Le chef est décédé...

Andre Labarrère, maire de Pau, n'est plus... les membres de son équipe l'appelait familierement le chef... Je suis triste... La première fois que je l'ai vu pour lui expliquer ce qui est devenu Pau Broadband Country il m'a dit : "je ne comprends pas tout ce que vous me dites, mais je sens que c'est cela qu'il faut faire"... Labarrère a ouvert la voie du futur à ce pays... d'autres vont suivre... on s'en rendra compte un peu plus tard...

Je présente toutes mes condoléances a ses proches.


Pour les esprits grincheux...

... qui se répandent en disant que Pau et son réseau fibre ne marchent pas...
Vous trouverez ci-aprés le texte d'un communiqué de presse d'IPVSET (l'un des fournisseurs de services sur le réseau optique de Pau)...
Et je rappelle que l'on a pas fait Paris en un jour... (la pétition pour le TRES haut débit marche bien aussi : on fera sûrement les 4.000 signataires la première semaine... Si vous n'avez pas encore signé c'est le moment ici - y'a même une mailing extrêmement actives de jeunes galopins qui a été mise en place... certains jettent des pavés, d'autres discutent sur une mailing-list en essayant de préparer leur avenir... ainsi va la vie...)
===============================================================================

IPVSET, le premier fournisseur d’accès fibre optique chez l’abonné, installé à PAU, vient de lancer un nouveau service de jeux en ligne baptisé SETPLAY.

Pour la première fois en France, les abonnés au réseau PBC, réseau fibre optique très haut débit, pourront bénéficier d’un serveur de jeux en réseau dans des conditions identiques à celle du jeu dans un réseau local (LAN) tout en restant chez eux. Les meilleurs HITS de jeux seront présents en version réseau (Counter Strike, BattleField 2, Unreal…). Le fameux PING, qui indique la rapidité d’accès au jeu sera inférieur à 10 ms (1 à 2 ms en moyenne) ce qui est une première en France. L’autre atout est le prix, en effet ce service sera facturé 10 euros TTC par mois aux abonnés IPVSET, soit 3 fois moins cher que ce que l’on observe en France, grâce au prix de la bande passante mis à disposition sur le réseau PBC de PAU.
Ceci illustre la capacité du réseau Fibre optique de l’agglomération paloise et la volonté de son premier fournisseur d’accès de développer des services nouveaux. Ce service sera accessible également de toute la France via INTERNET pour les non abonnés IPVSET au tarif de 15 euros par mois, bien sûr, la rapidité d’accès ne sera pas alors aussi efficace que pour les abonnés IPVSET.

Information : WWW.IPVSET.COM

Contact : info@ipvset.com

 


Pau lance ses télés IP

A la Foire de Pau à la rentrée prochaine, la communauté d'agglomération Pau-Pyrénées ouvriera dans chacunes des 14 communes de son territoire une web TV communale.
Ces télés IP seront largement orientées sur la production de sujets et de mini-reportages réalisées par les associations, les éléves/professeurs des écoles, et les entreprises locales.
Cette Web TV d'un nouveau genre, 100% "d'hyper-proximité", sera épaulée par l'Atelier "Pau Cité Vidéo" qui a ouvert la semaine dernière et dont l'objectif est de produire du contenu vidéo "citoyen" en qualité DVD ou assimilée. Cette initiative va de pair avec le lancement prochain du HD Institut créé par la Chambre de Commerce de Pau et l'EISTI (école d'ingénieurs installée à Cergy et à Pau). Cet institut formera les futurs professionnels aux solutions rich media et connexes.
Pau recherche pour ces opérations des partenaires qui disposent de solutions matérielles et logicielles innovantes (prendre contact avec moi-même par mail  ou avec Jean Pierre Jambes directeur du développement de Pau Pyrénées par mail).
Par ailleurs une société privée en cours de création proposera en franchise ce type de TV IP sur d'autres territoires...
Depuis avril dernier France3 Pau Aquitaine streame ses émissions en TRES haut débit. Environ 14.000 prises optiques raccordables sont aujourd'hui installées (+1.400/mois).


Pau : pour tout savoir...

Suffit de cliquer ici.
Par ailleurs plusieurs sociétés qui se lancent dans la vidéo numérique streamée, les vidéoblogs sont intéressées par Pau... (trés haut débit, stockage massif et peu coûteux, bon peering sur Paris...).
Donc si vous êtes intéressés, suffit de me contacter... (y compris pour ceux qui s'intéressent au Wifi et aux nouvelles applications que cela va permettre...).
Y'en a qui bouge dans la France profonde avec leurs petites mains... et un jour faudra écrire l'épopée paloise... Celle d'Henri IV, de Bernadotte ou de d'Artagnan qui était né par loin, à côté de l'épopée du TRES haut débit : c'est de le gnognotte...

NB. En parlant des gros serveurs vidéos de Pau, j'ai contacté l'Ina (vous savez, notre respectable agence gouvernementale qui stocke les émissions de toutes les chaînes de télé - publiques et privées - depuis la nuit des temps...)... Nos fonctionnaires ont 200.000 heures de vidéo des chaînes publiques déjà numérisées - encodage à 8 mégas sur bande à ce que j'ai compris -... Nous leur avons proposé de venir les mettre sur les serveurs palois et pourquoi pas de les proposer contre menu monnaie au bas peuple (pour revoir "au théâtre ce soir" par exemple...)... Et ben, pas de réponse. Monsieur Emmanuel Hoog, le TRES haut fonctionnaire qui manage cette honorable institution, ne répond pas... Je pense qu'il va lui arriver la même chose qu'à Mr Jeanneney et sa TRES Grande Bibliothèque... Mr Hoog va devoir aller se plaindre au Président de la République : "Regardez ce que font ces méchants américains de Google"...

En parlant des gros serveurs de vidéo de Pau, nous sommes allés voir le CNC. Vous savez notre aimable agence gouvernementale qui stocke sur support chimique notre patrimoine de films gaulois. Il y en a 65.000 copies. Leur conservation au fort de Bois d'Arcy nous coûte cher à nous, happy taxpayers. Et malgré cela, de temps à autres, quand ou ouvre une boîte : pouf ! Il n'y a plus que de la poussière.
Nous avons évoqué l'idée de mettre en oeuvre un plan de numérisation (environ 150 €/film non compris les éventuels raccommodages du support chimique...). La petite fonctionnaire que j'ai vue a bien rigolé... " Vous n'y pensez pas... il faut demander l'autorisation aux ayant-droits..."... Le problème c'est que retrouver des ayant-droits pour un film d'avant guerre... Donc on ne fera rien... Je propose de retourner le processus...  on numérise sans rien demander à personne, et ce sont les ayant-droits qui doivent se déclarer...
Le TRES haut fonctionnaire qui s'occupe de cet aimable institution - je ne sais pas trop qui c'est -  va aller se plaindre un jour au l'autre au Président de la République : "Regardez ce que font ces méchants américains de Google".

Bref... Y'a des gaulois de la France d'en bas qui se bougent... et il y a des gaulois de la France d'en haut qui freinent ou qui n'ont pas de vision, ce qui revient au même.

Je me dis heureusement qu'il y a Google... En plus, si jamais la France d'en bas vote oui à la Constitution... Cela va peut-être sortir ce pays de son apathie, nous faire aimer le futur, et "libérer nos forces créatrices" ? (et consommer moins de Prozac...).

PS On a remis je crois une belle distinction républicaine à M'sieur Bruce Willis récemment. Je propose que l'on remette la même à Larry Page et Serguey Brin. Nos enfants leurs devront une fière chandelle...


Pau ouvre son serveur de video on demand

L'agglomération de Pau-Pyrénées a ouvert en fin 2004 son réseau fibre optique (déjà quelques centaines d'abonnés). Elle ouvre maintenant son serveur de vidéo à la demande sur les boucles TRES haut débit de l'agglomération. Ce serveur est mis à la disposition de tout fournisseur de services (détenteur de droits sur films, documentaires, vidéos d'entreprises, formation en ligne, etc...)
Ce module VOD se compose de 12 serveurs de streaming (capacités de plus de 1.000 flux de streaming simultanés, jusqu'à 6 megabits/flux - soit une diffusion de qualité DVD), un serveur de secours, un de supervision, un de gestion de fichiers, et d'une station de chargement/déchargements de médias (opération réalisable à distance par les fournisseurs). 
L'ensemble, trés modulable - basé sur une technologie IBM/Linux, avec une interface de Broadcast Avenue - dispose de plusieurs téraoctets en disque dur...
Les Palois vont donc pouvoir disposer d'une belle vidéothèque/cinémathèque. Pau discute en effet avec plusieurs sociétés disposant de droits de diffusion en mode streamée, ces sociétés gérant naturellement le DRM (digital right management).
Les prix de lancement sont trés attractifs. 3 offres sont disponibles. Elles tournent en gros sur un forfait fixe à l'installation en fonction de la place disque dur réservée (de 150 à 700 gigas) et du nombre de flux réservés, et un forfait au mois.
A noter que le serveur VOD de PBC (Pau Broadband Country) sera accessible par les "non-résidents" grâce à un lien entre l'intranet de PBC et le Gix de Telehouse 2 à Paris (lien à 2,5 Giga-octets). Mais la qualité de la diffusion ne sera pas celle dont disposeront les Palois...

Pour toute information, merci de contacter Jean Pierre Jambes, responsable du projet PBC par mail, ou par téléphone : 05 59 11 50 57.
Ce service de VOD sera suivi d'autres types d'applications comme celles à base de visiophonie (plateforme visiophonique, concept d'agences avec objets métier, de salles de réunions virtuelles, de travail collaboratif ), et celles à base de 3D interactif (éducation, commerce, etc...).
Le débit moyen en France augmente. Pau peut devenir votre plateforme de tests pour ensuite ouvrir vos applications sur tout le pays... Bref, Pau est un Vélizy des temps modernes... On y invente le futur...


Re "Paufaitsaheutedef"...

Suite à mon précédent post présentant le film HD de Pau, vous pouvez demander une copie DVD au responsable de communication de la ville : Cedric Michon
Merci de préciser "blog billaut" (vous serez de cette façon servi plus rapidement )
Donc par copier coller, si cela vous dit, je vous propose le texte suivant...
"blog billaut
Merci de m'envoyer copie de votre film de présentation de votre ville sur DVD
Nom Société fonction Adresse..."
Voilà


Pau fait sa haute def...

La ville de Pau dans le cadre de sa communication " Pau la vie rêvée des villes" a fait réaliser une vidéo en haute définition... (c'est encore assez rare pour une collectivité...)
C'est beau, c'est trés beau, et c'est bien fait...
Réalisée par Frédéric Hadengue, un ancien réalisateur de Nicolas Hulot pour Ushuïa (qui a utilisé la caméra HD de Sony - pour les spécialistes la HDW-750P), cette vidéo dure un peu plus de 10 minutes...
Pourquoi ce film ? " Parce que Pau est trop méconnue et qu'il est temps qu'elle se dévoile.. Nous en avions marre d'entendre dire de l'extérieur : vous ne vous rendez pas compte, vous les Palois, la chance que vous avez de vivre dans un tel coin". Parce que le respect de l'environnement, le dynamisme économique (et le TRES haut débit...) peuvent aller de pair, Pau dévoile ses charmes et ses atouts..." Dixit Cédric Michon, le jeune responsable de la communication de la ville.
Et bien, si vous aviez du 10 megabits garantis chez vous, vous pourriez voir ce film en qualité DVD (il pèse 2 gigas envion).
Et si vous aviez du 20 megas vous pourriez le voir en HD (le "poids" est alors de 66 gigas environ)...
En attendant, allez donc le voir sur le site de la ville (voir : film de Pau - version longue -. Vous remarquerez qu'André Labarrère, le maire, commence à utiliser la video streamée régulièrement) Bon, avec votre ADSL cela ne sera pas terrible, je vous l'accorde... mais c'est quand même beau... (en ce qui me concerne, quand je le visionne chez moi, j'ai à chaque fois une ou deux coupures pour recharger le buffer...).


De Los Angeles à Pau...

Je ne résiste pas au plaisir de vous poster ce bref communiqué de presse... qui je pense fera taire tout un tas de zigotos gaulois...
Et c'est pas fini... si vous aussi vous envisagez de vous installer a Pau, merci de me contacter...

DE LOS ANGELES A PAU PYRENEES.
EROKET CHOISIT PAU PYRENEES GRACE A PBC


La société Eroket.com développe une solution logicielle entièrement automatisée de gestion des photos des journalistes et agences de presse. Cette solution intègre toutes les étapes de la gestion la transmission, la diffusion, l’archivage, l’aide à la commercialisation et la gestion des droits de toutes les photos de ses clients journalistes et agences de presse.

Fondée en 1999 aux USA (Los Angeles), le CEO de eRoket, Laurent GROULT, vient de choisir Pau Pyrénées pour développer son offre en Europe. Il vient d’acquérir deux appartements dans la ville de Pau, appartements d’ailleurs choisis en fonction de leur connexion au réseau optique très haut débit de Pau Broadband Country, et prépare le développement de son entreprise en très haut débit.

Contact :
Laurent Groult / laurent@eroket.com - 06 82 66 26 03 -

LA ZONE PAU PYRENEES A 100 Mbt/s


Les travaux de déploiement du réseau Très Haut Débit se terminent sur les principales zones économiques de la Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées. Après Pau Cité Multimédia, l’hôtel d’entreprises des @llées, le Passage de l’Europe, Hélioparc, les travaux de la zone économique de Pau Pyrénées s’achèvent. Les principales artères d’Induspal sont également terminées.

Après commande auprès de l’un des fournisseurs de services (IPVSET ou THD), les entreprises peuvent ainsi bénéficier de solutions très haut débit, allant jusqu’à 100 Mbt/s à des tarifs sans équivalents.


Pau : 7.000 foyers raccordables en optique

LabarrerePau avance...
7.000 foyers sont d'ores et dejà raccordables (même distinction que pour les réseaux câblés traditionnels de télévision). C'est-à-dire que la fibre passe au pied de la maison ou de l'immeuble... reste à raccorder ceux qui décident de s'abonner...
Aujourd'hui il n'y a qu'une vingtaine de testeurs. La montée en charge va demarrer le mois prochain avec l'ouverture d'une liaison à 2,5 gigabits/s sur Paris (une belle autoroute...)
Par ailleurs 4 pôles d'entreprises sont aussi reliées... Les entreprises sont des plus intéressées...
Bref les choses avancent...

Par ailleurs, preuve que les "vraies" autoroutes de l'information attirent, les "clics d'or" organisés chaque année avec CB News à Paris... ne se passeront plus à Paris mais... vous l'aurez deviné.. à Pau...D'autres manifestations vont suivre...

Bref la stratégie d'André Labarrère (photo) et des élus de l'agglomération Pau-Pyrénées commencent à porter ses fruits...
D'ailleurs, André Labarrère tiendra une conférence de presse au Sénat (à Paris - le Sénat n'a pas encore décidé de s'installer à Pau...) le 22 juin prochain dans la matinée... Si cela vous intéresse, contactez moi...



Pau crée des emplois

Les Ntic à Pau : cela crée des emplois...
André Labarrère sénateur maire de Pau et ses collégues élus de l'agglomération de Pau Pyrénées sont en passe de gagner leur pari : les nouvelles technologies (Pau Multimédia, Pau Broadband Country) créent des emplois. Car en définitive le problème n'est pas de savoir s'il faut de l'adsl, du wimax où que sais-je encore, le problème c'est de créer de la valeur et des emplois, car ce pays "françois", qui frôle les 10% de taux de chômage, où les caises de l'etat sont (presque)vide, en a besoin.
Jean Pierre Jambes, le célèbre directeur du développement de l'agglomération (celui par qui tout arrive) estime que 200 à 400 emplois ont été créés du fait de la politique volontariste de l'agglomération. Pas mal. D'autres emplois vont certainement suivre... car des sociétés diverses et variées commencent à s'installer à Pau Multimedia et au fameux "Piano" (ex siège sociale d'Elf reconfigurée en pépinière avec 8.000 m2)...
Si vous aussi vous voulez tester des applications trés haut débit (filaire et wifi) en grandeur nature avec de vrais clients, voir vous installer dans la ville d'Henri IV (reste quelques m2 de libres au piano : dépêchez vous), n'hésitez pas à me contacter... D'autres territoires vont s'y mettre. Donc si vous testez à Pau : vous aurez une longueur d'avance.

Ce qui manque aux Français : c'est un grand projet, un "new deal" à la Roosevelt. Labarrère a su le faire dans sa ville...