Viso Skype : c'est parti !

Comme annoncé, la beta est disponible sur le site de Skype  (pour windows uniquement et en point à point...)
Je l'ai téléchargé... Cela a l'air pas mal... Ma webcam a été reconnu de suite... Pas mal de réglages possibles... Et simple..
Je pense que je vais faire ma premiere visio Skype avec Madame Billaut ce matin... Qu'on se le dise...
J'espère que Zennstrom a dans ses cartons l'ouverture du travail collaboratif pour bientôt...
Cela avec du TRES haut débit : la force est avec nous...
J'espere que mon copain Cuvinot de Casablanca va télécharger la nouvelle versio... pour qu'il puisse me montrer son bureau à Casa...


La visio sur Skype : c'est pour cette semaine !

Oyez, oyez, braves gens... Skype va ouvrir son propre plug-in de visiophonie cette semaine... (en point à point pour l'instant : pas de visiophonie à plusieurs...)
Qu'on se le dise... La start-up de Niklas Zennstrom (qui était à Paris Vendredi dernier) va marquer un nouveau point (aprés son rachat pour une somme astronomique par eBay il y a quelques semaines...). Belle qualité paraît-il pour la visio (le centre de développement de Skype - 100 personnes à Tallin en Estonie - a bien travaillé...).
Le logiciel de Skype a été téléchargé à aujourd'hui par 210 millions de personnes. Mais il n'y a en fait, que 66 millions d'utilisateurs, un utilisateur téléchargeant plusieurs fois le logiciel en fonction du nombre de PC dont il dispose (bureau, domicile, portable)... Ce qui doit faire de l'ordre de 6 à 7% des utilisateurs d'Internet dans le monde.
La société Skype emploie environ 250 personnes (dont 100 développeurs) répartis entre le Luxembourg, Tallin et Londres...
Son premier client, vous ne le divineriez jamais est ... la Chine...(accord avec une filiale de Hutchinson - accord avec le gouvernement chinois à propos de son cryptage ???..).
La France serait en 7ème position en nombre d'utilisateurs.
Chiffre d'affaires : 60 millions de $/US. Sur un trend haussier (probablement 250 millions de $ en 2.006 ?).
Mais pourquoi donc eBay a-t-il racheté Skype pour un montant aussi astronomique ?
D'abord parce qu'eBay pense que Skype en tant que tel, a de sérieux atouts pour tous les services à base de voix : cours d'anglais, horoscope, météo... (on ne paye plus le téléphone : ce type de services devraient donc exploser)
Et deuxièmement, parce que Skype facilite l'échange entre vendeur et acheteur sur eBay. Il peut-être utile dans la vente de produits à prix élevés (automobile par exemple : le vendeur et l'acheteur potentiel peuvent discuter de vive voix, et bientôt se voir... et voir le produit ?..); et servir de moyen de très petits paiements avec Skype Credit (qui intégre ou va intégrer Paypal). Exemple: je propose à la vente mon dernier Gaston Lagaffe pour 1 € sur eBay. Vous êtes intéressés. On se Skype. Vous décidez de l'acheter. Hop dans la foulée votre Skype Credit est débité de 1 €, et mon compte est crédité de la même somme (moins un chouilla ?). Skype Credit étant aussi le porte-monnaie global d'achat de produits Skype (Skype Out...)
Tout cela va donc encore fluidifier davantage le business interpersonnel sur eBay...
Dernier point intéressant : Skype devrait annoncer un accord mondial avec l'un des grands fabricants de téléphone (Skype preloaded) début 2.006.

L'écosystème de Skype se met donc tranquillement en place. Une cinquante de produits Skype sont dés à présent disponibles (avec Linksys, Creative, Logitech...). Linksys par exemple avec le CIT200 (téléphone wifi). Et en début d'année prochaine un téléphone sans fil Dect+Skype (plus besoin d'avoir l'ordinateur ouvert)...
Voir ici pour les news sur Skype. A lire aussi le Skype Journal ici
“My ambition is to make Skype into the world’s largest online communication company. That’s the driver. Financial gain is secondary.” Dixit Niklas. Vous me direz qu'avec les sous qu'il doit avoir en banque après le rachat par eBay, il peut se permettre de dire cela...
Une idée saugrenue... Niklas a lancé en son temps Kazaa qui a eu 400 millions de téléchargements.. Malheureusement, il s'est pris de plein fouet la hargne des majors... Mais peut-être aurait-il pu faire ce qu'a fait Steve Jobs avec son Itunes/Ipod ? Qui sait ? Il aurait pu en être capable le bougre...


