Université d'été du Medef : Voir en grand...

Voir en grand ? Les Français en sont-ils capables ? Les chefs d'entreprises Français en ont-ils envie ?

J'ai une question : pourquoi le Medef ne passe-t-il pas au Medef 2.0 ?
Pourquoi n'entendons nous pas le Medef s'exprimer sur la mise en oeuvre d'une stratégie télécoms à TRES haut débit (FTTH) pour tout un chacun sur notre territoire (villes et campagnes)  ?
Pourquoi le Medef ne réclame-t-il pas du Gouvernement et alii une stratégie de ce type ?
Pourquoi le Medef ne propose-t-il pas un plan de financement pour se faire ?
Pourquoi le Japon a-t-il aujourd'hui plus d'abonnés fibre optique que cuivre ?
Pourquoi la Chine a-t-elle 6 fois plus d'abonnés fibre que l'Europe ?
Pourquoi le secrétaire d'Etat Eric Besson qui devrait bientôt remettre son rapport pour une France "full digital" en 2012 n'est-il pas invité à s'exprimer à cette Université d'Eté ? ( j'ai peut-être mal lu le programme...)

Pourquoi ? Pourquoi ?
Pourquoi a-t-on une courte vue ?
Merci à Laurence Parisot de m'avoir invité à cette Université d'été comme bloggeur. Peut-être aurais-je réponse à mes questions ?


Ce soir, je suis au Téléphone Sonne...

Une fois n'est pas coutume, je vais causer dans le poste...

Les grandes lignes du plan sur l’économie numérique présentées d’ici la fin de la semaine à François Fillon…

 

 

Le numérique peut-il devenir

le nouvel eldorado

de l’économie française ?

 

Invités :

 

- Christophe Stener, président de l’Alliance Tics (

Union des syndicats de l’industrie des technologies

de l’information, de la communication et des

services associés.

 

- Jean-Michel Billaut,  Président  fondateur et ancien Directeur Général de  L’ATELIER, (cellule de veille  technologique, et l’un des premiers sites d’information et d’analyse de l’impact d’Internet sur les secteurs économiques), il est également co-

Fondateur de la fête de l’Internet.

 

Une émission dirigée par Alain le Gouguec

 

 

A cette question, vos réactions au 01 45 24 7000

à partir de 17h00…ou toute la journée par internet sur [franceinter.com]


Les Assisses de l'Economie Numérique...

C'est demain Jeudi 29 mai 2008 à Dauphine que s'ouvre la chose...
En principe votre humble serviteur y sera... Et je viens d'apprendre qu'il y aura un coin bloggeur avec des prises électriques et du wifi (comme là bas, dis donc - aux USA) ... Je n'y croyais pas...  Donc, si tout baigne, je vais pouvoir vous conter la chose par le menu, presque en temps réel...
De plus, le soir je suis invité à un cocktail dînatoire chez le Secrétaire d'Etat : Eric Besson...
On verra bien ce que ces Messieurs ont dans le ventre... Vont-ils accélérer la stratégie fibre pour tout le monde ?
Sinon, je viens aussi d'apprendre qu'un blog "économie numérique" sera mis sur pied par les professionnels français de la chose... Et même, que cela pourrait déboucher sur la création d'un LePEN ! (Le Parti de l'Economie Numérique).. Mais c'est peut-être une blague... En tout cas, si vous pensez que cela serait utile pour notre pays ... Merci de me dire.. On ne sait jamais...
Enfin, dernière bonne nouvelle : un groupe de professionnels gaulois(es) part pour un voyage d'études en Silicon Valley la semaine prochaine (malheureusement je ne vais pas être du voyage : je suis un peu débordé par les demandes de conférences à faire en France)... Mais, mais... Oyez braves gens : nos amis vont raconter sur un blog leur épopée chez les cow-boys... Voyez qu'il ne faut pas désespérer ! Je n'ai pas encore l'URL, mais je vous la transmets dés que possible...
Dernier point... Hier après-midi a eu lieu à la Chambre de Commerce de Paris les "7èmes Rencontres Economie Emploi" sur le thème des "technologies numériques au service de la ville durable"...
Beaucoup d'orateurs... On a beaucoup philosopher... Et votre humble serviteur a refait son couplet fibre pour tout le monde...  Avec le prix du pétrole qui flambe et va continuer de flamber, un sage principe de précaution serait de mettre sur pied une infrastructure à TRES haut débit qui permettrait à tout un chacun d'éviter divers déplacements physiques... et d'utiliser de nouvelles formes de visiophonie HD, et autres types d'agences virtuelles, de relation client 2.0 etc... D'ailleurs puisque le prix flambe, les taxes prélevées par l'Etat sur le litre d'essence ne pourraient-elles pas alimenter un fond pour financer le fibrage des campagnes ?
En parlant de campagne, le Conseil Municipal de mon bled (Yvelines du Sud) a accepté de faire une réunion sur la thème de la fibre à la campagne. Philippe Le Grand de Manche Numérique viendra apporter son témoignage... Et hier, à la CCIP Thierry Soler m'a dit que M'sieur Bedier, mon Président du Conseil Général des Yvelines, commençait à être préoccuper par la chose... J'en suis bien aise...

Hauts les coeurs...


Connaisssez-vous Hervé Gonay et Alexandre Lachmann ? Le logiciel devient un service...

Votre entreprise dispose d'un système d'information interne basé sur des logiciels qu'elle a achetés, souvent bien cher, à un éditeur... Mais vous avez besoin d'informations publiées à intervalle régulier sur le web. Par exemple les cours de change publiés par la Banque Européenne... Vous voudriez les mettre en forme dans un tableau de type Excel, et pour cela, vous voudriez utiliser les services "ondemand" de Zoho, plutôt que de faire cela en interne. Et vous voudriez ensuite rapatrier le tout dans votre système de facturation géré en interne ...
Comment faire pour mettre tout cela en musique de façon simple ?
Utilisez donc la plateforme de RunMyProcess. Run D'une simplicité presque biblique : vous définissez le processus que vous désirez entre toutes les applications (internes, externes), vous le créez de façon graphique (drag and drop), en faisant appel à des "connecteurs" entre applications, connecteurs développés par RunMyProcess...
Alexandre nous présente la chose avec une petite démo (70 services ondemand actuellement sont connectables entre eux).
Mais avant, Hervé Gonay, l'un de ses premiers clients, présente ce que lui fait avec RunMyProcess, à savoir : Webleads-tracker. Weblead Cette application permet de savoir quelles sont les entreprise qui viennent visiter votre site Web (enregistrement de l'adresse IP du visiteur, recherche ensuite dans le Whois ou une base de donnée propre, le tout grâce aux connecteurs de RunMyProcess).
Bref le Software as a Service (SaaS) se développe. Et la 2ème étape, avec les hubs d'intégration SaaS, se met en place. RunMyProcess a déjà 200 comptes clients, à 70% américains. Les USA sont plus en avance dans ce domaine que la vieille Europe.
Quel avenir pour les logiciels traditionnels ? Les grandes entreprises vont-elles s'y mettre ? Comment sont facturés les services de RunMyProcess ? Quid de la commercialisation ? etc...

Le logiciel va devenir comme l'électricité : une utilité (lire à ce propos un livre, évoqué dans ce billautshow : "the big switch" de Nicholas Carr "rewiring the world from Edison to Google". Au début de l'électricité, Edison vendait aux entreprises des générateurs. Chaque entreprise fabriquait son électricité. Puis le "grid" - le réseau électrique - s'est mis en place. Les entreprises n'ont plus fabriqué elles-même leur électricité. Elles s'adressaient au réseau. Carr pense qu'il en sera de même avec l'informatique. Je conseille la lecture de ce livre).

Pour contacter Alexandre Lachmann ici
Pour contacter Hervé Gonay ici
Le site de RunMyProcess ici
Le site de Webleads-tracker : webleads-tracker.com 

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Le Barcamp Bank France s'exporte aux US...

C'est pas souvent qu'une idée gauloise s'exporte chez les cow-boys... 
Le premier BarcampBank de l'Histoire a eu lieu à Paris il y a quelques mois (j'y étais..). Organisé par Jean Christophe Capelli (CEO de Friendsclear un presque équivalent Prosper.com français qui sera lancé en mai prochain) et Frédéric Baud (P2Pventure.org). L'idée a donc traversé l'Atlantique et le 1er (ou 2ème?) BarcampBank US aura lieu le 29 mars prochain à Berkeley - Californie... Nos 2 compères gaulois y seront et Jean Christophe m'a promis de faire un compte-rendu sur son blog.Barcamp
Il s'en passe quand même des choses dans le domaine de la Finance 2.0... Après le secteur de la musique où le monde des majors traditionnels a été fortement secoué, celui de la téléphonie (Skype), des enchères (eBay), du paiement (Paypal), du search (Google...), des web services permettant de ne plus acheter de logiciels (Amazon, Zoho, Salesforce..), etc... est-ce maintenant le tour de la finance en général (banque, assurance) qui va devoir affronter les assauts des barbares start-ups 2.0 ?
L'excellente revue de mon ami Patrick Demares de l'Efma (EFMA magazine, magazine du marketing de la banque 1.0 européenne...) vient de publier dans son n° 212 de Mars/avril 2008 un article détonnant sous la plume de James Alexander (co-fondateur de Zopa.com en Angleterre).
Article intitulé : "les consommateurs reprennnent le pouvoir" (personnellement j'aurais intitulé la chose : les consommateurs prennent le pouvoir, vu qu'ils ne l'ont jamais eu...).
Dans cet article en page 19 une carte montre la localisation des start-ups dans le monde qui affrontent le métier financier par le petit bout du crédit. J'en ai compté une 20aine (21 en mai prochain avec Friendsclear)...
On a l'impression qu'il n'y a que le credit en P2P qui intéresse les start-ups. En fait, il y a beaucoup d'autres choses qui les intéressent... Vous vous en rendrez compte en allant baguenauder dans ses sites : Andera, Aradiom, Authentium, Boulevard R., Buxfer, Cake Financial, CAPS, ClairMail, Credit Karma, Diversinet, Expensr, First ROI, FindABetterBank, Guard ID, Guardian Analytics, IP Commerce, Jwaala, Lending Club, Loanio, Mint, Prosper, SmartyPig, SmartHippo, Simple Tuition, SocialPicks, TradeKing, TrustedID, Tyfone, Unified Money, VaultStreet, Vestopia, Vidoop, Wesabe, Wonga, WorkLight, Zecco .

Certes tout cela est encore à la marge... Situation un peu comparable au lancement de Napster par le jeune galopin Shaun Fanning en des temps plus anciens... Au départ, les majors n'étaient pas informés... Puis, ils ont dit (je résume) "bof des jeunes, cela n'ira pas loin...". Et puis 2 ans plus tard ils ont dû se réveiller et demander à la Justice Américaine de fermer Napster... Sinon : couic...

Est-ce la tour de la finance qui s'annonce ?


Start-ups : vous êtes les bienvenus à "Campagnes 2.0"

La campagne se bouge...
Je vous avais déjà annoncé la première conférence "Campagnes 2.0" qui se tiendra à Bressuire les 4 et 5 décembre prochains...Campagnes
Selon les organisateurs, 300 à 400 personnes de la Région devraient y participer (élus locaux, Chambre de Commerce, etc ...).
Les conférences, tables rondes se mettent en place... (Cisco notamment devrait annoncer sa participation)...
Par ailleurs, les organisateurs réservent le meilleur accueil (gratuit qui plus est...) aux start-ups qui viendront présenter leurs solutions.. (mise à disposition de stands, de salles de réunion...)Bressuire
Si vous êtes interessés, merci de prendre contact avec Françis Senceber.

Le blog de la conférence ici.

Il va sans dire que si vous habitez un autre coin de la France d'en bas, vous serez les bienvenus...


Un banquier (normal) à la rencontre des résidents de Second Life

Ceci est une invitation pour la soirée débat ce mercredi 3   octobre en présence Jean Philippe, directeur général du Crédit Agricole   Pyrénées Gascogne, et résident actif de Second Life sous le doux nom d'avatar   Foix Villota :

   

affiche6Le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne organise un   concours sous la forme d'un appel à projet dans Second Life. L'idée étant de demander aux résidents de   proposer des projets d'action (communautaire, culturel ou business) que   pourrait mettre en place le Crédit Agricole dans les univers virtuels afin   d'assurer la représentation et la promotion de ses territoires.

 

Le concours est doté de 500 000 L$. Vous trouverez plus de détail sur le blog Second life de Pyrénées Gascogne.

 

A l'occasion de ce concours, nous organisons une soirée débat autours de ce   concours. C'est Jean Philippe, directeur général du crédit agricole Pyrénées   Gascogne, qui viendra lui même à la rencontre des résidents et des invités   pour une discussion ouverte autours de Second Life et des univers virtuels et   surtout des utilisations par les entreprises, et en particulier le CA, des   métaverses. Ce sera ainsi l'occasion d'expliquer le projet de la Fédération   Nationale du Crédit Agricole qui porte dans Secondlife les valeurs du mutualisme.

 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Jean Philippe est à l'origine de   l'arrivée de sa caisse régionale dans Second Life puisque il a construit lui   même, à ses moments perdus, l'agence Pyrénées Gascogne Sl ainsi que la ferme   basque. Ainsi en plus d'être le seul banquier français à bloguer, il est aussi   le seul à s'impliquer directement dans l'action de son entreprise dans les   univers virtuels.

 

Une rencontre des plus enrichissantes qui aura lieu mercredi 3 octobre à   20h30 à la ferme basque du CA sur la sim Riviera.

 

Pour ne rien gâcher un tirage au sort permettra à un des résidents   présent de gagner une maquette de son avatar.

Commentaires personnels..
Et ben, si les banquiers s'y mettent... A quand une conférence de l'EFMA (association européenne de marketing bancaire) dans Second Life ?... 
On pourrait aussi conseiller à Mr Jean Philippe de mettre sur pied une agence de banque visiophonique à Pau, agglomération qui dispose d'un réseau de télécommunications à TRES haut débit... Visio en trés bonne qualité donc entre le conseiller et son client/prospect permise par le réseau, avec du co-browsing et des objets métiers (simulateur de crédit, de portefeuille boursier, etc...) ... Je suis sûr que les clients du Crédit Agricole de Pau seraient des plus heureux de cette initiative... (plutôt que l'application dans Second Life ?)
Et comme la France commence à  se fibrer (même Valenciennes s'y met, c'est dire..) le Crédit Agricole pourra ensuite étendre... Pau devient ainsi le Vélizy des temps modernes où l'on teste avec de vrais gens/clients/prospects de nouveaux services permis par le TRES haut débit... comme on l'avait fait à Vélizy dans les temps anciens avec le Minitel

Mais ce que j'en dit... (et vous, cela vous plaierait une agence bancaire de ce type ?)


Le e-paper va démarrer...

Les 7èmes Rencontres Tebaldo "Papier Electronique 
Communicant,
Stratégies et Enjeux"
, auront lieu le vendredi 26 octobre
prochain, 72 rue du Faubourg Saint-Honoré, à Paris,
de 9h30 à 15h00.

Outre l'actualité, très riche depuis nos dernières rencontres,
nous aborderons les sujets suivants:

- La place du roman sur ereader, projets éditoriaux intégrés -
Stéphanie Chevrier, Flammarion
- Etat de l'art, nouveaux modèles économiques (cas Les Echos) -
BrunoRives, Tebaldo
- La place des marques sur les projets presse et éditeurs -
Anne Kieffer, Havas Euromédia
- Applications affichage au Japon, livres et journaux en
Chine - Haruko Tsujita/Fanfan Zou, Ganaxa
- Architectures, préparation et production de contenus -
Neil Minkley, Ganaxa

Présentations des déploiements et expérimentations en cours:
presse,éditeurs et libraires
Présentation du GeR2 à base de Vizplex, affichage grand
format, encres couleurs, papiers flexibles (Samsung,
Polymervision, Fujitsu, E-Ink...)

C'est une occasion unique de partager ressources et
réflexions sur les stratégies et enjeux de cette nouvelle
technologie.

Pour toute information et les modalités d'inscription:
http://www.tebaldo.com/seminaires.htm


Manifestement le e-paper démarre...

Amazon devrait sortir son reader (dénommé kindle) dans trés
peu de temps.. (voir photo ci-aprés)...Amazon























Une start-up française (Bookeen) devrait intégrer le PDF sur son reader...
Adobe n'est pas en reste avec son format .epub (Digital
Editions)...

Il serait peut-être utile me semble-t-il que notre Président de
la République demande aussi un rapport sur ce domaine
(à Jacques Attali qui a été précurseur dans ce domaine
avec le cybook ?)..

Que se passerait-il par exemple, si nos chères têtes blondes
n'avaient qu'un reader avec tous les "équivalents bouquins
papier" dedans ?
Quels impacts sur l'environnement ?
Pourquoi ne ferait-on pas un test dans quelques écoles ?
Pourquoi ne pas intégrer dans ce rapport l'affichage qui va
aussi être impacté par le e-paper ?
Va-t-on causer de e-paper au Grenelle de l'Environnement
(j'en doute : je n'ai rien vu dansles pre-rapports...)...

Pourquoi pour une fois ne pourrait-on pas prendre
le train qui va partir, plutôt d'attendre qu'il soit parti ?


Campagnes 2.0

La campagne française se bouge...
Le premier colloque "Campagnes 2.0" aura lieu début décembre prochain... à Bressuire... Si vous ne savez pas trop où cela se trouve, voir ici... 2 jours au magnifique Bocapole de Bressuire...
Bocapole
Comment les Français de la France d'en bas, comme dit un homme célébre de cette Région, comment donc vivent-ils l'Internet ? Comment abordent-t-il le 2.0 ? Veulent-ils eux aussi du TRES haut débit ? L'internet les fait-ils vivre ? Que voudraient-ils ? Etc...
Un comité de programmes a été mis sur pied...
Si vous voulez y intervenir pour présenter vos applications (commerce électronique, éducation, santé, gestion administrative... etc.. etc..) contactez-moi.. ou faites un "comment" sur ce post...
Plusieurs tables rondes... Dont une qui me tient à coeur : TRES haut débit à la campagne...

Pour me contacter ici