Connaissez-vous Eric Haddad from Paris ? ChromeBook : get to the web faster !
Connaissez-vous Benoît Laurent from Toulon ? Textmaster s'occupe de tous vos textes dans le Monde entier...

Connaissez-vous Anthony Pfeiffer from Madrid ? imasté : le leader européen du salon virtuel...

Anthony est déjà intervenu sur le e-billautshow en mars 2010... Il nous expliquait alors que le concept des "virtual tradeshows", à savoir les salons virtuels, émergeait dans le paysage de l'Internet..  En 18 mois les choses ont bien évoluées... Et sa société Imasté est devenu un opérateur de salon virtuel en Europe, et même ailleurs..

Capture d’écran 2011-11-15 à 09.38.59Comment définir un salon virtuel ? Quel est le coût pour un organisateur de salon qui veut se mettre au virtuel ?

Quel est le business model d'Imasté ? Et quel est celui du fabricant de salon virtuel ?

Comment évolue le marché des salons virtuels ? Le marché est beaucoup plus évolué aux USA qu'en Europe. Imasté vient d'ailleurs de remporter un trés gros contrat avec le Gouvernement Américain pour la mise en place d'un salon virtuel d'emploi pour les militaires qui reviennent d'Iran et de l'Afghanistan.... Ci-aprés l'entrée du Salon des Vétérans... (voir http://www.veteransvirtualcareerfair.com/)

Capture d’écran 2011-11-15 à 10.05.19

Quels sont les avantages d'un salon virtuel ? Comment le comparer à un salon physique ?

Comment imasté commercialise-t-il sa plateforme ? Quels sont les secteurs d'activité les plus intéressés par les salons virtuels ?

Comment Anthony juge-t-il les entreprises françaises par rapport à ce domaine ? " Z'ont pas l'air d'accrocher... ".

Pourquoi ne pas créer des salons virtuels dans Second Life ? Y a-t-il intérêt à un salon virtuel permanent ? Quelle la durée moyenne d'un salon virtuel ?...

Imasté a créé un salon virtuel pour Ubifrance ... Comment ? Pourquoi ? (un e-billautshow est programmé avec Ubifrance). Combien de visiteurs ? Quel est le salon virtuel organisé par imasté qui a eu le plus de visiteurs ? (imasté a eu 3,5 millions de visiteurs uniques sur l'ensemble des salons virtuels organisé au 1er semestre 2011...).

Qu'est-ce qui incite les gens à fréquenter les salons virtuels ? L'entrée des salons virtuels est-elle gratuite pour les participants ? Une entreprise qui dispose d'un stand virtuel dans un salon virtuel retire-t-elle plus de services que dans un salon physique ? "Oui...". Pourquoi ? Ci-aprés le desk du Monster-edays qui a ouvert Lundi dernier http://www.monster-edays.fr

Capture d’écran 2011-11-15 à 10.08.59

Quel est le marché global du virtual tradeshow ? Quelle est la part de marché d'imasté ? imasté devrait organiser cette année 70 salons virtuels... Différences entre imasté et ses concurrents américains ? "Les américains utilisent moins de 3D, mais standardisent au maximum..." De plus, les plateformes américaines facturent au nombre de visiteurs pour la plupart..

Utilisation par imasté des réseaux sociaux, de la mobilité ? Du HTML5 ?

Différence de coût entre imasté et les concurrents américains ? imasté a-t-il des concurrents en France ?

Pourquoi imasté a-t-il intégré Skype dans sa plateforme ? Quelles seront les prochaines fonctionnalités qui seront intégrées ?

Commentaires au débotté... Le segment du virtual tradeshow est certes encore ténu aujourd'hui... Mais il va grandir sans nul doute. La crise, les coûts de déplacement et d'hébergement, les coûts des stands physiques, etc... vont renforcer l'attrait pour ces "fabricants de leads" dans les mondes virtuels, comme dit Anthony... Car à la différence des salons traditionnels, l'entreprise qui a un stand virtuel en sait beaucoup plus sur ses propects qui l'ont visité, que dans la monde réel ... Avez-vous déjà vu par exemple un organisateur de salon traditionnel vous donner la liste de ses visiteurs ?

Un bémol néanmoins : les fuseaux horaires... Je suis un habitué de quelques grands virtual tradeshows américains... Et je ne peux pas suivre généralement toutes les conférences du fait des différences d'heures - sauf à y passer une grande partie de la nuit ...

Enfin, il est à noter que notre Ubifrance commence à utiliser ces plateformes pour faire connaître dans le monde les entreprises françaises (http://www.ubifrance-events24.com/). Excellente initiative. On aura l'occasion d'y revenir...

Capture d’écran 2011-11-15 à 10.13.03

 

 

 

Vous pouvez aussi vous abonner à mon scoop.it sur le théme des virtual tradeshows... http://www.scoop.it/t/virtual-tradeshow

Pour contacter Antony Pfeiffer : apfeiffer(arobase)imaste-ips.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Commentaires

Shirley

Bonjour,

Merci Jean-Michel pour cette jolie interview !
Permettez-nous de vous proposer un regard complémentaire sur les acteurs du salon virtuel basés en Europe 
En effet, en 18 mois le paysage a bien changé : il est désormais beaucoup plus concurrentiel et les gaulois ne sont pas en reste !
En particulier chez VISIMMO 3D où la recherche de nouveaux concepts, véritable ADN de la société, nous a permis d’anticiper l’arrivée de ce nouveau marché en France !
En effet, il y a deux ans, nous avons démarré le développement de notre plateforme logicielle baptisée « V3D Events » pour les foires, salons et congrès virtuels. Cette innovation est à la base d’une conception sans précédent qui a permis de prendre en compte les besoins des organisateurs de salons physiques, tout en leur proposant de bénéficier des fonctionnalités offertes par le virtuel : accessibilité 24h/24h, meilleure qualification des visiteurs, visibilité internationale, …

V3D Events s’est bâtie rapidement une réputation solide de pionnière dans son secteur en introduisant les premiers salons virtuels pour des domaines aussi divers que le tourisme, l’œnologie, l’e-commerce, … Elle est aujourd’hui utilisée par de nombreux organisateurs d’événements pour créer des lieux d’échanges virtuels ou prolonger des manifestations physiques et offrir aux visiteurs une nouvelle expérience très orientée Web 3.0 alors que le terme commence à peine à émerger …

Je rejoins Anthony sur le fait qu’en France, au-delà des salons virtuels 3D, les plateformes collaboratives 3D personnalisées, telles que celle que nous venons de réaliser pour l'agence DDB, remportent un franc succès.
Ce serait avec plaisir que nous vous présenterions nos dernières avancées technologiques et projets clients et je suis à votre disposition pour cela.

Longue vie aux plateformes d’événements virtuels  !

Shirley Collet | Responsable Marketing & Communication
T : 01 48 56 89 05
www.v3d-events.com
www.visimmo3d.com

Cath Coste

Merci à Jean-Michel, à Anthony et à Shirley ! De mon côté, je vous soumets un élément de réflexion sur les salons virtuels médicaux et chirurgicaux, et surtout, pourquoi ils seraient ... tout simplement vitaux ...

http://ethictransplantation.blogspot.com/2011/11/medical-and-surgical-tradeshows-in.html

Catherine
Ethics, Health and Death 2.0

Xavier Coiffard

La question que Jean Michel pose dans cette vidéo " Pourquoi ne pas faire ce genre d'evenement dans Second Life ? " est, à mon avis vraiment intéressante.
Alors SL peut être pas, pour avoir regardé ce que font imasté ou les deux sociétés ci dessus il apparaît qu'aucune ne propose de solutions de virtual trade show immersive, vraiment en 3D...
Il me semble qu'en terme d'implication des visiteurs et de capacité de networking c'est vraiment dommage. D'autant qu'avec WebGL & HTML5 qui deviennent de plus en plus murs c'est vraiment du domaine du possible !

Billaut

@Xavier... c'est vrai que l'on va y aller... nous en sommes dans ce domaine qu'aux hors-d'oeuvre... mais il faudra des réseaux de télécoms à tres haut débit... mais à part cela tout est prêt... sauf peut-etre encore nos mentalités...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)