« septembre 2007 | Accueil | novembre 2007 »

Connaissez-vous Agatha Zou ? La Chine : à fond la caisse dans le e-paper !

Tebaldo a tenu le 23 octobre dernier ses 7èmes rencontres sur le e-paper communiquant à Paris... L'occasion de faire le point sur ces nouvelles technologies qui remplaceront problablement notre papier à plus ou moins brève échéance... C'est d'ailleurs ce qui arrivera plutôt rapidement en Chine qui dispose de moins d'arbres pour fabriquer du papier... Les Chinois sont donc au pied du mur et ils avancent...
Agatha Zou (dite "Fanfan") qui travaille avec Bruno Rives chez Tebaldo nous dresse un panorama complet de la situation en Chine... Et désolé pour le son qui n'est pas trés bon : la salle n'était pas équipée de microphone... (et Agatha a une petite voix..)... Mais j'ai néanmoins pensé que cela pourrait en intéresser quelques uns d'entre vous (donc augmentez votre sortie son, et désolé pour le "souffle", je ne suis pas encore assez expert en traitement du signal son ...)
Si vous prêtez l'oreille, vous y apprendrez que nos amis Chinois viennent d'ouvrir les premières librairies (genre Fnac) sans papier (la société fondatrice - une "Fnac" au départ avec des livres papier - envisageant d'aller au Nasdaq rapidement), qu'un premier livre vient d'être publié en e-paper avant de l'être en papier, que les prix des livres en e-paper sont sont 50 à 70 % moins chers que leurs équivalents papier, que les prochains Jeux Olympiques vont être utilisés pour faire connaître au Monde l'industrie du e-paper chinois, que les journaux chinois s'y mettent, que la soicété Founder dispose d'une plate-forme d'édition compléte, ...etc...

Je vais poster dans les prochaines minutes l'exposé d'Haruko Tsujita (aussi de Tebaldo ) qui présentera la situation au Japon (le son est un peu meilleur)... Les Japonais continuent d'innover dans ces domaines (e-paper couleur, grand format, etc...) et semblent plus intéressés par l'affichage en e-paper, que par les journaux et livres...
2 choses (en rumeur) apprises dans les pauses café aux 7èmes rencontres de Tebaldo :

1/ Une société française va bientôt proposer un "bloc note" en e-paper (on écrit sur le e-paper, votre griboullis peut ensuite être récupéré par un serveur équipé d'un gros système OCR pui vous retournera votre manuscrit en texte ASCII - application en cours de réalisation pour un grand groupe français - mais j'attends cela, pour mes besoins personnels, avec grande impatience...)
2/ Notre aimable Ministère de l'Education devrait mener un test de livres scolaires en e-paper à la rentée 2008... Comme tout le monde se plaint du poids des cartables de nos chères têtes blondes... Voilà qui va régler au moins ce problème... (on dit que Ganaxa en serait l'opérateur).

Curieux que l'on n'ait pas parler de tout cela au Grenelle de l'Environnement ...

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Business Angels 2.0 en Gaule ?

D'aucuns de se plaindre dans notre beau pays du conservatisme du capital risque, et de la frilosité de nos business angels...
Pour y remédier, notre ami Pierre Chappaz lance l'opération "concours start-ups : je m'engage à financer votre start-up"...
Bravo Pierre !... Mais cette opération est limitée dans le temps... Pourquoi ne pas mettre en oeuvre une plate-forme de type réseau social qui fonctionnerait tout le temps ?
D'un côté, les start-ups viennent y déposer leur "executive summary", de l'autre les business angels apporteraient quelques argents. Fonctionnement à la prosper.com..Prosp
Exemple : je me déclare comme business angel. Je mets 1.000 € au pot. Je choisis d'en mettre 100 dans la start-up Y, 400 dans la start-up X, etc... Si la start-up n'a pas levé les X milliers d'euros qu'elle demande au bout disons d'un mois, l'opération est annulée...
Au milieu une "due diligence" comme on dit dans les milieux trés autorisés 1.0, qui serait menées par tel ou tel... Par exemple Chappaz et autres ténors de l'Internet nous diraient ce qu'il pense de telle start-up...  Chappaz mais aussi tout un chacun... En donnant ses raisons.
Cela aurait pour mérite de favoriser l'entrée dans les activités de business angels.
Par exemple j'ai reçu il y a quelques mois un coup de fil d'un pharmacien de Rodez (c'est dans la France d'en bas, comme dirait qui vous savez..). Il avait un peu de sous à la Caisse d'Epargne... Il me demandait comment en placer une partie dans une ou plusieurs start-ups Internet, et si je connaissais justement des start-ups intéressantes selon moi...
Vous allez me dire que mettre en oeuvre une telle plateforme n'est pas évident, surtout en France. Appel à l'épargne publique, start-ups qui veulent éviter de mettre sur la place publique leur projet, responsabilité éventuelle des donneurs d'opinions, etc...etc...
De plus, qui va gérer l'argent mis dans la start-up ? Les business angels directement ?

Malgré toutes ces barrières, je pense qu'il y a peut-être quelque chose à creuser ?

A part cela, je vous faisais part dans un de mes comments récents, du fait que j'étais membre du jury de la "Osaka Business Cup".. La ville d'Osaka cherche en effet à attirer des start-ups européennes chez elle, dans la province du Kansai au Japon. Déjà que pas mal de Français partent de leur propre chef en Silicon Valley créer leurs entreprises, si en plus les Japonais s'y mettent ! Ne manque plus que les Chinois...
Pour la "Osaka Business Cup", je laisse la représentation de la ville d'Osaka à Paris annoncer le palmarés... Mais sachez que dans les 5 premiers (études de marketing payées par la ville pour chacun, voyage de reconnaissance payé pour les 3 premiers), il y a 2 sociétés françaises dans le domaine de la robotique, et une dans le domaine des "aeging people" c'est-à-dire le 3ème et 4ème âge... J'y ai d'ailleurs appris qu'il y avait à Osaka un "Ageless Center" (je n'ai pas trouvé de site web de présentation en anglais). Une exposition permanente des produits pour vivre mieux quand on est âgé, des conférences, des exemples de logements médicalisés, des simulations diverses pour montrer aux jeunes comment on bouge quand on est très âgé, etc... (voir ici).

A quand un tel centre à Paris ? Je rentre dans le 3ème âge...


Le premier Noel du HD-DVD...

Vous trouverez dans ce billautshow d'une heure, la conférence de presse que Toshiba France a faite le 23 octobre dernier à la Cinémathèque de Paris...
Merci à Alain Kergoat et William Biotteau de Toshiba France de m'avoir invité (je devais être le seul blogeur dans les 160 personnes invitées)...
L'équipe de Toshiba nous fait un point trés précis sur ce nouveau média.
Blu-Ray vers HD-DVD : qui gagnera ? HD-DVD semble avoir une bonne longueur d'avance... En tout cas Toshiba met le paquet : c'est le moins que l'on puisse dire...
L'équipe nous présente sa gamme de lecteur de salon et de PC intégrant la technologie HD DVD (dont un Pc avec lecteur enregistreur HD DVD de 30 gigas de capacité le Qosmio : nos amis de Tosh m'ont promis de m'en prêter un pour voir...).
Et quelques "studios" (Canal, Universal, TF1..) viennent nous expliquer leur stratégie...
A noter vers la 24:00ème minute de ce billautshow une présentation de Microsoft des principales fonctionnalités interactives de ce nouveau média...


Start-up Academy

Notre ami Pierre Chappaz (fondateur de Kelkoo) lance une excellente initiative : la start-up academy (voir sur son blog)...
Mais pendant ce temps, la ville d'Osaka (c'est au Japon) fait une razzia sur les start-ups européennes... (razzia est peut-être un mot un peu fort pour une première expérience) pour les inviter à venir travailler dans le Kansaï (région du Japon, dont Osaka est la capitale)... C'est la "Osaka Business Cup"... 10 entreprises ont été choisies.. Je fais partie du jury... Résultats sous peu...
J'aime beaucoup le Japon certes, mais pourquoi ne ferions-nous pas la même chose, pour inviter chez nous des start-ups d'ailleurs ?
Question : qu'est ce qui peut attirer une start-up étrangère en France ?


Connaissez-vous Hervé Gouanvic ? Les syndics de copropriété seront-ils "obligés" de se mettre au 2.0 ?

Les professionnels de l'immobilier n'ont semble-t-il pas bonne presse un peu partout dans le monde, et notamment en France... L'Institut National de la Consommation vient encore d'en épingler certains : les syndics de copropriété (voir le dernier n° de "60 millions de consommateurs" où ils sont accusés de pratiques illégales et d'opacité). Les co-propriétaires en ont, d'aprés notre confrére, "ras le bol"...
Cela tombe bien : Hervé Gouanvic arrive avec sa solution Icopro...Icopro
Quel est le rôle du Conseil Syndical d'une copropriété ? Quel est le rôle du syndic de copropriété ?
Savez-vous combien il y a de logements en copropriété en France ? (plus de 7 millions...) ? Combien y-a-t-il de syndics ? (Hervé ne sait pas trés bien avec les regroupements en cours et l'arrivée de grands groupes..)..
Que propose Icopro ?

1/ la mise en ligne sur le web de la comptabilité des syndics (une co-propriété de 90 logements génèrent environ 350 écritures comptables par an). Mise en ligne, par re-saisie par Icopro : il semblerait en effet que la technologie la plus utilisée par cette profession soit... le fax..

2/ la gestion des travaux de la copropriété, avec un gestionnaire de projets

3/ les prestations diverses (les fameuses charges).. Faites le compte : un logement dans une copropriété supporte 100 € de charges mensuelles en moyenne ... 7 millions de logements et plus, multiplié par 100 € : cela fait beaucoup de sous...

Bref.. Hervé nous décrit tout cela, évoque les contrats types qu'il met en ligne, et précise son business model... sa méthode de commercialisation, etc...

Contraints ou forcés avec l'arrivée de nouveaux intermédiaires (voir les billautshows sur ces sujets), les professionnels traditionnels de l'immobilier vont devoir se mettre au 2.0... Certes, tout cela se fait dans le e-désordre aujourd'hui... Mais une chose est sûre : les Français adoreraient l'immobilier 2.0, car avec le 1.0, c'est pour eux un casse-tête chinois... Acheter un logement par exemple est le processus économique le plus complexe qui soit, car l'acheteur doit gérer lui-même des relations avec toute une ribambelle d'intermédiaires qui ne se causent pas entre eux...

Pour contacter Hervé Gouanvic ici
Le site de Icopro ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Franklin Servan-Schreiber ?

L'image à TRES haute définition (photo et vidéo) est là... Comment se balader à l'intérieur de ces images sans avoir à manipuler des ascenceurs sur votre écran ?
Grâce à la technologie mise au point par Zoomorama.... qui dispose aussi de beaucoup d'autres fonctionnalités...Zoomorama
Franklin nous présente la chose par le menu. Et nous fait une démo d'une des déclinaisons possibles : le zoomomail... (il y a aussi le zoomolocal - mais là à vous d'aller voir sur le site..  et d'autres applications, qui vont bientôt voir le jour).
La technologie permet non seulement de zoomer sur une image (jusqu'à 64 fois - ce qui permet de voir des détails insoupçonnés : comme un cil de Mona Lisa par exemple...), mais aussi de zoomer sur un ensemble d'images ... On peut manipuler les vraies photos (et non pas des photos réduites), faire du e-collage, mettre des titres, réaliser un book de photos, etc...
Comment cela fonctionne-t-il ? A quoi cela peut servir ? Plus qu'un long texte, regardez ce billautshow, Franklin vous explique et montre tout (sauf le zoom dans un flux vidéo : "cela fonctionne, mais ce n'est pas encore on line"...).

Quel business model ? (exactement celui des magazines papier)...
J'ai fait un zoomorama avec des photos du petit Billaut 2.0... Cela a bien plu à Madame Billaut 1.0...

Pour contacter Franklin Servan-Shreiber ici
Le site de Zoomorama ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


On y perd son e-latin !

Un ami vient de me prevenir : phoneandphone.com sort le iPhone d'Apple 1 mois avant Orange, et deplombe s'il vous plait !

voir ici http://www.phoneandphone.com/search/?p=Apple_iPhone%208Go&action=item&idp=719&idc=1

j' en profite pous vous dire un petit bonjour de Viladecans ville de 60.000 habitants au sud de Barcelone. Viladecans organise IPCities fin novembre 2007. je vous en recause.


Connaissez-vous Gilles Elalouf ? La porte du frigo se met aussi au 2.0 !

Et oui... fallait s'y attendre...
Vous connaissez certainement au sein de votre famille les post-its que l'on colle avant de partir sur la porte du frigo ? (genre : n'oublie pas le pain ce soir, ...etc...)
Et bien Quomodo c'est un peu cela, mais en mieux. Et en virtuel... Gilles nous explique le pourquoi de Quomodo... "entre la relation one2one du mail, et les grands réseaux sociaux, il n'y avait rien pour les petits groupes déjà constitués comme les familles..."
Et nous fait une démo de quomodo et de sa bibliothèque de widgets familiaux... : messagerie, partage de photos (avec effets possibles) et de vidéos, réalisation de choses en commun, planification d'activités, sondages familiaux de concertation (qui veut aller au ciné samedi ?), etc... Quomodo
Et c'est payant pour accéder au service de Quomodo... Pas de publicité. Pourquoi ? ... Quel est le montant de l'abonnement ? Qui paye ?
Peut-on appliquer cette "porte de frigo virtuelle" à d'autres communautés ? (la réponse est oui..)
Quomodo ouvre son service en anglais dans quelques jours... Et recherche activement des partenariats...

Pour contacter Gilles Elalouf ici
Le site de Quomodo ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Jean-David Benichou ? La relation client se met aussi au 2.0 !

Jean-David Bennichou a créé Viatelecom en mai 2005...
Cette société propose en mode ASP un centre de contact utilisant différents canaux de communication : téléphone certes, mais aussi mail, fax, etc... Viatelecom Le tout sous une interface unifiée (un navigateur web). Pas d'investissement dédié donc pour l'entreprise désirant mettre en oeuvre une relation client. Aujourd'hui tous clients confondus, Viatelecom gère 10.000 positions (agents).
Quid des concurrents ? Qu'apporterait le TRES haut débit ? (du paiement à l'usage au paiement au forfait)
Et la visiophonie dans la relation client ? (pas encore dans les moeurs, mais cela va venir)...
Quid de la délocalisation ? (des grandes entreprises françaises délocalisent leur relation client au Maroc, à l'île Maurice..).. Y aura-t-il une relocalisation avec le homeshoring ? Qu'est-ce que ce homeshoring ? Le TRES haut débit va-t-il l'accélèrer ?

Pour contacter Jean-David Bennichou ici
Le site Web de Viatelecom ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -