Punaise, qu'est ce que cela va être bien quand on aura la fibre....
Hello 2 !

Hello !

Hôpital La Musse, Saint Sebastien de Morsent (Eure) - Samedi 18 juillet 2009

Hé oui, cela fait un bout de temps que je n'ai pas écrit dans mon blog, ni envoyé de mails... Et c'est aujourd'hui la première fois que je retrouve mon clavier avec une excellente connexion Internet...
Alors que c'est-il passé ? Ma fille, qui scrutait ma boîte mail, m'a dit que vous étiez nombreux à vouloir savoir....


Hé bien j'ai eu un grave accident de santé, puisque que je suis amputé de la jambe droite juste au dessus du genou...
Le samedi 30 mai, chez moi, j'ai ressenti une douleur atroce dans cette jambe... vers les 20 heures (j'étais en train de prendre une photo de mon petit-fils avec le genou droit à terre, et en me relevant...)... Le temps que ma famille se rende compte que c'était grave, que mon fils Nicolas appelle tout azimut pompiers, samu, toubibs... je me suis retrouvé après un stop à l'hôpital de Mantes la Jolie, à la Polyclinique de la même ville (distante de chez moi d'environ 50 kilomètres). Et je suis passé sur le billard, plus ou moins inconscient vers les 2 heures du matin avec tout une équipe au complet. L'opération a duré 3 heures à ce que l'on m'a dit.

De quoi s'agissait il ? En terme compréhensible par tout un chacun, il s'agissait d'un anévrisme de l'artère fémoral sous le genou. Anévrisme qui empêchait le sang d'irriguer normalement le bas de la jambe. Comme vous le savez, le corps médical français n'aime pas trop la publicité (même si elle est à son honneur)... Je ne vais donc pas donner de nom. Mon chirurgien a essayé de sauver la jambe en me faisant un pontage. Mais peine perdue. "7 à 8 heures sans irrigation c'est trop. 3 à 4 heures est le maximum" m'a dit-il (je reviendrais sur ce point dans un prochain post : "ma jambe contre une fibre optique").

Au bout d'une semaine, voyant que l'état de la jambe empirait, il a amputé au dessus du genou. En fait, je suis passé 4 fois sur le billard, et mes changements de pansements, même en respirant du gaz "Kalinox", supposé me faire penser à autre chose, était d'une grande douleur. Et pourtant j'étais suivi par une équipe d'infirmières des plus compétentes, sympathiques, au petits soins, mignonnes, etc...

Heureusement que mon épouse Francine m'a constamment remonté le moral (Francine est qui vous savez), ainsi que mes enfants Caroline et Nicolas, car je pense que sans eux je me serais laissé partir vers d'autres horizons... En entrant à la Polyclinique je pesais 96 kilos (c'est trop, je vous l'accorde). En sortant début juillet, un bon mois plus tard, je ne pesais plus que ...74 kilos.

Fin Juin, la cicatrisation a enfin démarré convenablement. Et je suis arrivé à la Musse (centre de rééducation), dont je vous parlerais dans un prochain post.

Et pour terminer ce petit post (je fatigue encore pas mal), je tiens à remercier tout ceux qui ont demandé des mes nouvelles, et qui m'ont soutenu... Vincent Montet qui a créé le wall "billautshow must go on" sur Facebook, (wall que je ne n'ai pas encore visité - mais je vais y aller ce week-end - ma fille m'avait lu quelques commentaires qui m'ont ému jusqu'aux larmes -)... ceux qui sont venus me voir (et que j'avais dissuadé de venir : car quand vous êtes sous morphine en haute dose, la conversation est plutôt réduite). Et toutes mes excuses à ceux à qui je n'ai pas pu répondre au téléphone, aux SMS, aux mails... et à ceux que j'avais interviewé avant mon problème de santé, et dont je n'ai pu mettre en ligne leur billautshow.

Enfin, un dernier très grand merci à 2 amis : Jean Penicaut, et Abdallah Hitti. Le premier, sans me le dire, a envoyé un mail (mail que j'ai lu plus tard et que j'ai trouvé un peu - comment dire - comminatoire) à la Direction de la Musse, lui demandant d'installer une connexion Internet dans ma chambre (il n'y pas Internet dans les chambres de La Musse - il n'y en avait pas non plus à la Polyclinique)... Il a ensuite appelé plusieurs fois au téléphone la Directrice générale... Bref, il les a convaincu que la chose serait bonne pour mon moral (j'en profite pour remercier Catherine Palladitcheff, la Directrice, d'en avoir accepté le principe). Et enfin, mon ami Abdallah, qui m'a fait installer une ligne ADSL en actionnant le responsable du département "Evénements" de FT : Mr Robert Pétard, qui a fait grande diligence, puisque la ligne ADSL a été ouverte en quelques jours seulement.

Une pensée enfin pour Jean Michel Planche : au cas où le filaire aurait été impossible, il m'apportait tout ce qu'il faut pour le 3 g... Jean Michel est en ce moment à New-York pour vendre ses solutions witbe aux Américains. Souhaitons lui bonne chance.

Ce qui fait que me voilà avec une livebox dans ma chambre à La Musse. Et je n'ai pas encore testé le débit, mais manifestement il est plutôt bon.

Voilà. Vous savez tout. Dans un prochain post je vous parlerais de ma rééducation à la Musse.

Peut-être qu'une nouvelle vie commence pour moi. Allez savoir....

Commentaires

Demba

Bon courage Jean-Michel!
Je n'ai aucun doute que tu surmonteras rapidement cette douloureuse épreuve haut la main et que c'est partie pour une vie 2.0 :-)
Bon rétablissement et au plaisir de te lire bientôt,
Demba

Cedric

Je me joins aux autres pour vous souhaiter un très bon rétablissement !

Olivier Creiche

Salut Jean-Michel,
Heureux de retrouver ta plume 2.0. Toute l'équipe de TypePad te souhaite plein de courage pour cette réeducation.
A très vite pour de nouvelles aventures.

Thierry

Bon ça y est tu es de retour... je peux filer en vacances :-) Très bon rétablissement !

Jean Louis Amblard

C'est la bonne nouvelle du jour
A n'en pas douter l'Hôpital La Musse et Saint Sebastien de Morsent ne savent pas encore ce qui va leur arriver.JMB est là alors cette petite commune de l'Eure va connaitre sans doute son heure de gloire en devenant la commune au monde la mieux connectée.
Quand le coeur t'en dira, c'est avec une grande joie que j'irai te rendre visite.

Denis

Il faut un sacré courage pour rédiger un billet, comme ça, l'air de rien après une épreuve pareille et une nouvelle épreuve en cours.

Parce que je sais que même décrites en mots, la morphine les os, les douleurs, les coûts au moral sont indescriptibles à tout qui ne l'a pas vécu; mes pensées d'humble lecteur s'envolent vers une clinique et son accès internet.

Courage à vous et à vos proches. Et au plaisir de vous relire rapidement donner des nouvelles des gens et de la fibre internet.

;-)

Korben

Salut Jean Michel

On ne se connait pas mais j'aime beaucoup ce que tu fais.
J'espère qu'on aura l'occasion de se voir un de ces 4.

Je viens d'apprendre ce qui t'étais arrivé. Pas cool mais comme on dit tes lecteurs dans les commentaires, The Billaut Show must go on ! Donc en attendant de virtuellement relire tes posts et regarder tes interviews, bon rétablissement !

Sylvain MARIE

Eh beh, vous êtes très fort pour les coups de théâtre !!

On a dû vous rabacher "ce qui ne tue pas rend plus fort", mais là franchement ça s'applique bien, vous montrez un moral en béton armé !

Il ne vous reste plus qu'à vous mettre au surf...
http://www.surfclubroyan.com/handisurf_royan.php3

Un lecteur assidu

nadira ouiddir

Bonjour Jean-Michel,

De tout coeur avec toi pour traverser cette période.
Que cette nouvelle vie te permmette de réaliser ce que tu as de plus cher. Sachse que tu es toujours le bienvenu dans la région Nord et je serais ravie de t'offrir un repas nordiste avec bière et frites à volonté.
Amicalement - Nadira

Thomas Legrain

Salut Jean-Michel,
Je viens d'apprendre ce qui vient de t'arriver ...
Bravo pour ton courage : un bel exemple à suivre.
Je te souhaite de te remettre très vite et de garder cette énergie et cette volonté qui te caractérise.
On pense bien à toi.
Amicalement

Thomas Legrain

Aurélien

Bon rétablissement !

Mikael Benfredj

Cher Jean-Michel,

Bon courage et bon débit pendant votre convalescence.

On reste là, fidèle au blog !

Mikael

Olivier Carron de la Carriere

Salut Jean-Michel

Super d'avoir de tes nouvelles!! Bon courage et nous pensons fort à toi.
A bientôt
OLivier

Eric Dos Santos

Bonjour Jean Michel,

Très émouvant ton article. Je suis très "ému" par ce qui t'es arrivé et ta manière d'en parlé.
J'espère à très bientôt.

Amicalement,

Eric

Philippe Astor

Bon courage

stephane ricol

Tous mes souhaits de prompt rétablissement. La vie est belle et fragile (l'un explique l'autre ?), vous l'honorez de votre courage !
Sincèrement
Stéphane

Manuel Diaz

Bonjour Jean-Michel,

Qu'il est bon d'avoir de tes nouvelles. C'est avec beaucoup d'affection que je t'adresse tous mes voeux de rétablissement dans cette épreuve douloureuse. Je connais ton moral et ta détermination, je sais qu'avec les tiens tu sauras surmonter ce moment.

Manuel Diaz

Bonjour Jean-Michel,

Qu'il est bon d'avoir de tes nouvelles. C'est avec beaucoup d'affection que je t'adresse tous mes voeux de rétablissement dans cette épreuve douloureuse. Je connais ton moral et ta détermination, je sais qu'avec les tiens tu sauras surmonter ce moment.

Vincent

Remets toi bien Jean Michel. C'est terrible mais avec une bonne connexion internet ca va t'aider à te remettre beaucoup plus vite.

Christophe Agnus

Soigne toi bien, prends ton temps.
Je t'invite pour une bonne bouffe dès que tu nous reviens!

Amitiés

Christophe

JUL

Bon rétablissement.

Céline

Bon rétablissement & Beaucoup de courage pour vous. Amitiés.

Pierre Col

Bonjour Jean-Michel,

Je suis heureux de lire ces nouvelles rassurantes, et de voir que la vie continue, toujours à haut-débit :-)

Je te souhaite un bon rétablissement, avec une rééducation aussi courte que possible, et un prompt retour parmi les tiens.

Thibaut

Bon rétablissement après cette tragédie.
Vos posts réguliers nous manquent pour essayer de déchiffrer le paysage du web du futur !
Nous comptons sur vous !
Thibaut (Alsatis)

damien

Très content en tout cas d'avoir de vos nouvelles et de vous savoir (presque) sorti d'affaire. Courage et bBon rétablissement !

Alain (palmipode)

prompt rétablissement à très haut débit je l'espère !

Bertrand LAZARE

Jean-Michel,

Merci de ses nouvelles
Que d'émotion pour toute la petite famille !

Bravo pour ton courage
Et à Très très bientôt

Amitiés
Bertrand

Olivier Gonet

Bon rétablissement et courage pour la suite.

Cédric

Bon rétablissement, bon courage. Bien à vous
Cédric

Christophe

Bonjour,

Ravi de vous voir reprendre la plume numérique et heurreux pour vous que vous soyez entouré de vos proches

Je vous souhaite un prompt rétablissement
Cordialement

Stephane Lee

Cher Jean-Michel,

Toute la boite ne parle que de vous ce matin.

De tout coeur avec vous,

Bon rétablissement,

Stéphane.

ordino

Heureux de vous relire...

Bon rétablissement...

Adrien

Bonjour,
Avoir des passions permet de surmonter toutes les épreuves.
le très haut débit à encore besoin de votre aide et vos coups de gueule.
courage et bon rétablissement
bien amicalement
Adrien

Pascal Poty

Bonjour Jean-Michel,

Votre dévoué "chti expat" de Namur est très heureux d'avoir de vos nouvelles et toute mon équipe à l'AWT vous souhaite un prompt rétablissement. Je n'ai pas oublié notre belle mission commune à Nuenen aux Pays-Bas avec Kees! On fera un "Nuenen 2" ensemble ;-)

Bien amicalement,
Pascal POTY

Antoine

Heureux de vous lire à nouveau, c'est assurément une nouvelle vie qui commence

Bon rétablissement Jean-Michel!

vincent

bon courage jean michel!

Nicolas Halftermeyer

Bravo pour ton courage et merci d'avoir partagé ton épreuve avec nous.

Nous étions inquiets car ton chirurgien n'a pas utilisé twitter pendant l'opération ;-)

Je souhaite que tu retrouves vite une mobilité correcte et que tu continues ton tour du monde, il y a encore du travail, on compte sur toi !

Et va falloir organiser une nouvelle fête de l'internet dès que tu pourras revenir dans la capitale !

Meilleures pensées à toi et ta famille,

Nicolas

Charlotte

Bonjour,

Ravie de pouvoir vous lire de nouveau.

Courage, nous sommes tous avec vous!

A bientôt,

dldstyle

Ravi de vous revoir en ligne M Billaut.

Mathieu Bernier

Bonjour Jean-Michel,

Je suis très heureux de vous lire à nouveau et vous apporte toute ma sympathie pour vous aider à traverser cette épreuve.

Mathieu

Richard Collin

Bon courage à toi l'ami. Nous savons tous que ta ténacité, ton optimisme légendaire (les pessimistes se condamnent à être spectateur nous disait Goethe) et l'énergie puisée auprés des tiens et de tes réseaux te conduiront rapidement vers de nouvelles et belles aventures 2.0

Szelerski

Très bon rétablissement Jean-Michel. Au plaisir de te revoir très vite sur pieds ;-)

Bao

Bon rétablissement. Au plaisir de vous lire à nouveau :)

Gérard CHARRA

Je mêle ma voix à ce concert de soutien. Bravo à toi pour réussir à surmonter une telle épreuve.
Et avec ça, j'espère que tu auras à coeur de reformer le club de l'arche. Qui sait, avec ses immenses ressources dont je suis encore le gardien, on pourrait faire de toi un nouvel homme bionique avec connexion intégrée en 4G...
Enfin, tu innoves encore avec le régime le plus efficace qui soit : -22kg en un mois, qui dit mieux! Juste ce qu'il me faudrait, hum, hum...
Ton réseau est autour de toi... comme quoi la qualité humaine ne se mesure pas par le nombre de ses amis facebook.
Prompt rétablissement.
Bien amicalement.
Gérard

Phyrezo

Comme on dit par chez nous : "tant qu'y a du débit..."

Gérard Ladoux

Très impressionné par ton courage et ta pêche ! Je te souhaite de te rétablir très vite. Amitiés.

patrick P GIRARD

Quel coup dure (a très haut débit ;-) revenez vite sur la toile, vous avez beacoup de chose en 2.0 a faire partager !

Jeff Clavier

Merci pour les nouvelles et remets-toi bien!

Clarisse Berrebi

Félicitations pour votre beau moral et votre énergie. Les nouvelles sur twitter n'ont pas cessé pendant un mois. Je découvre (depuis si peu de temps) une communauté respectueuse et solidaire dans votre épreuve. C'est émouvant.
j'adhère et relèverai personnellement les manches à vos côtés, si vous avez besoin de quoi que ce soit.

Bonne chance et bon rétablissement.

Emmanuel de Saint-Bon

Jean-Michel, quand je t'ai écrit, tout à l'heure, j'ignorais totalement la cause de ton hospitalisation. ce n'est qu'en lisant ton billet que j'en prends connaissance.
Bon courage, de tout coeur.
Emmanuel

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.