Ma Photo

Abonnez vous à mon blog (email ou RSS)

Liens

Blog powered by Typepad

« Les petits Jeudy du Père Jeudy - n°3 - 6 mai 2010 | Accueil | Connaissez-vous René Bergniard ? Qlikview : la "business intelligence" se met au 2.0 »

Commentaires

ojal

Bonjour,

Très intéressant Jean Michel votre nouvelle passion pour le rapid manufacturing ;-)
Ca me ramène à mon premier métier, en 1985 quand tout ce genre de matériel coutait une fortune...

Il existe une multitude de capteurs 3D. Le moins cher à ma connaissance étant le http://www.nextengine.com/ 2.500€. les capteurs à 100K€ ne font évidemment pas la même chose et répondent à d'autres besoins...

Question à Vincent LEMONDE : quels sont les principes de votre système d'acquisition? J'imagine que ce ne sont des choses dont vous pouvez parler et qui sont protégées par vos brevets ;-)

Merci!

Vincent Lemonde

Bonjour,

Effectivement, les technologies 3D évoluent très vite et se démocratisent de plus en plus.

Contrairement aux autres systèmes, notre scanner n'utilise pas de laser mais seulement des caméras. Son utilisation est donc très intuitive à la manière de votre caméra vidéo personnelle.

Autre avantage, le système est tenu à la main et pèse moins de 2kg. Cela veut dire que vous pouvez aller numériser dans des endroits difficiles d'accès et en toute autonomie (fonctionnement sur batterie).

A la différence des systèmes laser autopositionnés, vous n'avez pas besoin de coller de références sur l'objet à numériser. Notre scanner se référence automatiquement par rapport à son environnement.

Concernant la technologie pure, il est difficile d'en parler. Ce qu'il faut retenir c'est qu'il s'agit d'un mélange de techniques qui rendent le système robuste.

Merci pour votre intérêt

Vincent Lemonde

ojal

Nous devrons donc rester sur notre faim concernant la technologie utilisée... Dommage...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Pub

Googlez-moi:


Stats