Ma Photo

Abonnez vous à mon blog (email ou RSS)

Liens

Blog powered by Typepad

« Connaissez-vous Haruko ? | Accueil | La Gauche n'aime pas le TRES haut débit ? »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451bebc69e200d8345c5e5e69e2

Voici les sites qui parlent de Connaissez-vous Crouzet ? :

» Les elites ! de tcrouzetBlog
Reponse a Permafrost sur le Billautshow. Chez les fourmis, contrairement a toute idee recue, la reine ne dirige pas la fourmiliere. La reine, elle pond, et c’est deja pas mal. La fourmiliere est [Lire la suite]

» Les elites bis ! de tcrouzetBlog
Nouvelle reponse a Permafrost sur le Billautshow. Qui parle d置n monde ideal ? Pas moi en tout cas. Nous sommes dans une societe qui evolue a grande vitesse, donc qui demain differera de celle que [Lire la suite]

» Ces connecteurs qui changent le monde de Mon marketing perso
Thierry Crouzet a trouver un excellent moyen d'utiliser l'interactif pour promouvoir son dernier livre, Le peuple des connecteurs. Au programme de son site, un sondage en 10 questions pour determiner votre profil de connecteur (essayez ! Quand à moi D'... [Lire la suite]

» Dans l’air du temps de tcrouzetBlog
Reponse a Ralala sur le Billautshow. Les decouvertes au sujet des reseaux n’ont pas 20 ou 30 ans, mais moins de 10 ans, en tout cas les decouvertes fondamentales de Strogatz, Watts et Barabasi. Il [Lire la suite]

» Reformulation de tcrouzetBlog
Seconde reponse a Ralala sur le Billautshow. Vos objections sont les premieres qui viennent a l’esprit. Je crois avoir repondu a toutes dans le livre. Donc je vais aller a l’essentiel. En [Lire la suite]

» Thierry Crouzet chez Loïc Le Meur... de Droopy 2.0
Bon, donc, Thierry Crouzet, dont je ne cesse de parler du livre, est en podcast chez Loïc Le Meur! Il avait déjà été interviewé par Jean-Michel Billaut dans son Billaut Show il y a quelques semaines! Je dois avouer avec [Lire la suite]

Commentaires

Mike

merci Jean-Michel pour cette info et cette interview.
J'ai toujours eu cette approche de "connexion", mais jamais perçu le fait d'en être un...
je vais aller acheter ce livre...

billaut

pas de quoi... reflexion faite j'en suis peut-être aussi...

Boris

Je recommande la lecture de cet ouvrage effectivement décoiffant (et je m'y connais...)

A acheter "en ligne", bien sur (soyons connecteurs !). Si vous le demandez en librairie, une astuce : l'ouvrage est souvent classé au rayon sociologie (bien que l'on soit plutôt en pleine démarche philosophique, à mon sens).

permafrost

Réaction sur le texte qui accompagne cette vidéo et sur la vidéo précédente de M. Portnoff.

Mais où faut il regarder ? Bon, polytechnique, l'ENA, les élites blablabla. Ok, ok. Mais alors concrètement on fait quoi ?

Le billautshow, c'est une forme d'élitisme (mais si, mais si). Je regarde le billautshow parce que je suis (très très très modestement) une élite qui écoute les élites que désigne une élite (ben oui, tout le monde n'y passe pas sur le billautshow. Tout le monde ne le regarde pas. Ca se veut une avant garde quand même ou un élairage un peu décalé. Bref une forme d'élite ma brave dame !

Qu'est ce qu'il faut y comprendre à la fin ?

Les bancs de sardines c'est vrai c'est super : elles se rentrent (pas souvent) dedans. Mais, sardine, tu parles d'un destin ! Et puis dans le règne animal, y'en a pas des élites ? Chez les abeilles y'a pas une seule reine par ruche (bziiiii), chez les gorilles y'a pas un dos argenté par clan, chez les chiens, etc...

Alors qu'est ce que vous nous proposez au final ? Quel type d'organisation ?

Les élites tant décriées, oui, bien sur, elles se gourent aussi. Ben oui, elles sont parfois immobiles quand ça va trop vite (NB l'ancre flottante, ça ralentit le bateau pendant les tempêtes et c'est pas toujours un mal). Ben oui, après l'ENA on peut devenir préfet et -entre autres- aider sur un territoire à assurer la solidarité avec les plus faibles, avec ceux qui auraient du mal à s'en sortir tout seul. Y'en a qui ont du mal.... Oui, on peut faire l'X et pas être une crapule forcément non plus. J'ai en tête le titre d'un ouvrage chez Belin : "l'X : la république avait besoin de savants". Tout est dit. Les élites, c'est pas toujours l'enfer. Y'a des élites qui se mettent au service des autres. Et oui, des fois ça cafouille. Vous en connaissez vous des systèmes qui cafouillent pas ? Quand la sardine elle se fait croquer par un thon en balade ça lui fait une belle jambe à la sardine de naviguer en banc.

Si le billautshow ça devient l'apologie de la phéromone et du "c'est le plus fort qui gagne", je vais changer de crémerie. C'est pt'êt tout bêtement que contrairement à ce que j'imaginais j'ai pas le niveau de l'élite billautesque. On vis une drôle d'époque quand même...

permafrost

Merci à T.Crouzet pour sa réponse mais je ne vois pas le type d'information que j'attends. Pour faire bref :

- entre aujourd'hui (monde sordide peuplée d'élites honnies)
- et demain (monde idéal ou tout le monde sera en réseau, ce à quoi je ne crois pas une seule seconde : ce monde ne sera idéal en rien et d'autres hiérarchies apparaitront)

QU'EST CE QU'ON FAIT ? on s'assoit et on sautille sur notre chaise comme des cabris en répétant la fin des élites, la fin des élites ?

Heu, c'est pas un peu court quand même ?

le (Béarnais) rigolard

bon là, ça rigole plus du tout; Monsieur Billaut faut repondre; Permafrost pose de bonnes questions me semble-t'il.
Montrez-nous de vrais "innovateurs" et des orateurs avec de vraies idées (pasq de nouvelle de Aziz Ridouan ?) sinon ce blog va perdre de son interet.

billaut

le problème n'est pas de dire que c'est la fin des élites ou d'une certaine élite... je pense que cela va se faire tout seul... si cela doit se faire... (mais chez les gaulois ce n'est pas souvent comme cela... on sort généralement les piques, la guillotine et autre bidules..).
par ailleurs on ne fait pas boire un ane qui n'a pas soif... ce qui veut dire ce n'est pas parce que l'on vous montre un innovateur que vous le reconnaîtrez comme tel. Vous aurez toujours des arguties pour démonlir l'innovation... Une partie des Français refusent les changements donc l'innovation...
Car montrer de vrais innovateurs, de vraies idées je ne sais pas trop ce que cela veut dire ... c'est l'Histoire qui montre les vrais innovateurs... Gutenberg a inventé l'imprimerie... mais l'élite de son époque trouvait que c'était déguelasse...
Donc je continue... (et personne n'est obligé de venir lier ce blog..)...

Ralala

Pour permafrost:personnellement,j'accepte parfaitement qu'il y ait la même proportion de braves types et de salauds chez les "élites" (ça regroupe qui,en fait,pour vous?Politiciens?Hauts fonctionnaires?Personnages influents (patrons,juristes,élus,décideurs,...)?Médias?...?) que dans la population courante.
Par contre,l'élite:
-qui n'assume pas ses responsabilités:chômage de masse récurrent depuis 20 ans,aggravement de la dette,développement des problèmes sociaux (ghettos ethniques ET sociaux) ...et tout ça sans jamais une explication,une excuse,une mise au point!!(Hier soir,j'ai vu sur France Europe Express,sur France3,un début de semblant d'autocritique:tardif,et seulement parce que ça commence à sentir le brulé!)
-qui se f... joyeusement de notre gueule,et avec la plus grande mauvaise foi du monde:le pays est en récession,et les patrons s'augmentent!(Cf avant- ou avant-avant-dernier Marianne)
Par ailleurs,comme ce sont les chefs qui "montrent l'exemple",bonjour l'effet sur les troupes!Soyez cyniques,mentez,volez:le seul but,c'est de profiter des autres!! (Re-Marianne;numéro de cette semaine :)
Bref,cette élite-là,oui,elle donne envie de dérouiller la guillotine de l'aïeul...

Pour Crouzet:auto-organisation et connectivité?Oui,c'est dans l'air du temps:d'ailleurs,j'ai déjà 3 des six bouquins que vous conseillez en marge sur votre blog (et j'ai failli acheter 2 des 3 autres!!).Connection,vous avez dit connection? ;)
Mais il est vrai que ces nouveaux cadres de réflexion (datant de 20-30 ans quand même :)) s'avèrent particulièrement féconds.

Par contre,j'ai remarqué sur votre blogue qu'il y a (comme toujours) quelques illuminés pour venir chanter le miracle de la vie connectée,de l'existence d'une "mystérieuse" interconnection des êtres:forcément,c'est Dieu ou une "force vitale" qui est derrière tout ça! :(
3 siècles d'humanisme,une démocratie laïque et 225 ans d'école gratuite et obligatoire ... et tout ça pour lire encore des concepts de "force vitale". *SOUPIRS*

Bon,je n'ai pas lu votre livre:mais d'après vos commentaires,vous semblez miser tout sur le réseau.On dirait que vous en faites la forme d'organisation idéale,en laissant complètement de côté le fait que les êtres humains ont toujours un sujet de dispute (surtout lorsqu'ils sont Gaulois) ,que ce soit entre les groupes (par exemple,pour les ressources) ou dans le groupe (par ex,pour le pouvoir).
Quelle est votre point de vue sur cet aspect? (Désolé si je vous fait répéter,ça ne transparait pas dans l'interview.)

Ralala

Euuhh...Mon post n'est pas d'une clarté limpide (dsl,un peu fatigué ce matin... ;)

Je voulais dire:quand vous parlez d'auto-organisation de la société,j'ai l'impression que vous dites que les gens se connectent,organisent leurs petits réseaux,et choisissent tout simplement d'ignorer le reste de l'humanité.mais ce genre de système ne se rapproche-t-il pas d'un système féodal (une mosaïque de petits fiefs où le plus fort fait régner la loi sur son territoire),avec tous ses inconvénients?
Et comment assure-t-on une distribution équitable des ressources (exemple basique:les énergies,indispensables aux sociétés modernes)?Comment se met-on d'accord pour les missions qui relèvent nécessairement d'un Etat (grandes infrastructures,etc...)?
(Dsl si je vous fait répéter,mais cela ne transparait pas dans l'interview ... et j'ai déjà trop de livres sur la table de chevet! ;)

billaut

a mon avis si je me fais l'égéte de l'esprit crouzetien, ce n'est absolument pas cela... ce n'est pas les gens qui organisent leur petit bidule dans leur coin.. mais je vais laisser à Thierry le soin de répondre...

Ralala

(Réponse au trackback)
Mhmh...L'intelligence collective,d'accord bien sûr (voir les travaux sur les fourmilières,etc...).Par contre,laisser venir des "mystiques" ou des animistes,il me semble que ça décrédibilise une réflexion qui se veut rationnelle.

"J'ai tendance à faire confiance à l'évolution...."
Re-mhmh...L'évolution n'est pas une volonté ex-nihilo (ou divine):c'est un changement des espèces au cours du temps,un fait observable.Après,ce sont les interactions entre les différentes parties du système (disons que cela correspond à la biosphère éclairée par le Soleil,pour simplifier) qui ont finalement donné nos cerveaux,qui ont déduit des observations (êtres vivants,fossiles,etc...) un modèle,une représentation de l'évolution.
Maintenant,nous avons toujours (quasiment) des cerveaux et des instincts de néanderthaliens:l'évolution a fait justement que ce sont les hominidés organisés hiérarchiquement qui ont pu former des groupes pouvant se défendre des prédateurs,attaquer de grosses proies,et "incuber" l'intelligence jusqu'à élaborer des merveilleux réseaux TECHNOLOGIQUEMENT décentralisés comme celui grâce auquel nous ommuniquons maintenant. ;)
Ceci n'est pas du simple "trollage" ;) :l'homme est avant tout une bête civilisée;poussez-le à la faim ou au désespoir,ou libérez-le simplement de la "pression" sociale habituelle (désormais,je dois évidemment respecter les membres de mon réseau,mais tous les autres,y compris mes voisins (spatialement parlant),ne sont rien:autant s'en servir,les voler,etc...).Et vous verrez alors comment la nature reprend vite le dessus...jusqu'à ce que l'auto-organisation naturelle pousse justement à former des hiérarchies:des leaders émergent,dominent un groupe,puis les groupes s'affrontent ou s'allient,jusqu'à ce qu'on re-aboutisse en fait aux supers-groupes actuels (les nations).
Supers-groupes qui ont coévolué avec les avancées technologiques,et qu'ils sont les seuls à pouvoir soutenir.Des réseaux auto-organisés de connecteurs peuvent envisager des coopérations sur certains domaines (exemple le plus évident:le mouvement open-source),mais ils ne pourront jamais être que des excroissances sur l'arbre nourricier d'un système hiérarchique seul à pouvoir organiser le partage des ressources,la production et la recherche industrielle,de façon suffisamment "juste" pour le plus grand nombre.
Pour reprendre l'exemple de la ville:le village médiéval était composé des cabanes des paysans serrées autour du château du seigneur;la cité accueillait ensuite les plus riches à l'intérieur de l'enceinte protectrice des murailles,les pauvres s'installant dans les faubourgs à l'extérieur.Pour ce qui est des systèmes d'égoût auto-organisés dans les bidonvilles,le système est loin d'être au point... ;)
Par ailleurs,si on prend les 2 types extrêmes de réseaux:l'armée disciplinée des Romains et les tribus de Gaulois...on connait la fin."L'union fait la force",et donc l'évolution pousse à une certaine hiérarchisation pour une meilleure efficacité/capacité de résistance.

Bon,maintenant,je pousse peut-être le concept un peu loin?Vous voyez une multitude de réseaux de connecteurs remplacer complètement le(s) résau(x) hiérarchisé(s) que nous connaissons?Ou,comme décrit ci-dessus,les réseaux de connecteurs seront principalement des définisseurs/animateurs de la vie sociale,laissant au réseau hiérarchique trop "rigide" le soin d'assurer les missions "d'alimentation" de la société?

Vous semblez néanmoins pencher pour une autonomisation des réseaux de connecteurs:le problème que je vois tout de suite surgir,c'est tout de même que la fibre optique,les ordinateurs,les capteurs solaires...toutes ces technologies qui réifient véritablement les réseaux sont en fait issus de la société organisée!!
On peut considérer que les membres des réseaux pourront obtenir,au moins dans un premier temps,ces biens de la société (de façon classique,avec le travail);mais dès que la hiérarchie verra des vélléités d'indépendance (surtout dans le domaine énergétique!!),elle ramènera rapidement l'ordre habituel (taxation des panneaux,obligation des providers indépendants de se conformer à la législation... et intervention de la force publique et des tribunaux pour les récalcitrants! :/ ).

Enfin,pour résumer:des réseaux auto-organisés dépendraient encore pour leur survie de la société hiérarchisée (surtout dans une société industrielle post-moderne).
Par ailleurs,même si une entente entre réseaux permettait à une société en mosaïque d'exister,elle serait fragilisée face à des agresseurs extérieurs mieux organisés (et de taille similaire).Et il y a toujours eu des crises et des jalousies entre nations (meilleur territoire,ressources,...) au cours de l'histoire pour déclencher des guerres...

PS:Ralala...c'est moi! ;P
Non,le pseudonyme et les adresses mails fantaisistes ont l'avantage de vous protéger des bots spammeurs (j'ai assez de pub pour le viagra comme ça!!!) et des abrutis (n'oubliez jamais:le web est un concentré d'humanité).
Mais puisque vous êtes un fana de la connectique et des réseaux sociaux,je vous maile ce post pour confirmer que je crois aussi dans les réseaux ... d'idées. ;)

Ralala

On continue... :)

"Demeurés"?!J'ai été peut-être trop ironique?
Je n'estime pas que qq'un qui développe sur la complexité soit un demeuré:par contre,je rapproche le développement de réseaux indépendants de l'utopie autarcique hippie.(Encore une fois,désolé pour le côté brut(e) terre-à-terre. ;)

1)?!
Non non,je n'ai pas parlé de contrôle de la complexité:je voulais dire que les individus composant les réseaux auto-organisés dépendront encore (ou entreront en compétition) avec la société organisée pour leurs ressources matérielles (alimentation,énergie,produits technologiques entre autres).
Donc il faut une nécessaire "interface" entre les 2 sortes de société.

2)Non,je suis entièrement d'accord:l'ouverture des frontières,le développement des moyens de communication matériels et virtuels augmentent les relations,donc la possiblité de création de réseaux,la circulation des idées,des concepts,des habitudes...donc,une complexification de la société,oui.

3)Mhmh...Vous allez peut-être dire que je manque d'imagination ou d'hardiesse,mais j'ai vraiment du mal à conceptualiser une société non hiérarchisée:les rapports de force ont toujours été à la base des macrorelations,disons (dans le temps,l'espace,ou dans le nombre),entre groupes humains.Encore une fois,un consensus peut exister pour des groupes plus ou moins grands,mais dès qu'il s'agit de gestion des ressources...
Et une société fragmentée est toujours plus fragile face à une société organisée (enfin,jusqu'à ce que les faits prouvent le contraire ;);et IL Y A compétition au niveau le plus macroscopique (nations) pour les ressources.
Il y a une troisième solution:la stagnation.Et si on a été capables d'envoyer des hommes sut la Lune et des sondes sur les autres planètes,on n'est pas fichus de planifier un développemnent équilibré pour la planète.Vous direz sans doute que c'est le mode de fonctionnement des sociétés qui fait cela;je penche encore pour le côté primal de l'humain (je m'approprie les ressources disponibles,et je les défends contre "les autres").

4)Non non:j'essayais juste de récapituler un ensemble de faits pour servir de base à la discussion.
"Votre raisonnement,comme je l'ai compris,c'est:nous avons toujours fait ça et nous le ferons toujours." Oui.
"Le cannibalisme aussi?la lapidation de femmes adultère aussi?"Même si cela n'existe pas CHEZ NOUS,cela existe ailleurs à travers le monde (tribus "primitives" et certains pays islamistes.)Donc cela fait partie de ...pardon,cela peut exister chez l'homme.
"Pour ma part,je crois naïveent que nous pouvons nous améliorer." Tiens,je crois qu'on repart sur le vieux débat.Bon,clarifions les choses pour éviter les malentendus:ce débat-ci repose seulement sur les améliorations sociales.
(Cependant,vu l'avancée constante des sciences de la vie,et la banalisation probable de leurs possibilités,il serait intéressant d'intégrer le problème eugéniste,qui ne manquera de toute façon pas de se poser (qui se pose déjà indirectement:plantes et animaux);mais comme dans un lieu ouvert,ça risque de glisser rapidement au n'importe quoi,laissons-le de côté.)

5)"Du coup,je ne crois pas à la fatalité biologique,voir mon chapitre Ne pas mourir,..."
Ah!Ben si,finalement,en avant pour le chapitre eugéniste! ;D
Le problème,par exemple avec la vie éternelle (il y a aussi plus fort,plus beau,plus intelligent,etc...),c'est:QUI va avoir droit à la piqûre magique?
L'éternité pour tous,cela signifie une guerre auto-destructrice à court terme,avec un petit nombre de survivants;l'éternité pour un petit nombre,cela signifie une société dictatoriale (la plus psante des hiérarchies).
Il ne reste plus qu'une stérilisation générale de la population:comme toujours,il y aura des pour et des contre,donc encore des conflits en perspective.Ou un essaimage général dans l'univers:mais il faudra que tout le monde soit d'accord pour partir (encore conflit) ... et surtout avoir les moyens de le faire!!On peut envisager que les progrès permettent de les inventer,mais encore une fois,cela arrivera-t-il avant des conflits importants?

8)Non,pas forcément d'apocalypse dans le futur:mais des tensions (qui sont toujours sous-jacentes du fait même que nous hommes des êtres biologiques ayant une histoire évolutive) peuvent déclencher des conflits,qui ont pour effet de détruire,donc de faire retourner à un niveau de développement antérieur.

9)D'accord pour s'occuper d'un avenir sur lequel nous pouvons avoir prise:mais comme il sera toujours (à priori,et au moins dans le premier temps) avec des sociétés humaines,le passé peut nous éclairer un peu sur celui-ci (même si "le passé est une lanterne accrochée dans le dos" (Confucius)).

10)"Une armée n'est pas un réseau!" ??
Oulà!il y a peut-être méprise sur les définitions,en fait! :D
Personnellement,je classe quand même une armée dans la catégorie des réseaux:le plus simplifié possible (une seule voie,une seule direction pour les informations,et pour les ordres),mais un réseau quand même:groupe d'individus reliés entre eux,avec des noeuds centraux.

11)(Non,j'ai survolé votre blog.)
Mhmh...Difficile de généraliser sur un cas particulier,surtout quand c'est une affaire de politique internationale...
"Une structure centralisée n'a aucune chance contre une structure décentralisée."
Mhmh...une guerre ne se gagne pas sur le style ou la décoration des uniformes.Il y a tellement de facteurs en jeu qu'il est difficile de généraliser.bon,je veux bien faire mon mea culpa sur mon post précédent,où je fais la même erreur de généralisation ("une armée est plus puissante que des tribus"):mais si on considère que la destruction de la société organisée se fait en éliminant (physiquement ou socialement) les noeuds de son réseau (les décideurs),MAIS que les membres restants de la société préfèrent la "recréer" en mettant de nouveaux chefs en place,à priori les réseaux auto-organisés finiront par être détruits.


Pour résumer:bon,je me place dans une perspective de conflit ouvert,dans le style gouvernement contre groupements activistes des années 70.Si on considère que l'auto-organisation agira de l'intérieur de la société et remplacera les formes classiques d'implication des individus dans la vie sociale et politique,alors effectivement mon raisonnement ne tient plus.Mais je n'arrive pas à visualiser cette organisation sociétale,et la considérant comme fragmentée en groupes d'opinions,je la vois mal adaptée pour l'éternelle lutte des ressources.

Il faudrait rajouter la nouvelle donne technologique apportée par les NBICs (Nano Bio Info Cogno):robots,"samrt dust",intelligences artificielles et biotechnologies.Je vais finir par acheter votre livre,je sens! (Ah!,ces chalands... ;P )

"Dire que je voulais faire bref..."
Et moi donc!! ;)

Ralala

Une critique intéressante:
http://wiki.les-verts.infini.fr/index.php/Le_peuple_des_connecteurs

Si qq'un a lu le livre (fini,m'sieur Billaut? ;),et peut confirmer/infirmer/compléter...

billaut

il me reste encore quelques derniers chapitres..
Merci pour l'URL critique... ouais... ouais... je ne sais pas trop quoi écrire... mais cela viendra...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Pub

Googlez-moi:


Stats