Connaissez-vous David Fayon ? Vous avez dit 2.0 ?
Connaissez-vous Nicolas Appert ? Même le telephone se met au 2.0...

Connaissez-vous Richard Malterre ? Un magasin ouvert 4 heures dans Second Life...

Richard nous présente une solution en cours de lancement de magasin virtuel proposant à la vente des produits réels dans Second Life. Cette solution s'appelle RIL Shopping, mise en oeuvre par Stonfield, l'une des web-agencies françaises spécialisées dans les mondes virtuels (l'un des actionnaires de Stonfield est le Crédit Agricole du Sud-Ouest).Voir le billautshow de Pierre Carles de Stonfield ici.

L'idée est astucieuse : permettre à des e-commerçants de se faire la main dans les mondes virtuels. Le magasin n'est en effet ouvert que 4 heures (de 17 à 21 heures) par jour, plusieurs fois par semaine. Et à chaque fois un e-commerçant peut l'utiliser pour proposer sa gamme de produits. Et donc se faire la main à peu de frais. Car naturellement le e-commerçant doit avoir une présence sous forme d'avatar dans le monde virtuel. Et derrière l'avatar il y a l'un de ses vendeurs... Une période de 4 heures seulement/jour n'entraîne donc pas de frais importants, mais permet cependant de se faire une idée (l'image ci-après représente l'espace de ventes de RIL "inworld" dans l'île du Crédit Agricole/Stonfield).Image_2
Richard pense en effet que dans le futur, la chose sera courante. Autant donc se faire la main rapidement.`
Comment cela fonctionne-t-il ? Quelles sont les relations entre le site Web traditionnel de RIL et le magasin virtuel ? Que se passe-t-il si au départ on n'a pas d'avatar ? Qu'est qu'une borne de validation ? Peut-on vendre tout type de produits dans un monde virtuel ? (même des vraies voitures..). Quel est l'apport de la 3D pour la présentation de produits ?
Quel est le business model de Stonfield dans cette opération ? Pourquoi Sofinco est-il partenaire de cette opération ? (pourrez-vous obtenir un crédit dans le magasin virtuel pour acheter ce qui est proposé ?)

Depuis l'enregistrement de ce billaushow une première vente a eu lieu (vente de chocolat de D'Lys Couleurs - voir le magasin virtuel ci-dessous : il donne envie d'entrer vous ne trouvez pas ?). Image_4 Quelques indications reçues de Richard par mail : impact positif sur les 2 ratios les plus importants du e-commerce : le taux de transformation (11% !) et le montant du panier moyen d'achat de chocolat (44 euros). Ventes à venir : vin (Château Labastadié avec un avatar expert), puis des cadeaux (avec Mathile - en avatar ?- de Bagatelles.fr).

Richard revient du Congrès qui s'est tenu à Londres sur les mondes virtuels. Il nous donne quelques grandes tendances qui se dégagent dans ce domaine. Il nous donne aussi quelques indications sur l'Intranet 3D du Crédit Agricole du Sud-Ouest et sur les utilisations qui en sont faites...

Pour contacter Richard Malterre ici

Le site de RIL Shopping ici

Le blog de Ril Shopping ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us

Commentaires

Luzarraga Manuela

NEW3S (créateur d'espaces 3D multi-sensoriel sur le Web) offre la même solution e-commerce. Des espaces 3D sous forme de salons, foires, conventions d'affaires, boutiques...

Objectifs : retrouver à tout instant sur le web, un exposant et pouvoir toucher à distance un produit quelconque ..

Des espaces 3D clefs en mains, plus facile d'accès et propre à chaque commerçant

www.new3s.com
www.3dtc.com : 1ère place de marché 3D

Ilan

tres cool! bravo richard et @pocarles ;)

MICHELN

Le véritable décollage du e-commerce sur SL viendra de la présence des principaux noms du e-commerce comme Amazon aujourd'hui absent malgré le fait que le fondateur d'Amazon soit aussi actionnaire de SL.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)