Image en relief sur le web ?

Allez donc voir ici ...
Attendez un peu pour le chargement... et utilisez la flèche dans l'image...
(merci à Emmanuel de Saint Bon de m'avoir informé...).
Trés impressionnant... On "voit" le volatile qui s'envole comme s'il n 'était pas dans l'image. Même chose avec la bouteille qui tombe, la dame et le monsieur qui se préparent dirait-on à quelques galipettes dans leur magnifique cuisine IKEA.. Tout cela sans lunettes spécialies, ni écran particulier
Je ne sais pas trop avec quel logiciel cela a été fait... Du flash amélioré semble-t-il... Si quelqu'un à un avis...


Connecté à 300 kms/h : SNCF + Google ?

La SNCF va ouvrir un e-Thalys sur Paris-Bruxelles...Une rame connectée en wifi sur un point d'accés satellitaire (satellite Hispasat 1D)... Vous vous pointez avec votre petit PC... et hop vous êtes connecté à 300 kms/h... 4 megas en descente et 2 en montée.. Pour le wifi dans la rame : c'est du 802.11b/g (l'intégrateur : 21NET une société anglaise... et l'Agence Spatiale Européenne)
Pas mal non ? On va pouvoir faire ses mails... regarder un film ou écouter une radio IP (Planet Wifi aurait fait pendant la phase pilote un test de stream de musique : pas de coupures pendant 49 minutes)... ou alors téléphoner avec Skype (si,si...cela marchera probablement mieux qu'avec du GSM et en plus c'est gratuit...).. surfer sur le web ou consulter les services de ThalysNet... Ou alors avec MobilSignal savoir qui est dans la rame (si l'autre a ouvert son signal naturellement)... Vous pourrez ainsi nouer des contacts fructueux...
Bon, le modéle de paiement pour ce e-service parait un peu archaique à mon avis (une carte à gratter remise à chaque voyageur utilisateur -je n'ai connaissance du prix)... Personnellement si j'étais Guillaume Pépy, le boss de la SNCF, je prendrais langue avec Google Wifi... Google en effet va ouvrir du wifi gratuit sur toute la baie de San Fransisco... Et on dit que par la suite il couvrira tout les USA en wifi gratuit (cela va faire un ramdam !)... Et pourquoi pas couvrir aussi la vieille Europe à terme qui se débat dans des considérations alambiquées sur le TRES haut débit ? Sans compter les journalistes gaulois qui accusent les élus de dépenser l'argent du brave peuple dans des réseaux à TRES haut débit...
... Donc un accord SNCF/Google serait à mon sens du plus bel effet . Cela serait gratuit pour le passager (je parle de la connexion, pas du billet - mais sait-on jamais avec Google ?)
Cela étant notre Jeanneney national et notre élite énarchico-gouvernementale sera je pense contre un tel parternariat. Et vous vous en pensez quoi ?... Pour ? Contre ?

Le SmartwifiClub organise donc jeudi 13 octobre une grande première mondiale pour l'ouverture de ce service... Un e-aller/retour Paris Bruxelles... Histoire d'écluser une blanche de Bruges à l'estaminet à coté de la Gare du Midi à Bruquesselles...
Vous humble serviteur espère y participer... (je vais pouvoir blogger, vous envoyer des photos... et pourquoi pas de la vidéo si Rodrigo est prêt...)
Si vous voulez vous aussi participer à cette joyeuse équipée... contactez donc de ma part Eric Montagne du smartwificlub (par téléphone pour être rapide, car il n'y aura pas de place pour tout le monde... 06 63 56 39 75 - c'est un  peu cher mais enfin... c'est une grande première...)
Dernier point : j'ai vu en coup de vent Guillaume Pepy la semaine dernière... On aura la même chose sur les autres TGV "dans 2 ou 3 ans"... Car c'est compliqué à cause des tunnels, remblais, et autres bibules... Paris Bruxelles... c'est la grande plaine... qui commence et ne s'arrête qu'à l'Oural (à part les monts des Cats, Cassel et autres à la frontière belge)...


J'en ai rêvé : Philips l'a fait...

Je lis beaucoup...
Mon rêve : disposer d'un truc qui tienne dans la poche, qui puisse stocker des centaines de milliers de bouquins, de revues, de journaux, de pages web, de posts de Loic Lemeur et de Rodrigo, le tout sous forme numérique (avec un bon logiciel de traduction tant qu'à faire...). Que je puisse les annoter, avec une connection Internet (pour les recherches et le RSS), et une recherche "full text" dans toute cette énorme biliothèque locale... Ma bibliothèque "in the pocket"...
Et naturellement un affichage qui soit aussi bien que le texte écrit sur du papier... Et même mieux, car cela sera sans doute possible...
Et bien, c'est pour bientôt... (2 à 3 ans ?)
PolymervisionreadiusinhaUne filiale de Philips : Polymer Vision a montré à l'IFA à Berlin un prototype de ce truc. Dénommé Raedius. Technologie OLED (c'est pas encore des nanotechnologies.. mais celles-ci arrivent).
C'est un PDA avec un écran enroulable... Affichage VGA 320*240 pixels avec 4 niveaux de gris. Le contraste est paraît-il excellent. On peut lire en plein soleil. Roulé, l'écran n'a qu'un diamètre que de 7,5 millimètres... Le tout pouvant tenir dans la poche..
On trouvera sur le site de Polymer Vision des exemples d'applications de ce type de technologies.
Je me pose toutefois une question... La techno galope... C'est vrai... Mais les éditeurs de contenus livresques galotent-ils aussi ? Ou traînent-ils des pieds ? Ou peut-être ne sont-ils pas encore au courant ?
Car après tout, 2 à 3 ans pour trouver sur le marché des bricolos comme celui décrit brièvement ci-dessus... C'est demain matin... Alors, Messieurs les Editeurs de livres français, vous allez faire quoi ?
Vous allez faire semblant de ne pas voir, comme on fait vos confrères, les éditeurs de musique ? Et puis, quand vous serez piratés (on trouve déjà des bouquins piratés sur les réseaux P2P...), vous irez, vous aussi, vous plaindre au Président de la République ?

Sans compter Google et son projet Print... Qui certes, est en standby... Mais quand les matos de type Raedius seront là, le brave peuple de lecteurs de bouquins/revues/.. en voudra... Et là, rien n'arrêtera le processus...
Car "vox populi, vox Dei", comme on disait dans les temps très anciens...
J'ai déjà fait part de la chose à Madame Billaut (mon cobaye personnel)... "Ouais, mais faudrait que cela soit aussi lisible qu'un livre.. que cela ne coûte pas trop cher, et que cela n'utilise pas trop d'électricité".... (Messieurs les fabricants de n'importe quoi, si pour vos tests consommateurs vous avez besoin d'un bon cobaye, faites-moi signe, c'est pas cher et cela peut vous rapporter gros...).

Dans des temps pas très futurs (une trentaine d'année ?), si l'on en croit un célèbre article de Richard Feynman (le physicien plus ou moins père des nanotechnologies...), tout cette masse de textes, de savoir, pourra tenir dans un cube de 1 millimètre de côté... On pourra le greffer 30 ans plus tard dans votre cerveau... Donc plus besoin d'écran physique... Accès immédiat à tout... L'Homo Sapiens Sapiens devient l'Homo Sapiens Sapiens VERY Sapiens...
Un cerveau googlelisé : mon rêve... (avec cela, je réussis le grand O de l'ENA les doigts dans le nez..)
Là, je n'en ai pas encore parlé à Madame Billaut : j'hésite... C'est peut-être, comment dire ? un peu hard pour terminal un dîner dominical avec sa célèbre tarte aux prunes... (il ne faudrait pas non plus en parler à Mr Jeanneney qui, lui a déjà réussit son O. On ne sait jamais : la réaction pourrait lui être fatale...).
Allez sur ces bonnes élucubrations, je vous laisse... Je vais aller arroser mes courgettes... Belle récolte aussi cette année...


Renvoi d'appel ... chez Skype...

D'un côté Google et son Google Talk qui vient d'être lancé... De l'autre les opérateurs traditionnels du monde ancien...
Au milieu, tel un David ... Skype...
Combat de géants... Le premier veut la suprématie mondiale dans la recherche d'informations, et la constitution de plateformes de création de communautés (après tout, un Homo Sapiens c'est fait pour communiquer, non ?), les troisièmes, eux, ne veulent pas mourir...
Au milieu : Skype... qui poursuit son petit bonhomme de chemin, et qui vient de sortir sa version 1.4 en bêta uniquement pour Windows... pour l'instant...
Quoi de neuf  dans cette bêta ?
Principalement le renvoi d'appel sur un téléphone traditionnel (des opérateurs traditionnels... même quand vous êtes n'êtes pas connecté sur Skype... et un one-click call à partir de outlook (votre fichier contact) , ou à partir du browser Internet Explorer... (d'autres bricoles : des ringtones, amélioration du codec, etc...).
Je n'ai pas télécharger cette 1.4 pour essayer : mon PC de test a quelques problèmes de disque dur..... (suite à de graves déboires dans des temps très anciens, j'ai pris l'habitude de tester les nouveaux bidules sur un PC adhoc, et quand cela marche et que c'est intéressant, j'intègre dans mon PC "de production"...) .
Je suppose que le renvoi d'appel sur des téléphones traditionnels ne doit pas être gratuit...
Donc, si l'un d'entre vous a testé la 1.4, merci de me dire (en attendant que je régle mon problème de disque...)...


"Confiture.tv"

Je suis un fan des Grosses Têtes (que voulez-vous j'ai beau râler contre les gaulois, j'en suis un aussi - enfin pas à 100%...). Mais je n'ai pas souvent l'occasion de les écouter ces Grosses Têtes...
Et bien, c'est fini... RTL vient d'annoncer son offre de podcasting. RTL appelle cela de la baladodiffusion (bon, je veux mieux... je trouve cela un peu grotesque, mais qu'en pense donc la Commission de Terminologie ?).
Donc avec le RSS2.0, cela va être trés facile d'enregister tout cela sur son PC, son Ipod, etc... Peut-être pourrait-on suggérer à nos amis de cette grande chaîne de radio de "taguer" les invités du père Bouvard ? Ce qui me permettrait de réécouter les bouvardises en fonction des invités ? Pourrait-on aussi suggérer à RTL de podcaster les anciennes émissions ? On pourrait ainsi réécouter l'Amiral, Jean Yann, faire des compils, etc... (et il y aura bien un petit malin qui mettra au point un bout de code pour supprimer les pubs du podcast ...).
Il aurait été quand même étonnant que les stations de radio "broadcasts" traditionnelles ne s'y mettent pas... Aprés RTL, les autres vont suivre à mon avis... En reprenant leurs émissions phares (toujours la théorie du "long tail" de Wired), ou en créant des nouveautés uniquement disponibles en podcast...

Et même, certaines radios vont faire mieux... On dit ainsi qu'une autre grande radio gauloise ouvrirait d'ici 2 ou 3 mois sa ... "chaîne de télé IP"... (mais chut, on ne doit rien dire pour l'instant - de toute façon je ne sais rien...). Et oui, on n'arrête pas le progrés.. Avec les Français de la France d'en bas qui s'y mettent, l'augmentation moyenne de la bande passante qui se poursuit, cela va devenir un joyeux meli-melo... un processus évolutif à la Darwin... On peut se demander ce que va faire le CSA... Par contre, je sais trés bien ce que Google va faire... Il va devenir votre Télérama... (j'en connais qui vont encore aller se plaindre au Président de la République...). En fait, tout cela prépare le terrain pour les gars de Google... et c'est eux qui probablement récupéreront une grande part des marchés publicitaires à terme... On dirait que la numérisation des médias, c'est fait pour que les marchés publicitaires changent de mains, et se concentrent...

Sinon, je pense qu'à terme les audiences massives du broadcast vont s'effriter, au profit des podcasts des traditionnels et surtout des podcasts des nouveaux arrivants ... L'audience globale dans un territoire donné va se fragmenter ... le marché publicitaire de même probablement..
Même chose pour la vidéo dans les 2 ou 3 ans...  D'ailleurs le vidéoblogging commence...

Tiens une idée... Je propose que l'équipe de joyeux drilles gaulois a qui a fait la blogosphère française (Loïc, Rodrigo, Pascal, et les autres - mille excuses, je ne peux pas citer tout le monde...) lance une chaîne de téléIP (sponsorisée par Six APart ?)... tous ensemble... je suis sûr que cela marcherait bien (en tout cas - j'espère qu'ils me mettront dedans - on rigolerait bien...).
Et puis, ensuite c'est le brave peuple qui va s'y mettre... D'ici à ce que Me Billaut crée "confiture.tv" y a pas loin... Et lance à cette occasion une ligne de produits confiturés sous la marque "les confitures de Mamy Billaut"... (demain je suis de corvée pour les confitures de tomates vertes... si, si c'est trés bon...)

Ceux qui ont mis beaucoup de sous dans la TNT vont peut-être le regretter (on dit que Direct8 de Bolloré arriverait au point mort dans une dizaine d'années...).


Bluffé le père Billaut....

Et ouais... bluffé...
Figurez-vous que ce matin j'ai fait une visio avec Javier... Mr Javier est l "international Manager" de Dialcom, basé à Franfort en Allemagne. Il cause un anglais parfait, et comprend le français (en plus bel homme, l'ami Javier - hombre...)... Et Dialcom est une société espagnole (même eux !) qui a réalisé un logiciel de visio/collaboratif, que ma foi j'ai trouvé extraordinaire (Dialcom a fait le plug-in viso de Skype - voir un de mes précédents posts...).
Pour la circonstance, je m'étais acheté la quickcam sphere de Logitech (un bel objet) ... Car Madame Billaut m'a fauché ma vielle webcam pour visiophoner avec ses (nos...) enfants et probablement quelques copines de derrière les fagots.. Comme quoi les Françaises s'y mettent aussi... D'ailleurs Wanadoo est tombé en rideau l'autre jour dans notre bled... Panique chez les Billaut... Bon... Passons...
Je dois dire que "Spontania" (le nom du logiciel de Dialcom) est bluffant... 40 kilos/utilisateur suffisent... Naturellement si vous avez 1 meg, ou plus comme à Pau c'est nettement mieux... visio de qualité DVD... Co-browsing, présentation de slides, de photos, transfert de fichiers à la volée, travail collaboratif (on a fait ensemble un tableau Excel, toujours en visio...), reprise de chaines de tv, chat, programme de formation, la plate-forme téléphonique de grand'père devient visio, etc...etc...
ET..ET...  le truc fonctionne aussi entre PDA/telephone 3G, ou PC et mobile...

Mais là je n'ai pas vu..
Et on peut enregistrer le tout pour le repasser ensuite...
Bref la convergence totale... Un nouveau monde arrive...
C'est simple. Et de bon goût ... un peu de latence... mais on s'y fait.. (à Pau, Spontania : cela va être cool...)
La banque de Santander en Espagne l'utilise déjà (l'agence virtuelle est pour bientôt), Telecom Italia  l'utilise en mobilité, etc...
Bref je trouve ce truc trés bien... Javier va m'envoyer des tas de docs que je vais potasser... et je vous fais un petit reporting...
De plus j'ai demandé à Javier combien d'utilisateurs son serveur de démo pouvait supporter... et je vais vous proposer de participer à une grande première... mais n'anticipons pas... (numissez-vous néanmoins d'une webcam...). Le "social networking" cher à Loic Lemeur et autres, devient visio...


Un "skype" pour les musiciens...

On n'arrête pas le progrès...
Justin Frankel : vous connaissez ? C'est celui qui a créé Winamp (que vous utilisez trés certainement), et bien d'autres choses, qui ne plaisent pas forcément à tout le monde (notamment aux majors ...).
Bref Justin qui est encore dans sa période "galopin", vient d'annoncer hier qu'il travaillait à un nouveau concept dénommé Ninjam (nom de code qui voudrait dire : Novel Interval-based Network Jamming Architecture for Musicians...).
Quand vous utilisez Skype sur l'Internet vous pouvez vous parler (et même vous voir - cf mon précédent post...). Quand vous utiliserez Ninjam vous pourrez faire de la musique à plusieurs, en étant dans des endroits différents... La chose fonctionnerait - à la différence de Skype- sur un serveur central (il semble qu'une version P2P soit à l'étude...), et sous forme audio (mais une vesion MIDI serait elle aussi à l'étude)... Gros problème à résoudre : la musique n'aime pas beaucoup les temps de latence...
Comme je viens de m'acheter une "music workstation" de derrière les fagots (un Roland G70) - Madame Billaut trouve que cela fait beaucoup de bruit...- ( et avec certaines sonorités le chien hurle à la mort...), j'espère qu'avec Ninjam je pourrais prendre des cours de musique on line et jouer avec d'autres sur la planète...

Vous pouvez écouter ici un e-jam de Justin avec ses copains (bon, pas de différence par rapport à une situation où les musiciens sont dans la même pièce...). Le site de ninjam.com devrait ouvrir bientôt...

Sinon, merci à certains d'avoir pris des nouvelles de ma santé, notamment notre ami fleuriste blogueur Joel qui comme je n'avais rien posté sur mon blog depuis le 1er juin dernier, s'inquiétait de savoir si j'allais bien... Je vais bien...

Lundi dernier j'ai participé au circuit de l'innovation de Paris... Trés bien... je vous raconte dés que j'ai 5 minutes...


Michel Besson : un expert comptable pas comme les autres...

Je l'ai rencontré un peu par hasard... Michel Besson est expert-comptable au fin fond des Yvelines. Il habite un petit village charmant, équipé de l'ADSL... Ce qui ne gâte rien.
Son cabinet comptable a quelque chose de particulier : il n'y a pas de papier... On imagine toujours effet un cabinet comptable submergé par des océans de papier, de dossiers rebondis, de classeurs débordants, etc... Et bien là non.
Au milieu : un scanner haut de gamme : le Docucolor 1631 de Rank Xerox flanqué de 2 gros serveurs Dell (PowerEdge 2650). Le tout équipé d'un logicel de GED (Gestion Electronique de Documents : Scan to Ged), et d'un logiciel OCR (reconnaissance de caractères), à savoir Fine Reader d'Abbyy. Ah, j'oubliais, il y a aussi un logiciel de comptabilité...
Tout cela fonctionne ensemble depuis quelques années. La chose est rodée. Michel Besson a sur son bureau 2 écrans, et passe de l'un (affichant  un document OCRisé par exemple) à l'autre pour inscrire dans le logiciel comptable l'écriture correspondante. Retrouver un document correspondant à une écriture est un jeu d'enfants.
4 à 5 personnes travaillent avec lui.
Résultat, si vous êtes son client : vous lui amener vos documents (factures founisseurs, notes de frais, etc...). Il scanne tout (y compris les tickets de parking) en ayant au préalable inscrit sur le document papier un n° d'ordre.
Puis tout est automatisé. Et les documents originaux sont rendus au propriétaire.
Début mars prochain Michel Besson va ouvrir une plate-forme ASP de comptabilité/scanning. Vous êtes client chez lui ? Vous avez un scanner équipé d'un logiciel d'OCR ? Cela coûte aujourd'hui moins de 100 €.. Vous faites tout cela de chez vous. Vous vous connectez sur sa plate-forme, vous ouvrez votre browser, mettez votre mot de passe, et vous faites tout vous-mêmes... scanning, enregistrement simple de l'opération (montant TTC, TVA, ...). L'imputation dans le logiciel comptable se fera au cabinet. Affaire de spécialiste.
L'intérêt ? Le coût d'abord. Michel Besson estime que la plateforme centralisée dont il dispose permet d'abaisser les coûts de 30 % par rapport à une solution "tout papier". La plateforme ASP devrait encore abaisser le tarif de 20 %.  Peut-être plus.
Autre intérêt... "Vous comprenez, dit-il, de cette façon je peux me consacrer totalement à mes clients, et leur faire bénéficier de mes conseils...C'est d'ailleurs pour cela qu'il est difficile de définir un prix à l'écriture comptable".
Donc si la solution plate-forme vous intéresse : il suffit de lui envoyer un email.

Autre particularité du bonhomme : son aquarium. Que vous verrez sur la home page de son site : lebacdemichel.com.
AquariumImpressionnant. Il occupe tout un pan de mur dans son bureau... (on voit les 2 écrans sur le bureau)... Vous y apprendrez tout, notamment sur la reproduction très complexe du poisson clown...
Ah ! Dernier point... Notre ami va proposer sur le marché "smartdoc". Un logiciel de ged pour entreprises. Avec une version familiale. Vous pourrez stocker toutes vos factures (eau, électricité, téléphone...), votre contrat de mariage, votre livret militaire, votre contrat de crédit, votre carte grise, vos contrats de service aprés-vente Darty ou autres, etc... Madame Billaut stocke tout cela dans des dossiers qui avec le temps prennent du poids. Y rechercher quelque chose prend souvent l'allure d'une expédition...
Avec quelques prises de bec... ("ouais, c'est mal classé, etc...). Smart Doc c'est fait pour la paix des ménages...
Vous allez dire que je suis toujours en train de râler, les Français ceçi, les Français cela... Et bien il y en a qui dans leur coin, font des choses. Et il faut en parler...
Il faudra présenter Michel Besson au prochain Trophée de l'Economie Numérique...