Connaissez-vous Frédéric Baud from Le Vésinet ? FundMyMedicalResearch : les patients s'impliquent dans le financement de la recherche médicale...
Connaissez-vous Amirhossein Malekzadeh from Paris ? Focusmatic : le big data au service du marketing..

La grande élite française n'est pas adaptée au numérique... Loin s'en faut... (n°1)

Dans toute société humaine il y a une élite, et un système intergénérationnel de création d'élites  .. Ne fait pas en effet partie de l'élite qui veut chez les Homo Sapiens... 

Tout aurait commencé avec la Révolution Agricole qui a démarré sur Terre il y environ 10.000 ans dans le Croissant Fertile... Révolution qui a accouché des premières élites humaines : Rois des villes Etat, Empereurs divers, Dictateurs alambiqués, Religieux inspirés, etc..

Et cela s'est perpétué au cours des Siècles au fur et à mesure que la Révolution Agricole se répandait dans le Monde. Il a fallu plusieurs milliers d'années pour que cette Révolution arrive en Europe ... Naissance donc de la Féodalité en France et en Europe, puis de la Noblesse et de la Royauté.. Et en ces temps reculés, le système de création intergénérationnelle d'élites était simple : le droit d'aînaisses... On faisait partie de l'élite de père en fils... Pas d'ascenceur social...

En gros, la répartition élites/glandus répond à la loi de Pareto.. 20% d'une population d'un territoire fait partie de l'élite et dispose - ou confisque - 80% des richesses et du pouvoir.. Et dans ces 20%, la loi de Pareto s'applique encore pour la super-élite (20% des 20% = 4%, les 16% restants étant les superglandus.. En fait, il y a plusieurs cercles dans la nomenklatura.. ).

Mais en 1789 dans les Yvelines, par une belle nuit d'août - le 4 exactement -, le peuple Français a supprimé le droit d'aînaisses et les privilèges associés... Et comme les glandus ne font pas dans la dentelle, ils en ont profité pour occire tout ce qui portait dentelles, et perruques poudrées... Exit, donc la Royauté... Mais cela n'est pas pour autant que l'élite a disparu... 

Capture d’écran 2013-07-08 à 07.39.31

Soubresants divers par la suite... Empires, Républiques, re-Royauté se sont succédé au gré de l'écume des jours... Toujours avec une élite qui est devenue hétéroclite : noblesse d'Empire, élite qualifiée de républicaine, mur d'argent des 200 familles, maîtres de forges, etc.. Que l'Histoire a regroupée sous un terme générique : bourgeoisie... Laquelle a permis la mise en route d'une nouvelle Révolution : la Révolution Industrielle... 

Mais venons en à aujourd'hui..

Depuis la 2ème guerre mondiale, nous avons en France un nouveau système de création d'élites qui s'est insidieusement mis en place au cours des années .. A savoir nos grandes Ecoles, dont les membres ont trusté les différents postes de pouvoir et de création de richesses (ENA, X, Ecoles Normales, etc...). Et quand vous sortez de ces moules où l'on pétrit les neurones des jeunes énarquillons et autres, les plus grands espoirs, les plus grands honneurs, vous sont permis..  A vie ou presque.. Vous défilez le 14 juillet sur les Champs Elysées pour certains, vous intégrez les Grand Corps d'Etat pour d'autres, vous rejoignez l'Inspection des Finances en attente de postes plus prestigieux. Ou alors, vous pantouflez dans les entreprises publiques, ou privées avec moult stocks options et autres parachutes dorés.. Et même s'il advient que vous fassiez une connerie dans le privé, pas grave : vous rejoindrez votre corps d'origine comme si de rien n'était...

A cette belle élite cultivée s'accroche de temps à autres des personnages hauts en couleur venant d'autres mondes : un avocat blingbling par exemple, ou un professeur d'allemand à prestance gothique, etc...  

Les glandus quant à eux, doivent ramener, surtout dans la période de crise économique actuelle...  

Ainsi va le Monde.. Sauf que le Monde lui, a malheureusement changé... D'analogique, il devient numérique... Et cette belle élite qui s'est créée dans le monde analogique, a quelques difficultés pour appréhender le numérique ... Car les moules dans lesquels elle a été formée visent justement à perpétuer le passé analogique de façon à garder le pouvoir de génération en génération..  

Comment notre élite a-t-elle abordé le numérique ? Du plan calcul des années 60 au plan fibre d'aujourd'hui (en passant par le plan câble, le plan informatique pour tous, le plan vidéocommunication de Biarritz, le plan Quaero, le plan Andromède, le plan Dossier Médical Personnalisé, le (futur) plan MOOC... , etc ..).

50 ans de ratage bureaucratique 1.0 et de non-vision du futur qui a coûté beaucoup d'argent à la Nation ...

Et dire que le premier réseau de télécommunication par paquets au Monde a été créé en France.. 

Suite au prochain numéro...

Commentaires

Hervé

Cher Jean-Michel,

Je suis perplexe face à ce billet qui me semble faire des raccourcis un peu simples, et tomber dans une sorte de démagogie peu habituelle sur ton blog.

Par où commencer? Peut-être par dire que les filières de formation de l'"élite" ne datent pas de la 2nde guerre mondiale, mais de l'Empire. Que ces filières se sont régulièrement adaptées aux problèmes du moment, avec succès. Qu'à peine 1% des X passe par l'ENA. Que le monde des affaires et de l'entregent existe depuis que le monde est monde.

Quant à l'adaptation au numérique, est-elle plus forte auprès des élites russes, allemandes ou anglaises? j'en doute un peu. Si Israel et les Etats-Unis se distinguent par des filières digitales florissantes, n'oublions pas aussi que ces pays ont des niveaux de dépenses militaires incomparables avec le nôtre, et que la corrélation entre ces deux univers existe (que cela s'appelle PRISM ou autre).

Bref, si l'"élite bashing" est à la mode, on voit bien peu d'alternatives crédibles sur le long terme. Avant de casser le jouet, peut-être devrions-nous penser à l'adapter et le faire progresser. L'esprit hacker, c'est un peu ça, non?

Pierre Chapuis

D'accord dans l'ensemble mais le dénigrement permanent du Plan Calcul m'énerve un peu et s'apparente à mon avis à du révisionnisme. Cyclades ("le premier réseau de télécommunication par paquets au Monde") a été financé *par* le Plan Calcul et est mort quand Giscard y a mis fin.

Je sais bien que ces sujets réveillent de vieilles querelles entre telcos et informaticiens, mais maintenant que les deux professions ont plus ou moins fusionné il serait temps d'y mettre un terme.

Les "plans" actuels (Andromède, Quaero...) ressemblent au Plan Calcul en ce qu'ils visent à donner un peu d'indépendance au pays vis-à-vis des États-Unis dans des domaines critiques (infrastructure "Cloud" et moteurs de recherche), mais ni le contexte, ni les moyens, ni les acteurs ne sont les mêmes. À l'époque du Plan Calcul l'État n'avait pas le choix : les américains refusaient de vendre la puissance de calcul nécessaire aux français, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Et là où le Plan Calcul encourageait l'innovation et la recherche, ceux-là se bornent à produire de pâles copies au rabais.

Concernant les élites, les corps de l'X ont perdu beaucoup de pouvoir, ce qui serait une bonne chose... s'il n'avait pas été récupéré par les énarques. Je préfèrerais encore les X, au moins ont-ils une certaine culture scientifique.

Par contre, il me semble que l'X change. Le nombre de startups montées par ou eployant des jeunes diplômés de l'X (dont beaucoup sont aussi passés par les grandes universités américaines) est impressionnant. C'est probablement une bonne chose...

Hervé

Autre sujet qui mériterait un peu d'attention: http://xmtcdigital.com/

Billaut

certes certes. mais le monde change et change vite..

notre élite réagit souvent en mode défensif et pas souvent en attaque.. principe de précaution oblige ? (affaire Quaero en défense contre Google) sans compter les conneries qu'elle continue à soutenir (notre fameux DMP), etc...
Cela étant, je pense que rappeler l'Histoire est une bonne chose notamment pour nos jeunes .. et en tirer les conséquences est encore mieux.. c'est donc ce que je vais faire...

Gallois (grande élite) et son rapport : Internet n'y cité qu'une fois.. Il me semble que la compétitivité passe d'abord par la digitalisation du système économique dans son ensemble et notamment de son administration lourdingue que l'élite pilote... (voir la startup contractlive sur mon blog - mais il y en a beaucoup d'autres - qui permet de faire beaucoup de productivité inter-entreprises - antichambre de la compétitivité)...

Cela étant je suis optimiste grâce à nos startups (effectivement il y a des X dans le tas - pas encore vu d'énarques)..
Tout ce que je demande à notre élite 1.0 c'est de fibrer l'ensemble du territoire au plus vite. Mais on n'en prend pas chemin.. Car si Google Fiber fibre les US à 1G comme cela semble parti, les nouvelles apps que cela va permettre seront faites aux US .. et nous iront les acheter quand nous aussi nous serons fibrés.. Comme d'hab.. Il suffit que l'élite 1.0 fibre.. nos startups feront le reste.. Manque de vision de l'élite française..

Dernier point : faites un petit travail de recherche.. Notre GVT a installé une commission "innovation 2030" : 20 membres haut de gamme.. Allez voir qui a un profil Linkedin.. Symptomatique non ? .. http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/installation-de-la-commission-innovation-2/

arena

oh là là Jean Michel, mais vous allez beaucoup trop vite ... il semble qu'une partie de cette "élite" [suivez mon regard vers la droite] vient de découvrir la démocratie ... encore plus récemment la comptabilité ... alors leur demander de maitriser le numérique ... il va falloir attendre quelques générations supplémentaires !

Hervé

Sympa cette liste des membres de la commission innovation 2030... Mais ce qu'on peut leur reprocher, ce n'est pas tant leur origine "élitiste", que leur moyenne d'âge finalement très élevée. Combien seront encore là en 2030 pour tester (en de bonnes conditions) les innovations souhaitées?

Le problème n'est pas celui de la formation des élites au digital, mais de cette habitude de nommer à des postes clefs des personnalités plus pour leur réseau personnel que pour leurs compétences (enfin, pas pour tous, Bourdoncle a un excellent track-record). Un peu comme si on nommait les anciens de l'équipe de France de foot à une commission sur l'avenir du PMU...

Au passage, les deux hauts fonctionnaires qui avaient travaillé à l'élaboration du rapport Gallois avaient, eux, leur profil LinkedIn (Clément Lubin et Pierre-Emmanuel Thiard) et ils sont pourtant tous deux de remarquables produits de nos filières (X-Mines, ENA). Comme quoi, tout n'est pas perdu...

Billaut

@arena... trop vite dites vous ? en fait la France 2.0 va vite.. Probablement 50.000 startups peut être plus.. elles mettent en oeuvre de nouvelles chaînes d'intermédiatiion que l'elite n'a pas établit elle-même .. Naturelllement ces startups sont inconnues de l'élite.. et c'est tant mieux.. Je pense que l'élite va être prise à contre-pied et ve se déliter.. Et l'on aura pas besoin de faire un 1789...

Billaut

@Hervé Il y a toujours des exceptions qui confirment la régle... D'accord pour Bourdoncle..
Certes on peut avoir un profil bien foutu sur Linkedin (avec photo, nombre de contacts importants, etc..).. et participer à la rédaction d'un rapport (encore un ?) que l'Histoire ne retiendra probablement pas... De plus dans ce rapport qui parle de compétitivité, le mot Internet n'est cité qu'une fois.. Dramatique.. La compétivité passe d'abord par la digitalisation de notre système économique... et cela je dois dire que ce n'est pas l'élite qu'il va le faire.. mais nos startups.. L'élite devrait plutôt se concentrer sur la réforme de l'Etat et de notre pléthorique Administration.. J'aime beaucoup une énarque défroquée : Elisabeth Grosdhomme Lulin.. (pas de profil sur Linkedin). Elisabeth m'a fait parvenir un article : Réformer l'Etat avec ou contre ses serviteurs ? Que vous trouverez http://www.paradigmes.com/nos-publications/ Lisez ce texte.. Quand nos amis de l'élite réformeront l'Etat alors.. La France ne pourra pas entrer dans l'économe numérique mondiale avec ce boulet 1.0...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)