« juin 2008 | Accueil | août 2008 »

Summer camp un 14 juillet...

Hé oui ! Un 14 juillet au travail...
Je participe en effet à un "summer camp" de l'équipe de RightPeople.
Qu'est ce que Right People ? Pour en avoir une idée : allez visiter leur site, et le blog de son fondateur Dan Ake...
Objectif de ce summer camp : préparer le lancement qui aura lieu bientôt (on vient de fixer la date)... 
Cette semaine est consacrée au marketing, la semaine prochaine à la plateforme avec l'équipe de développement polonaise.
Je dois dire que je suis assez esbaudi...
Car on travaille à la Californienne... Dsc01863 Les 6 personnes de l'équipe marketing autour d'une table avec chacun son ordinateur, une bonne connexion Internet... Et personne n'a de crayon et de papier devant lui. Sauf cet après midi où l'on s'est livré à un maquettage intensif sur l'équivalent d'un bon vieux paper board...
Thèmes de réflexion fixés par Dan...Cela fuse... et le Web est au milieu...Ce qui permet de tester les interactions de l'application Right People, de faire des recherches immédiates, de consulter les derniers sites intéressants pour les activités de Right People (Mixin par exemple...), de prendre naturellement des notes au clavier, etc...

Et de découvrir en commun des tas de choses et de les commenter (trumba par exemple) ... C'est une très bonne école je pense : découvrir un site/usage en commun, le commenter, et d'essayer d'en retirer la quintessence... Ce que l'on devrait faire dans les quelques webschools qui commencent à éclore en France...

Travail, certes, mais aussi détente avec par exemple la découverte de l'iPhone 3G ... Très impressionnant... 1 million d'appareil vendu ce dernier week end, et plus de 10 millions d'applications téléchargées... L'un de nos honorables membres nous a ainsi montré celle où l'iphone reconnaît la musique qui passe sur la radio... Bluffant... Marrant aussi l'application "téléphone à cadran" sur l'iPhone..

Et ce soir feu d'artifice dans la ville d'à côté....


Connaissez-vous Guillaume Decugis ? L'Internet mobile démarre... Serez-vous un bon "goojetteur" ?

Goojetteur : utilisateur de widgets mobiles (c'est-à-dire de widgets divers et variés installés sur votre téléphone ou Pda)...
Guillaume (qui n'en est pas à son coup d'essai en matière de start-up...) nous explique par le menu le concept de goojet. A quoi cela sert-il ? Comment cela fonctionne-t-il ? Combien cela coûte-t-il ?
L'objectif en tout cas est simple : rendre l'Internet mobile plus riche que ce que proposent aujourd'hui les opérateurs traditionnels...Goojet
Peut-on créer son propre goojet ? Ou aménager un goojet existant ?
Combien y a-t-il de goojets existants ? Les marques sont-elles intéressées par disposer de leurs propres goojets ?
Comment est-on informé des nouveaux goojets disponibles ?
Quel est le business model de l'entreprise ? (la plateforme est encore en bêta)...
Goojet est-il un réseau social ? Peut-on intégrer des goojets dans Facebook ?
Quid par rapport aux opérateurs de téléphonie mobile : complémentarité ou choc frontal ?
3G, Wifi, Wimax ? Y aura-t-il un gagnant ?
Quid de la concurrence de Microsoft (Zoumobi) de Nokia (widset) de Yahoo (Yahoo! Go) ? Et Google avec son Android ?

Pour contacter Guillaume Decugis ici
Le site de Goojet ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Votre compte en banque en widget ?

Vous en avez peut-être rêvé ?
On dit qu'une banque française - tout ce qu'il y a de plus normale - devrait proposer sous peu un widget qui vous présentera l'état de votre compte sur l'écran de votre ordinateur...
La banque se met au 2.0... Enfin une banque... Probablement d'ailleurs la première banque au Monde à proposer la chose...
C'est pour bientôt... Stay tuned comme on dit chez les cow-boys...


Connaissez-vous Pierre d'Aubigny ? MecatronicExpo : déjà 75 stands virtuels vendus...

Selon Pierre, les salons professionnels traditionnels physiques (les salons 1.0) seraient en déclin... Les raisons sont multiples : compression des coûts dans les entreprises, les 35 heures en France... et naturellement l'Internet ("allez donc chercher de l'info sur l'Internet, plutôt que de vous déplacer dans un salon...")....
Sans compter naturellement la hausse du prix des énergies fossiles que l'on observe depuis quelques mois.
Toujours selon Pierre, le célébre Cebit de Hanovre par exemple aurait perdu 25 % de visiteurs et 25 % d'exposants... (par contre la situation semble différente pour les salons grand public...).
Fort de cette analyse de la situation des salons professionnels, Pierre d'Aubigny lance Mecatronic : le premier salon virtuel dans le secteur de la mécanique. Mecatronic Un parc d'exposition sur l'Internet. Pourquoi ce parc n'est-il pas dans Second Life ? Pourquoi n'y a-t-il pas possibilité d'y créer son avatar ? Qui paye quoi ? Combien coûte un stand virtuel ? Qui fabrique le stand ?  Les visiteurs peuvent-ils se rencontrer et discuter entre eux ?
Peut-on connecter un stand virtuel sur un centre d'appel traditionnel ? Quelles seront les prochaines fonctionnalités ? (stand en flash, streaming vidéo, chat, visio...) Quid de la concurrence ? La plate-forme de Mecatronic peut-elle être utiliser pour fabriquer d'autres salons ? Si vous voulez créer votre propre salon pourriez-vous utiliser la plate-forme Mecatronic ?
Mecatronic se tiendra en octobre prochain du 13 au 18. Pourquoi ne pas avoir un salon virtuel ouvert toute l'année ?  Pierre a déjà vendu 75 stands ! Mais les cadres français sont-ils prêts à visiter des salons virtuels ? Selon Pierre, si  Mecatronic fait 8 à 12.000 visiteurs cela sera un succès et la preuve d'un changement majeur de comportement... S'il n'y en a que 2 à 3.000, le changement de comportement n'est pas encore là...

Les salons professionnels 2.0 arrivent... C'est tout un secteur d'activité nouveau qui va certainement se mettre en place.. Prime aux premiers arrivants ? Qui seront-ils ? Impacts sur les salons traditionnels ? Sur les transports ? L'hôtellerie et la restauration ?

Pour contacter Pierre d'Aubigny ici

Le site de Mecatronic ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Damien Simonneau ? Cisco : le soubassement du 2.0...

On connaît Cisco et ses routeurs... Mais Cisco s'intéresse à beaucoup plus que le hardware... Par exemple aux outils collaboratifs (rachat de Webex), au greentech, à la visiophonie haut de gamme avec Presence, etc...
Changer la façon dont les gens travaillent, jouent, etc...
Et dans cet ordre d'idée, Cisco a modifié son positionnement et, pour cela, a lancé "Human Network" que Damien nous présente en détail.Image_1
Un site Web où les internautes peuvent proposer des projets autour de 6 grands thémes (le tout modéré par notre collègue Versac)... Un partenariat avec le groupe d'édition 1.0 Next (BFM, ...) qui a permis de réaliser 6 émissions de télé (sur BFM télé). Vous trouverez ces émissions ici
Quid de la suite ? Et notamment de l'implication de Cisco dans les Assises de l'Economie Numérique ?

Pour contacter Damien Simonneau ici

Le site d'Human Network ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -




Connaissez-vous Thierry Zylberberg ? Orange : votre opérateur de e-santé...

Mais pourquoi donc Orange s'intéresse-t-il à votre santé ?
A priori cela peut paraître curieux... Mais rassurons de suite l'Ordre des Médecins, celui des Pharmaciens, etc... Orange veut simplement les aider ... Car le monde de la santé est encore un peu hermétique aux technologies de l'information... En tout cas en France, comme le précise Thierry Zylberberg.
Pourquoi ce retard, alors que l'on peut considérer que les technologies sont prêtes pour mettre en oeuvre un système de e-santé ?
Une des raisons : la Caisse d'Assurance Maladie n'accepte pas d'actes médicaux effectués à distance ...
Plusieurs rapports ont été récemment publiés... Et le Parlement devrait discuter à la rentrée prochaine de la loi "Santé et Territoire"..
Va-t-on vers une médecine de réseaux ? Quid du dossier médical ? Y aura-t-il un terminal de soins à distance ?
Orange a créé il y a 18 mois une division santé, dont Thierry a la charge. Division qui a présenté en avril dernier un terminal dénommé "connected hospital" (un terminal multimédia au pied du malade). Terminal décliné aussi dans une version "home".
Quels sont les pays les plus avancés dans le domaine de la e-santé ? Quels sont les gains de productivité à en attendre de la e-santé ?  Quelles sont les économies de frais généraux ? Fera-t-on un meilleure santé ?

Décidément Orange n'a pas les 2 pieds dans le même sabot ces temps-ci... Les contenus vidéos (au point d'émouvoir Vivendi),  Read and Go, maintenant la e-santé, bientôt... ?? Bref, tout ce qui est flux de données sur les réseaux IP va intéresser nos amis...

Pour contacter Thierry Zylberberg ici
Le site Web d'Orange santé ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Du Sidi-Brahim dans le Bordelais ?

J'ai participé Vendredi dernier 4 juillet 2008 à la conférence ENR Agora 2008 à Sofia Antipolis.
Conférence consacrée aux énergies renouvelables... J'étais président d'un panel consacré à "l'Economie Verte"... (pas toujours rigolo d'être Président de séance, car les orateurs Français ont une fâcheuse habitude de dépasser le délai imparti... Et ceux qui posent des questions ont la fâcheuse habitude, surtout dans le Sud semble-t-il, de ne pas poser de questions, mais de faire un laïus inconsidéré...). Bref, je m'en suis bien sorti avec un dépassement que de 20 minutes... Enr_2
J'ai appris beaucoup de choses à ce panel... D'abord, avec le réchauffement climatique qui est certain (dixit les experts), on fera du Sidi-brahim en Bordelais, car cette noble région de notre douce France disposera dans les quelques dizaines d'années à venir du même climat que l'Algérie d'aujourd'hui (et l'expert de prévoir que le Bordeaux se fera en Angleterre ou en Norvège)...
Exposé aussi très intéressant de Lucie Tesnière (European Renewable Energy Council) sur la stratégie européenne en la matière... Et d'un autre expert de l'EDF: "Les Français veulent devenir propriétaire. Comme cela coûte cher, ils achètent loin des villes. Résultat il leur faut 2 voitures. Avec la hausse des carburants, ils ne s'en sortent plus, et se paupérise"...Effectivement, hier Dimanche, entre 2 coups de raquettes à Wimbledon (Madame Billaut adore regarder les tournois de tennis à la télé), j'ai regardé le 20 heures de TF1 (ou le 19:30 de France 3 ?). Un reportage montrait la population d'un petit village proche de la frontière luxembourgeoise, élus en tête, qui manifestait contre la hausse du prix du pétrole...Ils ne sont pas les seuls... Mais jusqu'à présent c'était les professionnels du transport (camions, ambulanciers, taxis..) qui manifestaient. Maintenant, c'est le brave peuple...

Et dire que dans les allées d'ENR on disait que le prix du baril de pétrole serait à 200 $ en fin d'année, contre presque 150 aujourd'hui... N'en déplaise à mon ami Susbielle, avant que les USA et la Chine se frittent pour disposer de la dernière goutte de pétrole, il est à craindre un soulèvement de nos propres populations... Qui veulent continuer de vivre comme avant et qui se rebelleront contre leur paupérisation croissante... J'espère que notre aimable Gouvernement saura faire face à ces situations qui pourraient dégénérer...

Mais revenons à notre Congrès. Ce qui m'a frappé, c'est que personne (à part moi) n'a parlé d'Internet. Curieux, curieux... Tous ont parlé d'énergies renouvelables pour les transports... Mais la meilleure façon de limiter l'empreinte carbone des transports, c'est encore d'éviter de se déplacer quand on peut faire autrement. J'ai dû montrer des vidéos du système Teleprésence de Cisco, lors du plateau de télévision de Tele@gora, etc... Pour dire, que si nous avions un réseau de télécommunications à TRES haut débit, on pourrait se faire des visio en HD comme si l'on étais en face à face... Et comme l'empreinte carbone d'une connexion Internet doit être plus faible que le déplacement physique en voiture ou autres moyens...

"Il est plus facile de fissurer un atome que de venir à bout d'un préjugé", disait Enstein. Dire qu'avant la Révolution Française on se mariait dans un rayon de 20 kms maximum autour de chez soi...


3ème Fête du Trés Haut débit à Mortain (Manche)... Où l'on apprend que fibrer les campagnes coûterait 9 milliards d'€...

Excellente 3ème fête du TRES haut débit, organisée par Acome à Mortain dans la Manche du Sud...
Acome pour ceux qui l'ignoreraient, est le seul fabicant de fibres optiques 100% français qui nous reste. Acome d'ailleurs, n'est pas une société, mais une coopérative, dont l'usine de fabrication de câble se trouve à Mortain. Mais au fait c'est où Mortain ?

Mortain_2 Donc nos amis d'Acome organisaient pour la 3ème année consécutive la Fête du TRES haut débit. Environ 450 personnes y participaient. L'occasion de faire le point le matin avec des conférenciers intéressants... Axione par exemple, nous a appris que là où il y avait des poteaux électriques, on pouvait y installer en aérien des fourreaux contenant des dizaines de fibres. Acome notamment a développé une technologie spécifique pour cela... Première implantation dans la Nièvre.
Il y a en France presque 600.000 kms de lignes électriques basse et moyenne tension qui sillonnent nos campagnes en attendant peut-être l'enfouissement un de ces jours. Et ces lignes, c'est à noter, vont jusqu'à l'abonné. On y aussi appris que la réglementation permettait d'y installer des fourreaux de fibres... 
Donc, on pourrait fibrer tout le pays en aérien. Combien çà coûte allez-vous me dire ? Des mille et des cents ? Et bien non. Axione n'a pas donné de prix... Mais dans les couloirs de l'usine d'Acome des chiffres ont été murmurés par ceux qui savent... 15 € le mètre tout compris avec l'installation.
Je me suis donc livré à un calcul de certificat d'études (je n'ai pas fait de grandes écoles). 15 € * 1.000 mêtres (1km = 1.000 mètres) * 600.000 kms cela fait 9 milliards d'€. Auxquels il faudrait rajouter le coût des équipements actifs je suppose (ce qui pourrait être le fait d'opérateurs privés).
Bref, on a beaucoup épilogué là-dessus à cette 3ème Fête...  Et si l'on enfouit la ligne électrique ? Pas de problème : on enfouit aussi le fourreau de fibre. Le même : c'est prévu pour... Sont bien quand même les gens d'Acome (merci de noter que je n'ai pas d'actions chez Acome, comme en plus c'est une coopérative appartenant à ses salariés...).

Cette 3ème Fête a aussi été l'occasion pour Acome d'inaugurer Nove@, son centre de formation aux métiers de la fibre... Centre que nous présente son responsable, Dominique Braul, au début de ce billautshow. On a eu droit à des tonnes de discours pour l'inauguration.. Chaque organisme, administration, Dieu sait s'il y en a, qui ont participé à la mise en oeuvre, y sont allés de leur petit couplet. Par étonnant que la chose ait pris 3 ans pour sortir de terre... L'empilement des organisations dans notre pays est tout a fait étonnante... En tout cas, cela donne du boulot à tout un tas de gens et cela occupe... Bon. Passons.

Petit reportage ensuite dans ce billautshow sur les différents stands présentant qui des applications domotiques, qui de l'installation en aérien, qui des bornes IP de rue (intéressant cette affaire, pas seulement pour les chiens), etc... Pour terminer (vers la 11ème minute de ce reportage) avec un interview de Jacques de Heere en charge du secteur telecoms d'Acome. Manifestement notre pays s'y met. L'activité d'Acome le prouve... 

Il y aurait aujourd'hui 50.000 abonnés FTTH... On devrait arriver à un rythme de 100.000 nouveaux/mois d'ici...quelque temps. Combien en 2.012 à la fin du quinquennat de qui vous savez ?

A part cela, je suis un peu débordé par les demandes de conférences. Le 27 juin j'étais à Angoulème pour participer à un panel sur tout cela. Lundi 30 juin, j'étais à Mende en Lozère. Même chose...

Ce que j'en retire ? Les esprits sont prêts. J'étais en Lozère il y a 3 ans.. E-encéphalogramme plat (une brave dame bien charpentée avait même saisi par le col le député du coin pour lui demander quand elle aurait un peu de débit dans sa commune : elle l'a secoué comme un prunier, mais sans succès jusqu'à présent...) ... Et même nos aimables élus évoluent. "Nos avons bien compris que vous - sous-entendu vous, le brave peuple - vous voulez du TRES haut débit". Dixit Jean Paul Pourquier, Président du Conseil Général de Lozère. Je me suis permis de dire combien coûterait un réseau de fourreaux de fibres en mode aérien en Lozère (il y a 5 400 kms de lignes électriques basse et moyenne tension)... Aux alentours de 80 millions d'€. Ce qui a laissé les Lozériens perplexes car personne n'avait une idée, même grossière, du coût de la chose...

Mais Monsieur Pourquier a le même syndrome que nos grandes élites parisiennes... "Il faut le trés haut débit partout. Les villes auront la fibre avec les opérateurs privés. Les campagnes auront des trucs bricolés.. car la fibre coûte trop cher pour eux (dixit notre Secrétaire d'Etat aux Assises du Numérique)... ". Et Monsieur Pourquier d'annoncer que le Conseil Général va relier en aérien le backbone de la A75 directement à la ville de Mende, chef lieu du département ... Par contre, les glandus qui habitent les bleds entre l'autoroute et Mende : nada... D'ailleurs certains à la réunion ne se sont pas gênés pour le dire qu'ils en avaient marre... (l'un s'est plaint d'une coupure de ligne de téléphone pendant 12 jours... Et en plus, c'est un consultant international qui devait donc descendre en ville pour relever ses mails, etc...)... Madame Billaut a une explication sur pourquoi les élus préfèrent s'occuper des "grandes" villes... C'est parce qu'il y a plus d'électeurs... que dans les bleds à côté. Et comme un élu pense à sa prochaine élection...

Quand comprendra-t-on que ce sont les campagnes qui ont le plus besoin de réseaux à TRES haut débit ?  Quand le prix du litre d'essence sera à 10 € ?


Connaissez-vous Maroun Tabet ? WOD : vidgets on demand pour vous "simplify-er" la vie...

Maroun nous présente rapidement Kyube, la société américaine qui propose une plateforme un peu particulière de création de sites web "on demand".
Comment en effet créer et gérer de façon intelligente son site web quand on est une petite entreprise, et pas technicien pour un sou ? Grâce à Simplify (la plateforme de Kyube)
Cette plateforme propose une floppée de sites web préconfigurés. Il suffit d'en choisir un et de l'éditer avec ses propres informations. De plus, Simplify propose quelques dizaines de widgets que l'on intégre en mode drag and drop dans son site. Symplify Widgets utiles, car il y a widget et widget... Que font ces widgets ? Comment sont-ils conçus et réalisés ? Que se passe-t-il si une fois son site réalisé avec Simplify, on veut quitter la pateforme ? Peut-on exporter ces widgets ?

Comment se fait la commercialisation ? Quel est le business model de Kyube ? (1 dollar US/jour + widget payable à l'utilisation...). Utilisation en marque blanche ? Concurrence dans le monde du CMS ? Prochaines fonctionnalités qui seront intégrées :  "tout ce qui passe par la tête de nos clients..."

Pour contacter Maroun Tabet ici

Le site de Kyube ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -