« décembre 2011 | Accueil | février 2012 »

Connaissez-vous Alix de Sagazan et Remi Aubert from Paris ? AB Testy : une plateforme de testing 2.0 pour marketeux 1.0..

Comment vous pouvez le constater, le bureau de nos amis ressemble à la salle du Trône d'un palais persan... (On dit que c'était un harem, il y a longtemps)... A la fin de l'e-interview ils nous font faire une petite visite : la plafond est magnifique... Et tout cela, en face du Moulin Rouge à Paris ...

Capture d’écran 2012-01-31 à 10.40.50AB tasty (ouvert en septembre 2011) est un outil de testing intuitif de pages Web. Alix et Rémi nous expliquent... Vous voudriez par exemple changer la position du bouton "acheter" sur la page d'une fiche produit de votre site de e-commerce ? Et voir si ce changement donne de meilleurs résultats auprès des visiteurs de votre site ? Simple : vous allez tester les 2.. C'est un peu comme dans la vie réelle, où le commerçant modifie l'emplacement des produits qu'il met en valeur dans sa vitrine pour mieux attirer le chaland..

Capture d’écran 2012-01-31 à 11.20.00

"Tous les marketeux -sic- sont rébutés par la technique"... AB Tasty est donc fait pour eux...  Il suffit d'indiquer sur la plateforme d'AB Tasty, l'URL de la page de votre site dont vous souhaitez tester, par exemple, différents emplacement du bouton "acheter". Ensuite, avec votre souris que vous passez sur ce bouton (ou naturellement sur d'autres éléments de la page que vous voudriez tester...) différents solutions vous sont proposées... Quelles sont les options proposées ?

Comment segmenter les visiteurs ? "Il y a 2 méthodogies différentes... " 

 Quel est le business model d'AB Tasty ? 2 types de services sont proposés...

Comment se fait la commercialisation ? Utilisation des réseaux sociaux ? De Twitter ? Combien de clients à aujourd'hui ? Quels sont les résultats obtenus ?

AB Tasty pourrait-il tester une page d'une site, sans l'accord du propriétaire ? (pour par exemple lui faire ensuite des offres commerciales pour utiliser soCapture d’écran 2012-01-31 à 11.46.06n système...). Remi propose de tester le e-billautshow avec une version avec Alix seule, et une version avec lui seulement ... (Je me demande quel sera le meilleur rendement ? Mais vous aurez certainement une idée..)

Concurrence ? "Un Américain et un Indien, qui sonr faiblement implantés en Europe ".

Nouvelles fonctionnalités qui seront intégrées à la plateforme ? "Une carte de chaleur..." Késako ?

Visées européennes ? "Oui..."

Nos amis rechercheront de l'argent à horizon de 6 mois... mais il n'est pas interdit de leur en proposer maintenant je pense...

Pour contacter Remi Aubert : remi(arobase)liwio.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

 


Connaissez-vous Michel Goutorbe de Paris ? CAstore, un SDK, une coopérative de développeurs, le Crédit Agricole veut accélérer le 2.0 français ! (et peut-être le FTTH ?)

 

(comme dans toutes les grosses boîtes gauloises, il est interdit aux collaborateurs d'utiliser Skype sur leur ordinateur, fourni par la dite grosse boîte...  Michel a utilisé sont iPad personnel - la qualité de la la visio - en wifi sur le réseau de la grosse boîte - est plutôt correcte..)

Michel travaille à La Fération de du Crédit Agricole.

Hébé dites donc qui l'eût cru ? Le Crédit Agricole, vieille dame de la banque traditionnelle française, a jeté son corset et tous ses falbalas 1.0 aux orties, et s'engage résolument dans le numérique... Certes, certaines Caisse locales de Crédit Agricole, comme celle de Pyrénées Gascogne, ont déjà ouvert la voie... Mais là, cela devient du lourd.. Car nos amis veulent tout simplement accélérer le développement de la filière du numérique en France...

Michel nous annonce 3 choses... La création d'un appstore à la Apple ou un Androïd Market, un SDK gratuit, et une coopérative pour développeurs, la première au monde dans le monde bancaire... Et j'oubliais aussi un lab,dénommé "lab 1885".. Pourquoi ?

Je ne vais pas commenter par écrit ce que l'on s'est dit... je vous laisse écouter...

Le Crédit Agricole a 20 millions de clients aujourd'hui... Qui ont probablement à hauteur de 80% - voire plus - un accés Internet... En fait, la stratégie vise à créer un espace de co-développement entre clients et développeurs...

Des roadshows sont prévus dans les grandes villes françaises, dans les écoles... Bref, le grand jeu... Ce qui va sans nul doute secouer le landerneau de la grande élite française...

J'ai aussi évoqué avec Michel, dans ce e-billautshow : aprés tout, pourquoi le Crédit Agricole ne participe pas d'une façon ou d'une autre, au fibrage du territoire ? Vu que la situation est bloquée dans ce pays ?... J'ai ainsi évoqué un partenariat avec Google, qui lui sera probablement "obligé" de devenir opérateur FTTH (ce qu'il fait déjà à Kansas City aux USA où il fibre la ville : 650.000 prises avec un débit de 1 Giga symétrique gratuit pour l'abonné)... Il se fait la main dans le "build" et va co-développer avec les habitants, les usages que le très haut débit va permettre de faire... Il nous faudrait la même chose en France pour permettre à nos startups de développer elles aussi nos usages du TRES haut débit...

Je vous laisse écouter la réponse de Michel...

Commentaires au débotté.. Je ne pensais pas la chose possible... Vous imaginez la BNP, la Générale ouvrant elles aussi leur appstore ? Et les compagnies d'assurance ? Certes les banquiers 1.0 sont plutôt mal vu par la population, et ont d'autres chats à fouetter avec leur gros appétit spéculatif... Mais bon... Comment ces banques 1.0 vont-elles réagir à l'annonce de Castor ? Comment vont réagir les autres mutualistes ?

Et nos aimables opérateurs traditionnels qui se chipotent à coup de barre à mine dans les égouts de Paris pour installer leurs propres fibres  ? Et le 92 qui n'est toujours pas fibré (alors que Sarkozy l'avait annoncé en avril 2006).. Bref, si le Crédit Agricole passe un accord avec Google: j'applaudis des 2 mains...  Et je suggère au Crédit Mutuel de passer un accord avec Apple... A la BNP avec Microsoft ou mieux un Chinois..  

 Pour contacter Michel Goutorbe : michel.goutorbe(arobase)ca-fnca.fr

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Stéphane Chauffriat from Bastia ? imusic-school : apprendre un instrument à la sauce 2.0

Capture d’écran 2012-01-30 à 09.50.10Hé oui, il y a même des startups en Corse ! Stéphane a ouvert une plateforme permettant d'apprendre la musique on line.. Quels types d'instruments peut-on appprendre ?

Stéphane nous explique... Comment se fait l'enseignement ?

Quel est le business model de imusic-school ?

Comment imusic trouve les professeurs ? Combien d'utilisateurs à aujourd'hui ? 12.000 internautes ont appris ou se sont familiarés avec un instrument sur cette plateforme depuis son ouverture....

Comment imusic fait sa médiatisation/commercialisation ? Utilisation des réseaux sociaux/twitter ? "Cela démarre"..

Capture d’écran 2012-01-30 à 09.55.37

Comment sont rémunérés les professeurs ?

imusic forme aussi à des logiciels de MAO (musique assistée par ordinateurs)... "Nous sommes en train de les refaire... avec des cours de production..."

Concurrence ? "Elle est assez hétérogène..."

Nouvelles fonctionnalités ? "Cours d'orchestration, etc..."

Commentaires au débotté... Hé oui même en Corse.. D'abord on ne voit pas pourquoi il n'y en aurait pas en Corse... J'en connais une autre à Ajaccio... Si vous en connaissez d'autres merci de me dire... Pour la petite histoire... Quand je m'occupais de Pau Broadband Country, j'avais proposé la création d'une telle école... avec une partie live HD... Sur un réseau fibre à 100 mégas cela pouvait se concevoir aisément... Mais cela a coincé avec l'école 1.0 de musique locale si je me souviens bien...

Pour contacter Stéphane Chauffriat : stephane@imusic-school.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

 


Connaissez-vous Oliver Berger from Zurich ? Uber : la limo 2.0 !

Capture d’écran 2012-01-29 à 10.52.51Oliver nous présente Uber : la voiture de "grande remise" à la sauce 2.0 (aux USA les voitures de grande resmise sont les "limos"). Uber a été lancé il y  a 18 mois à San Francisco ... Pourquoi cette idée ? (elle est née à LeWeb10 à Paris à cause de la neige). Qu'est-ce que la voiture de grande remise ? Uber est une plateforme d'e-intermédiation qui permet la mise en relation de clients qui cherchent un transport haut de gamme et des prestataires de grande remise ou artisans taxis de haut de gamme.

Comment fonctionne la plateforme ? Il faut télécharger une apps iOS ou Androïd.. Comment Uber trouve les professionnels de grande remise ? Combien y a-t-il de voitures de grande remise en France ? Où sont-elles ? Pourquoi Uber paye l'iPhone au chauffeur ? Quels sont les types de marché des artisans/sociétés de grande remise ?

Capture d’écran 2012-01-29 à 10.58.18

Comment le futur client de grande remise trouve sa voiture ? Différence de prix d'une course grande remise/taxi traditionnel ?

Quel est le business model d'Uber ? Utilisation des réseaux sociaux ?

Les voitures sont dispatchées par géolocalisation.. et le client qui a demandé une voiture peut même suivre sur son smartphone le trajet qu'elle fait pour le rejoindre.. Capture d’écran 2012-01-29 à 11.01.03

Comment s'effectue le paiement ? Pas d'échange d'argent dans la voiture... Ni d'utilisation de carte bancaire d'ailleurs... Alors comment ?

Le client peut-il noter le chauffeur ? Comment est reçue la facture par le client (facture qui comprend même l'itinéraire que le chauffeur a pris...)

Combien de villes dans le Monde sont actuellement couvertes  par Uber ? Quelles sont les autres villes qui seront intégrées en Europe ? Quel est le marché potentiel en Occident ? Qu'est-ce que "l'überisation" d'une ville ?

Nouvelles fonctionnalités ? "Bientôt le client pourra choisir sa voiture.. intégration des moto-taxis, etc..." Ci-dessous : des "limos"...

Capture d’écran 2012-01-29 à 11.15.31

Y aura-t-il sur la voiture de grande remise un logo "Uber inside" ?

Uber ne cherche pas d'argent, vu qu'il a déjà trouvé 42 millions de $ !

Commentaires au débotté... On croit rêvé : 42 millions de $ ! Je doute que Travis Kalanick, le jeune CEO d'Uber ait pu trouver une telle somme dans notre beau pays... Mais je peux me tromper... Je ne suis même pas sûr qu'un Français en aurait eu l'idée.. Bon. Là je suis probablement mauvaise langue...

En tout état de cause, on voit de plus en plus fleurir dans le monde occidental - probablement aussi en Asie et en Australie -, des plateformes d'e-intermédiation sur le Web, plateformes disponibles aussi en mobilité... Plateformes qui entre l'offre et la demande de services/produits, visent à améliorer l'intermédiation. Soit parce que celle-ci n'existait pas au préalable, ou était embryonnaire, soit parce qu'elle existe en mode traditonnel (1.0), mais parce qu'elle coûte trop cher, mais parce qu'elle ralentit le processus,... etc... En fait, non seulement ces plateformes 2.0 accélèrent la mise en adéquation de l'offre à la demande, mais de plus, elles apportent de nouveaux services qui ne pouvaient exister en 1.0. Car trop chers.. Je pense que ce mouvement d'e-intermédiation va s'accélérer dans tous les secteurs des activités humaines (y compris dans l'administration, etc..)... Il suffit d'en avoir l'idée, de bâtir un bon business plan, et de trouver 42 millions de $ !...

Une petite recette au débotté... Vous prenez une chaîne de valeur entre l'offre et la demande.. Vous la démontez : qui sont le intervenants ?... Qui fait quoi ? Qui sont les intermédaires 1.0 ? Quels sont pour chacun les coûts et les marges ? Vous essayez de remonter cette chaîne en 2.0, et vous regardez quels sont les coûts/marges qui sautent. Quels sont aussi les services nouveaux que vous pouvez apporter à l'offre d'un côté, et à la demande de l'autre.. Simple non ? Faites l'exercice dans le marché de la musique (l'offre : c'est l'auteur, la demande c'est Madame Michu), celui de l'art (un de mes amis est en train d'essayer le "disrupter", car il est tenus pas des 1.0 moyen-âgeux), de l'immobilier, de la banque, de la santé, etc... Naturellement dans cette affaire, il y en a des... qui ne seront peut-être pas contents... Si j'étais prof dans nos grandes écoles (y compris l'ENA), je proposerai aux étudiant de prendre un marché, une organisation 1.0... et d'essayer de le disrupter en 2.0... C'est un excellent exercice pour les méninges... et on apprend beaucoup de choses se faisant sur les activités humaines... et les Etres Humains...

Pour contacter Oliver Berger : oliver(arobase)uber.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Sébastien Forest from Fondettes ? Alloresto : la restauration à domicile à la sauce 2.0

 

(pour ceux qui ne le savent pas, Fondettes se trouve à côté de Tours...)

Capture d’écran 2012-01-28 à 14.38.51Sébastien a mis sur pied la plateforme d'e-intermédiation Alloresto : la restauration livrée à domicile... Le principe est simple... Permettre à un internaute qui a précisé l'endroit où il se trouve, d'obtenir la liste des restaurants locaux qui livrent à domicile, de consulter les avis des autres internautes sur ces restaurants, ainsi que la carte des dits restaurants. 

Sébastien décrit avec précision... La livraison s'effectue en combien de temps ? Pourquoi cette idée ?

Alloresto est en fait une vieille startup (créée en 1997 !), rescapée de la bulle..  

Capture d’écran 2012-01-28 à 14.51.37
Comment Allesto trouve les restaurateurs ? Quelle est l'actuelle couverture sur le territoire d'Alloresto ?... Combien de restaurants sont actuellement affilés à Alloresto ? Quid de la livraison à domicile hors des grandes mégopoles ?

Un restaurateur livre dans un rayon de combien ? A-t-il un fee à payer pour entre dans le réseau d'Alloresto ?

Combien de repas livrés en 2011 ?

Quel est le business model d'Alloresto ? Comment se paye le repas ? Comment fonctionne les flux financiers ?

Capture d’écran 2012-01-28 à 15.05.31
Utilisation des réseaux sociaux ? De Twitter ? Quid de la mobilité ? "La mobilité représente déjà aujourd'hui 10% de notre activité..."

Concurrence ? "Elle très importante avec le duo "prospectus+téléphone" : 95% des commandes aujourd'hui sont passées par téléphone..."

Nouvelles fonctionnalités qui seront intégrées ? Le paiement one-click, l'amélioration de la logique de géolocalisation..


Capture d’écran 2012-02-02 à 10.12.28Pourquoi avoir passer un accord avec les leaders mondiaux de Just-Eat (qui dispose d'une équipe de 50 développeurs....). Just-Eat est déjà implanté dans 16 pays... Quid du marché de la restauration livrée à domicile aux USA ?

Alloresto est rentable depuis 2004.. 

Visées internationales ? "Non pour Alloresto..."  

Comment Sébastien juge l'Internet en France ? " On va assister à l'émergence d'acteurs locaux... tous les commerces de proximité vont s'y mettre : le boucher, le boulanger... Alloresto va-t-il lancé Alloboucher ?

Commentaires au débotté... Belle histoire que celle de Sébastien et d'Alloresto... Qui ont pu traverser la bulle en réaménageant leur business plan. Beaucoup y sont restées...L'accord avec Just Eat est sûrement intéressant.. En tout cas cela évite une concurrence frontale en France. Car un jour ou l'autre Just-Eat aurait débarqué en France. Gageons enfin que Sébastien ne va pas en rester là.. Et que lui ou un autre mettra au point une plateforme d'intermédiation des petits commerces locaux (boucher, boulanger, etc..)... Avec naturellement un business plan... Mais peut-etre qu'il n'y en a pas ?

Pour contacter Sébastien Forest : sforest(arobase)eatonline.fr

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

 


Connaissez-vous Dominique Dupagne from Paris ? Oyez oyez braves gens, votre système de santé va exploser !

Le Docteur Dominique Dupagne, qui connaît bien le milieu de la santé française (il est toujours en excercice) est un Monsieur connu (son blog Atoute.org fait 1,5 million de vues/mois)... Et de plus il ne crache pas ses mots... Ames sensibles, ne pas regarder cette e-interview !

Capture d’écran 2012-01-27 à 17.44.06Oyez, oyez braves gens !... Le sytème de santé français, votre système de santé va exploser en plein vol.

Dominique nous explique son point de vue...D'un côté la médecine 2.0 améliore les choses (les patients prennent leur santé en main, les médecins améliorent leur connaissance).. Mais d'un autre côté, on observe une désorganisation sanitaire dramatique... L'hôpital devient une usine à gaz... Et dans les villes et les campagnes il y a de plus en plus de déserts médicaux... Les médecins, selon Dominique sont plus intéressés par leurs carrières que par s'occuper de leurs patients où qu'ils se trouvent..

Capture d’écran 2012-01-27 à 17.46.57

Pourquoi cette situation ? Pourquoi n'y remédiétons pas ? "C'est un cercle vicieux bureaucratique..."

Les changements à mettre en oeuvre sont tellement disruptifs, qu'il faut que le système s'écroule d'abord... C'est impossible de le réformer..

