Connaissez-vous Emeric Ernoult from Paris ? Agorapulse ou comment "pulser" vos activités sur Facebook ?
Connaissez-vous Xavier Sillon from Levallois-Perret ? Vodeclic : la formation à l'informatique à la Spotify..

Connaissez-vous Patrick Merel from San Diego ? Portable Genomics : votre génome dans votre iPhone (mais c'est interdit en France)...

Patrick est un spécialiste de la génétique qui oeuvrait au CHU de Bordeaux... Peut-être n'êtes vous pas trés familiarisés avec cette science nouvelle, car on en parle assez peu dans notre beau pays, d'autant plus qu'il nous est interdit de faire faire le séquencement de notre propre génome... Hé oui, les Français sont pris pour des glandus par notre honorable élite de notre beau Comité d'Ethique... Et si jamais on apprend que vous avez fait faire votre séquencement, vous êtes passible d'une amende de 15.000 € et d'un an de prison... On se demande bien quel est le pourquoi de la chose ?

Car nous sommes le seul pays au Monde qui interdit à sa population de faire ce genre de chose... Ce qui explique que notre ami Patrick a quitté le CHU de Bordeaux et est parti avec armes et baggages à ... San Diego Californie... La Silicon Valley de la médecine 2.0..

Capture d’écran 2012-02-02 à 17.55.48

Donc Patrick a mis sur pied Portable Genomics... Il était déjà passé sur le e-billautshow il y a un an (je vous suggère de regarder cette première interview si vous n'êtes pas familiarisé avec l'ADN et son organisation)...  Il prépare dans ces terres lointaines l'arrivée du séquencement du génome humain à moins de 100 $ !

Pour visualiser les données génomiques à la fois pour les professionnels de santé et à la fois pour tout un chacun, il va falloir des outils simples de visualisation, sur des smartphones et des tablets.. pour utiliser ces données en médecine préventive et personnalisée...

Qu'est ce que le génome ? Comment fait-on un séquencement pour découvrir notre ADN ? La génétique, depuis "le déplombage" de l'ADN humain par Watson et Cricks en 1953 est une science et une technologie en pleine effervescence... En 2000 a fallu 3 milliards de $ et des mois pour obtenir le premier séquencement d'un génome humain.. En 2013, cela sera possible pour 1000 $, en une journée !.. La loi de Moore dans l'informatique est largement dépassée..

Capture d’écran 2012-02-03 à 09.51.18

A quoi cela va-t-il servir ? 4 segments : découverte de maladies génétiques, calcul de risques de certaines maladies, pharmacopée génétique (est-on allergique à tel ou tel médicament ?), et la généalogie génétique, qui démarre aux USA.. Patrick explique..

Le marché de la génomique en liaison avec celui du numérique (et des télécoms) va exploser dans les 2 ans à venir... Et cela ne se passe pas à Bordeaux, mais à San Diego : le hub mondial de la santé 2.0... Patrick nous donne un éclairage sur cette nouvelle Silicon Valley..

Pourquoi l'élite française est-elle reluctante ? Elle pense 2 choses : le corps médical gaulois doit rester l'aggrégateur des données médicales (il veut garder son petit pouvoir : le médecin doit tout contrôler) ; les données obtenues par le séquencement ne sont pas suffisantes (pas assez d'informations utilisables dans la médecine de tout les jours)... Patrick est assez d'accord... L'élite française pense que ce n'est pas assez, les Américains eux pensent que c'est un gros début...

Où en est Portable Genomics ? D'abord lever de l'argent... 5 millions de $ sur 2012... Le quart est déjà acquis.. Portable Génomics est certes une société sérieuse, mais comme dit Patrick, le fun ne nous est pas interdit...

Capture d’écran 2012-02-03 à 09.53.40

Qu'est-ce que genegroove ? Le fichier de votre génome séquencé est de l'ordre de 3 gigas. On entre là dans le domaine du "big data" .. Et si on l'utilisait pour faire autre chose que de la médecine ? Comment faire de la musique à partir de notre génome... ? Tout en protégeant la notre structure génomique de votre individu ? Comment anonymiser ces données tout en gardant leur caractère unique ?... Générer une clef publique à partir de son génome... Et avec cela on peut faire des tas de choses, dont de la musique : générer une mélodie à partir des données de génome... (Les Français peuvent télécharger l'application genegroove, mais ils n'auront accès qu'à un génome "musical" de démonstration...)..

Pourquoi ce type d'application ? "Apprendre aux consommateurs à utiliser/manipuler ces nouvelles données digitales..."

Avec l'Internet, il est facile à un Français de faire faire son séquencement aux USA ... Va-t-on trouver des séquenceurs génomiques chez Darty (où si c'est interdit, sur eBay ?).

Capture d’écran 2012-02-03 à 11.11.09

"Le genome sequencing va devenur une commodity"... Comme l'électricité...

Quid de l'utilisation de ces données personnelles par les entreprises ? Aux USA la loi protège le citoyen sur l'abus que pourraient faire les sociétés d'assurances et les employeurs... (il n'y a rien de ce type en France). Et les sociétés d'assurances américaines envisagent de payer le séquencement de leurs clients pour mettre en oeuvre la médecine préventive... Car celle-ci serait moins coûteuse que la médecine traditionnelle... Et il y aura en 2013, 1 million de personnes qui auront réalisé le séquencement complet de leur généome.. Le marché de Portable Génomics est donc important...

Quel est le business model de Portable Genomics ?

Comment les Américains voient arriver un "petit frenchie" ? Qui a une idée qu'ils n'ont pas eue ? Ci-aprés les premiers séquenceurs - presque grand public - de Life Technologies.

Capture d’écran 2012-02-03 à 11.21.01

 

 

 

 

 

 

 

PS. 

Article 226-25
Modifié par Loi n°2004-800 du 6 août 2004 - art. 4 JORF 7 août 2004
Le fait de procéder à l'examen des caractéristiques génétiques d'une personne à des fins autres que médicales ou de recherche scientifique, ou à des fins médicales ou de recherche scientifique, sans avoir recueilli préalablement son consentement dans les conditions prévues par l'article 16-10 du code civil, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 Euros d'amende.

Commentaires au débotté.. Quelques élucubrations (mais il y aurait beaucoup de choses à dire)...

1/ J'ai horreur qu'une élite quelconque me dise ce que je dois faire ou pas. Donc, quand les prix seront plus faibles, je vais faire faire le séquencement complet de mon génome. Je dois avoir dans mon génome une partie de celui de mon grand'père maternel qui était né dans l'Ohio.. Ce qui fait que je n'aime pas trop la grande élite gauloise...

2/ Dans les temps anciens, les Gaulois avaient peur que le ciel ne leur tombe sur la tête... Avatar de cette croyance : le principe de précaution inscrit dans notre constitution... On ne se refait pas... Le génome gaulois est peut-être boggué ?

3/ L'affaire de Portable Génomics, interdit en France, me fait penser à Louis Pouzin. Louis avait inventé le datagramme, qui était le premier protocole de télécoms qui a donné naissance par la suite à TCP/IP. Donc l'Internet... C'est donc un Français qui est à l'origine de l'Internet.. Mais notre élite de l'époque a mis le datagramme à la poubelle (j'ai les noms)... Et lui a préféré le X25 et Transpac... Transpac que l'on vient de mettre à la poubelle... On peut en conclure que notre belle élite gaulosie n'a pas une bonne vision du Futur..

4/ Il va sans dire que la génomique va devenir avec les nanotechnologies et le numérique la grande affaire de ce Siècle.. C'est à mon avis un changement de civilisation qui se prépare.. La France comme d'habitude va y être absente, mais devra s'y mettre un jour ou l'autre et devra rattraper son retard... Votre génome fait un peu plus de 3 gigas. Il me semble que dans les années à venir, il faudra transférer pour différentes raisons ces "big data" (sous forme anonyme) sur le réseau Internet (au même titre par exemple de ce que l'on pourrait faire avec une radiographie aujourd'hui) ... Pour cela il nous faudra des réseaux de télécommunications à TRES haut débit.. Donc de la fibre. Là encore manque de vision de la belle élite gauloise...

5/Votre ADN est composé d'une suite de 4 lettres (A,T,C,G qui sont en fait des éléments chimiques - alors que l'informatique elle, fonctionne sur une base 2). Ces lettres constituent les différents gènes qui se suivent par groupes de 2 le long de vos chromosomes. 23 paires de chromosomes. Un être humain - même Français - est composé d'environ 100 milliards de millions de cellules (on dit que les Enarques en ont un peu plus). Et chaque cellule renferme dans son noyau votre précieux OS.. J'ai commencé à m'intéresser à la génétique quand mon chirurgien qui m'a amputé d'une jambe, m'a dit que la rupture de mon anévrisme poplité "était sûrement d'origine génétique"... Peut-être que si nous avions eu une médecine préventive... Mais, si vous aussi vous vous intéressez à la génétique, je vous suggère de commencer par suivre ce cours multimédia de l'Université de l'Utah.. Trés bien fait..

Capture d’écran 2012-02-03 à 11.41.27

 

Pour contacter Patrick Merel : merel(arobase)portablegenomics.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Commentaires

Cath Coste

Médecine préventive : nous sommes tous des Jean Dujardin dans "The Artist"

La génomique, c'est la médecine préventive de demain, dixit les comités bioéthiques et bioconservateurs gaulois, qui du coup se font fort de faire interdire par la loi ce qui est à l'ordre du jour de demain (demain se préparera éventuellement après-demain) ... sauf que "demain", c'est déjà à l'ordre du jour en Chine (interviews en cours de préparation) et aux USA, comme montré ici ... Médecine préventive : la France aura les miettes du marché asiatique et américain. Il fallait que cela soit écrit, noir sur blanc, preuves à l'appui ... C'est fait, grâce à cette interview. Merci à Patrick Merel de "Portable Genomics", un Français de San Diego ...

Serions-nous donc tous des Jean Dujardin dans "The Artist" ? A défaut de génomique, nous pourrons toujours vendre aux Américains en pleine rétrostalgie ... un bon numéro de claquettes ... On pourrait en rire, or à l'étranger c'est ainsi que l'on nous perçoit, nous, Européens : un vieux continent qui n'a pas su innover, qui s'est accroché au film muet, celui qui a fait sa splendeur, alors que le film parlant (le génotsunami, voir http://vimeo.com/29949949) allait tout balayer sur son passage ... George Valentin (Jean Dujardin), star du film muet, sauvé de justesse de l'oubli et de la misère grâce à un numéro de claquettes ...

Cath Coste

Votre salive, ainsi que le reste de vos données médicales, vous appartiennent - et non à l'Ordre des médecins ... Vous pouvez donc faire séquencer votre génome si cela vous chante ... Au passage j'informe l'establishment médical gaulois que le film muet, c'est fini ... on est passé au cinéma parlant ...

billaut

Yep... ca va chauffer...

Cath Coste

Ben de toute façon on se dirige vers une consumérisation IT - le "bring your own device" : les outils numériques au travail n'étant pas assez performants et/ou "user friendly", les cadres apportent leurs propres outils numériques (tablets et autres Google ou iPhones) pour s'en servir au bureau. De même, on aura une consumérisation santé, d'où l'intérêt d'une société comme "portable genomics", qui va dans ce sens ...

Portable Genomics

Merci pour ces commentaires sympa.
J'étais hier soir à un séminaire organisé par CalIT2 sur la fac de San Diego. Voir ici: http://futurehealthsd.eventbrite.com/

Le sujet: Quantified Self and the Future of Personal Health avec Gary Wolf, Larry Smarr, et Dr. Eric Topol.

En 2 mots, la revolution de la médecine ne se fera pas sans la participation des patients. Le bouquin de mon collègue Eric Topol, The creative Destruction of Medicine, est à recommander à toutes nos institutions médicales francaises.

Les groupes QuantifiedSelf sont un exemple de l'engagement des patients à utiliser ttes les nvelles technologies pour mieux se connaitre, medicalement parlant, et mieux prévenir. Sans ca, comment réduire les couts de santé?

L'arrivée des données de génome dans la médecine d'AUJOURD'HUI est anticipée partout dans le monde, sauf en France. I'm so sad.

Les institutions francaises ont besoin d'une révolution dans leur perception de l'innovation, et la médecine a besoin d'une autre révolution, passer du guérir au prévenir, et passer de son protectionnisme mal placé à une médecine collaborative/participative, où le patient est au centre du processus.

Billaut

@Portable.. Merci Patrick d'avoir pris le temps de nous mettre ce bred compte rendu... Cela a le mérite d'être clair...

Cath Coste

Je me rappelle d'un Professeur Axel Kahn qui n'a pas fait grand-chose pour promouvoir le sang de cordon (riche en cellules souches) pendant des années ... Comme disait la pionnière de la greffe de sang de cordon ombilical, le Pr Eliane Gluckman, "après 30 ans d'inaction, on commence à bouger un tout petit peu ..." (propos recueillis fin 2010 à l'Assemblée Nationale). Apparemment ce bon Axel Kahn, le généticien le plus connu des Français, n'a pas fait grand-chose pour promouvoir la génomique en France non plus, puisque voilà M'sieur Merel aux USA ... Sur mon blog je me suis permis d'ajouter une petite vidéo ... Si M'sieur Merel veut y jeter un oeil distrait ... Bon, hein, c'est comme d'habitude ... moi, ce que j'en dis ...

http://ethictransplantation.blogspot.com/2012/02/dr-patrick-merel-portable-genomics.html

Portable Genomics

Ya un bug ds la matrice, voila 2 fois que je retape mon commentaire ;-))

La seule chose que j'ai ouie dire de Axel, c'est son commentaire sur RMC, en Janvier 2011 je crois, parlant de notre projet, et mentionnant uniquement le coté "projet commercial".

Suis flatté qu'il pense que le reste donc, vaut la peine. Quand au projet commercial, sans blague? il faudrait qu'un projet entrepreneurial en France soit "non-profit" ?
Tout est dit! un scientifique francais, ne doit pas se vendre au capital! lol.


D'une facon générale, les 'collègues' généticiens qu'on entend ds les media, ds les facs, sont pour la plupart opposés à la génomique personnelle, et à des années lumières de la médecine 2.0. Alors, pour ce qui me concerne, faire de la génomique sur iPhone, c'est inconcevable pour eux.
Moi, suis décu pour tous ces étudiants que l'on formate avec cette pensée unique, le médecin détient le savoir, et lui seul à le droit de décider de notre santé.

Pareil pour des 'leaders' comme le Telethon, ou je pensais aussi à la présidente d'Orphanet.
(voir sur le web l'excellent face à face avec S. Aymé et Laurent Alexandre, ce dernier qui entre parenthèse est parti en Belgique séquencer du génome). Malgré leur dévouement, je ne les ai rarement entendu parler de libérer les tests de génomiques en France, pour que les patients sans historique familial puissent aussi s'informer et s'assurer de ne porter aucun marqueur génétique "embêtant". Ni supporter les tests génétique prénuptiaux. On reste dans le guérir, alors qu'on peut d'ors et déjà éviter bcp de chose.

Si, si je lis le blog de Miss Coste avec bcp de plaisir et d'attention.
Merci à tous pour votre enthousiaste soutien.

christian

Bonjour,

autant il serait profitable à tous que le médecin ne soit pas le seul à décider de notre santé, autant je ne suis pas certain que la société civile voire mercantile (dont je suis un membre actif ne vous trompez pas sur mes intentions!) s'en mêle de trop près... Quid de l'assurance de mon prêt immobilier au vu de mes antécédents cardiaques familiaux ?
la France est définitivement trop sclérosée sur ces sujets et confond souvent "cadre légal" et politique de l'autruche, mais non sans bonnes raisons derrière...

Portable Genomics

Christian, il est interdit ds bcpp de pays de discriminer sur la base d'informations genetiques. Penalement.

Par contre, certaines sociétés d'assurances aux USA reflechissent deja à favoriser l'utilisation de tests genomique chez leurs clients, afin, bien evidemment de reduire leur couts propres, mais surtout d'engager leurs clients ds davantage de prevention.

Et si ils acceptent, le prix de leur assurance sera revue a la baisse.
Je n'y voit pas d'arnaque, seulement du bon sens. Pas de raison d'en faire l'autruche.

Cath Coste

Les assureurs gaulois n'ont pas attendu l'arrivée de la génomique pour surtaxer leurs assurés sous couvert de (soit-disant) problème de santé ...

Un personnage intéressant, rencontré lors des Journées de l'Agence de
la biomédecine en juin 2011 à Paris : M. Raymond Merle, président fondateur de l'Association
Prévoyance Santé
www.aps-sante.com
merle.raymond@wanadoo.fr
06 89 84 05 35

Deux fois greffé des reins, les assurances lui ont rendu la vie
impossible à coup de suprimes "bigger than life" ... Ce chef
d'entreprise juriste et comptable s'est fâché tout rouge, a rassemblé
ses avocats, ensemble ils ont mis le paquet et ont gagné contre les
assureurs. Depuis, il a fondé l'APS Santé, où il y a même un service
formation : des patients rôdés forment des professionnels de santé
hospitaliers qui travaillent dans la greffe ...
M. Merle a aussi fondé Trans-Forme
www.trans-forme.org

Un type sympa, ouvert, prêt à renseigner ...

Je connais une jeune femme qui, tout ça parce qu'elle a eu un naevus (grain de
beauté cancéreux, enlevé),
pour emprunter pour acheter une maison, les assureurs gaulois lui compliquent
la vie ... J'ai expliqué cela à Raymond Merle ... Des cas comme celui-là y en a des tonnes ... Surtaxe des assureurs because soit-disant problème de santé (un naevus, une fois enlevé à temps, y a aucun problème par la suite, j'en sais quelque chose j'en ai eu un à 15 ans et j'ai maintenant 43 ans) ...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)