Les Chinois se mettent au parfum français
Vloggercon

FTTH is inevitable !

Tel est le mot de la fin d'un excellent rapport publié par Bob Whitman de la société Corning... (merci à Alexandre Modesto pour l'information). FTTH : Fiber To The Home... (pour ceux qui ne sauraient pas...)
Vous me direz que cette affirmation, venant de Corning fabricant de fibres optiques, se comprend un peu...
Mais le rapport vaut la  peine d'être regardé... Vous le trouvez ici...
"International FTTH Deployments - Lessons learned around the globe".. (FTTH Conference - Octobre 6, 2004).
On y apprend des choses intéressantes... Par exemple que l'Asie dispose de 72 % des fibres installées, contre 18 % pour l'Europe et 10% seulement pour l'Amérique du Nord...
L'auteur du rapport remarque que c'est le P2P qui incite à l'installation du FTTH (le P2P ferait 50 à 70% du trafic Internet) et les jeux online (qui feraient 10% du trafic).

Le Japon a 1,6 million d'abonnés fibre (à la maison), et 90.000 de plus par mois (voir une photo dans ce rapport qui montre toutes les fibres des opérateurs sur un poteau devant une maison).
Bref, l'Asie mène la danse... (même la Chine s'y met...)
En Europe, c'est l'arrivée massive -aprés la Suède - de la Hollande...
Aux USA, 128 collectivités (mais cela peut-être aussi des promoteurs immobiliers pour un programme de maisons organisé en condominium...) ont une stratégie fibre plus ou moins avancée.
Un point intéressant signalé par l'auteur de ce rapport : l'Adsl sur la ligne de cuivre monte en débit en fonction de l'arrivée des différents Adsl. Mais à chaque nouvelle amélioration de cette technologie, il y a des investissement à faire. On rajoute des couches de Capex (investissement) Donc, pourquoi ne pas passer tout de suite à la fibre ?
Pour terminer, si le FTTH vous intéresse, ce dont je ne doute pas, vous pourrez consulter les rapports mis en ligne sur le site de la SCIN (Smart Community International Network).
Plusieurs sont intéressants (les coopératives de télécommunications en Finlande, et à Nuenen en Hollande, la présentation d'Almere - ville à côté d'Amsterdam où sur le réseau fibre va ouvrir un grid qui sera à la disposition des laboratoires de recherches de la région, etc...).
Je reste persuader que tout cela devrait être pour notre pays une ardente obligation comme dirait le Général.. Mais les esprits ne sont pas encore prêts...

Commentaires

stephane

Une étude américaine de PricewaterhouseCoopers, dans le numéro de Novembre 2004 de Total Telecom, tend à montrer que le coût de déploiement du FTTH est trop élevé, et que l'alternative FTTC/VDSL est suffisante.

Les chiffres :

Coût du déploiement par abonné :
- FTTH : 1500 à 3000 $ selon les zones (download et upload 1000 Mb/s)
- FTTC/VDSL : 600 à 1200 $ (download 50Mb/s)
- ADSL 2+ : 400 à 600 $ (download 25 Mb/s)

- Coût total FTTH : 4000$/abonné (2000$ en moyenne mais 33% de taux de pénétration)

- Marge supplémentaire : 10$/mois
- ROI = 400 mois.

- Coût OAM FTTH : - 50% / cuivre
- Coût des tranchées : 80 à 260 000 $ / miles

C'est une vision d'opérateur privé américain...si on passe dans la sphère publique française, 400 mois de ROI ne semble pas démesuré (cf autoroutes, électricité, téléphone). Les distances étant moins grandes, le coût moyen doit aussi être inférieur.

Edouard

Et que penser des technologies comme le Wimax, qui du peu que j'en connaisse, a l'air assez adapté à donner un accès internet sans fil à toute une ville voire un département. Le fond de ma pensée est : le fibre c'est bien, mais c'est "matériel" par opposition aux ondes, qui semblent à terme beaucoup moins cher à mettre en place ??

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.