Quand va-t-il s'écrouler ? "Quand notre protection sociale va s'écrouler.." Dominique explique le pourquoi.. ("façon argentine")... A terme, les médecins se battront pour trouver des malades solvables..

Aprés on pourra reconstruire quelque chose qui pourrait probablement être plus positif, non bureaucratique, non hiérarchico-énarchique...

Comment voit-il la technologie dans cette affaire ? La médecine 2.0 est profondément humaine, et cela n'a rien à voir avec une médecine technologique... Dans le 2.0 on déboulonne les experts.. Donc mettez-vous à leur place... Mais les médecins sont en fait assez peu confrontés à ce phénomène.. Pourquoi ?

Capture d’écran 2012-01-27 à 17.47.59

Que pense Dominique du DMP (Dossier médical du patient)... "Cela ne peut fonctionner... un désastre annoncé... C'est un plan calcul.. Décidé d'en haut et complétement déconnecté du besoin des gens... Cela n'a aucune chance de voir le jour... Qui est à l'origine de cela ? On est dans un grand machin à la française.. C'est un système de redistribution à des groupes amis des sommes collectées par ailleurs... Les Anglais qui étaient partis sur la même voie (alors que leur médecins sont des fonctionnaires), ont jeté l'éponge...

Est-ce que nos startups 2.0 peuvent "véroler" le système par la base ? "C'est ce qui se passe..."

Comment Dominique voit-il l'arrivée de Google, Microsoft, Apple, etc.. dans la santé  ? Mais pourquoi alors Google a-t-il fermé son Google Health ? Oui, mais nous dit Dominique : il n'y a aucune utilité à mettre ses données de santé dans un espace spécifique (écoutez le, c'est trés interessant...)

Qui sera propriétaire de vos informations de santé ? Pourquoi alors les banquiers disent qu'ils sont propriétaires de nos données de compte bancaire ? "Les banquiers sont des dinosaures...."

Capture d’écran 2012-01-27 à 17.48.58

Nous allons remplacer la structure hiérarchique de nos sociétés (structure héritée des primates) par une structure horizontale (le monde est flat comme dit l'autre), ce qui n'est possible que par l'Internet ... La fermeture de Mégaupload est un sursaut du monde ancien... On va vers une guerre entre les dominants en haut des pyramides avec avantages acquis, etc.. et les autres (cf les révolutions arabes)...

Verra-t-on des Anonymoous dans la santé ? "Il y en a déjà..."

Dans un autre domaine, que pense Dominique de la génétique et la médecine préventive.. ? (intéressant... mais d'aucuns ne sont pas forcément d'accord... A venir un e-billautshow de Patrick Merel de Portable Genomics, un généticiens français parti à San Diego monter son entreprise... Car la génétique pour tout le monde est plutôt mal vue par notre grande élite gauloise. Nous sommes le seul pays au Monde où vous ne pouvez pas faire faire votre séquencement génomique. Puni de 15.000 euros d'amende et un de prison)...

PS. Dominique va publier en février prochain un livre... "la revanche du rameur..."

Capture d’écran 2012-01-27 à 17.50.01

Capture d’écran 2012-01-27 à 17.54.41
 

Commentaires au débotté... Hébé... Que voilà du lourd !... Je devinais bien la désorganisation de notre système de santé, vu que j'y ai laissé une jambe (suite à une rupture d'anévrisme poplité, le Samu m'a envoyé dans un hôpital qui disposait d'un bloc opératoire vasculaire, bloc qui avait été fermé pour on ne sait quelles raisons.. En tout cas le Samu ne le savait pas... J'ai donc fait la tournée des popottes (cela fait très très mal une rupture de ce type).. 7 heures pour arriver sur une table d'opération.. Trop tard. Ma jambe était nécrosée... Amputation fémorale... Alors qu'en 2 heures on me faisait un simple pontage...  Rageant... Et il semble que je ne suis pas le seul à en avoir pâti...

Je rebondis aussi à ce que Dominique dis sur le 2.0... Dans l'hôpital de rééducation où l'on m'a envoyé, personne ne m'a expliqué "le marché de la prothèse" malgré mes questions ... Mes amis avaient réussi à me faire mettre un accés Internet dans ma chambre... J'ai pu m'informer... Cela n'a guère plus au médecin chef.. On laisse le malade 1.0 dans l'ignorance crasse...

Vous êtes en bonne santé ? Alors restez-y le plus longtemps possible.. Mais malheureusement vous êtes un biologique... Et un biologique aura forcément des problèmes de santé ... Vous passerez donc un jour ou l'autre dans les mains de ce système en pleine désorgansiation...  Puis-je vous souhaitez bonne chance ? Et rappelez-vous... Pas la peine de vous dire que cela n'arrive qu'aux autres... C'est ce que je croyais.. Et puis..

La géopolitique... L'art et la manière de discutailler si les Américains vont déclarer la guerre aux Chinois, si les Européens... blalbla... Remarquez que si les Américains ferment des sites chinois comme ils l'on fait pour Megaupload qui est de juridiction Hong-Kongaise, on risque effectivement... Mais en fait la géopolitique passe en mode 2.0.. Elle est chez nous.. Entre les élites en haut de leurs pyramides, dans leurs silos... et les "glandus"... Entre les gens qui peuvent circuler à fond la caisse dans leurs voitures de fonction aux vitre teintées, escortées de motards, et qui renverse un p'ôve type qui traversait...

Cela ne fait que commencer...

Pour contacter Dominique Dupagne  : dominique(arobase)dupagne.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

 

 


Connaissez-vous Matthieu Chéreau from Paris ? Tigerlily fabrique le social marketing de nos marques 1.0

Capture d’écran 2012-01-26 à 17.40.01Mathieu avec quelques associés, à mis sur pied une plateforme dénommée Tigerlily., crée en décembre 2009. Pourquoi ce nom ? (il y a plusieurs significations) .. Et de quoi s'agit-il ? "Une solution de social-marketing qui s'adresse aux grands comptes".. Mathieu détaille...

Tigerlily a beaucoup de clients dans les marques de luxe.. Que leur propose-t-il ? Est-ce qu'il propose la même chose aux marques de télécommunications, aux banques ? En fait non, car les besoins sont différents selon le secteur d'activité..  Y a-t-il une typologie du marketing social ? C'est toujours en fait les mêmes problématiques, mais pas les mêmes réponses...

Capture d’écran 2012-01-26 à 17.41.42

Quel est le business model de Tigerlily ? Modèle récurrent ? Matthieu donne une idée des prix pratiqués... (offre de contenus, licence, etc..)

Tigerlily fontionne en mode Saas dans le cloud... Les clients administrent directement leur social marketing...

Quel est le plus intéressant : Facebook ou Twitter ? "Ce n'est pas les mêmes communautés, donc il y a des usages différents... Facebook Connected est très important, car "in fine" cela revient à faire venir un utilisateur client d'une marque, dans l'un de ses points de vente..

Quid du mobile ? "Il est de plus en plus prépondérant.."

Capture d’écran 2012-01-26 à 17.49.56

Comment Tigerlily fait-il sa commercialisation ? "Nous utilisons un peu tout, y compris les groupes sur Linkedin... "

Concurrence ? "Nous sommes sur un marché qui mûrit..." Quel est le chiffre d'affaires que la plateforme Facebook permet aus startups françaises de générer ? Combien d'emplois sont ainsi créés ?

Nouvelles fonctionnalités ? Facebook incite à la création de nouvelles fonctionnalités. Avec Open Graph par exemple... Segmentation des utilisateurs, parcours de navigation qui aboutissent au point de vente... voir mise en place d'une mécanique visant à transformer l'utilisateur en ambassadeur de la marque...

Tigerlily a déjà levé de l'argent en avril 2011.. Et reste ouvert à toute proposition.. 20 personnes aujourd'hui...

Commentaires au débotté... Il commence à y avoir quelques belles startups française qui bâtissent leur activités sur Facebook... Il serait intéressant, je pense, de savoir quel est le montant de chiffres d'affaires générées sur ce réseau social, d'origine américaine.. Combien de personnes Facebook fait-il vivre en France, en mode direct (les startups comme Tigerlily), et en mode indirecte à savoir les clients français de nos startups...

Dernier point : à la fin de ce e-interview j'ai oublié d'arrêter l'enregistrement... Je l'ai laissé.. Vous verrez un peu ce que l'on se dit aprés... Cela peut vous intéresser... En fait nous avions déjà fait une tentative d'interview qui avait foirée (manque de débit je pense).

Pour contacter Mathieu Chéreau : mc(arobase)tigerlilyapps.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

 


Connaissez-vous Bastien Cadeac from Paris ? Smapin : un "localisateur" de soldes à la sauce 2.0

Bastien : qu'on se le dise, n'est pas originaire de Bretagne !

Capture d’écran 2012-01-26 à 10.41.10Mais où se trouvent donc autour de chez vous les commerces qui proposent des soldes ? Comment le savoir ? Simple utilisez Smapin... Car des soldes : il y a en a beaucoup .. Y compris dans le monde du e-commerce..

Soldes traditionnnelles, promotions, soldes flottantes, opérations de déstockage, etc.. etc.. Et tous ces commerçants n'avaient pas beaucoup de moyens dans le monde 1.0 pour faire connaîtres leur offre, à part sur leur vitrine ...Voilà qui est réparé avec Smapin, que Bastien nous décrit ... Smapin a ouvert au début de cette année (la plateforme était en bêta depuis septembre dernier)...  Avec en plus une apps sur smartphone... Le tout étant géolocalisé...

Comment Smapin connaît les offres des commerçants ? Smapin peut-il vérifier l'exactitude des infos ? Par ailleurs Smapin aggrége tous les deals des sites d'achats groupés... et des sites de réservation en ligne..

Quel est le business model de Sampin ? Il y a plusieurs lignes de revenus...

Capture d’écran 2012-01-26 à 10.42.46

Combien d'offres sont-elles disponibles à aujourd'hui sur la plateforme ?

Comment Smapin est-il commercialisé ? Utilisation des réseaux sociaux ? Twitter ?

Peut-on devenir membre de Smapin ? Pourquoi faire ? Un utilisateur lambda peut-il ajouter lui-même des informations sur des promotions qu'il découvre dans son quartier ? Smapin est aussi une communauté.

Capture d’écran 2012-01-26 à 11.28.41

Quel est le marché potentiel des soldes et activités connexes en France ? "On ne sait pas très bien.. mais cela se chiffre en milliards d'€..."

Concurrence ? Il y a des aggrégateurs de deals, etc..  Mais pas de concurence frontale avec une telle géolocalisation... "Car nous avons une technologie adhoc de géolocalisation, très fluide... ce qui est un avantage concurrentiel.. - apparition en tête de cartes, etc ..." Bastien explique. "La géolocalisation est maintenant rentrée dans les moeurs". Peut-on utiliser cette technologie de géolocalisation à d'autres choses ?

Nouvelles fonctionnalités qui vont être intégrées sur la plateforme ?.. "Fonctionnalités nouvelles dans le communautaire, etc..

Remarquez en haut de la copie d'écran ci-aprés, la réglette prix.. Vous pouvez classer les deals par prix...

Capture d’écran 2012-01-26 à 11.32.51

Visées européennes ? "Oui.."

Smapin cherche de l'argent.. Si cela vous dit...

Commentaires au débotté... Bien vu cette plateforme, non ? Si j'étais Bastien, j'ajouterais la fonctionnalité suivante :  "j'habite telle ville, merci de me prévenir quand les cinémas (par exemple) proposent des prix à moins de x €..." Etc, sur la même veine... La plateforme aggrége ensuite ce type de demandes.... Et quand elle atteint un certain niveau, elle informe les propriétaires de salles que ... En fait cela devient un système de fixation de prix temps réel ? Bon. C'est peut-être prévu ?

Pour contacter Sébastien Cadéac : bastiencadeac(arobase)smapin.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Francesco Serra from Paris ? Polycom : 2012 envolée de la visiophonie ?

 

 

Capture d’écran 2012-01-24 à 11.30.43Francesco est le responsable Europe de l'Ouest de Polycom... Aprés avoir rappelé rapidement les activités de Polycom, Francesco nous fait le point sur les produits visiophoniques de l'entreprise.. Des outils hardware, mais de plus en plus des outils logiciels..

Capture d’écran 2012-01-24 à 11.42.05

Pourquoi la visiophonie se développe-t-elle de plus en plus ? "Nous proposons des solutions visiophoniques anti-crises... " Que faut-il entendre par là ?"... Certains de nos outils sont même disponibles sur tablets.. Francesco nous montre.. Le tout en point à point, en multi-point... Peut-on partager des slides, des pages HTML, etc.. en même temps que de la visiophonie ? Peut-on enregistrer une session pour la proposer en VOD ensuite ? On peut être à combien dans une session en collaboration visiophonique ?

On est un peu à la bourre en France dans le télétravail, dans l'utilisation de la visiophonique dans l'éducation, dans la santé, etc...  Nos entreprises du Cac 40 sont plutôt assez bien équipées... Les enjeux aujourd'hui sont les PME...  Il faut qu'elles augmentent leur productivité, et qu'elle réduisent leurs coûts.. Les plateformes collaboratives viosiophoniques sont faites pour cela...

Capture d’écran 2012-01-24 à 17.36.33

Combien cela coûte-t-il ? " Cela dépend de la solution choisie..."

Dans quels secteurs cela se développe le plus ? La é-santé, l'éducation (3 universités bretonnes s'y sont msies..). Combien de clients dans le Monde à Polycom ?

Comment Polycom commercialise-t-il ses offres ?

Concurrence ? Interopérabilité des systèmes ? Polycom est pour les standards ouverts.. Comment Polycom voit l'arrivée de solutions de type "cloud" en mode Saas (Vidyo, Fuze meeting, etc..)

Nouvelles fonctionnalités qui seront apportées ?

Capture d’écran 2012-01-24 à 17.51.33

Comment Francesco voit-il les choses dans 10 ans ? La visiophonie touche principalement le haut du marché... Mais cela va s'accélérer avec la poursuite de la crise, et avec la génération Y qui entre sur le marché du travail...

Avec le développement de la téléprésence/visiophonie à attendre dans le court/moyen terme, est-ce que les débits disponibles de réseaux de télécommunications suffisent ?

Commentaires au débotté... Le marché de la visiophonie et des plateformes collaboratives visiophoniques s'enclenche.. De plus en plus d'offres de toute nature, offres que je suis de très prés - et dont je fais état sur mon fil twitter... 

Mais la demande est encore un peu hésitante à mon sens, en tout cas en France... Ce n'est pas encore dans les gènes des chefs d'entreprises françaises, notamment des PME. A fortiori des Administrations et collectivités locales (encore que j'ai entendu dire que les notaires.. Hé oui, même les notaires ! Aussi entre les prisons et les Parquets pour éviter des transferts physiques de prisonniers..).. Beaucoup pensent encore que pour faire des affaires, il faut être en présence physique... Cela étant en ce qui me concerne, étant amputé d'une jambe, je me déplace plus comme avant... Et je dois dire que je gagne, si je puis dire, en productivité et en économie de frais généraux...

Je pense que dans les années à venir, avec nos digital natives qui arrivent à l'âge adulte, la visiophonie, le streaming de conférences, le collaboratif en monde virtuel,etc.. vont exploser... A la différence de Francesco, je me demande si notre réseau de télécommunications à base de cuivre d'aujourd'hui va soutenir le choc.. Si vous voyez ce que je veux dire... Mais manifestement préparer les années à venir n'est pas encore dans les neurones de notre élite 1.0...

 Pour contacter Francesco Serra : aline.dubucq(arobase)soundbitecommunications.fr

 © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Olivier Laplace from Lille ? Balumpa : votre guide local à la sauce 2.0

 

 

 

Capture d’écran 2012-01-23 à 16.17.20Sont bons les ch'tis !... Encore un au billautshow avec Balumpa... (pour ceux qui le saurait pas, le balumpa est une danse de bienvenue non pas au pays des ch'tis, mais dans un archipel d'Indonésie).

Vous voudriez savoir quels sont les événements loisirs/culturels autour de vous ?... En instantané ?...     Alors Balumpa est fait pour vous... Olivier nous explique la mécanique de la plateforme .. Et vous pouvez même savoir si vos amis y sont, ou s'ils ont l'intention d'y aller .. Et même les amis de vos amis..

Capture d’écran 2012-01-23 à 16.26.18

La plateforme a été ouverte récemment... Et sur iPhone, l'application Balumpa est disponible depuis une dizaine de jours... Déjà quelques milliers de téléchargements..

Quel est le business model de Balumpa ? "De l'affiliation billeterie, de la publicité,... et bientôt du B2B..."

Comment Balumpa commercialise-t-il son offre ? Utilisation des réseaux sociaux ?

Y aura-t-il de nouvelles fonstionnalités qui seront intégrées ?

Concurrence ? "Oui, mais elle est très morcelée..."

Capture d’écran 2012-01-23 à 16.26.32

Combien y a-t-il d'évènements en France ? 20.000 événements/an environ pour ceux où il faut acheter un billet. Au total probablement 500.000 ?

Visées internationales ?

Capture d’écran 2012-01-23 à 16.44.15

Balumpa vient d'obtenir un financement d'Oseo et d'une banque... Mais recherchera des financements complémentaires...

Y a-t-il beaucoup de startups dans le Nord ? Balumpa est hébergé dans EuraTechnologies, un centre de nouvelles technologies... Plus de 150 entreprises y sont logés, essentiellement des startups... 1.500 personnes au total ... 15 projets actuellement dans l'incubateur... Comment se positionne la Région Lilloise dans le domaine du numérique par rapport aux autres régions françaises ?

Capture d’écran 2012-01-23 à 16.45.40

Pour contacter Olivier Laplace : olivier.laplace(arobase)balumpa.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub