Les Français parlent aux Français : New-York n°2
Les Français parlent aux Français : New-York n°4

Les Français parlent aux Français : New-York n°3

Vendredi 4 avril 2008 - New-Yorker Hotel vers les 6:00 du matin...

Pas beaucoup de temps pour vous narrer cette première journée (en fait, cela va me donner beaucoup de boulot au retour pour éplucher tout ce que l'on nous a dit, visiter les adresses URL que l'on nous a données, lire les white papers divers, ... etc..)

Hé bien, dites donc ! Il nous a fallu quelques années, à nous Français, pour nous mettre à l'Internet... On n'a pas encore digéré aujourd'hui le 2.0 (beaucoup se demandent encore ce que c'est), que voilà-t-il pas qu'un autre truc nous tombe du ciel : les mondes virtuels...
Et d'aucuns de penser chez nous que ces choses ne marcheront pas, que ce n'est pas dans nos moeurs (non, non pas de noms..)... Permettez-moi de vous dire qu'ils ont tort, et qu'ils auraient dû venir à ce Virtual Worlds 2008, dont c'était hier la première journée de la deuxième édition ici à New-York...

1.200 participants (contre 400 l'an dernier à San José, 50 exposants contre la moitié l'an dernier). C'est pas énorme allez-vous dire, mais quand même... le phénomène croît...
J'y ai un peu retrouvé d'ailleurs l'ambiance des conférences du début de l'Internet grand public ici aux US... Et personnellement je pense que la chose va marcher... Et probablement plus rapidement que l'on pense...
La raison est simple : ce sont les kids qui mènent le jeu. Vos enfants y sont peut-être déjà dans ces mondes. Et manifestement, ils en raffolent. Et nos enfants sont nos futurs employés dans nos entreprises, nos futurs clients...
En fait, Serge Soudoplatoff, que j'ai interviewé très rapidement à la fin de la journée dans le salon des exposants, a bien résumé me semble-t-il : les kids, mais aussi les applications d'entreprises... (voir la video ci-après).

Nos enfants donc s'y mettent et ont à leur disposition de multiples mondes. Dont certains deviennent absolument incroyables de réalité (vSide nous a présenté un night club pour adolescent absolument dément). Comme les enfants y sont en masse, les grandes marques s'y invitent. Soit elles font des applications dans ces mondes, soit elles créent leur propre monde. Et le cercle vertueux s'enclenche : un écosystème est en train de naître.
L'autre thème évoqué par Serge : les applications pour entreprises. La grande annonce du jour : Linden Lab (la société qui a créé Second Life) va proposer aux entreprises sa plate-forme, qui pourra être installée derrière leurs fire-walls, pour des applications diverses et variées. Il semble en effet aux dires de certains, que les mondes virtuels professionnels sont très nettement plus productifs pour le "real work" que la vie traditionnelle... Nous avons eu à ce sujet une discussion très intéressante avec Ginsu Yoon, VP Business Affairs de Linden Lab. Les prix de mise à disposition de la plate-forme ne sont pas fixés (voir le blog de Serge ici). IBM en est le premier client pour sa vie interne, ce qui lui permet d'apprendre, pour ensuite jouer le rôle de consultant pour les entreprises.

Pour en revenir aux kids, excellent keynote hier matin des gens de Mattel qui nous ont détaillé le monde virtuel de Barbie, et nous ont fait un panorama de l'évolution des jouets : vers la nouvelle frontière du play. On passe du plastique (Barbie 1.0 est en plastique) au virtuel. Qu'y fait-on dans ce monde rose ? Du "fashion play", de la "socialization", du créatif, des jeux massivement multi-players... De plus, nous disent Chuck Scotton et Rosie O'Neil de Mattel, ce monde virtuel rapproche enfants et parents. Les kids étant par essence "digital native" éduquent les parents, qui naturellement tiennent à suivre ce qui se passe. Mattel va bientôt ouvrir un espace VIP qui sera payant, avec parc d'attraction à la Disney, etc...

On a eu ensuite un topo de Nic Mitam. Sur la métrique de ces mondes. Trés bon topo. Nic analyse la chose par âges : les moins de 10 ans, les 10 à 20, les 20 et 30, les 30 et plus. En donnant les motifs d'utilisation des mondes virtuels par classe d'âge.

Michael Cai après nous avoir donné aussi quelques statistiques d'utilisation des divers mondes, nous a livré ces prévisions... L'arrivée imminente de Sony avec son Sony Home (Ginsu lui pense que Google ne va pas tarder aussi à arriver), 6 à 8 millions de personnes vont essayer ces mondes virtuels dans les 12 mois à venir... Et la compétition pour la "stickiness" va s'accéler entre les différents offreurs de plate-forme. Ce qui fait dire à Sibley Verbeck, qui semble devenir l'une des stars de ce secteur, que pour attirer du monde, les offreurs de plate-forme vont faire des choses de plus en plus extraordinaires. Ce qui naturellement va augmenter les coûts. Et comme il y a de plus en plus de mondes qui se créent, le revenu/avatar va peut-être diminuer...

D'aucuns aussi, de se poser le problème de l'interopérabilité entre monde. On la voit peut-être arriver en catimini. Par exemple, la société Cyberextruder (qui m'a d'ailleurs "extrudé") vous propose de fabriquer votre avatar avec votre propre tête (enfin celle que vous portez tous les jours) et de la modifier si vous le désirez (en photo, ma tête de tous les jours à gauche et à droite ma tête d'avatar pour sortir dans des mondes mal famés - si je rentre comme cela chez moi, je me demande ce que dirait Madame Billaut - le gars de Cyberextruder a été sympa : vous avez vu les épaules qu'il m'a fait ? )...Dsc01327

Puis grâce à des plug-ins que Cyberextruder a réalisé pour une petite dizaine de mondes, vous pouvez loger votre avatar, sans le fabriquer à chaque fois.

Pour les applications professionnelles, Qwaq est l'un des clous du salon (voir ici). Et fallait s'y attendre : la société DSCI propose une plate-forme pour réaliser des salons, conventions, foires virtuelles : v-con. D'un réalisme intéressant. Vous pourrez vous-mêmes organiser un salon. Les entreprises choisiront le stand qu'elles veulent, il y aura des conférences, vous vous rencontrerez par avatar interposé, etc ... Cela devrait probablement réduire l'empreinte carbone comme on dit, en évitant de déplacer des gens.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur cette première journée.. It's a brave new world qui arrive comme m'a dit l'un des exposants...
Ces mondes virtuels sont-ils le Web 3.0 ? Ou une continuation du Web 2.0 ? Quelles seront les relations entre les réseaux sociaux et les mondes virtuels ? Accepteriez-vous d'avoir un avatar qui soit exactement vous ? (avec votre vrai visage, etc...), Microsot, Google, Sony : le lourd va arriver... En tout cas le 3D interactif va être le soubassement de la suite des événements. Soit dans un browser, soit dans une interface spécifique...
Bref, je pensais avoir une retraite peinarde dans le monde physique ... Nada. Je devais devoir jouer avec Billaut 2.0, le petit-fils, dans l'un ou l'autre de ces mondes (et Madame Billaut, supermamy 2.0, va devoir aussi s'y mettre si elle veut jouer avec le rejeton)... Remarquez c'est pas mal, parce que ces trucs-là, vont nécessiter du TRES haut débit...

Allez sur ces réflexions de bistro, je vais allez prendre mon café... Il pleut ce matin sur New-York (c-dessous une photo prise il y  5 minutes devant notre hôtel).Dsc01340

A demain peut-être pour de nouvelles aventures...

PS. Peu de Français au show : un gars de Total qui nous a évité, le patron de Nextage.. Il y aurait aussi des gens d'Orange, mais on ne les a pas encore débusqués. On aurait pu penser que Dassault Systems avec Virtools ait un stand. Mais non...

Commentaires

Melo

Compte rendu plutôt complet malgré le manque de temps....
Dans l'interview video, doit on comprendre que les Kids sont "supportés" ( c'est à dire rétribués d'une façon ou d'une autre ) pour s'intéresser aux mondes virtuels de Mattel ? Si c'est le cas c'est pas étonnant que ça marche ! J'ai dû mal comprendre, mais avec Mattel il faut s'attendre à tout, surtout au pire.

gromike

merci pour se retour tres interessant

Marc Duchesne

Cher JMB : tu vas finir par finir de me convaincre avec tes Mondes Virtuels !

Un grand et sincère merci pour les infos et les liens, hyper interessants et très utiles...

Le coup de v-con, par exemple : pas tombé sous le mulot d'un énarque (e-version du "pas tombé dans l'oreille d'un sourd" ;-) On va faire quelque chose avec ça, en 2009.


Jean-Marie

Vraiment sympa de partager ce moment, merci de penser à ceux qui sont resté en métropole.

Vivement la suite... Merci.

billaut

@Melo...non les gamins ne sont pas rémunérés... par contre ils s'achétent des tas de trucs virtuels (dans mon compte rendu demain...)

Guillaume

Merci pour ces compte rendus hyper interessants JMB.
Rien sur le ecommerce? Ca me semble un domaine adapté aux mondes virtuels qui pourraient augmenter la convivialité et donc le revenu des sites de vente en ligne.

eml

Bonjour, Dassault/Virtools n'était pas présent à ce salon mais est bien présent à Laval Virtual ! Orange aussi.

billaut

@eml
et bien c'est mieux que rien... en tout cas merci de l'info...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)