« avril 2007 | Accueil | juin 2007 »

Chine 4 n°5

Les Français parlent aux Français - Media Hotel - Huangshan 30 mai 10:00 du soir...

Occis.. Nous sommes occis....
Journée bien remplie en effet que la journée d'aujourd'hui... Comme demain matin nous nous levons de très bonne heure (5:30) pour partir dans les montagnes du Huang, le plus beau site touristique de la Chine dit-on... je vous fais un petit (trés petit) point sur la journée d'aujourd'hui avant d'aller au lit...
Donc, ce matin nous sommes partis en bus de Zhuhai... Départ un peu mouvementé... La plupart d'entre nous n'étant pas d'accord sur l'heure de départ (Vercingétorix dit-on a eu le même problème à Alésia...)... De plus, on ne trouvait plus une dame du groupe... Avait-elle fait une fugue avec un beau chinois ? Et l'heure qui avançait... Car il y avait de la route et il nous fallait impérativement arrivé à 11:30 à l'aéroport de Canton pour prendre notre avion...
Et puis à 9:00 heure la dame est revenue toute gaillarde... Bon. Nous sommes partis... On notera l'autoradio du bus avec une clef USB (photo ci-dessous)Dsc00163

Et nous avons longé en remontant vers le Nord le grand delta de la Pearl River... 10 à 20 fois plus grand que notre delta du Rhône... Pays plat, bananeraie, rizière, culture potagère... Et ça et là, usine, entrepôt, etc... la Chine n'est qu'un vaste chantier au milieu des champs.
Nous sommes arrivés à l'aéroport de Canton à temps pour prendre notre avion... Vol un peu secoué... Arrivé à Huangshan vers 15:00... Pays touristique, et agricole... Mais c'est sans compter sans l'esprit d'entreprise de nos amis Chinois. Car à peine la douche prise, visite d'un futur parc industriel de 25 km2... Et réunion avec les responsables qui nous ont expliqué leur projet.. (une photo ci-dessous de la réunion : les Chinois à droite, les Français à gauche)

Dsc00168 5 entreprises chinoises, recherchant des partenariats sont ensuite venues nous expliquer ce qu'elles faisaient... On noue les contacts que l'on a continué ensuite avec l'équipe dirigeante locale... Avec comme il se doit un dîner officiel Dsc00173 avec force kampaï...

Puis ballade dans une vielle rue de la ville (rue qui date de la civilisation Qing..) et retour à l'hôtel... Aprés un passage en centre ville pour retirer un peu d'argent local à un distributeur de la China Bank...

Là dessus je vous souhaite une bonne nuit..


PS Je ne résiste pas à vous poster cette photo : votre humble serviteur en galante compagnie...Dsc07158


Chine 4 n°4

Les Français parlent aux Français - Zhuhai - Mercredi 30 mai aux aurores (et même avant)...

Eb bien dites donc, on va s'en souvenir de notre virée à Macau hier ! Et notamment du passage de la frontière... Impressionnant...
Les Portuguais ont transféré leur possession à la Chine en 1999. Mais Macau garde son gouvernement et son statut encore pendant 50 ans... Donc la frontière est restée... Pas triste... Et je dois avouer que je comprends pas très bien pourquoi cette grande conférence économique de Lundi où Macau et Zhuhai, la main dans la main, nous ont dit en gros "vous allez voir ce que vous allez voir"... Un peu comme on fait de l'autre côté du delta de la Pearl River, Hong-Kong et Shenzen... Mais je doute qu'avec une frontière pareille nos amis puissent arriver à quelque chose de grandiose... Bon... Mais dans ces pays, il n'y a peut-être rien à comprendre...
Bref, revenons à notre épopée..

Or donc, nous sommes partis de bon matin (quelques Français à la bourre comme il se doit. Que voulez-vous on ne se refait pas...). Un quart d'heure environ pour arriver à la frontière... Ramassage des passeports, visas d'entrée, etc... Cela a pris une grosse demi-heure côté Chine.. Et je dois vous dire que même de bonne heure, le soleil tape... Et malgré la climatisation du bus, les esprits commençaient à s'échauffer à l'intérieur.. Et quand le Gaulois s'échauffe... D'autant plus que nous devions attendre la déléguation japonaise et italienne ... Car était prévu en fin de matinée un meeting commun avec la Chambre de Commerce de Macau...
Bref au passage côté Macau, aprés le passage côté Chine, nous avions oublié de remplir je ne sais quel papier (Xavier Qiu, notre teamleader, nous a expliqué que les Chinois ayant inventé le papier, faisaient une consommation effrénée de formulaires en tout genre) ... Et les fonctionnaires locaux ont commencé à les remplir eux-mêmes et à recopier les mentions portées sur chacun de nos passeports (une bonne vingtaine), alors qu'ils ne comprennent pas notre l'écriture ! Et là, Jean Pierre Lepoulain, notre Président de déléguation a fait une esclandre... Nous avons dû le calmer... Les Chinois de l'ex-possession portugaise en sont restés comme deux ronds de flan (malheureusement, manquant d'esprit d'à propos, je n'ai pas filmé)...
Nous avons frôlé l'incident diplomatique...Vous n'avez pas vu cela au 20 heures de TF1 ?

Aprés donc ces péripéties, nous sommes enfin rentrés dans Macau... Et là, on ne sait pas trop ce qui c'est passé... Au lieu de rentrer dans la vieille ville, on nous a fait traîner dans les faubourgs... Remarquez cela a été intéressant... Macau, comme nos amis Hollandais, se "poldérise" et gagne du terrain sur la mer... Pour y installer une copie conforme du Venetian, l'un des plus célébre hôtel de Las Vegas, avec son Grand Canal, etc... Réplique exacte... Macau avait déjà 26 casinos... Les Américains débarquent avec 3 milliards de $, pour y fabriquer un 2ème Vegas...Et dans quelques années, on dira que Vegas est une copie de Macau... Visite aussi d'un vieux quartier composé de maisons portuguaises typiques (où nous avons fait la photo de groupe avec le Venetian derrière)...Dsc00137

Et puis rendez-vous à la Chambre de Commerce Macau... Om nous n'avons pas eu de présentations de l'économie locale... Dans notre Délégation, des bruits les plus divers ont circulé sur le pourquoi... Les Japonais sont passés avant nous... Les Italiens ont fait pression pour ne pas recevoir les Français, Billaut n'avait pas mis sa cravatte... Etc... Bon, des ragotsque tout cela...

Mais nous nous sommes rattrapés au buffet qui nous a été servi (avec les Japonais - mais on a fait semblant de ne pas les voir..) dans un magnifique hôtel du quartier dénommé Fisherman... Je dois dire que ce buffet était des plus engageant... Vin à volonté, sushis (forcément...), fontaine de chocolat et desserts exquis... Bref... On s'est rattrapé...

Ensuite notre Groupe s'est séparé... Un premier est retourné avec le bus en Chine, voir un terrain où doit être construit je ne sais plus très bien quoi, puis visiter le centre Hi-Tech de la ville (que jai vu Lundi aprés-midi).. L'autre a préféré rester pour visiter la ville... Je me suis joint à Thierry Klein et à son épouse... Chaleur accablante... mais virée sympa... Macau est un mélange subtil d'Europe méridionnale et de Chine... Rue étroite, balcon grillagée, beaucoup de scooters... Population plutôt jeune et heureuse de vivre semble-t-il... Madame Klein a fait quelques magasins de chaussures. Thierry est moi, quelques magasin d'informatiques... Cher, trés cher ici...

Bien nous en a pris de penser au retour de bonne heure !
Nous avons pris un taxi pour retourner en Chine à Zhuhai... Dans notre esprit, le taxi devait passer la frontière avec nous, pour nous conduire directement à notre hôtel... Mais non... Le gars nous a débarqué à la frontière de mal façon... Nous avons crû au prime abord, qu'il allait nous retrouver aprés la frontière.. Nous sommes donc sortis... Et le gars nous a courru aprés, réclamant le prix de sa course... Thierry Klein a commencé à s'échauffer lui disant dans un sabir incompréhensible qu'on le paierait plus tard, l'autre dans un sabir tout aussi incompréhensible voulait son argent... Grande incommunicabilité des peuples ...
Je dois avouer que j'ai craint un instant un deuxième echauffouré frontalier... A la fin nous, on a payé... Et on a suivi la foule... Il faut dire que le nombre de gens qui passent cette frontière par jour est impressionnant ... On nous a cité le chiffre de 500.000 personnnes/jour, soit l'équivalent de la population de Macau !
Aprés une petite heure d'attente, une fonctionnaire chinoise sourcilleuse (j'ai trouvé son physique ingrat) a consulté toutes les pages de mon passeport en méditant sur chacune, m'a regardé sous toute les coutures, a tapoté nerveusement sur le clavier de son ordinateur... Pour enfin tamponner de multiples fois visa, passeport et autres formulaires adéquats que nous avions d'ailleurs oublié de remplir (les Chinois ont probablement aussi inventé le tampon... Faudra que je demande à Xavier...)

Et une fois sorti, qu'elle ne fût pas notre surprise ? Nous étions au centre de Zhuhai... Et là nous avons compris notre méprise : on n'utilise par le même poste frontière pour entrer dans Macau, et pour en sortir... Car à l'aller, quand nous sommes arrivés au poste frontière,  il n'y avait aucun taxi... D'où notre crainte de revenir à l'hôtel à pied (une petite dizaine de kilomètres)...

Tout est bien qui finit bien...

Ce matin, direction Canton, où nous prenons l'avion pour aller dans le Nord... A Huangshan... La Chine d'en bas comme dirait qui vous savez...


Chine 4 n°3

Les Français parlent aux Français - Zhuhai, Mardi 29 mai vers les 6:00 heures du matin

Pas beaucoup le temps ce matin... Nous prenons en effet un bus vers 8:00 pour une visite de Macao...
Journée intéressante que celle d'hier... Notamment la Conférence dont je parlais dans mon précédent post.
Sont quand même trés impressionnants ces chinois...
D'abord le décorum de la conférence... Une salle immense, beaucoup de rouge, beaucoup de monde. Un cérémonial à la fois pointilleux (les orateurs parlent selon leur rang, le plus important d'abord), et à la fois "à la bonne franquette". Vous verrez dans la vidéo que je vais poster au retour.
La conférence a commencé vers les 11:00 du matin (avec un retard que l'on peut qualifier de français). Les personnalités se sont assises à la table d'honneur du lunch (voir la photo), Dsc00131 et les participants à leur table. Car aprés les discours, un déjeuner a été servi... Notre déléguation française avait 2 tables...
Le maire de Zhuhai présidait la conférence et annonçait les orateurs, qui, flanqués d'une jolie hôtesse chinoise, montait sur scéne, accompagnée par une musique de type "jedhi"...  Une petite dizaine d'orateurs occupant des fonctions politiques et économiques de la ville/région de Zhuhai et de Macao. Ils ont tous répétés un peu les mêmes choses... 2 ont utilisés des slides pour décrire le potentiel économique de la zone... Et puis, et puis... La cérémonie des signatures... Une cinquantaine de sociétés ont en effet décidés d'investir dans la région... Leurs représentants attendaient à la file indienne pour monter sur scéne et signer les accords avec la Région... En fait des millions de $ vont s'investir dans cette zone... On en reste perplexe...
L'aprés-midi j'ai assisté à un atelier sur le high tech à Zhuhai (5 incubateurs). Je n'ai pas tout compris, car la plupart des discours étaient en chinois...

Et puis avec Thierry Klein de Speechi (par ailleurs blogueur émérite) nous avons décidé de faire une virée dans le plus grand magasin d'informatique de la ville... On a pris l'adresse écrite en chinois sur un bout de papier, ainsi que la carte de visite de l'hôtel (pour revenir - mais cela ne suffit pas toujours, car au retour, notre chauffeur de taxi, manifestement ne savait pas lire)... Et bien dites donc : ce qui nous a le plus étonné c'est qu'on y a vu des produits inconnus chez nous... Et qui arriverons peut-être dans les prochains mois en Occident... Par exemple des systèmes de baffles HIFI à connecter sur votre PC à faire pâlir une chaîne haut de gamme chez nous...
Et je ne vous dit pas sur les prix. Par exemple j'ai acheté une MemoryStick Duo PRO de 2 Gigas pour ... 15 euros... Et les baffles de SO-VOIOE (une entreprise de Shenzen pas loin d'ici) pour... 20€. On croit rêver...
Sinon à la conférence, j'y ai revu Kate Zang (voir mon précédent post). Kate a maintenant des jumeaux et a adopté 4 autres enfants... Elle s'occupe de finances... Et m'a proposé de rencontrer, lors d'un prochain voyage, les élus de Shenzen, car selon elle, cette ville est la plus évoluée dans le domaine de la société de l'information en Chine...

Et nous avons terminé la soirée en allant à l'Ocean Spring Resort... Une curiosité de la nature qui nous a permis de prendre des bains d'eau chaude, la région, à 1:30 environ de Zhuhai, étant truffée de sources d'eau chaude... Le tout terminé par un massage chinois ... (on a l'impression d'être passé sous un autobus... mais forme extrême le lendemain...)


Chine 4 n°2

Les Français parlent aux Français - Zhuhai, Lundi vers les 7:00 du matin (1:00 heure du matin en France le même jour).

Déluge de pluie... Nous sommes arrivés à Zhuhai en milieu d'aprés-midi, hier Dimanche, sous un déluge de pluie à en donner un bon coup de spleen à Baudelaire... Et pourtant ce n'est pas la mousson... Autoroute à 4 voies désertes... Installation à l'hôtel : International Conference Centre Hotel... Un monument que cet hôtel, qui ferait, je dois dire, belle prestance sur le Strip de La Vegas... D'ailleurs, nos amis chinois ne cachent pas que le couple Macao-Zhuhai détrônera à terme Las Vegas... Qu'on se le dise...  Le hall de l'hôtel sur la photo  ci-aprés.Dsc00118

Et de plus, chaque chambre de l'hôtel a accés à l'Internet par un réseau Ethernet gratuit... Aprés un (petit) repos bien gagné, première réunion de notre groupe dans l'immense lobby. Donc 21 Français venant d'un peu tout horizon ... Des élus (Rambouillet, Avron), un représentant de la CCI de Seine et Marne, un agent immobilier haut de gamme de notre Riviera (veut vendre des villas aux chinois), un ou deux financiers, un spécialiste de jardinage, une start-up, une avocate, une magistrat... etc... Le tout emmené par Jean Pierre Lepoulain, Président de la Communauté de Communes de Fontainebleau- Avron
Un peu éclectique ce groupe, mais sympa... Et 3 blogueurs dont ma pomme... Un Français vivant ici, nous a rejoint. Il est marié avec une chinoise, Kate Zhang. Kate, il y a des années, travaillait chez Citroen. Maîtresse femme, elle avait fait un atelier sur la voiture communicante (autoPC), atelier dont certains, je suis sûr, se souviendront...

Mais que vont-ils faire dans cette galère ces gaulois(es) aventureux ? Et bien nous allons participer à la conférence internationale organisée en ce début de semaine par les villes de Zhuhai et de Macao (ces villes se touchent - je rappelle que Macao est une ville Etat)... Dsc00111_2 Objectifs ? Nouer des contacts fructueux... Simple donc.. Les Chinois veulent attirer des investisseurs étrangers ici dans la région du delta de la Pearl River (ils y mettent les moyens), et nous ben l'inverse... Enfin je suppose... Je vous dirais plus en détail les prochains jours.

Et l'on a commencé dés hier soir... Le maire de Zhuhai (l'Honorable ZHONG Shijian) et son équipe, nous ont invité à dîner à la chinoise à l'hôtel... Dsc00122 aprés une première réunion de discours, là aussi à la chinoise. Imaginez une salle rectangulaire avec  2 rangées de fauteuils se faisant face : d'un côté les Chinois, de l'autre les Gaulois... Discours de par et d'autre... Sympa... Mais je ne suis pas sûr que l'Histoire les retiendra, malgré le fait que l'on y ai parlé de développement économique dans une société harmonieuse vivant dans un environnement durable... (Au fait savez-vous ce qu'est une société harmonieuse au sens chinois ? Le Président Lepoulain l'a rappelé : c'est une société où tout ses membres peuvent parler, et manger).
En tout cas, ce qui m'a frappé, c'est la jeunesse de l'équipe de Mr Zhong : la trentaine environ. Peut-être un peu plus... Echange de cadeaux... Les Français invitent à Rambouillet et à Bordeaux les Chinois...

Et dîner (le maire nous a laissé avec son adjoint)... Dîner grandiose je dois dire (voir la table du repas en photo ci-dessus)... Avec force plats et force "kampai"... Quand on n'a pas l'habitude du kampai, faut faire attention...

Puis visite en bus de la ville. La pluie s'était arrêtée... Je dois dire que Zhuhai la nuit semble plutôt sympa. Xavier Qiu, notre team leader chinois, la qualifiant de "Nice chinois"... Y'a un peu de cela, mais c'est quand même plus grand que Nice... Zhuhai est la "island town" (147 îles)... 1,4 million d'habitant...

Voilà donc pour cette première journée... Les chinois attendent 1.200 personnes à cette conférence dont une forte délégation japonaise... Et une bonne dizaine de chinois, au bas mot, s'occupent de notre groupe... En gros un  chinois pour 2 gaulois...

Au fait c'est où Zhuhai ?
Et ce n'est pas parce que l'on a accès à l'Internet avec un réseau Ethernet que cela va vite... Vous avez en tête de ce post un interview de Xavier Qiu... Que j'an encodé en basse définition... Il a mis 1:40 heure pour être uploadé sur vpod...  En France avec ma connection "campagnarde" cela aurait pris disons une dizaine de minutes...


Chine 4 - n°1

Les Français parlent aux Français... Aéroport de Shangaï - Dimanche vers les 9:00 du matin, heure locale.

Bien arrivé en Chine (c'est mon 4ème voyage dans ce pays)... Voyage sans histoire par China Eastern Airlines (sauf qu'il n'y a toujours pas de vin servi au repas sur les vols chinois...Bon enfin..). Arrivé sur Shanghaï dans un smog épais. Température déjà élevée (de l'ordre de 25/28°). Et humidité forte...
Notre groupe (une quinzaine de personnes), que je vais vous présenter plus en détail lors d'un prochain post, attend le vol pour Zhuhai, ville qui d'aprés ce que j'ai compris nous invite... Cette ville se trouve à côté de Macao au Sud donc...

Et comme il y a du wifi gratuit dans l'aéroport j'en profite pour vous faire un petit coucou... et vous mettre une photo de ce magnifique aéroport.... Dsc00107


A bientôt...


Boston : le retour...

Voila. Bien revenu de la conférence sur les robots qui s'est tenue à Boston la semaine dernière...
Je vais continuer à mettre des compte-rendus dans mon deuxième blog (notamment quelques vidéos intéressantes...).
En attendant, regardez donc cette vidéo à la fin de ce post : vous y verrez un camion poubelles robotisé... Enfin presque. Au hasard de mes balades dans le Maine, j'y ai en effet vu ce truc. Il n'y a plus que le conducteur du camion poubelles... et les poubelles se vident seules... Enfin regardez...

Et mille excuses pour le RSS de ce blog qui semble-t-il ne marche plus... Merci à ceux qui me l'ont fait remarqué.. J'ai fait ma petite enquête... Il semble que Typepad - le service de blog que j'utilise - n'aime pas les copier-coller de textes venant de Word... J'ai donc supprimer la chose dans le post conséquent... Je ne savais pas que le RSS était à ce point pointu... Et j'ai découvert à cette occasion un site qui vous dit si votre flux RSS a des problèmes... (merci aux gens de Typepad pour leur promptitude...). Enfin si vous avez encore des problemes merci de me dire (avec le nom de votre aggrégateur et le type de flux si vous le savez : Atom, Rss 1.0, Rss 2.0)...

Donc, aprés la fin de la Robobusiness Conference mercredi soir, je suis resté quelques jours... J'ai loué une petite voiture... et suis parti à l'aventure vers le Nord de Boston. J'ai ainsi rencontré le camion poubelle robot à Cape Elizabeth sur la côte du Maine. J'ai fait la vidéo de ma voiture... vu qu'il pleuvait comme vache qui pisse.
Car trés mauvais temps sur tout le séjour... Pluie, froid de canard avec un vent qui venait du Nord du Canada... J'ai dû me rhabiller, car je n'avais pris que des vêtements de printemps... Ce qui fait que j'ai découvert le mall de Kittery au Nord de Porstmouth (dans le Maine)... et surtout le village "magasins d'usine" de Freeport où se trouve le siège de LL Bean... Trés impressionant... A Kittery, j'y ai vu une immense armurerie, où l'on vend librement tout type de fusils, pour la chasse en principe... A vous donner froid dans le dos... Et à Freeport, il s'agit d'un village typique, où les maisons ont été aménagées en magasins... Tout autour du grand magasin de LL Bean...  Où j'ai fait quelques emplettes... Je n'y étais pas seul, vu que cela vient du monde entier semble-t-il...
Sinon, la conduite automobile aux US est toujours très cool... C'est pas fait pour les Gaulois... Mais cela me va très bien... Trés peu de motards sur les routes (ce qui me va très bien aussi), et puis, si vous vous faites pincer à dépasser les vitesses prescrites, il vous arrive quelques bricoles...

Les hôtels et les auberges sont très sympas (les motels sont presque tous fermés sur la côte du Maine, vu que la saison n'a pas commencé...)... Et ces hôtels ont tous de l'accés Internet (en wifi pour la plupart et gratuit).
Figurez-vous que dans le Maine on parle français ! Un français de type canadien... 6 % de la population parleraient ainsi le Français... Et on y connaît Sarkozy...

Le valet du Harraseeket Inn à Freeport où j'ai logé une nuit, m'a ainsi demandé : Dsc00052 "Pourquoi vous n'avez pas choisi la femme (il parle de Ségolène naturellement), vous, les Français qui aimaient tant les femmes ? (sic)
"Euh... ", ai-je répondu...
"Et pourquoi avez-vous choisi Mr Sarkozy, qui paraît très excité ? dit-il en mimant un homme excité secouant les bras dans tous les sens...
"Euh... "..
"Si Sarkozy réussit à remettre votre pays d'aplomb, envoyez-le nous... car nous avons nous aussi des problèmes ..."
" Ah bon, lesquels ?"
" Notre Sécurité Sociale, les ventes d'armes, l'Irak... (dans l'ordre...)
Avec un vendeur de LL Bean, là aussi, grosse discussion en français... (je lui avait demandé ce qu'était un "spring scissor" : il ne savait pas trop, pourtant il en vendait - mais si vous vous savez, merci de me dire...)... Lui, son interrogation était à propos de Chirac...
"Mais que va-t-il faire maintenant ? Peut-être devrait-il bloguer ? (sic)... Chirac, blogueur ? Tiens je n'y avais pas pensé.. Faudra que j'en parle à Loïc...

Je suis monté ainsi jusque Brunswick et Bath (tristounet sous la pluie), avec une virée sur l'une de nombreuses presqu'îles du coin (Boothbay : un calme olympien) revenu le samedi par la Interstate 95... et je me suis pommé, car je voulais visiter Marblehead qui est un charment petit village de maisons en bois (qui coûtent une fortune sur la côte (c'est là que Lafayette avait acosté)... Enfin j'y suis arrivé... mais n'ai pû y rester longtemps... vu que la seul inn (auberge) était complet... Et cela a été la panique à bord pour trouver une chambre : tout était complet...Enfin j'y suis arrivé dans un hôtel proche de l'aéroport de Boston... Et le dimanche matin avant l'avion : visite du MIT le long de la Charles River et d'Harvard engoncé dans le downtown de Cambridge... Personnellement je préfére Standford comme Université...

Voilà... Sinon, je n'ai pas défait ma valise au retour... Car je repars samedi en Chine cette fois, invité comme blogueur (si, si...) par 3 villes chinoises... Voyage avec une quinzaine de Français eux aussi invité... Voyage touristique, politique (on doit rencontrer les édiles de ces villes) et culturels...
Vous en aurez des compte-rendus dans ce blog... Et au retour je ne défait toujours pas ma valise... Re-départ pour la Californie pour le voyage sur le thème du 2.0 que j'ai déjà évoqué dans ce blog... Nous serons 32 personnes...
Vivement la retraite !


Boston 3 et 4

Pour ceux que cela intéresse, vous trouverez sur mon 2ème blog "revolution 3.0" les compte-rendus des 2 journées de la 4ème RoboBusiness Conference... Boston n°3 , Boston n°2
Microsoft s'y met... l'Armée Américaine aussi... Et même les toubibs... etc... etc... Un nouveau secteur d'activité se crée sous nos yeux... Et il aura une trés grande importance...
Et les Français présents, vont au retour faire des choses...
Quant à moi, je prends quelques jours de vacances pour visiter la Nouvelle Angleterre... Retour Lundi... Et je mettrais on line les interviews et autres démonstrations que j'ai pu faire à cette conférence en début de semaine prochaine (sur "revolution 3.0")...


Les Français parlent aux Français : Boston n°1

Lundi 14 mai 2007 - Boston, en soirée ...

Voilà, je suis arrivé à Boston hier Dimanche, dans l'aprés-midi... Je participe en effet au 4ème RoboBusiness Conference qui va se tenir demain Mardi et Mercredi au "Hynes Convention Center" de la ville... Un grand bazar ce Convention Center...

Boston : ville que j'ai bien connue dans le passé... C'est notamment ici qu'avait lieu les Macworlds de la côté Est des USA dés les années 1985 (je fréquentais assidûment ces choses), ainsi que 10 ans plus tard, les premiers grands congrés américains de l'Internet (que je fréquentais aussi)...
La ville - en tout cas le downtown historique - n'a pas changé... Le clam chowder (soupe de coquillages et de pomme de terre) coule toujours à flot à Faneuil Hall, et Durgin Park, l'un des plus anciens restaurants des USA, sert toujours de magnifiques lobsters (on mange dans la cuisine sur de grandes tables en bois recouvertes d'une nappe à carreaux rouges, comme du temps des pilgrims.)... Si l'on reste dans l'antique comme on dit ici,  il y a aussi à quelques encâblures, Oyster House (qui prétend lui aussi être le plus ancien)... L'homo bostonian sapiens cherche lui aussi ses racines...

Bref, un lundi à glander comme je les aime... Bagnauder dans un endroit sympa, à regarder ce que font les homo sapiens du crû...  Ce qu'il y a dans leurs magasins... Ce qu'ils mangent dans leurs restaurants, comment ils se comportent au volant... A la différence du gaulois, ils sont très cools dans cette dernière activité, mais ils donnent quand même pas mal de coup de fil en conduisant... Le conducteur du shuttle qui m'a amené de l'aéroport à mon hôtel, m'a ainsi interrogé entre 2 coups de fils, sur notre nouveau Président... Sarquoi ? Il ne se souvenait plus exactement du nom.. Et m'a aussi demandé mon point de vue : "Pourquoi avez-vous balaourdé M'ame Rau-iallle"...? J'ai pas très bien su quoi lui dire...
En parlant de magasin, quand on est à Boston, une visite au basement de Filene's s'impose... On se rhabille pour par cher... et avec de grandes marques s'il vous plaÎt... Sur ce point, USA today, le grand quotidien américain, annonçait aujourd'hui qu'en 2.006 les ventes de vêtements on line ont dépassé pour la prmeière fois, les ventes de produits électroniques... On a ainsi acheté on line aux US pour 18.3 milliards de $ de vêtements, contre 17,2 milliards de produits électroniques... Dire qu'il y a quelques années, dans notre beau pays, des gens intelligents me disaient que l'on achéterait JAMAIS des vêtements on line...

Mais revenons à nos robots...

On peut juger de l'émergence d'une nouvelle technologie (et les robots de tout poil en sont une je pense), quand une conférence se tient aux USA sur plus d'une journée, avec une centaine d'exposants au minimum... Robobusiness rempli ces conditions (la biologie synthétique pas encore). C'est pour cela que je suis venu... Voir un peu ce qui se passe dans ce domaine..

Je vais en rendre compte (j'espère, car j'ai eu pas mal de problème de connection à l'Internet de mon hôtel), dans mon deuxième blog (Revolution 3.0). Donc si cela vous intéresse... Rendez-vous ici dans les jours suivants...

Pour terminer ce post, il y a eu en fin de journée, la "welcome party" de cette conférence...J'y étais invité en tant que blogueur, et j'y ai rencontré, devinez qui ? Un français trés connu dans un autre domaine, qui a racheté il y a quelques mois le magasin de vente de robots à Paris : Robopolis... Non ce n'est pas Bolloré, ni Arnaud, ni Pinault... C'est gens là ne sont pas 3.0...

Le monde est petit quand même...


Connaissez-vous Bernard Euverte ? Mieux que Kelkoo... vers la transparence complète des prix...

La transparence des prix ... Cela fait longtemps que l'on en parle dans la communauté des économistes depuis Adam Smith....
WorkIT, la start-up de Bernard Euverte a-t-elle résolu le problème ?
Imaginez ! Vous voulez-un acheter un écran plasma (par exemple)... Votre choix s'est porté sur le modèle Y de la marque X... Ce modèle dont vous avez la référence est proposé par 62 sites marchands (par exemple)... Qui propose le prix le plus bas ? Si possible en temps réel ? (dans l'exemple de la démo faites par Bernard, on a trouvé sur le même matériel une différence de prix de quelques centaines d'euros...).
Voilà le problème auquel s'attaque WorkIT...
Mais WorkIT, pour l'instant, ne se préoccupe que des produits de l'électronique grand public, uniquement dans le marché du B2B, et ce n'est pas exactement du temps réel... Mais ce n'est déjà pas mal... Ce qui permet à une enseigne donnée de faire sa veille concurrentielle et d'adapter ses prix face à son aimable concurrence.
Comment cela fonctionne-t-il ? Qu'est qu'un "crawler furtif" ? Les marques ont-elle des références différentes pour un même matériel ? Et si oui comment WorkIT résoud le problème ? Comment WorkIT se positionne-t-il par rapport à Kelkoo et aux autres comparateurs de prix ? Quel est son business model dans le segment du B2B ? Pourrait-on appliquer WorkIT à d'autres produits non physiques ? (voyages, produits financiers...). Et avec la mondialisation WorkIT pourrait-il "renifler furtivement" les prix des produits proposés par des enseignes dans toute l'Europe ? Dans tout le monde occidental ?
A quand l'ouverture de WorkIT au grand public ? Un widget WorkIT serait du plus bel effet et cela plaiera sûrement à Madame Billaut.. Elle attend cela avec grande impatience...
Et si tout un chacun a accés à la transparence des prix en 1 clic ou 2, comment va évoluer le monde du commerce ? Va-t-on vers une concurrence "pure et parfaite" ?
Et le capitalisme dans tout cela : que devient-il ?

Pour contacter Bernard Euverte ici
Le site de WorkIT ici
Le fichier vidéo ici
Le fichier mp3 ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -


Connaissez-vous Solofo Rafeno ? Réseau social + services = Beetnic et Beebox


D'abord mille excuses, mon cher Solofo, d'abord échorché ton nom... Mais j'étais assez préoccupé par la qualité du son pour cet interview dans le bistro : un bruit ambiant que je pensais un peu trop important... En fait, cela passe plutôt bien...
Donc, notre ami Solofo lance une plateforme un peu nouvelle dans le paysage du Web 2.0. Elle allie du réseau social ET des services divers... On peut y accéder par l'internet ET par le téléphone mobile... Et la même plateforme se décline sur 2 catégories d'utilisateurs/marchés...
1/ les 400 millions d'immigrés de par le Monde (Solofo préfére le terme "multi-culturel" qu'émigré...). Cela s'appelle Beetnic
2/ les entreprises PME et les plus grandes (les "corporates"). Cela s'appelle Beebox.

Comment cela fonctionne-t-il ? Solofo n'a pas été très disert... Mais il y aura des nouveautés nous assure-t-il... Par exemple des "journalistes/bloggeurs" qui seront rémunérés selon un modèle un peu nouveau, l'intégration de services financiers, un mécanisme de "buzzing" (c'est la première fois que j'entends ce terme), et pour les entreprises, elles pourront proposer à leurs clients de devenir leurs vendeurs, etc...
On en saura plus à l'ouverture de la plateforme en beta prévue fin mai 2007.
A noter aussi que la plateforme est développé par une équipe multiculturelle (un peu plus d'une dizaine de personnes), avec Ruby On Rails...
Concurrence ? Five Across peut-être...

Point mort atteint dans 1 an... Et Solofo cherche du "love" money (avis donc aux business angels...) avant une 1ère levée...

Pour contacter Solofo Rafeno ici
Le fichier vidéo ici
Le fichier mp3 ici

© A Billautshow production - the video for the rest of us -