« avril 2010 | Accueil | juin 2010 »

Connaissez-vous Aneace Haddad from Singapour ? La carte plastique se met au 2.0 et disparaît..

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Aneace nous présente Taggo, et le portail my-taggo. Le problème :

D'un côté vous, en tant que consommateur : vous avez certainement dans votre porte-feuille des tas de cartes plastiques de toute nature... Madame, dans son sac à main, en a beaucoup plus... (à Singapour environ 70% des consommateurs ont plus de 3 cartes commerçants)...

Et d'un autre côté, les commerçants : cela devient de plus en difficile pour eux de recruter de nouveaux clients avec l'émission de cartes de fidélité. Le client doit remplir un formulaire, recevoir une carte et la porter sur lui...

Capture d’écran 2010-05-30 à 16.15.04
Voilà le problème que my-taggo veut résoudre, non plus avec des cartes plastiques, mais avec le téléphone mobile, équipé d'un sticker RFID au dos. Téléphone que l'on a toujours sur soi. Comment cela fonctionne-t-il ? (avec l'envoi d'un SMS). Et on récupère de suite et automatiquement "la carte plastique virutelle" de la Fnac par exemple..

Aneace nous explique tout cela en détail..

En fait taggo est une espèce de place de marché de cartes de fidélité, et de tout type de service qui dans le monde 1.0 nécessite la détention et le port d'une carte plastique. Et pour les marchands/restaurants et autres fournisseurs de service, taggo est un "storefront". Et la chose fonctionne en quasi-réseau social. Par exemple sur le site de taggo, Madame Michu peut lister les programmes de fidélité disponibles dans sa région et parmi ceux-là, ceux utilisés par telle ou telle catégorie de gens.. Liens avec Facebook ?

Va-t-on pouvoir éliminer le sticker RFID ?

Quelle est l'économie de frais généraux du commerçant si celui-ci n'a plus à gérer l'émission de sa carte de fidélité plastique ? Quel est le business model de Taggo ?  Comment Taggo est-il commercialisé ? Quid du développement mondial ? La France est-elle mûre pour taggo ?

Combien y a-t-il de programmes de fidélité dans le monde ? Mais le marché de taggo n'est-il pas surtout au départ pour les commerçants qui n'ont pas lancé de programme de fidélité ?... Un taggo pour les commerçants d'une rue commerçante dans une ville est-il possible ?

La carte plastique bancaire sera-t-elle chapeautée par taggo ? Est-ce plus facile de lancer taggo à Singapour qu'à Aix en Provence ou qu'en Silicon Valley ?

Pour cantacter Aneace Haddad : aneace.haddad(arobase)gmail.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Eric Barroca from New-York? Nuxeo crée une filiale à Boston

Eric Barroca le 2010-05-20 à 16h20 For Internet from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Eric est déjà passé au billautshow il y a 2 ans...

Il commence par nous rappeler ce que fait sa société Nuxeo : de la gestion documentaire à la sauce 2.0... Et même très 2.0, car il donne le logiciel... Mais ce n'est pas pour autant que son entreprise ne gagne pas d'argent... En fait Nuxeo vend la maintenance et le support... plutôt qu'une licence à l'achat. 

Capture d’écran 2010-05-29 à 18.51.47

Que faut-il installer sur les ordinateurs de l'entreprise ? Quels types de documents sont gérés par Nuxeo? Pour quel prix ? ... Est-ce que sur les documents papier, on fait de la reconnaissance de caractères ?

Combien de clients en France ? Qui sont-ils ? Quel est la part des documents papier scannés dans le total des documents de l'entreprise ? Exemple avec la société Serimax (soudure pour l'industrie pétrolière)...

Comment Nuxeo commercialise son offre ? (10 à 20 clients nouveaux par mois)

Capture d’écran 2010-05-29 à 18.57.38
Pourquoi créer une filiale aux USA ? Et pourquoi l'avoir installée à Boston et pas dans la Silicon Valley ? Quid de la commercialisation dans les autres pays européens ? En Asie ?

Prochaines fonctionnalites ? (signature électronique de documents Nuxeo par Iphone, verticalisation de la solution... )...

Quel est le jugement que porte Eric entre l'Europe et les USA ? "c'est un peu plus facile de faire du business aux USA"... Quels conseils donne-t-il à un jeune Français qui lance sa startup ? Nuxeo fera-t-il une levée de fonds aux USA ?

Commentaires.. Le conseil d'Eric pour les jeunes Français (ou les moins jeunes) qui créent une startup,  revient à dire qu'il faut dés le départ avoir un vision mondiale.. Donc travailler en anglais dés le départ...

Pour contacter Eric Barroca : eb(arobase)nuxeo.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Savez-vous combien a coûté l'électrification de la France ??

Non ? Environ 762 milliards d'€ d'aujourd'hui... Pour tout le pays, et pas seulement pour les villes importantes... Qui comme chacun sait, sont plus "rentables" que les campagnes ... que cela soit pour l'électricité hier, ou la fibre optique aujourd'hui...

Nos pères ont réussi ce tour de force, ces grands travaux d'Hercule pour apporter la fée électricité jusqu'en Lozère chez Pierre Ygrié "in the middle of nowhere"  (il est vrai qu'à l'époque il n'y avait pas d'énarques...)

Pourquoi n'arrive-t-on pas à faire la même chose pour le fibrage du pays en optique ? Alors que de plus en plus de beaux esprits (fils ou petit-fils des paysans de la période électrification) pensent qu'il faudrait le faire pour mettre le pays sur la voie de l'économie numérique ? Alors que de plus en plus de Français dans les campagnes, mais aussi dans les villes, le réclament ??

Une étude de l'Idate publiée en 2007 estime que le fibrage du pays coûterait 45 milliards d'€. Et encore pas pour 100 % des Français. Une autre étude réalisée en ce début d'année par Tactis pour la Datar estime ces e-travaux d'Hercule à 30 milliards, pour tous les Français. Je ne sais pas trop comment ont été réalisées ces études... Mais il me semble que les coûts sont à la baisse... Car le progrès technologique dans le domaine (optique, fibre, routeur) galope.. Donc on y observe les baisses de coûts habituels dans le secteur de l'informatique et des télécoms (environ 20 %/an ?). De plus, il suffirait d'utiliser les poteaux électriques que nos pères ont plantés (un poteau tous les 30 mètres pour environ 400.000 kms de lignes électriques). Et d'y adjoindre en aérien un fourreau de plusieurs fibres (d'après les études que j'ai lues, il faudrait remplacer un poteau sur 20 seulement pour supporter le poids du fourreau qui, a priori, ne pèse pas plus qu'un fil électrique en cuivre). Je ne sais pas si les études citées prennent en compte la chose...

Le fibrage coûterait donc, à la louche, 20 à 30 fois moins cher que l'électrification... en réutilisant une partie de ce qu'on fait nos pères... et en raccordant les réseaux locaux organisées en coopératives (par exemple) sur les backbones des départements... (au fait si vous avez une liste des DSP départementales, je suis preneur...).Backbones dont le financement est déjà engagé. Toutes choses égales par ailleurs, Il faudrait donc en retirer le montant des 30 milliards (ou des 45)... A noter que les ménages français auraient une capacité d'auto-financement en propre de plus de 100 milliards d'€ à condition naturellement de leurs présenter un programme d'investissement cohérent dans ce domaine.

Si vous avez une idées des financements déjà engagés par les Conseils Généraux dans leurs backbones... je suis aussi preneur.

Capture d’écran 2010-05-29 à 15.51.18
Mais que font nos élus d'aujourd'hui ? Et que fait notre Gouvernement d'aujourd'hui ???  Pourquoi ne met-il pas au pas le "marché" comme on dit aujourd'hui ?... Pourquoi faut-il faire arriver 4 fibres dans les appartements parisiens ? Peut-on à ce point se permettre cette gabegie sur une infrastructure ?? Imaginez si vous avez 4 fils électriques qui arrivent chez vous, un par fournisseur potentiel ? Au cas où vous décideriez de changer ? (ce qui d'ailleurs vous prendra quelques mois...)...

Je pense que l'on s'est trompé en démonopolisant France Télécom comme on l'a fait (sous le Gouvernement Jospin, je crois..). Il fallait séparer FT en 2. La partie réseau restant dans le domaine public, et la partie services à proposer sur le réseau, devenant privée. Avec donc compétition. Il me semble que dans une démocratie qui se respecte, une infrastructure utilisable par tout un chacun, ne peut être mise en marché. Car dans ce cas ce n'est pas la peine d'avoir un Etat.. (toutes choses égales par ailleurs naturellement)...

Pourquoi n'enseigne-t-on pas à l'école de notre aimable Education Nationale, l'Histoire de nos infrastructures ? Electricité, téléphone, routes et autoroutes, distribution d'eau, tout à l'égout, voies navigables, l'infrastructures des phares maritimes et des ports, aéroports, etc  ???
Cela serait peut-être plus judicieux pour nos "digital natives" qui ont toujours la tête blonde, que d'apprendre qu'en 1515 Charles Martel a battu les Iroquois à Sébastopol... A moins que c'était à Azincourt ?

Je dois dire que j'en ai ras le bol de ce bling-bling, qui n'est plus très démocratique...

Hier, 28 mai de l'an de grâce 2010 jour de la Saint Germain, a eu lieu à Arnouville (Yvelines) en fin de journée un "flashmeeting". 5 personnes présentes physiquement (dont ma pomme), dans la très jolie salle de réunion de Michel Besson (l'expert comptable 2.0). Et 7 à 8 autres ailleurs, dans la France profonde (et un à Paris qui n'a pas osé venir chez nous du fait du trafic automobile). Le tout en visiophonie fonctionnant en mode CB (forcément, on n'a pas de débit). Vous pourrez suivre ce qu'on dit les participants.. http://fm.ea-tel.eu/fm/fmm.php?pwd=9db5d4-21697 . Vous allez voir, cela rappelle les débuts de la télé noir et blanc... (je ne sais pas trop combien de temps cette visio CB est conservée sur le serveur - c'est de l'open source...).

Merci à Olivier Zablocki de m'avoir transmis l'url de l'histoire de l'électrification du pays ici : http://www.cairn.info/revue-histoire-et-societes-rurales-2003-1-page-193.htm

Si vous avez connaissance connaissance d'autres documents sur l'histoire de toutes les infrastructures, je suis preneur...

PS... Avez-vous idée de ce que l'infrastructure électricité a généré comme développement économique dans le siècle qui a suivi ? D'emplois créés ? Probablement des milliards de milliards d'€ de développement économique (électro-ménager, Hi-Fi, télévision, informatique, moteurs électriques de tout poil...). Et des millions d'emplois. Une infrastructure fibre entraînera-t-elle des effets comparables sur longue période ???

Au fait, dans une fibre ce n'est plus des électrons qui se baladent (donc ce n'est plus de l'électricité), mais des photons (donc de la lumière).


Connaissez-vous Philippe Moity from Aubervilliers ? Interoute lance la "connectivité unifiée"

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Interoute est opérateur d'infrastructures de réseaux de télécommunications et de services sur toute l'Europe. J'avais déjà rendu visite à Philippe dans ses bureaux d'Aubervilliers en 2008. Depuis, son entreprise a fait du chemin.

Philippe commence par nous rappeler le business de son entreprises. Réseau de 55.000 kms en propriété unique (en France 2.500 kms, + 600 à Paris). Liaisons avec des opérateurs de boucles locales, interconnexions avec la plupart des DSP départementales (Délégation de Services Public - les départements qui financent leur backbone départemental). Activité de vente de bande passante, et d'hébergement. 40 % du chiffre d'affaires est réalisé avec les opérateurs, et 60% en direct avec les entreprises...

Capture d’écran 2010-05-27 à 10.04.31

Aujourd'hui Interoute annonce une petite révolution dans le landerneau de la tripaiile Internet : la connectivité unifiée. Philippe nous explique...  Imaginez. Vous avez signé un contrat pour votre entreprise avec un fournisseur d'infrastructure pour interconnecter plusieurs filiales en Europe. Vous voulez modifier le débit de l'une d'elle parce que son activité a fortement diminuée, et passer pour 3 autres en réseau privé (VPN : virtual private network). Pas simple dans le monde 1.0... Mais avec "la connectivité unifiée" d'Interoute...

C'est peut-être un peu technique, mais c'est très bien pour les entreprises... Bref, l'accès Internet pour les entreprises se met au 2.0... avec une grande souplesse pour effectuer des changements au niveau du backbone (changement de débit, de technologies.. à la demande du client... ) Certes, ces modifications ne se font pas encore en temps réel, mais bientôt ? Et l'on voit là, tout l'intérêt d'être propriétaire de l'infrastructure... Le tout sur des liens à quelques centaines de gigas !

Cette connectivité unifiée est-elle valable pour tous les routeurs existants sur le marché ? Interoute est un peu au coeur de l'Internet Européen et Français.. Comment Philippe voit l'évolution des choses ? Beaucoup d'entreprises se comportent aujourd'hui comme de petits opérateurs de télécommunications (et sortent donc des fourches caudines des opérateurs traditionnels...)

Si les Michus de France et de Navarre disposaient d'un accès à un giga à la maison (comme en Corée - on peut rêver) est-ce que les backbones vont tenir le choc ? "Oui, pas de problèmes ..."

Qu'est-ce qu'Interoute pourrait apporter aux coopératives de télécommunications d'intérêt public ? (discussion avec Philippe sur la coopérative de Villiers le Mahieu, en cours d'études) . "nous avons besoin que les usagers se regroupent, et si vous nous apportez un trafic de quelques centaines de mégas.. ". Une coopérative peut-elle être un mini-fournisseur d'accès pour ses ouailles ? Peut-on raccorder les coopératives des villages aux alentours à Connectis 78, qui est le backbone public du Conseil Général des Yvelines ? Si oui, comment ?

Commentaires... Il y a quelques années, pour disposer de l'ADSL dans mon bled, j'étais allé voir Michel Bon, à l'époque patron de FT. En lui demandant qu'en FT nous installerait l'ADSL... Son responsable commercial, mon ami JJ Damlamiam, m'avait rappelé à la suite de cela, et m'a fait la proposition suivante... " Tu nous trouves 100 clients, et on t'installes l'ADSL rapidement"... J'en avais alors parlé au Maire de l'époque, Michel Charleux. Avec ses homoloques des villages voisins, Michel a trouvé 120 clients. Belle manifestation 3 mois plus tard à la salle des Fêtes de Thoiry, ou FT est venu remettre en grande pompe, le modem ADSL à ceux qui l'avaient demandé... On va refaire le même chose aujourd'hui je pense pour la fibre...

Les grandes villes, avec leurs 4 opérateurs de télécommunications, sont un peu emberlificotées dans des problèmes insurmontables (la preuve : le 92 est au tribunal administratif en ce moment, alors que le Conseil Général de ce département avait voté 7 millions d'€ en 2006 - sous la présidence de Nicolas Sarkozy - pour fibrer le département)... Ces opérateurs donc se chipotent dans les égouts de Paris et d'ailleurs, chacun voulant apporter sa fibre dans l'appartement de Madame Michu qui habite une copropriété... 4 fibres à la maison !... Comme si chez moi,  il y avait plusieurs lignes électriques qui arriveraient, une par fournisseur potentiel... On marche sur la tête, me semble-t-il... Et notre Gouvernement est incapable de gérer la chose, et de taper sur la table pour mettre au pas ce petit monde ... Mais d'un autre côté, cela va faire les choux gras des campagnes... Si les campagnards naturellement le décident. Car nos braves opérateurs n'ont rien à faire des campagnes : pas rentables... Donc, si localement les campagnards arrivent à se regrouper pour mettre en oeuvre des coopératives de télécommunications (je ne suis pas grand juriste, mais je pense que c'est tout à fait légal)... Et que si vos conseillers génèraux ont mis en place un backbone public, alors c'est jouable... Et les campagnes pourraient bénéficier du TRES haut débit avant les villes... Avec Interoute ?

D'ailleurs Me Michu, dans sa copropriété en ville, pourraient très bien, avec ses amies habitant le même immeuble, créer elle aussi une coopérative... Et être copropriétaire du réseau local de la copropriété... (j'avais lu une étude américaine, qui montrait, que dés qu'un appartement disposait d'une fibre, il valait le lendemain 7% de plus... De quoi faire réfléchir tous les Michus, y compris pour ceux qui habitent la campagne dans une maison...)..

Pour contacter Philippe Moity :Philippe.Moity(arobase)interoute.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Olivier Mouroux de Séoul ? On croit réver : la Corée du Sud ouvre le 1 giga pour les Coréens...

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Olivier est le co-fondateur d'Asiance, une web agency qui aide les entreprises occidentales à s'implanter sur les marchés asiatiques.

Capture d’écran 2010-05-26 à 12.26.38

Olivier nous dresse le paysage de l'Internet en Corée, qui est certainement le 1er pays dans le monde à disposer de très haut débit pour les foyers, les entreprises, les administrations... (par exemple Olivier dispose d'un accés 100 mégas/fibre avec un débit réel en download de 90 megas - sa vidéo est "freezée" au début de ce billautshow : c'est certainement dû à mon débit en download qui peut varier facilement du simple au triple dans la journée..). On voit sur la carte ci-dessous que Séoul est bien placée avec d'un côté Pékin (Beijing) et Shanghaï et de l'autre Tokyo... (malheureusement je  ne connais que l'aéroport de Séoul, qui est d'ailleurs remarquable).

Capture d’écran 2010-05-26 à 14.59.56

Taux de pénétration de l'accès Internet dans la population coréenne : 80%. Et le 1 giga sera disponible dés l'année prochaine...(quelques quartiers en disposent déjà dans Séoul)...

Combien Olivier paye-t-il pour son accès fibre ? Vous allez être très surpris... Et je ne vois pas pourquoi nous autres Français nous ne pourrions pas avoir la même chose.. A moins que nous soyons moins intelligents que les Coréens ? J'en doute quand même avec toutes les Grandes Ecoles que nous avons... Nous aurait-on bourré le mou ???

Vous voulez un accès fibre en Corée ? Vous l'avez en moins de 24 heures.. Maintenance en 2 ou 3 heures..." pour un Coréen, l'accès Internet est aussi important que la distribution d'eau et d'électricité...".

Que font les Coréens avec tout ce débit ? (En France une grande partie de notre élite se demande toujours à quoi sert le TRES haut débit pour Madame Michu). Le Michu coréen veut de la rapidité, du téléchargement très rapide, des jeux, des universités virtuelles, .. (ci-après des statistiques de Akamaï). Capture d’écran 2010-05-26 à 12.29.18

Et que se passe-t-il dans le domaine de la mobilité ? On y transforme son téléphone en agence bancaire par exemple... en plateforme de jeux, .. Différences avec le Japon ?

Comment fonctionne Asiance ? Qui sont ses clients ? 80% sont Occidentaux, mais les Coréens sont de plus en plus intéressés par ce qui se passe ailleurs... Cela étant, l'écosystème coréen est très particulier. Asiance est présent en Corée, mais travaille aussi sur la Chine et le Japon. Une web agency multicarte de l'Asie de l'Est en quelque sorte...

Comment est la vie à Séoul pour un Français ? Et si vous y allez, prenez donc contact avec Olivier...

Commentaires... Dommage que la Corée du Nord soit ... Dommage que notre Gouvernement à nous, ne soit pas aussi "internet minded" que le Gouvernement Coréen... (mais on fait quand même du bon pinard chez nous : on ne peut pas tout avoir..). Olivier me disait aussi hors enregistrement, que le Gouvernement Coréen a beaucoup fait depuis 20 ans pour former le peuple coréen aux e-choses ... Chez nous, il faudrait peut-être commencer par former les honorables personnes qui nous gouvernent...

Pour contacter Olivier Mouroux : olivier(arobase)asiance.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Michael Dahan from Paris ? La France se met aux livres numériques...

mikecybook le 2010-05-20 à 10h56 For Internet from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Le marché des e-readers à base de e-paper est en pleine expansion. Bookeen la société créée par Michael et son associé Laurent Picard en 2007, se porte plutôt bien. Jugez-en.. En 2010, 100.000 readers de Booken devraient être vendus.

La lecture numérique s'installe, même en France. Différences entre le e-paper et l'écran de l'iPad par exemples ou des autres tablettes qui vont arriver ? La lecture est-elle optimale sur les écrans des tablettes ?

Quelle est la gamme des produits Bookeen ? Et bientôt Bookeen va commercialiser l'Orizon, qui en plus sera tactile (sans vitre), wifi, bluetooth, accéléromètre, carte microSSD, ...

Capture d’écran 2010-05-25 à 11.05.10
Pourra-t-on écrire sur l'Orizon ? Liaison avec un dictionnaire ? Reconnaissance de l'écriture manuscrite ?

Quels sont les formats de fichier adoptés par les readers de Bookeen ?

Comment Michael juge l'édition française ? Combine  coûte pour un éditeur la mise "en reader" de son livre papier ? Quelle sera l'évolution des prix pour acheter en téléchargement un livre numérique ? Y aura-t-il du "piratage" de livres ?

A quand le format A4 ? Car c'est une vraie demande... Le B2B a-t-il adopté le reader ?

Quel est le concurrent le plus direct ?

Commentaires... L'Orizon devrait sortir d'ici la rentrée prochaine... Michael va faire pour les addicts du e-billautshow, un effort sur le prix (il ne m'a pas dit combien)... Donc il suffit de le contacter (voir le mail à utiliser ci-dessus) en lui donnant le nom de la personne qui a lancé le Cybook (la société d'avant Bookeen). C'est dit dans la vidéo.

Pour contacter Michael Dahan :contact(arobase)bookeen.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Adrien Poggetti from Nantes ? Nantes : 2ème ville de l'Internet après Paris ?

adrien poggetti le 2010-05-19 à 16h11 For Internet from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Atlantic 2.0 est une association professionnelle des acteurs du web et de l'innovation numérique des Pays de la Loire. Association basée à Nantes...

Capture d’écran 2010-05-24 à 13.28.33

Adrien en est le délégué général. Et nous explique dans le détail ce que fait Atlantic 2.0. 6 à 7 événements/mois qui sont organisés, les entreprises participantes représentent un peu plus de 1.000 emplois... Qui sont les entreprises participantes ? Coût de l'adhésion ? Y a-t-il beaucoup de porteurs de projets ?  "De plus en plus...". Qu'apporte Atlantic 2.0 comme services à ses membres ? Quel est le champ d'action d'Atlantic 2.0 ? Une cantine numérique à Nantes ? à Rennes ? Relations avec Silicon Sentier à Paris ? Relations avec des "estrangers" ?

Qu'est ce que le Web2day qui aura lieu le 18 juin ? Est-ce que le Wbe2day sera streamé live ? Quid du TRES haut débit à Nantes et sa Région ?

Capture d’écran 2010-05-24 à 15.59.16

Comment Adrien, qui est presqu'un "digital native" juge la situation de l'Internet en France ?

Commentaires... Il me semble que plus il y a, comme on dit aujourd'hui, de networking localement, et plus la e-économie se développe. Cela doit être le cas d'autres villes.. Par exemple à Toulouse avec sa Mélée... Mais quid ailleurs ? Si tout les Adrien de France pouvaient se donner la e-main...

Pour contacter Adrien Poggeti : adrien.poggetti(arobase)atlantic2.org

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Marc Schillaci from Paris ? 180.000 e-marchands en France dans 3 ans (66.000 aujourd'hui)

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Oxatis, la société de Marc a été créée en Juillet 2001. C'est donc une "vieille" startup. Il avait créé auparavant aux USA la première plateforme de commerce en ligne en mode ASP comme on disait à l'époque... (aujourd'hui on dirait Saas). Chose qu'il a recréée pour l'Europe en revenant en France...

Oxatis aujorud'hui ? 6.500 marchands, 2 millions de commandes sur la platefrome/an, 40 collaborateurs, +50%/an de croissance...

Y a-t-il de la concurrence ? (très peu semble-t-il)

Il y a aujourd'hui 66.000 e-marchands en France, ce qui veut dire que la part de marché d'Oxatis est de l'ordre de 10%.

Intéressantes remarques de Marc sur les différences d'évolution entre le commerce traditionnel et celui en ligne. Et dans le commerce en ligne, les petits e-marchands grignotent les gros (Amazon, Pixamania..). Les Anglais ont 3 fois plus de sites marchands que les Français.. En France la part du commerce en ligne sur le total du commerce est de 3,5%, contre 9,0% en Angleterre, 11,00% aux USA, 15 ou 20,00 % au Japon... Il y a donc du potentiel en France.. Marc pense que dans notre pays dans 3 ou 4 ans il y aura 180.000 sites marchands.

Capture d’écran 2010-05-23 à 10.40.05

Comment ouvrir un site marchand chez Oxatis ? Qu'est-ce que smart skin ? Combien de systèmes de paiement propose Oxatis ? Un marchand sur Oxatis peut-il proposer plusieurs systèmes de paiement ?

Quid de la logistique de livraison des marchands Oxatis ? Quel est le coût pour une boutique en ligne chez Oxatis ? Qu'est-ce que la gamme "start and go" ? La gamme 'Open Enterprise" ? Comment se fait la commercialisation de la plateforme Oxatis ? (en direct et avec 300 revendeurs certifiés en France)

Nouvelles fonctionnalités ? Le flux RSS sur chacune des catégories de produits existe déjà, de même que le blog, etc... Maintenant ouverture en 2.0 des fiches produits... Qu'est ce que le "cloud Oxatis" ? A quoi servent les connecteurs vers la gamme des applications de Sage ? Et le "data plug", à quoi sert-il ?

Visées internationales ? Recherche de fonds ? Marc retournera-t-il aux USA ?

Pour contacter Marc Schillaci : ms(arobase)oxatis.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Jean-Gérad Anfossi from Cap d'Antibes ? L'Art se met au 2.0

Très beau temps au Cap d'Antibes ...

Jean-Gérard nous présente son entreprise : Repro-tableaux qui est à la base une société allemande. Jean-Gérard s'occupe de la France, mais aussi d'autres pays.

Capture d’écran 2010-05-22 à 12.23.19
Quel est le principe général ? Un catalogue de 200.000 images de tableaux de tout style et de toute époque... Vous choisissez le tableau qui vous intéresse ainsi que le type de reproduction souhaitée. Reproduction imprimée ou peinte ? Peut-on choisir son support, le format, l'encadrement ?...

Y a-t-il des problèmes de copyright ? Peut-on choisir un détail du tableau pour reproduction ?

Peut-on faire la même chose avec des oeuvres photographiques ? Avec des posters ? Aves ses propres photos ? 

Où sont réalisées les reproductions peintes ? (en Chine...) Quel est le coût pour le client ?

Comment se fait la commercialisation ? Combien de clients ? (30.000 en France). Combien de reproductions/mois ?

Quid de la concurrence ? Nouvelles fonctionnalités ? Vers un "e-billaushow like" pour les artistes contemporains ? Un réseau social de l'Art 2.0 ? Et l'Internet mobile ?

Pour contacter Jean-Gérard Anfossi : jean-gerard(arobase)repro-tableaux.com

le blog Art 2.0 : http://www.art2dot0.com/

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Alexandre Lebrun from San Francisco ? Les centres d'appel se mettent au 2.0

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Alexandre a créé en France la société Virtuoz, qui "fabrique" des agents virtuels intelligents dédiés à la relation client.

Capture d’écran 2010-05-19 à 19.02.06
Comment cela fonctionne-t-il ? Pour quels services ? Ces agents, qui sont de plus en plus développés, et connectés au back office d'un site marchand (par exemple), permettent de répondre aux questions précises des prospects/clients... Ces questions/réponses se passent en chat virtuel... Pourquoi pas le vocal ? 

Le service est fourni en mode Saas, l'entreprise n'ayant rien à développer. Et donc ne pas passer sous les fourches caudines de son DSI...

La facturation proposée par Virtuoz est originale : à la "conversation réussie avec l'avatar"... Comment jugez si une "conversation" a été réussie ? Quel est le taux de réussite et d'échec ? Un agent "commence sa carrière" avec 70% de conversations réussies, il va progresser jusque 85 à 90 % de réussite. Le reste est transféré par l'avatar à un conseiller humain en lui fournissant le résumé de la conversation qu'il a déjà eu avec vous... Combien coûte à l'entreprise une conversation réussie ? Comparaison avec le coût d'une conversation avec un conseiller humain ?

Comment Virtuoz commercialise ses avatars ? Pourquoi partir aux USA ? (levée de fonds réussie en Silicon Valley de 11,4 millions de $).. L'Asie ? (En Chine un conseiller humain coûte moins cher qu'un avatar - pour l'instant).

Quelles sont les prochaines fonctionnalités qui vont être intégrées ? Apprentissage automatique, l'avatar apprenant par imitation en suivant une conversation entre un client et un conseiller humain.. A terme, la plateforme va "absorber" ce qui se dit d'une entreprise, de son produit sur twitter, les réseaux sociaux, et va en déduire tout seul les connaissances... D'ailleurs la relation client se déplace dans les réseaux sociaux... Alexandre en veut pour preuve l'avatar Lucie de SFR (marrant l'histoire..)

Un bloggeur, un particulier pourra-t-il bientôt disposer d'un agent virtuel ?

Comment Alexandre juge-t-il la situation en Silicon Valley par rapport à la France ? Quels conseils donneraient Alexandre à un jeune qui lance son entreprise dans le monde des technologies ? Est-ce plus facile de trouver de l'argent qu'en France ? ("un investisseur américain dit non beaucoup plus vite qu'un investisseur français qui lui va faire traîner les choses.").

Commentaires. Les choses avancent vite dans ce domaine. François-Régis Chaumartin de Proxem avait expliqué ici comment une machine peut comprendre le langage parlé... Virtuoz et Proxem devrait peut-etre se parler. On peut se demander ce que vont devenir dans quelques temps les centres d'appel 1.0..

Pour contacter Alexandre Lebrun : alex@virtuoz.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub