Connaissez-vous Henri Descraques et Thierry Lezaud from Ivry-sur-Seine ? Gammasoft : une vieille start-up en pleine forme !
Quand la France se réveillera en 2.0 et en TRES haut débit - n°2

Je ne suis pas sûr que je vais y arriver... mais voilà le début... Remarques ?

Un monde s’éteint, un autre s’en vient…

La France y jouera-t-elle un rôle  ?

 

 

 

Quand la France 

se réveillera en 2.0 et en TRES haut débit

 

 

(En fait, la France est déjà réveillée, mais pas la peine de le crier sur les toits, de peur d’affoler notre élite 1.0)

 

 

 

 

 

Jean Michel Billaut

 

 

A mes 2 petit-fils, Arthur (5 ans) et Marius (2 ans)

qui font partie de la première génération 

d’Etres Humains à entrer dans 

la civilisation du tout numérique


 

« J’ai eu la chance d’être aux premières loges pour observer le basculement du Monde, et en particulier celui de mon pays la France, de l’analogique vers le numérique. 

Observer certes, mais aussi y jouer un rôle avec la création de l’Atelier Télématique de la Compagnie Bancaire.

 L’Humanité vit selon moi les dernières lueurs de sa flamboyance industrielle et de ses technologies analogiques traditionnelles. Nous avons usé cette civilisation jusqu’à la corde. Problèmes environnementaux, crises économiques, production de produits non innovants que les consommateurs n'ont guère envie d'acheter - d'où chomâge -, rapines organisées par quelques banquiers, etc…  On sent confusément que quelque chose ne va plus dans le Royaume…

L’Humanité entre semble-t-il dans une nouvelle ère, dans une autre civilisation qui n’a pas encore de nom.. Nous en faisons les premiers pas depuis quelques années, sans trop savoir d’ailleurs où cela va nous conduire… Mais Homo Sapiens a-t-il jamais su où il allait ? A-t-il jamais su à un instant donné quel pourrait être son Futur, et même son Futur immédiat ?

Cette chance, car pour moi cela a été une grande chance, je la dois à mes collègues et amis du Groupe de la Compagnie, et en particulier à son Président André Lévy-Lang. Qu’ils en soient ici remerciés…

Ils m’ont en effet permis d’inventer ma fonction avec la création de l’Atelier de la Compagnie Bancaire en 1978, et son ouverture sur l’extérieur du Groupe en 1988… Atelier qui est devenu maintenant, après le rachat du Groupe par la BNP en 2000, l’Atelier de BNP Paribas.. (Atelier qui a perdu son adjectif « télématique », depuis l’arrivée de l’Internet).

J’y ai en effet exercé un métier qui n’a pas de nom… Qui n’a toujours pas de nom d’ailleurs. Ce qui est assez curieux dans une grande entreprise traditionnelle française, organisée en pyramide, avec des chefs qui ont fait nos grandes Ecoles (Polytechnique, Ena..), et qui forcément savent tout. En tout cas savent mieux que nous, les sans-grades. Des chefs donc, et des sous-chefs qui ont fait des Ecoles moins prestigieuses. Sous-chefs qui eux commandent le vulgum pecus des collaborateurs, à qui on ne demandait surtout pas d’avoir des idées, mais simplement d'obéir dans le cadre de "protocoles" établis par l'Elite…  Beaucoup de grandes entreprises françaises ont encore ce type d’organisation datant de la Révolution Industrielle… Organisations pyramidales que l'on retrouve dans nos Grandes et Petites Administrations, dans le secteur de la Santé avec nos mandarins, de l’Education, etc…

 Avec ma fonction qui n’a pas de nom, j’étais estampillé aux USA « analyst/influencer ». A savoir une personne qui sait ce qui se passe, qui a une "vision", un avis sur les technologies et leur introduction dans le système économique. Et qui de surcroît, a une certaine audience et influence.. J’y étais ainsi souvent invité - tout frais payés - par les grands de la technologie américaine : Microsoft, Cisco, etc…

En France, on m’avait souvent qualifié de « gourou »… Fonction que j’ai apprise avec mes amis de la Compagnie Bancaire et principalement Marcel Doucet aujourd’hui décédé, et Maurice de Talensier. Ce qui a conduit le Président Chirac, qu’avec quelques uns avons essayé d’initier aux joies ineffables de l’Internet et de la souris, à m’élever au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur (je dois être le seul gourou de cette cohorte prestigieuse de Légionnaires..)

Et au sein du Groupe de la Compagnie Bancaire j’étais, selon les jours, catégorisés comme « Terroriste », ou « Danseuse du Président »..

 Je raconterai, dans un autre livre "Les contes de l'Internet" ma (petite) épopée..

 Je suis maintenant officiellement à la retraite. Et de plus, amputé d’une jambe depuis 2009, suite à la rupture d’un anévrisme poplité, qui n’a pas été pris par le système de santé français 1.0, avec la célérité que cela demandait.

Je n’en continue pas moins ma « veille », et mon petit travail d’@nthropologue à observer ce que font les « startups » : nos entreprises 2.0 qui sont les premiers explorateurs de cette nouvelle civilisation.. Car nous avons beaucoup de startups en France, et nous allons en avoir de plus en plus… Alors que se profile à l'horizon de nouvelles technologies très disruptives : nanotechnologies (fabrication à partir d'atomes et non plus à partir de grandes masses de matière comme dans l'industrie 1.0), robots humanoïdes (pour remplacer le travail humain non qualifié - ce qui va poser pas mal de problèmes), génétique (clef probable de la médecine préventive), énergies renouvelables (copiant notamment la photosynthèse des plantes) ... Sans parler du 3D Printing, du Cloud Computing, etc...

Nos 2.0 arriveront-ils à faire craquer nos vieilles organisations ? Pour préparer l'avénement d'une nouvelle civilisation ? Comment nos élites 1.0 réagissent-elles face ce e-tsunami ? Elles qui ont bâti leurs empires justement sur les technologies analogiques ?

La France jouera-t-elle un rôle dans l'organisation numérique du Monde ? Et dans celle du Monde qui s'en vient ?

 

Achevé d’écrire à Villiers le Mahieu, le "jenesaispasencorequand"...

 


 

Commentaires

Adrien

La suite :-)) !

loïc

to be continued !

Joel

HA OUI ! la suite, toute la suite .

phil

Et si, Jean Michel, ce changement te faisais basculer de la veille "nouvelles techno" à la veille "nouvelles civilisations"?

un élément de plus pour alimenter cette veille? voilà un autre signal de moins en moins "faible": http://www.incredible-edible.info/

Gérard

@JM

Plus que la suite, j'aimerais bien voir la fin .......... de l'Histoire

Billaut

@Phil... intéressant le incredible...

Billaut

@Gérard... la fin ? j'en ai une vague idée.. mais je ne sais pas si je vais la "raconter"... car cela risque de faire peur, et on risque de me traiter de cinglé... mais elle va transparaître dans les prochains chapitres...
Stay tuned..

Gérard

"Stay tuned.."

je reste collé à l'écoute

"car cela risque de faire peur, et on risque de me traiter de cinglé"

ça me rappelle l'origine de mes quelques brevets, et là, on ne risquait pas, on me traitait directement de fou.

Chaque actif devrait pouvoir se prévaloir d'au moins un brevet.

Joel

"car cela risque de faire peur, et on risque de me traiter de cinglé"
Avec tout le grand respect que j'ai pour toi : Tu ne penses pas que certains te prennent déjà pour un "cinglé"
Amicalement

options binaire

Les changements sont tellement rapides qu'il est difficile pour le commun des mortels que je suis de suivre ... Personnellement, j'ai bon espoir, nos innovateurs et chercheurs sauront rester a la pointe des innovations.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)