« décembre 2009 | Accueil | février 2010 »

Quelques élucubrations dominicales (avant les Vêpres ou avant Drucker ?) - 31/01/2010

Pour ceux qui s'intéressent à ma petite santé... (je les en remercie)

J'ai retrouvé un moral d'acier (j'exagère peut-être un peu). J'ai quasiment arrêté toute la médication que j'avais à l'hôpital (anti-dépresseurs, anxiolitiques, somnifères, machin contre la douleur et tutti quanti..). Par contre, mon moignon a diminué en volume et en longueur. D'où des difficultés pour marcher, mon emboîture en résine n'étant plus adaptée. Le bout du fémur qui me reste butte en effet contre la paroi, ce qui fait mal. Je suis donc retourné à La Musse cette semaine. On m'a refait une nouvelle empreinte en plâtres pour une nouvelle emboîture. Et on m'a proposé de tester un genou de type "terminator", genou qui vient de sortir : le nouveau 6 axes de Proteor. Capture d’écran 2010-01-30 à 12.04.12

A ma convenance, il peut être fixe (donc jambe raide), ou libre (donc marche presque normale, peut-être sans béquille). Il paraît que ce n'est pas donné au niveau du prix.. Mais mon toubib se propose de le faire rembourser par la SS. Wait and See. En tout cas je vais l'avoir en prêt pour une quinzaine à partir je pense de la mi-février (de cette année)...
Sinon je commence une nouvelle vie... Un beau challenge : comment être mondial sans bouger de chez soi ?

Grâce aux e-billautshows...

Hé bien, cela marche plutôt par mal... J'en ai réalisé jusqu'à présent une bonne dizaine (je suis à la bourre pour les mettre on line sur mon blog). J'utilise Skype avec une logiciel d'enregistrement très simple (call recorder sur Mac). J'ai regardé un autre système : Tokbox. Mais pas d'enregistrement de vidéo pour l'instant. Je vais aussi tester vivu.tv qui vient d'ouvrir (merci à Francis pour l'info). En plus de la visio, vous pouvez discuter sur un jeu de slides, des pages html. A priori ce qu'il me faut...

Capture d’écran 2010-01-31 à 16.22.03

Quelques remarques : la visiophonie n'est pas encore dans nos moeurs... Certains, à qui je propose la chose, n'ont pas de webcams. D'autres, ayant un laptop avec webcam intégrée, ne l'ont jamais utilisée... Et pourtant, cela évite des déplacements (donc moins de CO2). J'estime le gain de temps, par rapport à ma vie antérieure où je devais aller à Paris (j'habite à 50 kms de Paris), à 2:30 heure. Soit un augmentation notable de "ma productivité"... Moins de fatigue et de stress dans les embouteillages... qu'il pleuve ou qu'il neige...
Et puis la vie quotidienne avec Francine est (d'une façon générale) des plus agréables. J'essaye de faire le maximum par moi-même, pour éviter de trop la déranger...
Je vais donc commencer des e-billautshows avec des gens qui parlent le français et qui vivent ailleurs dans le vaste Monde (le prochain avec un Canadien Français à Montréal sur le thème du livre électronique, l'autre à Hong-kong qui propose un système de paiement sur mobile, indépendant des opérateurs et des banques). Si vous avez connaissance de Français qui vivent ailleurs et qui font des choses intéressantes, n'hésitez pas à m'en parler... Enfin, je vais peut être donner une conférence on line avec à l'autre bout une vingtaine de chefs d'entreprise réunis pour la circonstance dans une salle dans le Sud Paris.. (conférence, d'après ce que j'ai compris, rémunérée ?)

Ce que j'utilise de nouveau sur le Net en ce moment.

Un nouveau moteur de recherche (hollandais je crois) : Yauba.com. Encore en Bêta... N'affiche pas de publicité. Et surtout n'enregistre pas votre adresse IP comme le font ont certains. De plus, vous pouvez faire des recherches par type de e-médias. Rechercher que sur les blogs, ou que sur les réseaux sociaux, que sur le temps réel (tweeter), que des fichiers PDF, que des vidéos... Ou tout ensemble. Enfin Yauba vous propose l'utilisation de son VPN : à partir d'une référence qu'il a trouvé, vous pouvez consulter la page correspondante, sans laisser traîner votre adresse IP sur le site recherché. C'est Yauba qui le fait pour vous avec une adresse IP à lui... 

Autre outil intéressant : opencalais. C'est le début du Web 3.0 (?) avec la recherche sémantique. Au lieu de poser un mot, vous posez une phrase. Par exemple : "je recherche un genou hydraulique 6 axes bi-mode, fabriqué en Allemagne et pas aux USA...

Capture d’écran 2010-01-31 à 17.38.03

Je n'ai pas encore testé opencalais, qui semble basé sur la structure Yahoo Pipes. Si quelqu'un a déjà testé ...

"Ma vie privée sur l'Internet ne touchera"...

Moment d'absence de Dieu le Père quand il a demandé à Moïse de graver ses 10 commandements sur une tablet ? (tablet de type 0.9 qui n'avait donc rien à voir avec l'iPad). Il manque en effet à mon sens un 11ème commandement sur la vie privée... Mais il y a sûrement des solutions. Par exemple le VPN (Virtual Private Network). L'un de mes amis, qui est venu me rendre visite, m'a avoué qu'il utilisait iPredator (crée en Suède par les gars de Pirate Bay). Là, tout est crypté de bout en bout avec une clef de cryptage plutôt forte. Votre fournisseur d'accès voit passer des choses, mais il ne sait pas ce que c'est. Les Hadopiens ne voient rien non plus, paraît-il : vous vous baladez en complète "invisibilité". .  J'ai fait une recherche sur les VPN de ce type. Il y en a plusieurs, et leur mise en oeuvre devient de plus en plus simple. Bientôt à la portée de Madame Michu ? Faudra-t-il refaire un SuperHadopi 2.0 ?

Mes lectures sur support papier (des livres quoi...), et autres PDF, eBooks...

Livres : Je lis en ce moment "Les nanotechnologies" de Dominique Vinck, petit livre genre "Que sais-je" d'une centaine de pages. Vinck y fait un point très intéressant. A quoi servent les nanos ? En avez-vous peur ? Je lis aussi "The grid" de P.F. Schewe : l'histoire du réseau électrique américain depuis Thomas Edison. Avec l'arrivée de Google dans le marché de l'électricité, du smart grid, autant avoir une vision d'ensemble. Et je démarre un autre livre : "Humain Post Humain" de Dominque Lecourt. Avec l'arrivée de la biologie synthétique, de la génomique, etc... Autant avoir là aussi une vision d'ensemble...

PDF : Retooling the Planet ou le "geoengineering" ... 3 grands types de nouvelles technologies permettraient de modifier le climat... Mais y a-t-il un bouton "back to the 1.0 climate" si jamais cela ne marche pas ?  De plus, il faudra plusieurs milliards de $ pour changer le climat... Excellent rapport de la Swedish Society for Nature Conservation (avec ETC).

PDF : Ethical Issues in Synthetic Biology. 4 hommes aux USA font la "synthetic biology".Que faut-il en penser ? Liste de références très complète... (j'ai aussi trouvé un PDF : la biologie synthétique en Chine... Hé bé : z'avancent vite les bougres...)

On ne nous dit pas tout...

StreamDirect : plus de 4.500 channels disponibles pour pas cher.. Aurons encore besoin des cablos ? Des satellites et autres décodeurs ?... C'était bien la peine de mettre en oeuvre la TNT. Je ne sais pas trop combien cette affaire aura coûter tout compris (probablement 2 à 3 milliards d'Euros pour quelques canaux numériques). Avec cette somme on aurait pu faire avancer la fibre. StreamDirect et les autres du même acabit : cela ne va plaire à tout le monde...

Capture d’écran 2010-01-31 à 17.25.13

Davos vient de fermer ses portes. Il semble que cette année, la baseline non officielle était : "First, kill all the bankers". Les pôvres, d'ici qu'ont les déclarent terroristes et qu'on les refoule avec les talibans en Afghanistan...

Les robots sont finalement arrivés... J'attends le mien d'ici 4 à 5 ans. Le bougre pourra m'aider à faire mon lit (avec une jambe en moins ce n'est pas évident), faire sortir le chien, et répondre à toutes mes sollicitations... (ce qui n'est pas forcément évident avec votre compagne 1.0, si vous voyez ce que je veux dire).. Cela pourrait d'ailleurs aller beaucoup plus loin en connectant la prothèse au cerveau. Ce que propose déjà la société Myomo..

Capture d’écran 2010-01-31 à 16.24.57
 

Nanoburr : si vous avez de l'athérosclérose, pas de panique ! Plus de besoin de vous poser un stent. Les nanoburrs vont s'en occuper. Les Anglais eux, auraient trouver le moyen de créer en nano des artères artificielles (ou des bouts d'artères). Même chose pour détecter un cancer précoce... Avec tout ce qui se passe dans le domaine de la nano-médecine, je me demande si nous aurons encore besoin des médecins 1.0...Google vous proposera de gérer en temps réel votre santé en installant dans votre corps biologique quelques nanobricolos...

Il y aurait encore énormément de choses à dire. Vous pouvez suivre mon Tweet (quand de trouve quelque chose d'intéressant, je tweete). Et je vais commencer à faire des pearltrees (bientôt sur le e-billautshow). Pearl que je pourrais partager avec vous, si cela vous dit...

Capture d’écran 2010-01-31 à 17.32.35

Y aura-t-il une prochaine "élucubration dominicale" ? Peut être... En attendant je vous laisse, la dernière heure du Drucker va commencer à la télé 1.0.. Je vais rejoindre qui vous savez au salon (je prends quand même un bon bouquin - en attendant l'ipad)...


Connaissez-vous Alain Baritault ? En direct de la Silicon Valley...


L'ami Alain et moi-même, venons de faire un test de visophonie Skype entre les Yvelines du Sud et Mountainview dans la Silicon Valley...

Capture d’écran 2010-01-31 à 06.21.31

On pourrait faire mieux je pense avec un peu plus de débit de part et d'autre (j'ai l'impression que j'en ai un peu plus que lui, lui qui pourtant habite à Mountain View, à côté de chez Google). Il semble que quand il pleut, le débit s'effiloche...Heureusement qu'il ne pleut pas beaucoup à Mountain View...

La vidéo n'est donc pas top, mais c'est regardable... (il fait un temps splendide aujourd'hui à Mountainview)).
Donc discussion à bâtons rompus... Sur ce qu'il a fait depuis 22 ans là-bas, sur l'iPad d'Apple, les Français dans la Valley, le 2.0, Google, Obama et le TRES haut débit, etc... 


Il nous annonce qu'il va lancer en France une école de startups à Paris, école qui d'ailleurs existe déjà dans la Silicon Valley et ailleurs.

Capture d’écran 2010-01-30 à 19.06.36


Combien cela coûte-t-il ? organisation ? etc..

Pour contacter Alain : alain(arobase)baritault.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Philippe Bornstein ? Le live streaming décolle aux USA...


Philippe avait lancé Netineo il y a quelques mois (voir ici), Netineo qu'il met aujourd'hui en sommeil. Il explique pourquoi.
Il représente actuellement en France, la société américaine Brightcove, qui est la plus importante plateforme de video live au monde (parmi 200 autres). Ainsi que quelques autres sociétés américaines ou européennes en France...

