Connaissez-vous Marc Riobé from Lille ? Convivial-side : Un PC cube design de home clouding..

 

Capture d’écran 2012-05-14 à 08.12.58
Convivial-side, la société créée par Marc met actuellement sur le marché "outside" : un média center domestique, doublé d'un serveur.. Le tout carossé par un système qui permet, à qui veut, de designer la coque comme il l'entend... Un boîtier cubique donc avec un seul fil qui en sort (le fil électrique)... On peut le carosser en bac Riviera, ou en jardin zen, etc... Suffit d'avoir de l'imagination..

"On fait rentrer un serveur dans la maison, lequel va fonctionner 24h/14 7j/7 : et nos machines font du home clouding"...

D'où des relations avec la domotique... Qu'est-ce que la domotique pour Marc ?

Pourquoi cette idée ?

Permettre aux consommateurs d'aménager un espace multimédia dans leur habitat.. Ouiside a 4 qualités majeures que Marc détaille... 

Quel est le prix de l'outside ?

Capture d’écran 2012-05-14 à 08.15.03

Comment se fait la commercialisation ? Relations avec les designers ?

Qui a-t-il à l'intérieur du cube ? "Un véritable PC de gamer haut de gamme dans un espace ultra-réduit..". Avec en plus, une solution wireless HDMI. Marc détaille les caractéristiques de "cette Péritel numérique".

Et outside est un produit français, fabriqué et assemblé à 95% en France (à Laval)..

Capture d’écran 2012-05-14 à 08.30.44

Visées internationales ?

La box permettant l'accès à l'Internet n'est pas intégré dans le cube outside..  Que se passe-t-il si le cube tombe en pannne ? Comment donner accés aux données stockées sur le cloud domestique à l'extérieur et de façon sécurisée ? (avec un serveur web intégré).

La moitié des nos client sont des clientes... Pourquoi ? (Ces dames n'aiment pas trop des bidules avec des fils qui sortent de partout..)

Partenariats pour le design avec Karl Lagerfeld ? Starck ? Vuitton ? ... Avec des promoteurs immobiliers (intégration de outside dans le logement neuf)..

Pour contacter Marc Riobé : marc.riobe(arobase)convival-side.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Frédéric Bouchez from Lille ? LearningDrip : la vidéo-conduite du changement en mode Saas...

 

(un petit "blanc audio" au tout début...  que j'ai oublié d'enlever...)

Capture d’écran 2012-03-24 à 16.02.31Encore un ch'ti ! Frédéric a cofondé LearningDrip... Une structure "d'évangélisation" du monde professionnel aux outils du 2.0 (pour faire court), et à l'adaptation des business models qu'il peut en résulter pour les dits professionnels... Nouvelles tendances, nouveaux concepts...

Frédéric explique... En fait, Learningdrip réalise des supports de sensibilisation sur différents médias : support papier (un petit livre sur l'utilisation et l'usage de Twitter), affiches de sensiblisation pour l'interne de l'entreprise... Mais aussi une plateforme vidéo accessible en Saas. Capture d’écran 2012-03-24 à 16.06.03

Frédéric donne plusieurs exemples : nouveaux enjeux pour les ressources humaines, etc.. 

Que veut dire LearningDrip ?

Pourquoi avoir eu cette idée ?... "Quand on la tête dans le guidon, il est difficile de capter les évolutions technologiques et les nouveaux enjeux qui en résultent..."

La preuve, la vente à distance dans le Nord a eu beaucoup de mal pour apprécier ces nouveaux enjeux.. Elle n'a pas su faire évoluer son business model en temps et en heure..

Capture d’écran 2012-03-24 à 16.27.07
Qui sont les clients de LearningDrop ? 4 types de clients que Frédéric détaille.. Ces clients ne sont-ils que dans le Nord uniquement ? Comme Lille n'est qu'à une heure de Paris, la région parisienne fait partie Nord... LearningDrip y a donc aussi des clients...

De plus, Lille est à 2 heures de 5 capitales européennes... Quelles sont les visées internationales de l'entreprise ? LearningDrip, comme d'autres startups lilloises qui sont déjà passées sur le e-billautshow, est hébergé par EuraTechnologies qui lui, a déjà des représentations à Shanghaï, Dubaï, San Fransisco... Un tremplin pour les startups ch'tis...

Quel est le business model de LearningDrip... Il y a en a plusieurs...

Comment se fait la commercialisation/médiatisation ? Utilisation des réseaux sociaux ?

Capture d’écran 2012-03-24 à 16.32.45
Nouveaux livres à venir ? Un pour les petits commerçants (comment peut-il utiliser tous les outils du 2.0 ?), un autre sur le big data, etc...

LearningDrip cherche des partenaires, technologiques et financiers ... 

Comment Frédéric juge l'Internet dans le Nord Pas-de-Calais ? "Un territoire qui est devenu trés propice pour créer des entreprises 2.0..." Comment le comparer à Paris ?

Capture d’écran 2012-03-24 à 16.54.20

Pour contacter Frédéric Bouchez : fred(arobase)learningdrip.com

Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Les internautes Français arbitreront-ils la prochaine élection présidentielle ?

Sait-on jamais ? Personnellement je pensais que cela arriverait pour l'élection de 2017... Mais quelques signaux faibles sembleraient montrer que cela pourrait être pour cette fois-çi ?  ...

1/ L'UMP tient séance le 28 juin prochain au Palais Brogniart pour causer de tout cela, sous la haute autorité de Laure de La Raudière (déjà e-interveiwé sur ce blog ici). J'ai cru comprendre que les débats pourraient être streamés...

Capture d’écran 2011-06-26 à 11.16.29

 

 

 

 

 

2/ Martine Aubry s'est commise d'une tribune intéressante le 22 juin dernier dans Rue89 "la France connectée"... Tribune que j'ai trouvé intéressante, mais encore un peu floue je trouve... Du coup je lui ai envoyée par lettre recommandée (trés pratique d'envoyer une lettre recommandée par Internet) une demande de e-interview dont vous trouverez le texte ci-aprés...

Capture d’écran 2011-06-26 à 11.21.28

Je suis

naturellement prêt à e-interveiwer les autres s'ils ont quelque chose à dire dans ces domaines... Et même s'ils sont contre l'économie numérique... Aprés tout, ils ont peut-être des arguments auxquels on n'aurait pas pensé ?

Assisterons-nous à une surenchère ? Les uns préconisant du 100 mégas pour tout le monde ? Les autres du 1G ? Va-t-on re-nationaliser France Télécom (le réseau uniquement)... Va-t-on supprimer Hadopi ? La période qui s'ouvre va être intéressante... Je suggère à tous les Internautes de France et de Navarre d'accentuer la pression sur nos ami(e)s... Je n'ai malheureusement pas les zemails de tout un chacun.. Mais vous pouvez leur envoyez une lettre recommandée à leur siège social, leur mairie, etc.. (côut de la lettre avec accusé de réception 6,60 € par Internet...).

Capture d’écran 2011-06-26 à 11.40.01



A l’attention de Madame Martine Aubry
Parti Socialiste
10 rue de Solférino
Paris

Lettre recommandée avec accusé de réception.

Madame,

J’ai lu avec beaucoup d’attention votre tribune publiée sur Rue89, le 22 juin dernier et intitulée «la France connectée».
Et j’avoue avoir été très étonné : je pensais, certainement à tort, que votre parti politique était très loin de tout cela...

Accepteriez-vous une e-interview par skype pour en parler ? Je suis en effet handicapé depuis 2 ans (amputation de la jambe) et je me déplace difficilement. J’utilise donc beaucoup la visiophonie (voir mes e-billautshows sur mon blog : billaut.typepad.com..).

Je milite depuis plus de 10 ans pour une stratégie «fibre optique» pour la France, notamment dans nos campagnes, qui à mon sens en ont plus besoin que dans nos mégapoles. J’avais même rencontré en 2001 Pierre de Saintignon, 1er adjoint à la Mairie de Lille, avec quelques responsables français et européens de sociétés de technologies (Cisco, Intel, Microsoft, Alcatel.. , etc). Pour lui exposer une stratégie FTTH pour le Nord Pas de Calais (je suis un ch’ti - né à côté d’Aubers)... Mais c’était peut-être un peu tôt. Par contre, l’année suivante, André Labarrère, lui, a tout de suite compris...

En 2002, j’ai en effet convaincu feu André Labarrère de mettre en place dans sa bonne ville de Pau, un plan de développement basé sur un réseau optique... Le réseau est en place (55.000 prises). Mais André est malheureusement décédé en 2006... Et les politiques suivants n’ont pas poursuivi cette stratégie développement... Mais le réseau est toujours là. Il doit y avoir aujourd’hui quelque 10.000 abonnés, et cela a créé je pense quelques emplois... Une politique plus volontariste aurait probablement permis de faire beaucoup mieux.

Je suis maintenant à la retraite et j’aide nos jeunes qui sont en train de mettre en place la France 2.0, comme disent certains. J’en suis tout estourbi : je pensais que cela n’était pas possible dans notre pays... Nous n’avons, à les écouter, rien à envier à la Californie... Et je pense que nous aurons aussi des Google... comme la startup ch’ti que vous citez dans votre tribune. Je suis convaincu que la mise en oeuvre rapide d’un réseau de télécommunications à TRES haut débit en France, sera un avantage concurrentiel important pour notre pays... TRES haut débit d’abord dans les campagnes... On y observe en effet aujourd’hui un reflux du service public dans tous les domaines et notamment dans celui de la santé (mon amputation est due à cela, je pense). Mais on ne propose rien en contrepartie. Je pense qu’un réseau optique permettrait d’y pallier dans une large mesure...

Certes, tous les Français n’ont pas un accès Internet, et tous nos seniors ne sont pas «Internet minded»... Mais dans quelques années ? C’est maintenant qu’il nous faut mettre en place cette infrastructure pour être prêt.. Notre population vieillit, celle du 3ème et 4ème âge augmente. Et à en croire les projections démographiques, il n’y aura pas assez de gens valides en 2050 pour s’occuper de nos anciens.. Un réseau de télécommunication à TRES haut débit me paraît une condition nécessaire - mais pas suffisante - pour mettre en oeuvre une ou des plateformes de e-santé. Je fais confiance à nos jeunes pour le faire.

Je vous propose donc si vous en étiez d’accord une e-interview (mon pseudo skype : jmbillaut). Pour évoquer tout cela. Et si vous le désirez je suis prêt à vous faire une liste de questions...


Je vous prie de croire, Madame, en l’expression de mes sentiments distingués.

Jean MIchel Billaut
email : jmbillaut@yahoo.fr
blog: http://billaut.typepad.com

 

 

 

 


Connaissez-vous Mickaël Réault from Angers ? Comment suivre votre e-réputation ?

Sindup1 from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Capture d’écran 2011-02-28 à 17.41.06 Sindup est une plateforme de veille stratégique pour entreprises accessible en mode Saas (donc rien à télécharger sur votre ordinateur).

Michaël nous en explique le fonctionnement  ... Surveillance de secteurs d'activités, e-réputation (image de l'entreprise), suivis de tendances.. A votre disposition 100.000 sources d'information en français pour commencer et dûment indexées  ... Et d'autres langues arrivent.. Communiqué de presse et news, annonces de recrutement, twitter, réseaux sociaux, forums, blogs, etc... Vous pouvez tout mettre en surveillance en temps réel ou presque..

Quelles sont les 2 approches de Sindup ? Comment fonctionne l'aspect collaboratif ?

Quel est le business model de Sindup ? Modèle de type freemium... Comment se fait la commercialisation ?

Combien d'entreprises clients aujourd'hui ? Concurrence ?

Nouvelles fonctionnalités ? (envoi de news à partir de Sindup dans Twitter et autres... disponibilité sur mobile,...)

Un livre blanc sur le thème de la veille devrait être publié fin avril...

Visées internationales ? Sindup prépare un voyage d'études en Silicon Valley, et recherche des contacts là-bas.. Donc si cela vous intéresse...

Sindup quittera-t-il Angers ? Mickaël cherche des partenaires financiers... A bon entendeur...

Etat de l'économie numérique à Angers ?

Commentaires au débotté... Sindup peut se comparer à une plateforme américaine de veille : yourversion.com qui à la différence de Sindup a assez peu de sources en langue française... mais pas mal en anglais...

Capture d’écran 2011-03-01 à 09.58.59

 Pour contacter Michaël Réault : m.reault (arobase) sindup.fr

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Michel Grihangne de La Chapelle sur Erdre ? Votre garagiste devient un accroc du web..

(La Chapelle sur Erdre : savez-vous où cela se trouve ? Près de Nantes...)

Le marché de l'entretien automobile n'est vraiment pas un plaisir ! C'est plutôt quelque chose de "contraint et forcé" pour les automobilistes... Mais tout le monde a besoin de vivre dans ces temps difficiles. Même les garages Jaguar font de la promotion... C'est dire...

Capture d’écran 2010-12-29 à 08.42.33 Revisersavoiture.com est le 1er portail grand public pour les automobilistes, qui peuvent trouver prés de chez eux des promotions exclusives émanant de garagistes...

Mais ces derniers connaissent-ils le monde de l'Internet ? Pourquoi font-ils de la promotion "électronique" ? Comment l'automobiliste récupère les coupons promotionnels ?

Capture d’écran 2010-12-29 à 08.43.48

Michel Grihangne, ancien responsable régional de l'entretien automobile du groupe Peugeot/Citroen, nous explique la mécanique de revisersavoiture.

Combien de garagistes adhérents aujourd'hui sur le portai ? ... (en France il y a environ 90.000 professionnels de la réparation automobile et de ses à-côtés - et 31 millions d'automobilistes..). En moyenne, combien de fois par an un automobiliste apporte sa voiture au garage ? Combien cela lui coûte-t-il par réparation ?

Capture d’écran 2010-12-29 à 08.45.01

Quel est le business model de revisersavoiture.com ? Combien d'automobilistes inscrits sur le portail ? Concurrence ? Trouvera-t-on revisersavoiture en Europe ? Comment va-t-il faire ? Les USA sont-ils aussi au programme de Michel ?

Michel a déjà levé quelques fonds... mais demain...

Il y a un "nid" de start-ups à Nantes..

Pour contacter Michel Grihangne : michel(arobase)revisersavoiture.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Gras Savoye, Assor : service client impeccable... faut seulement râler..

Surprise hier en fin d'aprés-midi, un coursier nous a remis une grande enveloppe avec dedans nos 2 cartes vertes...(pour ceux qui ont loupé une marche voir ici). Bon, le coursier n'avait pas une veste avec marqué dessus "Gras Savoye", mais cela aurait pû...

Le gars est venu alors que le temps dans le coin était on ne peut plus mauvais : neige, pluie plus ou moins verglacée, etc... On lui a fait remarquer que ce n'était peut-être pas la peine d'être venu que pour cela, qu'on aurait pu nous envoyer les précieux sésames par la Poste, etc... On lui a proposer un vin chaud, mais il n'a pas voulu, il est reparti de suite... Ce n'est pas votre assureur qui vous aurait apporté à domicile votre carte verte... n'est-ce pas ?

Méfiants que nous sommes devenus, nous avons a passé à la loupe les dites cartes vertes. Grain et couleur du papier, n°minéralogiques, dates de validité... Et nous avons dû nous rendre à l'évidence... Tout était bon... Même les dates..

Voilà donc un épisode qui se termine au moins jusqu'à la prochaine échéance... J'ai eu plusieurs coups de fils de Gras Savoye, d'Assor qui est, je le sais maintenant, le courtier gestionnaire. Bon. Gras Savoye est lui aussi un courtier... 2 courtiers pour gérer notre contrat d'assurance : on doit être bien couvert... Mais je me dis que si un jour on a un pépin, on n'est peut-être pas sorti de l'auberge.. Ce qui me donnera l'occasion de publier un coup de gueule sur ce blog...

Ces Messieurs se sont donc excusés.. Et m'ont expliqué leur fonctionnement.. Je dois dire que les "manigances" de nos amis courtiers m'ont laissé on ne peut plus perplexe... Et je me demande ce qui a pris à la BNP de proposer à ses collaborateurs la chose... J'ai toujours pensé que l'économie tradionnelle 1.0 nécessiterait un bon coup de torchon... Car dans cette mécanique, le consommateur est complétement dans le bleu.. Les marchés ne sont pas transparents pour lui... Est-ce que cela changera avec le 2.0 ?

J'ai dû faire remarquer à l'un de ces Messieurs qu'il serait peut-être judicieux d'offrir "à qui vous savez" une petite boîte de chocolat dûment enrubannée pour son petit Noël... avec un papier cadeau ressemblant à une carte verte... Ce qui serait du dernier chic...

L'un de mes amis, a eu lui aussi quelques histoires croquignolesques avec son assurance, avec France Telecom, avec l'administration des impôts... Je suis sûr que cela a dû vous arriver... Mais mon ami, lui, il vous raconte cela à la "Raimu" teinté d'une ziquette de "Galabru"...

Stay tuned...

 

 


On n'arrête pas le progrès...

Surprise il y a 5 minutes : on me sonne sur skype... Un de mes amis m'appelle... Et devenez où il était ?

Capture d’écran 2010-12-07 à 15.20.14

Dans un train au Nord de Boston aux USA. Il se rend à Portsmouth pour son business (1 heure de trajet)... La senecefeu américaine, pour 15 $, lui fournit à sa place une prise électrique et un accés internet... Il m'a montré la campagne américaine par la fenêtre... Pas de neige... mais un peu frisquet...

Marrant non ? Quelle époque quand même...

Je fais un e-billautshow avec son collégue Jeudi prochain... Vous allez voir c'est de l'authentification à la sauce 2.0 (et bien d'autres choses - mais je ne sais pas s'il me dira tout dans l'entretien enregistré...)

 

 


Connaissez-vous Raphael Choserot from Toulouse ? La conciergerie d'entreprise bascule dans le 2.0

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Raphaël Choserot a lancé une startup : serviceinabox. A savoir une concergerie d'entreprise, qui fait l'interface entres les salariés d'une entreprise et différents prestataires externes. En gros, cela fonctionne comme la conciergerie d'un hôtel... On s'adresse au concierge de l'hôtel pour n'importe quel type de problèmes.
Une conciergerie d'entreprises vise à améliorer les conditions de travail des salariés d'une entreprise...

Capture d’écran 2010-11-22 à 18.27.01

Serviceinabox opére sur le région toulousaine, avec pour l'instant un seul client : EDF. Raphaël nous explique la mécanique. Combien de prestataires sont actuellement recensés par Serviceinabox ? Que demande les salariés d'EDF (une direction commerciale)... Savez-vous que 40% des prestations de la conciergerie sont pour l'automobile? Raphaël nous explique le pourquoi.

Le salarié doit-il avoir la permission de son entreprise pour utiliser la conciergerie ? Comment prend-t-il contact avec la conciergerie ? Comment se fait ensuite le lien avec le prestataire ? Serviceinbox va s'adresser à quel type d'entreprises ? Pourquoi Serviceinabox ne veut pas s'intéresser à la conciergerie pour les particuliers ? La conciergerie améliore-t-elle les conditions de travail ? Pourquoi faut-il beaucoup de pédagogie pour faire accepter le concept ?

La conciergerie d'entreprises est plus développé dans le monde anglo-saxon (35% des entreprises y ont une concergierie) que le monde français (10%).

Quel est le business model de Serviceinabox ? Pourquoi n'y a-t-il pas de commissionnement ? Concurrence ? Les "gros" de la restauration, de l'hôtellerie arrivent en se diversifiant... Commercialisation ? Serviceinabox veut franchiser sa platforme... Si vous êtes intéressés... Visées européennes ? Oui mais plutôt au Sud. Pourquoi ?

Pour contacter Raphael Choserot : info@serviceinbox.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Jean Luc Besset from Toulon ? Live2times : un "continent historique"

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Live2times : ouverture ce jour. De quoi sagit-il ? C'est une plateforme qui a pour vocation de "recréer le passé"... Si, si...

Capture d’écran 2010-11-22 à 08.45.55

Site d'histoire du passé récent (on commence à partir de la fin de la 2ème guerre mondiale) de tous les événements de la Grande et Petite histoire des internautes... Site communautaire modéré, où l'on écrit au présent. Jean Luc nous détaille la mécanique de cette immersion temporelle. Live2times est un "continent historique" avec ses boutiques.. Comment les marques seront-elles intégrées dans Live2times?

Recréer tout ce que l'on a encore aujourd'hui en tête..

Capture d’écran 2010-11-22 à 08.53.25

Quel est le business model ? Concurrence ? Nouvelles fonctionnalités ? (thésaurus histoire... partenariats divers, ...). Visées européennes ?

Comment Jean Luc juge l'Internet en France (et à Toulon)... Le TGV est-il un concurrent de la fibre optique ?

Commentaires. 3 remarques. On étudie généralement l'Histoire "en silos"... Par exemple Louis XIV en France... Mais qui était roi à l'époque en Angleterre ?... Ou encore par "matière" : la politique, la musique, etc... Comment mélanger tout cela et observer l'Histoire non plus en silo, mais "en tranches"... Autre remarque... L'Histoire est généralement l'oeuvre d'historiens patentés... Mais les gens ont eux aussi une vision de leur histoire dans la Grande Histoire... D'où Live2times. Dernier point : les plateformes de "timeline 3D" ne vont pas tarder à arriver... Par exemple une startup de Seattle propose un logiciel de ce type pour le Mac.

Capture d’écran 2010-11-22 à 09.07.23

Elle doit ouvir d'ici la fin de cette année une plateforme en mode Saas de Timeline 3D. On pourra ainsi, en se baladant dans la timeline avoir une idée des "tranches" d'histoire. Par exemple en telle année que se passait-il en politique, en musique, au Japon, dans le marketing, chez Coca-Cola, Renault, etc...

Pour contacter Jean Luc Besset : jeanluc.besset(arobase)live2times.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Financement des réseaux – Net Neutralité : Pourquoi les FAI deviennent CDN ?

Une fois n'est pas coutume... Je la laisse la plume (pardon, le clavier) à mon ami Julien Coulon, qui a écrit un texte sur ce sujet O combien intéressant... Texte très clair.. Même Madame Michu comprend... Julien est intervenu sur le e-billautshow récemment ici...

Le financement de l’Internet et La Net Neutralité font débat. Ces deux thèmes ne sont en définitive qu’un seul et même sujet.
Fort d’une expérience de plus de 18 ans, Cedexis vous propose une photo de la partie immergée de l’iceberg de l’internet (les performances, les réseaux, le routage). Explication nécessaire pour mieux appréhender les changements majeurs en cours et élaborer une vision à court et moyen terme.

 Comment ça marche ?

Les éditeurs de contenus hébergent leurs données chez des Hébergeurs, eux-mêmes connectés à un certain nombre d’opérateurs. De leur coté, les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) se connectent aux opérateurs pour permettre aux internautes d’accéder aux contenus hébergés. Malheureusement, les FAI et les Hébergeurs ne sont pas forcement connectés aux mêmes opérateurs. Il est donc nécessaire pour ces derniers d’établir des accords de peering (interconnexion permettant le transfert symétrique d’information) afin de faciliter l’acheminement des données entre l’hébergeur et l’internaute. Lorsqu’un déséquilibre de trafic entre deux opérateurs se crée, une facture est générée. Ceci explique une des raisons pour laquelle un contenu hébergé en France, consulté par un internaute lui aussi situé en France, peut transiter par les Etats Unis au dépend de la qualité de service.
L’impact performance est double. Plus les informations transitent via de longue distance et de nombreux réseaux, plus le risque de perte d’information est important, et plus le temps de chargement augmente pour l’internaute. Schéma : http://www.digitalsociety.org/files/gou/free-vs-paid-peering.png

Capture d’écran 2010-11-19 à 09.29.53

Naissance des CDN (Content Delivery Network ou Réseaux de diffusion de contenus)

La croissance du trafic Internet et de l’audience de son site oblige alors l’éditeur de contenu à surinvestir en infrastructure pour absorber un pic d’audience potentiel. En effet le nombre de serveurs nécessaires n’est bien sur pas le même pour soutenir les requêtes simultanées de 10 ou 1000 internautes. De plus, le bon dimensionnement peut s’avérer délicat : un site média ne peut pas anticiper les attentats du 11 septembre. Un site de commerce électronique ne veut pas payer et administrer des centaines de serveurs toute l’année pour supporter la charge de trafic des deux périodes de soldes annuelles.
Ces évolutions comportementales ont fait naître de nouveaux acteurs : les CDN (Content Delivery Network : Akamai – Limelight – Level 3 – Cotendo – CDNetwork...). Leur objectif est de soulager l’infrastructure de l’hébergeur en copiant les contenus des éditeurs sur des serveurs proxy (miroir) déployés à différents endroits du réseau mondial Internet.
L’internaute naviguant sur un site utilisant ce type de service se retrouve sans le savoir vers le serveur le plus proche et/ou le plus disponible (le moins saturé).
Les CDN contractualisent avec différents opérateurs, échange ou achètent à prix compétitif de la bande passante revendue à l’éditeur sous forme de service à valeur ajoutée.
Exemple d’un réseau d’accès traditionnel et d’une architecture intégrant un CDN (Source Velocix)

Capture d’écran 2010-11-19 à 09.43.51

 

 

Lire la suite "Financement des réseaux – Net Neutralité : Pourquoi les FAI deviennent CDN ?" »