Les Assises de l'Economie Numérique n°2 : dîner avec le Ministre
Connaissez-vous Jonathan Ichai ? Vidéo et visio vont devenir les 2 mamelles du marché de l'emploi ?

Commentaires

Herve

Le clan gaulois existe vraiment, et il se nomme Silicon French:

http://www.siliconfrench.com/

LAURET Gilbert

Invité à donner pour les 40 ans de l’INRIA (l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) une conférence sur la révolution culturelle et cognitive engendrée par les nouvelles technologies, Michel Serres a expliqué que c’est le couplage support/message qui a toujours été à la base de la naissance et du développement des différentes civilisations, l’élément premier indispensable en quelque sorte. Comme l’écriture et ses différents supports qui ont permis à l’Antiquité et au Moyen-Age d’exister et ensuite à l’imprimerie et à ses supports de faire de même au Temps Modernes et à la Période Contemporaine, nous voilà rentrer dans une nouvelle période où les supports mobiles liés aux technologies de l’information et de la communication vont donner naissance à la civilisation pédagogique planétaire et à son développement pour les siècles à venir. Le lien entre tous ces supports qui ont été utilisés pour transporter le message au cours de cette longue période que l’on nomme l’Histoire est leur mobilité. Tablette d’argile, papyrus, parchemin, codex, livre imprimé, journal, magazine, lettre, prospectus etc... sont ces différents supports mobiles et donc nous devons désormais fabriquer les techniques mobiles qui permettront de faire de même pour faire naître une nouvelle philosophie politique, une nouvelle politique économique et une nouvelle économique philia-informationnelle. Depuis 150 ans d’autres technologies se sont ajoutées pour compléter le couplage support/message. L’appareil photographique, le téléphone, la télévision, la radio, le cinéma, l’ordinateur, Internet, la géolocalisation, la visiophonie mobile sont ces différents supports. Voilà que tous ces supports permettant d’échanger tous sortes de messages vont se retrouver sur un même support et en situation de mobilité pour que nous puissions faire jaillir l’universel en tout lieu.

Je propose de construire ces objets-monde et ces outils-monde pour relancer une économie profitable à toutes et à tous à l’échelle planétaire. Nous devons pour cela fusionner le secteur de l’informatique et celui des Télécommunications, de développer les techniques cellulaires à grande capacité d’échanges de données et enfin de proposer un tarif unique pour accéder à ces échanges.

Premièrement nous devons fabriquer les plates-formes numériques individuelles de l’information et de la communication (PNIIC) où seront réunis la somme des techniques d’échanges de données disponibles (l’ordinateur, le télévisiophone, la radio, la télévision, la caméra, l’appareil photo, la géolocalisation par orientation et datation de données et l’accès à Internet). Ces plates-formes à commandes vocales seraient composées de plusieurs écrans tactiles ( voir chez le fabriquant de carte mémoire Nvidia leur dernière trouvaille technologique, l’APX 2500) afin de recevoir, de stocker, de traiter et d’envoyer les données (textes, sons, images, vidéos et visio) en même temps avec le monde entier et du monde entier. Elles seront également munies de plusieurs objectifs, un au dos du terminal pour photos et films, un de face pour voir son interlocuteur par le truchement de la visiophonie et un amovible pour viser ce que l’on veut montrer sans quitter son écran.

Deuxièmement développer les outils-monde que sont les techniques cellulaires comme les puces RFID, la 3GLTE (télécommunication) et le WIMAx 802.16M (informatique) permettant des échanges de données jusqu’à 1Gigabit par seconde (Gbt/s) en situation de mobilité en attendant le Térabit , ainsi que le système satellitaire GALILEO pour la géolocalisation de données.

Enfin nous devons proposer un tarif unique regroupant les techniques filaires, cellulaires et satellitaires (fibre optique, 3G LTE, WIMAx, et GALILEO) pour pouvoir échanger avec le monde entier. Il suffirait d’une seule volonté politique pour qu’avec un même terminal et une infrastructure adaptée, chaque utilisateur puisse rentrer en contact avec le monde entier, en téléphonant, en visiophonant et en échangeant à très haute vitesse toutes les données nécessaires (textes, sons, images et vidéos) pour ses activités quotidiennes ( professionnelles, domestiques et de loisirs)

Nous avons pour la première fois dans le grand récit des hommes et des femmes les moyens d’objectiver réellement notre humanité, c’est à dire d’externaliser dans ces plates-formes portatifs notre raison, notre mémoire et notre imagination et c’est avec ce qui suit que le grand changement se produira. D’une part les possibilités infinies de se connecter partout, en tout lieu et à tout moment et d’autre part grâce à ce terminal mobile totipotent et ubiquitaire pratiquer toutes les activités possibles, impossibles, nécessaires et contingentes qui s’offriront à chacune et à chacun d’entre nous dans notre vie quotidienne.. Nous avons à inventer une Chronotopologie universelle et la France a les moyens de réaliser ce grand projet car nous avons d’une part les femmes et les hommes, jeunes et moins jeunes parmi les plus éduqués du monde et d’autre part il est inscrit dans les principes fondateurs de la République Française la notion de laîcité et d’universalité issue de nos 2500 ans d’histoire. Nous pourrons communiquer et échanger des informations avec chaque femme et chaque homme de notre Terre-patrie, de notre Maison Universelle que nous devons désormais préserver pour que les générations qui nous succèderont puissent continuer le long chemin des hommes et des femmes vers le futur. Michel Serres voyait en mai 68 le moment où pour la première fois depuis la guerre de Troie une jeunesse mis fin au sacrifice d’Abraham en ne voulant pas se sacrifier pour la génération précédente. Nous devons mettre fin désormais à ce sacrifice entre l’humanité tout entière en devenant enfin humain par l’accès à l’universel.

Laurent crouet

Tu vas nous manquer Jean-Michel. On va essayer de te faire un retour régulier.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.