Connaissez-vous Sébastien Lambert from Paris ? eKINOe : notre vieux ciné-club prend un coup de jeune avec le 2.0
Connaissez-vous Frédéric Mazzella from Paris ? Covoiturage.fr conduira-t-il à un début de "démotorisation" de nos sociétés 1.0 ?

Connaissez-vous Stéphanie Cabanot from Serre Castet ? Le Crédit Agricole va-t-il "touketiser" l'économie française ? Des ventes privées de crédit, une agence 3D, un système de paiement, ...

Tookam et tookets from Jean Michel Billaut on Vimeo.

(pour ceux qui ne le savent pas, Serre Castet se trouve un peu au nord de Pau...)

Stéphanie travaille au Crédit Agricole de Pyrénées Gascogne... Elle a de la chance, car le patron de cette Caisse, Monsieur Jean Philippe, est probablement le premier banquier français "full 2.0"... L'objectif principal de cet e-interveiw était de présenter Tookam et Tookets... Mais on en a profité pour parler de 3D, de ventes privées de crédit, de système de paiement..

Stéphanie donc commence par nous présenter Tookam, une nouvelle agence virtuelle du Crédit Agricole, intégrant des outils divers : le chat, les réseaux sociaux et le 3D... Et elle nous présente aussi les Tookets : une monnaie virtuelle solidaire et associative. Qu'elle nous décrit par le menu. Quel est l'intérêt du Crédit Agricole dans cette affaire ?

Capture d’écran 2011-06-23 à 17.23.57  

Capture d’écran 2011-06-23 à 17.59.19 Le Crédit Agricole aide en effet des associations situées sur son territoire... Avant c'est le Crédit Agricole qui choississait les associations qu'il voulait aider. Maintenant ce sont les clients du Crédit Agricole qui choississent.. Comment un client du Crédit Agricole peut-il engranger des tookets dans sa cagnotte ?...

N'importe qui en France peut obtenir des tookets... Comment ? On peut gagner 100 tookets pour 1 € épargnés sur un compte sur livret du Crédit Agricole... Combien peut-on de gagner de tookets par an ? Pourra-t-on gagner des tookets avec d'autres produits financiers du Crédit Agricole ?

Que fait-on de ces tookets ? On ne peut les utiliser que pour financer des associations sur la liste proposée. Et ces tookets peuvent être convertis en €...

La grande distribution ou d'autres marques pourront-ils distribuer des tookets ? Pourquoi ces marques seraient-elles intéressées pour distribuer ces tookets ? "C'est une forme de systèmes de fidélité pour la marque... "

En fait, il a plusieurs autres Caisses Régionales qui vont distribuer ces tookets...

Autre point : comment fonctionne les ventes privées du crédit personnel du Crédit Agricole de Pyrénées Gascogne ? Pourquoi l'avoir intégré dans Facebook ? Quelle est la réduction de taux d'intérêt que l'on peut obtenir ? Pour avoir le taux le plus bas, il faut combien de demandeurs ?

Autre point : qu'est ce que Kwixo ? (un e-billauthsow est prévu pour bientôt avec un responsable de cette plateforme de paiement dont le siège est au Luxembourg). Pourquoi le Crédit Agricole n'est pas entré dans Buyster (une plateforme de paiement concurrente créée par nos 3 opérateurs de télécoms).. Que pense Stéphanie de cette situation : opérateurs versus banquiers ? Les opérateurs veulent-ils devenir banquiers ?

Autre point : comment fonctionnne le 3D de l'agence Tookam ? Faut-il créer son avatar pour entrer dans l'agence ? Les clients ne sont-ils pas rebutés pour entrer dans l'agence avec leur avatar ? Qui a mis en oeuvre la chose ? A quoi sert le 3D interactif à l'intérieur du Crédit Agricole ? (formation, etc ..).

Capture d’écran 2011-06-23 à 18.06.43

Comment Stéphanie juge l'internet en Pyrénées Gascogne ?

Commentaires au débotté... Un peu sur le ton de la plaisanterie..  Puisque les opérateurs de télécommunications lancent leur propre système de paiement, et que de ce fait, affrontent bille en tête nos chers banquiers, pourquoi donc le Crédit Agricole ne deviendrait-il pas opérateur FTTH rural ? En leur rendant la monnaie de la pièce ? Après tout en Pyrénées Gascogne (et ailleurs) ils ont beaucoup de clients - qui sont d'ailleurs les mêmes que ceux des opérateurs - clients qui sont de plus en plus intéressés par disposer de débit plus important. Qui va gérer la relation client à terme ? Les opérateurs ou les banqiuers ? (ou d'autres comme Apple, Google...).

Le Crédit Agricole, puisqu'il est déjà organisé sur une structure mutuelle, pourrait trés bien créer une coopérative de télécommunications locale, structurée sur son modèle mutualiste. Qu'il financerait... Et sur les 30 ou 35 € d'abonnement au réseau FTTH 100 megas ou plus, il en prendrait 10 pour amortir son prêt... (il y a de bons financiers dans cette noble mutuelle... ils devraient faire le calcul...)

Cela serait assez simple à faire. Stéphanie nous dit dans l'interview, que "son" Crédit Agricole ne saurait pas faire.. Certes au niveau technique, mais au niveau financier et marketing ?? (pour le technique Wibox par exemple serait idoine.. Le Crédit Agricole prend une part de son capital, et le tour est joué). Et même envisagé un partenariat Crédit Agricole Google ? (je rappelle que Google ouvre un réseau FTTH 1G GRATUIT à Kansas City...) Histoire de mettre un peu de e-piments en Gaule ?

Le Crédit Mutuel pourrait faire la même chose... Les Caisses d'Epargne et les Bques Pop... Non, eux sont un peu à la bourre..

Les opérateurs deviennent banquiers, les banquiers mutualistes deviennent opérateurs... Cela me permettra peut-être d'avoir ma fibre à VLM ?

Bon ce que j'en dis...

 Pour contacter Stéphanie Cabanot : steph.cabanot(arobase)tookam.com

 © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Commentaires

Marc Duchesne

Google se retire du e-Health et de la Smart Grid, et confie la construction et l'exploitation de ses réseaux EXPERIMENTAUX américains (Stanford, Kansas City) à un opérateur privé (Sonic.net). Et on voudrait les faire venir ici ? Même moi, j'ai abandonné l'idée. Google ne comprend rien au FTTH, ni à l'Open Access (ce qui est encore plus grave).

Marc Duchesne

Concernant le Crédit Agricole et son éventuelle implication dans le THD Rural, on s'en occupe déjà, et ce bien avant la parution de ce billet...

Je ne dirai rien sur Qui/Quoi/Comment/Où/Quand/etc, je dirai juste que le montage, si les discussions aboutissent, en surprendra plus d'un, et que les acteurs sollicités et/ou candidats à l'aventure sont autrement plus "solides" qu'un Wibox.

Car, quand on parle Services A La Personne, il faut regarder au-delà du Triple Play...

Billaut

@Marc
Bravo l'ami.. Si tu peux inclure Villiers le Mahieu dans ton roadmap, cela serait sympa..
je n'ai pas d'action chez wibox. Ils sont petits aujourd'hui... certes.. mais Microsoft était aussi petit au départ...
A part cela ceux de Pyrénées Gascogne m'ont invité chez eux à Pau.. histoire de partager une garbure...

Billaut

@Marc
Google ne comrpends peut être rien mais il gagne encore beaucoup de sous...

Marc Duchesne

@JeanMimi : Depuis 2 ans, Google nous prouve par l'exemple, i.e. la fermeture ou l'abandon de services ou applications véritablement innovantes (Wave, Health, etc.), que son business model est 100% basé sur le Search.

On ne peut rien attendre de transcendant de cette boîte, et j'en suis un des premiers désolés : on aurait pu penser que Google pouvait effectivement devenir un acteur majeur des Telecoms, apportant nouveaux modèle, services et applications, y compris nouveaux produits (switches optiques, routeurs, etc.).

Rien de tout cela, à tel point que les édiles de Chattanooga, Tennessee, ont lancé leur offre 1Gbit/s AVANT Google, après que les dirigeants de celle-ci aient refusé de venir sur la plateforme THD de la ville (comme ils ont ignorés nos appels pour Pau, et ignorent mes appels actuels pour le 92...).

Perso, dès que Apple sort son service de recherche (via Siri), ou si Yahoo! se remet en ordre de marche, je dis ciao à Gogole (pas de coquille ;-), et je ne serai pas le seul : à part la recherche de mots clé sur le Net, à quoi sert vraiment Google ?...

Marc Duchesne

@JeanMimi : concernant la roadmap : il s'agit bien de pouvoir couvrir toute la France, de manière totalement agnostique, c'est à dire sans parti pris que celui d'utiliser des infrastructures ouvertes & neutres. On n'a même peur des tâches de léopard : c'est un des fondements de l'aventure...

Billaut

@marc
ben ouais.. mais kommen kon, fait dans tout ce micmac ?

Marc Duchesne

On regarde comment font "les autres", par exemple aux États-Unis dans le domaine, on regarde les autres secteurs économiques et industriels, on regarde quels usages quotidiens sont prégnants et quelles solutions techniques existent pour y répondre, et on mélange tout ça. Ensuite, on prend la feuille blanche, et on bâtit une solution...
Sans rien demander à l'Etat, surtout pas !
France Numerique 2012, tu te souviens ? Maintenant, ils nous l'ont mis en 2025...

Bernard GARRIGUES

Personnellement, j'aimerais savoir faire un bilan du net en mettant dans la colonne de droite "les usages" et dans la colonne de gauche "les services". Je ne suis pas assez fort comptable pour y parvenir.

Bernard GARRIGUES

J'aime bien "agnostique"

Rachat de credit

Je viens de consulter votre billet, merci pour les informations. Je m’offre la liberté de twitter cet article. Je reviendrai lire vos post avec grand joie sur votre blog et je l’ajoute à mes favoris.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.