Il faut que vous connaissiez les epoux Menard...
Un nouveau blog : Révolution 3.0

1 million de fibrés en Europe de l'Ouest...

C'est la statistique rapportée par Telecom Markets et citée dans PC INpact...
C'est pas beaucoup... (la Chine en a 6 fois plus, le Japon 7 fois..).
C'est pas beaucoup, mais c'est mieux que rien...
Encore que...

J'ai rencontré hier un ex-grand patron gaulois à la retraite... Nous avons devisé gaiement...
Ce dernier pense que Free ne pourra pas mettre en oeuvre son plan fibre comme annoncé, du fait qu'il n'auraient pas les sous pour le faire ...
Par ailleurs, il pense aussi que cela sera compliqué de fibrer le pays... du fait du manque deAgrandir professionnels qualifiés...
Bon... Moi ce que j'en dit... Je ne vois pas pourquoi les Chinois et autres Japonais seraient plus intelligents que les Gaulois... Mais après tout, peut-être que c'est vrai ?

En devisant encore gaiement avec le dit personnage, nous parlions des particuliers qui pourraient avoir de plus en plus de données à utiliser, donc à transférer - ce qui nécessite un réseau fibre...(voir le billautshow d'Emmanuel Fougeras par exemple). Notre aimable représentant de l'élite gauloise (X + Ena) avec une conviction de bonne aloi, me dit que "jamais, au grand jamais" Madame Michu n'aura besoin de beaucoup de données... et donc de réseau à TRES haut débit, et de forte puissance de calcul...
Bon. Je n'ai pas épilogué (je voulais évoquer Second Life... mais je me suis dit que cela pourrait le rendre malade)...

Personnellement, je pense que le Web va devenir dans les prochaines années un vaste grid, permettant aux glandus de disposer d'une puissance de calcul colossale et gratuite (à condition naturellement d'avoir un réseau fibre de bout en bout). Et donc de devenir très intelligent. Puissance de calcul d'ailleurs qui pourrait être plus importante que celle dont disposeront les entreprises...
Voir le site de Farecast par exemple, qui qui gère sur un grid un système d'intelligence artificielle vous donnant les prévisions d'évolution de prix des billets d'avion de toutes les compagnies américaines...  Farecast Vous recherchez un vol pour dans un mois ?... Farecast vous donne le prix à l'instant... Mais dans une heure, les prix auront changé... Farecast vous dit :... "si j'étais vous j'attendrai 2 jours ... le prix va baisser de 50 $ avec une probabilité de 80%..."
Marrant non ?

On se demande ce que cela pourrait donner dans d'autres marchés ...
Si les glandus disposent de moyens qui les rendent intelligents, que deviendra notre élite ? C'est peut être pour cela qu'elle ne veut pas de fibre ?... Et a contrario, ceux qui ne veulent pas de fibre font-ils partie de notre élite ? (voir mon post ici qui a déchaîné quelques passions...).

Allez je vous laisse... Billaut 2.0 (le petit-fils) est à la maison... Je suis en charge du biberon de 17:00... Je me demande bien s'il fera une Grande Ecole Gauloise...

Commentaires

Avatar

Son bâton de pélerin de la fibre dans une main, un biberon dans l'autre, une caméra dans la poche pour le Billaut-show...
J'oubliais un billet d'avion dans la poche arrière, c'est Superman, cet homme là !

Ne changez rien Mr Billaut, c'est un régal que de vous lire ou de vous entendre.

Cordialement.

olivier2

X, ENA, ce genre de truc n'impressionne plus grand monde....Mais, au risque de mettre JMB de mauvaise humeur, je ne suis pas loin de partager le point de vue de cet X là sur l'inutilité du THD pour les particuliers . Pour l'entreprise c'est autre chose.
Pour l'installation de la fibre, ça m'étonnerait qu'on ne trouve pas chez nous des gens qualifiés pour glisser des fils dans des tuyaux....Cet X là ne doit pas être très manuel..

chmike

Dans le réseau il y a 2 paramètres important: le débit et le temps de latence. Beaucoup d'attention est portée sur les débits, mais il y a aussi les temps de latence.

La fibre et les technologies qui vont avec permettront de réduire les temps de latence. Un temps de latence inférieur à la milliseconde permet d'utiliser des applications interactives distantes.

C'est presque impossible aujourd'hui, même avec ADSL. Il faut des protocoles taillés sur mesure avec compression et déports de fonctions chez le client pour y parvenir.

Avec la fibre on ouvre l'accès à tout un champ de nouvelles applications possibles.

Télésurveillance, tv Full HD avec plusieurs flux simultanés et l'internet haut débit en même temps. On pourra voir de visu l'état du traffic sur la route jusqu'au boulot, etc.

Il existe encore beaucoup d'applications possibles mais qui ne sont pas encore disponibles. Imaginez pouvoir connaître l'heure d'arrivée du prochain bus ou prochain métro là où vous l'attendez. Idem pour les taxis que vous avez appelé. Idem pour l'accès au cinéma, les places au restaurant ou en boite, les soldes ou les promos commerciales, etc.

Imaginez que vous pourriez voir en full HD la classe de vos gamins, sa cours de récréation, ou son atelier d'activités.

Il y a aussi la décentralisation et le repeuplement de zones rurales. Combien d'énergie et de pétrole est gaspillée dans les villes dans les embouteillages et aux feux de carefour. A-t-on pensé aux coûts pour la santé du stress de la vie en ville, de la pollution, etc. Le télétravaille ou la décentralisation devient possible dès lors qu'on dispose d'outils de communication avec un gros débit et un faible temps de latence.

L'étape suivante est la télé 3D qui semble être dans les cartons et qui demandera des débits encore plus important.

La question de la mise en place de très haut débit doit s'évaluer en fonction de besoin qu'on aura dans cinq ou dix ans. Dans ce laps de temps la puissance et l'autonomie des postes informatiques aura très fortement augmenté.

Toute industrie qui ne mordernise pas sont outil de production est en déclin. C'est la même chose pour un pays qui ne moderniserait pas ses infrastructure de communication et d'échanges.

La France c'est distinguée par sa très rapide adoption de l'ADSL. Cet avantage se traduit par un bouillonnement d'idée et de créations de services web. Ne coupons pas cet élan qui redynamise la créativité et la productivité chez les jeunes.

Marci Monsieur Billaut, d'avoir compris tout cela et d'oeuvrer aussi activement pour le progrès technologique et informatique de la France.

billaut

@chmike... merci pour votre comment... c'est exactement ce que je pense...

@Olivier2... et non c'est plus important le TRES haut débit pour les particuliers que pour les entrprises... ou tou au moins aussi importants... c'est comme si l'on disait "seuls les commerçants du faubourg st honoré peuvent utiliser la rue... les clients n'y ont pas droit..."

Caille

Heureusement que Xavier Niel n'a pas fait une grande école car il aurait eu les mêmes oeillères que que cet ex "grand" patron.

Il se se serait jamais lancé dans le projet fbx...

Vous verrez Free va encore une fois vous étonner.

Alain

Les discussions deviennent très intéressantes sur l'utilié de la fibre. Il est amusant de voir les visions des uns etdes autres. Il est vrai que Madame Glandu (ou Monsieur!) n'ont pas de besoins "primaires" de puissance ou de débit identifiés comme tels. Par contre on sait que la perfection de la technique c'est quand on ne la sent pas. Pour livrer à Madame Glandu des applications qu'elle puisse utiliser sans avoir besoin de savoir ce qu'est une adresse IP, un onglet de browser, etc, que la surveillance de sa maison, l'horaire du bus, etc lui arrive de manière efficace et ergonomique exige de la bande passante.
De la même manière que l'ADSL a quand même permis un Internet + convivial, le très haut débit est le moyen de mettre à disposition des applications "riches" , parfaitement intuitives, (cf le commentaire très justifié sur la latence).
Ces applications seront différentes suivant les populations mais même Madame Michu en bénéficiera! Le THD va aussi permettre de créer les grids "privés" pouvant (presque!) atteindre la puissance des webfarms de Google, Yahoo et autres). Pensez à la puissance inutilisée qui "dort" dans les oridnateurs personnels lorsqu'ils ne font que browser ou envoyer des mails! La mise en commun de ces puissances inutilisées est énorme. On sait que l'on pourrait réaliser un google 'profond" (et meilleur! avec un moteur linguistique) indexant entre 200 et 500 millions de pages par jour avec simplement un grid de 10 000 PC interconnectés en très haut débit sur un domaine donnné. Si il est mis en commun il n'y a même pas besoin de mettre de la pub pour le monétiser.
Donc, en avant pour le THD.
Sur l'énarque demeuré, un retour en arrière: l'effort pour mettre du THD partout est bien inférieur à ce que nos arrières, arrières grand parents gaulois on fait pour construire le réseau de chemins de fer sur une durée de 50 ans! Et pourtant ils l'on fait!!
Continue Jean Michel, on est avec toi!!
PS: Si certains d'entre vous sont intéressés par le google-grid "à la française, il faut trouver 1 M d'€. pour faire le pilote et ensuite 2 à 3 pour servir quelques millions d'utilisateurs avec 200 à 500 millions de pages accessibles de manière "profonde" !. Son modèle de revenu est simple. Si certains sont sérieusement intéressés, on peut en parler 'off" le blog.

billaut

@avatar... non non je ne crois pas être Superman.. En tout cas merci de ne rien dire à Madame Billaut, cela pourrait lui donner quelques idées...

@alain... effectivement toutes choses égales par ailleurs le réseau routier, chemin de fer, etc... ont coûté très cher. Un réseau fibre pour tout le monde coûterait je pense beaucoup moins... D'ailleurs il serait utile d'écrire l'histoires de nos infrastructures... cela devrait être édifiant... Peut-être que cela existe ? Si quelqu'un a une idée...
Sur le grid... Quand je travaillais pour Pau, j'avais proposer de monter un grid... avec le réseau optique cela aurait été une grande chose.. J'avais rencontré IBM, la société canadiennes Platform (logiciel de grid) et d'autres sur le standard "globus toolkit".. Ainsi que des clients potentiels :le DSI de Total par exemple pour lui proposer d'utiliser le grid de pau pour les calculs sismisques... En payant un petit quelque chose (pour payer le fournisseur du logiciel) et pour que Me Michu puisse avoir un PC presque gratuit... en mettant à disposition sur le réseau optique un peu de sa CPU (il y a des Michu aussi à Pau)...
Et ben on n'y est pas arrivé... Total s'est retranché, comme d'autres derrière la sécurité des données, et Platform n'a pas voulu changer son business model (paiement d'un licence élevée, pas de revenu sharing)...
Mais peut être faut il reprendre le problème ?

Boris


on peut imaginer ou plutôt souhaiter que lorsque la fibre sera distribuée équitablement et uniformément dans notre société, les individus auront de leur côté atteint une maturation suffisante pour impulser de la base les changements qu'ils souhaitent voir s'accomplir dans le monde

après tout le web n'est-il pas au fond cette plateforme où il est possible pour tout un chacun d'être une partie constituante et influante du tout ?!
n'a-t-on pas donné au web 2.0 pour autre intitulé celui de "web participatif" ?!

dans une déclinaison prochaine du web il est fort possible que chaque personne ait la possibilité d'allouer sa puissance de calcul aux projets qu'il souhaite voir s'accomplir
c'est déjà possible avec des projets comme SETI pour le plus connu mais cela pourrait se généraliser à l'ensemble des domaines
après tout nous vivons dans un monde qui se numérise chaque jour davantage

il est possible aussi que chacun en tant que partie du tout puisse impulser des projets qui engage le tout instantanément ou presque
on peut se mettre à rêver que rien ne pourrait plus être imposé du haut mais tout ou l'essentiel pourrait être impulsé de la base
plus vraisemblablement nous pourrions assister à un savant dosage de ces deux opposés pour des résultats plus probants

l'amorce d'une société créative ?

Boris

(suite) ha qu'il est bon de rêver en cette période d'élection présidentielle ! n'est ce pas ?!

Alain

Hello Jean Michel,
C'ets vrai que les tentatives de "grid" notamment pour les calculs "lourds" n'ont pas marché, et à mon sens ne marcheront pas. Les clients qui ont des besoins de gros calculs (cf Total ou la Chimie) sont trop concentrés par rapport au nombre d'acteurs qu'il faut fédérer pour créer un grid. (sans compter les aspects de propriété des résultats!).
Mon idée de "FinderPedia" repose sur une autre approche: créer le grid pour que la distribution clients/contributeurs soit quasimmment identique et porte sur des services et contenus qui présentent un intérêt commun pour une "communauté"donnée.
Exemple: Google: Le coup de génie est dans l'intermédiation associée à la pub. On voit que cette idée est nourrie par le croisement de données contribuées gratuitement par leurs détenteurs, motivés par leurs attentes de visibilité et les attentes de ceux qui "cherchent". Au plan économique, on voit que ce services génère une marge brute fabuleuse qui paye pour une infrastructure énorme, ( probablement 500 000 serveurs, j'ai perdu le compte!) le développement technique, le marketing, le développement ET une marge nette superbe! Et cela malgré la pauvreté dans la qualité, liée aux énormes volumes de données. Je suis certain que, à côté des requêtes générales, une demande va exister pour des recherches plus profondes et plus ciblées, en utilisant des techniques d'indexation lingusitiques. Au plan économique, il DOIT y avoir une alternative au modèle "pub" : pas 1 google, mais N googles par thèmes (cible plus de 1 à 2 million d'utilisateurs, 20 à 100 000 sites à indexer, 5000 PC en grid, avec qualification par les utilisateurs: l'utilisateur non contributeur en ressource paye 1 €/mois et c'est gratuit pour le fournisseur de calcul d'indexation. Le site contributeur ne paye pas des mille et des cents pour des mots clefs mais un "forfait" annuel de 50 à 100 €. Les contributions sont "modérées" (vote) le site jugé non pertinent est shooté.
Après on peut délirer:
ajouter l'indexation profonde des blogs, les fils RSS, etc.
Le fonctionnement est aussi "écologique" au sens large:
- gratuit pour les écoles et universités,
- les PC sont mieux utilisés,
- pas besoin de server farms énormes
Cela ne remplacera pas Google pour les requêtes à 1 ou 2 mots ni pour ceux qui cherchent un site marchand, mais apportera un accès efficace aux contenus associés au "savoirs" sans trop de pollution marchande!
C'est peut être un rêve, mais sans le rêve on dort très mal!

BOCQUET Ludovic

Je viens de voir ça : Du Web 2.0 à Ville 2.0 http://www.metrofrance.com/fr/article/2007/02/18/20/4211-34/index.xml

même pas l'info sur votre blog.

billaut

@Bocquet... effectivement j'ai à la demande de Metro écrit un petit papier... je n'aime pas trom me mettre en avant : c'est pout cela que je n'en ai pas pas causé dans mon blog.. mais vous avez raison la prochaine fois je fais...

@Alain... personnellement je pense que le ou les grids se mettront en place... cela ne viendra pas forcément en premier des grosses boites qui ont des calculs lourds... mais de "google like" qui offriront ainsi aux gens une puissance de calcul importante pour leur rendre des services de type Farecast... les gens vont adorer... le google like va se rémunérer par la pub...

arena

tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la fibre sans jamais osez le demander ... ici

Pierre Albertin

...et ce que vous ne devez pas savoir ....


Sauf que, et ce n'est pas un hasard au pays du colbertisme centralisateur et de la fèodalité, il y manque justement le multi-point à commutation totalement ubiquiste et répartie....

Stéfan

@Pierre Albertin : en fait la solution que vous évoquez n'est pas mentionnée parce que l'article visé a pour principal objet de présenter de manière très synthétique les principales technologies envisagées aujourd'hui pour les déploiements FTTH ; autrement dit il ne s'agit pas de faire de la prospective technologique ou de développer dans les détails toutes les solutions existantes. Ne voyez donc pas dans la non mention de la technologie multi-point à commutation un quelconque complot centralisateur et féodal :-)

olivier2

je lis ici ou là, notamment à des endroits généralement bien informés, que la FTTA va supplanter la FTTH....Bigre dit le e glandu !
Qu'en pensent les experts ?

Philippe Schoen

Bon, ben après trois mails en trois mois sans réponse, je passe par le commentaire... pas terrible, quand même. Vous avez changé de mail ou vous n'en avez rien à faire des alsaciens ? Dommage dommage.

Stéfan

@olivier2 : je pense que vous faites allusion au "Fiber to the air".

1. Cette expression ne veut pas dire grand chose (fibre jusqu'à l'air ?)

2. D'après ce que j'ai lu sur cette technologie, il me semble qu'il s'agit simplement d'un faisceau hertzien. Les débits importants annoncés dans certains articles (Gbit/s et plus) nécessitent une bande de fréquence très large. Sauf erreur de ma part, l'efficacité spectrale (bits véhiculés par hertz de bande de fréquence utilisé) est à peu près équivalente à celle du Wi-Fi. Donc pour que le FTTA supplante le FTTH, il faudrait lui attribuer des bandes de fréquence très larges ; or le spectre radio est une ressource rare (et donc chère).

Enfin, si on se limite à comparer les supports physiques, la fibre optique a bien plus de "réserve" que les ondes radio. Les offres commerciales FTTH tournent aujourd'hui autour de 100 Mbit/s, parce que c'est le meilleur compromis entre coût des équipements et satisfaction des besoins des utilisateurs ; mais des expérimentations, notamment au Japon, ont montré que la fibre peut supporter des terabits/s sur de longues distances.

En résumé : le principal intérêt du FTTA semble être le coût (pas de travaux de pose de câbles), mais ça reste une technologie radio, forcément limitée en termes de bande passante. Elle peut répondre à certains besoins de "très haut débit" ponctuels, mais ne me paraît pas aussi capable d'évoluer que la fibre, pour laquelle il suffira de changer les équipements actifs pour augmenter les débits, la bande passante physique disponible étant colossale.

olivier2

@Stephan
merci de ce point de vue
FTTA = "Fiber Through The air", ce qui à du sens.
Le CSA vient d'autoriser une expérimentation en France.
Donc à suivre, mais sur le papier les intentions sont alléchantes versus les usines à gaz FTTH.

Stéfan

Merci pour la précision sur la signification du sigle. Le sens reste métaphorique, il faudrait plutôt parler de très haut débit par l'air ("Very High Bitrate Through The Air", VHBTTA) ;-)

Cette techno est effectivement intéressante dans un cadre expérimental, car dans un cadre expérimental donc d'envergure géographique et de durée limitée on peut se permettre d'affecter de larges parties du spectre radio à un service. Ce qui me semble plus difficile à faire à grande échelle et de façon durable.

A suivre, effectivement, notamment en termes de performances réelles rapportées au coût de la ressource radio consommée.

Alarache

Salut Jean - Michel, 2 remarques politiques:

- LCI organise un concours présidentiel: on choisit son slogan et son programme et le gagnant vient le présenter sur leur plateau. As tu le temps de porter ton programme sur une grande chaîne satellite de la télé 1.0?
La THD pour tous, vite!
Chiche?

- selon le site www.quelcandidat.com
le candidat représentant le mieux les internautes (ayant fait le test) serait Jean Philippe Allenbach !!
Mais qui c'est? Il a ses 500 signatures??
Il faut faire pression pour l'entendre, ça semble être ce que veulent entendre les internautes ;o)

billaut

@ ceux qui causent du Fiber to the air... il me semble que cela pose des problèmes quand il pleut et qu'il y a du brouillard ? (la lumière du laser ne passe plus) A confirmer...

@Alarache.. pour LCI on trouve le réglement où sur leur site ?

olivier2

Fiber "through" the air.
Le test autorisé par le CSA apportera sans doute éclaircissements et réponses à toutes sortes d'interrogations . Sur le papier, le e glandu trouve l'alternative pleine de promesses au moindre coût.

Journeau

Tout d'abord et bien qu'ancien d'une Grande Ecole Gauloise (l'une des deux citées) je partage le point de vue exposé dans "1 million de fibrés en Europe de l'Ouest". Pour infos complémentaires 1) Les fibrés sont partout (en physique toute particule a une dimension fibrée) 2)Les fibres sont une infrastructure essentielle de réseau localement, i.e de contenant qui devraient, au niveau urbain, être gérés séparément de tous le fournisseurs de services sans exception(flux, contenus); c'est l'évolution de la jurisprudence de l'UE, qui nous a déjà valu une vertueuse concurrence dans les telecoms (dégroupage)mais devrait s'appliquer dans les cas semblables(rail, poste). Je peux poster une analyse plus détaillée sur cette question (une à deux pages) si c'est utile (et par ailleurs je l'aborde dans une analyse de l'évolution de la fonction et des services publics dans un ouvrage à paraître cf. résumé en home page de www.aegeus.org

Stéfan

Quelques compléments sur le FTTA (@Billaut et Olivier2) :

- ce n'est pas un faisceau laser (lumière) mais un faisceau hertzien (radio) ; il peut y avoir une diminution des performances en cas de pluie ou de brouillard, mais ce n'est pas aussi marqué qu'avec les signaux lumineux. Pour info, les faisceaux hertziens sont notamment utilisés pour les transmissions vers certaines îles côtières (donc climat plutôt humide...). L'expérimentation devrait effectivement permettre d'en savoir plus sur l'impact réel des intempéries en termes de débit.

Une précision sur le modèle de desserte par FTTA, lue dans un article hier : la voie de retour (upstream) ne se fera pas en FTTA mais en ADSL, Wi-Fi ou autre. Autrement dit on est dans la même logique qu'avec les anciens accès satellites monodirectionnels : lien satellite à débit convenable pour la voie descendante, connexion RTC à 56k pour la voie montante. Je ne pense pas que l'asymétrie marquée des débits aille dans le sens de l'histoire. Avec le FTTA et les solutions proposées pour la voie montante, on est pratiquement dans un rapport de 1 à 100 entre débit up et débit down...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)