« mars 2011 | Accueil | mai 2011 »

"Jean Michel Billaut a raison : les ruraux ont davantage besoin de fibre optique que les habitants de nos grandes villes"...

Qui a dit cela ? Madame Laure de La Raudière, députée UMP.

Quand ? Le 28 avril 2011 à l'hôtel de Lassay, résidence du Président de l'Assemblée Nationale à Paris

A quelle occasion ? La remise des prix des Technologies Numérique 2011 de Telecom ParisTech...

3 prix y ont été remis. Le prix de l'innovateur à  Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de Vente-Privée.com; le prix du manager d'entreprise à Frank Esser, PDG de SFR; et le prix du promoteur de la Société Numérique... A ma pomme.. Il faut dire que je ne m'y attendais pas du tout... Ce prix m'a été remis pour "l'ensemble de mon oeuvre" (sic) en faveur de la société numérique... Je ne pensais pas avoir fait une oeuvre... Mais en tout cas si j'en ai fait une, elle est loin d'être terminée... A moins que Dieu le Père me rappelle à lui (je me suis laissé dire qu'il y avait du très haut débit dans son royaume...  Ses conseillers, ses consultants, et ses élus sont beaucoup plus évolués semble-t-il, que les nôtres..Et on m'a dit que les énarques avaient été refoulés dans un coin à eux... mais je n'en ai pas confirmation).

Trés bel hôtel que cet hôtel de Lassay qui jouxte l'Assemblée Nationale... Peut-être l'un des plus beaux de la République...Des ors partout, de lourds rideaux de velours plus ou moins cramoisis, des lustres dégoulinants de cristal...

P1010002

400 personnes environ ont participé à cette sympathique réunion. Une présentation plutôt bonne enfant par la présidente de Telecom Paritech Claire Paponneau et par Yves Poilane (qui n'est pas dans la boulange - mais directeur de Telecom ParisTech), une visite surprise du Ministre Besson, qui certes était prévue, mais qui avait été annulée au dernier moment, comme il sied à un Ministre de la République. Mais qui, aprés de sourdes et sombres tractations dans les couloirs des Cabinets Ministériels, est quand même venu faire un petit discours bien tourné (à mon avis, discours écrit par un énarque) et remettre le premier prix au Père Granjon... Lequel avec ses longs cheveux et son jean troué a fait une réponse bréve que j'ai trouvée très convaincante... (je ne sais pas contre, qui lui a écrit)...

Monsieur le Ministre est ensuite reparti à ses occupations (il m'a fait le plaisir de me faire un léger signe de tête, preuve qu'il m'a reconnu). Et Madame Laure de la Raudière a assuré la suite avec grande maestria... Elle a remis le prix suivant à Franck Esser le patron d'origine allemande de SFR... Et enfin ma pomme... J'ai eu quelques difficultés à monter sur l'estrade, mais j'y suis arrivé... Trés beau prix : une pyramide effiliée en cristal... Du Baccarat..

P1010008

Je me suis permis dans mon petit discours de remerciements de dédier ce prix à mes amis de l'ex Compagnie Bancaire qui étaient venus (l'Atelier de l'ex Compagnie Bancaire, maintenant BNP Paribas, s'est fait avec eux - si j'avais été seul, il n'y aurait jamais eu d'Atelier). J'ai aussi dédié ce prix à tout les jeunes Français que j'ai e-interviewés depuis mon retour de mon centre de rééducation en janvier 2010. J'ai regardé mes statistiques : 400 interviews visiophoniques. Ces vidéos ont été vu des centaines de fois, et téléchargées des milliers de fois... Ces jeunes (il y a aussi des moins jeunes) sont à mon avis en train de réformer la France... Par la base... Cela tombe bien, Monsieur Sarkozy veut aussi réformer la France mais par le haut. Par le haut et par le bas : c'est ce que l'on appelle une stratégie de tenaille... Tendance lourde que cette réforme par la base à mon avis, lourde et souterraine : on n'en parle guère dans les médias 1.0, ni dans les salons de l'intelligenstia parisienne... Rien n'arrêtera nos galopins, même pas le fait, que de trouver des capitaux dans notre pays n'est pas toujours aisé...

A suivie ensuite une table ronde animée par l'excellente jeune journaliste d'Europe 1 : Hélène Favier. De nombreuses photos ont été prises... des vidéos.. je pense que tout cela va émerger en ligne sous peu... (Reynald Werquin aurait voulu streamer live la cérémonie... Mais pas de wifi dans l'hôtel de Lassay... Je me demande en définitive qui est en fracture numérique. A mon avis les générations de l'élite française d'aujourd'hui sont des générations numériquement sacrifiées...)

Au cours du panel... J'ai fait remarqué qu'il a 10 ans on parlait de "nouvelles technologies"... Mais que maintenant, il serait utile que ces technologies nous aident à réformer plus en profondeur la France, selon le voeux du Président de la République... Pourquoi en effet ne pas utiliser ces "nouvelles technologies" pour se faire ? En lieu et place ou en complément des anciennes ? Je me suis permis d'annoncer 3 choses...

1/ Mon amputation semble dûe à quelques dysfonctionnements majeurs dans la chaîne de soins (Samu, pompiers, hôpital, ambulance, clinique, etc...). La raison à mon sens  ? Manque de coordination dans les différents silos de la santé française qui utilisent de vieilles technologies (téléphonie traditionnelle, papier, applicatifs windows fermés, etc...)... Pour en avoir le coeur net, je vais demander à la Justice de mon pays de statuer sur ce fait.. Ou il n'y a pas eu de dysfonctionnements auquel cas, on en reste là.. Ou il y en a eu. Et loin de moi une quelconque rancoeur contre qui que ce soit... Si dysfonctionnement il y a eu, alors il ne faudrait plus que cela se reproduise, et il faudra organiser notre chaîne de valeur de la Santé sur une plateforme IP avec comme on dit les outils du 2.0. Travaux herculéens à envisager...

2/ Ces "nouvelles" technologies commencent à entrer dans le secteur privé. Mais peu dans le secteur public. Notre Gouvernement - il a certainement de bonnes raisons de le faire - réduit la voilure des services publics dans nos campagnes... Sans proposer autre chose en contre-partie. Or un réseau de télécommunications à trés haut débit pour tous les campagnards français (ce qui représente une petite moitié de la population) serait indispensable, beaucoup plus que dans nos mégapoles, où les Français qui y vivent ont tout sous la main... Madame la députée UMP Laure de la Raudière est d'accord avec moi sur ce point. Sur ces infrastrucutres à TRES haut débit, nos jeunes (je fais peu confiance à l'énarchie pour cela) pourraient mettre en oeuvre de nouvelles applications qui, sans nul doute, rendraient un meilleur service public que celui existant en mode 1.0 aujourd'hui... Meilleur service et moins coûteux. J'habite sur le pourtour de l'Ile de France. Je pense que dans 10 ans, si on ne fait rien il n'y aurait plus aucun médecin dans les Yvelines de l'Ouest. Pourquoi donc ne pas mettre eu oeuvre un centre de e-santé visiophonique avec des applications de wireless medecine ? J'ai donc annoncé, qu'avec quelques amis nous remettons en route le Club de l'Arche, un think tank que nous avions créé au début des années 1990 et qui a été à l'origine de nombreuses actions (un livre blanc qui tient toujours la route, la Fête de l'Internet, différentes assocations : commerce électroniques, villes numériques ... etc... dont les thèmes ont ensuite été intégrées dans des associations existantes comme la Fevad, l'acsel, etc...). Ce Club va ouvrir bientôt ses e-portes... Objectif : démonter une "chaîne de valeur services publics - et privées", et voir comment la "remonter" en 2.0. Avantages/bénéfices. Publication à chaque d'un rapport de 3 pages (pas plus) et incitation à la mise en oeuvre si utilité pour toute la population...

3/ Je vais fibrer Villiers-le-Mahieu, le bled où j'habite... Comme notre Gouvernement, nos Administrations Hautes et Basses, nos élus de tout bord et de tout poil, ne font rien.. Où s'ils font, on ne verra rien avant la Saint e-Glinglin dans nos villages (la e-Glinglin c'est encore plus loin que la Glinglin)... Je fais le faire. Comment ? J'ai une petite idée... Ras le bol de tout ce bazar 1.0.

Voilà en gros, un bref résumé de cette sympathique cérémonie... qui s'est terminée comme d'habitude par un cocktail (remarquable champagne - magnifiquement frappé et de qualité équivalente à celui de l'Elysée... Si, si je m'y connais dans les champagnes servis dans les Hauts Lieux de la République...)

Cette cérémonie se tenait le 28 avril 2011. Le lendemain 29, c'était mon anniversaire... 66 ans (mais je n'ai plus toutes mes dents, et il me manque une patte)... Je remercie tous ceux qui par mails, sms, posts sur mon wall Facebook (et aussi coups de fil 1.0), tweets, etc... m'ont souhaité un bon anniversaire. Ceux de France (trés nombreux), mais aussi ceux d'Australie (Mandy...), de Litunaie (Jone.. ), d'Angleterre, d'Autriche, de Belgique, des Etats-unis (un peu trop nombreux pour que je les cite tous - voir mon wall sur Facebook...). Et aussi ceux qui m'ont souhaité un bon anniversaire en mode présentiel : les personnels de santé (Rémi, Françoise, Anouchka, la picarde...) de l'hôpital Leopold Bellan à Paris où mes séances de kinésithérapie et de balnéothérapie se déroulent... Et naturellement ma p'tite famille... (Merci à Laurent Cervoni d'avoir fait envoyé à Madame Billaut quelques magnifiques pieds de muguet...).

Merci encore à toutes et tous... Et notez-le, je vais avoir besoin de vous...

PS Qu'elle ne fut pas ma surprise quand je suis monté sur scéne pour recevoir mon prix, de découvrir dans la salle un petit monsieur à moustache... Vous savez qui c'était ? Louis Pouzin. A qui j'ai demandé de se lever... Ah, vous ne savez pas qui était Louis ? Hé bien, c'est l'inventeur du datagramme, qui a donné naissance à TCP/IP le protocole de l'Internet mondial... Louis, avec son réseau expérimental Cyclades s'est fait coupé les vivres par le Ministère de l'Industrie de l'époque, qui lui a préféré Transpac. Considérant qu'un réseau de télécommunications où les paquets arrivaient en ordre dispersé ne faisait pas très sérieux... On a loupé l'invention de l'Internet... Et l'on a mis Transpac à la poubelle il y a 2 ans. No comments...

Ci-dessous une photo avec Louis à gauche, moi  à droite et Francis Lorentz au milieu

Capture d’écran 2011-04-30 à 20.19.35

 

 


Connaissez-vous Guillaume Reys from Sélestat ? Les chirurgiens dentistes se mettent en monde virtuel sur Dental Life

DentalLife 1 from Jean Michel Billaut on Vimeo.

(pour ceux qui le ne savent pas Sélestat se trouve en Alsace un peu au Sud de Strasbourg).

Figurez-vous que Guillaume est chirurgien-dentiste... A priori on se rend chez lui contraint et forcé et même en reculant... Mais à part cela, il est très sympa...

Bref... Pour faire court, Guillaume a créé un monde virtuel (qui ressemble à une molaire avec une petite carie - on ne se refait pas)... dans Second Life...

Capture d’écran 2011-04-26 à 17.29.38 Un monde, ou plutôt une île réservée aux professionnels de la dent. J'ai logé dans ce billauthsow une présentation trés bien faite par Guillaume de sa molaire virtuelle. Nous n'avons pas réussi à enregistrer une présentation en temps réel par Skype .. Par ailleurs - je ne suis pas encore un pro du montage vidéo - je n'ai pas réussi à étalonner le son de cette présentation. Donc montez le son de la vidéo de présentation... (mais si quelqu'un peut me dire : j'utilise iMovie 11 sur Mac)...

Pourquoi donc avoir réalisé Dental Life ? Qu'y trouve-t-on ? Combien de chirurgiens dentistes peuplent cet univers ? Tous les chirurgiens dentistes du monde entier peuvent-ils se retrouver dans Dental Life ?

Capture d’écran 2011-04-26 à 17.30.49

Pourquoi avoir choisi Second Life ? Pourquoi ne pas avoir pris une plateforme Open Source ? Combien coûte l'île et sa maintenance ?

Quel est le business model de Dental Life ? (il y en a un) Les dentistes payent-ils à l'entrée ? Pourquoi avoir créer dans Dental Life un "virtual tradeshow" ? Combien coûte un stand dans cette exposition virtuelle ? Combien d'exposants à aujourd'hui ? Pourquoi aussi un "serious game" ? Est ce qu'un internaute normal qui a une vraie rage de dent peut entrer dans Dental Life ?

Les professionnels de santé français (environ 800.000 personnes) se mettront-ils en monde virtuel ? Guillaume créera-t-il une franchise pour les radiologues, les infirmières, les mandarins ? etc.. "Ce n'est pas encore dans leurs moeurs, mais cela va venir... dans les 3 ou 4 ans..."

Quid des imprimantes 3D pour fabriquer des prothèses de dents dans les cabinets des chirurgiens dentistes ?

Question insidieuse : qui gérera notre santé à terme ? Google ? le DMP ? Quel avenir pour la télémédecine... "c'est quand même très risqué pour votre vie privée"...

Commentaires au débotté ... J'ai, du fait de mon amputation, une petite expérience du monde médical... Je doute que la population actuelle de ces nobles professions s'y mettent rapidement. Mais dans toute communauté il y a toujours des early adopters. Suffit de les trouver... Et la stratégie de Guillaume visant à rassembler dans un monde 2.0 - donc dans un même endroit - tout ce qui peut intéresser les membres d'une communauté est géniale... Les chirurgiens dentistes n'ont pas beaucoup le temps d'aller dans des congrés physiques à l'autre bout du monde (en plus cela coûte cher et crée beaucoup de CO2), de se déplacer pour se former, de... etc. Là, ils ont tout sous la main... Reste à mettre sur le territoire un peu de débit FTTH. Pour l'intégration de la visiophonie collaborative, etc...  Là aussi, faudra peut-être attendre des élus 2.0 ? ... (ou un élu 1.0 early adopter..?). Comme vous pouvez vous en rendre compte dans les e-billautshows, les Français ont des idées... Beaucoup d'idées... Supposons qu'un Sarkozy 2.0 annonce qu'il va fibrer tout le pays dans les 3 ans... Avec un tel réseau les idées de Guillaume prennent une plus value trés importante. Il pourra mettre en place de nouveaux services à trés haute valeur ajoutée (en utilisant Second Life couplée avec des sites soeurs par exemple). Ou utiliser une plateforme française à TRES haut débit qu'un galopin ne manquera pas de faire, au lieu d'intégrer l'ENA...Et quand les autres peulades de cette Terre décideront de se fibrer, Guillaume pourra aller leur vendre ses applicatifs... C'est simple non comme stratégie ? Alors pourquoi Sarko 1.0 ne booste pas la chose ?

Bon ce que j'en dis... En tout cas les mondes virtuels ne sont pas que pour les étudiants boutonneux... Il me vient une idée.. Et si nos aimables élus se mettaient en monde virtuel ? Mais que voilà une idée qu'elle est bonne... Cela devrait intéresser les Verts non ?

Pour contacter Guillaume Reys : guillaume.reys(arobase)wanadoo.fr

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous David El Fassy from Val de Reuil ? "Je ne suis pas pour la concurrence par les infrastructures "...

Altitude Infrastructure from Jean Michel Billaut on Vimeo.

(pour ceux qui ne le savent pas Val de Reuil se trouve un peu au Sud de Rouen - vous remarquerez la trés belle qualité de cette vidéo... forcément David est connecté par fibre optique en direct sur Paris...)

David est le boss d'Altitude Infrastructure... Un opérateur de télécommunications... Il nous présente rapidement les activités de son entreprise. Altitude gère aujourd'hui 17 réseaux d'initiative publique. Réseaux de type radio, fibre optique, DSL...

Capture d’écran 2011-04-25 à 12.24.05

Concurrence ? Il y a les grands que tout le monde connaît, mais il y en a d'autres moins connus qui excercent leurs activités dans les campagnes où justement les grands ne veulent pas venir...pour la fibre notamment.

Comment David jugent les élus du peuple ? Ils les sent troublés.. Pourquoi ? Quelque soit les clans politiques ? Est-ce que cela va jouer dans l'élection présidentielle de 2012 ? "Pas sûr mais cela a dû jouer dans les récentes élections cantonales..."

Où en est le programme FTTH du Gouvernement ? "On un un programme ? Mais y a -t-il un pilote dans l'avion" ?

Capture d’écran 2011-04-25 à 12.25.23

Que faut-il à Altitude pour venir fibrer Villiers-le-Mahieu ? Combien faudrait-il investir ? Quelles sont les contraintes imposées par l'Arcep ? Pourquoi faut-il utiliser les fourreaux de FT ? "Pour fibrer toute la France, on va réutiliser à plus de 80% les infrastructures existantes.. - fourreaux, poteaux télééphoniques - il y en a 18 miilions - , poteaux électriques - autant..."

On a aujourd'hui une offre régulée de réutilisation. Pas d'opposition de FT ?

Qu'est-ce que Net 27 ? Comment fonctionne la maintenance des réseaux d'initiative publique ? Quel est le coût de maintenance de ces réseaux ? Que faut-il penser d'une coopérative de télécommunications ? Aumont Aubrac en Lozère va être fibré : 553 foyers et à aujourd'hui 470 demandes déposées... Il y a de l'intérêt pour la fibre dans les campagnes probablement plus que dans les mégapoles d'ailleurs...

Altitude va construire et opérer ce réseau (le pays de notre ami Pierre Ygrié). Coût de la prise optique installée : un peu plus de 1.000 €. 3 opérateurs de réseaux arrivent à Aumont...

Peut-on utiliser des réseaux de collecte hertziens en attendant de relier en fibre le réseau optique de village à un noeud de raccordement ?

Faudrait-il d'abord fibrer les ruraux plutôt que les mégapoles ? Réponse : oui.

Dans les mégapoles : 4 fibres optiques par foyer (une par opérateur)... Pourquoi n'avons-nous pas 4 tuyaux d'eau aussi  ? 4 fils électriques ? Une gabegie !?

Commentaires au débotté... C'est quand même pas mal la fibre... Vous avez vu la qualité de la vidéo de cette interview ? Si tous les Français avaient une fibre, cela changerait l'ensemble du système économique (mais vous avez le droit, comme mon ami Dalloz, grand consultant français de type 1.0, de ne pas être d'accord...)

Pour contacter David El Fassy : david.elfassy(arobase)altitude.infra.fr

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Astrid de Roquemaurel from Paris ? Quizz DCG : Dunod innove dans l'édition pédagogique numérique

Dunod et son Quizz from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Astrid est responsable de l'édition numérique chez Dunod... Vieille maison d'édition traditonnelle... Comme Dunod s'adapte-t-il au numérique ? Double stratégie... Astrid nous explique...

Capture d’écran 2011-04-23 à 17.05.57 Nouveau produit : un quizz pour les candidats à l'expertise comptable... Plus de 3.300 questions en ligne dans un environnement de type e-learning... Astrid nous détaille ce type de quizz un peu nouveau... Quizz qui n'existait pas au préalable sur support papier... Comment cela a-t-il été fabriqué ? Avec quel mode opératoire ?

Pourquoi une formule quizz ? ( http://www.quiz-dcg-dscg.com/content/home.php) .. Quelle est la plateforme utilisée pour réaliser ce quizz ? (e-doceo). Combien de temps cela a-t-il pris de temps à Dunod pour mettre en oeuvre ce quizz ?

Capture d’écran 2011-04-23 à 17.13.43

Quel est le business model ? (il y en a un ... avec 3 sources de revenus..)... Comment se fait la commercialisation ? La promotion ? (utilisation de twitter, les réseaux sociaux). Pourquoi avoir associé les librairies traditionnels ? Car le quizz est vendu comme un livre en librairie...

Combien de clients aujourd'hui sur le quizCapture d’écran  2011-04-23 à 17.16.20z ? Y aura-t-il l'intégration de réseaux sociaux à l'intérieur du quizz ?

Concurrence ? Y aura-t-il d'autres quizz qui seront mis en ligne par Dunod ? Quid au niveau international : y touve-t-on la même chose ?

 

Comme Astrid juge-t-elle l'édition électronique française ? "L'édition française n'est pas morte ! qu'on se le dise....."

Pour contacter Astrid de Roquemaurel : aderoquemaurel@dunod.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Jean Daniel Guyot from Paris ? "Capitaine Train" réformera-t-il la SNCF ?

Capitaine Train from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pourquoi Capitaine Train vend-t-il des billets de train et que des billets de train ? Alors que la SNCF, et autres agences de voyages traditionnelles en vendent aussi ? Jean Daniel nous explique ... La vente de billets à la sauce 2.0 avec la simplicité de type google...

Capture d’écran 2011-04-19 à 11.54.40 Pourquoi ce nom de Capitaine Train ? Et pourquoi avoir eu cette idée ? "C'est un peu le bazar dans le "pricing" des billets de trains"... Beaucoup de cas particuliers... Capitaine Train essaye de simplifier tout cela pour ses clients...

