Les Français parlent aux Français - Estonie n° 2
Les Français parlent aux Français - Estonie n°4

Les Français parlent aux Français - Estonie n°3

Mardi 23 mai - Hotel Europaa Tallinn Estonie - aux aurores

Hébé dites donc.. On a reçu hier un coup de e-massue.. C'est plus "grave" que l'on ne pensait.. 

La journée d'hier Lundi est impossible à résumer rapidement tellement elle fut riche.. On dit que l'Estonie est "full digital", mais entre le dire et rencontrer les gens qui le font et qui nous expliquent, en répondant à nos questions,  il y a un monde.. ! Et comme elle va être Présidente de l'Europe le 1er Juillet prochain, elle va essayer d'accélérer la digitalisation de l'Europe (sic). Notamment pour partager les données.

Jugez plutôt.

Le matin visite au "Estonian Information  System Authority" avec un très brillant topo d'un de ses responsables : Andres Kûtt (et nous avons eu le plaisir de voir arriver Me Kadi Metsandi, 1ère secrétaire de l'Ambassade d'Estonie à Paris, qui nous a beaucoup aidé à monter ce voyage.. ). Ci-dessous, le groupe de la délégation française à l'Estonian Information"

Capture d’écran 2017-05-22 à 20.58.53

Suivie d'un meeting à la Société Cybernetica avec Mrs Siret Schutting (une maîtresse jeune femme très sympathique). Cette entreprise est la société qui a mis en musique ce que les élus de ce pays ont décidé de faire il y a un peu plus de 20 ans (où est-ce eux qui ont convaincu les élus ? en fait il semble qu'il y a une osmose forte entre le monde politique et celui ses "digitaux". Par exemple Andres quitte l'Admnistration pour rejoindre Cybernetica).

Siret nous a fait un topo complet sur le x-road estonien.. A savoir toute l'administration on line du pays. Pus de 1.000 services publics on onlne ! Et donc plus de 1.000 offices administratifs et institutions interconnectés sur le x-road avec son portail qui gère la sécurité pour tout le monde. Le citoyen y accède avec sa carte d'identité à puce (qui coûte quelques euros à fabriquer). En fait le x-road permet d'interconnecté toutes les databases.. en respectant la privacy, du citoyen.

Ci-après le "nuage" du x-road (aussi appelé UXP). Chaque point indique un service public rendu par une administration .. avec ses liaisons avec les autres..

Capture d’écran 2017-05-22 à 21.03.13

Suivie après le déjeuner d'une visite et d'un exposé sur le vote digital au Parlement Estonien... Par Pritt Vinkel du State Electoral Office

Capture d’écran 2017-05-22 à 21.07.31

Que retenir ? Pêle mêle..

1/ 5% de la population estonienne reste 1.0, c'est à dire qu'elle n'est pas touchée par le numérique. Pour eux on garde les services rendus en mode traditionnel. Car cela coûte moins cher que d'essayer de les convaincre.. Mais avec le temps ces populations souvent âgées vont laisser la place à des génération plus jeunes beaucoup plus aguerries au numérique.. Personnellement je pense qu'en France nos 1.0 représentent aux alentours de 15 à 20% de la population.

2/ le full digital permet d'éradiquer la corruption (puisque tout est enregistré...). Des appels d'offres dans le BTP, aux interconnections entre les médecins et les pharmaciens, la police, le real estate, les banques, la loi (tous les textes de lois n'existent qu'on line.. plus de papier), etc.. etc.. En fait c'est un vaste système globalisant et non plus coupé en rondelles de saucisson, en silos comme avant. 

3/ il faut que les gens comprennent.. et que pour eux cela soit clairs et facile d'utilisation.. et "cost savings". Ce ne sont pas des projets, genre "usine à gaz", qui viennent d'en haut.. Mais de petits projets qui s'agglutinent les uns aux autres, pour créer la e-globalité".. Là, les élites françaises vont devoir se séparer de leurs petites manies de fabrication d'usine à gaz.

4/ le digital estonien est scalable.. Sous-entendu : on peut l'appliquer en France. Et a toute l'Europe, avec naturellement des aspects culturels plus ou moins importants selon les pays.. Qui vont peut être se gommer à terme ?

5/ désolé de vous le dire mais le vote électronique : cela marche très bien.. En fait ce n'est qu'un service du x-road. Je ne vois pas pourquoi notre Ministère de l'Intérieur l'a refoulé.. Probablement parce que la France n'a pas une structure x-road. 200 estoniens résidents e France, ont voté électronique aux dernières élections estoniennes.. La plateforme de vote a coûté 300.000 € à mettre sur pied, avec une maintenance annuelle de 45.000 €. Tout cela pour faire voter un peuple de 1,3 million d'habitants. En France nous sommes 66 millions. Faites une règle de 3. C'est un peu bête, mais cela donne une idée.. J'estime que les 2 tours de l'élection Présidentielle nous a coûté au bas mots 150 millions d'€. Autre point.. La mécanique de vote n'est pas en blockchain.. parce qu'à l'époque elle n'existait ! Les Estoniens l'ont fabriquée de toute pièce ! Et on dit que les créateurs de la blockchain s'en sont inspirés..

Une vue de la salle du Parlement estonien que avons visité.

Capture d’écran 2017-05-22 à 21.16.52

 

Voilà ... une journée bien remplie.. Faut que je vous laisse.. Capelli va venir me chercher pour le petit déjeuner 

Et aujourd'hui meeting avec la e-residency, Mektory, LHV (la banque visiophonique ?) et peut-être en fin de journée une rencontre avec un stagiaire français qui travaille à Funderbeam (le Nasdaq en blockchain)..

Un mot du temps : matinée brouillardeuse hier.. apparition du soleil fin de matinée.. et retour à pied après la visite au Parlement.. Temps sec avec un bise à couper au couteau..

Et ce matin : grand soleil.

Voilà. A demain probablement..

PS la création d'une entreprise en Estonie ne que prend 15 à 20 minutes. En France ? Au fait hier Pritt Vinkel m'a remis ce livre.. Mais pas eu encore le temps de le lire.. Apr!s lecture, je pense que je vais l'offrir au Président de la République Française...

Capture d’écran 2017-05-23 à 06.57.39

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)