A new deal for Europe....
Entreprise 2.0 : à lire absolument...

Connaissez-vous Michael Dahan et Laurent Picard ? Aprés Cytale : Bookeen...

Nos deux amis ont de la suite dans les idées... Aprés l'opération malheureuse de Cytale (livre électronique sur écran informatique...), ils y repiquent. Mais avec d'autres technologies et une autre façon de voir les choses...
Booken donc est leur nouvelle société qui va démarrer bientôt la distribution d'un e-reader avec un écran en "papier électronique" (ce billautshow a été touné il y a quelques semaines... Michael m'a demandé de ne pas le publier de suite, car dans son interview il annonce des accords avec... devinez qui ? Comme maintenant c'est fait, je publie...)...Bookeen
Qui fabrique ce reader ? Quels sont les formats de fichiers adoptés ? Qu'est ce que le e-pub d'Adobe ? (Adobe vient d'annoncer "Digital Editions 1.0")... Quel sera son prix ? Où pourra-t-on l'acheter ? Combien de milliers de titres seront-ils disponibles dès le début de la commercialisation du reader  ?
Quels sont les visions de ces Messieurs sur l'évolution technologique dans ce secteur ? A quand le A5 ? le A4 ? la couleur ?
Qui sont les concurrents ? Google, qui numérise + Apple avec un iPod-reader (?) arriveront-ils sur ce marché nouveau ? Et Sony ? Et les pays asiatiques, qui ont déjà une belle avancée dans ce marché, inonderont-ils l'Occident de readers pas à vil prix  ?
J'ai évoqué auprés de ces Messieurs la possibilité pour les "chers IPspectacteurs" du billautshow de pouvoir disposer d'un reader à prix réduit... Pour l'instant nos amis ne m'ont rien proposé... Mais comme vous êtes certainement des cobayes avisés... Donc si cela vous intéresse... dites le dans un comment sur ce post (sans préjuger de la décision de Bookeen...).

Pour contacter Michael Dahan ici
Le site de Bookeen ici
Le fichier vidéo à télécharger ici
Le fichier mp3 à télécharger ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -

Commentaires

Frederic

C'est une bonne idée, quoique la plage et l'électronique ne fassent pas trop bon ménage pour le best seller de l'été :) Ceci dit, je cobayerais (pas aux corneilles, hein?) si l'affaire se concrétise... Bonne bulles aux vacanciers !

Makram

Au grand damn des français 350,00 € ne sont pas égales à $350,00.
Le "model price" d'apple fait beaucoup d'émules.

Personellement de viens de terminer un Master Recherche pendant lequel j'ai eu beaucoup de livres à lire dont certains étaient en format ouvert et une solution comme celle ci m'aurait évité d'imprimer des milliers de feuilles.

Je reste donc très partagé quand à l'ouverture de ce produit vers le grand public.

billaut

@Makram... effectivement 350 € cela ne fait pas 350 $. Le bouzin acheté aux US coutera donc moins cher (25 % environ)
Pour quoi ne pensez vous pas que le grand public puisse utiliser la chose ?

Makram

@Billaut ; le plus grand frein me semble être le prix mais je campe sur l'idée que ce type de produit ravira avant tout une catégorie de personne que l'on nomme les "geeks".

Je développe ; en prenant mon exemple personnel ; je suis un grand lecteur de divers sujets et il m'arrive de pouvoir lire jusqu'à 3 ou 4 livres différents par mois (peu ou beaucoup ; cela reste relatif) pour moi c'est énorme car la moitié des livres que je lis sont en anglais et ils traitent tous de sujets qui me pationnnent plus ou moins complexes... et la seconde raison est que mon travail de graphiste freelance me prend beaucoup de temps (rien à avoir avec Master recherche)

Comme le disent les deux personnes dans l'interview ; ce produit peut convenir à une utilisation professionnelle ou peut être scolaire mais dans un autre format !
Quand à son utilisation par le grand public je suis sceptique tous d'abord (comme je l'ai déjà dit) sur le coût initial de l'acquisition ainsi que sur le coût des téléchargements ; à moins d'instaurer un système de DRM limitée dans le temps mais quelle frustration de devoir lire à la volée sans pouvoir revenir sur certains passages.

De plus je ne connais pas la CSP visée par les concepteurs de ce produit mais j'imagine très mal, par exemple, un cadre supérieur sortir son "e-reader" dans le métro parisien (qui à mon avis n'est pas l'un des plus sûr) devant des dizaines de personnes. Je me souviens avoir lu dans un journal anglais, quand j'y vivais, qu'à la sortie de l'iPod, les pickpockets londonniens repéraient leurs cibles grâce aux écouteurs particuliers ce lecteur MP3 !

Par ailleurs, en considérant que ce produit s'adresse aux grands lecteurs ; je pense que ces derniers seraient vite déçus et désappointés de ne plus avoir cette relation quils avaient auparavant avec le papier ; la texture, l'odeur ; les différents jeux typographiques, etc.
Gutenberg doit se retourner dans son cercueil à la vue de ce produit.

Le seul avantage que je vois , aujourd'hui, à ce produit réside dans le fait qu'à l'avenir, grace à ce genre de produit, nous couperons moins d'arbres mais je reste un fervant défenseur de la forme imprimée dans certains cas.

billaut

@Makram... merci pour votre avis...
en ce qui me concerne je pense
1/ que ce sont les premiers matos... il va y en avoir d'autres et le prix va probablement chuter rapidement...
2/ j'attends le A4 couleur avec impatience, et surtout la possibilité d'écrire sur le papier...
3/ je pense que dans le cadre du développement durable il va falloir changer nos habitudes

Nippotam

Bonjour,

Je suis convaincu de l'intérêt de cette solution dans mon cas de lecteur intense de fils RSS. Un plus serait l'annotation. En tout cas je suis prêt à tester ce produit.
Petite question annexe est ce que des applications par des développeurs extérieurs est possible ou envisagée dans le futur ?

Lorenzo Soccavo / Nouvolivractu

La sortie prochaine sur le marché, notamment français, d'un reader utilisant la nouvelle encre électronique Vizplex, est une sacrée bonne nouvelle à mon avis.
Travaillant depuis plusieurs années sur le sujet de ces livres du futur -ou livres 2.0 :-) et, depuis plusieurs mois, en tant que lecteur, lisant quotidiennement sur de tels dispositifs de lecture (en l'espèce le reader Iliad d'Irex Technologies) je peux témoigner que l'on s'habitue très vite et que l'on y trouve rapidement des tas d'avantages (des milliers de livres avec soi en déplacement, etc., des milliers de titres disponibles en téléchargement sur le Net, dont gratuitement et en toute légalité tous les livres entrés dans le domaine public, etc.)
Si le marché répond positivement et avec l'augmentation programmée de la production les prix devraient chuter et ne pas être un handicap à l'achat.
Comme nous avons tous aujourd'hui un téléphone portable, un jour nous aurons tous un reader d'e-books. J'en suis pour ma part intiment persuadé.

Maxence TAIEB

Je pense qu'un tel produit trouvera des utilisateurs si les journaux quotidiens nous fournissent du contenu !
En effet, le marché de la presse retrouvera un second souffle en vendant ses journaux aux formats adaptés à ce produit

billaut

@Nippotam.. pourquoi vous ne contactez-pas nos amis ? peut être ont ils besoin d'applis réalisées par des développeurs etérieurs...

@Lorenzo : et le téléphone portable sera peut etre aussi intégré dans le reader.. sinon Lorenzo pourquoi ne feriez vous pas un yahoo pipes sur le théme du livre électronique ?

@Maxence : ce n'est pas tellement les journaux traditionnels qui m'intéressent, mais le reste... j'imprime en effet des tas de choses venant de l'internet... et au lieu de les sortir sur papier je les voudrais sur e-reader... format A4...

Serge Demoulin

Il paraît que 80 % des livres édités et imprimés passent ensuite au pilon.

Le développement des livres électroniques, ebooks etc. est une solution pour éviter ce gaspillage.

De plus en plus de personnes utilisent un pc et ont donc l'habitude de lire sur écran.

Je trouve le développement de ce genre de produit un réel progrès.
Il faudrait le plus vite possible un format standard et unique, le pdf me semble très bien.
La crainte des copies est un faux problème, on fait aussi des copies de livres on les passe à ses amis...

Ce qui serait très bien c'est pouvoir se connecter avec ces appareils en WIFI et accéder à des sites de téléchargement de livres, de journaux...

Un des gros avantages du livre électronique c'est qu'on peut y inclure des "hyperliens", ce qu'un livre papier ne permet pas.

Ensuite on peut imaginer aussi des vidéos, du son….

billaut

@Serge... tout ce que vous dites commence à se mettre en place... le reader iRex a déjà le wifi... et le PDF devient "reflowable"... avec Digital Editions 1.0...

Fred

@Billaut : qu'est-ce qu'un ecran 'informatique' (pas une notion très technique en tout cas...

Fred

@Makram : j'ai lu régulièrement des ouvrages sur mon Cybook (1ère génération, celui de Cytale) dans le métro (oui, c'est possible, malgré quelques problèmes de reflets) sans problème;
même pas la curiosité que j'attendais !

billaut

@Fred... un écran informatique est tout ce qui n'est pas en e-paper... donc en technologie traditionnelle... de l'écran vert d'IBM au TFT... etc...

Fred

Donc, si je comprends bien, une télévision ou un téléphone mobile sont des écrans 'informatiques' ...
et les OLED ?
et Nemoptic -> e-paper LCD

Il faudrait peut-être repenser vos catégories, n'est-ce pas ?

Augustin

Connaissez-vous le projet Hybook ? (www.hybook.fr)
Un projet pour lecteurs malvoyants, entre autres ...

billaut

@Augustin... non je ne conniassais pas. J'ai ergardé sur votre site, mais la démo n'avait pas l'air de marcher. par ailleurs ne penser vous pas que "Digital Editions 1.0" d'Adobe va régler le problème en prosant du "liquid" document ?

Fred

@billaut
Ma dernière question (sur les catégories d'affichage)vous laisse-t-elle pensif ?
Je m'attendais à une réponse.

billaut

@Fred... je n'ai guère de compétence pointue dans ces domaines (c'est un peu pour cela que je n'ai pas répondu...)... J'ai un e-eader de Sony.. avec un écran e-paper... de type e-ink si j'ai bonne mémoire... le reste est pour moi (je parle des PC) des écrans "informatiques" où il est difficile de lire un livre....

Jacques

@Fred
A mon sens il y a 2 dimensions qui interviennent dans les categories d'écran: premièrement rétroéclairage (ex: LCD, tube cathodique etc...) ou non (ex: e-ink, lcd binem de Nemoptic)et deuxièmement stabilité du pixel (ex: e-ink, lcd binem -> pas besoin d'energie pour maintenir le pixel) ou non (ex: lcd, tube cathodique, plasma...).
Les écrans sans rétroéclairage sont très peu fatigants pour les yeux (contrairement aux des écrans LCD) et les écrans à pixels "stables" ne consomment quasiment pas d'énergie lors de la lecture d'une page.
Les écrans utilisés sur les ordinateurs sont rétroéclairés et non stables, le papier électronique est non rétroéclairé et à pixels "stables".

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)