Comment cela fonctionne-t-il ? Pour les horaires ? Les prix ? Pour les achats de billets ? Tous les transports train de l'hexagone sont-ils pris en charge ?

Capture d’écran 2011-04-19 à 11.54.22Pourquoi est-il difficile de créer aujourd'hui une plateforme européenne intéropérable proposant la vente de billets  ?

Pour l'instant la plateforme est en bêta et fonctionne sur invitation (ouverture en bêta en octobre 2010)... La Sncf préfére que Capitaine Train se dévoppe piom-piom... Pourquoi ?

Business model ? Pourquoi n'y a-t-il pas de publicité sur le site de Capitaine Train ?

Et les autres types de transports ? Les cars arrivent.. Gestion de l'intermodalité ?

Prochaine étape : le smartphone. Et les réseaux sociaux ?

Comment Jean Daniel juge la situation de l'Internet en France ?

Pour contacter Jean Daniel Guyot : contact(arobase)capitainetrain.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Edouard Forzy from Toulouse ? La Mêlée Numérique 2011 : c'est demain 20 avril et 21

La Mêlée Numérique from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Fait beau à Toulouse... Du coup Edouard c'est mis sur la terrasse de la Cantine de Toulouse.. Histoire d'être à l'aise...

Capture d’écran 2011-04-19 à 08.14.37 Il nous présente rapidement la 15ème édition de cette mêlée numérique (j'ai dû assister à l'une des premières, il y a quelques années..). Il a créé une association il y a une dizaine d'années qui compte aujourd'hui 430 adhérents environ.

Pour cette quinzième mêlée : nombreuses conférences, 150 stands d'expositions... 5 grands axes pour le programme de conférences : solutions B2B, systèmes d'information, académie de l'innovation, e-commerce (réseaux sociaux, etc..), et environnement durable (villes du futur)... Et c'est gratuit pour y participer ..

Capture d’écran 2011-04-19 à 08.14.26

Les conférences seront-elles streamées ? ("pas cette années, mais l'an prochain...").

Comment se positionne le Sud-Ouest dans les domaine des TIC en France et en Europe ?

Edouard nous présente aussi une université d'été sur la e-santé qui aura lieue à Castres début juillet 2011.

Toulouse versus Bordeaux ? Comment cela se passe-t-il dans le domaine des TIC ? "Bordeaux est connu dans le monde pour son vin... Et Toulouse on ne sait pas très bien où c'est..."

Et la fibre optique dans le Sud-Ouest ? Les élus et autres ont du mal à suivre... "Mais au niveau du Grand Toulouse, il semble que...."

Bonne mêlée ! Et n'oubliez pas crampons, dentiers, et coquilles de protection.... Ca cogne dur dans le coin....

Pour contacter Edouard Forzy : e.forzy(arobase)lamelee.com

 © Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Julien Cheyssial from Paris ? Aprés les vendeurs, meilleursagents.com s'occupe des acheteurs de biens immobiliers..

Meilleursagents from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Julien est déjà intervenu dans le e-billautshow pour présenter meilleursagents.com... (ici et ici). Il nous rappelle la mécanique de cette plateforme. Objectif :  s'assurer que l'on maximise bien le prix du bien à vendre en fonction du marché local. Et en plus, les frais d'agences sont réduits... Que demander de plus quand on vend ? Est-ce que toute la France est couverte par ce modèle économique ?

Capture d’écran 2011-04-18 à 15.58.41 Mais côté acheteur ? Julien nous présente la mécanique qui est maintenant en place pour les acheteurs (depuis quelques jours)... Et nous en fait une présentation (que j'ai réussie à enregistrer - je conseille de regarder en plein écran)... Quels sont les outils à disposition des acheteurs qui déclarent leur projet d'achat ? Ainsi que leur budget ? Comment l'acheteur peut-il "travailler" les annonces de biens à vendre ?

Capture d’écran 2011-04-18 à 16.00.18

En fonction de son budget, quels sont les logements qu'il peut acheter tant tel arrondissement ? (pour Paris par exemple). En fait meilleursagents lui fabrique en temps réel une carte d'achat personnalisée... Et la plateforme fournit diverses informations statistiques... Quelles sont les types de recommandations qui sont faites ?

Je dois dire que c'est remarquablement bien fait... (merci de noter que je n'ai aucune action chez meilleursagents.com)..

Quid de l'application de réalité augmentée lancée il y a environ un an ? Utilisation des réseaux sociaux ?

Meilleursagents.com commence à s'intéresser à l'immobilier d'entreprises..

Concurrence dans le Monde ? ("non, pas sur le plan du business model en tout cas"). En fait en France on n'a pas beaucoup confiance dans les professionnels de l'immobilier. Et meilleursagents.com jour le rôle d'un tiers de confiance...

Meilleursagents.com est-il rentable ? Comment Julien juge-t-il la situation de l'Internet en France ? ("mes parents utilisent l'internet..."). Les usages changent...

Pour contacter Julien Cheyssial : julien(arobase)meilleursagents.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Stan Zeltner from Charleval ? Lidoli : avis et commentaires à la sauce 2.0

Lidoli from Jean Michel Billaut on Vimeo.

(pour ceux qui ne le savent pas, Charleval se trouve prés d'Aix-en-Provence)

Lidoli comme "LIke DOn't LIke"... est une plateforme qui permet de récolter avis et commentaires sur n'importe quel site, mais à la sauce 2.0... Pourquoi cette idée ?

Les avis et commentaires sont très importants pour les consommateurs d'aujourd'hui, de même que le social commerce.. Lidoli est un système multicritères, critères fixés par le propriétaire du site. Et les internautes vont pouvoir donner leur avis sur tel ou tel produit, ou sur n'importe quoi d'autres... en choississant tel ou tel critère...

Capture d’écran 2011-04-14 à 16.46.06

Comment cela fonctionne-t-il ? Où sont stockés les résultats ? Comment se fait le référencement ? Peut-on mettre un avis en vidéo ? Peut-on faire des recherches dans le catalogue par avis ? (par exemple sur le critère autonomie d'un téléphone : je cherche dans le catalgue du e-commerçant un téléphone qui a la plus grande autonomie...)

Qui sont les clients de Lidoli ? Quel est le business model ?

Capture d’écran 2011-04-14 à 17.58.25 Les distributeurs/marques se rendent-ils compte que les avis des consommateurs sont de plus en plus importants ? Peut-on faire confiance dans ces avis, du fait des "faux avis". Qu'est que la "social media optimisation" ? Comment fonctionne le va-et-vient entre les fiches produits "lidolisées" et les réseaux sociaux ?

Nouvelles fonctionnalités et produits ? Bientôt, tout un chacun pourra selon la même philosophie lancer des panels "sur n'importe quel sujet. Des avis entre amis sur des réseaux sociaux (sous l'étiquette mylidoli.com)... Par exemple, lancer un panel sur les cantines scolaires de mon quartier, sur les hôtpitaux/cliniques de la région, etc...

Dans ce domaine des panels, quel est le business model de lidoli ?

Conccurence ? (oui aux USA..). Visées internationales ?

Capture d’écran 2011-04-14 à 17.51.33Au fait, lidoli cherche des porteurs de projets pour implanter son moteur... donc si cela vous dit... D'ailleurs, un développeur a mis sur pied un mylidoli pour permettre à qui veut de donner son avis sur les prédentants à la prochaine élection présidentielle.. http://candidats2012.mylidoli.com/  Attention ! il y a encore quelques quelques bugs dans ce panel... Donc attendez avant de donner votre avis sur tel ou telle... De toute façon, on encore le temps... Enfin, par les temps qui courrent, on aura à peine terminé une élection, que le lendemain les concurrents se mettent à la suivante... dés potron minet... Le 1.0 se dérègle dirait-on...

 Capture  d’écran 2011-04-16 à 10.36.30

Pour contacter Stan Zeltner : stan.zeltner@lidoli.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Emmanuel Alquier from Paris ? Vous n'aimez pas attendre ?

Jaimeattendre from Jean Michel Billaut on Vimeo.

A la différence d'autres peuplades sur cette Terre, les Gaulois, c'est bien connu, n'aiment pas attendre... Que cela soit sur une moto ou une voiture dans le trafic (il faut à toutes fins doubler le gars qui est devant), dans une file d'attente devant un guichet de Poste ou au cinéma (on essaye de resquiller), en attente sur un centre d'appel... Plus l'attente est importante, plus les neurones chauffent... Et paf... Un court-circuit de temps à autre, qui peut conduire à des situations irrémédiables ...

Capture d’écran 2011-04-14 à 09.23.36

Mais rassurons-nous, nous avons maintenant la platorme "jaimeattendre"... Que l'on pourrait qualifier si j'ose cette expression :  "la queue à la sauce 2.0"... Ou encore le tableau d'affichage 2.0. Mais qu'en est-il exactement ? Emmanuel nous présente par le menu ce bison futé d'un nouveau genre...

Jaimeattendre recense les heures creuses pour inciter les Gaulois à éviter de se déplacer pendant les heures de pointe de chaque lieu, guichets, etc... Pourquoi avoir eu cette idée ?

Capture d’écran 2011-04-14 à 09.39.04

Quel est le "marché potentiel" de la file d'attente en France ? Qui recense les lieux à forte file d'attente potentielle ? Pourquoi avoir intégré les centres d'appels téléphoniques ?

Combien "d'organismes à file d'attente" sont aujourd'hui recensés ?

Capture d’écran 2011-04-14 à 09.42.52

En fait jaimeattendre se trouve au centre du CRM, de la satisfaction client... Pourquoi ?

Quel est le business model de jaimeattendre ? (il y en a un, avec le widget de jaimeattendre). Réflexions sur la mobilité et les réseaux sociaux ? Les entreprises essayent d'investir ses canaux, mais cela est coûteux. D'où le widget...

Jaimeattendre pourrait-il devenir le CRM global intermédaire entre les clients et les entreprises/administrations, etc.. ?

Breakeven quand ? Concurrence ? Pourquoi avoir des partenaires ? Qui sont les partenaires de jaimeattendre ?

Visées internationales ("oui..")... Y'a-t-il le même besoin aux USA ?

Jaimeattendre cherche des sous... A bon entendeur...

Comment Emmanuel juge la situation de l'Internet en France ?

Pour contacter Emmanuel Alquier : emmanuel(arobase)jaimeattendre.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

 


Connaissez-vous Vincent Ricordeau from Paris ? La célèbre exception culturelle française passe au 2.0...

KissKissBankBank from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Drôle de nom allez-vous dire que ce Kisskissbankbank.. Mais Vincent nous explique la chose, et effectivement on comprend ce que cela veut dire.. Kisskissbankbank (KKBB) est une plateforme de "crowdfunding", lancée en bêta en sept. 2009. Version 1.0, ouverte en mars 2010. En fait, une plateforme de mécénat pour tout type de projet créatif à la sauce 2.0. "Lien émotionnel et lien financier.."

Capture d’écran 2011-04-13 à 09.32.10

Pourquoi avoir eu cette idée ? Cette fameuse "exception culturelle française" en mode 1.0 va disparaître... Pourquoi ? Parce que la  création en France est fortement suventionnée par de l'argent public.. et cette source se raréfie...

Donc on passe en mode 2.0 en faisant appel sur les réseaux sociaux à de l'argent privé..

Quel avenir dans ce cas, pour cette exception culturelle française ?

Quels sont les chiffes de la première année d'exploitation de KKBB ? Qui juge de l'intérêt des projets créatifs ? Qui fixe le montant demandé pour le projet ? Il faut atteindre ce montant en combien de temps ? Que se passe-t-il si le montant demandé n'est pas atteint ?

Quels sont les types de projets acceptés ? Quel est le montant moyen de financement des projets ?

Quel est le business model de KKBB ? Comment est commercialisée l'exception culturelle française en mode 2.0 ? (utilisation des réseaux sociaux, partenariats divers avec groupes médias, écoles de design, de cinéma, etc...)..

Capture d’écran 2011-04-13 à 10.29.20

Quid des grandes entreprises qui ont déjà créé des fondations diverses ? Vont-elles financer les projets ? Les marques sont-elles intéressées par KKBB ? (KKBB devient "une proie" pour les marques...).. " des micro-subventions pour des opérations de micro-communication autour de micro-communautés..." (un grand groupe français annoncera sous peu qu'il financera sur KKBB une vingtaine de projets/an...).

Gros événement KKBB prévu en juin (le groupe en question viendra expliquer pourquoi il financera les projets proposés sur KKBB

Concurrence ? Nouvelles fonctionnalités ? (troc de compétence, etc...)

Visées internationales ? Levée de fonds ? Elle vient d'être faite, mais dans 2 ans ...

Pour contacter Vincent Ricordeau : vincent.ricordeau(arobase)kisskissbankbank.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub