« janvier 2010 | Accueil | mars 2010 »

Quelques élucubrations dominicales (d'avant Vêpres ou d'avant Drucker ?) - 28-02-2010 (n°2)

A/ Pour ceux qui s'intéresse à ma petite santé (je les en remercie)...

Disons que la santé est bonne. J'ai testé pendant quelques jours un nouveau genou, de type hydraulique (avec de l'huile de moteur ?), dont je faisais état dans le N°1 d'Elucubrations... Remarquable.. En principe donc, je vais en être équipé. Le coût n'est pas négligeable (8.000 €). Il semble que la chose soit prise en charge par la Sécurité Sociale. Merci à nos amis de la Musse - le centre de rééducation qui m'a remis sur pied (Merci à Gilles - le prothésiste - pour la mise à point pas simple -, ainsi qu'à Corinne - ma kiné - et Emmanuel - mon toubib -).

Ci-après une petite vidéo montrant mes premiers pas (éloignez donc les enfants et les dames de votre écran : je fais mes premiers pas en petite culotte).

Premiers pas avec prothèse à genou libre... from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Cette mécanique hydraulique permet à votre convenance d'avoir la prothèse raide (pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec le marché de la prothèse, on parle de genou fixe). Ou alors la configurer en genou libre. Et donc d'avoir une démarche a peu près normale. Le problème c'est que le moignon de ma jambe a grossi à la racine. Nos ami de la Musse m'ont refait un nouveau moulage pour fabriquer une nouvelle emboîture. A part cela, j'arrive à marcher avec seulement une petite canne. Je marche environ 40 minutes par jour à l'extérieur quand les conditions climatiques le permettent... Mais quelle énergie il faut déployer ! Car un amputé fémoral a besoin de 25% à 30 % d'énergie en plus pour la marche... Pourquoi ? Parce que le pied ne récupère pas l'énergie cinétique du talon... J'ai certes un pied en carbone avec amortisseurs et tout, mais quand même. Cela risque de changer avec un pied de ce type ...

Le moral est aussi plutôt au beau fixe (enfin presque)... Je m'aperçois en fait, que je gagne un temps énorme à ne plus aller à Paris (j'habite à 50 kms à l'ouest). Gain que j'estime à 2:30 heures/jour ouvré. Ce qui est beaucoup. Temps gagné que je mets à profit pour découvrir des tas de choses sur l'Internet... De plus avec Skype/visio et (le logiciel call recorder sur Mac), je me balade dans le monde entier pour discuter avec des Français un peu partout (et même avec des représentants d'autres peuplades qui ne causent que l'anglais)... Ce qui aère l'esprit sans bouger...

Un point noir toute fois : l'Administration Française... Comme vous ne le savez peut-être pas, la loi de 2005 sur le handicap prévoit la prise en charge par le Conseil Général de votre lieu d'habitation, de toute ou partie des travaux d'aménagement à réaliser pour faciliter la vie de l'handicapé chez lui.. Ainsi que l'affectation d'une éventuelle tierce personne... Loin de moi l'idée de dénigrer cette loi : bien au contraire !

Le problème, c'est sa mise en oeuvre... Nous avons reçu au moins 3 ou 4 fonctionnaires de la chose - très sympas au demeurant -, qui viennent avec de gros classeurs, qui causent avec des sigles que l'on ne comprend pas, qui travaillent chacun dans son silo, ce qui oblige à faire de multiples photocopies du même document (heureusement que nous avons une imprimante/phocopieuse !) Sans compter que nous avons dû demander aux artisans de refaire au moins 5 fois leur devis ! Etc.. Bref, de quoi écrire un roman d'aventure. De plus, si vous voulez bénéficier de ces aides, interdit de faire vous-mêmes quoi que cela soit... Sinon : nada !  En tout cas, je n'ai toujours pas ma douche italienne au rez-de-chaussée (je vis au rez-de-chaussée de la maison - il m'est difficile de monter les escaliers pour aller dans la salle de bains, qui est au premier, avec, de plus, une baignoire non adaptée)... C'est Francine qui me lave les cheveux par exemple au-dessus de l'évier de la cuisine, ce qui paraît aujourd'hui un peu "barbare". Mais cela me rappelle mon jeune temps (mes parents n'avaient pas de salle de bains...).

Bon. A la guerre comme à la guerre...

B/ Parlons encore de visiophonie si vous voulez bien..

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais vous allez devoir vivre de plus en plus en virtuel et bannir les déplacements physiques peu importants ou peu motivants (pas besoin de se faire amputer d'une jambe pour cela) ...La visiophonie en est la première étape. Je commence à avoir une petite expérience... Et d'une façon générale, je dois dire que ce n'est pas encore dans les moeurs des Gaulois, qui préfèrent encore se déplacer, alors qu'une simple visio suffirait. Quelques conseils d'un apprenti visionaute :

1/ Si possible ayez une webcam récente (la iSight intégrée dans les MAcBook Pro est tout a fait excellente - merci de noter je n'ai pas d'actions chez Apple).

2/ Pour une bonne qualité du son : évitez de visiophoner dans une salle trop grande : cela peut entraîner de l'écho (ou mettez un casque avec microphone). Prévoyez de mettre devant vous une lampe de bureau de façon à ce que l'on voit bien votre tête. Et évitez les contre-jours.

3. Enfin regardez votre webcam : c'est mieux... (et mettez derrière vous un panneau avec le sigle de votre entreprise pour vos visios professionnelles...)

Et rappelez-vous : une visio nécessite 500 fois moins d'énergie (donc toutes choses égales par ailleurs - 500 fois moins de CO2) qu'un voyage en avion de 1.000 kms. (article à venir sur mon blog - enfin peut-être)

C/ Ce que je teste/utilise en ce moment...

1/ Your version... (yourversion.com) Très intéressant. C'est un moteur de recherches spécialisées temps réel ("real time discovering engine). Vous entrez les mots qui caractérisent les thèmes qui vous intéressent... Et la plateforme vous permet de rechercher les dernières informations publiées par média (blog, ou tweets, ou sites web, ou vidéos, ou news, etc..). Ci-après mon tableau de bord actuel de recherche...

Capture d’écran 2010-02-25 à 09.41.32
https://tinyurl.com/y8w8ztl

Je vous le conseille. Un point noir cependant : les médias francophones n'ont pas l'air d'être recensés aujourd'hui. YourVersion propose un bookmark, et une approche de réseau social. Ce que l'on peut regretter : il n'y a pas de rafraîchissement automatique comme dans Tweetdeck par exemple.. L'opération doit se faire à la main.

2/ Vimeo. Plateforme de stockage et de diffusion de vidéos. Pas mal du tout. On dispose chaque semaine d'un espace de 500 Mégas pour uploader nos vidéos. 500 mégas renouvelables chaque semaine. Avec un upload de vidéo HD/semaine. La plateforme garde vos anciennes vidéos "indéfiniment". Si l'on a besoin de plus de 500 Mégas c'est payant. J'ai déjà téléchargé une quinzaine de vidéos.

Capture d’écran 2010-02-25 à 09.47.55

Quelques problèmes toutefois de temps à autres (un fichier qui a "coincé" pour une raison que je ne connais pas, une vidéo qui a perdu le son de l'interlocuteur). Interface compréhensible par le commun des mortels. Mais je n'ai pas encore élucider les différences entre "channel", "group"..;

3/ Dropbox: un "file hosteur" qui propose lui aussi une version gratuite pour stocker 1 giga (si besoin de plus, faut payer..), avec possibilité de récupérer l'URL de tel ou tel fichier pour le transmettre à quelqu'un. Si 5 personnes à qui vous avez envoyé votre URL utilisent ensuite Dropbox, vous gagnez 250 mégas de stockage en plus. Le transfert de fichiers est complètement transparent et fonctionne en arrière-plan. Très bien fait. Je partage ainsi de gros fichiers vidéo entre mon Mac et mon PC...

D / Grands thémes du mois : manifestement les choses s'accélèrent...

1/ Le broadband...

La chose décolle un peu partout (sauf peut-être chez nous ?). On attend le 17 mars prochain : le Président Obama soumettra à cette date au Congrès américain son "broadband plan" : 100 mégas symétriques pour chacun des 100 millions de foyers US. Le tout avec "neutralité" !... Google lui, a annoncé son arrivée dans les réseaux optiques avec un débit de 1 Giga pour 50 à 500.000 foyers. Cisco répond en s'appuyant sur les telcos 1.0 (mais il aurait aussi des accords avec Google)... Et des collectivités locales US s'y mettent (Pennsylvanie, ...). Même chose en Angleterre (ville de Leeds, Virgin ,etc..). Et en Hollande (ouverture du 1 Giga..).. Bref, je pense que si Obama fait accepter son plan, cela va être le raz-de-marée. L'élite gauloise et européenne va devoir se bouger le popotin..  Votre business va être certainement être impacté par ce type de réseau. Il faut donc vous préparer... Fabriquer de nouveaux types de services...(2 banques françaises seraient en train de tester une plateforme d'agence visiophonique avec co-browsing et objets métiers ; par ailleurs 2 enseignes de distribution devraient ouvrir un centre commercial virtuel en 3D...). Le réseau optique de Pau pourrait être votre plateforme de tests... Mais les édiles béarnaises son semble-t-il d'autres choses politcardes en tête...

A noter un remarquable rapport de la FFC US (leur Arcep à eux) sur le théme "Bringing broadband to Rural America. Ce rapport n'a pas semble-t-il d'url spécifique vous le trouverez ici en date du 22 mai 2009. Il me semble que le Gouvernement US se préoccupe beaucoup plus du rural, que ne le fait le nôtre...

2/ Spotify : un phènomène de société ?

Les spécialistes de la musique 1.0 vous diront que le business model de Spotify n'a pas d'avenir, qu'Apple va intégrer cette mécanique de streaming dans son iTunes (avec le rachat de Lola) ... Certes, certes... Cela étant, en tant que simple consommateur de musique : j'adore Spotify ! (voir ici l'interview d'Annina Svensson). Spotify propose donc 6 à 7 millions de "tracks" en streaming gratuit - avec très peu de publicité - en tout cas pour l'instant... Avec tout un tas de services disponibles (si vous avez aimé ce morceau : vous devriez aimer celui-là...). Spotify propose aussi un service payant (meilleure qualité audio, etc). Et ce qui est très curieux : un écosysteme est en train de se créer autour de Spotify... J'ai recensé plus de 100 sites qui exploitent la base de données de Spotify... Sites de publication de playlists, sites qui permettent d'écouter de façon aléatoire, sites spécialisées sur la musique classique, et même un site qui vous propose un logiciel de type "réveil matin" en musique : Spotify ALarm .. Les internautes semblent plébisciter ce service.. C'est peut-être l'amorce de la licence globale par la base : avec un accès gratuit ne donnant accès qu'aux fonctionnalités de base et financé par la publicité, et un accès payant disposant de toutes les fonctionnalités et sans publicité ("vox populi, vox Dei" pour nos amis Hadopiens...).

Et signe qui ne trompe pas : on commence à voir des mots qui se terminent par "ify"... La même chose devrait aussi arriver pour les biens culturels de type films, séries télé, avec Voddler (société d'origine suédoise comme Spotify)...

Sinon je publie ma playlist "oldies but goodies" en signature de mes mails.. J'ai d'autres playlists que je vais certainement publier (myrigolos, classical, musique des Andes, musiques celtiques, etc..)

4/ EyeTV

Au retour de mes 6 mois de rééducation, je me suis acheté un MacbookPro 15 pouces (avec 3 gigaHz de vitesse d'horloge, 4 gigas de mémoire, 500 gigas en disque dur... bref : une bête). Ainsi que l'écran HD cinéma d'Apple de 30 pouces. J'en suis très content. Et suite aux conseils éclairés de mon ami Laurent Cervoni, j'ai installé EyeTV Diversity. Remarquable. EyeTV propose sur un clef USB 2 tuners TNT, sur le même câble coaxial qui descend de l'antenne de toit. Ce qui me permet de regarder un film ou un documentaire sur le grand écran, et travailler en même temps si je le désire, sur l'écran du Mac. Ou alors enregistrer un film tout en regardant un autre... Ou enregistrer 2 films en même temps... EyeTV est probablement l'une des applications les plus réussies que je connaisse (sauf que je n'ai toujours par réussi à intégrer les programmes intelligents de tvtv.fr (ce qui me permettrait d'enregistrer de façon automatique un film qui passe demain ou dans une semaine sur tel canal).

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire... (sur les nanotechnologies, la biologie synthétique, le m2M dans la médecine, etc...). N'hésitez à me suivre sur mon Tweet (je dois approcher les 2.000 followers - je suis encore loin de Bill Gates qui a dépassé les 300.000 followers). J'y mets chaque jour mes principales trouvailles...

A un prochain Elucubrations ?


Connaissez-vous Jean Charles Fitoussi ? Entre série télé et littérature populaire ...

Lisez donc mobile !
Jean Charles (que j'ai connu en des temps anciens sur le BBS de l'Atelier) nous présente Smart Novel, une société d'édition électronique un peu particulière, qu'il a créé avec Véronique Girard, directrice éditoriale de Smart Novel (ainsi que chez Bayard Presse).
L'idée est simple : proposer à des auteurs connus et réputés d'écrire des feuilletons de 25 à 30 épisodes (1 épisode par jour ouvré). Et les proposer aux lecteurs qui pourront les lire en mobilité sur leur iPhone (d'autres smart phone sont prévus). 60 titres sont actuellement disponibles (300 prévus fin 2010). Pas de streaming : l'épisode est téléchargé (le 1er est gratuit). Ces feuilletons seront-ils disponibles pour l'iPad ?

Capture d’écran 2010-02-27 à 17.45.14

Un deuxième projet a démarré : 1er Chapitre. Il consiste à proposer aux lecteurs toujours en mobilité, de lire le premier chapitre de livres qui viennent de paraître en mode traditionnel.
Quel est le business model de chaque opération ? Comment sont rémunérés les auteurs de feuilletons ? Les éditeurs de livres pour 1er Chapitre ?

Jean Charles nous présente le "lab" : une sorte de réseau social de littérature, basé sur l'intelligence collective (comparaison avec le Festival du 1er roman de Chambéry). Quid des livres professionnels ? Comment Jean Charles juge les éditeurs français ? Que faut-il entendre par la 4ème vie d'un livre ?


Pour contacter Jean Charles Fitoussi : jcfitoussi(arobase)smartnovel.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Denise Silber ? La santé se met aussi au 2.0 et fait sa 1ere conférence à Paris

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Les outils du Web 2.0 font-ils bon ménage avec la santé en général et en particulier avec les professionnels de santé ? (j'ai lu quelque part les résultats d'une enquête : 31% des médecins traditionnels pensent que l'Internet "perturbe" la relation avec le malade...s'il n'y avait que dans la santé où l'Internet perturbe les choses bien établies en mode 1.0..)

Que faut-il entendre par médecine participative ? Le malade dans sa chambre d'hôpital doit-il avoir un accès à l'Internet ?

Google, Microsoft ont créer un département "dossier médical" où vous pouvez y loger vos données médicales. Quid en Europe et en France ? (dans notre pays, il y a Sanoia.com). Le TRES haut débit qui arrivera peut-être un jour chez nous, est-il de nature à favoriser l'éclosion de nouveaux types de services de santé ? Quels sont les pays européens les plus avancés dans le domaine de la santé 2.0 ? Quid de l'Europe dans ce domaine, par rapport aux USA ?..

Denise (fondatrice de Basil Stratégies) nous explique tout cela, et c'est pour démontrer les services de santé 2.0 qu'elle lance le congrès Health 2.0 à Paris en avril prochain.

Capture d’écran 2010-02-26 à 07.11.11

Congrès de type "demo or die". Les différents intervenants venant de 12 pays européens + USA montreront en live les applications qu'ils ont mis en oeuvre.. Dernier point : cette conférence sera peut-être streamée live...

Pour contacter Denise Silber : silber(arobase)basilstrategies.com

Le blog de Denise Silber : https://www.denisesilber.com/

Le site de Health 2.0 : https://www.health2con.com/paris-2010-fr/tarifs-et-details/

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Gwendal Bihan ? En direct de New York à la conférence TOC

e-billautshow de Gwendal Bihan - fondateur de Leezam, jeune maison d'édition de livres numériques basée en France.

Capture d’écran 2010-02-24 à 20.26.39

Gwendal est actuellement, avec une dizaine de Français à la Conférence TOC de New-York. Conférence organisée par Tim O'Relly - l'inventeur de l'expression Web 2.0 (TOC : Tools of Change for Publishing). Une bonne vingtaine d'exposants - dont, et c'est à noter, la société française : Jouve..

Capture d’écran 2010-02-24 à 18.29.19

C'est donc du tout chaud : il nous fait un point de sa chambre d'hôtel du Mariott, sur cette conférence (et annonce qu'il y en aura probablement une à Paris dans quelques mois - organisée par la "french eculture team" et Tim). Il évoque aussi les métiers de Leezam et leurs évolutions... Différences entre éditeurs français et éditeurs américains (il y a en a..)  ? L'opinion de Gwendal...

Pour contacter Gwendal Bihan : gwendal(arobase)leezam.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Jean Marie Guille ? Pages Jaunes + Pages Blanches + 2.0 =

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Pages Blanches, Pages Jaunes : tout le monde connaît ces "vieilles" dames 1.0... Tout les numéros de téléphone fixe de France (sauf ceux qui ont choisi la liste rouge), toutes les coordonnées des professionnels de France et de Navarre (environ 3,5 millions d'établissement dont 500.000 annonceurs qui payent leurs annonces... ce qui fait que Pages Jaunes est dans le monde, en 6ème position en terme de revenus sur l'Internet...).

Ajoutez à l'ensemble une pincée de 2.0... Cela ne vous donne pas des idées ?

Mettez-vous à la place de Jean Marie Guille, le boss de ces "vieilles dames... 

Capture d’écran 2010-02-24 à 11.03.21

Que feriez-vous ? Un vaste réseau social entre les particuliers et les professionnels centré sur la proximité ? La mise en oeuvre de services nouveaux ? Des avis de particuliers sur la qualité des professionnels locaux ? (mais si ces avis sont négatifs alors que le professionnels a acheté une annonce...)... Combien d'avis aujourd'hui ? Sur combien de professionnels ?

Jean Marie nous explique sa stratégie 2.0... Personne pour l'instant n'a remplacé la PQR...

Attention le son n'est pas excellent (on a eu quelques coupures que j'ai enlevées). Mais tout a fait audible.

Pour contacter Jean Marie Guille : jmguille(arobase)pagesjaunes.fr

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Yvan Morales ? Donner de la voix aux réseaux sociaux...

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Yvan, de son garage aménagé en Région Parisienne, nous présente sa plate-forme Likiwi. Qui permet de se "téléphoner entre amis" sur Facebook... La mécanique est simple. Quand vous appelez l'un de vos amis sur Facebook par Likiwi, l'application commence par vous envoyer une publicité de 15 à 20 secondes... Capture d’écran 2010-02-22 à 10.36.24
Vous appelez et vous gagnez des points. Points que vous pouvez ensuite utiliser pour appeler gratuitement un numéro de téléphone traditionnel (fixe ou mobile). Attention si votre nombre de points n'est pas suffisant, la communication est coupée ! Bref, Yvan nous présente dans le détail la chose... (convertisseur de points en temps de communication sur réseaux téléphoniques traditionnels,...etc..)

Pour l'instant Liwiki n'est disponible que sur Facebook... Quid des autres réseaux sociaux ? Y aura-t-il compatibilité entre réseaux réseaux sociaux ? Quid du business model ? Qui gère la régie publicitaire ? Pourquoi acheter un numéro géographique ? (j'aime assez l'expression d'Yvan : pour que les vieilles générations puissent appeler la jeune génération qui "vit" dans Facebook...). Quels sont les coûts supportés par Likiwi.. Combien d'utilisateurs aujourd'hui ? Quelles seront les nouvelles fonctionnalités prévues ? (répondeur, conf call, visiophonie..)

Il n'y a pas que dans la Silicon Valley qu'il y a des garages... et c'est heureux pour les Gaulois...

Pour contacter Yvan Morales : ymorales@likiwi.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Martin Destagnol ? OpenPlayce : le Facebook des lieux...

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Martin nous explique les tenants et les aboutissants d'OpenPlayce.. Pour faire court, OpenPlayce est un réseau social géolocalisé : où sont mes amis ? Dans quel endroit ? Que font-ils en ce moment ?

Gros travail de fourmi : référencés les lieux et les géolocaliser. 1 million de lieux ont ainsi été référencés en Europe. Comment ont-ils été référencés ? Faut-il l'accord du propriétaire du lieu pour son référencement ? Quels types de lieux sont référencés ? Le Thalys est-il un lieu ? Peut-on savoir qui est dans un lieu donnée en ce moment, même si ce ne sont pas mes amis ? Qu'est-ce qu'une "histoire" d'un lieu ? Le lieu paye-t-il une "redevance" pour être référencé ? Voilà pour les lieux...

Capture d’écran 2010-02-19 à 06.30.51

Maintenant les amis. OpenPlayce s'appuie là sur Facebook (avec Facebook connect), pour créer son propre réseau social (je ne tiens pas par exemple, faire connaître ma géolocalisation à telle ou telle personne que j'ai par ailleurs comme ami sur Facebook...).

La plateforme de géolocalisation vient d'ouvrir, et le viral commence à fonctionner (+5%/jour de nouveaux utilisateurs...). Martin vise 300.000 utilisateurs en fin d'année sur toute l'Europe. Quel est son business model ? (3 sources de revenus). Quelles sont les nouvelles fonctionnalités qui seront apportées ? Y a-t-il des concurrents ? Et si Facebook intégre la géolocalisation ?

Question que je n'ai pas posée à Martin (mais j'aurais pu).. La base de données "référencement des lieux géolocalisés" peut-elle être proposée en marque blanche à d'autres ? Par exemple aux Pages Jaunes ? (Martin si vous pouvez répondre en comment à ce post...)

Pour contacter Martin Destagnol : mdestagnol(arobase)openplayce.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Cédric Hutchings ? Même le pèse-personne se met au 2.0 !

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Cédric est l'un des co-fondateurs de Withings, jeune société française, dont l'objectif est de rendre "IP" c'est-à-dire connectable à l'Internet, tous les objets de la vie quotidienne...  Pourquoi ?

Capture d’écran 2010-02-18 à 07.02.00

Le premier objet est un pèse-personne wifi-sé. C'est une balance normale : vous montez dessus : il vous affiche votre poids (ce qui normal pour une balance). Celui de Withings analyse aussi votre composition corporelle... Et transmet le tout, de façon complétement automatique, à votre compte sécurisé que vous avez ouvert sur la plate-forme Withings...(ce qui vous permet de suivre votre poids dans le temps.. ). Il le transmet aussi sur votre iPhone (ce qui vous permet de montrer l'évolution de votre poids à votre médecin 1.0 quand vous allez le voir)...

Capture d’écran 2010-02-18 à 07.27.52

Ou encore sur votre compte Google Santé (Google Health). Et bientôt sur Microsoft Health Vault (à ce propos, discussion intéressante sur l'arrivée de Google/Microsoft dans la gestion des données de santé - ce qui on le devine - ne doit pas plaire à tout le monde...mais je ne sais pas trop si "tout ce monde là" est bien informé en France...). Comment se commercialise ce pèse-personne ? Se vend-il bien ? (il s'est très bien vendu à Noël dernier comme cadeau).

Pourquoi Withings n'a-t-il pas proposé son système aux fabricants traditionnels de pèse-personne ? Peut-on ranger cette balance dans la catégorie M2M (machine 2 machine) ? Pourquoi tweeter son poids ? (Bob Metcalf - co-inventeur du protocole TCP/IP, le protocole de l'Internet - tweet ainsi régulièrement son poids)... Quels autres objets de la vie de tout les jours vont-ils être "withingiser" ? (le prochain sort en juin - mais chut !)... Withings s'intéresse-t-il à la gestion intelligence de votre consommation électrique ?

En ce qui me concerne, j'aimerais bien withingiser un bracelet 1.0 de prise de pouls, et de rythme cardiaque que j'ai. Et vous, qu'aimeriez-vous withingiser ?

Dans ce billautshow, Cédric vous propose un code promotion pour acheter avec réduction ce père-personne...

Puis saisir BLTSWH dans le champ bon de réduction

Pour contacter Cedric Hutchings : cedric.hutching(arobase)withings.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Edouard Hannezo et Mathieu Bancelin ? Normal'Sup se met aussi au 2.0...

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Mais que fait-on dans cette célèbre école de la rue d'Ulm à Paris ? "On fait ce que l'on veut..." (sic). Comment y rentre-t-on ? Combien y a-t-il d'élèves ?...

Les ERNEST (c'est aussi le nom des poissons rouges de l'aquarium qui se trouve à l'entrée de l'école) sont une initiative prise par les élèves, et soutenue par la Direction de l'établissement.. Un Ernest est une journée de conférence multidisciplinaire, où des conférenciers venant d'horizons très divers viennent en 13 minutes chacun expliquer leur domaine.. 

Capture d’écran 2010-02-17 à 06.18.32

Qui peut assister à ses conférences ? Sont elles retransmises live ? (pas pour l'instant - mais elles sont disponibles en "on demand"). Ces conférences sont-elles redondantes avec celles du Collège de France ou de la Cité des Sciences ?

Capture d’écran 2010-02-17 à 07.03.46
"ERNEST c'est comme un blog,  les gens d'une façon générale sont toujours très curieux, mais l'internet (et les blogs) entraîne de notre part en tant qu'organisateur de conférences, un changement de format..." Bref, un nouveau type de médiation de la connaissance... Pour ce qui me concerne, je trouve le format idoine... (à la fin de ce billautshow je propose "lourdement" que les ERNEST mettent aussi en valeur nos start-ups françaises...)

Un grand bravo pour cette initiative des élèves de Normale Sup' (en plus c'est remarquablement filmé, pour ce que j'ai vu...). Si tous les éléves de nos grandes écoles s'y mettaient.. Je me demande cependant ce que les élèves de l'ENA, de l'X, de Centrale, d'HEC etc... pourraient bien faire de leur côté...

La 3ème conférence ERNEST aura lieu le 10 avril prochain... Et abonnez-vous au tweet d'ERNEST

Pour contacter Edouard Hannezo : edouard.hannezo(arobase)ens.fr

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub


Connaissez-vous Youssef Rahoui ? Le journal d'entreprise se met au 2.0

Untitled from Jean Michel Billaut on Vimeo.

Le Journal d'entreprise sur support papier, reste le principal vecteur de communication dans l'entreprise (malgré la mise ne place d'intranets, de plate-forme collaborative, etc..).

Mais beaucoup d'entreprises n'ont pas de journal papier, notamment les PME et TPE.. Comment donc en réaliser un, et l'éditer à la fois sur support papier et électronique ? Youssef nous présente donc "madmagz", la plate-forme d'édition papier/électronique... Il estime le marché en France à 32.000 entreprises, qui pourraient utiliser sa plate-forme d'édition...

Capture d’écran 2010-02-16 à 06.40.39

Comment cela fonctionne-t-il ? Quel est le business model ? Lulu.com et autres éditeurs électroniques ne sont-ils pas des concurrents ? Economies de frais généraux pour l'entreprise utilisant madmagz ? Nouvelles fonctionnalités à attendre ? Stratégie d'implantation dans d'autres pays ?

Madmagz recherche 300.000 € pour poursuivre son développement... 

Pour contacter Youssef Rahoui : youssef.rahoui(arobase)madmagz.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us - the e-billautshow : the french worldwide hub.