Les Français parlent aux Français : Arménie n°3
Les Français parlent aux Français : Arménie n° 5

Les Français parlent aux Français : Arménie n°4

Mercredi 14 octobre 2015 fin de matinée - Villa Kars - Gyumri  - 2ème ville de l'Arménie..

Bonjour tout le monde..

Tout va bien ! Je ne suis pas tombé.. Suis un peu fatigué.. Mais tout baigne..

Et peu en retard pour publier mon post.. Désolé.. Mais j'ai de bonnes raisons..

D'abord, j'ai fait la grasse matinée..

Ensuite, parce que j'ai initié le propriétaire de la villa Kars où nous sommes à Gyumri à l'utilisation des méthodes de crowdfunding... Antonio Montgaldo est sicilien (et ex médecin) qui a travaillé plus de 20 ans en Arménie..

Capture d’écran 2015-10-14 à 20.14.01

Il est tombé amoureux de ce pays et a racheté il y a quelques années une ville bâtisse ici à Gyumri. Bâtisse qui avait beaucoup souffert du tremblement de terre de 1988.. Il la retape, et en fait un hôtel, plutôt bien côté sur Tripadvisor. Il a besoin d'environ 150.000 $ pour terminer l'opération.. Il a vu quelques banques .. Je vous laisse deviner pourquoi il n'y a pas souscrit de crédit.. Je lui ai donc conseillé le crowdfunding.. Au départ, il n'a pas trés bien compris.. et au bout d'une heure, je pense qu'avec l'aide d'une startup locale (il y a aussi des startups ici), il va étudier la chose en profondeur.. Sur une plateforme de crowdfunfing mondiale.. (il y a même une plateforme de crowdfunding locale : https://www.facebook.com/Boostbloom).

Donc voilà pour ma matinée.

Pour en revenir à hier, nous avons visité le matin Synopsys, le leader mondial du design de microprocesseurs.. Très bon topo de son Vice-Président, sur l'évolution de cette industrie, des "building blocks" (des chips dédiés par exemple pour l'accéléromètre des tablets..). Topo sur l'évolution des microprocesseurs (on arrive au 7, puis du 5 microns), etc.. Visite. Plus de 600 personnes y travaillent ici à Erevan, dans une ancienne usine soviétique reconfigurée.. Visite du data center...

Capture d’écran 2015-10-14 à 19.53.35

Sur la photo le monsieur en chemise est le vice-président : Yervant Zorian. 

A sa gauche sur la photo, Tony Maroyan, fondateur de Viasphere Technologies.

Et très grosses discussions au déjeuner sur l'avenir de cette industrie..

Quid des nanotechnologies ? Des chips en graphène ? Quid des premiers essais de calcul sur l'ADN ? Du quantique ? Etc..

Est-ce que Synopsys va pouvoir s'adapter, ou alors est-ce qu'il pourrait se faire disrupter à terme par la bio-informatique, que Google et autres abordent aujourd'hui dans les domaines de la e-santé...?? Et qui pourraient déboucher sur une nouvelle industrie, au même titre que la photo avec Kodak  ? (je peux pas tout dire, car nous avons signé une NDA ... sur une nappe en papier).

Départ ensuite pour Gyumri... Route pas très bien entretenue.. Une ancienne usine russe désaffectée par ici.. Un vieux caravanserail par là que l'on voit à l'horizon au milieu de nulle part, sur le plateau de Shirak (non, cela n'a rien à voir avec notre ancien président - remarquez il aurait aimé, car ici la bière vaut la Desperado).  Des tuyaux de gaz, des constructions non terminées.. Des dépassements intempestifs par des "apparatchicks" - on m'a appris à les reconnaître... (on m'en a raconté de bien bonnes concernant la corruption dans ce pays.. ).

Et un orage sublime en arrivant à Gyumri.. Remarquez ce n'est pas étonnant, vu que selon la Bible il y eu un déluge dans la région il y a quelques années..

Installation à l'hôtel d'Antonio...

Et visite ensuite du Gyumri Technology Center... Remarquable ! Immeuble presque détruit pas le tremblement de terre.. Et réaménagé intérieurement de très belle façon.. (la façade reste comment dire - soviétique)..

Capture d’écran 2015-10-14 à 11.48.22

Nous avons visité la startup Wedoapps. 7 jeunes personnes managées par la jeune Anahit y travaillent.. Ce qui m'a frappé dés l'arrivée : aucun papier sur les tables, aucun crayon, aucun photocopieur partagé dans le couloir.. Tout est "on line".. Et tout le monde travaille dans la même pièce autour d'une table en carré..

On nous a expliqué ce qu'ils faisaient et ce qu'il utilisaient pour langage de développement (un peu de tout).. Ils travaillent notamment pour des Français. J'ai fait un petit topo que le deep learning... etc..

Capture d’écran 2015-10-14 à 12.00.37

Puis, nous sommes montés dans les étages..

Et là je dois dire que j'ai été (pour parler comme mon fils qui est très mal élevé), SUR LE CUL  !

Imaginez des salles claires, des iMacs posés sur des tables... Et devant chacun, des jeunes de 12 à 18 ans ! Ils ne sont pas là pour apprendre à coder (pas que), mais pour apprendre à être "digitalement créatifs". A prendre en main leur future vie digitale.. Nous avons été reçu par Naré Avagyan, la responsable.. Je n'ai pas trop le temps de vous expliquer ce que font ces gamins et leurs cursus... Mais vraiment très impressionnant ! Ils apprennent même à faire des pitchs !

Capture d’écran 2015-10-14 à 12.10.19

Comment dans un pays comme l'Arménie, on ait pu mettre en place un tel cursus ? Alors que le pays n'a pas de ressources industrielles, a subit le joug soviétique jusqu'à l'indépendance en 1991, a été meurtri de toute part (génocide, tremblement de terre). Comment ? Simple : la diaspora arménienne.. qui a mis sur pied une organisation qui s'appelle Tumo.

Pourquoi ne nous sommes pas capables de faire la même chose en France avec nos propres moyens ? Faudra-t-il faire appel à la diaspora arménienne ?

Capture d’écran 2015-10-14 à 12.11.59

 Mais j'aurais l'occasion de vous en reparler.. Si vous voulez en savoir plus dés maintenant.. : https://www.tumo.org/

Et dîner à la "fish farm Cherkezi Dzor". Cela n'a pas été une partie de plaisir pour moi pour arriver au restaurant qui se trouve dans le fond d'une vallée.. (plus de 300 marches à descendre sans rambarde)... Heureusement Michel avec son 4/4 a pu prendre un chemin épouvantable qui nous a permis d'arriver en bas à 500 mètres environ du restaurant.. Et nous avons eu comme plat du jour : un esturgeon... Remarquable..

Capture d’écran 2015-10-14 à 11.56.35

(remarquable plat - mais j'ai eu la digestion difficile).

Et au retour on a eu quelques problèmes pour retrouver l'hôtel (il y a une garnison russe dans le coin, on a eu quelques peurs de se faire .. Les Russes sont encore là, car ce sont eux qui gardent la frontière toute proche avec la Turquie). Rues ou plutôt chemins obscurs, pas de panneaux, etc.. 

Voilà pour la journée d'hier (et de ce matin).. Je termine rapidement ce post car on vient me chercher pour de nouvelles aventures.. Stay tuned.

Et à demain peut-être.

PS Mon, précédent post : http://billaut.typepad.com/jm/2015/10/les-fran%C3%A7ais-parlent-aux-fran%C3%A7ais-arm%C3%A9nie-n3.html

 

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)