« janvier 2013 | Accueil | mars 2013 »

Connaissez-vous Alexandre Plé from Paris ? Umanlife : Français : prenez donc votre santé en main et en 2.0 !

Jean-Michel Billaut 2013-02-25 18-07-04 from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Alexandre Plé : ap@umanlife.com

Les Français on une relation à la santé assez particulière .. Il ne se péoccupe pas beaucoup justement de leur santé.. Et pourtant c'est leur bien le précieux..  Le slide ci-dessous est tiré de l'Etude Deloitte 2012.. 

Capture d’écran 2013-02-28 à 11.39.21

Alexandre nous présente Umanlife, la plateforme qu'il a mis en oeuvre, et qui permet justement de prendre sa santé en main, en y centralisant tous les événements qu'il qualifie de bien être...

Comment devenir maître de sa santé ! Tout un programme...

Il explique le pourquoi et détaille la plateforme..

Capture d’écran 2013-02-28 à 11.25.30

 

Pourquoi une boutique en ligne ? Combien d'apps sont actuellement disponibles ? Umanlife deviendra-t-il l'appstore de votre santé ?

Le marché de la prévention collective est évalué en France à 2,4 milliards d'€.. 

Questions habituelles de ma part : business model, commercialisation/médiatisation, concurrence, nouvelles fonctionnalités, visées internationales, etc...

Capture d’écran 2013-02-28 à 11.44.00

PS Je viens d'apprendre qu'une plateforme du même type devrait ouvrir pour les malades dans les hôpitaux...

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

 

 


Connaissez-vous Emmanuel Dubois from Paris ? SOA : pourquoi les systèmes économiques du Monde vont s'API-fier" ?

Emmanuel Dubois SOA from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Emmanuel Dubois : emmanuel.dubois@soa.com

Vers l'API Economy... Késako ?

SOA est un éditeur de logiciel américain basé à Los Angeles... Emmanuel est son représentant en France... Et nous fait un topo des plus intéressants sur les API et leurs managements...

Qu'est-ce qu'une API ? Que veut dire "consommer une donnée" ? Qui peut fabriquer une API ? API publics, semi-publics, gratuites, payantes... API interne à l'entreprise, externe..  etc..

Bref, Emmanuel nous en dresse le paysage..

Capture d’écran 2013-02-27 à 16.03.49

Qu'est qu'une API Economy ? Et pourquoi tout le système économique va s'api-fier ? Contraint ou forcé ? D'autant que l'Internet des choses (m2m) commence à se développer... 

Questions habituelles de ma part.. Qui sont les clients de SOA en France ? Qui sont les entreprises françaises qui démarrent leur api-fication ?

Il y a aujourd'hui 8.000 API publics... 

Emmanuel nous décrit pour terminer cet entretien le FarmSight de John Deere, qui a API-fié tout son ecosystème agricole..

Capture d’écran 2013-02-28 à 08.17.53

En fait, les API sont des élements importants.. qui peuvent redistribuer les cartes au profit de ceux qui arrivent à maîtriser la chose..

Pour s'informer sur les API : programmableweb. Visitez aussi Webshell (une startup française).

Capture d’écran 2013-02-28 à 08.22.21

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Stéphanie Delestre from Paris ? Qapa : le "meetic" de l'emploi !

Jean-Michel Billaut 2013-02-25 17-03-16 (1) from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Stéphanie Delestre : stephanie.delestre@qapa.com

Meetic est une plateforme permettant à 2 Etres Humains de se rencontrer (en principe une femme et un homme)... Qapa fait la même chose, mais sur le marché de l'emploi : adéquation entre l'offre et la demande d'emploi...

La France est un pays de paradoxes divers.. Et notamment dans le domaine de l'emploi.. Jugez-en : 3 millions de chômeurs, et 900.000 postes ouverts par les entreprises qui ne trouvent pas preneur.. D'un côté 3 millions, de l'autre presqu'un million..  Curieux non ? (et s'il n'y avait que ce paradoxe là..)...

Pourquoi cette situation ? Beaucoup de rapports ont coulé sous les ponts, mais aucun n'a préconisé la solution que les fondateurs de Qapa ont mise en oeuvre...

Pour Stéphanie et ses associés, la cause est simple : c'est le CV 1.0, et le coût des petites annonces, qui en sont la cause... .. Qui l'eût crû ?

Stéphanie explique en détail la mécanique de Qapa : le matching temps réel entre offres et demandes d'emplois.. 3 innovations majeures : 

1/ Plus besoin du CV traditionnel. D'autant plus que l'on apprend pas dans nos cursus éducatifs à rédiger un bon CV 1.0. Sur Qapa, quand on recherche un travail, il suffit simplement d'indiquer ses compétences, sa géolocalisation, ses prétentions salariales, etc... 

2/ Un algorithme puissant mis au point par l'équipe de Qapa, va en temps réel, matcher l'offre et la demande, seconde par seconde sur le marché du travail français. Donc tout le temps .. On est loin du Pôle Emploi (50.000 fonctionnaires, 1.000 bureaux).. Il est vrai que le Pôle Emploi a d'autres fonctions... 

3/ Plus besoin pour les recruteurs de payer des petites annonces traditionnelles (montant de l'ordre de 600 à 800 € !). Car Qapa s'est coulé dans un modèle économique à la performance... 

Capture d’écran 2013-02-26 à 15.01.35

Questions habituelles de ma part..  Business model, commercialisation, concurrence, visées internationales (tout est prêt), nouvelles fonctionnalités (visiophonie ? mobilité, etc ), etc.. 

Il y a environ 2,5 millions d'entreprises en France. Dont 400 grands groupes... 

Qapa publie aussi des indicateurs, et pourrait d'ailleurs en publier beaucoup d'autres à mon avis sur l'état de santé du marché du travail français...

La plateforme de Qapa pourrait-elle être utilisée sur d'autres marchés ? Réponse : oui.. Qapa va-t-il le faire ? 

Commentaires au débotté.. Je dois dire que j'ai bu du petit lait en discutant avec Stéphanie.. Qapa est l'exemple type pour moi, du mécanisme du 2.0, qui réforme de fonds en comble un marché, en en modifiant les régles. Grâce à la technologie certes, mais aussi grâce à la perspicacité économique de ses créateurs. ... Pour rendre ce marché plus fluide, trés fluide...

Le problème de l'économie française est justement son manque de fluidité.. Le problème de l'économie française c'est son Administration lourde et gluante .. Pleine d'aspérité... De lenteur...

A des degrés divers, les startups que j'e-interviewe sur le billautshow tendent de rendre plus fluide tel ou tel recoin de notre système économique .. Mais Qapa est certainement l'un des plus beaux exemples...

Il faudrait que l'on puisse calculer un indicateur de fluidité de l'économie française... A vu de nez, sur une échelle de 1 à 10, je situe cet indicateur à l'heure actuelle à 2/10... Et c'est bien noté...

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Sébastien Michéa from Dijon ? Invy : un "kickstarter" bourguignon qui vise la France, et...

Sébastien Michéa INVY from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Sébastien Michéa : sebastien.michea@invy.fr

Un "kickstarter bourguigon" comme le précise Sébatien... Lequel a lancé récemment une palteforme de financement participatif de l'économie locale... Invy..

Pourquoi cette idée ? Comment fonctionne la plateforme ? Sébastien explique... 

Capture d’écran 2013-02-26 à 09.46.17 

Questions habituelles de ma part : business model, commercialisation, concurrence, nouvelles fonctionnalités (visiophonie ?), recherche de fonds, etc...

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Broadband78 : bref compte-rendu de notre déjeuner de travail le 22 février 2013 dans la salle des Fêtes de Villiers le Mahieu...

Broadband : mot anglais dont l'acceptation aujourd'hui dans le Monde recouvre généralement des réseaux de télécommunications à TRES TRES haut débit et surtout symétrique... Pour le mode filaire : 100 mégabits et plus ; en mode sans fil : à voir avec la 4G...

78 : code postal du département des Yvelines ..

Donc Vendredi dernier, a eu lieu un déjeuner de travail dans la salle des Fêtes de Villiers le Mahieu (si, si, nous avons une salle des Fêtes.. Certes, ce n'est pas l'Olympia, mais tout de même, on en est assez fier - même s'il n'y a pas encore d'accès Internet).

Capture d’écran 2013-02-24 à 10.26.28

Pour discuter sur le projet Broadband78 : les Yvelinois/oises sont-ils/elles intéressé(e)s par mettre en oeuvre l'économie numérique dans leur territoire ?  Lequel va être équipé d'un réseau de télécommunications en fibre optique, donc à TRES haut débit. Car ce réseau a été annoncé par les élus du Conseil Général du 78 en grande pompe au Palais des Congrés de Versailles en mars dernier (je sais : j'y étais)...

Donc, au cours de mes périgrinations visiophoniques et en IRL, j'ai rencontré quelques habitants que j'ai trouvé trés "internet minded", comme on dit de l'autre côté de la baignoire atlantique...  18 ont répondu à ma proposition, et 5 n'ont pu venir et se sont excusés... 23 personnes donc au total...

Il y avait 2 élus (un élu est un personnage important dans notre démocratie, mais l'un d'entre eux était plus important que l'autre, vu le nombre de casquettes qu'il avait et qu'il nous a détaillés, et naturellement assez conscient de  ...), un médecin, 3 retraités plutôt actifs (l'un va publier une revue papier), 5 ou 6 startups (édition de e-books, plateforme de télémédecine visiophonique, gestionnaire de notes de frais en 2.0, site de commerce électronique, vente de e-publicité aux enchères et en temps réel, une plateforme de cash-back, etc.. ), un expert comptable (qui voudrait créer une école on line de comptabilité), etc..

Ces personnes venant d'un peu partout dans le département.. Nord et Sud... 

Le repas a été préparé par nos 2 cordons bleus locaux : Paulette et Mina... Excellent repas : crudités en entrée (les fameuses betteraves rouges de Mina), poule au pot façon Henri IV de Paulette (plat trés remommé aussi), tartes diverses... Et quelques bouteilles de vin, histoire de délier les langues.. (Coût par personne : 25 €)....

Je ne vais pas vous raconter en détail ce déjeuner réunion.. Mais voici les points principaux... (ce compte-rendu n'implique que moi naturellement et j'en assume la responsabilité).

Chacun s'est présenté (il n'y a que moi qui les connaissait à titre individuel)... Puis, nous avons fait un tour de table pendant le déjeuner ... Duquel il résulte... 

1/ Faut-il bypasser les élus pour mettre en oeuvre l'économie numérique ?

L'élu important de notre assemblée nous dit naturellement, non : "Il nous faut convaincre les dits élus, etc".. ".. Mais 2 autres ont fait remarquer que cela ne servait pas à grand chose, vu que l'on a déjà essayé.. L'un d'eux même, a fait état d'une réunion au Conseil Général du 78, le 17 janvier dernier à propos du développement du réseau optique .. Statu quo semble-t-il ... On ne sait pas trés bien où l'on en est... Un autre a demandé à son Maire, qui fait partie semble-t-il d'un commission numérique au CG78 (ils seraient 4 Maires dans cette commission), ce qui s'était passé à cette fameuse réunion, et où en était le développement du réseau.. Il l'a demandé 2 fois : pas de réponses.. Il semble qu'il y aurait du flou dans ce projet magnifique... Que nos élus ont lancé... Bravo à eux, mais maintenant, il faut le faire... Car il me semble qu'il y a une demande latente dans le département, surtout semble-t-il dans la partie rurale.. 

2/ On a eu aussi des discussions que je pensais être du passé..

"Est-ce que le fibre est vraiment la technologie de l'avenir"... ? Cette question a été rapidement évacuée.. Et une autre "Mais quels sont les usages que vont permettre ces réseaux à très haut débit".. Là, la discussion a été plus passionnée.. Il en résulte que l'on ne peut pas définir a priori les usages.. D'ailleurs, pouvait-on définir tous les usages de l'électricité, quand nos aïeux ont mis en oeuvre le réseau électrique sur tout le territoire ? (je ne sais plus, qui a dit cela ..)... Pouvait-on prévoir les usages de l'iPad lancé par Steve Jobs (sans étude de marché)... Là, c'est de moi... Il en est de même avec les réseaux optiques : Google a-t-il prévu les usages du réseau optique à 1 giga symétrique qu'il installe pour tous les habitants de la Ville de Kansas City aux USA ? (c'est de moi encore - j'ai d'ailleurs fait un point rapide sur la fibre dans le Monde). Il nous semble que les usages vont être fait par les gens, les entreprises et/ou proposés par les habitants .. Et qu'il n'y a pas une Autorité Centrale qui va les définir au préalable... Il suffit de faire un tour sur mon blog pour voir l'étendue des e-usages que beaucoup de nos jeunes - et moins jeunes - mettent en place sur les réseaux d'aujourd'hui. Aucun de ces usages n'étaient prévisibles au départ... Et pourtant...

3/ "On ne veut pas être "Belair-isé !".. 

Cette expression curieuse va rester dans notre groupe, je pense. L'un des participants a ses bureaux dans la zone industrielle du Bel Air à Rambouillet.. Cette zone est fibrée avec un réseau "en fibre noire" (ce qui veut dire non allumée - c'est de la lumière en effet qui passe dans la fibre et non de l'électricité comme dans les fils de cuivre). Ce réseau a été voulu par les élus (un peu comme les routes) et financé donc, avec nos impôts... Mais il n'y a aucun opérateur qui veut venir "allumer" le réseau pour le faire fonctionner ... Voilà le probléme de la grande élite française, qui a mis au point une mécanique qui ne marche pas ... Ce qui revient à dire que l'on a jeté l'argent du contribuable par les fenêtres.. Notre rambolitain (habitant de Rambouillet) a appelé tous les opérateurs : ce réseau fibre noire n'existe pour aucun d'entre eux .. Et la fibre noire sort dans la zone, juste devant sa porte... Il m'a d'ailleurs envoyé une photo... On y voit l'arrivée du fourreau de fibres et les connecteurs prêts pour être raccordés dans les entreprises de la zone ..

Capture d’écran 2013-02-24 à 12.57.19

A noter que pour éviter une "belair-isation", j'ai demandé au jeune patron de Wibox (un opérateur fibre pour villages et villes - plus de 100 collectivités déjà fibrés, à ce qu'il m'a dit), s'il était partant pour fibrer la partie rurale des Yvelines. Il m'a dit oui.. Et a envoyé une lettre d'intention à Mr Alain Schmitz, Président du Conseil Général des Yvelines.. Lequel ne lui a jamais répondu (Ah ces grand élus !..).. J'ai publié cette lettre sur mon blog... La re-voici...

Capture d’écran 2013-02-24 à 16.33.09

4/ Bruno Le Marcis d'Orgerus a présenté son idée (qui est aussi la mienne) de créer une assocation qui regrouperait les habitants intéressés..

Bruno, qui manage une petite agence de communication 1.0 et 2.0, avait d'ailleurs sans qu'on lui demande, réalisé quelques essais de logos, et avait installé dans la salle des Fêtes sa propre sono, et son ordinateur. Sur lequel il nous a présenté quelques slides concernant les objectifs de cette assocation.. On a donc pas mal discuté sur cette assocation... Ses objectifs, sur son nom, etc.. J'ai fortement milité pour le terme "broadband" (avec une baseline adhoc en français)... Notamment, si l'on veut attirer chez nous des entreprises/startups étrangères... J'ai rappelé que notre département avait l'un des monuments du patrimoine de l'Humanité, à savoir le Château de Versailles (qui accueille 3 millions d'étrangers par an). Et que cette "marque" pourrait peut-être nous être utile au niveau mondial (je rappelle que c'est Google qui a financé la mise en 3D du dit Château )... Autant donc utiliser le terme "broadband" compréhensible par tout le Monde, avec un un sous-titre adhoc pour les Français, qui ne comprendraient pas encore ce mot...

J'ai commencé aussi à faire état de ce broadband78 à diverses entreprises/organisations françaises et étrangères. Bonne écoute semble-t-il.. Un spécialiste de télémédecine de l'Hôpital Pompidou de Paris m'a sussurré quelques bonnes idées pour la santé des Yvelinois .. Orange serait prêt à venir faire une conférence à nos chefs d'entreprises locaux sur l'organisation des entreprises en 2.0, j'ai demandé au patron de Google France ce qu'il pourrait faire pour nous (outre mettre le Château en monde virtuel avec avatars), il semblerait qu'une grande banque.... etc...

Un effet "masse" devrait pourvoir déclencher la mécanique.. Effet sur 2 axes..

Supposons le territoire du 78 fibré.. Il est probable que toutes choses égales par ailleurs, plus de 60% des foyers dans la zone rurale s'abonneraient à la fibre, pour un coût d'abonnement mensuel comparable à ce qu'ils ont aujourd'hui sur l'ADSL cuivre.. Premier effet masse.. 

Deuxième effet masse : si l'association évoquée recueille des centaines d'adhésion... Cela mettrait en place une mécanique de tenaille entre la base et les élus ... 

Naturellement il va valoir faire connaître urbi et orbi cet effet masse, si l'on veut accueillir sur notre territoire des entreprises et créer de l'emploi... et vivre mieux sur divers plans... Au même titre qu'avec l'électrivité on vit sans nul doute mieux qu'avec la bougie... Notre Président du Conseil Général, qui est le plus haut personnage de notre territoire, devrait jouer ce rôle d'e-Ambassadeur...

Merci de me contacter si vous pensez que vous pouvez faire quelque chose pour l'économie numérique des Yvelines.. Dans tous ces aspects (entreprises, création d'emplois, amélioration de nos administrations, télétravail, incubateur, datacenter locaux, éducation, etc..). Cette liste n'est pas exhaustive..

Bref, une association Broadband78 serait du plus bel effet.. Et pourrait aider nos élus à monter ce foutu réseau optique, sans lequel il n'y aura pas d'économie numérique ... Je rappelle que le Minitel en son temps a été testé auprés de la population de Vélizy.. Qui comme chacun sait, se trouve en Yvelines... Et on ne savait pas à l'époque ce que l'on allait en faire (je sais, j'y étais)...

Suite à la publication sur mon wall Facebook de l'annonce de notre déjeuner de Vendredi dernier, certains m'ont contacté pour faire éventuellement partie de l'association yvelinoise, alors qu'ils n'habitent pas dans ce département.. 

Capture d’écran 2013-02-24 à 11.31.18

Ce ne sera pas à moi de décider.. En tout cas, je leur ai proposé de faire chez eux ce que nous essayons de faire chez nous... Aprés tout, chacun département pourrait avoir son broadbandXX... Le Président de la République a annoncé qu'il allait fibrer tout le territoire.. Donc, va falloir se mouiller la chemise.. Aider nos élus locaux ... Ou les bousculer si... L'économie numérique ne va pas se faire toute seule...

Les cantonales approchent. Il serait utile que ceux qui vont se présenter à nos suffrages nous disent ce qu'ils comptent faire pour la numérisation du département... Et pas simplement qu'ils sont umpistes ou socialistes.. 

Arriverons-nous à mettre en oeuvre cette association dans le 78 ? En tout cas, elle se réunira en assemblée constitutive fin mars (de cette année) à Bonnières (la patrie des machines à coudre Singer)..

Dernier point, j'ai pris quelques vidéos avec mon iPhone à ce déjeuner..

Et je me suis dit que cela serait un bon moyen pour que j'apprenne à utiliser Final Cut Pro X, le logiciel de montage professionnel d'Apple.. C'est la permière fois que je l'utilise : pas évident.. J'ai passé tout mon samedi à essayer de comprendre la mécanique de la transition entre séquences de vidéo en m'aidant de quelques tutos publiés sur youTube.. Il faudrait que j'apprenne maintenant en détail la gestion de la bande son.. Mais pas le temps (d'ailleurs si quelqu'un peut me former dans mon studio visiophonique, je suis preneur..). J'ai aussi loupé l'enregistrement de mon oeuvre, qui a été fait en trés haute qualité... (3 minutes de vidéo : plus de 2 gigas !..) Et savez-vous combien de temps cela a pris pour uploader ce fichier sur Vimeo avec mon ADSL de SDF ? Dites un chiffre... 8 heures ! Cela a pris 8 heures ! Si j'avais été à Kansas City cela aurait pris moins d'une minute.. 8 heures contre une minute.. La e-compétivité entre territoires est là... Comprenne qui pourra...

Voici donc ce bout de film qui je pense n'aura pas un prix au Césars.. Mais aprés tout cela fera peut-être un bon souvenir pour les participants ?

78Broadband from Jean Michel Billaut on Vimeo.

 

PS... Paulette et Mina sont au chômage.. Elle font une "cuisine bourgeoise" excellente (j'ai déjà eu droit à la tête de veau sauce gribiche façon Chrirac, au fameux couscous de Mina - prévu pour notre prochaine réunion, etc ) ... Donc, si vous avez besoin de leurs services pour toute circonstance (elles ont tout ce qu'il faut, y compris les assiettes)... Mais elles ne sont pas (encore) sur Internet.. Il vous suffit de m'envoyer un mail et je transmets.. (merci de noter que je ne prends aucun fee)...

 

rePS.. nous avons ouvert un hashtag.. heu pardon un "mot dièse"... #broadband78... qui est ouvert à tous ceux qui veulent publier des news sur le très haut débit en Yvelines... et sur l'économie numérique de ce département (merci Serge-san.. j'avais oublié)..

 

 

 


Connaissez-vous Benjamin Ducousso from Grenoble ? Wizbii : LE réseau social des étudiants et jeunes diplômés...

Benjamin Ducousso WIZBII from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Benjamin Ducousso : benjamin.ducousso@wizbii.com    

Wizbii : LE réseau social professionnel pour étudiants et jeunes diplômés...  

Pourquoi cette idée ? Benjamin nous raconte et nous précise le fonctionnement de la plateforme...

Capture d’écran 2013-02-24 à 09.42.03

Pourquoi ne pas avoir intégré cela dans les réseaux sociaux existants ? Il y a en France 2,3 millions d'étudiants et 1,4 million de jeunes diplômés... 

La plateforme a été ouverte en septembre 2011.. Elle compte aujourd'hui 45.000 personnes. Lesquelles ont réalisées 22.000 mises en relation.. Et 500 projets y sont nés...

Questions habituelles de ma part : business model, commercialisation/médiatisation de la plateforme, nouvelles fonctionnalités qui seront introduites, visées internationales, etc... 

Capture d’écran 2013-02-24 à 09.48.06

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Thibault Dalban et Michaël Baudino from Lyon ? Skiwallet : pour acheter votre forfait de ski (sans faire la queue)

SKIWALLET from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Thibault Dalban : thibault.dalban@alpine-lab.com

Vous êtes un adepte du ski ? Mais vous en avez un peu marre de faire la queue dans votre station pour obtenir et payer votre forfait ? Alors la plateforme Skiwallet est faite pour vous... Plateforme ouverte depuis peu..

Nos deux amis nous expliquent en détail pourquoi ils ont eu cette idée, et comme elle fonctionne..

Capture d’écran 2013-02-22 à 09.07.34

Combien de stations de ski sont aujourd'hui intégrées dans Skiwallet (une station de ski vous ne saviez probablement pas, est un service public).. Combien y a-t-il de stations en France ? Quels sont les modes de retrait du forfait acheté sur Skiwallet ? Quid du RFID ? (pour passer automatiquement les portillons équipés)...

Questions habituelles de ma part... Business model, pourquoi avoir intégré les réseaux sociaux ? commercialisation/médiatisation de la plateforme, concurence, visées internationales, nouvelles fonctionnalités (alertes, design "responsif"), etc..

Capture d’écran 2013-02-22 à 09.16.43

La plateforme mise en oeuvre pour le ski pourrait-elle être utilisée dans d'autres marchés ?

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Yoann Turpin et Jérémie Laurens from Fontenay-sous-Bois ? Wesell et ses resellers : si vous n'avez pas le temps de vendre tout ce qu'il y a dans vos greniers...

Yoan Turpin Jeremie Laurens WESELL from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Yoann Turpin : yoann.turpin@esc-pau.net

Nos greniers, nos caves, nos dépendances regorgent de choses que nous n'utilisons plus ... Probablement des millions d'€ qui y dorment et qui pourraient être utiles à d'autres, surtout dans cette période de crise... Oui mais, comment les proposer à la vente ?

Certes, il y a eBay, PriceMinister, et les autres.. Mais cela n'est pas toujours facile.. Et on n'a pas forcément le temps de vendre le petit vélo sur lequel le gamin (qui est marié aujourd'hui) a appris à rouler...

Yoann et Jérémie ont trouvé une solution : le reseller... et la plateforme wesell..

Ils nous expliquent en détail...

Capture d’écran 2013-02-21 à 15.48.34

La plateforme est aujourd'hui en bêta sur l'Ile de France, avec 4 resellers...

Questions habituelles de ma part : business model, qui fixe le prix du petit vélo ? comment se passe les paiements ? comment sont recrutés les resellers ? concurrence ? commercialisation ? extension dans d'autres régions ? etc...

Capture d’écran 2013-02-21 à 16.09.21

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Bastien Rabaute from Toulouse ? MyPropal : les propositions commerciales se mettent au 2.0 !

Bastien Rabaute MYPROPAL from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Bastien Rabaute : bastienrabaute@gmail.com

Pourquoi cette idée ? Bastien raconte.. et présente en détail sa plateforme en mode Saas qui permet à des entreprises de réaliser de A à Z leurs propositions commerciales ... Une entreprise utilisant MyPropal a ainsi à sa disposition une série de modèles tout fait de différents types de propositions commerciales... Modéle que l'entreprise remplit et qu'elle peut d'ailleurs aussi adpater à ses besoin... 

Capture d’écran 2013-02-19 à 16.48.37

L'entreprise dispose par ailleurs d'un "pipe commercial", à savoir d'un tableau de bord présentrant toutes les propositions commerciales en cours, avec leur état d'avancement... Marché du B2B donc.

Combien y a-t-il de propositions commerciales réalisées par an en France ? (beaucoup)... Comment sont envoyées les propositions commerciales ? 

Quel est le gain de temps que permet MyPropal dans la réalisation d'une proposition commerciale par rapport au 1.0 ? ( de l'ordre de 50 à 70 %).

Ci-aprés présentation d'un "bloc" concernant la partie financière de la proposition financière..

Capture d’écran 2013-02-19 à 17.05.04

Questions habituelles de ma part : business model (3 forfaits proposés), commercialsation/médiatisation, marchés visés au démarrage (MyPropal a été ouvert en septembre 2012), concurrence, nouvelles fonctionnalités (tablet, intégration de la signature électronique), etc..

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Sébastien Monchaux et alii from Puteaux ? Consort-santé : la télémédecine frémit en France ...

Jean-Michel Billaut 2013-02-18 11-21-44 from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pour contacter Sébatien Monchaux : sebastien.monchaux@consortnt.fr

Marc Fessler, Nicolas Gurgand et Sébastien nous font un excellent topo sur le démarrage, ou plutôt les frémissements de la télémédecine en France...Et nous expliquent en détail le fonctionnement d'une plateforme de services de télémédecine...

Capture d’écran 2013-02-18 à 17.41.32

En France, il semble qu'il y ait beaucoup d'expérimentations dans ce domaine : chacun semble faire un peu ce qu'il veut dans sa région... 

Les plateformes de télémédecine sont basées sur différents éléments.. L'un des principaux (mais ce n'est pas le seul) : la visiophonie.. A cet égard, Consort-santé a notamment retenu la solution de Vidyo (celle que j'utilise pour mon studio visophonique pour les billautshows).. Sébastien nous en donne les raisons... Autres éléments importants : authentification, workflow médical, imagerie médicale, dossier médical, etc.. 

Qu'est-ce qu'un chariot de télémédecine ? 

Questions habituelles de ma part... Combien coûte une plateforme de télémédecine ? Business model de Contact-santé ? commercialisation (c'est plutôt de la réponse à des appels d'offres), concurrence, etc..

Sébastien nous présente en fin d'e-interview plusieurs cas d'espèces en France...   Comment se positionne la France dans ce domaine ? (en retard par rapport aux pays d'Europe du Nord, du Canada, etc..).

Commentaires au débotté.. J'ai été assez supris d'apprendre qu'il n'y avait pas de plan d'ensemble en France dans ce domaine .. Remarquez que dans notre pays, un plan d'ensemble dans le domaine du numérique car la télémédecine requiert beaucoup de "numérique", un plan d'ensemble donc, ce n'est pas toujours trés bon. On n'est pas très doué dans ces domaines. On se souvient du plan calcul, du plan informatique pour tous, du plan Quaero, etc..  

Donc, les professionnels de santé font ce qu'ils veulent dans leur région... Et on en est toujours au stade de l'expérimentation semble-t-il, alors que dans d'autres pays... J'espère en tout cas que de temps à autres une "autorité" fait une synthèse... Qu'il serait utile de publier.. (mais c'est peut-etre déjà fait ?)... Il serait aussi utile de connaître le coût de ces expérimentations.. 

Autre interrogation de ma part : il me semble que gérer un dyalisé dans le Pas-de-Calais ou dans les Pyrénées Atlantiques, cela doit être la même chose ? Non ? Donc, s'il y a une expérimentation qui fonctionne bien quelque part, ce n'est pas la peine d'en faire une autre ailleurs ?.. Et il suffit d'étendre celle qui fonctionne bien ?

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub