Ma Photo

Abonnez vous à mon blog (email ou RSS)

Liens

Blog powered by Typepad

« Connaissez-vous Adrien Touati from Paris ? Aprés le co-voitur(e)-age, voilà le co-jet-age ! | Accueil | Message d'un journaliste au Conseil Général des Yvelines.. »

Commentaires

dimater@hotmail.fr

LA
Monsieur,
j'ai lu tous les commentaires de votre réaction à cette aberration administrative !
J'ai moi même sur les conseils d'assistante sociale et du médecin de l'hopital Paul Brousse qui a soigné mon père pour la maladie d'Alzheimer, fait une demande auprès de la MDPH et la réponse est arrivé 6/8 mois plus tard : négative comme quoi cette maladie ne pouvait être considérée comme un handicap. Personne âgée de 88 ans qui ne veut pas qu'on le lave, qui a besoin d'un infirmer pour ses soins et d'un infirmier pour éventuellement le laver, mais pas dans une baignoire trop dangereuse pour mon père, amaigri, n'ayant plus que les os sur la peau.
A n'y rien comprendre, deux personnes du milieu médical nous ont suggéré de le faire et le médecin en a fait une condition du retour au domicile...
On déploie toute une énergie, sans compter celle émotionnelle et physique due à la maladie du proche, la gestion des proches, etc....
Le conseil général, c'est clair, prélève un gros impôt chaque année. On connaît une partie de la destination de ses dépenses (CAF, collèges) mais on ne sait pas sur quel critère, pourquoi la réponse est si longue alors que ce sont des cas d'urgence la plupart du temps... aucun moyen de vérification, alors qu'on devrait pouvoir vérifier les comptes de ces budgets ramassés dans nos budgets.
Tout est fait pour nous inciter à nous débrouiller tout seul, à moins d'avoir des passes droit, de connaître un député personnellement, le piston quoi...
Je suis contente que vous ayiez eu enfin gain de cause. Bravo !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Pub

Googlez-moi:


Stats