Les petits Jeudy du Père Jeudy - n°3 - 6 mai 2010
Connaissez-vous René Bergniard ? Qlikview : la "business intelligence" se met au 2.0

Connaissez-vous Vincent Lemonde ? Une caméra pro pour transcrire un objet en 3D...

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

(mille excuses, j'ai un peu bafouillé dans ce e-billautshow... Certes j'avais regardé le site Web de Noomeo... mais je ne croyais que la technologie développée en était à ce point... surtout que c'est probablement le chaînon manquant pour faire démarrer le home manufacturing - voir mes commentaires à la fin de ce post)...

Vincent nous présente sa startup : Noomeo, spécialisée dans l'acquisition 3D... Mais, grand Dieu à quoi cela sert-il ?

Simple. Comment créer un fichier 3D d'un objet qui vous intéresse ? Grâce à la caméra OptiNum de Noomeo et son logiciel associé comprenant des algorithmes de vision artificielle. Ci-après une photo de la dite caméra qui ressemble à une arme de poing d'une série hollywoodienne... Caméra que Vincent nous présente dans ce e-billautshow.

Capture d’écran 2010-05-09 à 17.08.46
Il suffit avec la caméra de tourner autour de l'objet. Quels sont les formats de fichier que propose OpiNum en sortie ? Quel est le coût de cette caméra ? Qui achète aujourd'hui ce type de caméra ?

Quid de la concurrence ? Différences entre les caméras ? Commercialisation, y compris à l'international ? Y aura-t-il des gammes de caméras pour adresser les différents marchés ?

Un outil d'acquisition 3D va-t-il accélérer le "reverse engineering" de pièces détachées (par exemple) ?

Y aura-t-il bientôt une caméra de ce type pour le marché grand public ? Oui. Quand ? Très bientôt. Le marché est-il important ? Très... Un bundle de l'OptiNum grand public est-il à l'étude avec l'imprimante de 3D printing grand public de HP ?

Pourquoi Vincent et son associé ont-ils eu l'idée de créer Noomeo ? Combien d'argent cherchent-ils pour se développer ? Partiront-ils en Silicon Valley ?

Commentaires... Le 3D Printing se met en place. C'est l'art et la manière de fabriquer chez soi différents types d'objets, grâce à des imprimantes spéciales dites "3D printing". Ou alors, de s'adresser à une plateforme de type Sculpteo ou Shapeways. Mais il vous faut au préalable fabriquer le fichier 3D, ou le trouver sur l'Internet. Avec la technologie développée par Noomeo, vous pourrez créer de toute pièce un fichier 3D d'un objet, d'une piece détachée, avec leur caméra 3D (et bientôt avec votre iphone équipée du logiciel adhoc). Et réaliser chez vous, ou sur une plateforme adaptée, l'objet que vous avez saisi en 3D. Noomeo apporte la pièce manquante... Cela va avoir de nombreuses conséquences...

1/ le manufacturing et le secteur de l'industrie en général vont être certainement fortement impactés par ce 3D (certains économistes américains pensent que la "revitalisation" de l'économie industrielle passe par le home manufacturing...voir ici).

2/ ce home manufacturing est encore très peu développé. Certains villages de l'Inde, d'Afrique sont cependant équipés d'imprimante 3D pour fabriquer les petits objets/outils à l'unité dont ils ont besoin.. Et si cela se développe dans le Monde, on peut se demander comment va évoluer notre système économique capitaliste... Ainsi d'ailleurs que l'usine du monde qu'est la Chine...

3/ ce genre de technologies pourrait certainement faciliter la vie sur la Lune ou Mars. Et la conquête spatiale en général.

4/ L'industrie qui fabrique des produits composés de différentes pièces (automobile, électroménager, etc...) va avoir fort à faire pour protéger son copyright sur les pièces... Vers un Hadopi industriel ?

Pour contacter Vincent Lemonde : vincent.lemonde(arobase)noomeo.eu

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub

Commentaires

ojal

Bonjour,

Très intéressant Jean Michel votre nouvelle passion pour le rapid manufacturing ;-)
Ca me ramène à mon premier métier, en 1985 quand tout ce genre de matériel coutait une fortune...

Il existe une multitude de capteurs 3D. Le moins cher à ma connaissance étant le http://www.nextengine.com/ 2.500€. les capteurs à 100K€ ne font évidemment pas la même chose et répondent à d'autres besoins...

Question à Vincent LEMONDE : quels sont les principes de votre système d'acquisition? J'imagine que ce ne sont des choses dont vous pouvez parler et qui sont protégées par vos brevets ;-)

Merci!

Vincent Lemonde

Bonjour,

Effectivement, les technologies 3D évoluent très vite et se démocratisent de plus en plus.

Contrairement aux autres systèmes, notre scanner n'utilise pas de laser mais seulement des caméras. Son utilisation est donc très intuitive à la manière de votre caméra vidéo personnelle.

Autre avantage, le système est tenu à la main et pèse moins de 2kg. Cela veut dire que vous pouvez aller numériser dans des endroits difficiles d'accès et en toute autonomie (fonctionnement sur batterie).

A la différence des systèmes laser autopositionnés, vous n'avez pas besoin de coller de références sur l'objet à numériser. Notre scanner se référence automatiquement par rapport à son environnement.

Concernant la technologie pure, il est difficile d'en parler. Ce qu'il faut retenir c'est qu'il s'agit d'un mélange de techniques qui rendent le système robuste.

Merci pour votre intérêt

Vincent Lemonde

ojal

Nous devrons donc rester sur notre faim concernant la technologie utilisée... Dommage...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)