« octobre 2012 | Accueil | décembre 2012 »

Connaissez-vous Laurent Brouat from Paris ? Linkhumans : le recrutement se met au 2.0 !

Pour contacter Laurent Brouat : laurent@linkhumans.fr

Linkhumans est une société de conseils en stratégie de recrutement innovant... Comment recruter sur le Web ? Laurent nous fait un topo des plus intéressants sur ce marché face au 2.0.. Le recrutement s'appuye de plus en plus sur le social pour fluidifier le dit-marché par rapport aux solutions traditionnelles...

Capture d’écran 2012-11-30 à 11.20.38

"Les cabinets de recrutement traditionnels qui ne s'adaptent pas au 2.0 vont disparaître".. 60% des cadres français sont et utilisent des réseaux sociaux...de type Linkedin, Viadeo...

Les autres professionnels (hôtellerie, BTP, etc..) commencent à utiliser les réseaux sociaux, mais sont plutôt sur Facebook... Le problème sur Facebook c'est que les profils ne sont pas toujours de bonne qualité.. Mais Laurent pense que cela va s'améliorer, et quand Facebook va mettre en place du "searchable" pour le marché de l'emploi : "cela va faire mal" (Facebook a déjà annoncé un partenariat avec le Ministère du Travail Américain. 

Comment faire du sourcing en 2.0 ? Les entreprises se "digitalisent" de plus en plus.. Elles vont devoir disposer de plus en plus de compétences numériques et techniques ...  Où trouver ces compétences ?

Laurent évoque la société américaine (créée par un ch'ti d'ailleurs) de smartrecruiters qui a mis sur pied un logiciel de "free recruiting"... Il présente rapidement le prochain RMS Conference de 2013... 

Y aura-t-il encore des frontières sur le marché des diplômes et du travail dans le Monde ?

Capture d’écran 2012-11-30 à 18.26.39

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Bettina Experton from San Diego ? Humétrix : une Française lance le Dossier Médical Personnalisé mobile pour les Américains !

Pour contacter Bettina Experton : bexperton@humetrix.com

(pour ceux qui le sauraient pas, San Diego se trouve en Californie... Et San Diego est souvent considéré comme la Silicon Valley de la santé 2.0 américaine, et de la génomique. En tout cas, l'une des Silicon Valley importante).

Comment optimiser la relation patients/médecins au mieux, et le moins cher possible ? Le tout dans la cadre de l'ObamaCare lancé il y a 2 ans ? Le Président Obama a en effet modifié en profondeur le système de sécurité sociale américain..

Bettina nous dresse un panaorama complet de la santé aux USA, et présente le programme américain "bluebutton"... et sa société Humetrix

Capture d’écran 2012-11-29 à 08.34.49

Et présente en détail sa plateforme "iBlueButton"... Qui est basé sur iOS (l'operating system d'Apple) et bientôt sur Androïd (l'operating system de Google)... Le malade dispose de ses principales données de santé sur son iPhone, et le médecin qui dispose d'un iPad (60% du million de médecins américains disposent de cette tablet)... Et c'est la patient - qui est propriétaire de ses données de santé - qui décide de les transférer en Wifi ou bluetooth sur l'iPad du médecin... 

Capture d’écran 2012-11-29 à 08.28.49 

Bettina explique en détail la mécanique de sa plateforme.. Ce ne sont pas les médecins qui créent le dossier du malade ! Pourquoi ? Où sont stockés les données ? "Rien n'est en centralisé... "

Questions habituelles de ma part... Business model, commercialisation, intégration des organismes payeurs publics et privés (Medicare pour les seniors, les Vétérans, les fonctionnaires, etc..), concurrence ?

Quelles sont les économies de frais de santé qui pourront être réalisés aus USA ?

Capture d’écran 2012-11-29 à 08.36.16

Les patients qui disposent de leurs données de santé peuvent-ils les annoter ? Liaison avec les réseaux sociaux de patients ?

Pour Bettina, le secteur de la santé en France a été trés innovant... Mais nos élites médicales ne sont pas trés ouverts à la transparence.. D'ailleurs la carte Vital, qui est trés intéressante, ne permet pas cependant d'être utilisé par le patient chez lui, vu qu'il lui faut un lecteur... Alors qu'il a certainement un smartphone..

Par ailleurs, les pays développés vont devoir gérer le vieillissement important de leur population. En gros, la population des plus de 65 ans va doubler dans les 30 ans à venir .. Un tsunami ! Comment nos politiques vont-ils faire ? Qui va financer les coûts du 3ème et du 4ème âge ? Déjà que nous sommes en période de crise économique, avec des caisses vides ou presque... 

Capture d’écran 2012-11-29 à 08.56.28

 

Commentaires au débotté... Excellente e-interview (avec un temps de latence pas trés important entre San Diego et Villiers le Mahieu, légérement inférieur à 200 millisecondes, ce qui permet d'avoir une conversation à peu prés normale)...

Capture d’écran 2012-11-29 à 15.40.19

1/ On pourrait naturellement pousser un grand cocorico : une Française, formée à la médecine en France, habituée par ailleurs de la Maison Blanche (!), qui participe à la mise en oeuvre de la santé 2.0 américaine !...  Mais il aurait peut-être été plus intéressant pour la France qu'elle reste chez nous.. D'autant plus qu'elle adpate la santé 2.0 aux technologies de pointe dans la mobilité... On n'y est pas chez nous... Loin de là !.. On reste semble-t-il sur des technologies "anciennes' type logiciels Windows avec interface spécifique (peu de cloud, de Saas, peu d'apps mobiles), carte à mémoire, etc ... Le DMP américain se met en place depuis peu et va vite... Alors que pour le nôtre, on en parle depuis 2004, on y enfourné beaucoup d'argent public, pour un résultat maigre (200.000 dossiers - alors qu'en son premier mois - ibluebutton a été lancé en octobre dernier - Humétrix en a ouvert 50.000 - plusieurs millions de prévus dans les 12 mois à venir.. ).

Vous me direz avec raison que cela a pris une petite centaine d'années aux USA pour créer un système de sécurité sociale digne de ce nom... (bisbilles entre les Républicains et les Démocrates..)... Mais bon.. Quand les Américains appuyent sur le bouton, qu'il soit de couleur bleu ou autre, cela ne se perd pas dans les arcanes des Mnistères et autres Ordres...

3/ Supposons que Bettina viennent installer son iBlueButton en France (cela n'a pas l'air d'être dans son road show, vu qu'elle a déjà fort à faire aux USA). Supposons que les professionnels médicaux français se sont équipés d'iPad, et les malades français ont un smartphone... Comment la chose s'organiserait-elle ? Quels sont les économies de frais généraux que l'on peut escompter ? Que faut-il faire pour aménager le système existant ?

Je doute un peu que nos politiques traditionnels soient tout a fait adpatés pour aménager en 2.0 le secteur de la santé en France... (en tout cas les Anglais, qui ont mis à la poubelle leur DMP traditionnel, sont intéressés par le iBlueButton de Bettina)...

4/ Les beaux esprits grincheux 1.0 (qui ne veulent rien changer et qui veulent revenir à une médecine paternaliste) feront remarquer avec raison que la France est une République "égalité".. Et que tout le monde est loin d'avoir un iPhone dans sa poche.. On un iPad dans son cabinet..  Puis-je faire remarquer aux 1.0 que l'égalité qu'ils mettent en avant, n'existe pas non plus dans l'accés Internet où beaucoup de Français n'ont que des débits faibles ?

5/ Au total, il y a environ 800.000 professionnels de santé en France.. Organisés en silos, en mode traditionnel. Ce qui fait que l'information entre les silos ne passent pas trés bien (c'est un peu pour cela que j'ai dû être amputé d'une jambe)... Il me semble que si l'on veut une grande fluidité pour soigner le mieux possible les Français, il va falloir "casser" les dits silos... Ou en tout cas, de mettre sur pied une mécanique comme celle d'Humetrix...Voir la coupler avec un cloud de santé avec des apps en mode Saas, disponible en mobilité ou non ... (ci-après un tableau tiré d'une étude du Commonwealth Fund, qui montre qu'en France les médecins sont les moins informés sur le passage de leurs patients dans les silos - j'ai vécu ce genre de choses)..

Capture d’écran 2012-11-29 à 12.05.33

6/ Se pose aussi le problème de la propriété des données de santé.. Qui est propriétaire de nos données de santé ? Aux USA ce sont les patients qui sont propriétaires .. 

 7/ La génomique et le séquencement du génome de chaque américain.. J'ai évoqué cela hors enregistrement... Pour Bettina, auncun doute.. Le séquencement génomique va devenir un élément trés important dans la mise en oeuvre de la médecine préventive américaine... D'ici 5 ans !.. On n'en est pas là en France... Les 1.0 en France pensent même que la génomique ne sert à rien.. De plus, si l'on apprend que vous avez fait réaliser de votre propre fait votre séquencement génétique (aux USA par exemple chez 23andme) vous êtes passible d'une amende de 15.000 €.. Si cela ne sert rien, pourquoi donc mettre une amende ? 

8/ En fait pour conclure, le Gouvernement américain a posé le fondement de la structure du secteur de la santé 2.0... Ensuite c'est au marché de mettre en place les mécaniques adhoc.. Ce ne sont pas les hauts fonctionnaires américains qui le font avec des fonds publics, comme en France... Avec les dérives que cela entraîne chez nous... Coûts exhorbitants en mode 1.0, adaptation peu rapide aux technologies nouvelles, cela marche plus ou moins bien, on ne sait pas trop qui est responsable. Mais c'est gratuit comme m'a dit un médecin généraliste de Lattes... Les outils du 2.0 coûtent par ailleurs trés peu chers... Et donc, pour en revenir à mon médecin de Lattes, il préfére payer pour l'utilisation d'une plateforme privée (celle de Weda) de gestion de son cabinet qui marche, que de disposer d'un truc gratuit, mais qui ne marche pas...

 © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Mathieu Drida from Paris ? Meilleurmobile... pour s'y retrouver dans la jungle des matériels et des forfaits...

 

Pour contacter Mathieu Drida : mdrida@meilleurmobile.com

Comment s'y retrouver dans la jungle des téléphones mobiles et des smartphones (sans compter les tablets) ? Comment s'y retrouver dans la jungle des opérateurs et de leurs pléthoriques forfaits ? Simple : utliser meilleurmobile.com.. LE comparateur de ces marchés...

Plus de 800 matériels, un peu plus de 20 opérateurs low cost, proposant quelques centaines de forfaits différents que Free a complétement chamboulé... Mathieu explique en détail la proposition de meilleurmobile.

Capture d’écran 2012-11-28 à 15.33.03 

Questions habituelles de ma part : business model, concurrence (il y en a), commercialisation, nouvelles fonctoinnalités (vers un incubateur de startups..), visées internationales (sur l'Europe)...

Capture d’écran 2012-11-28 à 15.36.52

Une vingtaine de personnes travaillent chez Meilleurmobile.. Il passera à 40... Le chiffre d'affaires et de 15 millions d'€...

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Olivier Cros from Versailles ? Vision Objets : un français leader mondial de la reconnaissance d'écriture !

 

Pour contacter Olivier Cros : olivier.cros@visionobjects.com

Vision Objects est une jeune startup de 14 ans... Oliver est déjà passé plusieurs fois sur le billautshow... Sa société se porte au mieux. Elle est devenue le leader mondial de la reconnaissance de l'écriture manuscrite, et de la reconnaissance de formes mathématiques.. Et Vision Objects se développe d'autant plus qu'avec les matériels à interface tactile, la reconnaissance d'écriture manuscrite devient un élément important... Olivier explique et détaille les différents marchés.

Capture d’écran 2012-11-25 à 18.28.53

Quelle est l'offre de Vision Objects ? Pourra-t-on écrire avec un stylo à pointe fine sur l'iPad, et transformer son écriture en caractère informatique ?  Ou alors peut-on la garder en manuscrit et en cliquant sur un mot manuscrit, faire une recherche directe sur Google ? Pourquoi Steve Jobs n'avait pas permis d'écrire avec une pointe fine sur l'iPad ? Que faut-il entendre par le "palm rejection" ?

Questions habitulles de ma part : business plan, nouvelles fonctionnalités, concurrence ? La reconnaissance de la parole (avec Siri notamment) est-elle concurrente de la reconnaissance de l'écriture manuscrite ? Nouveaux marchés ? Par exemple la santé en Angleterre (un dossier médical personnalité à bas d'écriture manuscrite), la Police, la Justice, les Avocats, etc.. etc..

Capture d’écran 2012-11-25 à 18.42.55

EN 2008 Vision Objects avait 2,5 millions d'utilisateurs. Aujourd'hui 25 millions !

Et que vient faire le cloud dans ce domaine ? 

Commentaires au débotté... Dire que Vision Objects est une société française et qu'il faut aller en Angleterre pour voir le début du dossier médical personnalisé (DMP) en reco d'écriture ? Pourquoi pas chez nous ? Pourquoi notre DMP ne le fait pas ? Et nos médecins qui écrivent sur du papier comme des mouches, pourquoi n'utiliseraient-ils pas une tablet avec reconnaissance de leur écriture ? Et envoyer directement chez le pharmacien leur feuille de soins avec la liste des médicaments à prendre ? On gagnerait du temps et donc de l'argent... 

Et nos personnels de Justice, avocats, etc... Eux qui croulent sous le papier, pourquoi ne s'y mettent-ils pas ? Là aussi on gagnerait en temps et en argent...

Et nos ambulanciers ? Pendant 6 mois j'ai dû aller à l'hôpital Leopold Bellan à Paris pour ma rééducation avec ma prothèse... Processus impressionnant.. D'abord aller chez mon médecin (30 kms de chez moi - en gros une demi-journée de perdue).. lui demander de me faire un "bon de transport" papier. Puis appeler l'ambulancier. Lui remettre le papelard du toubib. Une fois la séance terminée à l'hôpital, celui-ci doit remettre à l'ambulancier un papier comme quoi je suis bien venu... Et que fait l'ambulancier avec ces papelards ? Ben il lui faut gérer sa relation avec la Sécurité Sociale s'il veut être payé...

J'espère qu'une startup mettra sur pied une organisation 2.0, avec un business model simple (à mon avis il y en a un)...

J'oubliais... J'ai sur ma prothèse un genou électronique (sous Windows)... De temps à autre mon prothésiste parisien modifiait les paramètres.. Ce qui faisait râler le médecin chef de Leopold Bellan (un type trés bien) qui m'avait mis au point un programme de réadaptation en fonction d'un état donné de la prothèse... Et comme il n'était pas informé des changements... Voilà encore quelque chose dans la relations medecins/prothésistes qui pourrait être nettement amélioré...

Peut-être qu'après tout la reconnaissance d'écriture serait le passage obligé vers la numérisation de notre économie, de notre administration ? Les Français, à titre individuel, deviennent de plus en plus "internet minded"... Par contre, dans l'organisation de leurs structures, c'est encore "papier/crayon"..

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Jean Baptiste Hironde from Boulogne Billancourt ? edjing : faites votre David Getta en 2.0 !

 

Pour contacter Jean Baptiste Hironde : contact@edjing.com

Vous voudriez vous prendre pour David Getta et vous aussi faire des mixages et devenir DJ 2.0 ? Pas besoin de matériels coûteux.. Il vous suffit d'une tablet ou d'un smartphone et de l'application gratuite de edjing... (1ère plateforme au Monde de mixage virtuelle sur smartphones et tablets)...

Ecouter, mixer (avec des effets) et partager, car vous pouvez aussi partager vos oeuvres... Jean Baptiste explique avec détail... 

Capture d’écran 2012-11-25 à 16.03.28

 

Pour mixer, il faut d'abord avoir des morceaux de musique .. Où se trouvent-ils ? Peut-on récupérer les bandes sons de fichiers vidéo sur Youtube ? Quels effets peut-on y apporter ? Où se trouvent les morceaux de musique que vous avez mixés ? Comment s'effectue le partage sur les réseaux sociaux ? Pourquoi un cloud ? Quid des ayant-droits 1.0 ? Avez-vous aussi des droits sur votre oeuvre de mixage (oui à terme) ? Pourquoi une monnaie virtuelle "edjing" ?

Capture d’écran 2012-11-25 à 16.14.25

Questions habituelles de ma part : business model, concurrence, nouvelles fonctionnalités qui seront apportées ? Pourra-t-on mixer on line en temps réel pour faire un concert en virtuel avec mes fans ? L'application de edjing a été téléchargée plus de 2 millions de fois dans 145 pays (35% aux USA)...

Pourquoi Jean Baptiste et son équipe (10 personnes) ont-ils eu cette idée ? Quelle est l'importance du marché du mix ? Qu'en pensent les DJ 1.0 ? 

Quand edjing sera-t-il au point mort ? Resteront-ils en France ? 

Capture d’écran 2012-11-25 à 16.19.33

Commentaires au débotté.. Il me semble qu'actuellement et depuis quelques mois, les startups françaises font fort... Il n'y a qu'à voir les derniers e-billautshows pour s'en rendre compte... Les grincheux vous diront que ce ne sont pas elles qui vont créer des millions d'emplois pour résorber notre chômage...et réindustrialiser la France... Certes.. Ils ajouteront que ces startups ne deviendront pas un Google dans les années à venir.. Certes... Les super-grincheux vous diront que ces startups n'ont pas d'avenir et peuvent capoter du jour au lendemain ... Certes... Tout cela est vrai... Mais...

Dans les années 80 j'avais rencontré un jeune gars, un peu comparable à Jean Baptiste d'ailleurs, lors d'un voyage d'études aux USA. Le jeune gars avait quitté son Université (Harvard) avec l'un de ses potes... Il avait créé son entreprise au-dessus d'une station service à Albuquerque (Arizona)... Puis il s'était installé quelques mois plus tard, prés de Seattle.. Peu de monde aurait misé un kopeck sur lui... Et pourtant, il avait appelé sa société Microsoft, et le jeune gars que j'ai trouvé trés effacé, s'appelait Bill Gates... Comme quoi... 

Plus proche de nous, il y a 4 ou 5 ans environ, je passais à pied devant une sortie de métro parisien... Un groupe de 3 à 4 personnes en sort... L'une de ces personnes me héle.. Je le connaissais (j'avais été faire une conférence dans son entreprise). Il me présente ses compagnons.. Dont un, un tantinet "loqueteux"... C'était le fondateur de eBay : Pierre Omydar.

Comme quoi les Jean Baptiste ont de l'avenir...

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Grégory Herbé from Paris ? Myjobcampany : accélérez la mise en relation entre offre et demande d'emploi.. Et en plus vous gagnez des sous...

Pour contacter Grégory Herbé : gregory@myjobcompany.com

Myjobcompany est la 1ére plateforme de recrutement à la sauce 2.0... Qui vous permet, oui vous, qui vous permet de devenir non pas un chasseur de têtes, mais un recruteur 2.0 en diffusant des annonces sur vos réseaux sociaux... Grégory explique en détail...

Capture d’écran 2012-11-24 à 11.29.45

Et de plus, vous serez rémunéré.. 

Capture d’écran 2012-11-24 à 11.44.03

Questions habituelles de ma part... Business model, rapport de coûts avec le système traditionnel, niveaux de récompense, commercialisation, nouvelles fonctionnalités (un widget, des tests de compétence,..), visées internationales (Myjobcompany est déjà utilisé en Turquie, en Amérique Latine, etc..).

Aujourd'hui 15.000 diffuseurs relaient les offres d'emploi sur la plateforme de Myjobcompany... Le flux actuel est de l'odre de 300 annonces/mois... Et fin 2013, Grégory pense avoir 100.000 diffuseurs..

Comme dit Grégory, le recrutement est une vieille industrie qui fonctionne à la vitesse de l'escargot... Les Fançais sont maintenant matures dans l'utilisation des réseaux sociaux. On peut donc industrialiser la cooptation au niveau des offres/demandes d'emploi... 

Commentaires au débotté... Facebook vient de passer un accord de partenariat avec le Ministère du Travail du Gouvernement américain... Pour l'instant pas grand chose.. mais à terme .. Notre aimable Pôle emploi/Ministère du Travail pourrait peut-etre faire un partenariat avec Myjobcompany ? Bon ce que j'en dis...

Vous remarquerez le bonne qualité de la visio... Grégory a soigné son éclairage (il m'a dit que cela lui a pris un peu de temps pour positionner ses lampes de bureaux IKEA... Mettre une pub pour son entreprise derrière lui.. etc..)... Nous allons de plus en plus utiliser des plateformes visiophoniques... Donc, sans créer un studio à la Canal+, il y a un minimum à faire.. Et quand nous aurons un réseau de télécoms à TRES haut débit (nous l'aurons bien un jour) faudra peut etre avoir au bureau une maquilleuse ?

 © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Arnault Chatel from Paris ? Vir3d : le léche vitrine 2.0 !

 

Pour contacter Arnault Chatel : a.chatel@vir3d.com

Vous avez une site de commerce électronique ? Vous y présentez vos produits disponibles à la vente avec chacun sa photo (du 2D donc)? Vous voudriez augmenter vos ventes ? Alors, créez donc une galerie marchande... Sans rien modifier à votre site.. Simplement en y ajoutant la mécanique de vir3d... Arnault explique en détail.. Ouverture de la plateforme mi-décembre (de cette année)... 

Capture d’écran 2012-11-24 à 09.49.13

Questions habituelles de ma part..  Mécanique d'adaptation du catalogue 2D ? Interfaces modulables en temps réel ? Personnalisation, intégration de publicités (type Decaux à la sauce 2.0),  business model, commercialisation, concurrence, nouvelles fonctionallités (iOS et Androïd début 2013), visées internationales, valeur ajoutée par vir3D  ?

Capture d’écran 2012-11-24 à 09.56.14

Commentaires au débotté... Les responsables de centres commerciaux 1.0 ont paraît-il des problèmes... Car les magasins qui y sont intégrées commencent pour certains à vendre en ligne (en mode 2D aujourd'hui). Ils retirent donc ce chiffre d'affaire du chiffre d'affaires total. Comme la redevance à la société qui gére le centre commercial 1.0 est basé sur le chiffre total ... Ces responsables voient cela d'un mauvais oeil...

Par ailleurs vir3d préfigure probablement les "centres commerciaux virtuels" qui ne vont pas tarder à apparaître.. Si nous disposons naturellement de plus de débit sur nos réseaux IP (nous l'aurons en France, mais avec les élus que l'on a aujourd'hui, on ne sait pas quand) ... Centres commerciaux en monde virtuel avec avatar, tradeshows divers, etc... Si j'étais Arnault, j'irais m'installer à Kansas City que Google est en train de fibrer à 1giga symétrique... De quoi mettre en oeuvre la chose, la tester... Et quand ensuite le monde va se fibrer, car il va se fibrer ... vir3d disposerait d'un avantage concurrentiel...

Kansas City va devenir le Vélizy des temps modernes (pour les plus jeunes, la DGT, qui est devenue par la suite France Telecom, avait testé notre Minitel National à Vélizy au début des années 80). Vous me direz que Pau aurait pu aussi jouer ce rôle avec son réseau optique dont la ville est propriétaire (à l'époque il n'y avait pas la loi scélérate que les libéraux ont fait passer - vous me direz que la gauche aujourd'hui ne fait pas mieux sur ce plan).. Mais les élus béarnais, qui ont pris la suite de feu André Labarrère qui a été le moteur pour la mise en place de ce réseau, ces élus donc préférent se crêper le chignon sur la magnifique place Royale de la ville... 

Vous me direz aussi que nos amis ch'tis, qui paraît-il sont la patrie de la vente à distance, pourraient eux aussi devenir le royaume du centre commercial en monde virtuel.. Encore faudrait-il que leurs élus 1.0 fibrent le Nord Pas-de-Calais..

Bon ce que j'en dis..

 © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Thibaud Châtel from Montréal ? SNG : quels impacts économiques pour un territoire fibré ?

Pour contacter Thibaud Châtel : tchatel@sngroup.com

Strategic Networks Group (SNG) est une société d'études économiques basée au Canada (mais l'un de ses dirigeants habite Paris)... Y travaillent des "broadband economists" commeThibaud.. Leurs activités ? Calculer les impacts économiques sur un territoire qui est fibré (fibrage = mise en oeuvre d'un réseau de télécommunication à TRES haut débit à base de fibre optique qui remplace le réseau cuivre). Etudes donc à destination des élus locaux, les entreprises...

Capture d’écran 2012-11-22 à 10.37.01

Implanter un réseau optique sur un territoire... ne suffit pas... On pense que cela suffit en France, en fait il n'en est rien... Il faut une stratégie de développement volontariste basée sur le réseau optique... Et là, c'est un peu plus compliqué... 

Pourquoi ? Comment ? Thibaud explique..

Comment fonctionne SNG ? Quels sont les indicateurs utilisés ? Qu'est-ce que le "Digital Economy index Scorecard" ? Quels sont les catégories d'usages étudiés ?

Capture d’écran 2012-11-22 à 10.44.03

Thibaud donne quelques exemples... "Dans un terrtitoire fibré, on constate la création d'entreprises  - de type auto-entrepreneur - dans 30% des foyers... Il y a par ailleurs beaucoup plus d'emplois créés dans les entreprises existantes de moins de 20 salariés, que dans les plus grosses... Etc...

Capture d’écran 2012-11-22 à 15.01.04

Commentaires au débotté... Intéressant tout cela... J'ai toujours pensé que la mise en oeuvre d'un réseau optique n'était pas une fin en soi... Alors que beaucoup de nos élus/fonctionnaires s'arrêtent simplement à cela... Ce n'est pas parce que vous avez de la fibre que vous allez créer automatiquement de la richesse locale.. 

Car un réseau optique est là pour créer de la richesse, des emplois.. C'est LE levier de croissance par excellence en ces temps troublés de crise économique ... Mais nous sommes en France... Pas moyen que nos belles Autorités nous donnent une vision claire sur notre Futur, si tant est qu'elles en ont .. Nos opérateurs privés se chipotent dans les coins trés occupés par le raid de Xavier Niel dans le domaine du sans fil, leurs lobbyistes s'activent en tout sens. On déplace beaucoup de vent ... Nos fonctionnaires (et assimilés) et nos élites qui s'occupent de cela se perdent dans des arguties à dormir debout, perdus qu'ils sont dans des réglementations alambiqués .. Fibrer la France devrait être une "ardente obligation" pour permettre à nos startups d'aider à la réforme de nos services publics, parce que ces derniers ne vont pas y arriver seuls, pour leur permettre de créer de nouvelles applications dans la santé (ce qui éviterait à certains de se faire amputer..), l'éducation, la justice (complétement noyée par des tsunamis de paperasses), l'administration de nos collectivités locales (ce n'est pas nos mastodontes SSII 1.0 qui vont le faire)... Et d'aller les vendre ailleurs quand le ailleurs va se fibrer.. sans quitter la France... Mais si ailleurs se fibre avant nous, nous irons comme d'habitude acheter nos applications trés haut débit et le contenus qu'elles véhiculeront ailleurs... La création d'emplois et de valeur ajoutée ne sera pas pour nous...

A la différence de nos aïeux qui ont électrifié tout le territoire sans trop de problémes, aujourd'hui, nous ne sommes pas capables de faire la même chose pour la fibre.. Par contre, des territoires deçi-delà, managés par quelques élus visionnaires, vont se fibrer... Ces territoires vont donc avoir un avantage compétitif par rapport aux autres.. J'espère que les Yvelines où j'habite va en faire partie... (j'ai fait parvenir au CG 78 un petit plan de développement économique basé sur le réseau optique "broadband Yvelines" qui, espérons le, devrait se mettre en place .. Je pense que je vais publier cette petite note un de ces jours...)

La République Française n'est plus "égalité".

Thibaud m'a fait parvenir une url que je vous invite à regarder... ici 

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Le secteur de la santé française se fera-t-il aussi disrupter ? En route vers la santé 2.0 !

Disrupter : Du latin disruptionem, de disruptum supin de disrumpere, de dis- préfixe, et rumpere, « rompre ».

disruption  

      nf  
1      (électricité)   ouverture soudaine d'un circuit électrique  
2      (électronique)   claquage brutal d'un composant provoquant la coupure d'un circuit  
-----------------------------------------------------------------------------------

Aux Usa, il semble que le nouvel eldorado de l'Internet soit justement la santé, secteur qui jusqu'à présent n'avait pas encore été touché par les technologies du 2.0. Au cours des derniers mois en effet, plus de 200 startups s'y sont créées, avec plus de 2 milliards de $ investis par les VC américains.. Des incubateurs spécialisés se sont créés (RockHealth), de trés nombreuses conférences se font sur tout le territoire ... Bref, c'est un affaire qui marche.. Et on dit là-bas, que 3 de ces startups devraient faire leur entrée au Nasdacq dans les prochaines semaines...

Y aura-t-il un nouvel Amazon Santé ?

On n'en est pas là en France... Mais il est probable qu'avec le retard habituel des Gaulois... on va s'y mettre... 

Notre secteur santé français 1.0 comprend environ 800.000 professionnels, organisés pour la plupart en "ordre", l'entrée dans ces ordres étant régulé par un numerus clausus (!). Une organisation en silo donc : les pharmaciens, les médecins, les brancardiers, les sage-femmes, les infirmiers, les ambulanciers, les laboratoires d'analyses, les fabricants de matériels et de médicaments avec les big pharmas, et naturellement le législateur, le Gouvernement, et les hauts fonctionnaires en charge de ce secteur ...

Un "chiffre d'affaires" de 170 milliards d'€, soit 11% du PIB (16 % aux USA).. Bref, un secteur compliqué qui s'organise encore avec beaucoup de papier, et des technologies traditionnels : logiciels sous Windows avec interface spécifique, renforçant l'aspect "ilôtier" de nos silos...

De plus, nos aimables silos ne s'entendent pas entre eux, et même se détestent, à ce qu'il m'a semblé. Les pharmaciens - des commerçants - n'aiment pas les médecins qui, du fait de leurs savoirs qu'ils seraient seuls à détenir, se prennent pour Dieu le Père. Les médecins eux, n'aiment pas les pharmaciens : de "vulgaires" commerçants. Les "petits" personnels - infirmiers, sage-femmes - n'aiment pas les mandarins (le haut de gamme des médecins )- etc.. 

Bref, tout ce petit monde, selon Hippocr@te, leur leader 1.0, se doit de veiller à une seule chose : la bonne santé des Français... Et donc de s'organiser au mieux avec les outils qu'il faut, pour rendre ce service, au coût le plus faible pour toute la communauté ... On observe certes quelques dérives de temps à autres, histoire d'alimenter les médias 1.0 ... On met en circulation par exemple du sang contaminé, on commercialise des médicaments "toxiques", des vaccins qui ne servent pas à grand chose, des erreurs médicales entraînant la mort (il y en aurait 50 à 100.000 par an aux USA - comme quoi on n'est pas infaillible dans ce secteur malgré le savoir) ... Bref, l'écume des jours chez les Homo Sapiens... Et ne parlons pas de dépassement d'honoraires... Ou de magouilles diverses, que l'on m'a sussurées dans le tuyau de l'oreille...

Capture d’écran 2012-11-18 à 11.25.37

J'ai eu une semaine trés chargée la semaine dernière..

Jugez-en : j'ai participé mardi dernier à la journée "éthique et numérique" organisée par le Conseil de l'Ordre des Médecins (sous l'égide de son vice-président, Jacques Lucas), et j'ai fait une conférence samedi 17/11/2012 sur le théme de la santé 2.0 au Webdeux Connect.. Deux catégories de professionnels complétement différentes donc...

Capture d’écran 2012-11-18 à 11.27.02

Que faut-il en retirer ?

1/ D'abord les professions médicales et en particulier les médecins, me semble avoir le cul entre 2 chaises... 300 professionnels ont participé à la conférence de Jacques Lucas ... Ils ont utilisé à "fond la caisse" Twitter au cours de cette journée ... On pourrait donc se dire en première analyse, qu'ils commencent à envisager de nouveaux outils dans la relation avec leur patients par exemple. Ou encore utiliser de nouveaux outils dans leur organisation/relation entre silos .. Aprés tout, notre aimable Gouvernement a lancé Andromède, le cloud souverain des Français. Et l'on pourrait penser que toutes les professions médicales (y compris les "vulgaires" pharmaciens) s'organisent en mode Saas sur nos 2 clouds souverains français, fils d'Andromède. Et quittent leurs vieux "habits windows à interface spécifique" (ce qui ne plaît pas aux SSII 1.0 - on m'a cité quelques exemples scabreux).. Et que les multiples silos, ne deviennent ainsi qu'un seul silo au yeux des patients.. 

On pourrait le penser.. Mais il n'en est rien !.. Un affreux bonhomme, dénommé Emmanuel Hirsh (la vidéo de son discours sera bientôt en ligne sur le site de l'Ordre des Médecins), a fait au cours de cette conférence un discours enflammé préconisant le retour à une médecine "paternaliste", comme dans le temps.. Et le pire, c'est qu'il a été applaudi par la salle ! Donc d'un côté on goûte à Twitter en se prenant de fausses allures de 2.0, mais de l'autre on ne veut surtout rien changer. Comme m'a dit la vice présidente de l'ordre des sage-femmes qui assistait à cette conférence : pour les "paternalistes" 1.0, la société est organisée de la façon suivante : il y a en haut le médecin, disposant du savoir, puis en-dessous Dieu le Père (les catholiques apprécieront), et enfin au dernier étage, les glandus (vous et moi).. Le problème avec Internet, c'est que cet ordre des choses est chamboulé (dixit notre sage-femme philosophe) ... D'abord Dieu (les catholiques sont-ils rassurés ?), puis les internautes malades ou non, et enfin les médecins.. On comprend naturellement la déshérance qui saisit ces professions... 

Au cours de cette conférence, un haut fonctionnaire nous a aussi fait un discours intéressant.. A ce que j'ai compris, il semblerait qu'en haut lieu l'on veuille mettre en oeuvre un Google d'informations santé français .. Pour dire au brave peuple ce qu'il DOIT savoir... Sous-entendu, qu'il arrête de se perdre dans Doctissimo et consors, dans les forums de santé, dans les réseaux sociaux de malades, etc... Je me suis permis d'intervenir pour dire que cela me paraissait être du "bullshit"... Et que l'on ferait peut-être mieux de mettre en oeuvre une base de données accessible en mode saas sous un browser, recensant toutes les ressources médicales géolocalisées sur le territoire, précisant en temps réel, celles qui sont disponibles et immédiatement opérationnelles, celles qui sont en cours d'utilisation, celles qui sont "en arrêt", etc .. Je pense qu'avec cela, je n'aurais pas été amputé d'une jambe : le Samu de Versailles aurait pu m'envoyer là où il faut tout de suite (ce qui m'aurait éviter de faire quelques popottes dans l'ambulance des pompiers de Garancières)..

Je me demande aussi pourquoi il y a 2 types de dossiers médicaux, celui des pharmaciens (le DP : 23 millions de dossiers) et celui des médecins (le DMP qui a presque 10 ans, et seulement 200.000 dossiers - et beaucoup d'argent public dépensé).. Aprés tout ce sont les médecins qui préconisent les médicaments, non ? Pourquoi n'y en aurait-il pas qu'un seul, logé par exemple dans un cloud souverain ? Les 2 orateurs qui ont présentés la chose ont évoqué avec force les problèmes liés au fait que certains malades ne veulent pas que leurs données soient stockées quelque part, dans quelque chose dont ils n'ont pas la maîtrise .. Ils sont ainsi 17% dans le cas du DP...

Denise Silber, notre égérie santé 2.0, y a fait un excellent topo (en vidéo) sur l'histoire de l'informatique médicale, ouvrant son discours sur la santé 2.0... Dominique Dupagne, avec sa fougue habituelle, nous a appris qu'il y avait de bons et de mauvais médecins (vous le saviez ?), et que le secteur avait le plus grand intérêt à évoluer.. Il a même fait remarquer que nos données de santé étaient sur le même plan que nos autres données : nos photos par exemple, etc... Ce qui a choqué la salle .. Et c'est d'ailleurs pour cette raison que Google a stoppé Google Health.. Pas besoin d'avoir un "réservoir" spécifique pour les données de santé... (la copie d'écran ci-aprés est tirée du blog de Dominique Dupagne..

Capture d’écran 2012-11-19 à 18.01.04

Quant à moi, j'ai participé à une table ronde du matin intitulé "Docteur Google". J'ai rappelé pourquoi dans l'organisation 1.0 des silos de santé, j'avais été amputé d'une jambe, et qu'à mon avis le secteur santé sera "disrupté".. Au même titre que le commerce par exemple. Qui naturellement n'a pas été disrupté par les empereurs traditionnels 1.0 de la chose (Carrefour, Auchan, Walmart, etc.. ), mais par de nouveaux venus (Jeff Bezos d'Amazon par exemple, que personne ne connaissait)... J'ai fait aussi briévement un état des nouveaux outils médicaux que l'on voir apparaître (les sensors, etc..). Et la génétique.. Que n'ai-je pas dit là ! On me l'a reproché en se moquant, tout au long de la journée.. ! J'ai aussi rapidement évoqué les systèmes d'intelligence artificielle (le Watson d'IBM qui commence ses activités dans la Mayo Clinic aux USA)...

Capture d’écran 2012-11-18 à 11.34.50

Mais là, on n'a pas relevé.. Aprés les sensors et la génétique, c'etait peut-être un peu trop à la fois..

Et notre ami Jacques Lucas, impérial, menant tout son petit monde avec une main de fer 2.0 dans un gant de velours 1.0, aidé en cela par Dominique Lehalle la journaliste qui menait les ateliers... Jacques donc, distillait, à ce qu'il m'a semblé, quelques messages sublimaux en faveur du 2.0... tout en opinant du chef aux discours des 1.0...

Par contre, je n'ai pas eu ce genre de problèmes au WEBDEUX CONNECT de l'ami JF Ruiz... 500 personnes environ y ont participé... Le repaire du 2.0 français... J'ai fait mon discours accompagné de ces slides...

Capture d’écran 2012-11-18 à 10.58.25

Et j'ai naturellement milité pour que des startups françaises se créent dans le secteur de la santé... Car il n'y en pas beaucoup...Il me semble que j'ai été écouté.. Plusieurs personnes sont venues me voir.. Des jeunes de Lille qui veulent s'y mettre, une dame orthopédiste du Var qui fabrique des bandages divers, dont un que je trouve remarquable pour soutenir le ventre des femmes enceintes (et dans lequel d'ailleurs on pourrait loger des sensors pour ausculter en temps réel ce qui se passe dans la gestation)... Mais elle n'a pas le droit de faire de la publicité (sic)... Je lui ai donc conseillé de créer une petite société aux USA, et de faire son site de commerce électronique de là-bas... Et d'utiliser aussi Amazon...

Etc.. etc.. 

Pour terminer ce bref compte-rendu... Il me semble qu'il y aurait lieu d'avancer vite dans ce secteur... Car un tsunami, que l'on n'a jamais connu dans les sociétés humaines, se prépare... Dans les 20 à 30 prochaines années, la population du 3ème et 4ème âge va doubler... On ne pourra pas gérer au mieux ces populations, avec des conditions financières correctes, sans des outils du 2.0, sans des robots d'accompagnement, et naturellement sans des réseaux de télécommunications à TRES haut débit... Car il n'y aura pas assez de valides biologiques en bonne santé pour aider ce 3éme et 4ème âge.. voir le 5ème...

Bon ce que j'en dis... Cela étant je suggère la création d'une association française "Santé 2.0" qui regrouperait tous ceux qui s'intésseraient à la chose, indépendemment des chapelles 1.0... Veille technologique, voyages d'études aux USA (c'est quand même là que cela se passe), études spécifiques... etc... 

Et si ces sujets vous intéresse je vous suggère de vous intéresser à bepatient... C'est le début de la santé 2.0...

 

 

 


Connaissez-vous Frédéric Durand-Salmon from Paris ? BePatient préfigure la santé 2.0 ...

Pour contacter Frédéric Durand Salmon : fds@bepatient.fr

Savez-vous combien il y a de Français atteints de maladies chroniques ? Malades qu'il faut suivre au jour le jour ? 15 millions !.. C'est beaucoup... Et cela doit coûter trés cher.. (40.000 ordonnances seraient établies par jour en France, chaque ordonnance préconisant plus d'une 10aine de médicaments)...

Quelles sont ces maladies chroniques ? Pourquoi Frédéric, qui a longtemps oeuvré dans le secteur médical traditionnel (1.0), pourquoi donc a-t-il mis en oeuvre cette plateforme "bepatient" ? Quels sont les services proposés ?

Capture d’écran 2012-11-18 à 11.51.04

Il explique avec détails... Que faut-il entendre par les 4P ? Qu'est-ce que le carnet de santé électronique de bepatient ? Quels sont les "sensors" proposés aux patients ? Frédéric en présente quelques uns devant sa webcam.. Dont le dernier tensiomètre 2.0 sans fil.. un glucomètre bluethooth.. 

Qui prend la décision de proposer au patient tel ou tel sensors ? 

Questions habituelles de ma part : business model (B2C - bepatient s'adresse directement au patient ; mais aussi un volet B2B), commercialisation, concurrence, nouvelles fonctionnalités, visées internationales, etc...

Capture d’écran 2012-11-18 à 11.53.16

Pourquoi associer le patient dans des études cliniques ? Relation avec les milieux médicaux 1.0 ? Où sont stockées données du patient ? Que faut-il entendre par la "formation du patient par ses pairs" ?

Comment se positionne bepatient par rapport au DP (dossier pharmaticien) ? Au DMP (dossier médical personnel - le dossier des médecins) ? Comment Frédéric juge les professionnels de la santé ? bepatient sera-t-il un élément pour remédier au désert de santé que l'on a France ? Et que l'on aura de plus en plus ?

Capture d’écran 2012-11-18 à 14.18.41

J'ai aussi évoqué avec Frédéric la génétique et son impact sur notre systèmes de santé... Le séquencement génétique va-t-il conduire de plus en plus à une médecine préventive, et une diminution corrélative de la médecine réparatrice ?... Le coût d'un séquencement sera de l'ordre de 100 $ en 2015 : les progrès dans ce domaine sont fulgurants, beaucoup plus que ce que l'on a constaté dans les microprocesseurs par exemple .. Et Frédéric pense qu'en 2020, 1 milliard d'Etres Humains auront fait leur séquencement génétique... Quand on pense qu'en France, il nous est interdit de faire faire notre séquencement (sinon amende de 15.000 €) !... Alors qu'avec l'Internet, il est trés facile de le faire faire aux USA.. 

Commentaires au débotté.. J'ai participé mardi 14 novembre 2012 à Paris à la conférence Ethique dans les usages du numérique en santé. Conférence organisée par le Conseil de l'Ordre des médecinsIl m'a semblé que les 300 professionnels de santé dans la salle, et la bonne vingtaine d'orateurs qui se sont succédés étaient trés loin de tout cela...

Aprés la musique et les biens culturels, aprés le commerce avec le commerce électronique, aprés les réseaux sociaux qui permet à tout un chacun de s'exprimer comme il veut, c'est maintenant autour de la santé d'être sur le grill du 2.0... Les "gens" vont prendre la main sur leur santé, et non plus avoir une relation de dépendance paternaliste par rapport au corps médical. L'éducation commence (avec les MOOC).. Aprés, cela sera le tour de l'organisation de la Justice, de l'Administration au sens large, et peut-être enfin de la démocratie ? Qui sait ?

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub