Les Français parlent aux Français : Palo Alto n°1
Les Français parlent aux Français : Palo Alto n°3

Les Français parlent aux Français : Palo Alto n°2

Mercredi 19 novembre 2008 - Hôtel Sheraton aux aurores..

Excellente journée que celle d'hier... Mais...
Donc, je participe à la conférence "Eurotechshowcase" de Dow Jones (Dow Jones Venture Wire Technology Showcase), en tant que membre de l'équipe de Right People.Image_1
Je pensais (comme d'autres Européens présents) qu'il n'y avait que des startups européennes qui se présentaient aux VC américains. En fait non. Cet événement a lieu déjà depuis quelques années avec des startups américaines. On a donc rabouté les startups européennes à la chose pour la première fois.
Par ailleurs (mon grand âge ? le jet lag ?) je n'ai pas compris de suite la mécanique de la chose, vu que les documents que l'on nous a remis n'étaient pas - comment dire - très cartésiens. Fallait s'y retrouver, entre les 2 gros documents présentant les sociétés (soit 80 startups américaines et 50 européennes soit 130 entreprises... certaines sociétés présentées dans les documents n'étaient pas présentes), et les feuilles de passage dans les différentes salles de réunion... Il fallait comprendre que les startups américaines passaient 2 fois (ce qui permettaient donc à davantage de VC de les rencontrer), et les européennes 1 fois (un Américain rigolard m'a dit que c'était parce que les VC US ne comprenaient pas tout la première fois...).. De plus, il y avait une erreur sur les feuilles de présentation par jour (le showcase dure 2 jours). Les feuilles portaient la même date...

Bref, après 2 expressos corsés, j'ai finalement compris.

130 startups, pour 130 VC environ. Le tout en 2 jours. Chaque startup se présente dans une salle pendant 10 à 12 minutes. Et la chose est dûment chronométrée par des hommes tout de noir habillé avec oreillette et microphone radio... Pas question de dépasser... Y assiste les VC qui le désirent. Faites le compte... Cela fait, selon l'intérêt, entre 5 et 15 personnes par présentation (la plupart des startups euroépennes pensaient que la présentation se faisait en séance plénière, d'où un certain malaise m'a-t-il semblé...). Donc entre 10 et 30 VC par startup américaine contre 5 à 10 par startup europénne, toutes choses égales par ailleurs... Peut-être pour compenser, les organisateurs avaient mis à disposition de chaque startup euroépenne une table haute pour y tenir leur stand. Je n'ai pas l'impression que cela a eu le succès escompté...  (voir photo ci-aprés).Dsc02430

De plus, des rendez-vous "one to one" étaient organisés par Dow Jones. 12 minutes comme d'hab. A la demande des VC. Right People en a fait quelques uns hier (cela c'est bien passé, merci - d'autres sont prévus aujourd'hui en one to one). Et a fait sa présentation générale (11 VC présents).

J'en ai profité naturellement pour aller musarder dans la dizaine de salles où se présentaient startups américaine et européennes... De belles choses je dois dire... Je n'ai le guère le temps de détailler ni de vous mettre les liens.. Mais allez voir :

1/ Searchme. US. Remarquable ... Un concurrent à Google est né ?

2/ Drop.io. US. Private online sharing. Voilà qui ne devrait pas plaire à notre Ministre de la Culture.

3/ Surf Canyon. US. Un add-on à google et autres qui améliore nettement (au vu de la démo) la recherche.

4/ TripIt. US. pour organiser votre voyage au Rajasthan ou à Romorantin  ?

5/ nComputing. US. Un boîtier auquel vous ajoutez un écran et un clavier... Que vous connectez à un vrai PC par un réseau habituel (ou en CPL chez vous)... Et vous avez 2 ordinateurs (le boitier coûte 75 $).  Le boîtier utilise la CPU du PC qui en moyenne n'est utilisée qu'à 1%. Il y a donc de la marge... Bientôt, on trouvera des écrans avec boîtier intégré.

6/ 24SevenOffice. Des Norvégiens. Comment gérer votre entreprise tout en "ondemand". Le tout en Ajax de la comptabilité à la logistics...

7/Q-Go. Des Hollandais. Une technologie de recherche en langage naturel. Marcel Smit le CEO nous a dit que cela pourrait à terme remplacer une partie des centres d'appel traditionnels... A bon entendeur ...

8/ Brandwatch. Des Anglais : comment une marque peut-elle apprécier sa réputation sur l'Internet ?

9/ Etc...

Dow Jones aurait pu calculer le montant des sommes demandées par ces 150 startups. A vue de nez, je pense que cela doit tourner autour de 300 à 400 millions de $.. Puisque l'on parle gros sous, on aurait pu penser que le panel de 6 VC de fin de journée nous parlent de l'impact de la crise sur leurs activités, etc... Dsc02437 Que nenni...

Donc journée intéressante... Mais petit malaise indéfinissable... Genre : l'étincelle n'y est plus ? Allez savoir.. Sinon, je me demande pourquoi il faut venir aux US pour rencontrer les startups européennes... A l'estime on doit bien avoir 10.000 startups en Europe dans le monde des TIC et de l'Internet... Sans compter celles dans le greentech, la biologie, les robots, les nanotechnologies... Alors pourquoi on ne fait pas notre showcase. Aprés tout on aussi beaucoup d'argent en Europe... Mais que fait Bruxelles ?

PS Je viens de lire dans le Wall Street Journal de ce jour un article intéressant.. Un "étrange" couple vient de se créer : Google et Procter and Gamble ... Curieux. Google a une culture d'entreprise californienne. Et Procter "is so rigid"... Bref, ils ont fait pendant quelques semaines des échanges de cadres.. Procter notamment a bâti son empire sur la télé. Problème car les jeunes de 18 à 28 ans la délaisse au profit de l'Internet (13 heures par semaine sur le Net contre 10 pour la télé). Donc Procter a besoin de comprendre le monde 2.0... (Procter vient de nommer un "digital innovation manager")... Et Google a besoin de revenue sur les mots-clefs de Procter...

Commentaires

mpwestern

hello Jean Michel,
Mais ce show-case des boites européennes existe déjà depuis 2 ans et ne désire que grandir! Ca a lieu à La Baule en juin (3,4 et 5). Plus d'info sur le site californiatechshowcase.com.
On en reparle quand on se croise dans les couloirs ?

billaut

@mpwestern
certes certes... mais
1/ il faudrait faire un truc européen seul me semble t il
2/ faudrait rameuter toute l'europe
3/ et rameuter tous les VS et autres...du continent.

Donc faudrait une liste de startups par pays/domaines... et mouiller Bruxelles...
Et faire cela dans un endroit où il y a de l'accès et du débit...
On en cause tout à l'heure...

Zephir

comment ça il faut aller aux US pour rencontrer des start-up européennes ?

Et LeWeb qui a lieu dans quelques jours alors ?
Loïc dit que c'est le 2ème événement >mondial< en terme de taille !

Olivier Ezratty

Oui, en nombre de participants et en nombre d'intervenants de prestige. Mais pas pour le nombre des startups présentées : une trentaine. Par contre, les startups présentées sont européennes avec un assez bon équilibre entre pays.

100% d'accord sur le besoin d'un gros événement de ce genre. J'en ai touché un mot https://www.oezratty.net/wordpress/2008/grandeur-et-dcadence-des-foires-aux-startups-2/>ici.

Mark Cramer

Merci, Jean-Michel, du compliment ! Et, je ne vous ai même pas dit - on a traduit le logiciel en français. C'était un plaisir de vous rencontrer et je vous invite de l'essayer.

billaut

@Mark
Many thanks for your comment...
OK... je l'essaye en rentrant en France et j'invite tout le monde à le faire...

olivier2

Hum, hum....
voilà une manifestation dont le bilan carbone ne doit pas être fameux....
Pourquoi ne pas faire ce genre de choses en vidéo conférence ou salon virtuel...bref utiliser tout ce qu'on évoque ici comme solutions innovantes - et économes - de communication ?

marc duchesne

Alors Jean-Mimi, on se languit de la Mongolie ?...

marc duchesne

@Olivier2 : peut-être quelques surprises dans ce domaine (conf virtuelle) lors d'un salon organisé à Paris du côté de septembre 2009. Pas le droit pour l'instant d'en dire plus, juste pour vous dire que le projet est là. La concrétisation: sera affaire de moyens $...

marc duchesne

Au sujet de la conf virtuelle dont à laquelle que je cause plus haut: cet évenement sera(it) porté par une société spécialisée dans l'organisation de salons & conférences. Donc, la logistique est là. Manque les sponsors "technique". Plus dès que je et d'autres pouvons en parler.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.