Connaissez-vous Guillaume Lebleu ? Open Money : et chacun de créer sa propre monnaie...
Connaissez-vous Michel Gelobter ? Quelle est l'empreinte carbone de votre foyer ?

Connaissez-vous George Favvas ? Une communauté américaine autour du crédit hypothécaire... bientôt en Europe ?


Lors du barcampbank de San Francisco le 25 avril dernier (voir précédents posts), j'ai eu l'occasion de rencontrer George Favvas, un canadien français qui est l'un des fondateurs de Smarrthippo.
Il nous explique ce qu'il en est : smarthippo est en fait une communauté de consommateurs à la recherche d'un crédit hypothécaire au meilleur taux.
Et donc de créer un marché ouvert et transparent avec d'un côté les banques, et de l'autre les consommateurs, qui de plus, discutent entr'eux. Bref une réaction de type 2.0 à la crise financière que le monde du 1.0 a créée.

Image 1
Les banques, selon George n'ont guère le choix de s'intégrer à la plateforme (en plus c'est gratuit pour elles)... Aux USA, comme probablement en Europe, les produits financiers de ce type sont devenus de plus en plus compliqués. D'où l'apparition au cours des dernières années d'intermédiaires, dont le but n'est pas spécialement de proposer au particulier la banque qui va lui octroyer un crédit hypothécaire au meilleur taux... Vu que ces intermédiaires sont rémunérés à la commission par la banque à laquelle il apporte le client (donc plus le taux est élevé, mieux c'est - mettez-vous à leur place).
Mais quel est alors le business model de Smarthippo ? Peut on lancer un smarthippo en Europe ?


Et pour terminer, George nous donne son avis sur le barcampbank de San Francisco...

Pour contacter George Favvas : george(arobase)smarthippo(point)com

Le site de smarthippo : ici

© Une production du Billautshow - the video for the rest of us -

Commentaires

Julien Vayssière

Merci Jean Michel pour cette interview, et pour toutes les autres aussi d'ailleurs, le Billautshow tient toutes ses promesses!

Très intéressant. Difficile de voir comment les banques 1.0 pourraient n'avoir qu'un rôle réactif dans tout ça. Je suis curieux de voir en quoi vont se transformer les banques qui réussiront à se réinventer. Les autres rejoindront le cimetière des intermédiaires défunts.

Il m'a fallu un peu de temps pour me souvenir que magasiner = faire les courses en français canadien. Sympa de voir autant de francophones au barcampbank.

George Favvas

Jean Michel: Très content d'avoir fait ta connaissance à San Francisco!

Julien: Je pensais aller magasiner au centre-ville en fin de semaine, mais chu pas mal tanné de me faire pogner dans le traffic avec mon char. Tu me comprends-tu, toé?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)