Capture d’écran 2010-01-27 à 10.55.21

En fait, notre conversation (Philippe était venu me voir chez moi) a surtout été centrée sur le modèle économique du "live streaming", et de l'écosystème que Brightcove a mis en oeuvre (Brightcove a 200 partenaires pas moins aujourd'hui).

Le live devient une espèce de commodité pour les médias certes, mais aussi et surtout, pour les entreprises de toute nature et notamment pour celles qui sont dans le e-commerce. Une vidéo porte en effet une plus "forte émotion" qu'une simple vignette photographique. De plus, et Philippe nous fait une démo, il possible de cliquer sur un produit présenté dans la vidéo, pour se connecter automatiquement au catalogue du vendeur, acheter éventuellement, et revenir dans la vidéo...

Philppe nous présente aussi la plateforme Brightcove, les prix proposés (c'est du "on demand" - pas de partage de revenus par exemple sur la publicité) , l'intégration automatiques de régies publicitaires, etc...

Brightcove a -t-il des concurrents ? Le marché français est-il encore en phase d'évangélisation ?

Philippe organise une réunion le 9 février prochain à Paris sur ces thèmes :

Cette réunion se tiendra en présence du :
    - New York Times (inutile de présenter cette entreprise emblématique),
    - Brightcove (le leader mondial des plateformes vidéo sur Internet),
    - Smartclip (le leader européen des régies vidéo sur Internet),
    - SNPTV (le syndicat national de la publicité télévisée),
    - Youtube ou Dailymotion
    - d'autres acteurs majeurs de cette activité essentielle pour les médias, les producteurs de contenus, les éditeurs sur Internet et bien d'autres entreprises.

Au travers de courtes présentations et d'échanges, cette réunion nous permettra de :
    1) comparer la situation des marchés français, anglais, allemand, américain, etc.,
    2) maitriser les différentes solutions disponibles,
    3) bénéficier de retours d'expérience de grands annonceurs sur la télévision et sur l'Internet,
    4) nouer des relations avec d'autres acteurs de l'écosystème vidéo français.

N'attendez pas pour vous inscrire, le nombre de places est limité : https://www.amiando.com/videomonetisation.html
Le prix est de 50 € HT.

Seules les personnes inscrites pourront accéder à l'événement. Inscrivez-vous https://www.amiando.com/videomonetisation.html?page=356085#EventRegistrationPanel

Pour contacter Philippe Bornstein : pbornstein@gmail.com

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Les congrés et autres tradeshows se mettent au virtuel aux USA...

D'une part la crise, d'autre part le développement durable, avec au milieu les outils du Web 2.0. Il n'en faut pas plus pour que les conférences, les expositions se passent on line, en tout cas aux USA. Ou pas moins de 4 ou 5 plateformes proposent leurs services aux organisateurs de salons en mode "on demand". Cas de l'organisateur de "Robotics Summit 2010" qui organise sa conférence 2010 en virtuel... (j'y suis allé il y a 3 ans ou 4 ans à Boston : billet d'avion aller et retour, 3 à 4 nuits d'hôtels, taxis... : ce qui fait un budget non négligeable, sans compter la fatigue et la production de quelques tonnes de CO2...).

4 ou 5 plateformes en mode "on demand" proposent actuellement leur service de congrès virtuel aux USA.
L'un des leaders est ON24. Qui a été choisi par Robotics...

Capture d’écran 2010-01-26 à 18.16.01

J'ai contacté Ellen Cotton qui s'occupe de la logistique/communication

Voici ce qu'elle m'a répondu (anglais qui se lit je pense facilement) :

Dear Jean-Michael,

I think I remember you at the conference in Boston.  Here are the answers to your questions -

The platform we are using for this virtual conference is ON24.  It has the capability to look like a real physical event, with a lobby, exhibit space for booths, theater for presentations, networking lounge, as well as a resource center to see all of the downloads available in one easy location.

It is free for attendees.

The tracks for this particular event will be Autonomy, Navigation & Mobility Solutions (for the RoboDevelopment side) and Robotics Business Development (for the RoboBusiness side).  We will be having two keynote speakers at the event.

If you would like to have a both (un stand), the basic cost is $3,500.  All booths are the same size and have the same attributes.  There are 12 designs to choose from and ON24 will work with the exhibitor to customize it to their liking.  Each booth will have a large space on the top for logo or product image.  Each booth will have a screeen in the middle available for flash video, static picture, whatever the exhibitor will like.  Each booth has the capacity to include 25 downloadable documents (i.e, presentations, flash videos, spec sheets, powerpoint presentation, etc.).  However, sponsorships are available as well, as well as upgrades to the booth such as having extra documents available.

The conference will be taking place 10:00 a.m. - 6:00 p.m. EST on June 16th, but it will be available as an archive for 90 days after the event as well.

We will begin registration 8 weeks prior to the event but exhibitors must sign up early so that ON24 can customize their booths for them and also so they can get the most of the marketing campaign we are planning for the show.

Tweet away!!

Ellen

Il va sans dire que je vais, autant que faire se peut, participer à ce "virtual meeting"...

Et en France ? Et bien je pense que ce n'est pas encore dans les moeurs du gaulois... Je le vois avec mes "e-billautshow" avec skype/visio... Les gens que je contactent sont un peu surpris de ma proposition... Le virtuel ne paraît pas toujours sérieux comparé à une réunion physique (mais comme j'ai quelques difficultés à me déplacer...). Certains ont des difficultés avec leur webcam, preuvent qu'ils ne l'utilisent pas souvent...

Cela va venir je pense... Le dernier "mecatronics" virtuel s'est bien passé (billautshow fin février en principe sur les nouveautés et autres tradeshows qui vont être lancés). Un autre a eu lieu dans le secteur de l'immobilier... (ci-après l'entrée...)Capture d’écran 2010-01-18 à 18.26.12

Je me demande pourquoi un jeune français ne passe pas un accord avec ON24, ou Insfair,... pour créer des shows virtuels en France et en Europe...Capture d’écran 2010-01-26 à 19.03.32


Connaissez-vous Pierre Lombard ? Le bon vieux standard téléphonique se met au 2.0 !

Plus besoin d'acheter ou de louer du matériel, du logiciel... Votre standard téléphonique complet sur une plateforme "on demand" !... Celle d'Hubiquity. Voilà qui ne va plaire à tout le monde... Encore qu'Hubiquity ne propose la chose qu'aux TPE (1 à 20 collaborateurs). Reste donc "pour tout le monde" (suivez mon regard) les entreprises plus importantes... Mais gageons que dans quelques mois...

Revenons à Hubiquity. Vous trouverez ici un "e-billautshow" à distance avec Pierre Lombard d'Hubiquity. Un peu de pixélisation dans cette vidéo , dûe je pense à des problèmes de bande passante (chez moi ou chez lui - vivement la fibre optique pour tout un chacun). Mais cela reste tout a fait visible/audible.

Pierre nous présente la chose par le menu... Comment cela fonctionne-t-il ?

Capture d’écran 2010-01-25 à 12.09.24

Combien coûte une solution de standard 1.0 par rapport à la solution d'Hubiquity ? (y'a pas photo..). Quels sont tous les services disponibles sur Hubiquity ? Comment cela se passe si vous êtes en mobilité avec votre téléphone portable ? Le PABX est-il mort à terme ? Quid du SMS ? Nouvelles fonctionnalités qui seront apportées ? (visiophonie ?). Une nouvelle version sera disponible en mars prochain...

Pourquoi ne pas proposer la chose aux particuliers ? Hubiquity - opérateur de services - a aujourd'hui 500 clients et prépare une levée de fonds...

Si j'étais Alcatel, Huawai, Orange ou Cisco ... j'achèterais rapidement Hubiquity. Naturellement cette opinion n'engage que moi...

Pour contacter Pierre Lombard : pierre(arobase)hubiquiteam.com

Les slides de présentation d'Hubiquity : https://www.slideshare.net/hubiquity/hubiquity-v2-pitch

Le blog d'Hubiquity : https://blog.hubiquity.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us -


Qui a dit que Pau Broadband Country (PBC) était une connerie ?

Je reprends ici intégralement une présentation de PBC, 8ans après son lancement par feu André Labarrère (à l'poque maire de Pau). Présentation publiée par Alternatives Paloises sur son site (que je vous suggère de regarder à intervalle régulier). Instructif. Nos politiques et autres devraient méditer sur cette évaluation...


 

Le Pau Broadband Country : Etat des lieux

lundi 25 janvier 2010


L’interview de David TOUAIBI, à la tête de la SPTHD (Société Paloise Très Haut Débit) et d’AXIONE qui exploitent le réseau de fibre optique, était incomplet sans un état des lieux plus global sur le PBC. La Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées vous le propose. Le PBC, 8 ans après son lancement, est une réalité économique indiscutable pour l’agglo.

Le réseau PBC
Coût total* du réseau TTC : 16.768.662 € * de 2002 à ce jour pour 50.000 prises raccordables.
Subventions :  
  • FEDER   7.687.820 €    
  • Etat   76.225 €    
  • Région   1.100.000 €
Coût pour la CDAPP : 7.904.617 €
Redevance annuelle SPTHD : 250.000 €

De grands comptes comme Total et l’ETAP ont quitté leurs abonnements avec l’opérateur historique et sont désormais clients du réseau PBC.

L’impact de PBC en terme d’emploi
Il est difficile de chiffrer le nombre d’emploi supposés créés grâce et/ou autour de PBC, cependant les éléments suivants sont à porter au crédit de la CDAPP :

  • Création de la zone d’activité Pau Cité Multimédia : 400 emplois
  • Création de l’hôtel d’entreprise les @llées : 400 emplois
  • Implantation de l’école d’ingénieurs EISTI : actuellement 250 étudiants et 400 à terme
  • Implantation d’Acticall à Billère : 200 emplois et à Pau Cité Multimédia en 2010 : 300 emplois
Les projets issus de PBC
Raccordement de l’ensemble des Chambres du CLOUS de Pau : La Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées, Axione, le CLOUS de Pau et l’UPPA se sont associés afin de raccorder en fibre optique l’ensemble des chambres universitaires du CLOUS et de donner un accès internet aux étudiants y résidant. Les travaux vont être lancés dans le courant du premier semestre 2010 et les connexions internet seront disponibles pour la rentrée de septembre 2010. Ainsi, chaque étudiant bénéficiera d’une connexion internet dans sa chambre et d’un accès à Très Haut Débit à son Espace Numérique de Travail.

Centre de Simulation Palois (CSP)
La communauté d’agglomération Pau-Pyrénées, CS (Communication & Systèmes) et Turbomeca annoncent le 4 février 2010 l’ouverture du Centre de Simulation Palois (CSP) dédié aux entreprises de la région Aquitaine et Midi Pyrénées.
Le CSP, physiquement implanté dans l’hôtel d’entreprise des @llées et bénéficiant du réseau PBC, a pour vocation principale de favoriser l’accès à la simulation numérique à l’ensemble des entreprises. Il se caractérise par des coûts de simulation optimisés et des services adaptés, permettant un accès privilégié pour les PME/PMI qui souhaitent développer leur compétitivité par la simulation numérique.

Fonds de soutien à la création et à la diffusion Vidéo (CUMAMOVI)
En partenariat avec l’association CUMAMOVI, la Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées vient de lancer début 2010 un fonds de soutien visant à soutenir des projets de production vidéo à vocation culturelle, sociale et éducative. Ce partenariat va se traduire en 2010 par la réalisation par la CUMAMOVI de documentaires, de captations de spectacles vivants, de rapportages au c ?ur des secteurs éducatifs, socio-culturels et sportifs de l’agglomération.
Ces productions seront notamment diffusées sur les WebTV Ville de Pau et Communauté d’agglomération qui vont être lancées prochainement.

CampusTHD3
A l’heure où les collectivités s’interrogent positivement sur la nécessité de mette en place des réseaux d’initiative publique en fibre optique, l’agglomération Pau Pyrénées entend faire valoir son avance et son expérience en terme de déploiement de réseau FTTH (Fiber To The Home). L’objectif du projet « Campus THD3 », consiste à :

  • Développer l’offre de formation initiale et continue pour répondre aux besoins du marché en matière de déploiement de réseau THD et de services associés (formation initiale, formation professionnelle continue, insertion professionnelle)
  • Organiser une plate-forme de test et de soutien à l’innovation orientée service THD (plate-forme de présentation et de test des solutions réseaux FTTX, chantiers écoles)
Il est ainsi projeté d’organiser et d’animer un réseau de partenaires à même de favoriser la création d’emplois non délocalisables et la formation dans les métiers liées au déploiement des réseaux et des solutions Très Haut débit, aux techniques de développement durable et aux métiers de la relation clientèle.

- Etat des lieux communiqué par la Communauté d’Agglomération

*Voir par ailleurs la présentation d’AXIONE faîte par David TOUAIBI

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 


Connaissez-vous Frederic Boy ? mBanking et Personal Finance Management (PFM)


Le Crédit Mutuel Arkéa (regroupement des fédérations du Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif Central) lance l'application MaColoc en partenariat avec la société Widmee.

Je vous propose de regarder ce e-billautshow avec Frédéric Boy de Widmee... (Frédéric est basé à Bordeaux et moi dans les Yvelines)
Le PFM : de quoi s'agit-il ?
Frédéric décrit la 1ère application exclusive pour Arkea : la gestion de budgets de colocataires (et non pas de copropriétaires comme je pensais au départ). 20% des Français ont été ou sont en situation de colocation. "MaColoc", c'est le nom de cette application, fonctionne sur le iPhone d'Apple (elle est gratuite). MaColoc sera peut-être bientôt disponible pour d'autres plateformes.

Capture d’écran 2010-01-24 à 17.24.48

 D'ailleurs Widmee termine la mise au point d'un compilateur qui permettra de réaliser très facilement le portage sur les plateformes existantes ou à venir. D'un point marketing cela implique pour la banque de travailler avec Widmee dans la durée...
Y a-t-il des concurrents à Widmee ? Quelles différences entre le marché américain et le français dans ces domaines ? Nouvelles fonctionnalités qui seront disponibles ? (la validation à la volée par exemple..).. Les banques françaises sont elles bien informées sur ces domaines ? Frédéric pense que ce secteur est encore "en évangélisation".. Pourquoi ne pas lancer un "mint" à la française ? Comment Frédéric juge-t-il la situation de l'Internet en France ? WIdmee peut-il proposer sa technologie à d'autres secteurs ?

Prochaine levée de fonds en cours, et Widmee embauche...

Pour info : le Crédit Mutuel Arkéa a lancé son site Mobile en Juin et la 1ère application iPhone Bancaire en Août 2009, avant son partenariat avec Widmee.

Pour contacter Frédéric Boy frederic.boy(arobase)widmee.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Eric Dos Santos ? Feedback version 2 : impressionnant !


Encore un billautshow réalisé en mai dernier avant mes problèmes de santé...
Eric était déjà passé au billautshow il y a presque 3 ans, au lancement de la plateforme Feddback 1.0
Il nous présente ici la version 2.0 que j'ai trouvé des plus intéressantes...


Il nous fait un point sur la commercialisation de la version 1.0 (80 clients en milieu d'année 2009), et ce qu'il en retire sur les usages...  (4 cas d'usages, la "communication conversationnelle" en fonction d'événements, etc )...
Qu'est ce que l'IPL ? (Interface Page Layout). Pourquoi intégrer dans la plateforme un système "on demand" (toute la plateforme est en on demand..) de reconfiguration en temps réel de la plateforme ? Comment reconfigurer ? Grâce à un carrousel de widgets. Je dois dire que j'ai été bluffé... C'est plus évolué que Netvibes à mon sens... (Tariq ne sera peut-être pas d'accord).

Capture d’écran 2010-01-23 à 11.52.25

Il nous fait une démo... Qu'est que le Quick Feedback ? Pourquoi intégrer dans le site de l'entreprise (de la marque) Feedback 2.0 ?
Pourra-t-on utiliser l'IPL en marque blanche ? (j'espère...)

Ce billautshow date de mai 2009. Depuis il y a eu quelques nouveautés qu'Eric détaille ci-après :

  • feedback2.0 est maintenant intégré à des programmes clients de Fidélisation, d'Acquisition clients, de E-reputation et en Open Innovation.
  • feedback2.0 permet de gérer sur la même plateforme plusieurs typologies de dialogue. Du coup, nos clients achètent aujourd'hui des plateformes "modélisant" plusieurs type de relation avec leurs clients. Par exemple : aider un client à appréhender l'usage d'un nouveau produit (Module Faq Dynamique - entraide); lire les idées et propositions des autres clients (Module Suggestions) ; ou faire répondre par des experts de l'entreprise les questions des clients ou prospects 
  • Via la fonctionnalité IPL décrite dans l'interview, nos clients marient le conversationnel et l'éditorial multimédia sur la même plateforme.
Depuis la commercialisation de la V2 de feedback2.0, Le Cercle Premier (programme de fidélité) de Barclays est géré sur une plateforme multi-modules FB2.0, Module de questions et réponses pour le Club Camif, idem pour l'ARC, Plateforme Multi-modules pour Orange API, Module de suggestions chez 2xmoinscher.com et AccorHotels, ...

Pour contacter Eric Dos Santos : eric.dossantos(arobase)feedback20.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us -

Connaissez-vous Frans Van Steenbrugge ? Quotatis : le réseau social des devis...


Les devis se mettent aussi au 2.0 avec Quotatis...
Ce billautshow a été réalisé avant mon problème de santé en mai dernier. Je n'ai pas eu le temps de le mettre en ligne... Le voilà aujourd'hui... (je pense qu'il ne doit y avoir de changement majeur)

Quotatis met en relation des professionnel (plombier, peintre, etc) et des particuliers (ou une entreprise) qui ont des travaux à réaliser chez eux... 

Capture d’écran 2010-01-21 à 17.42.34
Comment le professionnel se fait-il référencé sur la plateforme (il faut montrer patte blanche) ? Comment le particulier fait-il sa demande de devis ? Quel type de projet a-t-il ? Combien de professionnels veut-il que Quotatis contacte dans sa zone géographique pour établir des devis ? Le professionnel est noté par ses clients : la notation est-elle publique ? Qui paye quoi ?


8.000 professionnels sont référencés actuellement. Et en 2009, Quotatis a reçu pas moins de 500.000 demandes de devis. C'est une affaire qui marche... Frans estime sa part de marché sur l'internet (il y a des concurrents sur la toile) de l'ordre de 65 à 70%.

Capture d’écran 2010-01-21 à 17.44.08

Pourquoi n'y a-t-il pas sur la plateforme de Quotatis de cartes avec la géolocalisation des professionnels ? Pourquoi ne pas adopter le modèle des enchères inversées ?
Nouvelles fonctionnalités à venir ? (elles sont nombreuses : par exemple le secteur des énergies renouvelables).
Quotatis est déjà présent en Angleterre, Allemagne et Espagne...

Pour contacter Frans Van Steenbrugge : fvs(arobase)quotatis.com

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us -