Connaissez-vous Julien Laz ?
Stratégies des 4 grands de l'Internet

Voila une idée qu'elle est bonne, non ?

André Renaut a fait un commentaire intéressant sur le post "Mais c'est quoi le problème" ?
Comme peut-être vous n'avez pas vu ce commentaire, je me permets de le reprendre en post... Les opérateurs et autres FAI devraient faire comme les banques...
Qu'en pensez-vous ?

__________________________________________________________________

Bien que n'étant pas un spécialiste de la fibre, j'adhère totalement à la démarche de ce site.
Pour le néophyte que je suis, la cacophonie ambiante et le combat des technologies (ftth, fttb, pon et autres ...) me font regretter un autre temps. :

Celui de Transpac. Eh oui une seule technologie, un maillage hors pair et malheureusement un techno franco francaise x25 qui n'a pas pu s'imposer fasse à ip.

A quand un "Transpac 2.0" en fibre optique ou tous les opérateurs s'entendent enfin sur une seule techno garantissant la transparence et la libre concurrence des opérateurs pour le consommateur final.
Consommateur final qui dit en passant ne voit pas se dessiner le ghetto technologique dans lequel il est en train de se faire enfermer en fonction de l'opérateur qui passera devant chez lui.
Ah! interoperabilité chérie ...
Intéressant de savoir ce que dirai une asso comme UFC-Que Choisir sur ce sujet ?

En fait mon experience professionnelle est plutot orientée banque. Les banques ont réussi à s'entendre entre elles pour faire de belles choses et mettre en commun des technos pour dialoguer ensemble (sit, swift etc ...) ca s'appelle l'interbancarité.
Alors au lieu d'avoir differents FAI qui investissent dans des technos disparates pour la fibre, l'interet NATIONAL (d'actualité non!) ne serait il pas de mettre tous leurs gros sous qu'ils vont investir pour la fibre dans une société commune avec une seule techno (la meilleure si possible pour nous qui payons au bout du compte).
un "Transpac 2.0" sous la forme d'un GIE de FAI? une bonne idée?

Commentaires

lepot

plutot que de gesticuler sur ce blog JM, pourquoi ne pas aller faire votre lobbying directement auprès des opérateurs avec tous vos amis ?...

Y a t il vraiment de la fibre pour faire de l'internet aujourd'hui quand les gens des villages d'à peine 1000 âmes peinent à avoir une couverture ADSL 512 ?...

Les Gix ne sont pas prets en région alors que la fibre va "obliger" leur déploiement au risque de tout faire péter à Paris... Les lois en tout genre commencent à brider l'internet et ses usages ( cf loi télévision du futur, DADVSI and co )...

les FAI actuels ne sont ils pas déjà "interropérables" ?

Ce débat devient presque gonflant car il va totalement spolier le consommateur et le brider un peu plus si on met la charrue avant les boeufs !!!!

Davy

Pour rappel, on a ouvert le marché des télécoms à la concurrence pour que différents opérateurs puissent se concurrencer... notamment en utilisant des technologies différentes, le principe étant que celui qui a arbitré la meilleure techno est récompensé en récupérant le plus de clients. C'est ainsi que Free a lancé l'ADSL2+ le premier, tandis que Wanadoo marketait du 512kbps, 1Mbps et 2Mbps.

Et pour la fibre il faudrait remonopoliser tout ça ? Si vous voulez, mais alors faites une croix sur l'innovation...

olivier2

C'est très exactement le commentaire que j'avais modestement déposé sans évoquer l'analogie possible avec le secteur bancaire. En effet, le consommateur lambda n'a jamais vraiment eu à patir du manque de communication entre les banques. Par contre,il était vital pour celles ci de pouvoir le faire, à nos frais....

leon

Ca n'est certainement pas un problème de technologie. Je ne vois pas pourquoi on devrait choisir entre une techno ou une autre. Plusieurs techno peuvent très bien cohabiter sur une même infrastructure passive: les solutions existent.

Je pense vraiment que ça serait une connerie d'imposer une unique technologie.

C'est plutôt l'unicité et la mutualisation de l'infrastructure passive qui est importante.

M Billaut, à quand une VRAIE étude, un VRAI dossier sur le sujet du FTTH. Ce n'est pas en reprenant des commentaires de newbies qu'on avance.

Leon.

billaut

@toutlemonde...

1/ on gesticule comme on peut... et mes excuses si je vous gonfle... mais réfléchissons un peu ...
2/ les banquiers se sont mis d'accord sur la même techno... ce qui permet aux glandus, à l'aide de leur carte émise par leur banque, de disposer de cash partout dans le monde (imginez si chaque banque avait sa propre techno... vous n'iriez plus en vacances...)
3/ Free et les autres sur l'adsl ont utilisé une infrastructure unique - je pense que vous l'oubliez - : le fibre de cuivre... sur cette même infrastructure l'un a offert tel débit, et l'autre tel autre débit... OK rien à redire - sauf quand ce n'est pas dégroupé...
4/ maintenant avec le trés haut débit, le probléme se pose pour l'infrastructure sur la boucle locale... une fibre PON et une fibre P2P, est ce la même chose ? Vous avez pris du PON FT, vous voulez changer d'opérateur et prendre Free en P2P : à votre avis vous pourrez ? ou de l'ADSL +++ à partir d'une fibre PON au bas de votre immeuble...
5/ effectivement faut faire une étude sérieuse, mais dans ce pays on glandouille... Le gvt Japonais l'a faite dans son plan e-japan.. fibre pour tout le monde. P2P. Les chinois aussi. Et les raisons sont expliquées...
Ce problème de l'infrastructure TRES haut débit est le plus important pour le futur de ce pays... le reste n'est que billevesées ou presque...

Et désolé si je vous gonfle...

Ludovic

N'est-il malheureusement pas trop tard alors que de nombreux FAI ont deja commences a proceder a l'installation de la fibre, chacun de leur côté ??

c u
Ludovic

leon

2- Internet, et Ethernet, ce sont les standard d'aujourd'hui et de demain. Ils existent déjà, tout comme les cartes bancaires. Pas besoin d'aller plus loin.

Il ne faut surtout pas imposer une seule techno d'accès, à mon avis, car une différenciation entre acteurs peut se faire à ce niveau. Et la techno ne sera pas forcément unique en fonction du public visé, de la densité de population, etc...
D'ailleurs, les acteurs (FAI et opérateurs) demandent-ils vraiment un réseau "prémâché" comme à Pau? Je ne pense pas. L'infrastructure passive, c'est déjà beaucoup.

3- je le répète: il est tout à fait possible de mutualiser une infrastructure passive fibre (monomode) avec des technologies différentes (EPON, GPON, GigaEthernet, 100Mb, etc...). Une fibre monomode est une fibre monomode, quelle que soit son utilisation. Ca demande de l'organisation, ça nécessite la possibilité de réaliser un brassage et/ou commutation en sous répartition, mais c'est possible.

4- Dans ce pays, on glandouille? Oui, mais qu'attendez vous, alors? Si vous voulez vous bouger, pourquoi ne pas monter un VRAI dossier, bien construit, le plus neutre et le plus objectif possible, à destination des opérateurs et des élus?

Leon.

billaut

@tout le monde...

bon si vous me dites qu'une fibre PON et P2P c'est la même chose pas de problemes... OK ... mais il faudrait en être sur...

Le problème du FAI c'est qu'il veut faire son Canal+...Vous avoir comme client et vous "enfermez" dans leur offre...
A Pau, les élus ont fait l'inverse... Le réseau optique P2P est open, neutre... Si vous voulez mettre la boiboite d'untel, ou d'unautre pas de probleme.. Ou les 2 en même temps..
C'est vous, consommateur-citoyen-glandu qui décidez... J'appelle cela de la démocratie... (je vous rappelle que le réseau de Pau est capable de monter à beaucoup plus de 100 megas)...

OK pour faire l'étude... Mais je n'ai pas accés aux informations qu'il faudrait.. Tactis probablement pourrait la faire... Mais cela va lui nécessiter du temps et de l'argent... Par exemple fibrer les campagnes en mettant les fourreaux de fibre sur les poteaux électriques... Combien y a t il de kms de lignes électriques dans ce pays ?

Dernier point : rappelez vous quand le baril de pétrole sera à 200 $ voir plus, vous serez bien content d'avoir du tres tres haut débit chez vous...

ojal

Tout comme je prends de l'argent partout dans le monde, je trouve aussi à manger et je peux lire mes emails... Je trouve justement qu'Internet est excellent sur ce point la, quelqu'en soit l'accès d'ailleurs, fibre, wifi etc... A la limite ce moyen d'accès doit être transparent pour l'utilisateur...

olivier2

Je n'ai aucune compétence pour participer aux débats "techno / idéologiques", qui occultent souvent les comportements des consommateurs payeurs.Le consommateurs gaulois se moque totalement des tuyaux. Ce qui l'intéresse c'est ce qui sort au bout car c'est ça qu'il achète.Le consommateur a compris depuis longtemps que la gue-guerre des techno lui pourrit souvent la vie, et il ne se laisse plus enfermer dans les nasses commerciales. Regardons le taux de désabonnement de certains FAI, la destruction organisée du marché de la musique avec les DRM, la baisse de la recette moyenne par client pour les opérateurs de téléphonie mobile ( bravo la 3G et le reste...), et à contrario le succès inespéré de la TNT. Les industriels qui ne poseront pas comme postulat de départ l'universalité des tuyaux n'ont aucun avenir, car c'est ce que veut le client final et ce qui l'intéresse c'est la contenu. Peut importe comment est construite la voiture, la seule chose qui compte c'est la voiture...
Dans bon nombre d'entreprise, les gens du Marketing ont pris le pouvoir sur les techos, c'est un signe.

Nico

Je vous conseille l'émission de LCI, Plein Ecran, qui cette semaine... aborde le trés haut débit !

http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/
(Onglet Podcast / attention y'a 2 vidéos, à visionner)

Y'a un gars d'Orange, pas pressé de couvrir la Lozère, car il n'a aucun compte à rendre au niveau du service public, et puis un gars d'Erenis

Je les ai pas senti super convaincu que c'était un sujet majeur, il n'ont pas évoqué du possible rôle de l'état, ni de la possibilité d'utiliser l'existant, pour couvrir les campagnes

Sinon y'aurait t'il moyen de faire un résumé des différentes technologie (Pon, p2p, ftth...) Le néophyte s'y perd !

Merci

ElDiablo

Je trouve que l'exemple bancaire n'est pas le meilleur qui soit. Enfin si, c'est le meilleur exemple de secteur ou l'entente est tellement parfaite que sans se mettre d'accord explicitement, le marché est totalement verrouillé sans mouvement ni innovation. Et rajouter en sus que sans cela, on ne pourrait utiliser de carte bancaire dans le monde, c'est totalement oublier que les technologies, mêmes différentes, peuvent communiquer sans aucun souci.
Bref, je plussoie sur le fait qu'il faille monter un dossier neutre, collaboratif avec un maximum d'acteur relatifs (consommateurs, FAI, collectivités, industriels, etc.) pour trouver la meilleure solution gagnants-gagnants.

Au fait, rien à voir, mais à quand une nouvelle banque qui jette un gros pavé dans la marre bien tranquille du secteur bancaire pour remuer tous les crapauds endormis ? Comme ça, on pourra profiter de services bancaires "dégroupés"... à moins bien sûr que le secteur bancaire se soit tellement bien entendu qu'on ne puisse pas changer les choses et que toute volonté de bouger soit annihilé par une entente *très* cordiale.

Jean

Cette excellente suggestion montre à quelle point un service public EFFICACE est la vraie solution. Pourquoi se voiler la face avec des arguments qui relève d'une idéologie bornée. Si l'on regarde dans l'histoire, les services publics sont une des étapes ultimes dans le développement d'un pays. Ceci n'est en rien opposé à une économie capitaliste.

cordialement,
j

Zephir

Puisque c'est le jour des commentaires sur les les commentaires...

Je voudrais que l'on arrête de tout confondre.
Gémir et se plaindre que l'on a pas la fibre (voire "simplement" l'adsl) dans son village de 1000 habitants est agaçant à la fin, n'a aucune utilité (ici, sur le blog) et est, pardon mais c'est vrai, stupide.

La FTTx c'est un réseau totalement nouveau, une infrastructure qui va mettre des décennies pour atteindre la même couverture que nos câbles cuivre.
Dès lors, il me parait évident que l'on pense d'abord et avant tout à câbler les zones stratégiques qui sont bien évidemment les gros centres d'activité économiques donc, en France, les grandes et très grandes agglomérations.

Oui, il y a une "fracture numériqe", elle existe. Point.
Il faut arrêter de voir le mal partout et de dire que les FAI sont méchants et le font exprès :o

Comment la faire disparaitre ?
Certainement pas en grognant ici !
Si vous habitez un lieu assez isolé, il ne faut pas rêver à la fibre dans 2 ans.
Par contre, rassembler les personnes autour du sujet, organiser quelques petites conférences à la salle des fêtes, à la mairie pour informer et finalement faire une pétition se tourner vers les autorités (mairie, département, groupement de communes). Tout cela peut aboutir.

C'est grosso-modo ce qui s'est passé à Gordes, un village en plein coeur du Luberon (et pas Lubéron) que connait JM. Billaut, qui ne vit presque pas l'hiver mais qui explose l'été.
Aujourd'hui j'ai l'adsl max chez moi et 4 Mb/s, on a fait câbler la maison en RJ45 et j'ai installé routeur wifi et switch gigabit pour coordonner le tout. Comme quoi, ça marche :)

Si on habite dans des communes/groupement de communes plus actives économiquement parlant, les mêmes démarches peuvent aboutir à la mise en chantier d'un réseau FTTx entre ces communes et leur zone industrielles/économiques.

Évidement, c'est plus facile à dire qu'à faire.
Mais, pour les communes isolées et très isolées, le moyen le plus simple, relativement efficace et moins couteux qu'un réseau fibre, c'est le Wimax et techno associées.
En relief bas, la portée avoisine les 50km il me semble. Et en relief plus montagneux, les montagnes peuvent être converties en stations relais naturelles par écho. (voir le blog de modesto)
Pour faire bien, ça peut faire naître un FAI local et donc créer de l'emploi (y a des geeks de partout :p)

À propos du Transpac, je peux vous dire que c'était encore assez utilisé dans le milieu professionnel.
Un exemple familial me permet d'en témoigner.
Maintenant, pour relier les différents "bureaux/filiales" d'une même société, la personne en question passe par le réseau Internet, c'est vrai.
Beaucoup moins cher et plus de possibilités semblerait-il.

Journeau

Une première suggestion pour ce qui concerne le déploiement de la fibre: lisez l'excellente analyse de Gabrielle Gauthey dans la lettre de l'Arcep de décembre 2006. Presque tout y est expliqué.

Un deuxième sujet, celui des services et des infrastructures publics. Les progrès des économistes et des législateurs, notamment à Bruxelles, amènent à mieux comprendre qu'il faut séparer radicalement la gestion d'infrastructures essentielles, à vocation alors universelle, des opérateurs et fournisseurs de services, de flux. Eux doivent être mis en situation de concurrence maximale, donc d'interopérabilité maximale pour abaisser les barrières à l'entrée. C'est ce qui a permis toutes les bonnes choses dont on a bénéficié grâce à la concurrence dans les telecoms.
Les pouvoirs publics ont les moyens légaux d'obtenir ce résultat parce que la voie publique appartient aux collectivités. Les infra-structures les utilisent, comme leur nom l'indiquent. L'exigence d'interopérabilité milite sans doute pour un P2P que Paris, Bruxelles et les collectivités ont les moyens d'imposer. Le risque, indiqué par la lettre de l'Arcep ci-dessus, serait d'un retour au monopole, qu'il soit atteint parce que France Telecom sera seul déployeur ou parce que l'exploitation du déploiement ne sera pas séparée, comme infrastructure essentielle, de celles des services. Seule la séparation radicale peut aboutir aux résultats vertueux bien compris par tous.

Le problème n'est pas spécifique aux télécoms : comme exposé par certains on le retrouve dans tout enjeu d'interopérabilité, toute infrastructure de réseau. Par exemple dans le domaine bancaire mais aussi dans le domaine postal où l'on voit bien la difficulté qu'aura l'Arcep d'obtenir la diminution du monopole de la Poste comme elle l'a obtenu du monopole de France Telecom.
Les attentes des utilisateurs sont pourtant très semblables. Leur rêve? Bénéficier d'une commutation de paquets postaux aussi efficace que ce que la révolution Transpac mentionnée plus haut nous a obtenu pour les paquets numériques. En effet la lettre est vouée à disparaître ou déjà à se raréfier tandis que le paquet e-commerce va exploser. En tous cas sous réserve qu'il ne soit pas bridé, comme c'est le cas actuellement - faute d'infrastructure postale essentielle - c'est à dire très cher et très mal livré si on n'a pas la 'box' qui va bien.
De telles infrastructures locales essentielles de commutation et livraison disponibles à tout moment sont en cours de tests (Packstation en Allemagne, E-Box et Cityssimo en France) car le 24/7 est l'un des éléments qui définissent le service public à la française.

En effet le problème n'est pas très différent dans le cas de l'eau ou de l'électricité, à cette différence près qu'il s'agit de flux totalement indifférenciés quand les paquets numériques et plus encore matériels sont plus ou moins différenciés (moins pour les mailings cependant).
Mais cela n'empêche pas la diversité des fournisseurs et opérateurs de flux d'être possible et recommandable dans tous les cas. Et dans tous les cas de devoir aller, dans le futur, vers la séparation des gestionnaires des infrastructures essentielles et universelles par rapport aux opérateurs.
D'ailleurs les flux liquides et solides sortant de nos habitats sont également de mieux en mieux différenciés et traités n'est-ce pas?

C'est une notion de service public alors foncièrement mieux fondée qui peut ainsi apparaître.

Disons déjà plus que par le simple accolement des mots 'service' et 'public'!


billaut

@Journeau... voilà qui est bien dit... je ne connais peut-être toutes les longueur d'ondes que l'on peut faire passer dans une fibre monode ou autre... mais j'adhère complétement en tant que citoyen disposant d'un droit de vote (et par ailleurs happy taxpayer) à ce qu'écrit Journeau (qui en plus signe je suppose de son nom - ayant le courage de ses opinions..). Je reste persuader qu'un modéle de type Stockholm/Amsterdam/Pau est une solution de type démocratique... tout au moins dans une démocratie qui se respecte... Et merci pour la référence au texte de G Gauthey que je ne connaissais pas...

Pierre Albertin

Mieux vaut tard que jamais ....
(et voilà la Solution....)


Tout d'abord je rejoins en partie Eric Niort car je ne partage pas le point de vue de l'ami Planche: pour qu'il y ait innovation et sélection naturelle encore aurait-il fallu que nos dinosaures avec l'aide de leurs complices ( L'ARCEP, L'AII ...) n'eûssent point pratiqués une politique de la terre brûlée pour éradiquer les petits mammifères ( vivipares : changement de pradigme !) porteurs des nouveaux gènes à soumettre aux mutations pour s'adapter (merci Darwin) aux changements de la Révolution Symbolique succèdant à la Révolution Industrielle......
Ensuite en ce qui concerne « notre cher Internet », JMP semble aussi oublier/ignorer qu'il ne doit pas grand chose à la sélection naturelle et à Darwin mais à une époustouflante stratégie de dumping (Uunet etc...) entre 1988-1992, s'appuyant sur l'ignorance (crasse ?) ou la naïveté d'un grand nombre d'universitaires français..... à qui l'on a fait prendre la supériorité (effective) d'Ethernet et des LAN pour celle (bidon) du protocole Internet (IP). Le tout techniquement fondé sur un surprenant court-circuit architectural (Liaison multi-point virtuallisée), permis par ces nouveaux paradigmes.
Vingt ans après nombreux sont ceux qui n'ont toujours rien compris à la manip.... A tel point que dès 1998, Cisco a dû "ré-inventer" le protocole de Réseau orienté connexion avec MPLS (Multi Prorocol Label Switching) pour essayer de tordre le cou d'IP canard sans tête ... mais qui continue de courir....

Ce qui nous ramène au minimum de rigueur scientifique demandé par Leon et aux remarques et questions d'André Renault:
«-1- « malheureusement une techno franco francaise x25 »
Non, x25 n'est pas franco-français mais tout comme Ethernet (ISO 8802.3) ou le Wifi (ISO 8802.11) c'est une norme internationale, ISO 8208 pour la couche(3)paquets, (si mal) singée dans MPLS...
-2- « mettre tous leurs gros sous qu'ils vont investir pour la fibre dans une société commune avec une seule techno (la meilleure si possible pour nous »
Pour ce dernier point, et en toute modestie, je vous invites à bien éxaminer les deux brevets suivants qui combinent le meilleur de la couche(3) paquet et le meilleur des couches Liaison (2) Ethernet...IPless !..
-Le Marteau (dispositif):
http://v3.espacenet.com/textdoc?DB=EPODOC&IDX=FR2884092&F=0
-L'Enclume (procédé):
http://v3.espacenet.com/textdoc?DB=EPODOC&IDX=FR2674650&F=0

Pour d'éventuels banquiers et investisseurs, ce procédé baptisé ORBIman est la seule nouvelle technologie de Réseau candidate (annexe 4) à avoir été intégrée en Technologie- clé 2010 « Virtualisation des réseaux » dans l'étude d'octobre 2006 du Ministère de l'Industrie:
http://www.industrie.gouv.fr/techno_cles_2010/html/tech_09.html


finizi

Avant la fibre, il y a le simple téléphone.

J'habite une commune du sud finistère, et je désespère d'avoir un jour une ligne fixe. J'ai demandé par courrier (La Poste) fin octobre l'ouverture d'une ligne fixe. France Télécom me demande de les rappeler le jour du déménagement. Ce que je fais. Rendez-vous pris le 4 janvier. Le technicien de Laudren Tech (de Brest) vient comme prévu mais me dit qu'il ne peut pas faire l'installation car il y a un bout de tranchée à faire. Un 'auditeur' France Télécom passe la semaine suivante pour évaluation des travaux à faire et me demande de fournir un citerneau de raccordement. Les travaux sont réalisés fin janvier par Cégélec. J'ai dû rappeler FT à 7 reprises pour avoir un nouveau rendez-vous pour installation. Le 21 Février, Cegelec revient enfin et m'apprend que c'est à moi de poser le citerneau. 45 minutes plus tard, cela est fait et je rappelle FT une nouvelle fois. Rendez-vous fixé le 28 janvier. C'est Landren Tech (de Lorient) qui vient cette fois, et qui m'informe qu'il ne peut pas faire l'installation. Cette fois, c'est à 200 mètres de la propriété que des arbres empèchent de passer un nouveau cable aérien à coté des autres cables FT existants. Et j'apprends que c'est à moi de me débrouiller pour que l'élagage soit fait...

Bref le téléphone à domicile, ce n'est pas pour demain.

De quelle fracture parle-t-on déjà ?

Ou en est le Wimax ?

billaut

@finizi... pourquoi vous ne faites pas un blog ? en racontant vos misères... (effectivement pour faire un blog encore faut-il avoir une connexion, mais comme vous avez envoyé ce comment je me dit que vous devez avoir ce qu'il faut)... et mettez des noms et des faits... on relayera... vous verrez il y en a peut-être d'autres qui ont des problèmes similaires...
aprés tout le Web 2.0, il paraît que c'est fait pour le bas peuple.. alors autant l'utiliser...

arena

j'ai lu tous les commentaires sur mon petit post aimablement mis en avant par jmb.

J'habite dans le 94, une commune limitrophe de Paris et j'ai appris récemment que le très haut débit c'est au plus tard pour dans 20 ans ...

Voir :
http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-neuf-cegetel-sipperec-la-dsp-de-toutes-les-interrogations-15360.html

Je propose de créer une asso observatoire du déploiement de la fibre en France :
l'Union pour la Fibre Optique (UFO)...

les connaisseurs non dénués d'humour apprécieront ...

arena

le lien complet

http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-neuf-cegetel-sipperec-
la-dsp-de-toutes-les-interrogations-15360.html

arena

ca bouge ca bouge ...

andre.renaut

article interressant sur l'apport des TIC au niveau de l'union européenne : ICI

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.