le "cloud" et l'exécution dans le navigateur, l'OS importera moins que le navigateur.

Pour en revenir à Apple force est de reconnaître qu'ils ont compris que ce qui faisait la valeur d'un appareil ce n'est pas (seulement) sa fiche technique mais aussi et surtout l'expérience que cela procure à l'utilisateur (ergonomie etc) et la création d'un ensemble cohérent de périphériques. Un constat tout simple qui vaut tous les tests ergonomiques, quand je vois mon gamin d'un an et demi être capable d'allumer un iPhone, de le déverrouiller et ma fille de 4 ans savoir regarder un film, prendre des photos etc. Le seul truc énervant avec Apple c'est la faune branchouille d'acheteurs et la politique de fermeture des formats de fichiers (iPhone, Apple TV, heureusement des moyens existent pour exploiter pleinement les matériels d'Apple).

Puis les keynotes de Steve Jobs quels shows, si les managers et les patrons français pouvaient en prendre de la graine pour améliorer leurs présentations. J'espère qu'on le verra bientôt ...

Petite coquille : il doit s'agir d'un iPhone 16 Go et non "16 Méga".

Hors aspect technologique, on peut collectivement s'interroger que sur un appareil vendu 560 USD, seulement 7 USD soient consacrés à l'assemblage (et ne parlons même pas du coût de la main d'oeuvre à l'usine incluse dans ce prix).

billaut

@F1oren
Merci pour votre commentaire... personnellement je n'ai guère le temps ni le goût de bidouiller windows et/ou linux. Je veux simplement un truc qui marche, qui boote vite... pas de trucs alambiqués pour gérer le disque... etc.. etc...
Nos aimables patrons gaulois et membres de notre affable gouvernement devraient effectivement prendre de la graine avec le "one more thing" qui enflamme les foules... Il y a une autre chose que la plupart des analysts oublient... le coût du logiciel... le coût des apps... C'est aussi une révolution qu'il faut mettre au crédit d'Apple...
Ce qui me choque aussi dans le monde windows... c'est que les entreprises sont gérées par les DSI... Ces braves gens dans les temps anciens s'appuyaient sur IBM, puis sur MS... J'ai vécu des exemples pendables...
L'avenir est au 2.0. Donc la mise à la poubelle des logiciels Windows.. Ce qui n'arrange pas les affaires des DSI...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.