« novembre 2007 | Accueil | janvier 2008 »

Connaissez-vous Malo Girod de l'Ain ? Le premier éditeur français à basculer sur e-reader...

Malo dirige M21 Editions, qui publie des livres sur support papier traditionnel, et depuis le 1er décembre 2007 sur support e-paper.
Aprés la 1ère mondiale des Echos dans le domaine de la presse, voilà maitenant une première mondiale dans le domaine de l'édition.
Pourquoi un éditeur se lance-t-il dans cette aventure ? Pourquoi avoir choisi la tablette (le e-reader...) de Booken (déjà présenté sur le billautshow)... Dsc01069 Quels sont les formats acceptés par la dite tablette ? Combien de livres édités par M21 Editions sont disponibles dans le pack proposé à la vente pour 369 € HT ? Y aura-t-il d'autres packs avec d'autres éditeurs ?
Peut-on télécharger des livres électroniques d'Amazon.com ? Que penser du reader d'Amazon : le Kindle ?
Et les éditeurs français comment réagissent-ils ? "Une fois le livre papier terminé, l'éditeur ne veut plus en entendre parler... le livre électronique, au contraire, continue de vivre..."
Trouverons-nous des readers à tout faire (livre, journal, revue, cahier de notes, etc...) ? Ou au contraire y aura-t-il de multiples matériels dédiés ? Qui va gagner la guerre des formats ? Quid du format ePub d'Adobe ? Google numérise des livres et a de fortes connections avec Apple : aurons-nous un jour un iPod/iPhone/iReader ?
En attendant le pack de M21 Editions : un beau cadeau pour la fin de l'année...

Pour contacter malo Girod de l'Ain ici
Pour acheter le pack ici 
Le site de Bookeen ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Maître Alain Bensoussan ? Internet et le droit 10 ans plus tard....

Alain Bensoussan, dans des temps trés anciens, m'avait fait le plaisir d'intervenir plusieurs fois à l'Atelier de la Compagnie Bancaire (maintenant Atelier BNP Paribas). Il y avait toujours un monde fou à ses ateliers, où Alain nous présentait sa vision des choses de droit vis-à-vis de l'Internet (à l'époque, d'aucuns pensaient que l'Internet était un espace de non-droit). Bensoussan

Il faut dire que le personnage avait, et a toujours, des qualités d'orateurs et d'homme de théâtre hors du commun... J'ai d'ailleurs toujours pensé qu'il avait raté sa vocation...
Mais restons dans le droit et l'Internet.
10 ans plus tard, où en est-on ?
Discussion à bâtons rompus. "Internet : c'est le jurassique du monde virtuel"... Les problèmes initiaux, rencontrés au départ, restent. Mais de nouvelles problématiques se font jour, avec notamment dans le 2.0, la protection des données personnelles.

Qu'est-ce que le "carré magique juridique" ? Comment le droit, ou plutôt l'éthique appréhende le "piratage ? Il  y avait les bibliothèques où "les pauvres" pouvaient consommer gatuitement de la culture. Internet est devenu une immense bibliothèque, mais on ne peut pas mettre pour autant à la poubelle le droit d'auteur, ni celui de la copie privée... D'une certaine façon "le peuple veut le droit à la gratuité"...  Alors comment résoudre la chose ? Avec une notion de tiers payant, pense Alain, comme la Sécurité Sociale. Un crédit universel pour ceux qui en ont besoin, et un système de micropaiements grâce au téléphone portable.
Les blogs posent-ils des problèmes ? Si oui, comment la jurisprudence en tient-elle compte (notamment dans le domaine de la diffamation)... Y a-t-il équivalence entre un rédacteur en chef d'un journal traditionnel et un blogueur ?
Et la signature électronique ? "Un vrai faux problème" pense Alain. Pourquoi la signature électronique ne se développe-t-ell pas ? Pourquoi y a-t-il trés peu de faux et usages de faux dans le monde de l'Internet ?
Les mondes virtuels poseront-ils de nouveaux problèmes ?
Y aura-t-il un Cabinet Alain Bensoussan dans Second Life ?

Le site Web du Cabinet ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Les Français parlent aux Français : Lund n°2

De retour chez les Gaulois vendredi dernier dans la soirée (avec une gréve des bagagistes à Roissy... Welcome in France...)...

Donc, petite matinée de travail Vendredi 21 décembre à Lund (Suède) chez Labs2.
Vous trouverez dans mon post précédent la philosophie générale de la plateforme de Labs2. Jonas Birgersson, le fondateur et Ceo, nous a aussi appris que l'année prochaine quelques centaines de hotspots Wifi pas moins, seraient installés dans la ville de Lund. Et que cela serait gratuit pour les habitants utilisant Brikks (le nom de la plateforme de Labs2). Brikks Cette plateforme est utilisée aujourd'hui par 6 réseaux en Suéde appartenant soit à des collectivités locales, soit à des compagnies d'électricité, etc ... réseaux reliés entr'eux par une artère à haut débit.
Sur la plateforme Brikks du réseau de la ville de Lund, 7 FAI sont disponibles : ABC, Adoma, Bahnhof, Blixtvik, Bredband, Jacket, Skycom, chacun avec leurs propres offres. De plus, plusieurs fournisseurs de services vidéo ont intégrés Brikks : Viasat, Anytime, Colon, Massor. Et 2 pour la téléphonie : Digisip, et Megaphone.
L'intérêt pour le particulier (ou l'entreprise) ? Choisir ce qu'il veut. Brikks1 Par exemple il ne peut prendre que des services de téléphonie (pas besoin pour cela de prendre un accés Internet). Ou alors, un service de streaming vidéo seulement (là aussi pas besoin de prendre un accès Internet). Ou panacher. Et changer comme il veut, quand il veut : cela lui prend 5 secondes... En France, vous voulez passer d'un FAI à l'autre : bon courage... Et si vous ne voulez que des services de téléphonie IP : nada...
D'autres services arriveront sur la plateforme de Brikks (services de healthcare online, d'agences visiophoniques, etc...).
Les prix des abonnements proposés par les 7 FAIs sur la plateforme de Labs2 à  Lund s'étagent de 15€/mois (pour du 2/2 mégabits) à un peu plus de 50 € pour du 1000/1000. Alors que les concurrents traditionnels n'offrent qu'un seul type de débit. Telia : du 24/1 pour 27 €, CableTV : du 8/1 pour 30 €, ViaEuropa : du 10/10 pour 20 € (le premier chiffre indique le débit en download, et le 2ème en upload).
Les réseaux de Labs2 dans les immeubles/maisons (Ethernet en câble 6) sont installés par... des électriciens, qui suivent 2 jours de cours dans la "broadband school".

Quelques réflexions...

1 - En gros, le modèle adopté par l'agglomération de Pau Pyrénées ressemble à celui de Labs2. Mais ce dernier va beaucoup plus loin avec la possibilité d'accueillir de multiples FAI et fournisseurs de services sur une seule et même plateforme. Le client change de fournisseurs comme il l'entend, les FAI et les fournisseurs de services n'ont pas à se préoccuper de l'intendance (jusqu'à la facturation)...
Ce modèle est-il transposable dans les pays de l'Europe du Sud ? (pour les Suédois, l'Europe du Sud commence au Nord de l'Allemagne)... Oui peut-être, mais il faudra probablement un certain temps. De plus, en France, nous avons le phénomène des box (Freebow, Livebox... ) que l'on n'a pas ailleurs.

2 - Le modèle de Labs2 intéresse les landlords, à savoir les propriétaires immobiliers (comme les sociétés d'assurances en France), qui peuvent donc mettre en oeuvre leur propre réseau qui sera gérer par ViaEuropa (filiale de Labs2). Et cela pourrait leur rapporter quelque argent... Mais nos sociétés d'assurances et autres, n'ont pas encore conscience, je pense, qu'elles pourraient gagner quelques sous (genre 1€/mois/abonné).

3 - ViaEuropa : le nom veut bien dire ce qu'il veut dire... Nos amis suédois ont l'intention avec leur modèle trés novateur de d'envahir toute l'Europe.

4 - Jonas Birgersson n'en est pas à son coup d'essai. Cet ancien étudiant en géographie de l'Université de Lund (voir la vidéo ci-aprés) a été le premier au monde à proposer du FTTH dés 1998, avec sa société Bredbandbolaget, qu'il a revendu quelques centaines de millions d'€ à Telia. Jonas sera probablement un "prince de l'Internet" (sur la photo prise dans la cuisine de Labs2, de droite à gauche : Philippe Le Grand de Manche Numérique, Jonas, et ma pomme)... Dsc01089 Catégorie qui pour moi, rassemble ceux, et ils ne sont pas nombreux, qui font le monde de demain. Je loge dans cette catégorie les 2 fondateurs de Google : Larry Page et Serguei Brin, Pierre Omydiar (fondateur de eBay) qui certes est moins visible, mais qui reste actif (il a investi dans Second Life), Martin Varsarsky de Fon, Jeff Bezos d'Amazon, Niklas Zennström et Janus Friis (Kazaa, Skype, Joost... - Niklas a commencé sa carrière comme opérateur d'un centre d'appel de Tele2...). Et probablement Max Levchin, le fondateur de Paypal...
D'ailleurs, tous se connaissent plus ou moins, et pour certains sont des copains de Jonas. Ces gens-là me semblent bien au-dessus de la mêlée du Web 2.0... Et à la place de Time, j'aurais choisi comme homme de l'année l'un des "princes de l'Internet", au lieu du Poutine 1.0.

So, working hard these 2 days in Lund. And before to come back to the Copenhagen airport by the Oresund bridge (in the fog)Dsc08242 , Jonas has taken time for us to visit Lund, and his University (Jonas in his academic time was studying geography in Lund).

Do you know what is "nozifying" in the Lund' University ? Please see the video...

Last point. Jonas told me a nice story (for him). I took a video of his presentation in IPcities conference last november in Viladecans (Catalonia). I upload this video on my blog. A very short time after, Jonas received a phone call from an english banker... "Hi Jonas, I see your presentation on the blog of "the retired people," (I think it's me..) do you need 100 millions € for Labs2 ?"
If you are an english business angel, or an english VC, please contact me... I'm advisor of some nice french start-ups (yes, we have that in France, not only wines, cheeses and jolies mad'moizelles).
English, or people of other countries would be fine...

Merry Christmas et Joyeuses Fêtes...


Les Français parlent aux Français : Lund n°1

Vendredi 21 décembre 2007 - Hotel Ibis Lund vers les 7:00 du matin...

Voilà bien arrivé à Lund hier... Pour ceux qui ne savent pas trop où se situe cette ville en Suéde, ci-aprés une petite Google Maps... (pas mal quand même ce Google Maps...)Lund1
Nous sommes arrivés en début d'aprés-midi à l'aéroport de Copenhague (Danemark). Location d'une voiture à l'aéroport (pas le temps d'aller admirer la petite sirène de la capitale danoise), traversée de l'Oresund (magnifique pont de 17 kilomètres, mais avec le brouillard on n'a pas vu grand chose), arrivée à Malmö et remontée vers le Nord pour Lund... Et on c'est un peu perdu pour trouver l'hôtel... Il faut dire qu'ici à 15:30 il fait noir.
Mais qu'est ce qu'il est encore aller faire dans cette galère (pardon ce drakkar), allez-vous dire ? D'autant plus qu'il doit faire froid là-haut (je confirme, mais plus qu'en France)..
D'abord qui est nous ? Philippe Le Grand de Manche Numérique et moi. Voilà pour les nous. Et qu'allons faire dans cette ville universitaire suédoise ? Rendre visite à Labs2 et à son CEO Jonas Birgersson.

Labs2 a ses bureaux au centre ville de Lund (on a trouvé assez facilement). Dans le vieux Lund. Trés sympa. Labs a aménagé dans les locaux de la 1ère centrale électrique de la ville, créée vers 1910...  A l'époque on installait le réseau électrique. Aujourd'hui on installe le réseau fibre... Curieux non ?

Labs, pour faire court, a mis sur pied une plateforme de "business" qui fait l'intermédaire entre des consommateurs désirant une connection à l'Internet à TRES haut débit (ici la notion de TRES haut débit va au-dessus du modem 56 k au Gigabits/s symétriques), et des fournisseurs de services de tout acabit, dont naturellement des fournisseurs d'accès... Mais aussi beaucoup d'autres.. La plateforme de Labs s'appelle Brikks. Vous êtes propriétaire d'un réseau ? (par exemple une collectivité locale ou un bailleur social type HLM, ou un propriétaire d'appartements comme peut l'être une compagnie d'assurance), vous faites appel à Labs. Labs s'occupe de tout. Le réseau est constitué de bric et de broc ? Pas de problème. On gère l'ADSL, le CPL, le Docsis, l'Ethernet, le Pon (de type G ou autres)... Et bientôt le Wifi et autre Wimax.

Vous habitez Lund ? Vous voulez-vous connecter au réseau ? Vous appelez Labs. On vient vous installer une RJ 45 dans votre logement (on remonte un fil de cuivre à partir du dispatcheur Ethernet situé dans le basement de l'immeuble - lui-même connecté à une fibre. Pas besoin de box. Vous y connectez votre ordinateur. L'url de la plateforme s'ouvre dans votre browser. Et on vous demande ce qque vous voulez. Ici à Lund vous avez le choix entre 7 fournisseurs d'accès différents ! Chacun ayant ses spécifités. Vous voulez du 2/2 ? (cela veut dire du 2 mégas symétriques). Pas de problèmes. Cela vous coûtera autour de 15 €/mois chez ABC. Vous voulez du 100/10 ? (100 mégas en download, 10 en upload). Pass de problèmes. Vous souscrivez chez Bredband... Etc... Et ce n'est pas fini... Vous désirez aussi disposer de service en VOD streamé ? Vous avez le choix entre 3 ou 4 fournisseurs de services spécialisés... D'autres services ouvriront dans les mois à venir (de santé, etc...). Pour du 100/100 vous paierez de l'ordre de 35 € au FAI qui rétrocédera 27€ à la filiale de Labs2 qui opére le réseau. A savoir ViaEUropa. Et ses 27 € seront ensuite répartis entre le propriétaire du réseau, le marketing, le provisionning (facturation etc...)... Voilà pour le modèle, que personnellement je trouve des plus intéressants, car le client lui change de FAI comme il l'entend (cela lui prend 5 secondes). Il est chez ABC avec du bas de gamme. Il en veut plus. Toujous dans son browser, il résilie son abonnement et en prend un autre chez Untel... Même chose pour tous les services disponibles.

Savez-vous combien il y a de fournisseurs d'accès en Suéde ? 300 dont une 15aine d'envergure nationale. Et chacun a son business model. D'où l'intérêt d'une platefrome comme Brikks. De même il doit y en avoir beaucoup en founitures de services...

En Suéde 80% des foyers ont une connection. Et 65% dispose du broadband.

Voilà je ne vais pas avoir le temps de vous en dire plus, l'ami Philippe doit m'attendre pour le dejeuner. Ah si... Nos amis nous ont invités hier soir au restaurant du Grand Hotel de Lund. Si vous passez par là je vous suggère ce restaurant. Un repas de Noel à la suédoise... Avec quelques "skols" bien sentis... Dans la vidéo, on reconnait Jonas et ses 2 collaborateurs avec Philippe (une cravatte, au milieu...). Brfef nous avons été reçu royalement..

Matinée de travail puis on reprend la route pour l'aéroport de Copenhague...

Ah oui : en bon Français que nous sommes, nous avons garé la voiture à côté de Labs2.. Mal garée semble-t-il : on s'est pris une prune de l'ordre de 40 €... C'est déjà pas mal : pas de panne d'essence... et pas de "voix" dans la voiture (voir mes compte-rendus récents dans la Silicon Valley)..


Connaissez-vous Solofo Rafeno ? Un réseau social pour 400 millions d'expatriés...

Y a-t-il encore de la place pour une nouvelle plateforme de réseau social ? Oui, pense Solofo.
Sa société termine la mise en oeuvre de la plateforme Beezbox, qui est un outil de création de réseau social, et d'aggrégation de tout type de contenus... Pour le particulier, ou pour l'entreprise...Beezbox
Avec une première déclinaison : Beetnic.com, qui est est la plate-forme pour les "multi-culturels 2.0".
Pourquoi une entreprise devrait-elle créer son réseau social ? Au même titre que nous avons plusieurs emails, aurons-nous aussi plusieurs réseaux sociaux ? Que seront les widgets de Beezbox ? etc...
Solofo nous présente tout cela, avec une petite démonstration.

Pour contacter Solofo Rafeno ici
Le site de Beezbox ici
Le site de Beetnic ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Enfin ! Le 92 annonce sa DSP fibre vendredi 21 décembre 2007

On ne l'attendait plus...
Vous vous souvenez peut-être qu'en mars 2006, Nicolas Sarkozy, alors Président du Conseil Général des Hauts de Seine, avait fait voté quelque argent public pour fibrer tout le département en FTTH (Fiber To The Home)... Et avait lancé une procédure de mise en concurrence pour l'attribution d'une Délégation de Service Public.
La chose sera annoncée ce Vendredi par le nouveau Président : Patrick Devedjian. Soit plus d'un an plus tard... Je me demande bien pourquoi ces choses prennent autant de temps dans ce pays... Enfin, il doit y avoir quelque chose qui m'échappe... La couverture du département se fera en 6 ans avec un total de 817.000 prises.. (toujours rien dans le département d'à-côté à savoir les Yvelines...)

J'ai été invité à la délibération (avec ma caméra). Mais malheureusement, je ne vais pas pouvoir y être, vu que je pars à Lund en Suéde avec l'ami Philippe Le Grand de Manche Numérique, voir comment Labs2 est en train de mettre sur pied des réseaux TRES haut débit en mode "open access" en Suéde... (Labs2 si j'ai tout compris, mettra aussi en oeuvre la plateforme d'Amsterdam en Open Access). Open Access : c'est une plateforme d'intermédiation où se retrouve tous les ISP. Et vous, client, vous choississez le vôtre comme vous l'entendez. Où vous en changez si cela vous chante (cela prend 5 secondes). Ce qui n'est pas naturellement du goût de tout le monde (suivez mon regard)... A ce propos, j'ai entendu dire qu'une association allait se créer dans notre pays (et pourquoi pas dans toute l'Europe) pour militier en  faveur d'un plan fibre, en Open Access... (mais chut : je ne vous ai rien dit)...

Vous trouverez ici, la présentation du Ceo de Labs2 : Jonas Birgersson lors de la conférence IPCities à Viladecans en Catalogne en novembre dernier.
Naturellement, je vous raconte... (il géle à Lund...)


Connaissez-vous Frederic Trate ? Le point sur le broadband dans le monde...

Vous trouverez dans ce billautshow, l'intégralité de la présentation de Frédéric Trate de Cisco lors de la conférence "Campagnes 2.0" à Bressuire début décembre 2007.
Pourquoi la fibre ? Où en est-on dans le monde ? Spécifité du marché Français ?

Le site de Campagnes 2.0 ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -




Connaissez-vous Bernard Paule ? Le commerce traditionnel "produit" trop de CO2...

Et bien dites-moi, il va falloir changer nos habitudes !
Je vous parlais sur ce blog, il y a quelques semaines de "l'étude Telemarket" qui montrait que le commerce électronique était 8 fois moins polluant que le commerce traditionnel... Cette étude a été réalisée par Estia, un bureau d'études suisse en environnement durable.
Dans ce billautshow, Bernard Paule, l'un des fondateurs d'Estia et auteur de cette étude, nous fait un point complet.
E-commerce, versus commerce traditionnel basé sur des magasins où chacun doit se rendre avec son auto...
Le e-commerce réduit considérablement les émissions de gaz à effet de serre
. On s'en doute, mais pourquoi exactement ?
La Fevad (notre fédération de la vente à distance) a lancé un appel d'offres pour faire réaliser une vaste étude comparant les 2 formes de commerce. Cette étude devrait être disponible au milieu de l'année prochaine. Les acteurs du e-commerce prennent manifestement conscience de la chose et vont utiliser ces arguments massus pour développer leurs activités. Comment, selon Bernard, va réagir la grande distribution ? Le petit commerce par contre, sera-t-il favorisé ?
Quid des USA (qui n'ont pas signé le protocole de Kyoto, et dont l'organisation du commerce est basé sur des malls situés en-dehors des villes...).
Les énergies renouvelables permettront-elles de faire la soudure avec la fin annoncée des énergies fossiles ? Bernard ne le croit pas. Il pense de plus qu'il y aura des ruptures dans les approvisionnements en énergie fossile.
Et le contact humain dans tout cela, si le commerce traditionnel bascule en e-commerce ?
Internet et environnement durable sont intimement liés... Le e-commerce va devenir le g-commerce. G pour "green" (et on sera bien content dans les années à venir d'avoir un réseau de télécommunications à TRES haut débit... mais cela est une "optique" toute personnelle).

Pour contacter Bernard PAULE ici
Le site Web de Estia ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Comité de pilotage fibre... Kadhafi versus fibre...

Je suppose que vous avez déjà vu dans vos fils RSS habituels, que notre Gouvernement a mis sur pied hier, un Comité de pilotage du TRES haut débit, en vue du déploiement d'un réseau fibre de bout en bout dans ce pays... (sans d'ailleurs, que cela soit dit explicitement).
Voilà une bonne chose, que d'aucuns, dont votre humble serviteur, réclamaient depuis quelques temps. Personnellement, j'eusse préférer que la chose fût mise en place par notre Président de la République. Non pas que Madame Lagarde et Monsieur Novelli ne soient pas idoines pour cette annonce, mais cela aurait donné plus d'impact à la chose, et frappé davantage notre opinion nationale. Ainsi que l'opinion mondiale. On aurait ainsi montré que la France mettait en place les "vraies" autoroutes de l'information, dont les Américains nous rabâchent les oreilles depuis 10 ans, alors qu'ils en sont presque encore au modem 56 k.

Espérons maintenant que les choses avancent vite chez nous. Un "droit à la fibre" pour tous, y compris pour ceux qui habitent dans les Yvelines du Sud... (et la Lozère pour l'ami Igrié, et le Bocage Bressuirais pour les amis Senceber et Ménard...).

En parlant d'Yvelines du Sud, j'ai appris à la radio ce matin, que Monsieur Mouammar Kadhafi avec sa cour, allait venir cet après-midi taquiner le lapin en Forêt de Rambouillet (comme chacun sait, cette magnifique forêt se trouve dans les Yveline du Sud)... Les lapins, ou plutôt les quelques braves cerfs qui nous restent.
Bon. Déjà que je n'aime pas trop les gaulois chasseurs chamaré, équipés de tronblons et d'instruments de musique d'un autre âge qui traquent à intervalles réguliers ces p'ôves bêtes, et m'empêchent de me balader dans mes chemins habituels avec mon toutou... Mais alors Monsieur Kadhafi et sa cour !... La nationale 10 va être empêtrée cet aprés midi... Et j'ai conseillé à Madame Billaut de ne pas laisser sortir les chiens, et de rentrer les chats, et de laisser les volets fermés... On ne sait jamais...
Bref tout cela pour dire, que Monsieur Kadhafi a peut-être signé pour 10 milliards d'euros (et pas 10 milliards de dirhams lybiens comme j'ai pu entendre) de contrats, mais on aurait pu le cantonner dans la capitale... Aprés tout une capitale, cela sert à cela. Et lui proposer par exemple, en lieu et place, une visite des Galeries Lafayette pour ses achats de Noël (ce qui aurait été bénéfique pour notre balance commerciale - en espérant toutefois qu'il ne rachète pas tout le magasin), suivie d'une courte escapade dans les Catacombes... Histoire de lui monter comment nous vivions dans les temps anciens.

On ne sait pas trés bien va coûter aux contribuables gaulois de l'espèce yvelinnoises, la chasse dictatoriale du Guide de la Grande Jamahiriya libyenne populaire et socialiste... Mais à mon avis, la chose doit être importante. Et cet argent aurait pû être placé à bon escient dans un fonds "fibre" gérée par la Caisse d'Epargne de Montfort l'Amaury, capitale du canton, pour nous apporter du TRES haut débit... un jour ou l'autre...

Bon, mais ce que j'en dis...


Un nouveau métier : le feedbacker...

Comme vous le savez, bien que trés occupé, j'ai pas mal de temps libre.
Et mon ami Eric Dadian, patron d'une société de centre d'appels téléphoniques, et par ailleurs Président de l'Honorable Association Française de la Relation Client (AFRC), Eric, donc, m'a demandé de lui donner un coup de main pour faire découvrir à ses membres (plus de 300 je crois), les joies ineffables de l'Internet et de ses petites plaisirs 2.0.
Je suis donc bombardé Conseiller Scientifique de l'Afrc... (si, si..).
Donc hier, j'avais invité Eric Dos Santos, l'un des fondateurs de la start-up Feedback, pour venir présenter à un aéropage "Afrcien", sa plateforme de relation client qui n'a rien à voir avec le téléphone, dont sont trés friands nos amis.Feedback
Eric est déjà passé au billautshow... Donc je ne vais pas refaire l'article. A la réunion d'hier, Eric a annoncé quelques petits scoops :

1/ Feedback va proposer un widget pour "feedbacker" en début d'année prochaine..
Késako ? Simple... De plus en plus d'entreprises utilisent la plateforme Feedback pour demander aux internautes des idées sur leurs produits, leurs services, leurs organisations, etc.. Vous proposez par exemple sur le feedback de Renault une idée pour améliorer le siège de la Twingo. D'autres internautes vont dire que c'est une bonne idée (ou une mauvaise)... Vous gagnez (ou perdez) des points en fonction des votes... Comme il y a de plus en plus d'entreprises ou d'organisations qui utilisent feedback, vous vous êtes aussi permis d'aller donner une suggestion au parti socialiste (qui n'a pas encore ouvert son feedback, mais cela ne saurait tarder)... On vote pour votre suggestion... Vous gagnez encore des points..
Supposez maintenant que la société Feedback additionne tous vos points glanés deçi-delà... Et vous propose de widgétiser la chose pour "embedded" le truc dans votre blog... Vous vous faites ainsi repérer comme bon feedbacker. Et peut-être que des entreprises vous contacteront...

2/ La SNCF va ouvrir son feedback... Non pas pour vous permettre de râler, mais pour recueillir vos suggestions...

3/ Quel est le secteur d'activité le plus réfractaire à la notion de feedback ? Je vous le donne en mille : la presse...

Donc réunion intéressant à l'AFRC... Mais j'attendais quand même la question choc... Qui est venue..." Mais comment feedback peut il nous intéresser, nous qui traitons la relation client avec le téléphone ?"
Et oui, la relation client est tronçonnée dans les entreprises. Les uns l'abordent avec le téléphone, les autres avec le mailing et le web, les troisièmes avec ..

Et avec Jean Michel Planche qui était heureusement avec moi, nous avons expliqué que la relation client n'était pas l'apanage du téléphone de papa... Et que bientôt, le fameux multicanal dont on se gargarise tous, deviendrait mono-canal, et que tout (la voix y compris) passerait par l'IP. Ce qui permettra de proposer de nouvelles organisations de la relation client.

J'ai ainsi proposé que l'AFRC passe un accord avec l'agglomération de Pau-Pyrénées (le seul grand réseau TRES haut débit qui fonctionne aujourd'hui en France en mode P2P), pour mettre en oeuvre une plate-forme "relation-client 2.0" où les honorables membres de l'Afrc pourraient venir y tester leur relation client mono-canal (visiophonie, co-browsing, objets-métiers, SAV évolué, présentation de produits en 3D, etc...).
Bref, que Pau devienne le Vélizy des temps modernes. Et que l'AFRC joue le rôle que l'Aftel a joué dans les temps anciens pour la télématique, que nous avons "apprise" à Vélizy. Il serait utile je pense que nos entreprises commencent à tester la chose avec des vrais gens équipés de bons débits... Comme le pays commence à se fibrer en tâches de léopard (en attendant un plan global ?), nous serons fin prêts...

Ah ! Dernier point ... Commaissez-vous quelqu'un à L'Elysée ? Eric Dos Santos voudrait proposer à Sarkozy d'utiliser Feedback...