« avril 2015 | Accueil | juin 2015 »

ener-trans - newsletter n° 00 - mai 2015

Voilà ma nouvelle newsletter, après celle sur la e-santé.. "ener-trans" pour énergie et transport, car je pense que les 2 sont intimement liés.

Pourquoi cette nouvelle newsletter ? D'abord parce que les choses bougent beaucoup dans ces domaines. Et en fait, c'est l'occasion qui a fait le larron. Le journal "l'Opinion" m'avait en effet demandé d'écrire un article de 4.5000 signes (pas un de plus, pas un de moins..) sur Tesla et ses voitures électriques.. Ce que j'ai fait, mais j'ai élargi le sujet, car Tesla ce n'est pas QUE la voiture électrique..

Vous trouverez donc ci-après mon analyse qui fait plus de 4.500 caractères..

Je ne sais pas trop si je vais tenir la distance que cela soit pour la newsletter e-santé, ou que cela soit pour celle-ci..

Mais on verra bien..

 

 Tesla va-t-il disrupter les constructeurs

traditionnels de voitures ?

(s’il n’y avait qu’eux !..).

Manifestement l’Humanité a « touché » (comme on dit dans l'Administration française) un nouveau Steve Jobs. Il s’appelle Elon Musk. Lequel, après avoir créé Paypal, revendu un très bon prix à eBay en 2002, s’est mis en tête de fabriquer des voitures.. Rien que cela ! Et des voitures électriques qui plus est ! Tesla était né. En 2003.

Capture d’écran 2015-05-20 à 17.03.15

Naturellement l’intelligentsia mondiale de la voiture à moteur à explosion, comme il se doit en pareilles circonstances, à commencer à se gausser de ce freluquet. On se souvient du défunt Kodak, qui lui aussi s'était gaussé.. Et aujourd'hui...

Car une voiture, disent-ils d'un air entendu : « c’est très compliqué à fabriquer ».

Aujourd’hui, ils ne sont pas (encore ?) très inquiets.. Mais ils se demandent néanmoins si les automobiles à terme plus ou moins éloigné, fonctionneront toutes avec un moteur électrique, eux qui ont fondés leur marché sur le moteur à explosion ? Ils savent naturellement faire des voitures électriques. Oui mais.. Comment les recharger ? Y a-t-il un standard de connecteurs pour recharger le véhicule au même titre qu'il y a un standard (en fait 3 ou 4) de carburants pour faire fonctionner le moteur à explosion ?

Car si j'achète un voiture électrique, est-ce que je pourrais aller partout, en étant sûr que j'ai le bon connecteur pour effectuer ma recharge ? Et est-ce que partout il y aura un réseau dense de chargeurs au même titre qu'il y a partout des pompes à essence ?

Que fera le marché mondial, alors que se répand l'idée qu'il nous faut utiliser des énergies propres et renouvelables, faute de quoi on aurait pas mal de problèmes sur cette Terre avec le climat et l'environnement ? En combien de temps ce passage se ferait ? Rapidement ? Lentement ? Et y aura-t-il assez d'électricité à fournir pour faire tourner un parc important de voitures ? Comment sera fabriqué et distribué cette électricité ? Car si cette électricité fournie aux bornes de recharges est fabriquées avec des centrales à charbon... autant garder nos moteurs à explosion...

Donc la question est : nous constructeurs 1.0, qui de plus sommes concurrents, peut-on laisser caracoler Tesla en tête, peut-on encore lui casser les reins ? Ou alors faut-il s'allier avec lui ? Certains ont pris une petite part dans le capital de Tesla Motors, histoire de voir... Certains utilisent les batteries de Tesla, histoire de voir...

Stratégie pas simple pour nos fabricants de voitures 1.0.

Lui casser les reins ? C'est un peu tard maintenant.. Tesla gagne aujourd’hui de l’argent. Et sa capitalisation boursière est conséquente (plus importante que celle de Fiat ou de Peugeot-Citroen). Alors que ses ventes ne représentent encore qu’un pouillième des ventes mondiales de voitures.

Mais Monsieur Elon est un finaud, et surtout, il a une vision du futur que n’ont pas les PDG (et autres Politiques) 1.0.

Car le problème revient à : comment fabriquer de l'électricité "propre" et la distribuer selon sa propre stratégie en l'imposant aux autres ? Que cela soit sur les routes ou dans les maisons ? Certes fabriquer de l'électricité propre en masse .. ce n'est pas pour tout de suite. Elon va donc utiliser les "utilities 1.0" dans un premier temps pour alimenter ses superchargeurs. Et dans un deuxième temps il va essayer de leur casser les reins en créant une industrie de l'électricité propre .. Il a démarré, mais cela lui prendra un peu plus de temps ..

Il est madré le Elon..

Comment imposer ses vues à l’industrie automobile 1.0  ?

1/ D’abord installer le plus vite possible partout un réseau de chargeurs électriques à sa marque et avec sa technologie de superchargeur à forte puissance. Qui n'a rien à voir avec les 2 types de chargeurs que l'on a en France (celui pour la Nissan et celui pour l'AutoLib), lesquels sont nettement moins puissants que celui de Tesla (les Français n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur un standard - ce qui laisse le champ libre à celui qui saura mettre en place les ingrédients pour imposer son standard). On reviendra dans une prochaine ener-trans sur les connecteurs et les puissances.. L'Europe semble-t-il est en train de réfléchir pour un standard.. (il est probable que cela sera celui de Tesla ?)..

Ci-dessous une Tesla en train de se recharger sur une station d'autoroute Tesla aux USA.

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.16.20

On ne pas vend pas une voiture électrique à un client, si celui craint de tomber « en panne sèche » (encore que si vous tombez en panne sèche, même à 3 heures du matin, le SAV de Tesla s'occupe de vous).

Aujourd’hui, on peut aller aux USA de San Diego à Seattle en Tesla sans problèmes, et même de la côte Ouest à la côte Est. Ci-aprés la carte des points de rechargement aux USA.

Capture d’écran 2015-05-20 à 17.08.39

Même chose en Europe, où l’on peut aller de Nice (ou du Sud de l'Italie en 2016) au Cercle Polaire sans craindre une « panne sèche ». Ci-après une carte d'Europe pour 2016 intégrant les point de recharge en cours d'installation..

Capture d’écran 2015-05-20 à 19.10.12

 Et la carte d'Asie 2016..

Capture d’écran 2015-05-20 à 19.51.22

A noter qu’aux USA, Elon a installé sur les highways ses propres stations services avec ses bornes de recharge, des restaurants, etc.. Comme une recharge prend qu'environ 20 minutes, on a le temps d’aller manger un morceau..

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.18.34

Il ne se mélange donc pas avec les stations services 1.0. Et de plus, il annonce un partenariat avec Accor par exemple pour installer son système de recharges dans les parkings des hôtels..

A noter qu'il est tout a fait possible de recharger une Tesla avec les 2 autres connecteurs existants.. Mais il faut acheter les câbles (le prix est élevé), et comme la puissance délivrée est plus faible, cela prend plus de temps.

2/ Il a annoncé que tous les brevets que Tesla avait enregistré, sont maintenant sur la place publique.. Les utilise a priori qui veut, gratuitement. Même un fabricant de voitures 1.0 peut le faire.

3/ Après avoir commercialisé ses voitures haut de gamme, Tesla va maintenant en sortir une de moyenne gamme. Donc étendre sa clientèle.

Bref, la stratégie de noyautage est « on the road »..  

Plus il y a de points de recharge sur un territoire, plus il aura - toutes choses égales par ailleurs - de clients qui achèteront une Tesla. De ce fait, les constructeurs traditionnels vont devoir suivre, et fabriquer des voitures électriques avec la technologie de recharge de Tesla. Sous peine à terme, de se faire disrupter..

On voit mal en effet ces constructeurs traditionnels lancer chacun son propre réseau de points de recharge, pour essayer d’imposer son standard. En France, ils n’ont pas réussi à se mettre d’accord. Ce qui ouvre une voie royale au fabricant de voitures californien.

Cette stratégie réussira-t-elle ? Oui, si un grand de la fabrication automobile 1.0 adopte son superchargeur, Elon aura gagner son pari. Mais Tesla peut probablement aussi se développer seul.

Autre point trés important. Comme il pense que sa stratégie va réussir, c’est à tout le moins qu’il le pense, il ouvre sa Gigafactory dans le Nevada pour fabriquer en régime de croisière 500.000 batteries/an.. Faut ce qu’il faut !

Capture d’écran 2015-05-21 à 22.23.11

Et pour vous donner une idée de l'importance de la chose...  Voilà 2 comparaisons : hauteur et surface.

Capture d’écran 2015-05-23 à 10.03.05

Mais Elon Musk ne va pas s’arrêter là..

Elon est un adepte des énergies renouvelables.  Il est ainsi aussi Président de SolarCity, une entreprise qui fabrique des panneaux solaires.

Capture d’écran 2015-05-20 à 19.59.44

Pourquoi dans ce cas ne pas relier ses activités batteries pour voitures, avec son activité panneau solaire ? Pour permettre ainsi aux foyers équipés de ses panneaux, de stocker localement l’électricité ainsi produite dans sa batterie. C'est ce qu’il a annoncé le 30 avril dernier. Il va commercialiser 2 types de batteries : pour les foyers (en fait 2 pour les foyers), et une plus importante pour les entreprises.

Capture d’écran 2015-05-23 à 10.10.37

Et là, comme pour l’industrie automobile traditionnelle, les fabricants et distributeurs traditionnels d’électricité (EDF et ERDF en France) se gaussent (on se souvient de Kodak..). Et certaines « utilities 1.0 » aux USA commencent à se demander si c’est du lard ou du cochon. Les batteries de Tesla vont-elles les aider ou au contraire les renverser à terme ?

Pourquoi cette tergiversation ? D'un côté nos utilities pensent qu'ils vont avoir besoin de ses grosses batteries pour les installer dans leur réseau de distribution. Car à aujourd’hui, quand vous ouvrez un interrupteur chez vous, l’électron qui va arriver vient d’être produit. Il est produit en temps réel : il n’y a pas de stockage jusqu’ici prévu ici dans le « grid ».. La fabrication d’électricité coûte donc cher (dans les périodes de fortes consommation il faut mettre en production des centrales pour produire en temps réel le courant nécessaires (donc toute une organisation complexe). Sans compter les problèmes environnementaux déplorables avec les centrales à charbon, pétrole, atomes..  Donc avec des batteries stockant le courant ici ou là, les utilities y gagneraient...

En fait, cette industrie de l'électricité et de sa distribution fonctionne toujours selon le même processus, depuis son invention par Edison et.. Nikola Tesla…

Elon va donc leur faire les yeux doux.. Il sait que ces utilities ont besoin de sa batterie pour réduire leur coût de production. Mais plus tard, quand une très grande partie de la population se sera équipée de panneaux et de ses batteries à la maison, les particuliers lâcheront le « grid 1.0» et même en créeront un localement entre eux pour se vendre leur surplus à la eBay (Powershop, une startup de Nouvelle Zelande le fait déjà).. Avec des "microgrids" locaux. Il est très vraisemblable qu'Elon Musk va favoriser ce développement déjà un peu amorcé aux USA.. 

Capture d’écran 2015-05-21 à 21.50.42

Brooklyn par exemple, la célèbre banlieue de New-York veut devenir la première ville électriquement indépendante..

Capture d’écran 2015-05-21 à 21.59.11

On lira sur ces thèmes, l’excellent livre de Tony Seba (je le recommande) : Clean Disruption of Energy and Transportation : How Silicon Valley will make Oil, Nuclear, Coal , Electric Utilities and conventional Cars obsolete by 2030..)

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.08.47

Mais Elon Musk ne va pas s’arrêter là..

"... conventional cars obsolete by 2030..." Comme dit Tony Seba..

La Tesla, avec son très grand écran au milieu du tableau de bord, va devenir « driveless » (la voiture l'est déjà à 50% - Tesla mettra à jour le logiciel en Août prochain - par Internet - et là le driveless sera opérationnel à 100% - A noter que la voiture est équipée de 4 ports USB).

Capture d’écran 2015-05-23 à 10.43.17

Une voiture robot. Et là, Elon rejoint ses petits copains de Google, qui eux, se sont lancés dans la voiture robot il y a 5 ans environ. Avec 2 modèles : une Prius hybride traditionnelle équipée pour cela (voiture qui a déjà parcouru des dizaines de milliers de kms dans 4 Etats américains, avec seulement 11 accidents bénins non responsables ).. Et une voiture plus petite, électrique, qui n’a pas de volant ni de pédales.

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.48.31

Tout cela, en sachant que le célèbre Über ne pense qu’à une chose : lancer dans les grandes agglomérations mondiales un parc de taxis-robots électriques (je reviendrais sur ce point dans une prochaine ener-trans). Qui seront des Tesla bas de gamme ? Ou le "pot de yaourt" de Google ? (il semble que Google et Über sont fâchés, alors que le premier avait mis plus de 300 millions de $ dans le deuxième). Ou ces propres voitures robots ? (qu'il étudierait aujourd'hui avec Carnegie Mellon - la célèbre université de Pittsburgh)..

On dit aussi dans la Valley, qu’Apple, qui envisage lui aussi la commercialisation de sa propre voiture électrique driveless (projet Titan), avait proposé à Tesla de le racheter. Cela ne semble pas avoir abouti.

En fait, à terme, c’est peut-être l’ensemble du système de transport des agglomérations qui va être chamboulé. Aurons-nous encore besoin de métro, de bus, de parking, etc ? Même au sein d’un vaste territoire.. Si Blabacar (et d’autres) par exemple se robotise, c’est peut-être la SCNF qui..

Mais Elon Musk ne va s’arrêter là..

Comme si tout cela ne suffisait pas, Elon a plein d’autres projets. L’espace d’abord avec sa société SpaceX, et sa fusée « low cost ».

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.33.37

Là, ce sont les Nasa, Arianepace, Boeing qui paraît-il, se font du souci… Car SpaceX casse les prix des lanceurs. Le projet d'Elon au bout du bout dans ce domaine : l'Humanité dans le Cosmos.. Et d'abord sur Mars...

Et puis il y a son Hyperloop : un double tube dans lesquels se déplacent des capsules où prennent place les voyageurs ou des marchandises. Qui vont ainsi voyager à plus de 1.000 km/h ! Los Angeles serait à 30 minutes de San Francisco ! Si cela se fait, notre TGV 1.0 va être remisé aux oubliettes de l’Histoire.

Comment cela marche-t-il ?

Capture d’écran 2015-05-20 à 20.42.48

Elon Musk vient d'obtenir les autorisations nécessaires pour tester son Hyperloop sur 8 kms le long de l'Interstate 5 en Californie..

Conclusion (toute) provisoire..

On remarquera que les projets d’Elon Musk sont tous liés au transport. Et aux énergies renouvelables.. Fera-t-il passer l’Humanité des énergies fossiles aux énergies renouvelables ?

Va-t-il réussir à porter tous ces projets à bien ? Il a devant lui de très grandes organisations qui, mettez vous à leurs places, ne vont pas se laisser faire : constructeurs de voitures 1.0, pétroliers 1.0, fabricants d’électricité et distributeurs 1.0, etc … Qui vont essayer, pour les plus agiles, à se e-transformer..

L’Humanité a manifestement un nouveau Steve Jobs. Ce dernier, en son temps avait commencé en disruptant le secteur de la musique (iTunes – iPod), puis celui du téléphone (iPhone – iOS), puis celui du hardware (iPad, iWatch)..  Elon lui, va poursuivre avec l’énergie et les transports..

Probablement qu’un autre Steve Jobs/Elon viendra plus tard pour disrupter le reste (la santé, mais c’est déjà bien parti dans ce secteur avec Craig Venter et le Watson d'IBM, le manufacturing et l’industrie, le bâtiment, l’éducation, la Justice et son organisation moyenne-âgeuse, les administrations, etc.. ).

Et enfin la démocratie représentative, qui peut-être se mettra au 2.0 ?

Voilà donc ma première newsletter ener-trans, la n° 00. .. Je ne sais pas quand sera publié la prochaine.. Mais comme on dit chez les cow-boys : "stay tuned".

 

Pour mes newsletter e-santé : https://billaut.typepad.com/jm/e-sant%C3%A9/

(je vais peut etre publier la prochaine ce week-end.. mais on a les petit-fils..)

 

 

 

 

 

 


Les élus du 28 font leur grand show numérique.. en pleine brousse ! Ce ne sont pas élus du 78 qui...

Je suis allé hier 21 mai 2015 faire une petite conférence au Château des Vaux dans le Perche (département de l'Eure et Loir : le 28). Déjà équipé d'une fibre à 100 mégas...

Capture d’écran 2015-05-22 à 09.08.03

Les élus de ce département sont beaucoup plus évolués que les nôtres dans les Yvelines (78)..

400 personnes environ (en plein milieu du Perche : faut le faire !), dont plus de 50 % d'élus locaux du département (une députée Laure de la Raudière qui d'ailleurs était dans son canton et qui nous a fait le "welcome", le Président de Région, des maires, des conseillers municipaux, etc..).

Et une exposition que l'on ne renierait pas à Paris (le CREDO y exposait tout ce qu'il faut comme matériel pour mettre en oeuvre sur le terrain un réseau optique.. histoire de montrer à tous les élus ce qui les attend...)

Capture d’écran 2015-05-22 à 09.30.00

 

Et en plus il y avait du très bon wifi.. (certaines salles à Paris n'en ont pas à ce niveau).

Capture d’écran 2015-05-22 à 09.17.54

L'objectif était principalement de "e-piquouser" les élus locaux.. pour les embarquer dans le plan numérique du département (car chaque collectivités va devoir mettre la main à la poche : il est donc essentiel que tout le monde comprenne et aille dans le même sens).. Je pense que cette conférence a cimenté cette vision..

10.000 prises optiques sur les 90.000 prévues pour le 28 seront livrées d'ici la fin de l'année... une école de coding à la Loupe, plusieurs initiatives dans l'agriculture 2.0... etc..

Bref, on se bouge dans la ruralité du 28.

Ci-dessous la pleine page consacrée par le journal local : L'Echo Républicain (non ce n'est pas le canard de l'ex -?- UMP)..

Eure & Link. jpeg

Chez nous dans le 78 (le département d'-à-côté) on est un peu paffe.

Nos élus avaient prévues 100.000 prises dans notre ruralité.. Mais ils ont stoppé l'opération en plein vol, car l'opération était enclenchée (les appels d'offres étaient parties, l'argent était là, etc ).. Tout cela suite à l'élection d'un nouveau Président de notre CG, qui lui a tout arrêté. On n'en connaît pas trop les raisons (le Conseil général du 78 a la réputation d'une grande opacité).

..  Et aujourd'hui, on ne sait pas trop où ces choses en sont.. grande opacité - vous disais-je ... Il semble qu"ils" préparaient des choses.. Mais combien de temps cela va leur prendre ? L'Eure et Loir sera complétement fibrés quand nous... En tout cas, on se gausse sous cape, en Eure et Loir...

Enfin, tout cela est de notre faute.. Il ne fallait pas voter pour ces gens 1.0..

PS J'ai soufflé à un élu du 28 de faire une petite campagne de publicité pour Paris et les Yvelines, genre : "Vous en avez marre de Paris et du 78  ? Du trafic infernal ? De la pollution ? Venez donc chez nous télétravailler... On est cool, avec une grande qualité de vie, et en plus, il y a il y du 100 mégabits.. "

 

 


e-santé - newsletter n°6 - mai 2015

 

 Préféreriez-vous mourir en étant "éthiquement correct" ?

Ou allez-vous essayer de guérir ou mieux de ne pas tomber malade, en mettant vos données de santé dans les grands clouds de santé, qui sont en train de se créer dans le Monde ?

Je me suis longtemps demandé si j'allais publier ce billet, non politiquement correct chez nous .. Mais après réflexion je me suis dit que si personne ne le faisait, - ces choses étant sinon interdites en France, en tout cas complétement ignorées - autant que je le fasse, quitte à me faire incendier, et traiter de différents noms d'oiseaux.. Voire de gentil fou !

Le système de santé français, affublé de divers principes de précaution, d'éthiques exacerbées, de nombreux silos professionnels ancrés sur leurs professions protégées, d'organisations administratives alambiquées, etc.. , va-t-il échapper à la disruption ambiante qu'entraîne le développement du numérique dans le Monde ?

A suivre un peu ce qui se passe avec ce numérique qui se répand insidieusement dans tous les rouages des sociétés humaines, le secteur de la santé est globalement aujourd'hui sur la e-sellette (voir mes précédentes newsletters) .. D'autres secteurs y sont passées avant, d'autres vont suivre, car ces disruptions sont loin d'être terminées. Le numérique s'installe donc aujourd'hui dans la santé, et ce mouvement est amplifié par la découverte du séquençage génétique en 2003 avec le premier séquençage réalisé par Craig Venter aux USA. Ce qui a pris une bonne dizaine d'année et qui a coûté le même prix que d'envoyer un homme sur la Lune - soit un peu plus de 3 milliards de $ !. Séquencer votre propre génome (à savoir vos 23 paires de chromosomes que vous avez dans chacune de vos milliards de cellules), n'est pas une mince affaire ! Et l'interpréter est encore plus compliqué ! Mais heureusement arrive le big data et l'intelligence artificielle, les énormes clouds, etc.. Qui vont justement permettre de le faire..à des prix de moins en moins élevés..

Et ici et là, une croyance, voir une folle espérance s'est développée : ce séquençage pourrait permettre de guérir et même d'éradiquer de l'Humanité cancer et autres cochonneries (et naturellement faire gagner beaucoup d'argent aux inventeurs).. Mais il y aurait une condition : que des centaines de milliers d'Etres Humains, voir des millions, mettent en commun leurs données génétiques et autres, sur un ou plusieurs clouds interopérables, de façon à ce que le big data et l'intelligence artificielle puisse fouiller ces énormes amas de données pour trouver et en déduire de nouveaux processus, de nouveaux médicaments, etc.. Voire des modifications directes de votre ADN (et là, il est vrai, les problèmes de "véritable" éthique vont se poser, au niveau non plus individuel, mais au niveau de l'Humanité).

Le problème pour nous Français en bonne santé ou supposée tel, c'est qu'il est hors de question d'aller mettre nos données de santé ici ou là.. Principe de précaution oblige : peur que des organisations mal intentionnées utilisent ces données pour ..

Ce qui veut dire que si ces "folles espérances" se vérifient, la France sera absente de la e-santé à terme..

Imaginez ainsi, si les Chinois qui séquencent beaucoup ces temps-çi, trouvent un médicament ou plutôt un processus pour éradiquer le cancer, guérir du diabète 2, supprimer les maladies génétiques, etc.. A votre avis, que vont faire les Français de base qui tiennent à guérir ou a ne pas tomber malade ?

Vont-ils s'embarrasser avec des problèmes individuels d'éthique ? Non, ils vont vouloir être réparés.

La médecine entre dans le maelstrom numérique mondial !

Mais notre petit village gaulois est loin de tout cela.. A ma connaissance, la France est complétement absente de ces évolutions. Il nous est même, paraît-il interdit de prendre nous-mêmes la décision de faire faire notre séquençage. Alors qu'on peut le faire facilement sans bouger de chez soi aux USA (ou en Belgique). Personne d'ailleurs ne le propose en France.. Interdit et naturellement pas remboursé par la Sécurité Sociale. 23andme aux USA a déjà séquencé environ 1 million d'Etres Humains à ce jour.. Il doit y avoir quelques Français éclairés dans le tas, qui ont payé de leur poche 99 $ pour se faire...

Certains pensent que la médecine est forcément un secteur à part.. Vu qu'elle s'occupe d'un domaine très important : à savoir tenter de nous guérir quand nous sommes malades (médecine curative). Et pour cela les professionnels de ce secteur doivent faire des années et des années d'études.. Dûment estampillées à la fin du cursus par l'Etat. Ils deviennent des "sachants" par rapport au reste de la population qui se range à leurs décisions souveraines .. Sans trop savoir si ces décisions... Car après tout, ces sachants sont des Etres Humains. Et de ce fait, ils ne sont pas toujours très fiables, malgré leurs années d'études..

Les médecins deviendront-ils comme les chauffeurs de taxis ?

Bref historique.. replaçons les e-choses dans leur contexte..

Le numérique c'est d'abord l'Internet. Qui commence à se répandre dans le monde vers les années 1995. Le e-commerce d'abord se met en place et se développe rapidement au détriment plus ou moins des "bricks and mortar" (aujourd'hui -au bout de 15 ans, cela prend du temps - les grands retailers américains viennent de fermer 6.000 point de vente ! Combien en restera-t-il dans 15 ans ?). Puis le search avec Google qui révolutionne la publicité.

Arrive ensuite la bulle et l'effondrement du Nasdacq. Ce sont des choses qui arrivent chez les Homo Sapiens à intervalle plus ou moins régulier (comme les oignons de tulipe en 1637)... Une fois les e-choses apurées, arrivent les réseaux sociaux, lesquels commencent à disrupter les médias traditionnels, et à écorner les structures pyramidales que les sociétés humaines avaient mises sur pied dans les vastes organisations industrielles .. Le Monde dit-on, devient un village, modulo les langues. Car les différents quartiers du village planétaire ne se comprennent pas.. (pas encore - car cela va venir).

2008 : début de la crise économique (dont sont responsables dit-on, les banquiers 1.0), crise qui fait naître et amplifie des phénomènes et usages nouveaux comme l'économie collaborative qui se basent sur ces technologies.. Naissance des Über, AirB&B, Blablacar, etc.. Eux-mêmes se basant sur de nouvelles organisations informatiques à base de cloud, de saas, de smartphone, etc... A-t-on jamais vu une startup utiliser de l'informatique 1.0 ? Acheter du SAP ? Comme les entreprises du CAC40 ?

Continuons notre revue de détail..

Début des années 2010, des startups américaines investissent le secteur de la santé. Faire passer le curatif au prédictif, disent-elles. Car le curatif aux USA coûtent beaucoup plus cher que chez nous pour un même acte médical (sans compter que la couverture sociale n'est pas la même). Les Américains ont donc intérêt au prédictif. Plus de 5.000 startups à aujourd'hui se sont crées, - ce qui est énorme - financées par les sociétés américaines de capital risque à hauteur de 10 milliards de $ ! Ce qui laisse naturellement froid les élites du petit village gaulois.. Qui ne sont d'ailleurs pas très au courant, recroquevillées qu'elles sont dans leurs bisbilles villageoises..

Et là-dessus, entrent en scène en 2014, tous les grands de la technologie américaine.. Apple et son Healthkit (dossier médical personnalisé - DMP -). Qui est d'ailleurs déjà beaucoup plus utilisé que le nôtre de DMP, sur lequel nous remettons sans cesse notre ouvrage depuis plus de 10 ans, alors qu'Apple a lancé le sien il y a 1 an (sans compter l'argent public que cela nous a déjà coûté pour notre DMP - les milieux autorisés parlent de plus d'un milliard d'€ !...). Arrivent IBM et son Watson, à savoir son ordinateur d'intelligence artificielle, qui aide déjà les médecins traditionnels américains, canadiens, et coréens (du Sud). Et qui devient de fait, l'un des meilleurs cancérologues au Monde, dit-on. Et IBM + Apple, frères ennemis d'hier, s'acoquinent avec un troisième larron : la Poste japonaise pour gérer quelques millions de seniors japonais (30% de la population japonaise a plus de 65 ans - 20% chez nous, mais on sera au même niveau que les Japonais d'ici une quinzaine d'années.. Avons-nous chez nous, puisque l'Etat s'occupe de tout, un grand plan "senior" du même type qu'au Japon ? Gérer nos seniors à la Netflix ? Que nenni ! Voit-on notre Poste et Docapost - son bras armé dans le numérique - annoncer un partenariat avec Apple et IBM ? Permettez-moi de douter..

Intel lui veut "abattre" les murs des hôpitaux 1.0 ("from hospital to home"), Amazon et SalesForce annoncent leur arrivée dans ce secteur.. Et naturellement le Grand Google qui prépare son arrivée en grand..

Car ce secteur est certainement l'un des plus importants marchés au Monde depuis le début de l'Humanité, puisqu'il concerne tout le monde ! Pas étonnant que d'aucuns le lorgne. Selon les pays, le secteur de la santé stricto sensu occupe des centaines de milliers de gens (un million environ en France) et représente entre 10 et 15% des différents PIB.

Le disruption de ce secteur va se faire, qu'on le veuille ou non. Et je reste perplexe à lire par exemple les revues adhoc françaises. Hospitalia dans son dernier numéro a certes publié un dossier sur la e-santé (où je suis interviewé).. Mais c'est la première fois où l'on y parle de séquençage. `

Capture d’écran 2015-05-17 à 18.35.11

La revue DSIH elle, fait état de tas de trucs qui se passent ici ou là.. Beaucoup me semble-t-il de yakafokon.. Avec en fin du dernier numéro une interview de Pascal Sempé d'IBM, qui explique comment travaille le Watson. Mais comme le Watson ne comprend pas encore le Français (car on peut parler à la bête...), il n'est pas encore opérationnel en France.. Cela étant, je suis assez curieux de connaître le premier hôpital français qui va travailler avec ce Watson.. Si naturellement cela se fait..

La santé est donc actuellement sur la sellette. Qu'elle se rassure, elle n'est pas la seule..

Un autre domaine des activités humaines va lui aussi entrer en disruption : l'énergie (avec les récentes annonces de Tesla à propos de ses batteries domestiques - un article de ma pomme devrait bientôt paraître dans le Journal l'Opinion). Voir par exemple le AirB&B de l'énergie solaire (où l'on n'aurait moins besoin d'EDF à terme ?). D'autres exemples existent à Hawaï, en Nouvelle Zélande, etc..

Capture d’écran 2015-05-17 à 11.18.40

Disruption qui sera concomitante avec celui des transports (avec les voitures robots qui vont accélérer le développement des Uber et autres). Et l'arrivée probable de parcs de taxis robots dans les grandes agglomérations (ce qui ne sera pas sans impacter les constructeurs automobiles 1.0 - voir même la SNCF)..

La compréhension des langues sans les apprendre en "intelligence artificielle" s'amorce (Watson toujours lui, Skype qui vient d'annoncer 40 couples de langue, babelon, etc..). Ce développement est très peu perçu actuellement chez les élites françaises, mais il arrive. Il est probable que d'ici 3 à 5 ans, les Etres Humains se comprendront sans apprendre la langue de l'autre (dans ce cas le Monde sera devenu un vrai village - et notre Education Nationale aura peut-être une sérieuse crise à gérer )..

Autre secteur qui n'est que peu atteint par la disruption jusqu'à présent : la Justice.. Il a certes quelques effets de bord qui touchent les professionnels du droit, etc.. Justice et nos diverses administrations..

Et plus tard peut-être, il y aura une adaptation des systèmes dits démocratiques à une autre organisation avec le développement du vote électronique.. etc..

Je vais essayer de m'occuper des autres futurs disruptables..

Mais revenons à aujourd'hui.. avec la e-santé..

.. E-santé où l'on observe de plus en plus une convergence numérique/génomique..

Plusieurs pays semblent penser que la séquençage génomique est la clef de la e-santé.

- La Chine qui séquence à tour de bras. Avec la startup BGI (Beijing Genomics Institute). On estime que sur les 3 à 5 millions d'Etres Humains séquencés à aujourd'hui sur cette Terre - très grossière estimation de ma part - la Chine disposerait dans ses clouds d'environ 30% des séquençages réalisés dans le Monde.

Capture d’écran 2015-05-17 à 11.24.03

Vous remarquerez qu'autour de BGI, un certain nombre d'organisations se sont regroupés (dont la Fondation Bill et Melinda Gates). Et que des "standards" sont en cours de définition..

Capture d’écran 2015-05-17 à 11.30.41

- L'Angleterre avec son plan 100.000 malades atteints de cancer et de maladies génétiques à séquencer. Ce plan se base sur 11 hôpitaux .. Il a démarré. Environ 5.000 malades l'ont été. Et le Gouvernement de David Cameron a mis sur pied une cellule de recherche qui va analyser ces séquençages.

- Les USA avec le plan Obama de 1 million de personnes - volontaires - à séquencer..  La Californie vient aussi d'annoncer son propre plan. Ne pas oublier le privé, avec la notamment la startup 23andme qui aurait déjà séquencé 1 million de personnes en majorité aux USA mais aussi dans d'autres pays (dont la France très probablement). Il y a aussi AncestryDNA.com et National Geographic (et beaucoup d'autres) qui s'y mettent.. 

- Dernier pays en date à avoir un grand plan génétique : l'Islande .. Où un peu moins de 3.000 Islandais sont en cours de séquençage (population totale de 360.000 habitants environ) .. Pays ayant une population relativement homogène.. avec une entreprise de Reykjawik dénommée deCODE Genetics qui est dans le séquençage depuis des années.

Capture d’écran 2015-05-17 à 11.35.23

Le génome humain est composé de 23 paires de chromosomes, avec sur chaque chromosome des gènes qui se suivent à la queue leu-leu .. Un peu comme les paquets qui circulent sur le réseau Internet avec chacun un octet de départ et un octet de fin. Au total votre génome contient un peu plus de 20.000 gènes.

Les Islandais vont comparer gènes à gènes.. pour observer les différences, etc.. 

Capture d’écran 2015-05-17 à 18.45.56

Il semble que l'on soit ici ou là (sauf en France ?) de plus en plus persuadé que le séquençage du génome soit la base de la e-santé .. Soit on attend de voir ce qui se passe et l'on regarde les trains passer, soit on s'y met. Mais avec notre principe de précaution..

La bonne échelle serait au niveau européen ??

Le "genome engineering" se met en place ..

Et c'est là, où la "vraie" éthique serait à prendre en compte.. A savoir peut-on modifier un génome que Dame Nature à créé, ou mal créé ? Ce que les Chinois viennent de faire, créant un tollé semble-t-il dans les milieux autorisés occidentaux.. Ou en créer un de toute pièce ? Qu'en pensent les honorables membres de notre Comité National d'Ethique ?

Car au train où vont les choses il est déjà possible "designer" un génome humain.

Plusieurs startups se sont créées dans ces domaines, comme CrispTherapeutics..

Capture d’écran 2015-05-17 à 11.50.43

Et pour terminer cette brève revue de détail, Synthetic Genomics, la société de Craig Venter, qui le premier à séquencer un génome humain (le sien), va commercialiser une "imprimante à ADN" : le BioXp DNA Workstation (prix : 50.000 $).

Capture d’écran 2015-05-17 à 12.14.12

Plutôt que d'utiliser des moyens chimiques traditionnels des big pharmas pour fabriquer une molécule (ce qui prend une bonne quinzaine d'année et entraîne une hécatombe de rongeurs et autres animaux), pourquoi ne pas assembler des gènes justement qui vont fabriquer la molécule ? Ce qui prendrait beaucoup moins de temps..

Capture d’écran 2015-05-17 à 11.59.38

 

Le système de santé français y survivra-t-il ?

Pour ceux qui veulent lire ou relire mes newsletters e-santé : https://billaut.typepad.com/jm/e-sant%C3%A9/

A la semaine prochaine (peut-être). Où vous verrez que les médecins anesthésistes, et les radiologues ont peut-être du souci à se faire..

 

 


Nos élus ne sont pas trés informés de ce qui se passe avec le numérique... dommage pour nous !

Figurez-vous que la semaine dernière, j'ai fait une conférence visiophonique pour une quinzaine de membres du Conseil Economique et Social de la Région Franche-Comté.

Nos amis, pour la circonstance, étaient réunis dans une salle du Conseil Général (salle équipée d'un système de visio, mais qui - nous avons fait des tests avant, ne marchait pas - on se demande qui a pris la décision d'investir dans un tel système, qui m'a semblé un peu vieillot). Je leur ai donc proposé d'utiliser mon studio visiophonique (plateforme 2.0 de Vidyo - tout en logiciel). Ils avaient installé dans la salle un ordinateur avec webcam, connecté en Ethernet, avec des hauts-parleurs, et une connexion sur grand écran. Il y avait aussi un système audio avec microphone, ce qui m'a permis de bien entendre les questions..

J'étais moi-même dans mon bureau au grenier.. (car c'est seul endroit chez moi où passe le téléphone sans fil - on attend une antenne 4G de Free chez nous  - mais il y a un problème.. Notre Conseil Municipal a accepté la chose, à condition que l'antenne soit habillée "en séquoia".. Mais on l'a livrée "en pin". Bref, on attend.. Notre Maire ne veut pas se laisser faire.. Côté Free non plus.. Pendant ce temps Billaut et d'autres ne peuvent pas téléphoner... Bon c'est la France..

Capture d’écran 2015-05-10 à 14.55.23

On m'a demandé de faire cette conférence sur le thème "Mais qu'est-ce qui se passe avec ce numérique ? Quelles décisions devrions nous prendre pour notre territoire ?"

Vous allez me dire, de quoi je me plains ? Voilà des gens qui veulent savoir !. Mon discours ne devait durer que 30 minutes (j'ai tenu), et le reste du temps : répondre aux questions..

Et bien, il y a eu de nombreuses questions et de bonnes questions.. Comme quoi faut pas désespérer...

Mais reste à savoir ce que nos amis font faire, en actes concrets..

D'une façon générale, je dois dire qu'ils ne sont pas très informés, et que peu utilisent les outils du numérique (un seul avait un profil sur Linkedin). Pour prendre de bonnes décisions il me semble qu'il faut savoir de quoi l'on parle. La meilleure façon, n'est-elle pas d'utiliser soi-même le numérique dans tous ces aspects ?..(réseaux sociaux, plateforme visiophonique, cloud/saas, fibre optique, e-santé, etc...).

Mais ils se sont, d'une certaine façon, rattrapés avec les questions..

Avec leur accord j'ai enregistré cette conférence, me disant qu'après tout il y aura peut-être dans le pays d'autres élus qui pourraient être intéressés.. (J'avais demandé au départ de faibles honoraires, que l'on a refusé, mais j'ai quand même accepté de faire cette conférence. Après tout, je fais mon devoir civique. Par ailleurs, dans l'esprit de certains, une conférence en "virtuel" doit être gratuite. Mais c'est en train de changer. Par exemple fin mai je dois participer à un webinar pour les directeurs de ressources humaines dans l'assurance. Et là je vais être rémunéré).

Mais revenons à nos moutons..

Pour la circonstance donc, j'avais bricolé quelques slides pour piloter mon discours.. Slides que vous trouverez sur slideshare...

Capture d’écran 2015-05-10 à 14.33.17

 

Et vous trouverez l'enregistrement visiophonique ici (attention il y un code pour le voir : helene - et le fichier se trouve sur le cloud d'Amazon aux USA). La période "questions" a duré 1:30 !..  Vous trouverez donc le début des questions vers les 30 minutes.

Je dois refaire cette conférence en mode physique cette fois, auprès des élites du département d'Eure et Loir fin mai. Comme quoi cela bouge... un peu..

Nul n'est prophète en son pays !

Savez-vous combien il a de personnes qui nous gouvernent au total dans ce pays ? 618.382 ! (des députés au conseillers municipaux). Faudrait ajouter les membres du Gouvernement et des hauts fonctionnaires. Ce qui devrait faire au total un petit million de personne (faudrait aussi ajouter les chefs d'entreprises pré-numériques - hors startups - qui pour la plupart sont aussi peu informés..).

Je me demande combien sont acculturés à ce numérique.. "Pour prendre de bonnes décisions" comme on dit à Besançon, chef lieu de Région...

Et ce sont ces gens-là qui devraient conduire le pays dans le futur.. qui sera complétement digital..Qu'ils le veuillent ou non...

J'habite le joyeux département des Yvelines.. Nous avons plusieurs fois proposés à nos élites locales (Conseil Général, maires, président de collectivités de communes) de leur faire ce genre de panorama. Nada ! On nous prend chez nous, pour des zombis.. Et ils ne prennent même pas la peine de nous répondre ! (sont mal élevés quand même ces politiques.. ils vivent en circuit fermé, entre eux, de façon opaque..)

Et pourtant, dans l'association Broadband78 que nous avons créée, il y a pas mal de gens qui sont dans le numérique toute la journée.. et qui, sous différents aspects, pourraient eux aussi faire leur devoir civique.. Mais comme de l'autre côté, les 1.0 veulent rester dans le 1.0...

On a l'impression que nos élus, une fois élus, se prennent pour Dieu le Père, et donc qu'ils savent tout.. Pas besoin donc de se faire éduquer par la valetaille, fût-elle numérique..

Enfin, chez nous on va voir comment notre élite à nous va s'en sortir avec le Tres Haut Débit, en combien de temps .. Comme ils ont mis à la poubelle le plan fibre qui avait été voté, et qui aurait dû démarrer depuis septembre dernier..

Par contre, dans le département d'à côté (Eure et Loir) 90.000 prises optiques vont être installées y compris dans les villages - pas de remise en cause semble-t-il.. Les élus de ce sympathique département font faire fin mai une grande conférence numérique (où je suis invité) dans le magnifique Château des Veaux (alors que nous, nous avons le Château de Versailles).

Capture d’écran 2015-05-10 à 17.55.48

Il y a déjà chez eux, une école de coding dans le Perche, et quelques foyers de télétravail.. Dernier point : ils viennent d'annoncer une plateforme de crowdfunding départemental pour financer des startups qui viendraient s'installer chez eux : Coup de Pouce 28.

On en n'est pas là dans les Yvelines.

A l'ouverture du réseau fibre des Yvelines (défunt aujourd'hui), il aurait été du dernier chic de faire une conférence mondiale sur le numérique dans les Sociétés Humaines.. A Versailles (ce qui aurait ramené pas mal de chiffres d'affaires dans le département et de business). Chefs d'Etats, grands patrons des sociétés Hitech, jeunes galopins du monde 2.0, etc.. (conférence comme Giscard avait fait en son temps avec le Minitel)..

Mais bon.. Que voulez-vous nous avons les élus que nous méritons. Après tout, c'est la population des Yvelines qui les a élus. Notre population est donc encore 1.0..

Y'a du boulot..

 

PS. J'ai découvert par hasard une nouvelle façon d'agrémenter mes conférences on line..

J'utilise depuis plus de 2 ans maintenant une application qui n'est disponible que sur tablet/smartphone (iOS et Android) : Zite.. qui me permet très facilement de faire ma veille technologique quotidienne.. Je suis environ 150 thèmes et Zite me fait mon "journal" plusieurs fois par jour pour chaque thème. Non seulement cette application me permet de twitter automatiquement une news que je trouve intéressante (j'ai aujourd'hui un peu plus de 13.000 followers), et/ou de la diffuser sur mon wall Facebook avec mes commentaires, sur Linkedin, l'envoyer par mail, etc...), mais elle me permet aussi de créer automatiquement ma bibliothèque sur une autre plateforme : Pocket.. Et, ce n'était prévu avec nos amis de Besançon, j'ai utilisé ma bibliothèque en direct (on peut partager ce que l'on veut avec Vidyo).. pour leur monter différentes choses, et ainsi asseoir ainsi mes "élucubrations"..

Nos amis ont apprécié (ils n'avaient jamais vu en photo la petite voiture robot de Google, qui n'a ni volant, ni pédale - je rappelle qu'en France Comté on fabrique des autos 1.0).. Ci-après une partie de la dite bibliothéque..

Capture d’écran 2015-05-11 à 09.04.16 

 

 

 

 

 

 


e-santé - newsletter n°5 - mai 2015

 

Petite réflexion dominicale

J'ai la très nette impression que les choses de e-santé s'accélèrent dans le Monde en ce moment (mais pas trop en France : on fait comme si cela n'existait pas). Chaque jour apporte son lot de nouvelles les plus intéressantes les unes des autres. Au point que je ne sais plus où donner de la tête. Vous en jugerez avec cette newsletter ... Très importante moisson de news cette semaine donc qui confirme mes analyses antérieures (mais il n'y a pas que moi qui fait ce genre d'analyses..)  : le séquençage génétique devient la base de la e-santé, les grands de la technologie américaines, après les startups US, déboulent à fond les manettes, le big data et l'intelligence artificielle vont probablement découvrir les secrets de nos maladies.. Et des villes commencent à s'organiser en e-santé.

Et j'oubliais, la Chine s'y met à grande vitesse.. Comme si elle ne voulait pas se faire dépasser, et même comme si elle voulait prendre le leadership ?

 

Watson : le super-toubib de l'Humanité ?

Watson est le "cognitive computer" d'IBM (voir nos précédentes newsletters). IBM sort le trés grand jeu dans le domaine de la e-santé : beaucoup d"annonces cette semaine..

- 14 centres américains/canadiens de cancérologie vont utiliser les services de Super-toubib pour définir les meilleures thérapies pour chaque type de cancer qu'ont les malades dans ces centres (l'article explique brièvement le processus).. Il y a naturellement un business model : les centres payent "a subscription fee"..

Capture d’écran 2015-05-09 à 11.16.12

Mais on n'en sait pas plus.. Je me demande si cela va intéresser nos hôpitaux ?

Me Marisol Touraine va-t-elle accepter ? Si j'étais à sa place, je ferais un test.. Mais là les silos de la santé curatives françaises vont-ils renâcler ? Notre Sécurité Sociale va-t-elle remboursée le diagnostic de Super-Toubib ?

- IBM's Watson enters market for analyzing cancer genetics

 

Du rifi dans la radiologie ?

On a besoin en matière de médecine curative de plus en plus d'images de l'intérieur du corps. Pour cela on utilise des matériels de radiographies à base de la technologie de rayons X. Cette technologie n'a pas évolué depuis sa mise au point il y a plus de 100 ans.. Les matériels sont lourds, fragiles et coûteux. Mais une startup américaine dénommées Tribogenis vient de mettre au point une nouvelle technologie à base de triboluminescence, et va commercialiser un matériel de radiographie de poche : le "pocketXR (mais on ne sait pas quand il sera commercialisé, et on n'en connaît pas encore le prix). Mais nul doute qu'à terme, vous pourrez vous-mêmes vous radiographer et envoyer l'image pour analyse interprétation chez un grand spécialiste : le Watson d'IBM par emple. (il y a aujourd'hui environ 6.000 médecins radiologues 1.0 en France équipé du matériel 1.0 qui sont installés dans des endroits où le malade potentiel doit se déplacer..).

Capture d’écran 2015-05-08 à 09.13.28

 

 

Votre argent m'intéresse.. Pardon votre ADN m'intéresse !..

C'est Apple qui dit cela, pastichant ainsi la célèbre pub de la BNP. On commence à se rendre compte que le séquançage génomique est la clef de la médecine 4P.. Et naturellement certains se disent, qu'avec cela ils vont gagner beaucoup d'argent..

Capture d’écran 2015-05-08 à 10.04.06

 

Tout cela sera détaillé à la prochaine WWDC d'Apple à San Francisco le 8 juin prochain.. Les développeurs du Monde entier vont ainsi pouvoir fabriquer diverses applications basée sur l'Iphone et surtout le Researchkit d'Apple. Là, on sort du monde médical 1.0.. me semble-t-il.. Apple va lâcher ses dizaines de milliers de développeurs dans le secteur de la santé et de la médecine..

 

Le séquençage du génome : la ruée vers l'or ?

De plus en plus d'organismes, d'entreprises vous proposent de séquençer votre génome.. Car celui qui en a le plus, aurait de meilleures chances de découvrir le secret de nos maladies. Et donc de mettre au point ce qu'il faut pour guérir ou éviter de tomber malade. Vous verrez que d'ici peu on va vous proposer de séquençer gratuitement votre précieux OS. En tout à aujourd'hui ce sont les Chinois qui sont les champions. Ils ont dans leur ordinateurs 30% du séquençage total du Monde..

Sinon on voit arriver Ancestry.com (mais ce n'est disponible que pour les Américains), National Geographic qui lui veut étudier les mouvements de population depuis la nuit des temps.. Déjà plus de 700.000 personnes ont acheté le kit à presque 200 $. Mais il en faudrait pour se faire quelques millions..

Capture d’écran 2015-05-09 à 10.20.56

 

23andme, la startup qui a démarré le séquançage génétique "grande consommation" vient aussi d'annoncer son arrivée sur le marché de la généalogie et de l'étude des mouvement de population des Etres Humains.

 

Capture d’écran 2015-05-09 à 10.41.53

 

Qualcomm aussi n'est pas en reste..

Il a lancé son "Qualcomm tricorder XPrize" un concours de startups dans le domaine de la e-santé.

Capture d’écran 2015-05-08 à 10.14.41

 Les résultats seront annoncés en Janvier 2016.

 

L'Etre Humain est un Etre Mathématique, mais il ne le sait pas encore.

Je me demandais quand cela arriverait ? Hé bien, c'est fait... L'Etre Humain est une mécanique électro-chimique très compliquée.. 100.000 milliards de cellules au bas mot avec un bon millliard de milliards de molécules, et encore plus d'atomes (c'est une estimation, car on ne les a pas comptés..), cellules organisées en organes, tissus, et fluides divers... Chaque seconde, des milliards d'interactions s'effectuent dans notre corps, sans que nous en ayons conscience (heureusement)..

 

 Capture d’écran 2015-05-04 à 09.51.32

Le "Simons Center for Data Analysis" (New-York) a donc commencé à regarder comment tout cela réagit.. On en est au tout début certes, mais au train où vont les choses, nous aurons je pense une cartographie interactive des ces inter-relations entre gènes et autres molécules se trouvant dans nos cellules, d'ici quelques années.. D'ailleurs ci-après une infographie intéressante montre ce qui pourrait se passer à terme.. Par exemple 20 minutes après avoir bu un soda, votre taux de sucre dans votre sang augmente (oui mais de combien ?), du coup votre pancréas se met à produire de l'insuline (oui mais de combien ?) , et votre foie transforme le sucre du soda en graisse (oui mais de combien ?)..  Sachant naturellement que chacun à ses propres réactions/métabolisme.

Capture d’écran 2015-05-06 à 15.04.26

 

Une ville complète en e-santé !

Non ce n'est pas en France (cela se saurait) ... Mais en Finlande. La ville d'Oulu (196.000 habitants) a mis sur pied une plateforme de e-santé dénommée SelfCare. 70.000 personnes l'utilisent déjà. La participation est volontaire. Cela coûte à la communauté environ 390.000 $/an. Des projets comparables en Angleterre, Suéde, Norway.. Non, aucun projet de ce type en France.

Capture d’écran 2015-05-09 à 08.59.12

 

La ville d'Oulu est trés réputée en Europe et dans le Monde pour la e-santé.. Notamment avec son "Oulu wellness Institute". Qui incumbe notamment quelques belles startups : Otometri, Sensorfit...

 

Un Mooc sur "Medecine in the Digital Age".

La plateforme de MOOC edX ouvre un cours on line sur le futur de la médecine. Le cours est gratuit, il a démarré le 5 mai dernier, et il va durer 5 semaines.. Et à la fin, vous pourrez obtenir un "verified certificate" pour 25$.

Capture d’écran 2015-05-09 à 09.15.48

 

 ___________________________________________________________

Il y a aurait encore beaucoup de choses à dire.. Cela sera pour la semaine prochaine (peut-être)

Voir ou revoir toutes mes newsletters e-santé : https://billaut.typepad.com/jm/e-sant%C3%A9/


Hospitalia n° 29 de mai 2015 publie une e-interview de ma pomme sur la e-santé

Hospitalia est la revue des personnels de santé oeuvrant dans des hôpitaux et autres cliniques (tirage : 70.000 exemples).

Voilà l'article ci après qui a été publié... Bonne lecture...

Capture d’écran 2015-05-04 à 18.19.58

 

Capture d’écran 2015-05-04 à 18.21.49

 

Capture d’écran 2015-05-04 à 18.23.11

 

Et fin mai début juin c'est une autre revue qui elle, n'est pas dans le monde médical, mais dans le monde des entreprises... Il s'agit de Stratégies..

On va peut être réussir à faire bouger cet autre mammouth qu'est le système de santé français 1.0...

PS Vous trouverez mes newsletters hebdomadaires sur  https://billaut.typepad.com/jm/e-sant%C3%A9/

 

 


e-santé - newsletter n°4 - mai 2015

Petite note à l'attention de Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes

Madame la Ministre,

Avec ce qui se passe dans le secteur de la santé dans le Monde et le déferlement des technologies 2.0 dans ce domaine, ne craignez-vous pas que notre secteur de santé français, qui semble très loin de tout cela, ne se fasse disrupter dans les 10 ans à venir ? Au même titre que nos taxis et autres aujourd'hui ?

Aux dires des spécialistes technologiques, et non de nos médecins traditionnels, nous allons passer d'une médecine curative centrée sur l'hôpital, à une médecine prédictive (médecine dite des 4P) centrée elle, sur le citoyen (malade ou non). Il semble que les experts mondiaux basent de plus en plus cette médecine 4P sur le séquençage génomique des Humains. David Cameron, le premier Ministre anglais a ainsi mis en oeuvre son plan 100.000 génomes, qui est déjà bien avancé. Le Président Obama, lui, n'est pas resté en reste. Dans son discours sur l'Etat de l'Union en janvier dernier, il a ainsi annoncé sa "Precision Medecine Initiative". Avec 1 million d'Américains volontaires qui vont se faire séquencer.. (L'état de Californie suit avec son propre plan "Précision Medecine"). Sans parler de la Chine qui dans ces domaines est déjà à la pointe semble-t-il, car ce pays disposerait de 30% des séquençages réalisés dans l'ensemble du Monde.

Leur but est simple : éradiquer le cancer et autres cochonneries qui frappent l'Humanité, en utilisant le big data et l'intelligence artificielle, sur ces données génomiques, ET celles qui seront remontées par les internet des objets de santé à la disposition des personnes séquencées. Objectif : dépister au plutôt les signes avant coureur de ces maladies, trouver de nouveaux protocoles, médicaments, etc..

Puis-je vous faire remarquer, qu'en Angleterre, aux USA (et aussi en Chine semble-t-il), ce sont les politiques qui prennent ces décisions,et non pas le marché technologique, qui certes pousse à la roue.

Pourquoi ne faites-vous pas la même chose en France ? Pourquoi ne proposez-vous pas aux politiques anglais de vous associer dans cette quête ? Et d'y entraîner toute l'Europe ?

Qu'en est-il chez nous ? Allons-nous nous laisser distancer ? Si le secteur de la santé français ne se s'adapte pas, je pense que mes petit-fils (8 ans et 5 ans aujourd'hui) feront suivre à l'âge adulte, leur santé en mode prédictif, sur les grands clouds de santé américain en train de se créer.. Ils paieront, comme avec Netflix dans le domaine de la vidéo, 10 $/mois.. Inutile de vous dire que dans ce cas, si le curatif s'étiole face au prédictif, la valeur ajoutée de notre secteur santé (12 à 15% de noter PIB actuellement) va s'évaporer aux USA...

Je me mêle naturellement de ce qui ne me regarde pas.. Mais comme j'ai eu à passer dans les mains du curatif français, suite à la rupture d'un anévrisme poplité (avec en plus, une faute médicale reconnue et toujours pas réglée par l'Oniam, comme vous le savez), il me semble, à suivre de prés ce secteur émergeant du prédictif, que l'on aurait pu détecter mon anévrisme dés le début de sa formation, et agir en conséquence.. Dans mon cas, personne ne savait qu'il y avait un anévrisme. Il a fallu sa rupture pour le savoir. Inutile de vous dire que cela aurait coûter nettement moins cher que les coûts afférents au curatif. 

Dernier point que je me permets de vous soumettre.. La France est LE pays du "principe de précaution".. Nous sommes obnubilés par l'éthique dans le domaine médical..  C'est bien, mais ce qui est mieux, c'est d'abord de guérir les malades, avant de penser à l'éthique, et d'éviter que les bien portants ou soi-disants tels, tombent malades. Et si pour cela, il faut que chacun mettent ses données de santé sur un grand cloud, de façon à ce que les technologies du big data et de l'intelligence artificielle puissent en "extraire" des solutions..

Nous avons l'intention de faire part de ces réflexions à la Communauté Européenne..

Vous avez dit "éthique" ?

Voilà par contre un point qu'il serait utile de débattre au niveau mondial... à propos de l'éthique.. Nos amis chinois ont fait pour la première fois, un redesign génétique d'un embryon humain.. Ils ont modifié les gènes d'un embryon.. Grâce à une technologie appelée CRISP Cas9. Et selon les spécialistes de ces choses le coût serait de 2.000 $ !

Capture d’écran 2015-05-02 à 10.04.03

 

Pas cher pour redesigner bébé !..  Il est vrai que l'on dit que les Chinois voudraient avoir des enfants blonds aux yeux bleus... Mais cela pourrait aussi éviter pas mal de problèmes : car une fois repérer les gènes "pourris" de l'embryon conduisant à la trisomie ou autres saloperies.. on pourrait les remplacer par des gènes "sains"..  Comme d'habitude chez les Humains il va y avoir du pour et du contre..

Il semble que l'Occident soit contre ce genre de choses (impact des civilisations judéo-chrétiennes ?), mais que l'Asie (la Chine principalement) serait pour.. Les gouvernements pourraient certes interdire ce genre de pratiques, mais ce n'est pas parce qu'ils voteraient des lois coercitives que les bio-hackers les respecteraient..

On est loin ici de savoir s'il faut ou non déposer nos données de santé ici ou là.. Ou les garder chacun pour soi...

Une belle liste de livres sur la e-santé publiés aux USA...

Les vacances arrivent... Voilà 3 que j'ai repéré dans la liste, mais je n'ai pas encore parcouru.... (en anglais, car en France il n'y en a pas encore... décalage habituel)..

 

Comment fabriquer et réparer vos os ?

Vous avez des problemes avec vos os ? Il faut en remplacer un ? Il en manque des bouts suite à un accident ? Rassurez-vous Epibone ("grow your own bone") s'en occupe.. Cette startup américaine a mis au point une technique permettant de fabriquer des bouts d'os avec vos cellules souches,de le faire grandir dans un bioreactor, de designer ce bout d'os (avec une technologie d'imagerie en 3D très précise) en fonction de là où il doit être.. 900.000 Américains ont ce type de problèmes par an.. (de l'ordre de 150.000 en France ?)

Capture d’écran 2015-04-27 à 11.36.17

"Every cell in your body has a voltage across it, and mitochondria convert energy 10,000 times more efficiently than the sun. Bone cells break down and repair themselves all the time." Tiré de l'article de Wired.

Pas triste ce que se passe dans les hôpitaux américains !

400.000 décès y sont imputables à des erreurs médicales ! Plus que sur les routes !

L'être humain qu'il soit au volant de sa voiture ou médecin, n'est pas fiable à 100%. On a aussi beaucoup d'erreurs médicales en France.  Mais on évite d'en parler.. C'est l'omerta..

Capture d’écran 2015-04-27 à 12.06.59

Les systèmes de santé curatifs traditionnels ne sont donc pas au point.. Certes, ils "réparent" pas mal de malades, mais les effets de bord sont catastrophiques.. Il serait temps que les personnels de santé se mettent au 2.0, en cloud/saas pour un avoir un accès temps réel aux informations concernant le patient en installant par exemple du iBeacon dans leurs locaux ?

Il semble sur ce dernier point, que les hôpitaux américains vont s'y mettre...

Plusieurs entreprises proposent une offre d'installation aux USA.. dont celle ci.. Mais à ma connaissance il ne semble pas qu'il y ait encore d'hôpitaux équipés.. Quant à la France je suis pas sûr que nos personnels de santé connaissent ce ibeacon.. Mais je peux me tromper.. 

Capture d’écran 2015-04-29 à 17.41.08

 

La médecine curative est imprécise.. très imprécise..

D'autant plus qu'elle n'est pas personnalisée.. (l'un des P de la médecine 4P).. Et cela nous coûte cher.. Dans cette infographie ci-dessous, le bleu signifie que le médicament est efficace, et le rouge qu'il ne sert à rien.. Voir même qu'il aggrave l'état de santé du patient..  Les big pharmas ont des progrès à faire..

Capture d’écran 2015-05-01 à 16.35.15

 

On a fait beaucoup de progrès depuis Hippocrate, mais cela fait encore un peu Diafoirus.. Et Molière pourrait encore s'en donner à coeur joie aujourd'hui semble-t-il...

 Est-ce qu'à terme l'hôpital ne sera pas chez nous ?

L'article est intéressant mais un tantinet trompeur.. En fait, il décrit l'internet des objets de santé que l'on peut avoir chez soi, dans telle ou telle pièce.. et explique que notre suivie de santé se fera en-dehors du système médical.. Ce qui est on ne peut plus probable.. Par contre si vous faites une appendicite, ne vous l'enlevez pas dans votre cuisine avec vos couteaux de cuisine .... Encore qu'avec ce qui se passe dans la technologie, il ne faut jurer de rien.. 

Capture d’écran 2015-04-29 à 18.11.56

La mise en place de cette e-santé devrait probablement désengorger les services d'urgence de nos hôpitaux ?

Allons-nous assister à l'Uberisation de notre système de santé ? 

Capture d’écran 2015-04-29 à 18.29.35

Article intéressant.. Uber a disrupté les système de taxis traditionnels, en remettant, grâce à la technologie, le client au centre. Dans les systèmes de santé nous allons passer d'hospital-centric à patient-centric.

L'analyste américain qui a écrit cet article est Stuart Karsten.

J'aime beaucoup les analystes américains, ils sont trés informés dans leur domaine, et de plus ont des idées (à la différence des journalistes français - à part quelques rares exceptions.. ces derniers ergotent toujours dans leurs articles - "oui, mais"- , un aspect négatif est toujours évoqué - ce qui fait que personne n'est incité à poursuivre la réflexion - principe de précaution oblige ?).).

Stuart pense ainsi que dans les 10 ans qui viennent des Uber-like compagnies font forcément émerger.. du fait de : voir les raisons qu'il donne ..

Et si toutes les infirmières du monde se mettaient au Do It Yourself en matière de santé ?

Les infirmières sont les personnes qui sont le plus en contact avec les malades.. Elles sont donc le plus à mène de voir ce qui pourrait être amélioré.. Et certaines "fabriquent" ce qu'elles ont imaginé pur améliorer tel ou tel aspect.

Capture d’écran 2015-04-29 à 11.02.48

 

Le mouvement des "makers" semble donc prendre de l'importance dans le domaine de la e-santé..

Capture d’écran 2015-04-29 à 15.57.24

Même le MIT avec son département Little Devices s'y met.. C'est dire.

Capture d’écran 2015-04-29 à 15.52.59

Pourquoi ce phénomène émergeant ? Les raisons sont simples : la technologie se répand, les makers de par le Monde sont de plus en plus nombreux, une très grande partie de l'Humanité n'a que très peu d'argent, n'a pas de couverture sociale, etc..

IBM + APPLE + LA POSTE JAPONAISE... 

Intéressante initiative au pays du Soleil Levant.. Chaque jour au Japon 10.000 personnes fêtent leurs 65 ans. Et 40% de ces seniors vivent seuls ou avec leurs conjoints, qui lui aussi vieillit.. On notera que la Poste au Japon a été privatisée en 2007. Ci-aprés une copie d'écran sur l'iPad de Mihoko-san.

Capture d’écran 2015-05-01 à 16.06.47

Le Japon est le pays le "plus âgés" au Monde où les seniors représentent environ 30 % de la population.. Un peu moins de 20% en France.. Mais avec le temps on va devenir comme au Japon. Je me demande si la Poste en France pourrait passer un tel partenariat avec nos 2 compères .. (ou avec BeeTree - voir plus loin - si j'étais Philippe Wahl, patron de la Poste Française, je prendrais une part de capital dans cette startup)..

On notera que la Silicon Valley commence elle aussi à se préoccuper de ce problème  Plus de 200 startups se sont ainsi créées ! Incroyable ! Avec chacune une valorisation de presque 5 millions de $ chacun. Ci-après quelques-unes de la liste..

Capture d’écran 2015-05-01 à 15.36.42

 

 

Et en France ? Ben cela bougicotte..

Betterise a annoncé le 24 avril dernier le portage de son application de e-santé sur la monde tre d'Apple, Beetree lance sa plateforme de "maison de retraite virtuelle" (encore en test). Et notre Agence Nationale de Santé vient d'annoncer un partenariat avec une startup américaine Quest Diagnostics Inc. Pourquoi avec cette startup américaine ? On ne sait pas trop.

Et votre honorable serviteur s'est fait e-interviewé par les revues Hospitalia, Stratégies (intéressant que des revues non médicales s'intéressent à le e-santé..). Et un membre du cabinet de Martin Hirsch (Hôpitaux de Paris) cherchent à me voir..

Il y aurait encore beaucoup à dire.. Cela sera pour la semaine prochaine (peut-être)...

PS J'ai regroupé mes newsletters e-santé sur mon blog dans la catégorie e-santé.. Vous pourrez de cette façon les retrouver facilement.. sur cette url https://billaut.typepad.com/jm/e-santé