Banque recherche...
Connaissez-vous Franck Perrier ? Un commercial de choc pour UGC...

Connaissez-vous Gaëlle Le Vu ? Madame "Fibre" d'Orange FT...

Excellent entretien avec Gaëlle, qui est sans nul doute la Madame Fibre d'Orange-France Telecom...
Manifestement, aprés avoir traîné les pieds, notre opérateur historique se met en ordre de marche... Cela prend du temps, mais un fois parti...

Quels sont les problèmes pour installer une boucle locale fibre ? (syndics de copropriété, formation du personnel, etc...)... Présentation du routeur optique d'Orange... Quels débits ? Quels prix pour l'offre "la fibre" d'Orange ? Pourquoi avoir choisi le GPon et pas le Point à Point ?  Quelles sont les différences de fonctionnalités ? Un abonné en Gpon pourra-t-il facilement prendre un autre opérateur qui lui propose du Point à Point ? Y aura-t-il un "dégroupage optique" comme pour le cuivre en Adsl ?
Quels sont les retours des premiers clients d'Orange ? (ils achétent des TV HD... ) Quel est le plan de déploiement d'Orange ?
Que penser des collectivités locales comme Pau qui ont mis en place leur propre réseau avec un opérateur neutre ? Quid des campagnes (notamment des Yvelines du Sud...?)...

Manifestement la France va refaire ses boucles locales en fibre... Aprés Pau, le 92, et surtout l'annonce de Free, Orange France Telecom apporte sa caution à la chose : il est devenu politiquement correct de parler de la fibre (le CPL est loin selon Gaelle de permettre de tels débits)...
Et chose intéressante à noter, Orange distribue des objets publicitaires "fibre" (quand on en est là c'est que l'on a pris la décision d'y aller en grand). Gaëlle m'a remis par exemple un trés beau T-shirt avec dans le dos "la fibre"...Lafibre

Mon commentaire...
Je pense que c'est parti... Deux points cependant :
1/ Maintenant reste les campagnes et les petites villes. Il faudrait là, à mon sens, une prise de conscience politique au plus haut niveau de l'Etat (mais le plus haut niveau a probablement d'autres chats à fouetter en ce moment...). Et ne pas attendre que les grandes agglomérations soient fibrées, avant de se rendre compte : "Ah oui ! Il y a les campagnes : On les avaient oubliées"... Ne pas faire comme pour la téléphonie mobile...
2/ On peut considérer que la 1ère phase est terminée. La prise de conscience est faite : on y va. Maintenant il faudrait amorcer la 2ème phase. Celle des contenus et surtout des services que le TRES haut débit va permettre de réaliser. Certes cette phase va s'amorcer, mais il faudrait l'accélérer...
Alors, pourquoi nos FAI, nos associations professionnelles (ACSEL, FEVAD, UDA, GESTE, AFA, Fing, Sycabel, Renaissance Numérique, etc...) ne mettent pas en place un concours à idée TRES haut débit pour susciter la chose ? Dans l'éducation, la santé, le commerce, la banque et la finance, l'assurance, l'immobilier, les loisirs, etc... Concours ouvert à tout un chacun : start-ups, grandes entreprises et pourquoi pas particuliers ? Et dotés de prix ?

Pour contacter Gaëlle Le Vu ici
(je ne mets pas le site "la fibre" : seuls les fibrés y ont accés)
Le fichier vidéo ici
Le fichier mp3 ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -

Commentaires

Marc

Et Pau !

Pourquoi France Télécom n'est pas présent sur le réseau FTTH PauBC que vous avez contribué à lancer Jean Michel alors que "madame fibre" dit qu'il faut donner leur chance aux initiatives publiques ?

Peut-être parce que c'est du P2P à Pau ?

Pourquoi choisir une solution mutualisée au plus près de l'abonné (FTTH PON) contrairement à une solution sécurisée de bout en bout avec une fibre et un débit dédié par abonné (FTTH PON) ?

Le PON ne risque-t-il pas de connaitre les mêmes problèmes de débits que sur le câble de part sa mutualisation entre les abonnés ?

Madame fibre Orange nous dit que le PON est utilisé par d'autres opérateurs sans nous dire que le P2P domine en Europe.

Marc

correction :

Pourquoi choisir une solution mutualisée au plus près de l'abonné (FTTH PON) contrairement à une solution sécurisée de bout en bout avec une fibre et un débit dédié par abonné (FTTH P2P) ?

JM Planche

Tu sais, sans vouloir jouer le terre à terre ... déjà sans concours, la fibre est indispensable pour offrir les promesse du triple play (Internet ET Téléphonie ET Télévision) et du web 2.0 (la fameuse voix de retour) au plus grand nombre (ie: pas seulement à ceux qui sont à moins de 2.852 m d'un DSLAM) ... ensuite il suffit de penser un peu plus user centric et un peu moins network centric et de regarder ce que font des gens comme ORB, au hasard. Je parie que dans quelques temps, nous allons voir des tas d'applications CHEZ l'abonné ... qui rendront possible, l'Internet des objets, le domotique, les services à la famille ... plein de choses auxquelles je crois beaucoup ....

Ben

Pour un Billautshow long, il est très réussi, bravo!!!

J'ai trouvé cette dame très clair et avec un franc parlé assez exceptionnelle. En tout cas, elle semble ne pas du tout avoir l'esprit de nonchalance d'Orange pour la fibre qu'on avait vu dans les médias ces derniers temps...

Bandit

Le débat PON vs P2P ne se joue pas tellement sur le débit à mon avis dans la mesure ou la fibre en elle même à un potentiel quasi illimité et que ce sont les equipements intermédiaires qui sont limitatifs. Ceux-ci pourront évoluer avec les besoins lorsque les couts seront gérables.
Le vrai problème se situe à mon avis sur le dégroupage. La ou l'architecture P2P a fait la preuve de la faisabilité du dégroupage à grande echelle avec le reseau cuivre, l'architecture PON pose à priori beaucoup plus de problèmes.
Si j'ai bien compris les explications de Mme LE VU, seule la partie finale de la fibre allant du bas de l'immeuble jusqu'a l'abonné sera degroupable, il faudra donc que chaque FAI déploie sa boucle jusqu'a chacun des immeubles au lieu de la limiter aux NRO et de mutualiser tout le reste ce qui au final va engloutir les budgets des FAI dans les grandes villes et ralentira d'autant le fibrage des zones de plus faible densité sans parler des problèmes d'accès à cette fameuse armoire finale pour les techniciens de chaque FAI.
L'architecture PON est donc certainement la meilleure dans un cadre monopolistique ou un seul opérateur déploie un reseau national mais pas dans un cadre concurrentiel lorsque l'on cherche a optimiser le cout de déploiement global (tous FAI confondus) de ce même réseau national.

azkart

M. Billaut, vous qui connaissez le sujet, ne pouvez vous pas dire que la raison officieuse pour utiliser le PON serait de rendre un changement d'opérateur plus compliqué et donc plus cher?
Peut-être me trompe-je, quel est votre avis?

billaut

@Marc Pourquoi Orange n'est pas à pau ? ben je ne sais pas trop... Free n'avait jamais voulu y aller... 9 y va... En tout cas cela serait bien que Orange y aille... Pour voir par exemple si le PON sur un réseau full P2P ca marche...
@ Ben : nonchalance ? je dois dire c'est un peu minimisé l'attitude de notre cher opérateur... Il était franchement contre au départ... Et un jour je vais raconter quelques histoires pas piquées des vers...
@azkart... peut etre avez vous raison... j'espere que Gaelle répondra sur ce point...

Butterfly

Interview passionnante! On en redemanderait avec plus d'aspects techniques tant le sujet est intéressant.

Jean-Christophe

Si j'ai bien compris, Orange compte mutualiser la fibre optique uniquement dans les immeubles, pas dans les rues (avec un répartiteur central). Cela me semble contadictoire avec ce qui est demandé par l'ARCEP et d'autres opérateurs.
Je prévois des débats houleux au cours des prochains mois.
Est-il bien raisonnable de fibrer un quartier si les conditions d'utilisation sont si peu claires?
Merci Monsieur Billaut pour cette intéressante interview.

Marc

Jean-Christophe > si Orange "mutualise" sa fibre en horizontal en te proposant quelque chose comme une offre de collecte ! après la CIPA (Collecte IPADSL), nous aurons la CFTTH ou CPON; préparez vos LNS !

Chocolat

J'avoue que je m'inquiète aussi pour l'aspect mutualisation/dégroupage de la fibre en PON, qui nécessitera que chaque opérateur amène sa ou ses(pour ceux qui sont en P2P) fibres a l'endroit ou la fibre principale PON est "éclatée". Cet endroit est soit dans le bâtiment des clients, soit a proximité.
Mais! Ne concerne qu'une poignée de clients et sera forcement moins pratique et économique d'accès qu'un NRO qui lui pourra concerner des milliers de clients.

Je m'inquiète aussi pour l'évolution du PON sur le moyen/long terme.
l'équipement qui permet d'éclater la fibre ne devra-t-il pas évoluer pour permettre de nouveaux débits?
Ce qui posera a nouveau des problèmes d'accessibilités (sindic, etc..)
Alors qu'en P2P l'opérateur installera tranquillement ses nouveaux équipements dans le NRO et enverra une nouvelle box aux abonnées.
Comme ça s'est fait pour le passage de l'ADSL a l'ADSL2.

L'aspect économique (voir écologique pour ce que j'en ai lu) du PON semble intéressant.
Ca coûte moins cher d'illuminer moins de fibres sur de moins longue distances et ça coûte moins cher en place dans les NRO.

Mais j'ai peur que ces (petites?) économies ne coûtent cher aux clients et a la libre concurrence a l'avenir...

Seb

GPON équivalent au P2P, quel ânerie, la "fibre" est surtout commerciale chez Orange. Vivement que Free montre la voie du véritable progrès en Fibre optique.

Alexis FAURE

Bonjour,
Gaëlle, Madame Fibre ??? Oui mais...

Elle ne s’inquiète pas de la capacité du GPON à monter en débit, et bien elle devrait…

Elle dit que Free n’a pas un grand centre de R&D, certes mais aucun rapport avec la technologie FTTH déployé.
C’est vrai qu’Orange ne peut pas suivre Free mais pas le contraire !

En effet Orange déploie une techno moins avancées que Free en termes d’évolutions du débit pour l’abonné car il ne faut pas oublier Madame Fibre, qu’avec votre système, une seule fibre sortira du NRO pour aller alimenter jusqu'à 128 internautes qui se partageront 2.5 GB en down et 1.5 GB en UP! Alors qu’avec free c’est une fibre pas freenautes… Donc il y à de très grande différence entre le Pon d’Orange et le vrai Point à Point (P2P) de Free.

A peine sortie et déjà dépassé.

D’autant plus que la mutualisation de la fibre sera quasi impossible, permettant à Orange de ne pas louer leurs réseaux Fibre à des opérateurs tiers. C’est une excellente parade anticoncurrence, bienvenue chez orange.

Le GPON coute moins chère en déploiement et, est moins performant. Orange va donc profiter de la facilité de déploiement du GPON et de son avance dans les réseaux fibres afin de s’imposer dans la guère de la fibre des FAI.

Mais pendant combien de temps assura t-il son hégémonie ? Jute le temps que Free déploie son réseau FTTH P2P ? Les clients seront-ils sensible aux déférences de ces technologies, pas sure…

Je suis pro Free ? Non, juste réaliste.

Pour info : http://www.aduf.org/archives/pdf/0639.pdf

Olivier

Interview très interessante !

Je suis abonné à l'offre pilote FTTH d'Orange.
Quel est mon usage ? Regarder des interviews sur le FTTH !
;-)

Il est dommage qu'il n'y ait pas une version HD de cette interview sur le portail haut débit d'Orange.
Il faudrait demander à Madame Fibre .

Olivier

Pour ceux qui veulent aller plus loin dans la compréhension de la technologie, voici un "livre blanc" d'Alcatel sur le PON :

http://www.alcatel-lucent.com/wps/DocumentStreamerServlet
?downloadFile=/WEB-INF/content/html/Docs_and_Resource_Ctr/fr/
Media_Kits/20061219_Livre_blanc_PON_F.pdf

(Il faut reconstruire l'URL à la main, car les lignes sont trop courtes pour l'afficher en entier...)

andre.renaut

Pour répondre à la mutualisation de la fibre :
Excellent article qui montre bien que rien n'est encore figé Télécommunications : Bruxelles plaide pour séparer les activités de services et de réseaux

Frédéric Roy

Pour ceux qui ne veulent pas se faire "endoctriner" par le livre blanc des equipementiers, vous avez une comparaison objective des deux technos ici : Comparaison GPON/P2P

Chocolat

Merci, ce comparatif est très intéressant (je met a part la mise en page un peut "étriquée").

Même si la tournure de certains commentaires ne me semble pas forcément très claire.

Globalement le PON c'est surtout des avantages pour l'opérateur et le constructeur.
Même si l'article semble légèrement rassurant sur l'aspect partage des équipements par différents opérateurs, je reste sceptique (les problèmes ne viennent en général pas du support physique (la fibre, ou le cuivre pour l'ADSL) mais des équipements, hors même s'il peut être relativement facilement partagé l'équipement en PON n'appartiendra qu'a un seul opérateur et si on est abonné a un autre opérateur que le propriétaire de l'équipement, c'est un peut comme les non-dégroupé en ADSL : bonjour la galère).

Le PON semble ajouter de la complexité au système (pour la maintenance, pour le partage, pour l'évolutivité, pour l'interopérabilité) et de mon point de vue d'utilisateur je ne vois pas bien quels sont les avantages.

De plus il semble y avoir une notion d'affaiblissement en technologie PON (en P2P c'est a priori négligeable), qui me rappele furieusement celle de l'ADSL. Ils en parle dans cet article de Presence-PC :
http://www.presence-pc.com/tests/internet-fibre-Orange-22665/
(Un article de ce genre sur une installation P2P serai certainement très intéressant, et soulèverait peut-être des problèmes ou des risques liés au P2P)

Si encore les promoteurs du P2P (free, je ne sait pas s'il y en a d'autre en France?) disaient le P2P c'est mieux, mais ce sera plus cher! Mais ce n'est même pas le cas. Globalement ce sera moins cher.
Si le PON offre des avantages a l'opérateur pourquoi cela ne se répercute pas sur le client?

feyb

Chocolat a dit : "Si le PON offre des avantages a l'opérateur pourquoi cela ne se répercute pas sur le client?"

C'est moins cher à faire, mais comme on est presque sûr d'être seul dessus, on peut imposer des prix élevès :)
J'appèlerai celà "Effet monopoliste" :)

Mme Reding de la commission européenne a tout mon soutient pour éclater infra et services.
(on l'a bien fait pour le rail et l'électricité en France par exemple)
Un monopole de l'infra (monopole d'état ? pourquoi pas) n'est pas génant du moment que son accès est garanti à l'identique à tous points de vus pour les sociétés de services (FAI, ...), tout le monde est alors à pied d'égalité, du plus petit au plus grand.

Le Pon a trop de contraintes de dégroupage si il n'est géré indépendement des vendeurs de services.
S'il n'y a pas séparation, alors il faut plaider P2P pour garantir le dégroupage vraiment neutre (fibre noire jusqu'à l'abonné) !
S'il y a séparation, alors pourquoi pas PON ou P2P ou les deux suivant l'endroit(même si ma préférence est P2P pour tout pour d'autres raisons purement techniques)

So British

Pour en voir un peu plus sur "la fibre".
Un petit tour ici:http://www.next-adsl.com/content/view/369/35/
il y a egalement une petite video du site Web2.0 d'orange.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.