« août 2007 | Accueil | octobre 2007 »

Le commerce électronique est beaucoup plus "green" que le commerce traditionnel...

Je viens de recevoir une étude réalisée par la société suisse Estia-Via (société spécialisée dans les études d'environnement) sur les impacts environnementaux liés au service de livraisons à domicile de Télémarket, un des pionniers du commerce électronique en France...
Cette étude compare, selon différentes hypothéses (sur les trajets, les emballages,etc..) , les impacts environnementaux du commerce électronique (donc de la livraison à domicile où la camionnette de Télémarket livre plusieurs clients dans sa tournée) par rapport au commerce traditionnel, où tout un chacun doit se déplacer avec sa voiture pour aller faire ses courses aux supermarchés/hypermarchés/centres commerciaux locaux...
J'avoue que les conclusions sont tout simplement effarantes. Et je ne pensais pas que cela en était à ce point. Je vous passe les détails sur les hypothèses (Estia Via est une société réputée et l'un de ses responsables a accepté de passer au billautshow lors de l'une de ses visites à Paris...)...

Je vous livre les conclusions en vrac :

1/ faire ses courses chez Telemarket permet de diviser par 8,3 les émissions de CO2... (je pense que l'on obtiendrait les mêmes chiffres avec un autre commerçant électronique).
2/ Telemarket évitera en 2007 l'émission de 6 583 tonnes de CO2. Il faudrait 449 hectares de forêt (soit un petit Bois de Boulogne) pour absorber ce CO2. Chaque commande à Télémarket évite donc l'émission de 14,7 kilos de CO2 (il faut 10 m2 de forêt pour absorber en une année une quantité de carbone équivalente)...
3/ Le modéle de Telemarket (et, toutes choses égales par ailleurs, probablement le modèle de l'ensemble du commerce électronique) permet de réduire de 76% la consommation de ressources non renouvelables.
4/ Telemarket permettra en 2007 d'économiser l'équivalent énergétique de 32,3 millions de kilowattheures (soit l'équivalent des besoins annuels en éclairage de 186.000 habitants - la population du Havre par exemple. Ces 32,3 millions équivalent à 3 255 000 litres de gasoil (soit 190 litres/client/an)
5/ Télémarket évitera à chacun de ses clients de parcourir 1.283 km avec sa voiture... et de perdre ainsi 24,6 heures au volant...

Qu'on se le dise, le commerce électronique présente des bénéfices environnementaux spectaculaires pour les sociétés humaines... On peut espérer que cette étude sera présentée au prochain "Grenelle de l'Environnement"...
Naturellement, les fabricants de voitures et la distribution traditionnelle ne vont pas être tout a fait contents (ainsi d'ailleurs que tout ceux qui disposent d'agences physiques où il faut se déplacer).. Par contre, les opérateurs de réseaux de télécommunications et tout ce qui tourne autour devraient se frotter les mains...

Environnement durable et réseaux de télécommunications à TRES haut débit sont indéniablement liés...
Il serait judicieux que notre Président de la République commande une étude compléte pour analyser l'impact de toutes les formes de commerce électronique sur l'environnement (mais aussi l'emploi, etc...). Et en profite pour mettre en oeuvre une stratégie tout fibre sur le territoire... Car une visiophonie HD serait des plus utiles...

Pour recevoir l'étude d'Estia Via ici


Bluffé....

J'ai eu hier une trés rapide présentation de Netineo (ils ont un site web)...
Impressionant... Vous vous souvenez peut-etre des tests que j'avais fait en début d'année de diffusion vidéo live sur l'Internet, le studio étant intégré dans le bistro " les Têtes Brulées" à Paris ? (je n'ai plus eu de nouvelles au fait de la société.. ce qui arrive de temps à autre avec les start-ups...)
Et bien Netineo va encore plus loin... et cela à l'air des plus robustes (équipe de développement israélienne)... On peut même diffuser live du full HD (si vous avez comme à Pau ce qu'il faut en connexion Internet)...
Bientôt sur billautshow...


Connaissez-vous Gerald Poitevineau ? Le marché immobilier attire nos start-ups...

... comme le miel attire les mouches... Je n'ai pas fait le recensement, mais déjà plusieurs start-ups immobilières sont passées au billautshow...  (et je poste dans les prochaines heures le billautshow d'une autre start-up)... Il semble que le marché immobilier français suive, avec le décalage habituel, ce que l'on observe sur le marché immobilier américain depuis 18 mois à 2 ans : à savoir un chamboulement  impressionant avec l'arrivée de start-ups qui ont trés bien compris ce que l'Internet et les outils du Web 2.0 pouvaient apporter au consommateur, entraînant de ce fait la remise en cause de rentes de situation diverses...

Geral Poitevineau a mis en oeuvre une technologie de moteur de recherches tout a fait intéressante, technologie qu'il applique pour commencer au marché immobilier (suivra le marché de l'automobile, celui de l'emploi, etc...)...
La chose s'appelle "gloobot" (gloo : gloutons : bot : robot...)... Que se passe-t-il quand il lâche les gloobots sur le web ? Et bien ils vont chercher toutes les annonces immobilières qui ont été rédigées de façon trés différente, qui dans une page web (site traditionnel, blog..), qui dans une base de données, etc...  Le système les remet d'aplomb en utilisant une même nomenclature de descriptif, et les dédoublonne...
Car c'est là le service à haute valeur ajoutée pour l'internaute qui cherche un bien à acheter ou à louer... Gérald estime en effet qu'un bien donné génére 4 annonces et plus pour le même bien... Cette multidiffusion ne facile pas la recherche de celui qui cherche à se loger : c'est même mission impossible que de se retrouver dans ce fatras...  Le gloobot aujourd'hui a recensé 3,7 millions d'annonces de biens (maisons, appartements) à acheter ou à louer. Il y en a plus probablement entre 4 et 5 millions.
Gerald nous fait une démo : question posée en langage naturel, mash-up cartographique évolué, etc... Mais le site officiel ouvrira le 7 octobre prochain...
Y a-t-il des problèmes juridiques liés au pompage d'annonces sur différents sites ? Pourquoi ne pas associer un simulateur de crédit hypothécaire ? Quid du marché européen "gloobotisé" ? Quel est le business model ? Y aura-t-il un widget évolué ?  Le gloobot est-il breveté ? Combien de "gloobot dances" par jour ?

Gerald cherche 2 à 5 millions d'€. Si cela vous dit...

Pour contacter Gerald Poitevineau ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Fredéric Baille ? Le linutop : le minitel de l'Internet

Vous avez peut-être vu le billautshow il y a quelques semaines de Grégoire Gentil, français de là-bas (Silicon Valley) qui nous présentait son "zonbu". Et bien les Français d'ici ont maintenant quelque chose de presque comparable : le "linutop".. un petit ordinateur sans disque dur, à faible consommation électrique...
Frédéric Baille nous présente la chose... Plus petit que le zonbu, le linutop boote grâce à une clef USB qui contient l'operating system (un dérivé d'Ubuntu)... Quels logiciels applicatifs propose-t-il ? Quels sont les marchés visés ? Quel est son prix ? Est-il concurrent du Zonbu ? Sera-t-il wifisé ? Remplacera-t-il les "box" et autres "set-up box" de nos chers FAI ?....

Pour contacter Frédéric Baille ici
Le site de linutop ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Martin de Mijolla ? Aprés Pau, le 92 se fibre... (z'ont du pot)

Martin de Mijolla est le responsable des systèmes d'information du Conseil Général des Hauts de Seine.
Il a donné une conférence le 20 septembre 2007 au Forum du Credo qui s'est tenue lors du Salon Odebit 2007 (le Credo est une association de professionnels du câblage de réseaux de télécommunications).
Où en est le projet du réseau optique du 92, projet que Mr Sarkozy, à l'époque Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, avait fait voté en mars 2006 ?
Hé bien, ce projet est en phase d'aboutissement... La Délégation de Service Public devrait être annoncée d'ici la fin de l'année.
Le 92 n'a pas exactement le même modèle que Pau, modèle que Jean Pierre Jambes, Directeur du Développement de Pau Pyrénées, nous avait expliqué ici...
Martin nous présente les finalités du projet du 92, son architecture, sa pertinence. Au total 750.000 prises raccordables seront installées, avec un prix moyen à la prise de 550 €, et un budget d'investissement public maximum de 70 millions d'€ (soit 1 € d'argent public pour 4 à 5 d'argent privé)...
Selon Martin Mijolla, ce projet est en phase avec l'évolution des besoins dans le 92.
Personnellement, je pense qu'il n'y a pas que dans le 92 qu'il faut rechercher la mise en phase, mais aussi dans les Yvelines du Sud, et d'ailleurs partout en France...

Alors M'sieur Sarkozy, vous êtes à l'origine de ce projet avec Patrick Devedjian, qui vous a remplacé à la Présidence de ce département béni par les Dieux de la Fibre... A quand sur tout la France ?
Il me semble que dans ce pays, si vous ne tapez pas sur la table en proposant un Grenelle de la fibre (qui aurait d'ailleurs tout a fait sa place dans le Grenelle de l'Environnement - je viens de recevoir une étude suisse qui démontrerait que le commerce électronique "produit" 8 à 9 fois moins de CO2 que le commerce traditionnel où chacun doit se déplacer en auto pour aller dans les grandes surfaces, et autres...), si donc vous n'en prenez pas l'initiative, la Gaule ne bougera pas... sauf de çi-delà... Et en tout cas pas dans les Yvelines du Sud...

PS -  Suite à l'étude suisse (réalisée pour Telemarket), la Fevad (association des professionnels de la vente à distance) devrait entreprendre une "étude e-CO2" plus compléte...


Un Second Life français pour les gamins...

On dit qu'une start-up française devrait bientôt ouvrir un environnement 3D interactif (de type Second Life) dans le domaine du ludo-éducatif pour les enfants de 6 à 12 ans.. Nos chères têtes blondes auront à leur disposition de nombreuses choses : une banque (avec des sous et des distributeurs, la possibilité de faire des emprunts...), des liens entre ce monde virtuel et des programmes jeunesse, un environnement Web 2.0 de type "1er âge", la possibilité d'utiliser des applications de type télévision "de papa" ET internet (en même temps), la possibilité de faire leurs vidéos avec leurs copains, etc... etc...
Environnement sécurisé, sous contrôle parental... le tout réalisé avec une plateforme 100% française...
On n'a pas de pétrole, mais on a l'Internet (et bientôt du TRES haut débit pour tout le monde ?)
Bientôt sur le billautshow...


Vous connaissez certainement Gabrielle Gauthey... Le miracle français du haut débit se reproduira-t-il avec le TRES haut débit ?

Le Salon ODEBIT 2007 a ouvert ses portes hier 18 septembre 2007 pour 3 jours à la Grande Arche de la Défense à Paris.
Salon sympa, ambiance "cosy"... Une bonne cinquantaine d'exposants... Des représentants de nombreuses collectivités locales... Et quelques "allumés" du TRES haut débit dans les allées... (dont votre serviteur).
Gabrielle Gauthey de l'Arcep y a fait le discours d'ouverture que vous trouverez dans ce billautshow (désolé pour le bruit de fond, mais la salle n'était pas "hermétique"...)

Miracle... c'est le mot qui convient... Gabrielle rappelle la place de la France dans le Monde avec un bref historique du pourquoi de ce miracle... (de nombreux pays demandent à l'Arcep de venir leur expliquer comment nous avons fait en France : c'est dire..). Miracle dû aux opérateurs alternatifs, et... aux collectivités locales...
La suite : c'est la fibre dans le réseau d'accès... Pas moins de 70 collectivités locales aujourd'hui ont engagé un processus TRES haut débit. 40 ayant adopté le modèle de Pau... (mais reste les campagnes...)

On va faire un Grenelle de l'Environnement : pourquoi pas aussi un Grenelle du TRES haut débit ? Ou mieux, pourquoi ne pas traiter du TRES haut débit dans le Grenelle de l'Environnement ? De plus en plus de gens pensent que les 2 choses sont liées...

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Vous devez connaître je pense, Jean Pierre Jambes... Pau lance un appel à projets TRES haut débit !...

J'ai coincé Jean Pierre lors de son passage à Paris ce jour... Il nous fait un point sur le réseau optique de Pau...
Cà marche ! Et même bien... 40.000 prises optiques raccordables installées... On va vers les 55.000 sur toute l'agglomération de Pau Pyrénées... Et 6.000 abonnés raccordés en fin d'année. Le nombre de raccordement, après une période de rodage, augmente en effet régulièrement.
Pau est donc aujourd'hui la seule plateforme FTTH et FTTO (fibre optique "office") de cette importance en France.
Jean Pierre nous rappelle l'organisation de la chose et son modèle économique... Il nous donne des chiffres. Si vous voulez par exemple devenir FAI à Pau, vous louerez la prise optique "100 mégas symétriques" 19 €/mois, et vous la revendrez le prix que vous voulez, en fonction de la concurrence naturellement. Car le modèle de Pau, permet, sans casse tête insurmontable, la concurrence, qui comme chacun sait profite au consommateur (je suis pas trop sûr que le gPon d'opérateurs privés le permettre)...  Et le tout sans augmentation d'impôts... Chose intéressante à noter : alors que l'on dit (encore) deçi-delà qu'il faut du TRES haut débit que pour les entreprises, et bien à Pau, les entreprises utilisent toute proportion gardée assez peu le TRES haut débit... Ce sont les particuliers qui en sont trés consommateurs...
Cette nouvelle infrastructure a-t-elle entraînée la création d'emplois dans la capitale du Béarn... ?
Par ailleurs Pau lance un appel à projets TRES haut débit ...
De quoi s'agit-il ? (centre d'appel visiophonique, agence virtuelle, centre de soins à distance, 3D interactif, jeux...etc..).. La France, je pense, va commencer à se fibrer... Donc, si vous voulez tester rapidement avec des vrais gens vos nouvelles applications, pour prendre une longueur d'avance sur vos conccurents... C'est à Pau qu'il vous faut aller...
Quels sont les avantages offerts ?
Pau recherche aussi quelqu'un pour l'aider dans cet appel à projet... Si vous êtes intéressés... Contactez JP.
Une petite pensée pour feu André Labarrère, Président de la Communauté d'Agglomération de Pau-Pyrénées, par qui tout est arrivé... Pau va peut-être devenir le Vélizy des temps modernes... (les plus vieux d'entre nous se souviennent que nous avions testé le Minitel à Vélizy dans la banlieue parisienne).

Pour contacter Jean Pierre Jambes ici


Connaissez-vous Julien Cheyssal ? Où l'on se rapproche des grands sites immobiliers américains...

Décidément l'organisation du marché immobilier français intéresse de plus en plus de start-ups... (voir précédents billautshows par exemple ici)... Julien lance aujourd'hui  "immoplaza"...
Encore un allez-vous dire ! ... Et pourtant Immoplaza apporte, par rapport aux précédents sites que nous avons vus, de nouvelles fonctionnalités... la rubrique "délogez-moi" par exemple (qui peut vous apporter quelques surprises), ou encore la description de plus en plus exhaustive de l'environnement de proximité du bien mis en vente (photos du quartier, créches, supermarchés, cartes affichant les prix moyens par quartier, station velib à Paris, le tout avec géolocalisation précise...)... D'ailleurs, cette description de proximité semble être une tendance lourde...
On a l'impression qu'avec tous les services que proposent nos start-ups dans l'organisation de ce marché, on se rapproche de plus en plus des grands sites immobiliers américains (comme zillow, trulia, redfin..)
Julien nous fait une petite démo, nous précise son business model (qui paye ?)... Y aura-t-il une "dématérialisation" de l'agent immobilier ? Les notaires créeront-ils un zillow français ? etc...

Pour contacter Julien Cheyssal ici
Le site d'Immoplaza ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -